Avertir le modérateur

vendredi, 18 juillet 2008

La Carla attitude.

Avertissement préliminaire. 

Dans la rubrique "Le Village People des NRV" ™© et en collaboration avec des titres aussi prestigieux que Match ®, Gala ®, Voici ®, Closer ®, VSD ® et des éditorialistes de premier ordre tel, par exemple, Guy Birenbaum de "Le Post" ® [;)], biographe attitré de Madame Carla Bruni-Sarkozy ®, agréé, assermenté et approuvé par plus de 40 marques de reconnaissances personnelles), ce modeste publi-reportage n'a d'autre but que de rendre les femmes toujours plus belles, toujours plus séduisantes, toujours plus généreuses, toujours plus intelligentes à l'instar de l'épouse de notre illustre, primesautier, superbe, dynamique et toujours humble Président de la République.

1538672995.jpgStooooooooooop !

Je déconnais.

Ce n'était qu'une blague douteuse : vous l'avez bien compris... Ceci dit, pervertir l'esprit d'un des blogs les plus intellectuels de la Toile me remplit de honte...

Et c'est contrit par mon infamie et la tête basse que je reviens à nos  brebis égarées.

Femmes de la quarantaine ou de la cinquantaine, vous recherchez un mari haut placé ? Vous êtes en quête d’un amant haut de gamme, vous désirez rencontrer un compagnon de la Haute ? Je me fais fort de vous de vous enseigner ce que j’ai appris en observant attentivement les manières de celle qu’on appelle communément la première dame de France. Rappelons que la Presse féminine et les médias trouvent cette femme tout bonnement irrésistible…

Aussi vais je vous expliquer comment atteindre la Carla attitude en ½ page et 2 leçons !

Et ce, gratuitement, excusez du peu ! 

Vous me remercierez plus tard en me gratifiant d’une petite enveloppe issue du compte en banque de votre futur élu…

1ère leçon. L’aspect physique et le comportement en public.

Mesdames, il vous faut tout d’abord être raide. Très raide.

Gauche. Très gauche.

1345844098.jpgImaginez que vous avez 2 pieds gauches, 2 mains gauches, 2 yeux gauches, 2 oreilles gauches, 2 narines gauches...

Rappelez vous la gaucherie légendaire de Lady Diana… Il vous faut baisser très souvent les yeux comme si vous sortiez du couvent. Observez, mutine, votre mari du coin de l’œil d’un air tellement admiratif et émerveillé qu’on doit avoir l’impression que vous êtes particulièrement amoureuse, soumise et toujours prête à lui accorder vos faveurs, une légère caresse de la main sur ses hanches rebondies seront du meilleur effet pour montrer au public combien vous l’aimez, un chaste baiser sur les bajoues de votre homme mettra les foules en transes… 

Attention ! Lorsque vous êtes face au peuple restez droite et fière, n’usez d’aucune familiarité, mettez de la distance, agissez comme une dompteuse face aux fauves : sachez que le peuple français est versatile et fourbe, n’oubliez jamais le funeste destin de Marie-Antoinette l'Autrichienne ! Ne négligez jamais le fait que vous avez peut être en face de vous votre futur bourreau !

Lors des cérémonies, votre leitmotiv doit être le suivant : vous vous devez d’être empruntée, godiche, mal à l’aise, niaise. C’est ce que j’appellerai, mémo techniquement, l’effet "GOMANIEM" comme GOdiche, MAl à l’aise, NIaise et EMpruntée.

Surtout ne la ramenez jamais et restez à votre place : simplement  l’épouse ou la compagne réconfortante, attentive et bienveillante d’un homme écrasé par les responsabilités des affaires du monde, on ne vous en demande pas plus…

900324509.jpegDes minauderies ne sont pas exclues, elles sont même fortement conseillées, rappelez vous les adolescentes aristocrates du 19ème siècle qui sortaient du couvent des Oiseaux, certes vous avez 40 ou 50 ans mais les maladresses artificielles dignes d’une jeune fille à peine pubère émoustillent tellement les messieurs d’âge mûrs, rassurent les grands mères en crinolines, et font fondre le ménagères de moins de cinquante ans, tous électeurs potentiels de votre mari ! Gardez toujours cette donnée fondamentale à l’esprit !

De plus le peuple interprétera un tel comportement pour de la simplicité, de la gentillesse et de la pureté ! Rajoutez en des tonnes, gardez en tête que vous ne leur en donnerez jamais assez, aux médias et aux foules en délire ! Les gens adorent qu’on les trompe et qu’on leur joue la comédie ; ne boudez pas votre plaisir, abusez de postures factices et maladroites, il y a bien longtemps qu’aucune limite n’existe à ce petit jeu là !

Notez enfin, que moins vous montrerez d'expressions sur votre visage, plus vous paraîtrez mystérieuse et énigmatique. Pour cela une petite astuce personnelle que je vous livre : usez et abusez du Botox ®, non seulement ce traitement figera votre visage mais en plus il effacera  les ridules et vous rajeunira d'une bonne dizaine d'années.

Jusqu’ici, vous me suivez ?

Bien. Passons au chapitre intellectuel : il sera plus court.

2ème leçon : le comportement intellectuel.

En fait, le but consiste simplement à répondre a un interlocuteur lors d'une interview. Ce n'est pas bien compliqué car les journalistes bavent de déférence et d'obséquiosité envers les gens de pouvoir...

1269174241.jpgExemple vécu, la question con à 1 €. La journaliste : "avez vous l'impression que la France aujourd'hui est plus fraternelle et plus ouverte ?" Pour vous Mesdames, une seule réponse s'impose : OUI ! Ne vous perdez pas en digressions fumeuses, votre interlocutrice est satisfaite de votre réponse car elle est payée pour être contente, pas pour déranger...

Lorsqu'une question embarrassante tombe par mégarde, répondez que vous êtes émue et heureuse, minaudez un peu, souriez et reprenez la question en y ajoutant à la fin une banalité ! En France, vous ne craignez jamais le droit de suite de la part d'un journaliste, vous lui demandez simplement de changer de question avec un sourire légèrement carnassier...

Il comprendra. Ils comprennent toujours...

Enfin un dernier conseil : soyez brève, ne racontez pas votre vie et évitez d'avoir des opinions. Si vous avez des moyens dotez vous d'une éminence grise qui vous fera réciter à l'avance les termes que vous devrez débiter ...

Si vous ne deviez retenir qu'une chose de ce cours magistral, c'est la pensée suivante : souvenez vous qu'à notre époque, la forme et la beauté du flacon sont bien plus importantes que l'élixir qu'il contient.

Et voilà le travail mes chères amies, vous avez désormais toutes les clefs de la réussite en main pour atteindre la Carla attitude garante du succès de vos objectifs. Si vous avez besoin de précisions, je suis à votre disposition à l'adresse située en haut à droite. N'hésitez pas ! Cui cui, le nouveau gourou des people qui cherche laborieusement à se reconvertir dans le coaching est à votre écoute.

2034119759.jpgMoyennant émoluments.

Évidemment.

cui cui l'oiseau, caricaturiste officieux de la Cour élyséenne...

samedi, 10 mai 2008

Le Village au Pays des Merveilles

free music

Salut les amis ! Figurez vous qu’hier, j’ai fait un rêve qui m’a laissé un sacré goût amer dans la bouche !

Certains auraient honte de raconter de tels épisodes mais qu’importe, puisque nous sommes en comité restreint avec une audience qui ferait pleurer un crocodile dans une mare au canard (au singulier, vous l’aurez remarqué)…

Bref ! Je déjeunais avec mon cousin germain, que je connaissais tellement bien que, dans notre jeunesse, je lui avais soulevé toutes les filles qu’il convoitait mais le problème fut qu’il exerçait aujourd’hui le poste de PDG d’une des plus importantes télévisions européennes et moi je croupissais sur les marchés en vendant une camelote improbable sur les marchés du 9-3… Nono, c’était le diminutif qu’il exécrait, depuis les bancs de la communale…

700768883.jpgNono, fis je, j'ai un service à te demander : je participe à un blog et j’aimerais que tu promeuves ce site sur tes antennes, tu ne peux pas me refuser un service aussi bénin, merde ! Et j’enchaînais sur les yeux de la petite Santa, son amour d’adolescence que je lui avais laissé par pitié…

Le lendemain , le présentateur vedette, garni de ses cheveux en plastique glissa à la fin de son jounal de 20 heures un reportage sorti de derrière les fagots où il apparut, mes chers amis, que le blog intitulé  "  le Village des NRV " où tout le monde se déchirait et laissait ses tripes à l'air et notamment un de ses " billettiste nommé cui cui " (je cite), était considéré par Mme Carla Sarkozy, elle même comme le site le plus tendance, le plus violent, le plus créatif et le plus poétique du Net !

Ahhhhhh ! Mes amis ! ! ! ! ! ! Quel bonheur de lire les statistiques. Le premier jour 15.000 visites, le second 70.000, le troisième je ne sus plus compter les zéros ! ! ! ! Vous imaginez, l’état de transe dans lequel je me trouvais ! ! Pour augmenter l’audience je demandais même à une épicière de mes connaissances qui s’appelait Carla Pouxe d’envoyer des commentaires signés Carla ! Ce fut un délire bloguesque. Une partouze virtuelle.

C’était à qui avait reconnu mon talent le premier ! Le pire est que je finis par le croire…

Le blog de 20 minutes ne répondait parfois plus mais malgré tout, les commentaires affluèrent. Guy Birenbaum, me gratifia sur le Village d’un retentissant, " salut confrère, je n’ai jamais douté de votre talent et patati et pattata ", Un certain Marc, écrivain, me lança " je savais que d’un blog aussi divin, sortirait une telle perle et tatati et tatata " Michel Apathie lui même condescendit à me traiter de collègue ! Lui dont j’étais banni de son blog depuis que j’avais écrit un texte sur " l’aphatisation des esprits " ! ! ! RTL une grande " station de radio démocrate " et donneuse de leçons qu’elle ferait bien de réciter auparavant, soit dit en passant ! Olivier Bonnet me fit un petit coucou, même Versac, son lien sous le bras, me fit l’honneur de laisser un commentaire impérissable sur " le Village " Schneidermann me donna "du blogueur journaliste" confraternel ! Jérôme Godefroy me tutoya comme il le faisait avec Birenbaum, Et Nicolas Poincaré me joignit pour un débat sur " on refait le monde ". Je n’eus pas de nouvelles des dirigeants de " rires et chanson " qui attendaient probablement les premiers faux pas, voire l'écroulement fatal avant de m'embaucher…

Le déroulement de mon rêve s'emballa à ce moment. Je me rappelle, l’interview du créateur du Blog, Serrejoint, enserrant Nefertiti et Agamemnon, dans ses bras avec une affection qui faisait plaisir à voir, la joie et la bonne humeur régnaient au sein de ce trio magique , et moi Cui cui, un mètre devant , l’idole des foules, l’air pénétré et froid… Imperturbable comme un héros du 24 ème siècle.

1660277898.jpgUn libraire de Paris, Urbisetorbis, me proposa une séance de dédicace sur une BD représentant " Titi et gros minet " (je n’avais encore rien écrit…). Je refusai poliment, trouvant sa librairie trop étroite, j’estimai qu’un lieu de dédicace devait au moins contenir 500 personnes… Un petite groupie se présenta et m’appela Cui cui, cet horrible et ridicule sobriquet, je rectifiai et lui déclara avec hauteur que je m’appelai Dominique P., Je condescendis à lui signer un portait géant de Titi, elle s’appelait Maghn quelque chose, je ne me rappelle plus…

Bref. Mon immense talent de narrateur et d’écrivain était enfin reconnu et ce n’était que justice ! Finis les marchés miséreux, à moi les mannequins, les Rolex, le beau linge, Sylvie Vartan, Steevy, les fringues à 3000 €, les décapotables, les autographes, les interviews par Flavie Flament et Drucker, les séances de photos, les émissions de Patrick Sébastien !

Mon portable sonna à ce moment… Une voix rauque, ou plutôt un souffle infiniment sensuel comme un petit cri animal me parvint aux oreilles… " Je suis Carla Sarkozy, gémit elle et vos textes sont tellement beaux qu’ils m’inspirent des vers solitaires d’une grâce exquise et des couplets sans tain". Et de fredonner une chanson tirée de mon billet sur "l'esprit de mai 2007" ; une mélodie insipide dont elle est vraiment la seule à avoir le secret…. Sa voix veloutée me réveilla soudain : " je souhaiterais vous voir Monsieur Cui cui "… Pour une fois je laissai passer cet épouvantable et grossier sobriquet, j’allais répondre quand une voix d’homme au ton légèrement agacé déclara " c’est qui encore, mon amour ?  "Cui cui, mon petit chéri".  

"Ah..."

Triste et résigné. 

"What else ?" fit il…

Ma télé réveil se mit en marche au moment du passage de la pub " nespresso " avec George Clooney… Putain de merde ! Le boulot…Chaque jour plus difficile… Et ce blog qui pompe toute mon énergie ! C’est vrai qu’aujourd’hui j’avais promis à Nefertiti et Agamemnon un billet. Je me demande bien ce que je vais pouvoir écrire cette fois…

Je n'ai aucune imagination.

 Cui cui, "romancier" de bluettes des dimanche et lundi de pentecôte.

 

mercredi, 26 décembre 2007

Bonne nuit les petits

Non, non, on ne va pas vous parler de Nicolas et Pimprenelle. Ni de Nounours, le pourvoyeu32bc68b6906c2f5a3fef97ddc5b282ce.jpgr de nuages d'avions privés, et encore moins du marchand de sable qui nous envoie sa poudre aux yeux de paillettes médiatiques depuis la boite à images. Retenons juste « Qu'ensemble tout est possible » .

Bonnes nuits Monsieur le Président  ? 
 
Oui, bonne nuit aux sans logis trimbalés entre tentes et foyers, et sur
tout aux Tartuffes à loyers modérés.

Bonne nuit aux journalistes emprisonnés au Sri Lanka ou au Niger, et aussi aux dirigeants de ces régimes parodiques de démocratie, petits potentats locaux tellement effrayés par la liberté qu'ils préfèrent l'emprisonner.

Bonne nuit à Ingrid Betancourt et aux autres otages des FARC, et également à ceux qui tirent les ficelles pour leur propre notoriété quel que soit le pays ou ils se sont fait élire.

Bonne nuit à tous les opprimés, à tous les accidentés de la vie et évidemment à ceux qui soit « urbi et orbi », soit désormais sur Youtube appellent à plus de justice et à plus de solidarité sans faire quoi que ce soit de concret.

Bonne nuit aux militants du PS sans oublier leurs ténors qui se dirigent, en ordre dispersé comme d'habitude, vers le cimetière des éléphants.

Oui, bonne nuit aux uns et que vos jours soient plus beaux que vos nuits…

…Et bonne nuit aussi aux autres. Et que le cauchemar soit dissipé quand vous vous réveillerez !

 

Quant aux nuits de Sarkozy, et de son déballage entre les pyramides et Space Mountain, si vous saviez comme on s'en fout....

 

Le Village


mardi, 25 décembre 2007

Les tribulations du Père Noël

De nos envoyés spéciaux au Village...80a4c059508524269710fe24e6411afe.jpgb4aaf6456aa5aa2c702e718ce4274764.jpg9f15ebeecb8edf9d4875bfb1e776f638.jpg

205532b18505cb7b4929a8b2c7029535.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

711a9b56b2afb95801dda33b3e80a0a1.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu