Avertir le modérateur

vendredi, 02 avril 2010

le Rat est-il l'avenir de l'Homme ?

Humains,

Plongez dans votre inconscient ?

Vous ne voyez rien ?

Normal !

Et pourtant.

Remontez 65 millions d'années plus tôt. Vos ancêtres devaient être des sortes de petits mulots se nourrissant de déchets, de graines, de baies, d'insectes, tapis dans l'ombre, cachés dans les anfractuosités de rochers et dans des galeries souterraines pour se protéger de ces immenses dinosaures qui dominaient  la Terre de tout leur poids, leur cruauté et leur puissance... Les prédateurs vous guettaient, vous étiez aux abois.

rat.jpg

ON ne donnait pas cher de votre avenir...

Et puis.

Une collision entre notre planète et une météorite, semble t-il.

L'extinction brutale des dinosaures qui ont régné pendant plus de 160 millions d'années.

160 millions d'années !

Vous avez poursuivi votre évolution pendant 62 millions d'années. Après maintes transformations vous êtes devenus des hominidés. Puis des sapiens sapiens. Puis des Cro-magnons, vous avez construits des maisons en dur, des pyramides, des temples destinés à honorer des Dieux hypothétiques qui n'existent que dans votre imagination.

Enfin vous êtes devenus innombrables, scientifiques et démocrates, vous honorez toujours d'éventuelles divinités parce que vous savez que vous disparaîtrez fatalement comme les dinosaures. Vos croyances ne sont qu'une fuite en avant pour vous rassurer vers ce que vous appelez puérilement "paradis et enfer".

Vous craignez vos frères étrangers, la réalité, l'inconnu, l'univers.

Vous êtes la première et unique espèce à avoir peur de sa propre disparition. Votre solitude et votre fragilité dans cet univers chaotique sans commencement ni fin vous terrifie.

Vous savez que votre civilisation est mortelle. Qu'une pénultième génération de vos descendants vivra l'extinction de la race. Qu'il ne restera plus un humain.

 

Descendez xxx d'années plus tard. Ceux qui poursuivront leur quête civilisatrice devaient être les rats se nourrissant de déchets, de graines, d'insectes, tapis dans l'ombre, cachés dans les anfractuosités de rochers et dans des galeries souterraines  pour se protéger de ces terribles prédateurs qu'étaient les Hommes...

J'aime les rats. Pourtant honnis, vilipendés, chassés, stigmatisés.

Ils sont rusés, rebelles et résistants, ils ne croient en aucune idole : ils n'ont ni églises, ni mosquées, ni temples. Peut-être changeront-ils quand ils prendront conscience d'être mortels ?

Ô rats, bienvenue dans les décombres brûlantes de notre espèce cupide, arrogante, agressive, compulsive, cynique, désolidarisée, égoïste, inaboutie ; vous ne pouvez que bâtir un monde meilleur.

Vous êtes nos camarades, nos cousins, nos frères, nos fils, nos successeurs : vous êtes l'avenir de la Terre.

Vous méritez bien d'hériter du flambeau d'une nouvelle épopée pour peu que vous abandonniez ce comportement grégaire de hiérarchie sociale et de domination par caste ; essentiel en période de survie, il se révèle désastreux en phase de développement et d'évolution.

Good luck, peuple des Rats !

 

Ce billet rédigé dans la plus lourde "Allégresse" s'est révélé à l'occasion d'un bref instant de lucidité psychédélique mâtinée d'un misérable humour mal léché.

Ami lecteur, merci d'être parvenu jusqu'à cette ligne et à après !

 


Cui cui improbable plumaillon expert en poncifs et lieux communs, pompeux dingo ne bénéficiant pourtant d'aucune substance hallucinogène.

lundi, 01 septembre 2008

Faut il coucher avec la droite pour faire carrière ? (épisode 1)

Vous n’allez pas me croire mais l’autre jour en  parcourant quelques quotidiens, j’ai été victime d’un soudain éblouissement et tel Archimède je me mis à pousser un Eurèka  sonore : j’avais trouvé le sujet de mon futur billet. Les seules différences avec Archimède fut que je ne courus pas nu à travers la ville et que ma découverte, vous allez  vous en apercevoir très rapidement ne risque pas de révolutionner la science !

1491482933.JPGBref ! Trêve de plaisanteries…1752184925.JPG

Avez vous noté, ces dernier temps la brutale promotion du sieur Claude Allègre, ancien ministre PS du gouvernement Jospin, scientifique de renommée mondiale qui nie absolument la thèse du réchauffement climatique, il doit d’ailleurs être le seul au monde à défendre cette "théorie" osée, c’est d’ailleurs à de tels combats qu’on reconnaît un scientifique de valeur !

Souvenez vous de Galilée et son fameux murmure à propos de notre planète, à l’issue de son procès par  notre Église toujours à la pointe du progrès humain,   « et pourtant, elle tourne »… Et bien notre génie contemporain pourrait lancer à la cantonade « et pourtant il fait de plus en plus froid , la calotte glaciaire, ne rétrécit pas, foi de socialiste ! »

Mais...

Vous l’avez bien compris et j’y arrive par des chemins pour le moins détournés, notre ancien ministre et dégraisseur de mammouths, à force de contorsions et mimiques  plus ou moins suggestives et répétées à l’égard du président a enfin réussi à attirer l’attention de ce dernier. Nicolas Sarkozy, qui adore les traîtres, les transfuges, les infidèles et le gibier avancé vient de lui confier une mission officielle dont le mandat est le suivant : organiser avant la fin de l’année des assises européennes de l’innovation.

Et là mes amis, je vous avoue être fort inquiet.

Avec ses théories fumeuses, nous imposera t-il de nouvelles théories aussi originales que les précédentes ? Décidera t-il que la terre n'est plus ronde mais ressemble à une galette ? Que la pollution est bienfaisante pour nos poumons ? Que l'énergie nucléaire grâce aux bienfaits de ses radiations, transforme favorablement l'évolution physiologique des êtres vivants ? Qu’il reste assez de pétrole pour mille ans ?  Que la démocratie est superflue tant qu’un démocrate comme notre président est à sa tête ?

1427116525.JPGMais vous n'avez pas tout entendu !  Notre Claude, ayant perdu ce qui lui restait de pucelage lors de sa violente mais brève étreinte avec notre chef d’état bien-aimé, s’est donc largement épanché sur sa relation paroxystique,  je cite en vrac : «  J’ai décidé d’aider mon Pays…. Donc, je me sens un devoir, d’autant que je suis extrêmement impressionné par le dynamisme du président…. Car Sarkozy est capable de faire exploser un certains nombre de freins, d’obstacles ou d’oppositions qui bloquent la stratégie d’innovation nécessaire à l’Europe… [ Quel homme ! dirait Jack Lang]… Oui, c’est un président réformateur, et même le seul leader européen réformateur d’envergure… »

Baste ! Notre expert ès langue de velours n'y va pas par quatre chemins !!

Claude Allègre dans son désir  de bien faire est devenu un orfèvre en lèche majesté, chacun aura compris que la posture du courtisan accroupi rapporte infiniment plus que la position de l'homme debout compétent. C’est peut être pour cette raison que tout va de mal en pis…

Je voudrais quand même terminer par une petite observation malicieuse : avez vous remarqué le nombre de retournements de vestes et de renégats qu’a généré le gouvernement Jospin ? Étrange, non ? Ils devraient peut être se poser quelques questions au PS, vous ne croyez pas ? Jospin serait il devenu le meilleur formateur de cadres pour  les gouvernements de droite ?

683637186.2.JPGEn vérité, le plus grand employeur de talents socialistes pour l'heure me semble être notre petit Nicolas. Alors, je vous le demande, pourquoi ne pas le remercier en le nommant directement à la tête du PS ? Cela éviterait toutes les funestes guerres des chefs et clarifierait au moins la situation ! Entre notre petit coquelet  qui se la pète grave, Bertrand  Delanoë, adepte de l'économie de marché libérale et notre coq de bruyère sur ses ergots en carton pâte, Nicolas Sarkozy, promoteur du marché libéral de l'économie, y aurait il davantage que l'épaisseur d'un duvet de poussin ?


Pour conclure, ma réponse à la question posée par le titre de ce billet concernant l'individu suce-nommé est OUI.


L’épisode 2 sera consacré à notre vieille connaissance  Claude (encore un !) Askolovitch, dont j’ai eu l’indicible bonheur d’écouter les éditoriaux sur Europe 1… Je fus tellement bouleversé par son impertinence que j'en tremble encore pour lui...

N’oublez pas de réserver votre exemplaire gratuit !

À plus.

Cui cui l’oiseau  siffleur et persifleur.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu