Avertir le modérateur

vendredi, 18 décembre 2009

Les poupées rigolotes Rachida, Brice, Nadine et Jack : des cadeaux inédits pour Noël !

CATALOGUE DE POUPÉES



Parce que les adolescentes ont le droit

de rêver : toi aussi, collectionne les poupées

de l’année 2009 !

 

La poupée RACHIDA nrv ©

 

Dati.jpg

 

 

Tu as entre 7 et 15 ans et tu rêves d’une vie enchanteresse, entourée de reporters, adulée par les médias, fréquentant les plus grands couturiers et les bijoutiers les plus renommés de la place Vendôme à Paris ? Mets toi à la place de RACHIDA, notre nouvelle poupée : jolie brune car elle ne compte pas pour des prunes, elle élève seule sa petite fille qu’elle a conçu avec un mystérieux prince charmant (l’enfant est en option). Futile et fascinée par les ors du pouvoirs, elle est irrésistiblement attirée par le luxe et le clinquant.

Prise la main dans la confiture (le pot de confiture est joint), elle continue de protester avec mauvaise foi et sans vergogne (le certificat de mauvaise foi est fourni) de son innocence. Son expérience pourra toujours t'être utile pour ta future carrière professionnelle. Cette poupée est un jouet pédagogique.

Livrée avec 3 parures de bijoux tous plus précieux les uns que les autres, cinq hebdomadaires avec sa photo en Une : Paris Catch, Le Moins, Me Voilà, Galop, la Gazette des NRV et une panoplie de robes des 5 couturiers les plus prestigieux du monde *.
Les caméras, les micros et le portable sont également fournis. Un mode d'emploi pour réussir socialement sa vie est livré gratuitement.

En cadeau : un badge « député européen », « ancien Ministre », et « future candidate à la Mairie de Paris »


*
Certains ensembles et d'autres parures sont en option.


La figurine BRICE nrv  ©

fdmora.jpg

 

Tu es bagarreur, tu as entre 12 et 16 ans et tu souhaites marier RACHIDA ? Hélas, Brice ne conviendra pas car il n’aime que les blondes aux yeux bleus comme Nadine ! Livré avec sa matraque électrique, son flash-ball, ses menottes, son Taser ®, son treillis, il fanfaronne sans cesse et déclare à qui veut l’entendre qu’il est le plus grand justicier de tous les temps. Au service de son Chef, le terrible Sarkoko, il est sans pitié pour les Auvergnats qu’il semble détester.

En cadeau : un drapeau français et un badge « vive l’identité française ! »

Dernière minute :
un cadeau exceptionnel  SANS SUPPLÉMENT DE PRIX sera joint à Brice nrv © pour une durée limitée !

UNE POUPÉE GRATUITE REPRÉSENTANT UN
AUVERGNAT
sera offerte à tout acheteur de la figurine BRICE nrv ©. Cet Auvergnat sera équipé de sa traditionnelle djellaba et de son moyen habituel de transport, le chameau. Par contre l’Auvergnate avec sa burqa sera vendue en option.

Marine
notre nouveau modèle et lointaine cousine de Brice nrv ©, grosse gretchen aux nattes blondes est en rupture de stocks mais Nadine nrv ® pourra aisément la suppléer.


Le baigneur NADINE nrv ©

fdmora.jpg

 

Tu as entre 3 et 8 ans, tu désires une poupée à qui te confier parce qu’elle a des tas de points communs avec toi, elle pense comme les petites filles de ton âge et ressent les mêmes émotions : alors n’hésite plus ! Nadine est blonde et possède aussi beaucoup de convergences intellectuelles avec Brice et Marine.
Nadine vient du peuple, comme toi, et peut se retrouver catapultée dans le merveilleux univers du Gouvernement français avec ses laquais et ses hauts fonctionnaires grâce à un coup de baguette magique de Sarkoko, son mentor !

Apprends à nier les nombreuses bévues que tu commets en accusant les journalistes ! Cette figurine est un jouet pédagogique : elle montre comment réussir sa carrière coûte que coûte. La notice est jointe.

Nadine est livrée avec 3 costumes : marchande de poissons avec son habit lorrain, camionneuse avec sa salopette, ou ministre avec son tailleur et ses faux ongles américains.

En plus , sa tête est démontable et tu peux ajouter 3 cerveaux différents assortis à son costume ! Cette poupée parle souvent et ne cesse de diffuser des banalités, des lieux communs et des préjugés identiques à ceux que ton papa entend dans les bistrots qu’il fréquente. Le réalisme est confondant.

Un "certificat de mauvaise foi" est joint au coffret.

Nadine nrv © est en promotion pour les fêtes.


 

Le poupon Jack nrv ©

 

Jack.jpg

 

La réputation de Jack n'est plus à faire ! Tu as entre 7 et 97 ans et tu rêves de battre des records de longévité dans la notoriété. Tu veux imiter la flagornerie dont ton héros use et abuse envers les personnes qui disposent du pouvoir ? Jack est la poupée qu'il te faut !

Doté d'une langue télescopique de 23 mètres en fourrure synthétique de couleur caméléon, cet accessoire est capable de cirer toutes les chaussures de l'assistance (le cirage incolore est fourni) ! De plus, une voix, fort bien imitée, entrecoupe ses bruits de langues, de mots tels que "merveilleux !", "extraordinaire !", "formidable !", "oui, Monsieur le président", "tout à fait, Monsieur Sarkozy", "je suis de votre avis, monsieur le président".

La figurine est vendue avec 3 langues interchangeables en fausse fourrure d'une longueur de 18 mètres  (rose socialiste, bleu UMP et verte écolo).

Ton "brevet de lèche-cul officiel" est joint au coffret.


Avis aux Collectionneurs : ce modèle est en fin de fabrication... Réservez vite votre commande.


Aujourd'hui 18 décembre, le blog du village des NRV a tout juste 2 ans. Un grand merci à la rédaction de "20 minutes", un salut amical à Serval et un chaleureux coucou à l'ami Guy Birenbaum qu'on aime toujours autant. Il sait qu'il peut compter sur nous.

Amis de Cui cui, joyeux Noël à tous, et vive la dérision et la bonne humeur comme moyens de lutte.

À après !


Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pures coïncidences. Les photos ne sont pas contractuelles et ces poupées sont purement imaginaires.


Cui cui, bird symbol !

vendredi, 23 janvier 2009

Cabinet noir et chevalier blanc

Tandis que la nullitude s’épanche , en foules denses et moutonnières de « grands reporters » venus « couvrir » le non évènement absolu, au nom d’une informe-ation mondialisée dont l’absence de contenu est en proportion des budgets consacrés par les « rédaction » au défraiement de ces armées de pique assiette déferlant sur washington pour y rendre compte de tout ce que chacun peut voir et entendre en sa radio vision domiciliaire, et qui ne signifie rien et ne constitue aucune nouveauté ou même simple discontinuité dans l’écume médiatisée des jours annoncés et conformes à leur platitude prévisible ;

pendant ce temps, donc , des évènements se produisent, un peu partout, et certains en ces périodes de mages itinérants fréquentant les étables, se retrouvent dans de modestes échoppes à culture et débattent du monde autour d’eux.


 

 

Alors ,  
conformément aux écritures,  il est revenu au 450ème jour  
( ou à peu près, ces écritures là sont assez imprécises) ,  
et il a retrouvé quelques uns de ses fidèles disciples ,  
et la chair s’est faite verbe , 
et voici ce dont il fut question :

 


dans la première partie : 
intro : De la généalogie du livre, de son contexte, et du rapport avec les blogs et les "NRV". 
à 12'18" : De la liberté d'expression, de la censure et des médias. 
à 23'00" : de la difficulté d'être un rebelle ( ou même un "maverick") au sein de la médiacratie. 

dans la deuxième partie 
à 4'20" : De l'intérêt de tous répéter  la même chose ou presque. 
Du conformisme marchand. 
Du salut par les livres... 
à 13'28" : Du journalisme et de l'investigation, du journalisme d'investigation. 
à 21'29" : Des blogs, de leurs visiteurs, de leurs commentateurs, de leur audience, des cons, 
de ce que ça apporte, de ce que ça rapporte. 

dans la troisième partie ( fin sur la 4ème
à 1’48" : Des effets pervers  (et involontaires) de Bourdieu : 
de la compulsion fédérative, 
et de sa cure par les livres . 
à 9'07" : De la "blogosphère", de son intérêt, de son rôle, de ses effets . 
à 15'43" : De l'investigation (encore) , du goût "majoritaire" (toujours). 
à 24’54’" : De ce qui est  ou n'est pas caché, 
de ce qui reste à dévoiler, 
et des livres 
encore et toujours ...

 

Urbain

vendredi, 16 janvier 2009

Sans lui, on ne serait pas là!

 

 

CABINETNOIR-ok.JPG

 

Résumons les épisodes précédents, pour ceux de «Lui», c'est Guy Birenbaum, auteur du DEL,  le Domaine d'extension de la Lutte, généralement célébré comme un «blog influent». Del qu'il déserta, un matin de septembre 2007, pour quelques temps plus tard aller faire  quelques parties de tennis sur sa plage...

Les anciens combattants énervés se souviennent de cette guerre dynastique mi homérique mi clochemerlesque, pour un morceau de la vraie croix (©Zgur) qui a vu s'édifier peu à peu le Village des NRV...

 

Mais entre deux siestes à la plage, il nous a concocté un bouquin, le GB. Le moins que l'on pouvait faire est d'y consacrer quelques lignes ici...

Le Cabinet noir est le récit des tribulations d'un auteur/ éditeur friand des arrières salles de la République face aux tentatives multiples de manipulation d'Yves Bertrand, ancien patron des RG, dont les "Carnets" ont récemment ébranlé le monde politique. L'envers du décor de certaines "révélations" fracassantes destinées à destabiliser certains hommes politiques, à seules fins de protéger un clan.

Au fil du récit, qui se lit comme un polar, GB ne prend pas la pose du Tintin reporter, rôle qu'il se refuse régulièrement à endosser. Ecrit à la première personne donne à lire, aussi, les tentations, les fascinations d'un éditeur à la recherche DU bon tuyau, comme ses scrupules et son obsession de la vérification.

 

Car, ne nous y trompons pas: souvent fort peu amène  avec la gent journalistique, Birenbaum lui assène là une leçon, pas même de déontologie, mais de professionnalisme.  Et esquisse en filigrane un procès d'un «journalisme d'investigation» nourri de connivences, de déjeuners, de coups de fil et de sources trop souvent uniques et non vérifiées, et peu prompt à reconnaître qu'il s'est laissé trompé...

 

Car plusieurs des manipulations du «cabinet noir» narrées dans ce livre n'auraient pu atteindre leur cible sans l'obsession commerciale du scoop, destructrice de toute défiance et précaution.

 

Au final, une lecture qui laisse fortement songeur sur la volonté et la capacité d'orienter les focales des médias qui ne demandent que cela... et qui aurait pu porter, cette exergue:

Ce n'est pas parce que les théories du complot sont détestables que les complots n'existent pas.

 

 

PS. Pour ceux qui veulent découvrir en chair, os et paroles l'auteur et ancêtre du Village, rendez-vous ce samedi, 19h30, à la librairie Tropiques, 63 rue Raymond Losserand, Paris XIVème.

 

Valdo

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu