Avertir le modérateur

mardi, 05 juin 2012

Vos films de l'été

De bons produits américains,
déjà dans vos salles,
en V.F. et V.O. sous titrée ...

Un docufiction franco-américain, produit par la CIA
avec les fonds de soutien de Bruxelles et des pseudonymes.

melenchon,lepen,Henin,législatives,PS,2012

(clique sur l'image pour profiter des détails)

Et un "block-buster" plus glamour,
légèrement connoté gay :

fillon,juppé,copé,UMP,législatives,2012

(clique pour pleinement profiter de la vue d'artiste)

mercredi, 30 mai 2012

Contre la dématérialisation du livre

Débat public ...

Avec Dominique Noguères et Pascal Cherki, dans le cadre des élections législatives et du XIVème arrondissement de Paris : contre la dématérialisation des livres, des librairies et des libraires . Résistons à au formatage et à la crétinisation synthétique.

lundi, 21 mai 2012

Gender studies , et "troubles" à l'Hue-aime-pet

 Le Figaro, nous apprend aujourd’hui que :

« Plus de 70 % des candidats UMP sont des hommes ».

Ce fanzine de la droite décomplexée, bien connu pour ses faibles préoccupations gnoséologiques, nous avait accoutumés de longue date à des révélations de ce tonneau, mais la lecture de l’article ne laisse pas de nous intriguer tant la tournure est énigmatique.
Au point qu’on peut raisonnablement s’interroger sur ce que les chroniqueurs de cette gazette, ordinairement plus gourmés et explicites, tentent de nous suggérer des causes du « malaise » de leur  club favori.

En soi, ce qui peut surprendre de prime abord, ça n’est pas en effet que 70% des candidats soient des hommes, mais plutôt que la totalité des candidats ne le soient donc pas …

Alors, que sont donc les 30 % de candidats qui ne le sont pas (des hommes)?

Un peu plus loin on apprend que :

« Moins de 30 % des candidats investis par le parti pour les scrutins des 10 et 17 juin sont des femmes. »

Au delà du caractère pour le moins troublant de cette précision, qui mène à la conclusion  que l’investiture de l’UMP est dotée d’effets performatifs si puissants qu’elle peut ( dans moins de 30% des cas, il est vrai) opérer un « changement de genre » chez l’investi, on est conduit à s’interroger sur le « genre » des candidates UMP … après investiture.

Sur ce point l’article ne fournit aucune information. On en est donc réduit aux conjectures, de même quant  au « reste » des « candidats » (investis) , puisque « moins de 30 % » sont des femmes tandis que 70 % sont des hommes, ce quota mal défini (déduit des "moins de 30%") qui ne sont donc ni des hommes , ni des femmes 

Comme disent les journalistes du Figaro :

« Un nouveau casse-tête pour M.Coppé ! »

quand on connaît la suceptibilité de son électorat sur ces questions "sociétales"...

ump,législatives,2012,sexe,genre,gender studies,figaro

 

vendredi, 18 mai 2012

Demandez le programme

Le programme de la gauche française, dans les années 20 ...

programme, socialisem, front de gauche,hollade,élections,législatives

Toujours d'actualité ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu