Avertir le modérateur

vendredi, 11 juin 2010

Wikio ou Twikio ? Une méthode incomparable pour se rasséréner. [ humour & pantalonnade ]

Allez hop ! Voici une parodie supposée humoristisque pour nous changer de la torpeur ambiante et de la déferlante "football".

 

Avertissement préliminaire : toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé  ne serait que pure coïncidence. Est-il utile de préciser que ce texte étriqué est à prendre au second degré ?

 

Blogueurs influents, grâce au e gri-gri en poils

d'éléphants synthétiques hypoallergéniques

du Grand Marabout Doudou Kouyabadiou,

perdez en classement mais gagnez en sérénité

 

Après de longues études dans la terrible jungle du Congo, le célèbre Mage Doudou Kouyabadiou, crypto-philosophe  sophrologue africain de réputation internationale,  a mis au point un e gri-gri adapté aux techniques modernes d'Internet. Cet illustre Docteur Honoris Causa de la Sort Bonne située à côté des mares aux crocodiles, diplomé d'Os Fort, le cimetière d'éléphants, initié aux pratiques de magie noire par la terrible sorcière Nadimorano, est de surcroît professeur émérite de la clairière aux gorilles d'Art Ward.

Il est le seul enchanteur diplômé à avoir dévoré cru le lobe frontal d'un ingénieur de Google, le cervelet d'un trader de la City et un demi cerveau de vendeur d'ipad de chez Apple.

Toutes ces références intellectuelles pour souligner combien ses compétences dans les techniques d'Internet sont indiscutables !


Devant les insondables douleurs morales et psychologiques suscitées par les bouleversements du classement Wikio, notre agrégé en magie noire, a conçu dans l'urgence un discret e gri-gri en forme de couronne que vous pourrez obtenir pour la modique somme de 14,95 €. L'effet de ce porte bonheur est MAGIQUE ! En quelques jours, votre addiction  et vos tourments disparaîtront comme par miracle !

Lisez donc ces quelques témoignages édifiants !

 

SIM3.jpg

De M. xxxxx à L : Ô Grand Gourou, je tiens à vous remercier d'avoir sauvé ma santé mentale. Wikio était devenu pour moi, un Dieu insatiable et exigeant : dès potron-minet, je vérifiais mon classement et contrôlais les liens entrants de mon blog. Chez moi, tout tournait en rond : mes liens, mes amis du Web, ma blogroll. Malgré tout je ressentais une félicité sans pareille car je figurais dans l'élite des classements Internet.

Ma famille était très fière de moi et dans mon entourage, on me prenait pour un grand influenceur politique : de fait, en regardant le journal de J.P Pernaud, sur TF1, je retrouvais pratiquement  les mêmes commentaires que mes  billets inspirés des dépêches AFP à peine modifiées et recopiées sur mon blog. J'ai d'ailleurs écrit à la rédaction de TF1 pour lui faire connaître ma colère et ma désapprobation : indubitablement, Monsieur Pernaud se servait de mon blog pour élaborer son journal de 13 h !

Léon, mon voisin, m'appelait "Monsieur" et les gens du quartier me surnommaient "le journaliste". Néanmoins, je restais toujours modeste, un petit sourire entendu au coin des lèvres, un peu à la manière de mon confrère Jean-Michel Aphatie...

Et puis, catastrophe ! En juin, l'algorithme de Wikio ayant changé, je me retrouvai dégradé d'une douzaine de places !

J'ai sangloté toute la nuit. Sur les conseils de tous mes potes du Web, j'ai twitté, REtwitté, rédigé 3 billets insignifiants par jour pour appeler toujours plus de twitts et de Re-twitts. Pour vous dire, Ô Mage, à la fin mes billets étaient constitués de 7 points d'interrogation, chacun dirigé vers le lien d'un influent. Les boutons "twitter" constellaient ma page d'accueil.

Avec le recul ma gorge se serre,  je sens sourdre le pathétique  de la situation, quel naufrage, mes amis !

Fatalement, j'ai craqué. Victime des quolibets de mes voisins, j'ai frôlé le suicide jusqu'à la découverte miraculeuse d'une de vos annonces.

Professeur Doudou Kouyabadiou : vous avez sauvé ma vie ! En commandant un  e gri-gri en poils d'éléphants synthétiques hypoallergéniques pour le prix dérisoire de 14,95 €, non seulement j'ai commencé à rédiger des billets qui voulaient dire quelque chose, mais surtout, je me suis guéri à jamais d'une névrose obsessionnelle qui me conduisait à la folie. MERCI. MERCI. MERCI.

----------------------------------------------------------------

De Mme yyyyy de V : Auparavant créatrice d'un blog politique, Je liais, je RE-liais, je RE-RE-liais, puis j'ai touitté, RE-touitté, RE-RE-touitté. Après le départ de mon mari j'ai flippé, RE-flippé,  RE-RE-flippé.

Depuis... LA RÉVÉLATION : Une nouvelle vie pour seulement 14,95 € grâce au puissant et vigoureux  Lutin KOUYABADIOU, vous trouvez ça cher, vous ?

Les classements ? Je m'en tamponne complètement !

Je viens de créer un nouveau blog appelé "sexe et sociologie", il est spécialisé dans les techniques sexuelles. On y jouit on s'y éclate comme les bêtes de la jungle et les jets de sperme maculent l'écran. Des dizaines de milliers de visiteurs, ivres de plaisir,  viennent s'y vautrer. Comme quoi, audience et qualité peuvent coexister pour le plus grand bien de  Dame Culture. MERCI GRAND MARABOUT !!!

----------------------------------------------------------------

De Monsieur zzzzz de J : Moi, j'aimais les tribus, les clans, les cercles fermés où on se sent en sécurité. Ce que j'appréciais chez les influents, c'était ces blogrolls figées où aucun étranger n'apparaissait. On blaguait entre copains, on bloguait entre copains, on se liait entre copains, on se twittait entre copains, on buvait une bière entre copains, on se paluchait entre copains, on s'interpellait entre copains, on baisait entre copains, on wikiotait entre copains, maintenant on twikiote entre copains.

Un vrai monde de bisounours, confortablement installés dans un nid de ouate, dans lequel le contenu des blogs avait bien peu d'importance. Le classement Wikio ( le cyber prix de camaraderie)  demeurait immuable avec toujours les mêmes copains aux mêmes places. Qu'est ce qu'on était bien ensemble !

Sur Internet les chapelles foisonnent : les Rézo des copains, les blogs de gauche, les betapolitique, les kiwis, les Vigilants, les bayrouistes, les mecs de droite, les people, les journalistes. Tous les débats sont horizontaux ,  people à people ou journalistes à people,  ou  blogueurs de droite à droite, personne ne se mélange. Avez vous déjà vu des gens connus intervenir dans des blogs d'anonymes, vous ? Un, deux, Pas plus !

Il est presque impossible de faire cavalier seul dans cet espace sous peine de ne figurer dans aucune blogroll ! Qu'importe l'originalité, le talent, la découverte : la Toile est la préfiguration de la France communautariste de demain mais je me sentais infiniment en confiance dans cet enfermement...

Le web est un réseau social, récitions-nous autrefois avec la plupart de mes collègues. Fichtre, social ? Grégaire plutôt. Internet est  un média prétendument social comme la fourmi est un insecte social : dans une fourmilière la hiérarchisation est la règle. Au fait, dites moi ? Qu'y a t-il de moins social que la hiérarchie et les classements ?

En réalité la blogosphère est à l'image de la France : une oligarchie librement consentie avec ses dominants qui tirent avantage des classements grâce à leurs réseaux ou leur notoriété et les autres qui suivent.

Et puis cet algorithme a changé ma vision : au tout début, je ne saurais décrire ma peur de l'inconnu et l'effroi de descendre dans le classement. Sans mes copains qu'allais je devenir ? Par un heureux concours de circonstances, je suis tombé sur votre offre sensationnelle à 14,95 €, même pas le prix d'un repas ! Depuis cet achat, judicieux me voilà  devenu blogueur lucide, émancipé  et sans entraves ! Je ne vous remercierai jamais assez, Ô Grandiloquent Druide de la savanne.

----------------------------------------------------------------

De Monsieur vvvv de S : Je figurais parmi les blogueurs les plus influents de  droite à l'époque des Versac, Embruns, Diners'room et consorts. Après le tragique abandon de certains, j'avais construit une petite chapelle ardente dans laquelle trônaient, sur un autel spécialement conçu, les œuvres   extraites des blogs de mes maîtres.

Censeurs, hautains, inaccessibles , souvent méprisants avec les petits, aimables avec leurs alter ego, toujours à genoux devant les célébrités, ces influents finissaient par croire en leur importance. Naïvement, je pensais que je ne retrouverais jamais autant de qualités littéraires et de puissance intellectuelle. Aujourd'hui, lorsque je les relis, j'éclate de rire devant l'insipidité, le conformisme et la banalité de leurs propos.

Après un chagrin terrible et des années de dépression parsemées d'alcool et d'héroïne j'ai été tenté par ce joli et économique (14,95 €) e gri-gri . Figurez vous qu'aussitôt la couronne posée sur mon crâne, j'ai été pris par une fringale de liberté, je me suis converti à l'anarchie et ai créé un blog militant qui reçoit 30 visiteurs par jour !  Merci camarade KOUYABADIOU ! L'anarchie vaincra !


Notre e gri-gri est vendu dans toutes les bonnes pharmacies, c'est même à cela qu'on les reconnaîtra.

 

Ami(e)s, ennemi(e)s, indifférent(e)s, merci d'avoir parcouru ce billet et recevez mes saluts NRV. Une sévère dégringolade dans les classements s'annonce  pour notre blog : ce n'est pas grave, on a l'habitude de la solitude.

W'll survive, football oblige, dans la joie et la bonne humeur !

"Vous n'aurez pas notre liberté de penser !"  hurlait un immense poète contemporain...

Pareil.


À après !

 

PS : 1) Les blogs inscrits dans nos liens, sur la colonne de droite, et certains autres, à fort contenu ne devraient pas entendre leurs oreilles siffler. Nonobstant, chacun prendra cette pochade comme il l'entendra.

2) Ah oui ! L'occasion pour moi de vous mettre en lien ici, un blog documenté où les convictions de son auteur vous explosent au visage.

 

PS du PS : en raison de mes occupations, je serais hélas incapable de répondre dans la journée.


 

Cui cui fit l'oiseau, poor lonesome birdy.

 

vendredi, 07 novembre 2008

ALLO CUL SCIONS

 

 

repban.GIF

 

 

LETTRE PARODIQUE AUX FRANÇAIS

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

 

 

Françaises, Français,

Je m’adresse solennellement à chacun d’entre vous.

Ma politique volontariste et réformiste a été  instaurée dans les premières heures de mon élection. J’ai obtenu de brillants résultats tant sur le plan national, qu’international. J’ai contribué à hisser la France au plus haut niveau de l’échiquier mondial.

J’ai dignement accompli ma tâche mais l’heure est grave (à cause des ricains.).

Notre France traverse une crise sans précédent. (C’est pas moi, j’vous dis !).

Cette situation tragique me contraint à demander un effort financier à chaque citoyen. (Nous, on est moins nombreux.)

Au préalable, Je veux vous parler d’exemplarité, vous citer l’abnégation de deux modèles de notre société. Ainsi Patrick Ricard et Pierre Ringuet ont décidé de renoncer à des rémunérations hautement méritées. Ils ont voulu,  par ce geste fort, initier la contribution demandée  à tous les Français. (Ils m’ont bien rendu service sur ce coup là, la Guainette* a tout de suite eue l’idée d’exploiter ça.) *d’où le surnom car il dégaine plus vite que son ombre…

Je vous invite à participer à un élan de  solidarité nationale pour la sauvegarde des intérêts de notre patrie. (Guainette y m’a dit le peuple il aime le mot solidarité, on est le pays des droits de l’hommiste ou merde !)

Je tiens à vous expliquer personnellement les dispositions prises dans la loi de solidarité nationale promulguée ce matin même : (Votée en douce de nuit dans la foulée)

« Chaque français sera responsable du redressement de la France en travaillant cinq jours ouvrés sans rémunération, cet impôt nous sauvera de la faillite. La relance de l’emploi sera néanmoins assurée par l’exonération totale des cotisations sociales pour les entreprises. »

« Chaque français devra travailler le plus longtemps possible. »

« Chaque enfant français sera responsable de l’avenir et de la grandeur de la France par du travail non rémunéré. »

J’ai libéré les mineurs des contraintes légales pour toute activité professionnelle en abaissant l’âge à 10 ans. Cette réforme est double, elle permettra d’obtenir d’excellents résultats dans le domaine de la sécurité civile en diminuant sensiblement la délinquance. (Ce Guainette y dégaine vraiment.)

J’ai également aboli toute forme de « discrimination sociale » en anéantissant le principe des annuités pour les retraites. L’arrêt de l’activité  sera effectif dès que le salarié ne sera plus en mesure d’assurer la productivité nécessaire à l’entreprise. (De toute façon, les français y sont jamais contents qui dit Guainette alors autant supprimer.)

Chères Françaises, chers Français, vous êtes le devenir de la France, je ne vous trahirai pas.  (Guainette y trouvait que ça faisait bien là, c’était son idée pendant la campagne pour le contre-pied comme j’avais eu ‘queques soucis avec Pasqua et Chirac ...)

 

Vot’ Président de la République

(Y paraît que j’dois pu parler comme ça depuis qu’y a pu Bush mais moi j’suis pas Bush,  j’fais pas exprès pour être près du peuple, j’ suis le peuple.)

 

Agathe*

*qui s’est bien amusée à faire de la prose bateau …

Sarkoquine.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu