Avertir le modérateur

vendredi, 02 avril 2010

le Rat est-il l'avenir de l'Homme ?

Humains,

Plongez dans votre inconscient ?

Vous ne voyez rien ?

Normal !

Et pourtant.

Remontez 65 millions d'années plus tôt. Vos ancêtres devaient être des sortes de petits mulots se nourrissant de déchets, de graines, de baies, d'insectes, tapis dans l'ombre, cachés dans les anfractuosités de rochers et dans des galeries souterraines pour se protéger de ces immenses dinosaures qui dominaient  la Terre de tout leur poids, leur cruauté et leur puissance... Les prédateurs vous guettaient, vous étiez aux abois.

rat.jpg

ON ne donnait pas cher de votre avenir...

Et puis.

Une collision entre notre planète et une météorite, semble t-il.

L'extinction brutale des dinosaures qui ont régné pendant plus de 160 millions d'années.

160 millions d'années !

Vous avez poursuivi votre évolution pendant 62 millions d'années. Après maintes transformations vous êtes devenus des hominidés. Puis des sapiens sapiens. Puis des Cro-magnons, vous avez construits des maisons en dur, des pyramides, des temples destinés à honorer des Dieux hypothétiques qui n'existent que dans votre imagination.

Enfin vous êtes devenus innombrables, scientifiques et démocrates, vous honorez toujours d'éventuelles divinités parce que vous savez que vous disparaîtrez fatalement comme les dinosaures. Vos croyances ne sont qu'une fuite en avant pour vous rassurer vers ce que vous appelez puérilement "paradis et enfer".

Vous craignez vos frères étrangers, la réalité, l'inconnu, l'univers.

Vous êtes la première et unique espèce à avoir peur de sa propre disparition. Votre solitude et votre fragilité dans cet univers chaotique sans commencement ni fin vous terrifie.

Vous savez que votre civilisation est mortelle. Qu'une pénultième génération de vos descendants vivra l'extinction de la race. Qu'il ne restera plus un humain.

 

Descendez xxx d'années plus tard. Ceux qui poursuivront leur quête civilisatrice devaient être les rats se nourrissant de déchets, de graines, d'insectes, tapis dans l'ombre, cachés dans les anfractuosités de rochers et dans des galeries souterraines  pour se protéger de ces terribles prédateurs qu'étaient les Hommes...

J'aime les rats. Pourtant honnis, vilipendés, chassés, stigmatisés.

Ils sont rusés, rebelles et résistants, ils ne croient en aucune idole : ils n'ont ni églises, ni mosquées, ni temples. Peut-être changeront-ils quand ils prendront conscience d'être mortels ?

Ô rats, bienvenue dans les décombres brûlantes de notre espèce cupide, arrogante, agressive, compulsive, cynique, désolidarisée, égoïste, inaboutie ; vous ne pouvez que bâtir un monde meilleur.

Vous êtes nos camarades, nos cousins, nos frères, nos fils, nos successeurs : vous êtes l'avenir de la Terre.

Vous méritez bien d'hériter du flambeau d'une nouvelle épopée pour peu que vous abandonniez ce comportement grégaire de hiérarchie sociale et de domination par caste ; essentiel en période de survie, il se révèle désastreux en phase de développement et d'évolution.

Good luck, peuple des Rats !

 

Ce billet rédigé dans la plus lourde "Allégresse" s'est révélé à l'occasion d'un bref instant de lucidité psychédélique mâtinée d'un misérable humour mal léché.

Ami lecteur, merci d'être parvenu jusqu'à cette ligne et à après !

 


Cui cui improbable plumaillon expert en poncifs et lieux communs, pompeux dingo ne bénéficiant pourtant d'aucune substance hallucinogène.

lundi, 05 janvier 2009

Best of 2009

portrait.jpg

Janvier 2009 : Le Président tape du point sur la table et interdit aux banquiers d’être banquiers tant qu’ils n’auront pas remboursé leurs clients de leurs pertes financières.

Michel Pébereau pouffe en se resservant des bulots. Le Président, assis à une table voisine, le salue d'un mouvement de tête.

La refondation du capitalisme se remet en marche : "Qu’est-ce qu'on dirait si je ne moralisais pas le capitalisme après tout qu'est-ce qui s'est passé…?"

Arnaud Lagardère entre au gouvernement.

Le sénateur Marini crée le RSA (Revenu de Solidarité avec l'Actionnariat) : l'assurance, pour tout actionnaire, de ne pas perdre d'argent quoiqu'il arrive. Philippe Marini : "le risque, c'est trop risqué". Le Parti Socialiste Français dit "zut !"

Barack Obama joue au golf à Brisbane.

Février 2009 : Réforme des prisons. Afin d'éviter l’engorgement, les politiques ou chefs d’entreprises seront envoyés dans des quartiers VIP spécialement aménagés au Ritz.

L'opposition propose un amendement visant à maintenir un sentiment de coercition morale sur le prisonnier : "les cellules porteront les noms de détenus célèbres afin qu'ils ressentent le poids de la faute : "suite Bernard Tapie", "suite  Maurice Papon", "salon Le Floch-Prigent"…

Selon Le Figaro, le Président français a imposé une trêve illimitée dans le conflit israélo-palestinien, pacifié le Darfour et viré Mugabe.

Deuxième plan de relance. Massif.

Barack Obama fait du ski à Gstaad.

Mars 2009 : Les rumeurs de grossesse de la première dame de France font vibrer le tout Paris. Toutes les rédactions sont activées.

Claude Askolovitch devient PDG de France-Télévision. Le Figaro remarque : "nommer un homme de gauche à la tête de France-Télévision, ça, c'est le pluralisme !"

Julien Coupat, fraîchement libéré, est à nouveau interpellé après la découverte de l'intégrale Michel Fugain dans le TGV Paris-Tours.

Dieudonné tente de monter un spectacle sur le site du Berghof. "Il fallait faire plus fort que Faurisson" assure-t-il…

Barack Obama fait du fitness à Agadir.

Avril 2009 : Plan des banlieues. Pour renforcer la sécurité, un mur est en construction entre Paris et sa banlieue et les laissez-passer avec photos seront distribués aux méritants.

Bouygues remporte le marché.

Jean-Marie Bigard joue du violoncelle lors de l'érection (qui nous vaudra une fameuse vanne du grand comique français) du premier pan de béton.

Troisième plan de relance. Patrick Devedjian est formel : "c'est vraiment massif !"

Barack Obama fait du pédalo sur le lac Léman.

Mai 2009 : Nouvelle mesure pour aider les pauvres. Les tentes des SDF seront autorisés dans certaines banlieues, la liste est publiée au JO.

Afin de garantir quelques revenus supplémentaires à France-Télévision, les tentes deviendront support publicitaire. Thierry Saussez explique : "la banlieue, c'est une marque. Le SDF est une marque. La tente est un formidable vecteur de communication. C'est génial !"

Christine Boutin négocie les contrats. Elle espère élaborer un partenariat avec EDF afin d'équiper le second pan des tentes de panneaux solaires. EDF s'engagerait alors à fournir gratuitement des tentes tandis que l'entreprise exploiterait la production d'électricité. Ségolène Royal s'enthousiasme : "j'l'avais bien dit. C'est gagnant-gagnant !"

Dieudonné tourne "mon négationniste chez les nudistes". "Le Berghof, c'était de la gnognotte !" dit-il.

Juin 2009 : Une de Paris Match (la demande d'inscription au patrimoine de l'Humanité de l'honorable publication est toute récente) : Carla Sarkozy et le Président font un jogging sur l’avenue des champs Elysées … "Moi, enceinte, vous voulez rire !?"

Frédéric Lefebvre pourtant rôde… Il sent que quelque chose cloche.

Rachida Dati suit les dossiers depuis la maternité (certains parlent d'une durée excessive d'hospitalisation, visant à l'éloigner des affaires).

Le Président, d'après quelques témoins privilégiés, déprime méchamment dans son palais. La crise, la France, le chômage, les pauvres ; l'ennui. Ses yeux commencent à pétiller lorsqu’un visiteur lui montre quelques photos du G20. Une larme roule sur sa joue lorsque, à l'oreille, on lui chuchote : "vous avez sauvé la planète, Monsieur le maître de l'univers…"

Quatrième plan de relance. Patrick Devedjian assène : "C'est ultra massif !"

Roselyne Bachelot dérape.

Une entorse de la cheville. L'hôpital public, asphyxié, égare son dossier et pratique sur cette patience de luxe une tragique erreur médicale : ablation des cordes vocales.

Barack Obama s'initie au parapente dans l'Oural.

Juillet 2009 : Les utilisateurs d’internet ont jusqu’au 31 décembre pour se déclarer et donner les noms des cinq sites autorisés sur lesquels ils surferont.

Frédéric Lefebvre est retrouvé, errant, hagard, délirant, hirsute dans les rues de Paris. Il ne cesse de répéter : "il est où ce gosse ? Il est où ce gosse ?"

Nouvelle canicule. L'UMP, craignant pour son électorat, lance l'opération : "le vote après la mort, c'est possible !"

L'Irlande rejette de nouveau le traité de Lisbonne, malgré les aménagements. José Manuel Barroso, dans son français impeccable, aura ce mot : "jamais deux sans trois, hé hé…"

Brice Hortefeux fête, au Bataclan, son 30000ème clandestin expulsé. 29987 exactement. Treize ont été épargnés afin d'assurer le service de la soirée.

Barack Obama pêche le barracuda aux abords de l'île Maurice.

Aout 2009 : France-Télévision ferme définitivement son antenne après avoir perdu ses deux derniers téléspectateurs, victimes de la canicule.

Un missile sol-sol détruit le fort de Brégançon.

Ariel Sharon sort du coma et déclare : « Je vous avais prévenu ».

Le Président autorise l’ouverture de la chasse aux sans-papiers à l'arbalète. Le permis de chasse donne droit à un crédit d'impôt.

Barack Obama, interpellé sur une moto des mers à St-Tropez, est reconduit à la frontière. Le Président en duplex depuis le Cap Nègre s’est immédiatement occupé de son dossier auprès de la Préfecture.

Jean-François Copé rend hommage, sans langue de bois, à M. et Mme Chirac, décédés suite à une panne de la climatisation.

Un cinquième plan de relance est annoncé pour septembre. Personne n’a entendu Devedjian sur France-Télévision. Des observateurs parlent d'un plan super massif et volontariste.

Dieudonné lance son nouveau spectacle : "Pétain, mon amour". "J'ai mis le paquet !" assure-t-il…

Septembre 2009 : Les supermarchés sont autorisés à vendre des armes à feu. Michel-Edouard Leclerc annonce une boîte de balles offerte pour trois armes achetées. Christine Lagarde se tire une balle dans le pied.

Frédéric Lefebvre est retrouvé gisant à la maternité dans la chambre de Rachida Dati. La fuite volontaire des RG sur la paternité de Zhora Aznar est révélée sur le Post. Birenbaum est incarcéré à Saint-Anne. Dans la même chambre que Frédéric Lefebvre.

DSK est condamné pour la 7ème fois pour non-paiement de pensions alimentaires.

Mort du 30ème nouveau-né dans une maternité ; Roselyne Bachelot annonce des mesures drastiques au journal de TF1, en langage de signes.

Le Président affirme ne pas être le père de Zorha.

Michèle Alliot-Marie quitte définitivement la politique et part cultiver le chanvre dans une ferme du Lot. Patrick Ollier craque et lache, reprenant Claude Olivenstein : « le problème avec la drogue, c'est que c'est bon ! »

Carla Sarkozy part au States enregistrer un disque en compagnie d’un mystérieux métis.

Le sixième plan de relance fait dire à Devedjian : « Je suis fier d’être français ».

Octobre 2009 : La crise du logement atteint son paroxysme. Tous les immeubles sont vides à la suite des expulsions liées aux loyers impayés. Delanoë propose d’interdire les panneaux « A Louer » qui enlaidissent les façades de Paris.

Fadela Amara dépose une gerbe sur le mur des banlieues, en hommage aux travailleurs français, morts sous la chute des blocs de béton.

Le président connait quelque moments de lucidité. Georges-Marc Benamou qui recueille ses confidences promet déjà un « grand livre, sensible, pudique, pour la rentrée 2010. »

Hervé Morin ne fait aucune déclaration.

Brice Hortefeux expulse sa femme de ménage.

Un réseau d’internautes ultra-gauche est infiltré, le site « Playlist » ferme définitivement.

Carla Sarkozy, qui désire se voir appelée maintenant « Carla Starr », rentre des States.

Barack Obama joue au polo à Alfortville.

Novembre 2009 : Rachida Dati sort de la maternité, accompagnée d’un mystérieux métis.

La vente de briquets et d’allumettes est interdite suite aux nombreux incendies de voiture.

Martin Hirsch annonce de nombreuses places d’hébergement, au centre de rétention de Vincennes.

Carla Starr sort un disque très folk.

Brice Hortefeux annonce l’indépendance des Antilles.

Une loi réglemente la consommation des chiens et des chats afin de les protéger d’une extinction brutale.

Serge Dassault, nouveau ministre de l'intérieur, rappelle aux employeurs les sommations d’usage avant de tirer sur les salariés.

Le 7ème plan de relance est mis en place. Devedjian fuit les caméras en hurlant : « plus massif, y'a pas ! ».

Barack Obama surfe à Hawaï.

Décembre 2009 : La vidéo des voeux 2008 repasse le soir du 31. Le Président est introuvable depuis quelques jours. Brice Hortefeux annonce dans la foulée un putsch mené par lui-même et ses amis, Yacine et Fatoumata.

Hervé Morin réveillonne avec Christine Boutin dans une cabane, au Canada. « L'Afghanistan, rien à foutre », avouera-t-il finalement.

François Fillon en appelle à l'union nationale face à un auditoire médusé de poulets, près de Loué. « Rien ne vaut le retour sur ses terres » dira plus tard le natif de la Sarthe.

EDF incapable de faire face à l'hiver le plus rude depuis 1954 (la rationalisation ayant considérablement réduit ses effectifs sur le terrain) ne rétablira l'électricité sur la majeure partie du territoire français que le 13 mars 2010.

garcimoreG.jpg

Agathe + f

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu