Avertir le modérateur

lundi, 22 mars 2010

élections régionales : retour vers le passé version 2010.

Éh oui les amis !

Comme en 2004, la gauche a largement gagné les élection régionales. Nos amis militants hurlent leur joie.

Et le résultat ?

autruche_politique1.pngComme en 2004 les vieux politicards du sérail socialiste, Delanoë, Hollande, Fabius, Guigou sont venus réciter leurs bréviaires indigents sur les plateaux de télévisions. Manquait plus que Strauss Kahn pour se retrouver comme au bon vieux temps !

De surcroît, avons-nous eu droit à un discours présidentiel anticipé de Ségolène Royal en direct du Poitou.

Ah ! Quelle tristesse, les potes ! Il n'ont donc rien pigé ni retenu : j'ai bien fait de m'abstenir !

La gauche molle sociale-démocrate n'a rien compris. Comme Sarkozy, comme l'UMP, comme les banques, comme les spéculateurs, comme les USA en Afghanistan et en Irak, comme les ultra libéraux des milieux d'affaires, comme les politiques de Bruxelles. Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre...

Tout est prétexte pour les hommes en place à s'accrocher à leurs avantages, à leurs idées infirmes et leurs bribes de pouvoir.

Je crains que ce soit foutu pour 2012.

N'a t-on que des socialistes professionnels mités et indéboulonnables à opposer au brutal Sarkozy ?

Alors, avouez que nous sommes bien mal barrés.

Un raz de marée de la gauche en 2004 au régionales, une raclée aux présidentielles de 2007.

Une belle victoire de la gauche en 2010, une bonne correction aux présidentielles de 2012 ?

On prend les mêmes et on recommence : on ne change pas une équipe qui gagne les matchs amicaux et perd les parties essentielles. Les cadres du PS (comme de l'UMP) sont vissés à leurs places avantageuses pendant toute leur existence. Rien ne change dans ce monde de connivence : politique, médias, journalistes, industriels, patrons.

Toujours les mêmes !

Parti de gauche, écolos, gaffe de ne pas vous faire avaler par de vieux et ambitieux requins carriéristes édentés à l'encéphalogramme plat...

Le PS, c'est l'équipe de France de football avec une Aubry en guise de Domenech.

Ce monde politique est immobile.

Inamovible.

Perpétuel.

Figé.

Pauvres de nous !

Amis lecteurs, c'est sur cette note d'impuissance, que je vous embrasse.

Ce n'est qu'un début, continuons le combat.

Malgré tout...


Cui cui, l'oiseau désespéré devant l'immobilisme du PS.

vendredi, 19 mars 2010

Consignes de vote

elections piege a con.jpg

Camarades ,


Merci d’abord de n’être pas venus , si nombreux, à ce dernier meeting avant l’échéance électorale qui nous promet de nous consacrer comme le premier parti de France, en dépit de toutes les sollicitations de toutes natures et tous bords dont sans doute vous fûtes assaillis . 

Quel immense réconfort que cette audience nulle et le vide complet de l’assistance. 
Pourtant, rien
assurément ne vous aura été épargné pour tenter de vous distraire des saines occupations dont, ce dimanche encore une fois, et avec la constance et la détermination qui ont fait notre force, vous ferez l’objet d’une action autrement déterminante dans l’ordre de notre commune émancipation  : qui à biner ses haricots, qui à taquiner le goujon , qui à s’ébattre dans les champs ou les fourrés et/ou pour quelque tendre sieste avec sa moitié de pomme,  qui à purger bébé, qui à considérer avec émotion ses vignettes panini ou ses one penny de 1879 de l’île Maurice (avec le petit défaut sur la bord droit  qui en fait toute la splendeur), et tant d’autres magnifiques actions citoyennes dont seul notre parti d’avant garde assume et assure la promotion au niveau national. 

Oui, camarades , vous qui ne m’écoutez  pas, je vous le dis d’autant mieux, et avec toute la force et la conviction tirées de l’accumulation des succès au fil de nos dénis de participation , de nos biffures acharnées des cases « ne sais pas » ou « autre opinion » , systématiquement répétées à toutes les consultations ineptes prétendant nous impliquer dans les Q.C.M. de la médiacratie dominante , je vous l’annonce avec les intonations triomphales d’intense jubilation dont gratifie la certitude de la victoire : bravo et merci de ne manifester en aucune manière quelque sorte d’encouragement ou d’approbation que ce soit, et en commençant par n’être pas présents ici ce soir . 

Comme c’est l’usage et l’habitude chez nous, j’irai à l’essentiel et, sans plus m’étendre en débats oiseux ou considération délibératives contradictoires, réfutations des positions adverses et autres vaines rhétoriques réputées emporter votre adhésion , je vous laisse à votre saine et sage retenue et me garde de vous communiquer quelque consigne de non vote :  

Abstenez vous donc en faveur et au détriment de qui vous voulez : le parti n’est pas dogmatique. 

Cependant, ne vous abstenez pas dans la précipitation ou l’urgence, faites le avec la sereine assurance que vous confère naturellement votre non-choix, mais pas sans avoir pleinement mesuré la portée de votre force d’inertie non-décisionnaire. Vous avez d’ailleurs tout le temps d’y réfléchir puisque votre non-vote n’est l’objet d’aucune restriction en termes d’horaires ou de délais. 

Enfin et surtout abstenez vous pleinement et jusqu’au bout , y compris de vous intéresser aux résultats , une fois la victoire acquise,  et ne vous laissez pas impressionner par la vindicte véhémente que le dépit inspirera aux vaincus, à votre encontre. 

Donnons enfin à notre cher et vieux pays le rassemblement d’union nationale dont il est redevable à la mesure de son offre politique. 
Abstentionnistes de droite, de gauche, du centre , du ventre mou social démocrate, de la gauche morale ou nigaude et d’ailleurs : unissez vous !

Et naturellement, n’applaudissez pas, n’approuvez rien, ne faites aucun commentaire, aucun brouhaha fut-il diffus, aucune rumeur même sourde et confuse ne sera admise, le pourrissement sur pied du capitalo-parlementarisme n’en sera que plus vite acquis.

 

 

286.gif

Urbain

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu