Avertir le modérateur

mardi, 06 décembre 2011

Gaza est proche

Les 6 millions de lecteurs d' "Indignez vous", auront noté que la deuxième partie du fascicule de Stéphane Hessel, est intitulée : "Mon indignation à propos de la Palestine" (page 17 ) .

Pas plus que le reste les motifs de l'indignation de Christiane et Stéphane Hessel en rapport avec Gaza et la Palestine n'ont cessé d'être d'une brûlante actualité .

Il y a quelques jours Christiane Hessel et son mari se sont vu interdire l'accès à Gaza, ce qui ne les empèchera pas de témoigner de leurs précédents sejours en Palestine et de ce qu'ils y ont vu et fait.
Après qu'en Irak et en Lybie, la démocratie de marché ait fait la démonstration de sa véritable nature humanitaire et de sa remarquable efficace pour rétablir le lien social à coup de bombes, et avant que ne vienne le tour de la Syrie et de l'Iran . Au moment où les bruits de botte atlantistes se font entendre de nouveau au proche orient , dans le contexte de crise généralisée qui désormais ne peut plus guère être occulté, un salutaire rappel du "déjà là" ( et de longue date ) de l'injustice et de l'oppression , et du courage de ceux qui ne se découragent pas :

samedi, 16 avril 2011

Retour à Gaza

N'en déplaise à nos intellectuels organiques, il existe d'autres moyens de contribuer à l'émancipation des populations arabes opprimées que de leur dispenser généreusement des bombes et des encouragements à adopter notre « modèle » démocratique .

Thomas Sommer témoigne de son expérience de participation à la flottille humanitaire pour Gaza, avec le soutien et les éclairages judicieux de Stéphane Hessel.

En complément des commentaires sur les pressions subies par Goldstone : quelques précisions utiles ici .

Urbain

dimanche, 18 janvier 2009

Palestintin au pays de l’or noir

On m’a reproché, ici, souvent un certain élitisme voire un intellectualisme abscons. J’ai donc résolu de me référer à un auteur peu suspect d’amphigouris complaisantes et de phraséologie incompréhensible. Pour éclairer mes plus jeunes lecteurs, mais aussi les moins jeunes, et même ceux qui ne lisent guère , je me suis dit que tout le monde avait au moins lu … Tintin.

Donc foin de généalogie compliquée, de références savantes, j’entends vous démontrer qu’il suffit d’avoir lu tintin pour comprendre « l’orient compliqué », du moins depuis que les occidentaux ont commencé à s’y intéresser. Notons au passage qu’il faut vraiment être journaliste ( ou chroniqueur, ou expert en géostratégie, ou spécialiste en affaires internationales, ou couchemerde, ou béchamelle, etc …) pour ne pas s’être aperçu que tout est dans Tintin, qui dans sa candide sincérité a rendu compte avec une grande exactitude, de la question palestinienne et de ses évolutions historiques.

La preuve :

Version originale ( 1950) : ça se passe en Palestine, à Haïfa :

1.jpg

 

et les choses se compliquent assez vite :

2.jpg

Bon j’abrège …

A la fin tout s’arrange et tout s’explique , mais dans l’intermède il s’est passé des choses … et comme les bambins de mon age ne comprenaient plus très bien, dès les années 60 , des scènes de ce genre, l’auteur a jugé préférable de « clarifier » les choses en les « actualisant » …

Finalement on obtient la dernière version en date (celle de 1970 ) :

Nous ne sommes plus nulle part , ou plutôt nous sommes à Khemkhah au Khemed, où règne « une forte tension » :

3.jpg

Sur le « fin mot » de l’histoire quelques petits détails ont également changé :

En 1950 :

4.jpg

En 1970 les anglais se sont déjà mondialisés :

5.jpg

 

Bon, à part ça rien ne change : Abdallah est toujours un vilain garnement.

 

Urbain

samedi, 26 janvier 2008

Les images de la semaine

Cette semaine, trois images à mettre en regard peut-être :

5994ff558c8dca663bb22acf077c2a95.jpg


Partie du mur séparant Gaza et l'Egypte, abattu lors du blocus de l'Etat israélien de janvier 2008, ce qui permet à des milliers de Palestiniens d'aller se ravitailler en Egypte : un remake de "la grande évasion" ?


3caf5b4f27612526c5f145fa3b18218a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peinture d'étudiants palestiniens ne manquant pas d'humour sur le mur longeant la route de l’université de Al-Quds dans le quartier Abu Dis situé dans la banlieue de Jérusalem.


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

56cefe485380aff5417db3e7d4b6bfda.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Mur qui est aussi le support d'images d'espoir.

 

Le Village

Illustrations by Juliette

  

vendredi, 18 janvier 2008

Tartufland

 
 
 
Suite de notre tour hebdomadaire des blogs. Aujourd'hui un article de tgb. Faites nous vous aussi connaître vos blogs favoris, ou les articles que vous avez aimé. Avec l'accord de l'auteur, nous reprendrons eventuellement le billet au Village.
 
Ce que j'aime chez les tartuffes c'est que plus ils exhibent leur vertu mieux ils planquent leur vi1e6a8171fd60dfee515ad670d4acee4c.gifce.

C'est même à ça qu'on les reconnaît…
Les hypocrites.

On peut être persuadé à coup sûr que l'évangélique de la haute morale acrobatique et tout en dividendes puritains cache au fond de son placard, entre deux strings, quelques belles saloperies inavouables.

Les Savanarole maniaques de l'allumette, les VRP du lance-flamme et de l'extincteur deux en un, les sauveurs de la grande Arche de Zorro faisant du néo-colonialisme sans le savoir, les experts BHL de la gare de triage à la grande foire aux victimes idéologiquement rentables, les téléthonniens humanitaires du show-biz compassionnel sponsorisés par la star Ac, les rentiers de l'ingérence caritative et de la charité bien ordonnée, les dames patronnesses de la banlieue ouest propriétaires officielles de pauvres agrées (mes pauvres), les haut commissaires à la solidarité active  (quid d'une solidarité passive ? )  ont dans le grand théâtre de la sensiblerie télévisuelle et audimatée et dans le registre – touche pas à mon génocide - la larmichette facile et la glande lacrymale entraînée.

Normal : c'est Kouchner qui coache.

Mais plus foutage de gueule que Guy Moquet au Fouquet's y a t'il ?
Oui Il y a.

Un exemple récent et particulièrement obscène : George W. Bush au mémorial Yad Vashem.


Pendant que le criminel de guerre yankee, le dégaîneur du derrick texan, qui s'il était le vulgaire boss d'un pays faubourien pourrirait dans une chambre froide en attendant le TPI, regrette, l'œil tout mouillé, que L'US Air Force n'ait pas lors de la dernière guerre mondiale bombardé Auschwitz pour s'opposer à 'la solution finale de la question juive', il oublie bien volontiers de restituer le chèque de grand papa Bush tiré sur le compte des déportés d'AUSCHWITZ-BIRKENAU condamnés aux travaux forcés.

1, 5 millions de dollars provenant de la Consolidated Silesian Steel Company, hérités dans les années 80, et que Georges père avait eu la décence de refuser.

Pas junior.

- les bons comptes font les bons amis
- dixit la momie de Sharon

Si on n'est certes pas responsables de l'insanité scabreuse de nos aîeux – en l'occurrence ici un grand-papa collabo de nazi enrichi sur des monceaux de cadavres – on n'est pas non plus obligé d'en accepter l'argenterie.

Qu'on soit sincèrement bouleversé devant un mausolée consacré à un monstrueux génocide, laboratoire industrialisé d'une extermination raciale est la moindre des choses, mais que le cuistre du puritanisme pétrolé, que le born again de mes deux guerres impériales verse, du haut de son mirador, une larme de crocodile (ou pas) sur l'origine de la fortune de la dynastie Bushienne me laisse quant à moi perplexe.

Point focal du realpolitik gerbant ou de la schizophrénie nauséeuse.

Je sais bien que le pouvoir Israélien, fabriquant besogneux de bantoustan palestinien et de quelques réserves zoologiques d'indigènes arabes,

histoire de....

a, par les temps qui courent, les amis qu'il peut.

 Pas sûr que ce mauvais ami compatissant° vaille un bon ennemi.

 

- °on notera d'ailleurs que W fit l'honneur à Arafat de ne pas s'arrêter sur sa tombe, c'eût été insultant pour Yasser


tgb

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu