Avertir le modérateur

lundi, 25 janvier 2010

Ce lundi soir, sur TF1, le 12éme épisode du téléfilm, "Le tricheur".

Avertissement préalable : dans cette fiction, toute ressemblance ou toute allusion à des faits réels ne serait que pure coïncidence.

Mes chers amis,

On savait que TF1 avait la fâcheuse propension à se moquer de nous autres, fidèles téléspectateurs, mais j'avoue que cette fois, notre chaîne préférée a poussé le bouchon un peu loin !

Nous infliger un 12ème épisode de ce feuilleton branlant, une série C dont le réalisme est si incertain et les caricatures si sommaires qu'ils me poussent, en temps que téléspectateur moyen, à vous inciter fortement à l'abstention.

Aussi dans un geste inouï de révolte, je m'en vais vous narrer les maigres péripéties de cet épisode, que je me suis secrètement procuré, afin que vous vous consacriez à une autre chaîne où d'excellents films seront diffusés.

Je résume en quelques phrases les épisodes précédents des 11 précédents téléfilms : Sarkoko est un catcheur de 3ème catégorie au physique gracile. Grâce à de nombreuses relations douteuses et poussé par une presse subjuguée, ce personnage envoûtant doué d'une faconde prodigieuse,  bénéficiant de victoires incertaines lors de matchs truqués par des arbitres corrompus, est parvenu au faîte de la gloire dans l'univers malsain du catch.

affichezenith1.jpg

La 1ère séquence se déroule dans un bouge appartenant à une terrible organisation  "Team of Fuckers number one" Sarkoko rencontre Lolo Ferrara, blondinette zozotante à l'apparence "bon chic bon genre" et peu farouche envers le mâle dominant, une de ses anciennes "connaissances", barmaid de son état ; il se dit même dans le milieu que Sarkoko aurait insisté pour lui trouver cet emploi au grand dam de Claire Chasselas, la veuve joyeuse de Patrice Piment d'Amour, rivale qui possédait pourtant des râtiches qui cavalaient après la barbaque ; bref ! La douce et tendre complicité qui les unissait depuis toujours avait fait jaser le sérail du catch mais ces deux là avaient surtout en commun une ambition dévorante.

Sarkoko avait eu une idée mirobolante pour réactiver une carrière sur le déclin : lancer un défi à 10 catcheurs à la fois. Pour cela il lui fallait un arbitre de confiance et Lolo lui avait fourni le nom de Jules-Philippe Pernod, dit le Pastiche picard, passionné par les pipes en grès de Tréglamousse Mousteru et par les cure-dents en bois d'asperge de Cuise la Motte. Ce personnage louche et trouble au passé inquiétant, jouissant d'une confiance illimitée de la part du public était pourtant acquis depuis longtemps à la cause de Sarkoko et à la "Team of Fuckers number one" que nous appellerons pour simplifier TF1.

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire dans le détail tant elle est convenue voire téléphonée. Cette absence d'imagination dans la construction du scénario me semble véritablement pathétique et montre chez nos auteurs un réel malaise existentiel !

Bien entendu, parmi les 10 adversaires opposés à Sarkoko, 5 sont des comparses admirateurs du "héros", les 3 autres ne sont pas des catcheurs professionnels mais sont choisis pour leur faiblesse et leur émotivité, autant dire qu'ils seront davantage terrassés par leur trac que par la souplesse de Sarkoko ! Les 2 derniers combattants un peu pugnaces, seront retenus par le slip, crochetés, frappés dans les côtes, mis à terre par de vicieux crocs-en-jambe, subissant à la sauvette de perverses torsions des parties génitales de la part du sournois "Pastiche picard" à la solde de Sarkoko : cet arbitre bidon se muera en complice à peine discret.

Fort évidemment, Sarkoko, à l'issue du téléfim, sera déclaré vainqueur et la presse aux ordre du "cartel de la honte" encensera notre héros pour la 12ème fois consécutive...

Et encore et toujours. Invariablement.

Je demande solennellement à Monsieur Paolini, PDG de TF1 que cette série soit arrêtée définitivement : elle a largement fait son temps. Nous autres, spectateurs acharnés et admirateurs échevelés, de Nikos Aliagas, Benjamin Castaldi, Jean-Luc Reichmann et autres mieux-disants culturels, réclamons, désirons, que dis-je, exigeons avant toutes choses, des fictions plus soignées et réalistes enfin adaptées à la ménagère de moins de 50 ans !

Ceci dit, maintenant que je vous ai raconté le canevas de cette historiette simpliste, est il bien utile de regarder TF1, ce sinistre lundi soir d'hiver ? N'êtes vous donc point lassés de voir, revoir, re-revoir toujours le même spectacle sans surprise ?

Le choix ne manque pourtant pas sur les autres chaînes, sans oublier la possibilité d'un petit surf régénérateur sur Internet, une lecture bienvenue ou l'écoute de musique !

Amis et lecteurs de Cui cui, merci d'avoir lu ce dérisoire petit billet et à après !

 

Cui cui l'oiseau tourmenté

mercredi, 09 décembre 2009

Lettre ouverte à Patrick Sébastien, visionnaire du 21ème siècle.

Cher Monsieur Patrick Sébastien, Cher Maître, Très Cher Collègue,

Fervent admirateur de tous les visionnaires de l’évolution humaine depuis le pitécanthrope, en passant par Lucy, Bouddha, Jésus, Attila, Mahomet, Marx, Lénine, Einstein, Freud, Claude François, Reagan, Thatcher, Aphatie et Sarkozy ; je suis ravi de vous accueillir dans mon illustre Panthéon personnel..

Vous avez récemment créé un mouvement dont le petit peuple ne mesure pas encore les répercussions sur les générations à venir, j’ai nommé le D.A.R.D. dont les initiales signifient : "Droit Au Respect et à la Dignité" ; le sigle représentatif de ce mouvement étant le D.

Modestement, j’ai fondé récemment autour de ma petite personne une organisation, la C.H.A.T.T.E. (Communauté Humaniste Amicale Terrienne Transculturelle Européenne) dont le sigle est le Q.

En fait, le but de cette présente missive n’a d’autre objectif que de vous proposer une fusion entre votre D.A.R.D. et ma C.H.A.T.T.E. qui pourrait donner le jour à un mouvement plus universel qu’on pourrait appeler E.M.B.R.Y.O.N. (Entreprise Médiatique de Battage Radio-télévisuel Yang pour l’Ouverture des Négociations)

Ainsi, le manifeste de l’E.M.B.R.Y.O.N. rédigé en bonne et due forme par nos soins soumettra aux partis politiques actuels une charte précise de mesures concrètes avant les élections présidentielles et qu'ils devront s'engager à appliquer pour obtenir notre label de qualité appelé  "DEBOUT LE DARD".

Je préconise d'autre part la création d'un organisme que nous appellerons le F.O.U.E.T. (Front d’Observation Universel des Élément Traités) qui vérifiera après les élections, la réalisation concrète de notre charte afin de vérifier que nos recommandations ont été scrupuleusement respectées.

Si par extraordinaire, nos mesures n’étaient pas entérinées, je suggère la création de deux nouveaux mouvements, les adhérents pourraient opter soit pour le B.A.I.S.É. (Banc Autonome des Indécis Sans Espoir ) qui statuera éventuellement sur les mesures de rétorsion à prendre envers les politiques qui n’auraient pas respecté leurs engagements, soit avoir dans le F.I.O.N. (Front des Inscrits Ouvertement Niqués) une attitude plus passive.

Dans ce cas de figure, nous serions contraints de créer un véritable parti politique qui pourrait s’appeler la G.A.U.C.H.E. (Groupement Anarchiste Unifié de la Cause Humaniste Européenne) pour diffuser nos propres idées. Mouvement dont vous deviendriez fort logiquement, le "Lider massimo".

Dans l’attente de lire vos réactions à mes suggestions , Cher Monsieur Patrick Sébastien, Cher Maître et Très Cher Collègue,  je vous supplie de recevoir, les humbles salutations d'un admirateur éperdu du Génie universel de notre espèce et futur adepte de votre Manifeste qui marquera l'Humanité, n'en doutons point, d'une empreinte indélébile !

Amis de Cui cui, à après !

 

Cui cui fit l'oiseau, adhérent débile de l'éternel C.A.U.C.U. (Caricaturiste Autoproclamé de l'Univers de la Communication Universelle).


mercredi, 12 août 2009

Les traders sont ils les derniers glorieux poilus de l'ére moderne ? Par Yves Tétard.

Bandeau3.JPG

 

Cessons donc de stigmatiser

les traders, nos braves petits

poulbots du 21 ème siècle !

FdDassault.jpg

Décor et photo inspirés par Étienne Courgeotte.

Par Yves Tétard, chroniqueur d'élite de la section Dassault n° 1

 

Le déferlement d'arguments de mauvaise foi, inspiré par la propagande collectiviste se répand sous nos yeux ébahis  tel un  long et tumultueux fleuve de fiel, emplissant nos oreilles de sonorités cacophoniques et insoutenables. Il n'est que d'observer les informations de TF1 et France 2, d'écouter RTL ou même le France Inter de notre ami Philippe Val ou pire, de consulter Internet pour s'en convaincre ! En effet, les médias n'ont de cesse de vilipender une corporation qui fait honneur à notre pays depuis des lustres : j'ai nommé la vénérable confrérie des traders.

Qui se souvient encore de nos glorieux poilus entre 1914 et 1918,  soldats héroïques défendant pied à pied notre belle terre de France abreuvée du sang de ses enfants contre les  barbares Uhlans déchaînés et ivres de sang ? Chacun de nous doit sa liberté à ces anonymes combattants qui ont sacrifié leur modeste existence, l'offrant à la Patrie reconnaissante afin que les forces de l'avenir dont nous sommes les fruits puissent bâtir un monde meilleur.

Et justement, ce monde plus juste est enfin présent, sous nos regards ahuris et indignes grâce à ces nouveaux héros modernes, les traders, qui, par une abnégation inouïe, un désintéressement remarquables, ont su amener notre civilisation occidentale au faîte de la hiérarchie mondialisée et au sommet de la prospérité matérielle.

Capt-1801201.jpgChaque citoyen a t-il bien conscience de ce qu'il doit aux traders ? Hélas, permettez moi d'en douter ! Que de récriminations acerbes, de jalousies mesquines éveillent nos petits combattants modernes, défenseurs de l'Occident et de nos valeurs séculaires ! L'argent n'est-il pas toujours le nerf de la guerre ? Souhaitons nous perdre cette  impitoyable guerre économique  menée par des peuples fourbes et menaçants ?

J'en appelle, avec le Président Dassault, à la mobilisation du lectorat du JIVARO, toujours si expérimenté, réformiste et mature, pour préserver notre épargne, nos banques et le capitalisme financier, les trois mamelles de la grandeur et de la prospérité de notre Pays, dispensatrices du progrès social et du mieux-vivre individuel.

Bourgeois, Religieux, Aristocrates, Riches, Propriétaires, Aînés, Claudiquants, seriez vous prêts,  suite à l'appel du JIVARO, à venir  soutenir sur le parvis de la Bourse de Paris, nos braves petits poulbots, les traders, qui méritent amplement leurs rémunérations tant ils font gagner à la France, à notre Épargne et à nos Banques la difficile bataille de la spéculation ? Qu'importe votre équipage, venez avec vos domestiques, votre robe de bure et vos enfants de chœur, vos laquais, vos employés et vos locataires ! Séniors, Handicapés  peu nous chaud que vous vinssiez en canne, béquilles, déambulateurs ou fauteuils roulants.

L'essentiel n'est il point de sauver le soldat "trader" ?


Yves Tétard, médaille d'or de la pensée thatcherienne et chroniqueur d'élite à vie au Jivaro.

 

Nota bene : Bien sûr, il ne s'agit que d'un vulgaire pastiche. D'ailleurs il suffit de comparer avec la chronique originelle pour constater combien la philosophie de ce modeste billet est éloignée des idées de son inspirateur...

 

By cui cui, l'oiseau frondeur et déconneur.

lundi, 27 juillet 2009

Les NRV ont testé pour vous : le malaise vagal de Nicolas Sarkozy, "Secret Story", l'élection de Miss Arabie Saoudite, Julien Dray, le Tour de France.

Voici une de nos premières maquettes pour des parutions plus régulières prévues à la rentrée. Il s'agit d'une parodie de l'excellent magazine, "60 millions de consommateurs"


 

Capt-2145291.jpg

 

 

"60 millions de blogueurs",

le magazine des NRV

a testé pour vous :

 

 

- 1   Le malaise cardio vasculaire de Nicolas Sarkozy

Je me ferais toujours un point d'honneur à éviter d'attaquer les personnages en état de faiblesse temporaire, soit consécutivement  à une maladie ou un accident, soit  à la suite d'un lynchage médiatique (voir plus bas, le paragraphe Julien Dray). Et ce, même si je les considère comme des dangers pour la collectivité. Quant à mon titre un peu plus haut, il corrige de lui même les troubles vagaux supposés en un malaise un peu plus préoccupant.

 

- 2   L'émission "Secret story" sur TF1.

TF1 : l'ex-gourou et maître à penser, l'inénarrable Patrick Le Lay remplacé depuis par l'ineffable Nonce Paolini, déclarait dans le passé que le rôle de sa chaîne consistait à préparer pour ses annonceurs publicitaires dont Coca Cola à l'époque, je cite, "du temps de cerveau disponible".

L'ennui avec ce programme, c'est que le temps disponible existe mais autant chez les acteurs, que parmi la presse qui relaie et  surtout les téléspectateurs, on cherche, en vain, les cerveaux !

Selon le Parisien du dimanche 26 juillet 2009, cette débilité attire 4,151 millions de téléspectateurs dont 51,6 % de 15-34 ans et 63,3 de 15-24 ans.. Le chien "Saucisse" a été introduit pour faire monter l'audience et on risque, grâce à "Saucisse " d'atteindre des pics de 4,6-5 millions. Quel misère !

Les vaillants beaufs de "la France de demain où ensemble, tout sera possible" sont en route. Plus besoin de leur greffer un casque à boulons sur le crâne, désormais ils naissent avec. Les manœuvriers politiques ont de beaux jours devant eux : le sens critique , le refus de la manipulation médiatique et la conscience politique sont devenus des notions complètements ringardes et obsolètes...

 

- 3   L'élection de Miss Arabie Saoudite.

Sur le quotidien "Libération" du 25 juillet 2009, page 9, on apprend que Miss Arabie Saoudite, Mlle Aya Ali al-Mulla, 18 ans, a été élu reine  de beauté de son beau pays où la tradition féministe a fait ses preuves sans quitter son jihab  devant les membres du jury. La Madame Fontenay orientale , l'organisatrice du concours, a déclaré que : "les gagnantes représentent les mœurs hautement islamiques." Nous plussoyons largement : seule compte la beauté intérieure ! Seul bémol, tout dépend laquelle ?

Notre équipe de reporters est parvenue à saisir, en exclusivité mondiale, un cliché lors d'une finale mettant en lice, les Miss candidates des quatre principaux pays ultra musulmans : Afghanistan, Pakistan, Arabie Saoudite et Iran.

Pervers, vous êtes instamment priés de vous abstenir de reproduire cette photo...

 

desert1.jpg

 

- 4   L'affaire Julien Dray.

journal3.jpg

Soit Julien Dray est abominable de cynisme, soit il est dramatiquement innocent. Or chacun sait qu'il n'a pas encore été jugé.  Je m'abstiendrai donc de toute opinion envers cet homme, laissant aux hyènes le soin de participer à la curée. Jamais je ne participerai à un hallali médiatique de cette envergure. Ici on ne chasse que le gibier dangereux et non blessé. Et si le PS est une de nos cibles c'est pour qu'on puisse l'élaguer afin qu'il se régénère et produise de nouvelles pousses.

 

 

- 5   Le Tour de France.

 

Au palmarès de notre essai :


seringue.jpg

 

1ère place : la seringue.

 

 

 

poche sang.jpg

 

2ème place : la poche de sang auto-transfusée.

 

 

 

 

 

pilules.jpg

 

3ème place : les pilules et comprimés.

 

 

 

Holtz.jpg

 

4ème place : Gérard Holtz qui évite les sujets qui fâchent.

 

 

 

Prochains tests gratuits sur vos écrans : Slate.fr et sa triste bande de conformistes colombanisés,  des sites, des émissions de radio et de télévision, des politiques, des experts économiques qui se trompent sans cesse, des pseudos philosophes, des stars médiatiques surfaites, des journalistes embedded , des fausses gloires du Net.

 

By Cui cui l'oiseau morbide et méchant qui adore les sujets qui fâchent.


lundi, 24 novembre 2008

Sexe, socialisme et religion...

manchette1.jpg

 

EN EXCLUSIVITÉ PLANÉTAIRE

 

La photo du Père Noël sans sa barbe un mois avant les fêtes :

 

Père noël.JPG

 

Rome le 24 novembre 2008

De notre envoyé spécial Papa Razi

Nos reporters ont surpris le Père Noël, incognito, sans barbe, en villégiature à Rome accompagné d'une mystérieuse inconnue.

Une enquête est en cours pour déterminer l'identité de cette femme énigmatique...

Nos reporters traquent nuits et jours le couple qui utilise tous les subterfuges pour échapper aux journalistes.

Outrés par l'attitude du Père Noël en ces temps de crise où les jouets distribués aux petits enfants risquent d'être chichement distribués, certains observateurs se sont émus du comportement désinvolte du plus haut personnage des fêtes de fin d'année.

 

SCOOP DE DERNIÉRE MINUTE

La belle inconnue enfin identifiée !

 

benoi1.jpg

 De notre envoyé spécial à Rome Papa Razi

Malgré des déguisements subtils et particulièrement discrets, le Père Noël et sa compagne Marie Ségolène Royal, n'ont pas échappé à la vigilance de notre équipe de journalistes.

Les deux tourtereaux, surpris pendant une tendre démonstration d'affection se sont décidés à nous confier leur première déclaration en exclusivité pour la gazette du Village des NRV.

Ségolène s'est dite, je cite : "dépitée par son échec injuste mais déterminée à lutter becs et ongles pour gagner la tête du Secrétariat du PS malgré la funeste et perverse coalition  qui s'est levée contre l'innocence et la pureté que j'incarne", dût elle laisser un tombereau d'aigris désarticulés derrière elle et quitte à  mettre 25 ans pour y parvenir.

Elle a décidée de s'accrocher , s'agripper et se cramponner à un poste que Dieu lui a personnellement promis , "mais je me consacrerai loyalement à mon futur époux afin qu'il m'emmène sur son traineau volant tiré par ses rennes : plus haut je voyagerai dans le ciel plus près du Seigneur, je me trouverai et plus je puiserai mon inspiration dans la parole divine et socialiste" .

Elle a ajouté : "les quatre principales missions de mon existence sont le poste de premier secrétaire du PS, la Présidence de la République, le Père Noël et Dieu mais jamais je ne trahirai l'un au détriment des autres. Le PS n'a pas voulu de moi mais  j'entends par delà les étoiles, l'appel de Dieu qui me somme de refonder le Parti ! Qui oserait désobéir à notre Créateur ? Sûrement pas les vrais socialistes !"

J'ai appris par le biais de certaines confidences de personnalités bien informées que devant l'effrayante détermination de Mme Royal, observée sur TF1 samedi dernier à 20h, certains caciques du Parti avaient loué les services de gardes du corps spécialement entraînés au tir, au combat rapproché, au déminage et aux animaux venimeux.

Selon des sources autorisées, il ne serait pas étonnant que 43 électeurs de Mme Aubry soient portés disparus durant ce week end...

______________________________________________________________________________

Le pouvoir rend raide dingue ; une bonne partie des dirigeants est à moitié chtarbée et caractérielle...

Et vous vous étonnez que le monde aille si mal ?

 

Cui cui l'oiseau iconoclaste et terrorisé par les ravages des ambitions personnelles...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu