Avertir le modérateur

vendredi, 25 janvier 2013

En route pour de nouvelles aventures

mali,hollande,tintin

lundi, 12 novembre 2012

Flanby au pays de l'or noir

hollande,syrie, abdallah,

En 1535, Soleiman Le Législateur, dit le Magnifique, avait cru bon de renforcer les liens de vague vassalité avec François 1er qui l’avait appelé à son secours après sa défaite à Pavie et son emprisonnement par son rival Charles Quint en lui octroyant des privilèges commerciaux.

L’empire ottoman était alors surtout chrétien, sa population atteignait 32 millions en Europe orientale et les 22 millions de sa partie orientale étaient loin d’avoir été majoritairement convertis à l’Islam.

Afin de garantir le respect des intérêts des négociants français, les consuls de France virent leur compétence s’élargir en matière commerciale, civile et pénale. Bientôt, la France mit à profit ses capitulations pour s’instituer protectrice des maronites et des catholiques de rites orientaux. Ce fut le premier abandon de souveraineté sur la question des minorités.

Par l’institution des millet, le pouvoir ottoman déléguait son autorité en matière des droits de la personne aux chefs spirituels de chacune des communautés confessionnelles rendant tout à fait superfétatoire cette protection par un pouvoir étranger.

En 1740, le traité des capitulations a été reconduit à la requête du roi de France sous forme d’une obligation et non plus comme largesse selon le bon vouloir du Sultan de la Sublime Porte.

Le système des capitulations* fit son apparition au Maroc dès 1856 lors de la signature des accords d’amitié de commerce et de navigation avec l’Angleterre. Ce traité fut augmenté des dispositions de la nation la plus favorisée qui imposait une liberté absolue des échanges avec la disparition du contrôle des taxes afférentes, principale ressource du Trésor sultanien et une soustraction des agents commerciaux à la législation marocaine.. En 1961, l’Espagne imposa par les armes d’obtenir les mêmes avantages. En 1963, l’accord franco-marocain rapidement étendu aux autres puissances consacra le droit de protection aux indigènes en relation d’affaires avec les Européens. Chaque avantage nouveau accordé aux puissances étrangères leur fournissait un moyen supplémentaire et permanent d’intervention.

Ainsi sous le prétexte du devoir de protéger, s’étaient dessinés les contours d’une colonisation d’abord douce dans ce type de contrées.

La visite de Benjamin Netanyahu à Toulouse en hommage aux victimes de  l’école confessionnelle juive assassinées à la veille des élections présidentielles en France s ‘apparente à l’exercice d’un privilège octroyé par des Capitulations. Le Premier Ministre d’un État étranger s’arroge le droit de se prétendre le protecteur d’une partie de la population française, sous prétexte de sa confession. Le discours prononcé à cette occasion était celui d’un politique venu surtout exalter Israel et exhorter son auditoire français à y émigrer.

Ici, la France représentée par son Président élu fraîchement et embarrassé d’un lapsus à l’origine d’un néologisme fait de la coalescence de tragédie et de stratégie pour en faire une ‘stragédie’ affirme sans ciller accepter perdre de sa souveraineté.

Le renoncement au traitement de tous les citoyens selon les mêmes lois et règles indigènes ne va jamais seul. Cette pratique précède ou accompagne une incarcération dans un tissu de subordinations.

Le traité de gouvernance, solidarité et convergence décidé sous le quinquennat précédent, preuve que l’alternance est un procédé formel et coûteux, étaie l’impossibilité pour le gouvernement français de décider d’une politique monétaire ou budgétaire autonome.

Au mieux, le chef de l’exécutif peut tenter d’effectuer des visites de voyageur de commerce. Que peut bien vouloir vendre à la famille des Séoud le 24ème Président qu’ils n’aient déjà ? Les pétromonarques ont passé un marché de plus de 30 milliards de dollars en 2011 avec la puissance tutélaire étasunienne avec à la clé quelques 85 unités F15. Plaider en faveur du nucléaire français après que des discussions soient plus qu’engagées avec les Chinois nécessitait-il l’escale en pays jamais totalement conquis à Beyrouth ?

En réalité le  diplômé d’HEC est sans doute aller inspecter les bases arrière et les financiers du protagoniste soutenu par l’Occident de la guerre en Syrie qui a vingt mois d’âge et rien de civil. 

Ici aussi, il ne peut faire preuve d’aucune initiative, condamné à aménager, traduire à la rigueur anticiper les décisions prises au sein de l’OTAN. Le Département d’État vient de s’aviser que les combattants employés à détruire la Syrie et collatéralement le régime de Assad sont en nombre insuffisant, 30 000 à peine au lieu des 70 000 escomptés et que pour une bonne part, ils seraient des takfiristes prompts à être enrôlés pour le coup de feu.  Seulement les mercenaires ou volontaires de l’ASL avec leurs contingents afghans, libyens et tunisiens échappent au contrôle après usage et Fabius semble en phase de dégrisement, il ne donne plus de la voix.

Les échos du très onéreux remplacement d’un chef de l’exécutif par le presque même aux US(a) parviennent très amortis par delà les océans. Obama a été le candidat de Wall Street car il avait soutenu les programmes TARP dès sa nomination avant même son investiture quand Bush hésitait encore à l’entériner. Il a été celui qui a contresigné les lois qui permettent les assassinats ciblés extrajudiciaires et les détentions administratives qui autorisent selon le modèle colonial britannique puis israélien d’emprisonner à vie un suspect par les autorités militaires ou de renseignement sans jugement et sans assistance d’un avocat. Il avait conservé à la Défense le Secrétaire d’État Robert Gates hérité de Bush. En cas de permutation à la Maison Blanche, les mêmes dispositions seront conservées et Léon Panetta assurera peut-être la continuité du suivi des affaires militaires nombreuses en cours.

Le bruit des clochettes et tambours des pom pom girls est étouffé par un événement plus austère, de plus grand poids, le 18ème congrès du Parti Communiste Chinois qui se tiendra le 8 novembre à Pékin, en retard par rapport à la date habituelle d’octobre. Il a fallu exclure du Parti un dirigeant symbole encombrant de corruption et surtout ajuster les cinq prochaines années à la crise économique mondiale qui décélère la croissance du PIB, viser un équilibrage social quand les inégalités deviennent insupportables mais aussi gérer vers l’atténuation l’amorce du conflit avec le Japon à propos des îles Senkaku. Les îles Senkaku ou Diaoytai ou encore l’art d’esquiver la bataille telle que votre adversaire vous la propose.

En 2012, quelques mois de gouvernement Hollande et les capitulations, les redditions sans conditions, se poursuivent.

Devant l’UE, l’OTAN, Netanyahu et les maîtres du CAC 40.

L’interventionnisme irréfléchi en Syrie, faisant suite à une guerre de plusieurs mois en Libye, est un symptôme supplémentaire de la vassalisation de la France.

Douce, cette colonisation da la France qui dure depuis au moins 1945 ?

Or, si une authentique ingérence humanitaire devait s’imposer à tous, elle aurait dû l’être urgemment à l’égard de la population résiduelle de 800 000 Rohyngias transformés en apatrides et persécutés en Birmanie pour leur appartenance religieuse** et de celle de Gaza soumise à un blocus criminel sous le regard des impuissances rendues complices.

Badia Benjelloun

 *Capitulation ici n’a pas le sens péjoratif de reddition, il a son origine dans le terme latin capitula, chapitre car ces traités étaient rédigés en plusieurs rubriques ou chapitres.

**Kouchner le promoteur de cette nouvelle forme de colonialisme avait conclu au terme d’une enquête payée par Total que les droits de l’homme étaient respectés par la junte militaire birmane, niant la pratique répandue des travaux forcés sur les sites de production. (http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/06/13/k...)

hollande, syrie, abdallah

dimanche, 30 septembre 2012

Grosse fatigue

françois hollande,colonialisme,obama,cameron

Jean Cassien a introduit autour de l’an 400 l’organisation monastique en Europe depuis l’Égypte où elle vit le jour sous l’impulsion de l’ermite Pacôme Le Grand qui l’avait conçue sur un modèle militaire.
Jean Cassien a consacré tout un livre à la description d’une fatigue particulière qui peut envahir l’âme du moine et l’assoupir à cause de dégoût, une langueur dans la psalmodie et une faiblesse dans la prière. Découragement et lassitude saisissent le moine dans ses pieuses occupations, surtout solitaires. Elle est grave car elle atteint la racine même de l’activité spirituelle, singulièrement la prière.
Cette fatigue où se mêlent ennui, dégoût, impuissance, tristesse même est décrite sous le nom d’acédie, du grec akedia qui signifie insouciance, négligence, indifférence mais aussi torpeur et fatigue.
Véritable emprisonnement (empoisonnement) en soi, l’acédie est un ‘crime d’omission envers autrui’. Les maîtres spirituels enseignent qu’il ne sert à rien de la fuir, au contraire, elle se reconduit ainsi. C’est en lui résistant qu’elle est vaincue.
À l’observation de ce que produit la machinerie occidentale comme automatismes et réflexes  face à ses effets pour elle inattendus et incompréhensibles car elle ne peut percevoir que ce qu’elle a projeté, un accablement, un découragement, peut saisir son chroniqueur.
Il n’est ni moine, ni soldat.
Mais la répétition incongrue le lasse, l’épuise.
S’il renonce un instant à l’abandon, il se laissera pénétrer d’une énergie qui lui fera éprouver le temps et l’espace, reculera l’espèce de mort qui l’enserre de tous côtés. Il reprendra stylet et tablette, consignera le passage progressif au revers.

françois hollande,colonialisme,obama,cameron

Une étude fondée sur des données  recueillies entre 2000 et 2009 par National Center for Health Statistics  a permis d’établir que désormais même s’il est très sous-estimé le suicide s’est  accru de 15% et est devenu la première cause de mort violente aux US(a) loin devant les accidents de transport en net recul de 25%, l’empoisonnement ou les homicides. (1)
En 2009, 39 000 étasuniens se sont donné la mort. En progrès mais loin de  la performance de la Fédération de Russie avec 60 000 suicides par an (chiffres de 2003) pour près de deux fois moins d’habitants.
La détresse sociale aux US(a) peut se mesurer selon un autre indicateur, la baisse de l’espérance de vie, particulièrement parmi les couches sociales défavorisées.
De leur  14ème rang dans le classement mondial pour l’espérance de vie en 1985, les US(a) ont chuté au 41ème en 2010. Pour la première fois dans leur histoire, à statut éducationnel égal et faible, une femme blanche vivra moins longtemps que sa concitoyenne de peau noire. Parmi les facteurs de cette involution, obésité, tabagisme, abus de médicaments et de drogues certes mais réduction de l’accès aux soins médicaux en parfaite corrélation avec l’amplification des profits engrangés par la fraction des 1% les plus riches et la réduction de leurs contributions fiscales.
 
La FAO annonce que plus de la moitié des 25 millions de Yéménites risquent de souffrir de détresse alimentaire en raison des prix des matières énergétiques et des denrées alimentaires, de la crise politique accompagnée d’un déficit des services sociaux. Une majorité des enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance lié à une malnutrition.
Des drones étasuniens ne manquent pas d’en éliminer une petite dizaine quotidiennement.
Dans le cadre de son département de coopération et d’action culturelle, le Ministère des Affaires étrangères de France recrutait un attaché à Sanaa pour aider à rédiger la nouvelle constitution du pays. (2) Quand la diplomatie française n’émet pas des fatwas préconisant l’élimination de chefs d’États comme Fabius l’a proclamé pour Bashar Al Assad ou  aidant à la réalisation de leur assassinat comme Juppé sous Sarközy pour Gadhafi, elle s’offre à la rédaction des textes les constituant.
Maurice Duverger avait été appelé par Hassan II pour l’élaboration de la Constitution marocaine de 1962. Inspirée de celle de la Cinquième République française, elle avait permis à un régime très particulier de sultanat de se transmuer en un mode de gouvernement monarchique jamais pratiqué dans cette contrée. Le sultan du Maroc était désigné puis validé comme Émir des croyants selon une procédure complexe de la Moubayaa, véritable contrat signé entre différentes instances représentatives du peuple et le futur souverain. Au moins une fois dans l’histoire récente, un sultan, Moulay Abd El Aziz fut jugé et révoqué par le peuple de la ville de Fès en 1908 et remplacé par son frère Moulay Hafid. L’adoption de la Constitution par voie référendaire a été favorisée par une campagne  qui a emprunté abondamment les moyens radiophoniques nationaux  peu d’années après l’indépendance. Elle a éteint dans les mémoires sous prétexte d’une modernité qui copiait un usage étranger la pratique du pacte contracté entre un chef et son peuple qui peut le congédier si celui-ci est trahi ou rompu. La jeunesse marocaine qu a récemment manifesté contre la pratique de la beyaa, cérémonie annuelle d’allégeance au Roi, l’estimant féodale et rétrograde ignore certainement son origine et sa signification profonde.
La Constitution marocaine de 2011 si elle n’a pas été rédigée directement par des constitutionnalistes français a trouvé sa source dans l’école juridique française.
La démocratie imposée par les bombes humanitaires en Irak avait été couronnée par l’adoption d’une constitution écrite par un cabinet de juristes new-yorkais.
Parmi les résultats de la magnanimité occidentale, la guerre civile est toujours active en Irak avec les corollaires de l’insécurité, la baisse drastique du niveau d’éducation, de santé et de vie tout court.
Les troupes américaines officielles ont quitté le pays pour enrichir les armées déployées en Afghanistan . Les pays coalisés dont la France et le Royaume Uni y réduisent leur contingent jusqu ‘à leur départ total.
Pris de vertige et de fatigue.
Devant leur propre ineptie d’avoir avalisé la théorie absconse d’une guerre interminable contre le terrorisme.
Tacite relate dans ses annales la guerre menée par un général romain sous le règne de Claude contre la Bretagne, l’actuelle Grande-Bretagne. Lors de sa campagne, Ostorius s’est trouvé épuisé par le dégoût et les soucis. Il se faisait harceler par une forme de guérilla menée par les peuples insoumis. Il est mort de cette fatigue. Les ennemis de Rome même vaincus militairement prirent cette destruction morale comme une victoire et s’en réjouirent.
 
Un Hollande, un Cameron et un Obama ne sont-ils pas gagnés par le plus grande des lassitudes ?


Badia Benjelloun

 

lundi, 17 septembre 2012

Les Maîtres ignorants et leurs élèves

« L’émancipation implique de partir de l’idée de la capacité de n’importe qui. Peu importe ce qu’il apprend, l’essentiel est la révélation de cette capacité à elle-même. Le reste dépend de lui. Cette idée s’oppose de front à l’idéologie progressiste. » annonçait Rance hier en commentant son opus magum vantant les mérites du « Maître ignorant ». Cette conception post-moderne ( et libérale ) de l’émancipation comme de la transmission s’oppose assurément à l’idéologie progressiste qui affirme qu'en la matière l’égalité émancipatrice est précisément un « droit » et donc un titre reconnu socialement , au nom duquel on est en droit de revendiquer quelque chose ( et la même chose, pour tous ), singulièrement la transmission d'un savoir et non pas un ticket donnant accès à la loterie de « l’égalité des chances » ( portée par la « capacité de n’importe qui »). Une loterie dont les lots sont fort disparates …
et de plus en plus rares.

Les étudiant de l'école d'art d'Avignon ont pris la mesure de 40 années de mise en "oeuvre" de ces idées.


Les maîtres ignorants 

mercredi, 30 mai 2012

Contre la dématérialisation du livre

Débat public ...

Avec Dominique Noguères et Pascal Cherki, dans le cadre des élections législatives et du XIVème arrondissement de Paris : contre la dématérialisation des livres, des librairies et des libraires . Résistons à au formatage et à la crétinisation synthétique.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu