Avertir le modérateur

vendredi, 25 septembre 2009

Dominique Galouzeau de Villepin, acteur raté de la Comedia del Arte.

Avertissement : Dans ce billet, je vais un peu à rebours d'une opinion générale qui tente de faire passer ce brave  Dominique Galouzeau  de Villepin pour une victime expiatoire... En fait, on peut modestement estimer que ce procès Clearstream, qui vous verrez, tournera à la grosse farce à l'italienne ; ultime rideau de fumée sans grand intérêt pour les citoyens ordinaires, affaire judiciaire hyper médiatisée dont personne ne connaîtra probablement à l'issue du jugement, les tenants et les aboutissants ; n'est que la résultante d'un combat féroce entre deux autocrates mégalomanes et paranoïaques enivrés par les  effluves ensorcelants du Pouvoir ;  deux 'ego' exacerbés, purs produits de ce que la 5ème république engendre de pire.

---------------------------------------------

Comment dire ?

Lorsque j’ai vu le sieur de Villepin, le 21 septembre dernier, placer sa progéniture, deux benêts  gauches et maladroits et sa femme à l’air absent, légèrement en retrait de son  martial personnage particulièrement apprêté, et ce devant les caméras de l’espace médiatique, je me suis pincé pour bien vérifier si je n’étais pas retombé, lors de mes rêveries,  dans les moments les plus tragiques de la révolution française !

FDC.jpg

Toutefois, en observant attentivement sa dégaine particulièrement étudiée ( à eux quatre, ils devaient porter pour environ quelques SMIG  de fringues et de bijoux ), j’ai longuement regretté qu’ils eussent oublié Kiki, leur caniche nain, leur sac à dos Quéchua avec la tente qui se déplie en 10 secondes qu'on a l'habitude de voir le long du canal Saint Martin, ainsi que quelques affaires de toilettes dont une brosse à dent bien visible : ainsi, la mise en scène aurait elle été du meilleur effet  pour cet appel au Peuple digne d’un futur martyr condamné sans appel à la  guillotine par un despote sanguinaire.

Bref, tout ceci fleurait bon une authenticité surjouée digne de  la fausse particule de Monsieur Galouzeau de Villepin.

Je vous ai recopié son  discours plus que pompeux en éliminant les excroissances qui n’apportent strictement rien.

« ….Je suis ici par la volonté d'un homme, je suis ici par l'acharnement d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J'en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français. Certains voudraient croire qu'il n'y a pas dans notre pays de procès politique, je veux le croire aussi et pourtant nous sommes ici en 2009 et nous sommes en France. Je veux redire que mon combat n'est pas un combat personnel, c'est le combat de toutes celles et tous ceux qui se battent contre l'injustice, c'est le combat de toutes celles et tous ceux qui sont victimes de l'abus de pouvoir…. »

Rien que ça !

Dites, chers lecteurs : pris par l’action j’ai pensé un instant qu’il allait déchirer d’un air théâtral sa chemise à jabot  (humour) pour offrir sa mâle poitrine d’ardent défenseur de la Liberté et du Peuple aux baïonnettes  de la soldatesque dirigée par le tyran !

Instant grotesque, décalé.

J’ai pourtant failli applaudir. Bêtement.

Dominique, ton problème, c'est que tu t'aimes trop et que ça se voit !

nuValls.jpg

Et puis je me suis souvenu que cet individu qui ne cesse de faire des appels grandiloquent au Peuple  lorsqu'il il est personnellement en difficulté, avait occupé la fonction de Premier Ministre. Je me remémorai cette Loi inique sur le CPE, je me rappelai son dédain envers le Peuple, lui qui n’avait jamais eu le courage de passer sous les fourches caudines du suffrage universel !

Ce même apparatchik de la 5ème république, conseiller obscur de Jacques Chirac, grenouillant, combinant, manœuvrant dans les alcôves louches du Pouvoir comme les Henri Guaino et autres Claude Guéant,  la partie visible de ces hauts fonctionnaires carriéristes qui font et défont notre pays sans l’ombre d’un risque, en totale irresponsabilité et  en toute impunité vis à vis des électeurs !

Amis ! Quel culot d'observer Galouzeau de Villepin battre le rappel des citoyens afin de combattre les atteintes à la Liberté pour  sauver sa  misérable peau ! Quelle dérision ! Quelle inconscience ! Quel cynisme  de se poser en victime d'un procès politique : c'est à la Justice d'en décider même si beaucoup émettent des doutes sur son indépendance !

Pour cacher un anti-sarkozysme viscéral, beaucoup de journalistes et de politiques (même de gauche) tombent dans la chausse-trappe  du soutien inconditionnel à Villepin, piège vicieux dont le fond est hérissé de pointes acérées : qu'ils prennent bien garde de ne pas se faire empaler vif car la différence de conception de l'autorité de l'État entre ces deux hommes est négligeable : ils sont tous deux partisans d'un pouvoir personnel autoritaire !

Car imaginez vous bien, amis citoyens, que si vous vous trouvez dans une arène en présence d'un lion cruel et d'un tigre féroce se livrant une lutte sauvage et sans merci  et que tigre fait appel à vous pour le sauver, ne concevez pas qu'il aura la bonté de ne pas vous croquer s'il parvient à vaincre son adversaire !

Au contraire, observez les avec ravissement et souhaitez que ces fauves s'affaiblissent mutuellement. Lorsqu'ils seront exsangues, peut-être nous sera t-il possible de régler son compte au survivant, trop meurtri et totalement décrédibilisé...

Villageois(es), bon week end et une pensée chaleureuse pour notre Agathe préférée que chacun ici, apprécie particulièrement !

Agathe, reviens nous vite et en pleine forme !

 

Cui cui fit l'oiseau, un poing, c'est tout !

vendredi, 16 janvier 2009

Sans lui, on ne serait pas là!

 

 

CABINETNOIR-ok.JPG

 

Résumons les épisodes précédents, pour ceux de «Lui», c'est Guy Birenbaum, auteur du DEL,  le Domaine d'extension de la Lutte, généralement célébré comme un «blog influent». Del qu'il déserta, un matin de septembre 2007, pour quelques temps plus tard aller faire  quelques parties de tennis sur sa plage...

Les anciens combattants énervés se souviennent de cette guerre dynastique mi homérique mi clochemerlesque, pour un morceau de la vraie croix (©Zgur) qui a vu s'édifier peu à peu le Village des NRV...

 

Mais entre deux siestes à la plage, il nous a concocté un bouquin, le GB. Le moins que l'on pouvait faire est d'y consacrer quelques lignes ici...

Le Cabinet noir est le récit des tribulations d'un auteur/ éditeur friand des arrières salles de la République face aux tentatives multiples de manipulation d'Yves Bertrand, ancien patron des RG, dont les "Carnets" ont récemment ébranlé le monde politique. L'envers du décor de certaines "révélations" fracassantes destinées à destabiliser certains hommes politiques, à seules fins de protéger un clan.

Au fil du récit, qui se lit comme un polar, GB ne prend pas la pose du Tintin reporter, rôle qu'il se refuse régulièrement à endosser. Ecrit à la première personne donne à lire, aussi, les tentations, les fascinations d'un éditeur à la recherche DU bon tuyau, comme ses scrupules et son obsession de la vérification.

 

Car, ne nous y trompons pas: souvent fort peu amène  avec la gent journalistique, Birenbaum lui assène là une leçon, pas même de déontologie, mais de professionnalisme.  Et esquisse en filigrane un procès d'un «journalisme d'investigation» nourri de connivences, de déjeuners, de coups de fil et de sources trop souvent uniques et non vérifiées, et peu prompt à reconnaître qu'il s'est laissé trompé...

 

Car plusieurs des manipulations du «cabinet noir» narrées dans ce livre n'auraient pu atteindre leur cible sans l'obsession commerciale du scoop, destructrice de toute défiance et précaution.

 

Au final, une lecture qui laisse fortement songeur sur la volonté et la capacité d'orienter les focales des médias qui ne demandent que cela... et qui aurait pu porter, cette exergue:

Ce n'est pas parce que les théories du complot sont détestables que les complots n'existent pas.

 

 

PS. Pour ceux qui veulent découvrir en chair, os et paroles l'auteur et ancêtre du Village, rendez-vous ce samedi, 19h30, à la librairie Tropiques, 63 rue Raymond Losserand, Paris XIVème.

 

Valdo

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu