Avertir le modérateur

mercredi, 06 avril 2011

Y'a comme un défaut

Pour ceux qui pensent que " l'orient est compliqué", nos élites intellectuelles et politiques ont pourvu aux éclaircissements avec une célérité et une efficacité qui n'aura échappé à personne ,
et qui peut se résumer à deux images frappantes illustrant le discernement évolutif de notre brillante philosophie diplomatique, et les principes humanitaires de haute volée qui l'inspirent :

sarkokhadafi2.jpg

BHL_Libye_45.jpg

Il est vrai que désormais les usages gourmés dénotant l'habitus du quai d'Orsay sont rénovés par la fine fleur de nos intellectuels organiques, qui en toute discrétion et modestie , sait conseiller le prince avec sagesse et humilité .

Cependant ... à tout bien considérer, et notamment que le chef des "insurgés" est bien connu pour être "un fidèle parmi les fidèles" du méchant colonel psychopathe, et que le reste de cette "nouvelle" équipe n'est pas en reste.
Quand bien même on s'émerveillera des magnifiques innovations de la "diplomatie corsaire" * promue désormais par les "nouveaux philosophes" de jadis.
En dépit même de notre admiration béate devant la perspicacité du nouveau Metternich des droits de l'homme, qui à su voir sous le président de la cour d’appel de Tripoli , notoire pour avoir confirmé la peine de mort des infirmières bulgares (et qui, en récompense de son intransigeance dans ce procès, a été nommé ministre en 2007) , qui donc sous ces trompeuses apparences à su reconnaître un : « type bien , le contraire de ces islamistes que dépeint un Kadhafi aux abois **, des démocrates des souterrains qui n’ont jamais, pendant 40 ans, laissé s’éteindre en eux la petite flamme de la liberté » , et le distinguer pour tel à l'attention de notre pétulant chef d'état .
En dépit de tout cela, on demeurera pourtant enclin à penser que , comme dirait Fernand Raynaud :


"Y'a comme un défaut ..."


"

* consistant a exécuter les pirates turcs armés de fourchettes (qui menacaient il est vrai de débarquer à gaza), ou promouvoir les déversements de bombes humanitaires (du moment que c'est sur la gueule des arabes).

** un Kadhafi rendu à de telles extrémités que dans son affolement il en arrive à reprendre l'argument qu'une presse occidentale en mal de dénigrement avait cru entendre de la bouche même de notre Tintin en Lybie , lorsqu'il décrivait naguère les seules forces d'opposition susceptibles d'affronter ces dictateurs arabes ( auxquels il observe depuis peu qu'il est devenu « beaucoup plus difficulte de tailler des pipes » ) .

Urbain

mardi, 29 mars 2011

Ceci n'est pas une pipe

domino-noirpm.jpg

La complexité mouvante de la pensée de la gauche morale a pu rebuter les exégètes de comptoir , peu coutumiers de cette forme paradoxale de la philosophie de l'histoire ( n'oublions pas que le professeur béchamelle se revendique héritier d'Althusser ) .

Pour décrypter ce langage technique et s'élever aux altitudes éminentes que requièrent ces sommets , il était nécessaire de comettre une spécialiste aguerrie. Notre chroniqueuse mondaine , Domino, blanchie sous le harnois d'une longue pratique des milieux éclairés de la bonne société parisienne, a bien voulu nous donner quelques éléments de vulgarisation.

Mutos logos, on peut apercevoir sous l'éclairage mythique du pêcheur émancipé comment cette représentation symbolique élaborée fait écho et complète utilement le travail de Rance Hier, pour doter la gauche morale des outils conceptuels efficaces qui pourraient lui permettre de refonder l'éthique de la démocratie de marché , au cœur de son dispositif plèbéien , et de promouvoir sa lutte acharnée contre tous les biopouvoirs.

Le complément sociologique anecdotique, tout en humanisant l'intimidant philosophe ( restitué aux avatars contingents de sa libido sexagénaire),  permet de contextualiser les rapports de production de sa réflexion capillaire et d'en apprécier l'enracinement biopolitique .

Toutes choses essentielles pour prendre la mesure d'une pensée majeure, au moment historique où elle semble inspirer la géopolitique de la nation.

domino-noirpm.jpg

Domino

(avec le concours d'urbain)

 

>

mercredi, 16 mars 2011

La LOI des Pipoles

Ça y est … le XXIème siècle a enfin commencé,
et il fallait bien toute l’ampleur visionnaire et le discernement de notre Danube de la pensée germanopratine pour savoir en distinguer le symptôme inaugural dans le divers confus de l’esthétique du monde .
Mieux : notre petit père des pipoles, dans son immense sagesse a su accompagner son incomparable capacité d’analyse du réel ( embrassé dans une perspective planétaire ) de la définition de la praxis conséquente. Celle requise par les temps nouveaux qu’il a pointés avec sa justesse et sa grandeur d’expression coutumières.

De telles lumières doivent porter loin, et éclairer jusqu’aux confins du monde renaissant, jusqu'en ses marches les plus barbares. C'est sans doute pourquoi, soucieux d’abord de répandre cette bonne parole providentielle, et dans un de ces gestes sublimes qui donnent la mesure des esprits universels que notre heureux pays a déjà si souvent offerts à l’humanité, notre himalaya du pratico-pratique a pris la peine de proférer son enseignement dans l’idiome mondialisé :

La puissance du verbe de ce génie protéiforme fait que tous, et ceux-là même qui pourtant jusqu’ici ignoraient la langue de Shakespeare, peuvent désormais comprendre la parole magistrale et y saisir les concepts les plus élaborés.

Pourtant , en même temps qu'éblouis et comme médusés par ces effarantes découvertes, certains seront peut-être troublés par la nature des nouvelles difficultés qu’annonce notre prophète de la géopolitique libidinale .
C'est pourquoi, avec le projet d'apporter notre modeste contribution à l'oeuvre édificatrice entamée par le Samson de la philosophie capillaire française, nous invitons les commentateurs de ce blog à nous proposer des éléments d'herméneutique premettant de mieux comprendre et diffuser le message du maître .

Merci d'avance .

jeudi, 28 août 2008

Les 17 raisons de ne pas s’inquiéter des conséquences du conflit russo georgien :

  1. 1 -La Russie, à travers le conflit contre la Géorgie, a davantage voulu montrer sa force que détruire l’ennemi comme elle aurait pu le faire sans problème.

     

    2 -L'erreur commise par l'Otan de vouloir encercler la Russie d'une manière inadmissible pour ce pays (que diraient les USA s'ils étaient encerclés par Cuba, le Canada et le Mexique occupés par des alliés russes ?) a enfin été reconnu par la plupart des occidentaux. Il était temps. L'encerclement économique est acceptable, pas l'encerclement militaire.

     

    3 -Les états comme la Pologne et la République Tchèque, va-t-en guerre contre la grande sœur slave ont enfin compris (du moins peut on l'espérer ?) jusqu’où il ne fallait pas aller trop loin.

     

    4 - L’Ukraine, état douteux à demi soutenue par les USA mais prête à être lâchée par ces mêmes USA en cas d’invasion a compris qu’il valait mieux faire profil bas.

     

    5 - L’Europe vient enfin de s’apercevoir qu ‘elle était un nain militaire, peu crédible diplomatiquement et que la puissance financière sans force militaire n’était que terre sans engrais.

     

    6 -La Russie a compris que le pétrole et le gaz faisaient danser à la corde les Européens et que ces derniers ne peuvent se passer d’eux au niveau énergétique.

     

    7 - Les USA ont compris qu’ils ne pouvaient pas ouvrir un nombre incalculable de fronts à la fois sous peine d’asphyxie financière et militaire.

    8 -L’Europe a compris un peu tard qu’on pourrait éventuellement étendre  accords de coopération avec le grand marché européen aux états de l’ex URSS mais surtout pas l’OTAN.

     

    9 -Les USA ont compris que dans leur lutte contre l’Iran que la Russie est un pion incontournable.

     

    10 -Les USA et l’OTAN ont compris que dans leurs luttes contre les Talibans d’Afghanistan, le ralliement de la Russie ou au moins sa neutralité sont essentiels.

     

    11 -La Russie qui se méfie toujours autant des Chinois veut éviter tout problème avec la Mongolie et souhaite s'ancrer à l'ouest, principal débouché pour son économie. Rappelons qu'une grande partie de la Russie est européenne.

     

    12 -La Russie veut donner une leçon aux Occidentaux avec l’Ossétie du sud et l’Abkhazie en réplique à la proclamation d'indépendance du Kosovo et à sa reconnaissance par les puissances de l'ouest contre la volonté de Moscou.

     

    13 -Les Polonais enfin libres depuis peu, jouent avec le feu en acceptant sur leur sol des missiles anti-missiles soit-disant pour contrer les fusées iraniennes (la France accepterait elle la mise en batterie de missiles anti-missiles russes en Corse pour  défendre le sol français ?) Ils devraient enfin comprendre qu’ils risquent gros sur ce coup là. En tout cas, une chose est certaine : l’Occident n’a ni les moyens, ni la volonté de mourir pour Varsovie, surtout si la Pologne cherche des poux à son voisin. Même chose pour la Géorgie. Qui est prêt à mourir pour Tbilissi ? Soyons lucides !

     

    14 -Les apprentis sorciers néos cons de l’Otan ont enfin compris leurs limites et c’est plutôt heureux de s’en sortir à si bon compte à force de provocations dans des états si instables. Jouer aux apprentis sorciers aurait pu déboucher sur des conflits bien plus dangereux. Cette fois ci, les provocateurs ont été les occidentaux.

     

    15 -Les Russes avec le Président français en tant qu’interlocuteur européen ont de la chance : ils tombent sur quelqu'un qui est obligé de faire le grand écart pour représenter les 27 membres de l'UE aux intérêts si différents et qui, au fond, est plutôt proche de leurs thèses malgré ses inévitables rodomontades.

     

    16 -L’Occident peut jouer avec de petits pays comme l’Afghanistan et l’Irak mais à voir ses succès militaires sur le terrain, on n’ose imaginer les résultats d'une passe d’arme avec la Russie dans son domaine d’influence…

     

    17 -Enfin ultime et dernière raison de se réjouir : BHL et Glucksman, les éternels loosers, nos croisés des causes perdues prennent faits et causes pour un dictateur au moins aussi peu défendable que tous ceux qu’ils pourfendaient autrefois. Ils deviennent des pantins pathétiques et dérisoires qui ne doivent le fait d’exister qu’à un mouvement perpétuel médiatique créés de toutes pièces pour leur faire plaisir car ils ne représentent plus grand chose dans la France d'aujourd'hui....

Ceci dit sans partialité d'aucune sorte. Simplement une analyse sans prétention des facteurs qui font que l'affolement dont certains médias nous gratifient n'est que tintinnabules de cloches au fond de l'océan.

Les médias adorent se et nous faire peur. Pour leur faire plaisir faisons comme si... Mais tentons de décrypter ce monde si complexe et subtil sans mentors ni traducteurs idéologiques, qui corrompent nos perceptions avec leurs prismes déformants.

Les analyses de géopolitique ne se font pas sous le coup des émotions, de la haine, de l'idéologie ou de l'esprit partisan, mais sous une logique froide qui tient essentiellement des particularités de l'Histoire et de certains rapports de force et de minorités...

À plus tard.

cui cui

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu