Avertir le modérateur

samedi, 24 mai 2008

Spéculation. Bienvenue chez les vampires !

Ce billet est le 100ème publié sur ce blog du "Village des NRV". Je me joins au Collectif pour remercier les personnes qui ont contribuées à sa création et à son développement ; elles se reconnaîtront, au même titre que toutes celles et ceux, sans exception, qui nous font l’honneur et le plaisir de lire les contributions, parfois de commenter tantôt aimablement, tantôt sévèrement, cependant toujours dans la plus grande liberté…

Pour information, depuis l'origine, après  5 mois d'activité nous avons enregistré 35.400 visites réelles et plus de 145.000 pages ont été consultées.

Longue vie à chacun d'entre vous et à ce blog au ton si libre, si varié dans ses sensibilités et si attachant dans ses humeurs !

Merci pour votre fidélité et permettez moi de vous dédier une minute d'humour en joignant  l'image suivante (*) qui exprime quelquefois l'essence même des débats vigoureux au sein "du Village des NRV", le  fort bien nommé...

658239559.jpg
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------
-------------------
---

1700346838.jpgEn conversant avec un importateur puis en tombant sur un appel publié dans le Monde du 21/5/2008 passé inaperçu, j’ai attrapé un coup de sang. Vous me rétorquerez avec l'humour qui vous caractérise que c'est tout à fait normal avec ce sujet sur les vampires ! Certes, mais le sujet d'aujourd'hui ne porte pas à rire. Hélas !

Il est grand temps qu’on cesse de nous de nous seriner que le système actuel est le meilleur possible !

En réalité, en observant les faits on se rend compte que les mécanismes de l'ultra libéralisme financier mondialactuel sont devenus complètement incohérents. Piloté par des traders inconscients d’une technicité et d'une compétence parfaite mais dotés d’une intelligence collective navrante, conduit par des banquiers fous et inconscients qui ne possèdent plus une once d’humanité et de jugeote, ce système infernal mondialisé d'uniformisation est en train, à l’heure où je vous parle de détruire sinon d'ébranler lentement mais sûrement les fondements même de la diversité culturelle des civilisations !

Il serait grand temps que les Chefs d'état du monde occidental, montrent enfin leurs déterminations, pour parler poliment, en supposant qu’ils ne soient pas vendus à ces suppôts du Diable qui possèdent déjà tant de fortune et d’hommes dévoués, pour enfin réguler un système financier international qui devient de plus en plus incontrôlable et incontrôlé, qui affame une population de plus en plus importante et appauvrit singulièrement les classes moyennes DE TOUS LES PAYS !

On peut craindre, malheureusement, que les pays occidentaux, en premier lieu desquels figurent les USA aient placé à leur tête des gens qui n’ont absolument, ni la carrure, ni la compétence, ni tout simplement le désir de faire face à la crise terrifiante qui se profile à l’horizon…

543138360.jpgLes cours du pétrole et des denrées alimentaires essentielles atteignent des montants  non justifiés par l’activité économique mondiale actuelle car la récession, et je parle sur la foi de témoignages recueillis autour de moi par de multiples sources commerciales, est en train de se diffuser dans TOUS les pays d’Europe mais aussi aux USA d’une manière encore plus aiguë ; en effet la demande des consommateurs baisse partout, contrairement à ce qu’on vous raconte dans la plupart des médias. La crise est mondiale et n'épargne aucun pays sinon les États du Golfe. Les Français n'ayant absolument aucune raison particulière de se i comme leurs dirigeants politiques cherchent à le faire !

Mon interlocuteur qui était récemment à la foire de Canton a entendu des échos unanimes sur une baisse conséquente, depuis janvier de cette année, de la production des usines chinoises gênées par une inflation galopante et par une demande en chute libre : c’est le signe imparable d'un malaise économique à venir dont personne ne peut imaginer l'ampleur.

La spéculation financière et la dérégulation des marchés finaniers sont en train de faire gonfler artificiellement les cours des matières premières, un peu à la manière des actions mobilières à la Bourse dont les valeurs baissent ou augmentent en dépit du bon sens et des véritables performances ! La planète est devenue une Bourse généralisée, une sorte de Monopoly à l'échelle planétaire où les gagnants empochent des sommes faramineuses et par la même occasion affament des milliers, voire des millions d'individus sans l'ombre d'un simple questionnement moral ! 

1984703176.jpgFaudra t-il, un jour créer un nouveau délit de "crime économique contre l'Humanité" ?

Cela ne semble gêner aucun de nos dirigeants étrangement absents. Mais il est temps, je vous le dis en toute sérénité, Mesdames et Messieurs les politiques, de créer des règles, comme une sorte de service minimum pour les structures financières mondiales qui naviguent partout, dans des paradis fiscaux corrompus, comme des poissons dans l'eau, sans entraves et sans états d'âme, de mater tous ces organismes financiers privés mais aussi publics, toutes ces banques ivres de conquêtes, toutes ces multinationales avides de pouvoirs avant qu’ils n’asservissent le monde entier et le plongent dans le chaos, détruisant petit à petit toutes des valeurs des civilisations qui font la richesse de l’humanité…

1918657394.jpgÀ l'heure où l'amoralité, l'immoralité, le cynisme et la cupidité deviennent les normes des gens qui comptent sur cette planète, élites économiques, médiatiques, politiques et du spectacle, on peut légitimement se poser la question sur l'attitude que devrait adopter le citoyen ordinaire ? Doit il copier ? Se révolter ? Se résigner ?

Ce ne sera pas faute d'avoir été prévenu ! C'est à chacun de répondre en son âme et conscience...

Cui cui, oiseau de mauvais augure et mouche du coche...

Merci à Uderzo et à Zgur, chez qui, j'ai pompé l'illustration de la bagarre au Village.

samedi, 12 avril 2008

La famine dans le monde en 2008 : une catastrophe annoncée sans précédent.

Un collègue de travail, de nationalité égyptienne et vendeur de fruits et légumes sur les marchés de la banlieue parisienne, s’est épanché sur un phénomène auquel son pays n’avait pas été confronté depuis fort longtemps (1977) et que lui même n’imaginait plus subir…

Figurez-vous que la pénurie alimentaire et l'inflation des prix de l'alimentaire commencent à s’installer dans un pays comme l’Égypte qui n’est tout de même pas le pays le plus pauvre du monde ! La FAO tire la sonnette d’alarme sur cette hausse des prix dramatique.

Je viens de lire deux articles de RUE 89 ici et … Je vous conseille de les dévorer car ils vous concernent tous de plein fouet, vous et vos enfants, et je prédis même à moyen et long terme de terribles cataclysmes humains, génocides et tragédies inédits et d’une violence inouïe !

5de48feb28c9d718f268453bd65c5076.jpegJe ne veux pas commenter les articles (ils sont suffisamment explicites) mais il est souhaitable de mettre quelques chiffres en exergue… Dans certains pays d’Afrique, 70 % des revenus sont consacrés à l’alimentation contre seulement 15 % dans les pays occidentaux… Les céréales et le riz, base de l’alimentation asiatique, ont augmenté de 50 %. L’inflation atteint des niveaux incroyables et des soulèvements populaires éclosent dans plusieurs dizaines de pays. Quelques autres chiffres en vrac : 64% des céréales récoltées sont dédiées à l’alimentation animale, elle-même destinée aux pays développés… Aux U.S.A., 18% des cultures sont destinées à la transformation pour le bioéthanol…

À quoi donc est due cette inflation sur les produits alimentaires et les céréales en particulier ? D’abord aux conditions climatiques, puis à l’accroissement de la population mondiale (6,8 milliards), l’urbanisation échevelée, qui gagne sur les terres cultivables et sur l’extension de cette connerie magistrale qu’on appelle le bioéthanol, substitut du pétrole et qui diminue d’autant la surface de cultures vivrières.

Au-delà de l’aspect économique froid, impersonnel et dogmatique, croyez-vous que ces pauvres gens touchés par la pénurie alimentaire vont se laisser mourir ? Sûrement pas ! Une bonne partie n’aura d’autre solution que la migration vers d’autres lieux bien plus hospitaliers malgré tous les risques inhérents, car pour les familles qui fuiront la famine, entre mourir chez eux ou vivre mal en Occident, que croyez vous qu’ils choisiront ? Que feriez vous à leur place ?

Peut-on laisser crever des millions de gens sous prétexte de rouler avec de l’énergie propre ? Peut-on 35d5f6ae74e3f7f3996fb4cb4a19499b.jpegencore laisser les marchés spéculer sur des denrées vitales ? N’est-il pas temps d’attribuer enfin les crédits destinés aux armements et aux conflits inutiles, au bénéfice de l’alimentation des populations nécessiteuses ? N’est-il pas temps de rogner un peu les profits pharaoniques des entreprises pour la mise en valeur agricole des pays d’Afrique ? Je sais que certains me taxeront d'utopiste bêlant mais le jour où des cohortes de gens misérables, au paroxysme du désespoir se trouveront à nos portes, il sera trop tard...

Je pense que nous arrivons à la croisée des chemins d’une conception économique qui prend l’eau de toutes parts. Nos experts économiques, toujours en retard d’une guerre, ont complètement éludé ce problème, persuadés que la famine grâce aux progrès scientifiques serait éradiquée. Contrairement aux exégètes du libéralisme mondialiste, l’évolution du mode de vie de la planète, du moins dans un premier temps, ne viendra pas forcément du manque d’énergie, des excès de pollutions, du réchauffement climatique mais bien du déséquilibre grandissant entre les pays les plus pauvres et les nations de moins en moins riches dirigés par une élite de plus en plus fortunée, accélérant une migration colossale et incontrôlable. L’Occident devenant une sorte de ligne Maginot facile à contourner, un fort Chabrol dérisoire et délabré…

Il est grand temps pour les gouvernements de tous les pays, de réfléchir, pendant qu’il est encore temps à un nouveau modèle économique mondial incluant une mobilisation opiniâtre ainsi qu'une solidarité effective entre toutes les nations. Les vieux dogmatismes tels les  théories ultra libérales et spéculatives qui fragilisent les structures sociales, qui enfoncent chaque jour un peu plus la planète dans des voies sans issues et laminent les plus faibles, la fuite en avant vers une croissance qui ne maîtrise plus les ressources limitées des matières premières, tous ces éléments font qu'on se dirige vers un gouffre insondable, chacun d'entre nous le pressent, la plupart en ont l'intime conviction mais un espoir infime subsiste : le pire n'est jamais sûr.

Peut être est il trop tard pour réagir ? Comment pourra t-on éviter  les catastrophes planétaires inéluctables et sanglantes qui se profilent à l'horizon ? Le plus grand danger est que notre destin se trouve entre les mains de quelques dirigeants du monde dont le moindre qu'on puisse dire est qu'il ne se montrent ni spécialement rassurants ni très clairvoyants ; si ces derniers faillissent ou se révèlent particulièrement incompétents, faibles ou égoïstes, nous sommes cuits, tous pays confondus, riches et pauvres.

Enfin deux questions lancinantes n’en finissent pas de me hanter, moi, humble et impuissant petit citoyen de troisième zone ? Comment en ce début du 21ème siècle, a t-on pu en arriver là ? Comment le système économique mondial a t-il fait pour laisser entrevoir tant d'incurie ?

Cui cui

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu