Avertir le modérateur

mardi, 06 avril 2010

Minimise mais il fait le maximum

 

 

fleury-caddie-2857683b53.jpg

 

Le débat sur l'identité nationale a cédé sa place au débat sur le bouclier fiscal. Discuter de cette mesure inique aujourd'hui, pourtant passée comme une lettre à la poste, hier, vise un seul objectif en ligne de mire... Les prochaines élections, l'argument massue devient une assurance sur l'avenir politique. Les petits rats s'échappent du ballet alors qu'ils avaient parfaitement synchronisé leurs entrechats à l'époque de « l'avènement » du messie fiscal.

Le Président du pouvoir d'achat a tenu ses promesses pour les plus riches :

[...La sobriété salariale pour la classe moyenne se traduit par des coups durs pour le pouvoir d'achat quand l'économie connait des pics d'inflation. 2008 a fait partie des pires années pour le pouvoir d'achat qui a ralenti à +0,6%, complètement grignoté par la hausse des prix.

Les Français s'en aperçoivent le plus dans les grandes surfaces. Entre février 2007 et février 2008, les prix alimentaires ont crû de 5 %. Selon l'Insee, parmi cinq produits de base, le prix de la baguette s'est accru de 4,1 % entre juin et novembre 2007, puis s'est stabilisé de novembre 2007 à janvier 2008. Pour le beurre, les pâtes alimentaires et le lait UHT demi-écrémé, la hausse a été beaucoup élevée, de l’ordre de 9 %. ...

 

 

oa_butzfouque_gd.jpg

 

En intégrant ces dépenses et en calculant le pouvoir d'achat par unité de consommation (c'est-à-dire en tenant compte de la démographie et des dépenses que l'on peut partager au sein d'un ménage) on remarque qu'il n'a pas augmenté de 0,6% en 2008 mais qu'il a... baissé de 0,7%.

Si 2009 a été une année assez bonne pour les consommateurs grâce à une inflation plate, 2010 s'oriente mal.

Selon la formule de Jean-Philippe Cotis, directeur de l'Insee, "le salarié médian est à la fois distancé par les hauts salaires et rattrapé par les bas salaires."

Résultat: entre 1996 et 2006, la moitié des Français gagnant un salaire médian de 2.050 euros bruts n'a perçu que 119 euros brut supplémentaires par mois en dix ans (+6,2%) contre 131 euros pour les 10% des Français les plus pauvres (+10,5%), 241 euros pour les 10% les plus riches (+6,2%) et 5.426 euros pour les 0,1% les plus riches (+28%) ...]

Source

[...Les 15 % des ménages les plus riches possèdent 55,8 % de l’ensemble du patrimoine...]

15 % d'électeurs auront tout intérêt à revoter pour lui en 2012.

Pour les autres, c'est moins sûr.

 

 

burger-shoe.jpg

 

Agathe

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu