Avertir le modérateur

lundi, 21 juin 2010

Vanités burlesques et impuissance.

 

picasso-pablo-don-quichotte.jpg

Impuissance des hommes politiques face, aux crises économiques, à la montée des fanatismes religieux, aux crises sociales, aux catastrophes écologiques…

Impuissance des États devant, les marchés financiers, la ploutocratie, les leaders médiatiques et économiques.

Impuissance des militaires face, à ceux qui se rebellent et résistent, aux pays occupés qui les exècrent.

Impuissance de l’ONU, de l’Europe, des USA  face au problème israélo-palestinien

Impuissance des hommes de bonne volonté et des humanistes face, au racisme, à la montée des extrêmes en Europe et dans le monde.

Impuissance de l'UNICEF et de la Communauté internationale à résorber la famine dans le monde : pendant que des centaines de milliards sont fournis pour sauver les banques, il est impossible d'en trouver 30 pour sauver 1/7 de l'Humanité.

Impuissance des experts de tous poils, des prévisionnistes, des sociologues, des économistes qui ne voient jamais  rien venir et qui ne disposent d‘aucune solution.

Impuissance des journalistes face, au pouvoir, à Internet, à leur hiérarchie, aux propriétaires de leurs supports médiatiques, à la baisse des audiences de la Presse.

Impuissance des banques face, aux autres banques, à la spéculation aveugle et incontrôlée,  aux escrocs malins, aux mathématiques dont les algorithmes fous se télescopent jusqu’à provoquer des situations absurdes

Impuissance des oligarchies, de l’ordre et des pouvoirs établis devant, la violence, l’impertinence, la raillerie, la moquerie, la puissance d’Internet, la libre pensée, le bénévolat.

Impuissance des citoyens devant le chômage, les baisses du pouvoir d’achat,  les factures qui augmentent, les multiples lois et règlements,  les restrictions de libertés, la dictature des médias qui imposent toujours les mêmes têtes et la même idéologie.

Impuissance de l’Europe incapable de s‘unir, des USA en semi faillite empêtrés dans des conflits sans issue, et pris à leur propre piège de la mondialisation.

Impuissance des peuples devant les régressions sociales dans tous les pays qui s’alignent sur le moins-disant social.

Impuissance de la Chine, ce colosse aux pieds d’argile promis à de graves problèmes sociaux et de terribles troubles régionalistes.

Impuissance de la France tenue en laisse par Bruxelles, prise dans la nasse de la mondialisation. Prisonnière d’un système idéologique qui l’étrangle lentement.

Impuissance
des intellectuels, philosophes, sociologues dont les discours  critiques ne mènent à rien. Incapables de construire un projet cohérent, de s’adresser au peuple avec un vocabulaire familier, trop habitués à s'exprimer devant des cénacles réduits de vieux barbons éructant avec force satisfaction des termes incompréhensibles.

Impuissance
de la faune et de la flore à survivre aux pollutions humaines.


Impuissance
face à une surpopulation grandissante des grandes cités entraînant des comportements sociaux agressifs et la désertification dramatique des campagnes.


Impuissance
face, à la toute puissance de l’argent roi qui corrompt tout d’une manière plus ou moins subtile, à la cupidité, moteur vicieux et illusoire de l'économie d'aujourd'hui.

Impuissance des détenteurs des capitaux face aux idées, forces armées, religions, la violence, les principes de justice ancrés dans l'inconscient collectif, l'esprit de revanche.


Impuissance d’une partie vieillissante de la société française, repliée sur elle-même et terrorisée par tout ce qui bouge et ne lui ressemble pas.

Impuissance des mots pour exprimer sa colère, son indignation, sa souffrance et son désespoir devant des mesures sociales iniques et injustes.

Impuissance à comprendre un monde d'une complexité inouïe dont les innombrables interconnexions échappent à tous les vieux schémas simplistes existants.

 

L'Homme a construit un univers qu'il ne maîtrise plus et qui le dépasse.



Vanités burlesques pour les roués, les ambitieux ivres de notoriété qui imaginaient pouvoir changer notre monde en plus de jouir des privilèges inhérents à leur position…

 

"vanitas vanitatum, omnia vanitas" .

Vanité des vanités, tout est vanité disait le roi Salomon au crépuscule de sa vie dans l'Ecclésiaste.


Nous n'attendrons pas le jugement dernier pour leur faire payer ce qu'ils nous font subir.

 

À après, citoyens impuissants, gardez votre rancune bien au chaud ! Le temps viendra.

 

 

cui cui fit l'oiseau, charognard gourmand perché sur sa branche vermoulue, attendant avec impatience le prochain cataclysme.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu