Avertir le modérateur

mercredi, 12 août 2009

Les traders sont ils les derniers glorieux poilus de l'ére moderne ? Par Yves Tétard.

Bandeau3.JPG

 

Cessons donc de stigmatiser

les traders, nos braves petits

poulbots du 21 ème siècle !

FdDassault.jpg

Décor et photo inspirés par Étienne Courgeotte.

Par Yves Tétard, chroniqueur d'élite de la section Dassault n° 1

 

Le déferlement d'arguments de mauvaise foi, inspiré par la propagande collectiviste se répand sous nos yeux ébahis  tel un  long et tumultueux fleuve de fiel, emplissant nos oreilles de sonorités cacophoniques et insoutenables. Il n'est que d'observer les informations de TF1 et France 2, d'écouter RTL ou même le France Inter de notre ami Philippe Val ou pire, de consulter Internet pour s'en convaincre ! En effet, les médias n'ont de cesse de vilipender une corporation qui fait honneur à notre pays depuis des lustres : j'ai nommé la vénérable confrérie des traders.

Qui se souvient encore de nos glorieux poilus entre 1914 et 1918,  soldats héroïques défendant pied à pied notre belle terre de France abreuvée du sang de ses enfants contre les  barbares Uhlans déchaînés et ivres de sang ? Chacun de nous doit sa liberté à ces anonymes combattants qui ont sacrifié leur modeste existence, l'offrant à la Patrie reconnaissante afin que les forces de l'avenir dont nous sommes les fruits puissent bâtir un monde meilleur.

Et justement, ce monde plus juste est enfin présent, sous nos regards ahuris et indignes grâce à ces nouveaux héros modernes, les traders, qui, par une abnégation inouïe, un désintéressement remarquables, ont su amener notre civilisation occidentale au faîte de la hiérarchie mondialisée et au sommet de la prospérité matérielle.

Capt-1801201.jpgChaque citoyen a t-il bien conscience de ce qu'il doit aux traders ? Hélas, permettez moi d'en douter ! Que de récriminations acerbes, de jalousies mesquines éveillent nos petits combattants modernes, défenseurs de l'Occident et de nos valeurs séculaires ! L'argent n'est-il pas toujours le nerf de la guerre ? Souhaitons nous perdre cette  impitoyable guerre économique  menée par des peuples fourbes et menaçants ?

J'en appelle, avec le Président Dassault, à la mobilisation du lectorat du JIVARO, toujours si expérimenté, réformiste et mature, pour préserver notre épargne, nos banques et le capitalisme financier, les trois mamelles de la grandeur et de la prospérité de notre Pays, dispensatrices du progrès social et du mieux-vivre individuel.

Bourgeois, Religieux, Aristocrates, Riches, Propriétaires, Aînés, Claudiquants, seriez vous prêts,  suite à l'appel du JIVARO, à venir  soutenir sur le parvis de la Bourse de Paris, nos braves petits poulbots, les traders, qui méritent amplement leurs rémunérations tant ils font gagner à la France, à notre Épargne et à nos Banques la difficile bataille de la spéculation ? Qu'importe votre équipage, venez avec vos domestiques, votre robe de bure et vos enfants de chœur, vos laquais, vos employés et vos locataires ! Séniors, Handicapés  peu nous chaud que vous vinssiez en canne, béquilles, déambulateurs ou fauteuils roulants.

L'essentiel n'est il point de sauver le soldat "trader" ?


Yves Tétard, médaille d'or de la pensée thatcherienne et chroniqueur d'élite à vie au Jivaro.

 

Nota bene : Bien sûr, il ne s'agit que d'un vulgaire pastiche. D'ailleurs il suffit de comparer avec la chronique originelle pour constater combien la philosophie de ce modeste billet est éloignée des idées de son inspirateur...

 

By cui cui, l'oiseau frondeur et déconneur.

lundi, 27 juillet 2009

Les NRV ont testé pour vous : le malaise vagal de Nicolas Sarkozy, "Secret Story", l'élection de Miss Arabie Saoudite, Julien Dray, le Tour de France.

Voici une de nos premières maquettes pour des parutions plus régulières prévues à la rentrée. Il s'agit d'une parodie de l'excellent magazine, "60 millions de consommateurs"


 

Capt-2145291.jpg

 

 

"60 millions de blogueurs",

le magazine des NRV

a testé pour vous :

 

 

- 1   Le malaise cardio vasculaire de Nicolas Sarkozy

Je me ferais toujours un point d'honneur à éviter d'attaquer les personnages en état de faiblesse temporaire, soit consécutivement  à une maladie ou un accident, soit  à la suite d'un lynchage médiatique (voir plus bas, le paragraphe Julien Dray). Et ce, même si je les considère comme des dangers pour la collectivité. Quant à mon titre un peu plus haut, il corrige de lui même les troubles vagaux supposés en un malaise un peu plus préoccupant.

 

- 2   L'émission "Secret story" sur TF1.

TF1 : l'ex-gourou et maître à penser, l'inénarrable Patrick Le Lay remplacé depuis par l'ineffable Nonce Paolini, déclarait dans le passé que le rôle de sa chaîne consistait à préparer pour ses annonceurs publicitaires dont Coca Cola à l'époque, je cite, "du temps de cerveau disponible".

L'ennui avec ce programme, c'est que le temps disponible existe mais autant chez les acteurs, que parmi la presse qui relaie et  surtout les téléspectateurs, on cherche, en vain, les cerveaux !

Selon le Parisien du dimanche 26 juillet 2009, cette débilité attire 4,151 millions de téléspectateurs dont 51,6 % de 15-34 ans et 63,3 de 15-24 ans.. Le chien "Saucisse" a été introduit pour faire monter l'audience et on risque, grâce à "Saucisse " d'atteindre des pics de 4,6-5 millions. Quel misère !

Les vaillants beaufs de "la France de demain où ensemble, tout sera possible" sont en route. Plus besoin de leur greffer un casque à boulons sur le crâne, désormais ils naissent avec. Les manœuvriers politiques ont de beaux jours devant eux : le sens critique , le refus de la manipulation médiatique et la conscience politique sont devenus des notions complètements ringardes et obsolètes...

 

- 3   L'élection de Miss Arabie Saoudite.

Sur le quotidien "Libération" du 25 juillet 2009, page 9, on apprend que Miss Arabie Saoudite, Mlle Aya Ali al-Mulla, 18 ans, a été élu reine  de beauté de son beau pays où la tradition féministe a fait ses preuves sans quitter son jihab  devant les membres du jury. La Madame Fontenay orientale , l'organisatrice du concours, a déclaré que : "les gagnantes représentent les mœurs hautement islamiques." Nous plussoyons largement : seule compte la beauté intérieure ! Seul bémol, tout dépend laquelle ?

Notre équipe de reporters est parvenue à saisir, en exclusivité mondiale, un cliché lors d'une finale mettant en lice, les Miss candidates des quatre principaux pays ultra musulmans : Afghanistan, Pakistan, Arabie Saoudite et Iran.

Pervers, vous êtes instamment priés de vous abstenir de reproduire cette photo...

 

desert1.jpg

 

- 4   L'affaire Julien Dray.

journal3.jpg

Soit Julien Dray est abominable de cynisme, soit il est dramatiquement innocent. Or chacun sait qu'il n'a pas encore été jugé.  Je m'abstiendrai donc de toute opinion envers cet homme, laissant aux hyènes le soin de participer à la curée. Jamais je ne participerai à un hallali médiatique de cette envergure. Ici on ne chasse que le gibier dangereux et non blessé. Et si le PS est une de nos cibles c'est pour qu'on puisse l'élaguer afin qu'il se régénère et produise de nouvelles pousses.

 

 

- 5   Le Tour de France.

 

Au palmarès de notre essai :


seringue.jpg

 

1ère place : la seringue.

 

 

 

poche sang.jpg

 

2ème place : la poche de sang auto-transfusée.

 

 

 

 

 

pilules.jpg

 

3ème place : les pilules et comprimés.

 

 

 

Holtz.jpg

 

4ème place : Gérard Holtz qui évite les sujets qui fâchent.

 

 

 

Prochains tests gratuits sur vos écrans : Slate.fr et sa triste bande de conformistes colombanisés,  des sites, des émissions de radio et de télévision, des politiques, des experts économiques qui se trompent sans cesse, des pseudos philosophes, des stars médiatiques surfaites, des journalistes embedded , des fausses gloires du Net.

 

By Cui cui l'oiseau morbide et méchant qui adore les sujets qui fâchent.


vendredi, 24 juillet 2009

Du rire aux larmes et des larmes de rire...

Figurez vous que dimanche dernier en feuilletant le quotidien "Le Parisien" du 6/7/2008* que m'avait vendu fort obligeamment le vendeur à la criée, je suis tombé (des nues) sur cet article dont je ne résiste pas au plaisir de vous présenter le titre ci-dessous dans la rubrique "l'économie", page 9 (oui oui)...

Inutile de biaiser, mes amis, le voilà le journalisme "embedded" le plus impertinent que nous attendions tous depuis des lustres !

Âmes sensibles, s'abstenir : on va vous montrer du lourd de chez "Lourd limited corporation" !

Certains479465954.jpg ont désormais atteint des limites qu'il sera difficile de dépasser ! Après les "micros trottoirs" voici les "stylos trottoirs".

Et on y apprend, en vrac que Rebecca, retraitée de 75 ans a pris son stylo, furieuse de lire sur un article qu'une jeune femme qui gagnait 2000 € n'arrivait pas à s'en sortir ! Que ne ferait elle pas cette brave grand-mère pour voler au secours de son petit sapeur Nicolas, attaqué de toutes parts ? Quand on aime on ne compte pas, sacrebleu !

Elle nous raconte avec superbe, qu'elle récupère les arêtes des sardines pour en faire un bouillon (Miam miam et sic !), qu'elle se mitonne d'excellentes compotes avec des fruits jetés dans les bennes, qu'elle boit comme apéritif du vin de pissenlit (Pouah !) qu'elle va planter des oignons germés dans un pot sur son balcon parce que l'appartement que Rebecca loue 141 € charges comprises avec l'APL (re-sic !) possède un balcon !

Elle raconte qu'elle achète son beurre moins cher à la coupe (ce qui est faux, NDLA) qu'elle déguste des fleurs de courgettes (qui sont hors de prix, NDLA), que ses meubles sont ramassés dans la rue lors de récupérations et qu'elle s'habille au Secours Catholique ; d'ailleurs elle a même trouvé un petit blouson en vison bordé de cuir !

1395960449.JPGPas de lave vaisselle car les orties dégraissent parfaitement et le savon de Marseille suffira pour la toilette. Autrement, ni  téléphone ni voiture, fort évidemment , elle écoute la radio toute la journée, notamment Radio Luxembourg (RTL), avec ce bon Monsieur Aphatie qui défend si bien l'équilibre financier de la France en prêchant l'austérité pour les gens modestes trop gourmands en allocations et subsides et qui vivent bien au dessus de leurs moyens, ainsi que les "auditeurs ont la parole" de Jérôme Godefroy, émission ou sont fustigés tous les profiteurs de notre beau pays, chômeurs, allocataires, sans papiers, grévistes, syndicats ² ( ² attention ici en vert, c'est moi qui en ai rajouté une louche pour déconner ! Quoique j'entende ce discours dix fois par jours...). Rebecca mène une vie simple qui n'a rien de triste ni de misérable déclare sans rire le journaliste.

D'ailleurs elle trouve que, je cite :"les riches ont beaucoup plus de soucis qu'elle".

La mort dans l'âme, je dois me résoudre à admettre qu'elle a raison ! J'ai beaucoup plus de problèmes qu'elle mais c'est normal : je touche à peine le double de ses revenus et je déteste les sardines...

Et bien voilà mes petites feignasses ! Sur ce blog, vous, qui êtes toujours en train de gémir, de protester, de pleurer ! Qu'attendez vous donc pour vous concocter une bonne soupe d'arêtes de sardines, bande de paresseux ! Rebecca représente un modèle pour nous tous, bon sang !

Xavier Bertrand devrait l'inviter à déjeuner avec au menu un homard, la chair pour lui et la carapace pour elle, pour profiter des conseils et de l'exemplarité d'une Française hors du commun, car imaginez ! Avec le SMIG porté à 600 €, Mesdames et Messieurs, je vous le dis solennellement, Saint Aphatie priez pour nous, la dette serait enfin résorbée et la France définitivement tirée d'affaires !

1119787029.jpgPlutôt que de décorer Ingrid Betancourt, qui n'a fait que subir (courageusement, certes) de tristes évènements indépendants de sa volonté, de la Légion d'Honneur, que ne l'offre t-on pas à Rebecca qui a probablement voté des deux mains pour le Président qui avait promis d'augmenter les petites retraites ?

Apparemment elle est satisfaite et ma foi, elle le vaut bien !

Rappelons que 600.000 personnes retraitées (80 % de femmes) touchent environ 600 € par mois. La nourriture qui représente 14 % dans un ménage médian, représente 50 % chez les plus de 65 ans touchant ces revenus.

Sans commentaire et vive la France !

Cui cui oiseau jaloux et de mauvaise influence.

 

* Réedition d'un billet de juillet 2008, choix totalement arbitraire et sincère, désolée, je n'ai pas pu terminer mon billet pour cause de surcharge pondérale de paperasserie.

Agathe

mercredi, 01 avril 2009

Exclusif ! Les révélations sur les dessous de l'affaire des préservatifs de l'Évêque d'Orléans !

Bandeau.jpg

LE CLERGÉ D'ORLÉANS DEMANDE

PARDON AUPRÈS DE SES OUAILLES

Pape.jpg

De notre envoyé spécial à Orléans, Papa Razzi

Selon des sources fiables, il apparaîtrait que la déclaration  de l'évêque d'Orléans concernant l'inefficacité des préservatifs contre le SIDA, aurait été due à un malencontreux concours de circonstances. Ce réquisitoire de notre évêque, un Saint Homme ignorant des pratiques sexuelles et du processus de reproduction a déclenché tant de réactions outrées et un tel tollé que l'Épiscopat a tenu à faire la lumière sur l'origine de ces rumeurs perfides. En réalité, le Vénérable Dignitaire religieux  se serait fait abuser par son neveu, un garnement espiègle de 12 ans !

En effet, alors que le bienheureux oncle, une brebis élue du Bon Dieu, gardait le jeune sauvageon, il le surprit avec un paquet dans les mains. Lui arrachant violemment la boîte, il le questionna sur l'utilisation de cet étui suspect. Le galopin lui déclara avec effronterie en ricanant comme possédé par le démon, qu'il s'agissait d'un paquet de préservatifs, alors qu'en fait, la boîte contenait des filtres à café en papier n°4.

La punition fut sévère pour le jeune vaurien et consista en une bonne fessée, 34 pater et 43 ave Maria.

Le lendemain, alors, qu'il rentrait subrepticement dans la cuisine et qu'il commençait à chatouiller candidement sœur Marie-Josèphe, ses yeux tombèrent sur la cafetière et il faillit s'étrangler d'horreur : non seulement sœur Marie-Josèphe utilisait quotidiennement cet objet diabolique, mais surtout, à travers le préservatif (le filtre) passait un jus noirâtre ! Ainsi notre prélat eût il la preuve visuelle et formelle de l'absence d'efficacité des préservatifs !

La punition fut sévère pour la jeune religieuse dévergondée. Elle n'a toujours pas compris les raisons de son châtiment  qui consista en trois bonnes fessées bien appuyées, 1 Pater et 1 ave Maria.

Cet homme d' église, pieux et innocent alerta donc aussitôt la Presse quotidienne pour la prévenir que si un jus noirâtre coulait à travers un préservatif, la maladie satanique ne pouvait que suivre la même voie !

D'où il apparut que la candeur, la naïveté voire la Sainteté de notre bon Samaritain fut à l'origine d'un fâcheux malentendu qui entraîna les conséquences funestes que nous connaissons. De nos jours, il ne fait pas bon être un  fervent croyant simple et innocent !

Il semble que cette version des faits soit corroborée par les plus hautes instance de l'Épiscopat français et même les autorsidaction-2.jpegités du Vatican qui souhaitent ardemment un dégonflement rapide de cette malheureuse affaire montée de toutes pièces par les ennemis jurés de la Sainte Église.

* NB : À noter que cette charge gentillette ne vise que les membres du clergé séculier et non la religion proprement dite.

By Cui cui, l'oiseau hérétique, future alouette rôtie au feu de bois...

 

 

vendredi, 13 mars 2009

"La stratégie du marcassin" ou comment ébranler les certitudes d'hier.

Ami(e)s, bonsoir...

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point les anecdotes de nos misérables existences influencent ma compréhension du monde. Non pas que je prétende que le sage qui observe est plus avisé que celui qui étudie car je recevrais une volée de bois vert mais disons qu'une conjonction raisonnable des deux postures me parait judicieuse.

Assez péroré !

marc.JPGJe vais vous narrer une situation qui m'est réellement arrivée lors de mes dernières pérégrinations pastorales et comment vous avez failli retrouver une cui cui l'oiselle ou pire : perdre corps et biens, un des meilleurs éléments du village dans des circonstances ridicules qui en auraient réjoui plus d'un (il s'agit là d'humour, je le précise avant  la sévère mais juste séance de flagellation qui m'est administrée lors des commentaires après chaque billet).

Nous avions enfermé un petit métis mi-sanglier mi-goret dans une bétaillère, ce petit animal d’une quinzaine de kilogrammes, une fois engraissé, présentait la qualité primordiale aux horribles yeux des consommateurs effrénés que nous étions, de produire une viande succulente qui partageait à la cuisson les effluves musqués du sauvage  sanglier avec la chair rebondie, dodue et savoureuse du cochon : je m’en délectais par avance. Ces petites bêtes en général cumulaient dans leur attitude, la vivacité et la hargne du papa sanglier ainsi que la rouerie et l'effronterie de la truie.

Je demandais donc à mon équipier de m’enfermer dans le fourgon afin d’attraper notre innocente et future victime.

Elle était tapie dans un coin, tremblante, ses yeux affolés clignaient dans tous les sens. On la sentait prête à défaillir.

Je savourai sadiquement ma position de force et tendis ma main vers ses petites pattes postérieures. Le gibier m’échappa grâce à une ruade et se réfugia dans le coin opposé. Cette manœuvre se répéta trois ou quatre fois et la sueur commença à me monter au frMa joie.jpgont.

La cinquième fois, le marcassin en glissant tenta de me mordre la jambe et m’écorcha en dessous du genou… Et là mes amis, je sentis mon destin d’homme puissant et arrogant m’échapper : insensiblement, ce n’était plus le petit animal qui m’évitait mais désormais, c’était moi qui évitait la charge de ce petit fauve, Les attaques se faisaient de plus en plus précises et ses bonds plus précis et vigoureux. Il tentait d’attraper avec sa mâchoire mes parties génitales !

J’étais tapi dans un coin, tremblant, mes yeux affolés clignaient dans tous les sens, et je me sentais prêt à défaillir, les petits yeux cruels du monstre me jaugeaient avec férocité du haut de leurs 35 cms.

J’avais beau tambouriner contre la porte qui se fermait de l’extérieur, mon collègue s’était éloigné et cette satanée bête qui ne cessait ses attaques... J’étais quasiment perdu, dévoré par un marcassin, j'imaginais déjà les titres ridicules dans la presse, je me représentais ma mort lente dans d'atroces souffrances, émasculé par un porcelet. Un décès absurde dans la honte et le ridicule !

- Pitié ! Hurlai je au bord de l'apoplexie !

La porte du fourgon s’ouvrit miraculeusement. Je soupçonnais mon collègue hilare d'avoir un peu traîné mais ma joie fit plaisir à voir.

Je n'ai évidemment pas raconté cette histoire un peu niaise sur un blog politique avidement  dévoré par les élites de notre pays sans qu'une conclusion  s'impose à mes yeux.

Toute ceci sans pédanterie ni prétention : comment ne pas constater que l'obstination, la ténacité, l'insolence et la patience du petit marcassin contre une puissance infiniment supérieure a fait basculer les rapports de force.

Maintenant fermez les yeux et imaginez qu'Internet soit le marcassin et les médias audiovisuels traditionnels privés  acquis contre vents et marées au dogmatisme ultra libéral (je ne parle pas de la Presse écrite), la brute et que les blogueurs ajoutent aux qualités de notre petite mascotte délicieusement mijotée, la liberté de ton, l'absence de dogme, l'imagination et la créativité. La confrontation, lentement, tournera à notre avantage et la puissante médiacratie, éternelle chantre du capitalisme le plus dérégulé, s'essoufflera faute de vigueur intellectuelle, de nouveautés et entravée par une complaisance pitoyable mâtinée d'absence de sens critique..

Souvenez vous de "la stratégie du marcassin", les potes, et gardez cette petite parabole dans un coin de votre cerveau : il vous servira à nouveau. Mais surtout ne désespérez jamais : assurément, nous vaincrons !

Ami(e) de cui cui, bonne nuit !

Je dédie ce modeste billet à Etrun qui tient tout seul le DEL 3, et qui trouve les ressources et le courage de continuer avec opiniâtreté.

Cui cui l'oiseau complètement chtarbé et déchiré grave.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu