Avertir le modérateur

mercredi, 05 mai 2010

En finir avec le répugnant cynisme auvergnat !



Autrefois …  
les auvergnats avaient une manière bon-enfant de se moquer de nos petits travers : 

 

 

Fernand Reynaud - Le raciste - 1972 - Fr
envoyé par eclusier. - Plus de vidéos fun.

 

 

 

 

C'était un "comique" qualifié de "populaire" voire  ... « troupier ». 

Une autre époque , insouciante, ignorante … archaïque . 

Désormais, Dieu merci , et grâce en soit rendue à notre Brise de Forte-Bouse : foin de ces démagogiques rigolades aux dépens de nos grands corps de l’état , moquant les justes indignations des bons français de souche.  
Désormais, on en revient aux grands principes républicains pour fustiger comme il se doit les fauteurs de troubles . 

"Parce que la République respecte les droits des femmes, parce que la République refuse qu'elles soient emmurées, instrumentalisées, humiliées, parce que la République défend la dignité des personnes, je devais veiller à ce que l'autorité judiciaire puisse effectuer son travail. Le dossier est suffisamment grave pour que le parquet ait décidé d'ouvrir une enquête confiée à la police judiciaire." 

Il ne s’agit plus de stigmatiser cyniquement les catégories professionnelles exposées, aux fonctions et contraintes parfois ingrates (jadis les douaniers ,  aujourd’hui la maréchaussée , demain, pourquoi pas, le gouvernement, voire … le chef de l’état , tant qu’on y est ! ) . 

A l’heure des faillites annoncées d’appareils d’état entiers, au moment où les populations occidentales sont confrontées à des sinistres sociaux et économiques sans précédent : un chômage dantesque, une dette publique abyssale, le rejet de générations entières  dans un avenir de lumpen-prolétariat pour la plupart, et de soumission vautrée pour les autres…  
En ces sombres instants où les périls s’accumulent 
Il n’est plus temps de perdre son temps . 
Il n’est plus temps d’accaparer l’attention de l’opinion publique avec des faits divers dérisoires, montés en épingle par de peu scrupuleux journalistes en mal de tirage . 
Il n’est plus temps de ratiociner stérilement sur les lâches dépressifs qui ne trouvent rien de mieux à faire que de se faire sauter le caisson pour emmerder leurs courageux chefs de grandes entreprises mondialisées ( l’avenir de la nation ) et par là même nuire davantage encore à leur compétitivité déjà tellement mise à mal par des lois sociales archaïques encourageant la paresse et la nonchalance généralisées. 
Il n’est plus temps de dilapider l’énergie des magistrats, des enquêteurs et des forces de police et de maintien de l’ordre public, à des vétilles ridicules, telles les crimes, trafics et détournements prétendument colossaux dont sont outrageusement suspectées nos élites les plus méritantes, sur la foi de déclarations fantaisistes, suscitées par de sordides et inavouables intérêts ( cosmopolites ) guidés par la haine et la jalousie des médiocres. 

Il s’agit, MAINTENANT,  
de prendre à bras les corps les problèmes énormes mais cruciaux qui sont devant nous,  
de les affronter sans faillir, sans craindre l’ampleur des moyens et des sacrifices que cela implique,  
et surtout de le dire haut et fort et courageusement :  

NON !  Nous ne devons pas laisser impunis les crimes d’état !  

OUI ! Nous devons poursuivre avec une indéfectible ténacité, jusqu’au fond de leurs immondes gourbis bâtis sur la fraude et le détournement des fonds publics, les pervers satrapes barbus jouisseurs intégristes qui incitent leurs norias de maîtresses rebelles à contrevenir au code de la route !  


Urbain De Champignac

www.dailymotion.com/video/x28x5i_fernand-reynaud-le-raciste-1972-fr_fun

jeudi, 03 janvier 2008

Les petites humeurs font les grands mouvements




Pendant que notre président continue de brader (euh, plutôt de se livrer au pillage bête et mal 60f2ef36026a423276bb00bab4f83283.gifcompris?)  des penseurs de gauche pour habiller sa vitrine politique résolument vide de concept, je ne peux m'empêcher d'avoir un mouvement d'humeur.
 http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-995200,0.html


Est-ce que j'ai arrêté de m'alimenter ?
Est-ce que je met le feu aux poubelles ?
Est-ce que je refuse de regagner ma cellule ?
Parce que cela semble être les nouvelles manifestations d'un "mouvement d'humeur". En tout cas selon la définition de la Préfecture de Police de Paris, au sujet des « événements » dans les centres de rétention des étrangers non régularisés.  http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080102.OBS2946/manifestation_de_solidarite_devant_le_centre_de_retenti.html

N'avoir ni humeur ni honneur, se dit d'une personne que les affronts ne touchent plus et qui a perdu tout sentiment d'honneur.

Pour ce qui concerne les humeurs, l'année 2007 avec les nouvelles lois sur l'immigration et les quotas et maintenant l'année 2008 et ses fichiers, l'honneur de la France aura été abondamment empuanti.


Ces humeurs fétides, ne nous obligent-elles pas à nous mettre en mouvement ?
Pour ceux qui ont un mouvement d'humeur, et envie de retrouver humeur et honneur, cliquez sur le lien ci-dessous.
.
.
.
Nef
Avec la collaboration du Village

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu