Avertir le modérateur

lundi, 18 mai 2009

Les tartuffes de l’Europe ou Docteur Jekyll à Paris ; Mister Hyde à Strasbourg.

Rien qu’à l’idée d’assister sur les chaînes de télévision au triomphalisme ostentatoire des membres de l’UMP (Copé, Bachelot, Bertrand, Dati et consorts) et autres ralliés félons et carriéristes méprisables issus de "la gauche marécageuse", rien qu'à l'idée de supporter le discours satisfait d’un Président qui ne manquera pas de déclarer que par leur vote massif les électeurs ont avalisé sa merveilleuse politique et ses superbes réformes, je me suis dit que NON, décidément NON, nous ne pouvions laisser se dérouler sans réagir la joyeuse farandole de la fête de l’UMP du 7 juin 2009 au soir !

quand l Europe veut l Europe peut.jpgBien entendu, certains beaux esprits, qui hantent ces lieux  vous répliqueront que je n’ai qu’à m'abstenir et éteindre mon téléviseur . Certes, mais la posture de l'autruche n’empêchera ni ces démonstrations d’arrogance, ni  à terme, l'arrivée au pouvoir de mouvements autoritaires dont nos philosophes plus habitués à manier leurs stylos et leurs  concepts ésotériques que la force se retrouveront la tête dans le sable et nous dans la merde, contraints de réparer leurs conneries !

 Ne nous voilons pas la face : lorsque notre température monte à 40 °, ce n’est pas en cassant le thermomètre qu’on fait baisser sa fièvre. Dans le même état d'esprit, les banques  ne se  sauveront jamais en trafiquant leurs bilans, comme elles le font actuellement,  les sondages de l’institut Opinion Way à la piètre réputation ne convaincront pas davantage les électeurs (sinon ceux déjà conquis) des tendances du scrutin !

Il me semble opportun qu’un signal d'alarme provenant des citoyens impose  une mise en garde à nos élites et surtout change les donnes au sein même du Parlement européen.

quand l Europe veut l Europe peut3.JPGLe bataillon toujours présent d’électeurs âgés, votant systématiquement pour son petit Chef, viscéralement et irrémédiablement attaché à tout ce qu’il entreprend quoiqu’il fasse, lui fournit un confortable rembourrage de 27 % (vous me que direz 27 % sur 50 % de participation, ça ne représente que 13,5 % du corps électoral). Ce matelas sera d’autant plus surestimé que la participation sera faible. Et cela, le gouvernement l’a bien compris, l’absence de forcing de sa part en étant la preuve patente.

Allons nous encore nous faire dicter nos choix par un électorat majoritairement peuplé de retraités qui vénèrent la pratique du pouvoir personnel d'un l'homme providentiel ? Par des tenants de l’ultra libéralisme qui n’ont jamais renoncé à leur chimère ? Par des transfuges venant du Front national ?  Par les partisans des restrictions des Libertés au profit de l’Ordre a tout prix ?

Et nous autres, opposants, pour qui voter ? Pour un Parti Socialiste qui a voté 97 % des lois libérales de Strasbourg avec l’UMP,  et qui, de défenseur du socialisme à Paris, devient blairiste et franchement libéral à Strasbourg ?

Pour un MODEM qui a mélangé ses suffrages jusqu’en 2007 avec le groupe libéral européen (ADLE) dont il faisait partie, et qui, pour des raisons électoralistes de positionnement de Bayrou vote désormais avec les Verts mais garde une doctrine droitière digne de l’UDF de Giscard avec des cadres aussi chargés de casseroles, tel Jean Peyrelevade ?

Quelle différence y a t-il entre les trois formations-godillots partisanes du "oui anti-démocratique au TCE", du libéralisme économique échevelé, des réglementations démentes qui favorise les grands groupes, de l'absence de lois sociales européennes et de la privatisation à tout crin ? Aucune, si ce n'est le nom des partis !

quand l Europe veut l Europe peut2.JPGNe voter pour aucun de ces 3 grands mouvements paraît la seule démarche qui puisse faire trembler nos oligarques français ou européens et saper les fondements d’une Société élitiste que la crise n’a jamais fait chanceler, contrairement aux assertions de la presse et de la propagande officielle.

Le piège  de la soi-disant déliquescence radicale du capitalisme financier international et son extrême dramatisation médiatique, chausse-trappe dans laquelle la plupart des philosophes et économistes de tous horizons se sont engouffrés comme des perdreaux de l’année, prenant souvent leurs désirs pour la réalité, n’est peut-être qu’une illusion car il n'est pas impossible que le dogme de l’ultra libéralisme se remette  rapidement de cette crise, avec les aides considérables des États et grâce à la purge gigantesque pratiquée sur les emplois et les salaires sous prétexte de récession ! Je suis même prêt à parier que si ce système s'en sort sans trop de dommages, ses thuriféraires, forts de leur impunité n'en finiront plus de bousculer l'intérêt général et de perpétrer leurs excès avec encore plus d'outrecuidance. La vigilance s'impose...

Amis lecteurs, que diriez vous de déguster 3 marques différentes de soupes dont la texture, la composition, les ingrédients, la provenance sont presque identiques et dont la saveur est médiocre ? Que vous soyez de droite ou de gauche, tentez donc une petite incursion dans une petite gargote de votre choix où le potage n'est pas issu d'une émanation industrielle !


POUR CES RAISONS, IL EST SOUHAITABLE DE VOTER, ET DE PRÉFÉRENCE,  ÉVITEZ LES MARCHANDS DE SOUPE LYOPHILISÉE !

En tout cas, aller à la pêche constituerait un péché majeur, mais après tout, chacun voit midi à sa porte...

À après !


Merci à mes sources,Olivier Bonnet, Guy Birenbaum et Médiapart.

Cui cui, l’oiseau fou à force de chanter dans le vide.

lundi, 11 mai 2009

2021, l’odyssée du Web 7.0 ou les bienfaits de la Loi Hadopi VII.

Voici un billet d'anticipation décrivant une situation plausible, vivable dans une quinzaine d'années ou moins si les législateurs s'obstinent à conduire leurs réformes dans la voie actuelle... L'affaire de la chasse aux sorcières menée par TF1  dont est victime Jérome Bourreau montre (lien) que nous nous approchons à marche forcée de la  fiction décrite plus bas.

Si par extraordinaire ce modeste texte intéressait quelqu'un, il est libre de droit, utilisable et diffusable par tous, y compris en changeant les noms. La mobilisation doit être menée maintenant ou jamais, sacrebleu ! Peut être même, est il trop tard ?

-------------------

Mercredi 11 mai 2021

BILLET D’HUMEUR

Titre déposé à la préfecture : Vive le Web 7.0 !

--------------------

Mentions légales obligatoires (loi du 21 août 2019)

--------------------------------------------------------------------------

- Un billet sponsorisé par L'Odéal : "parce que vous le voulez bien" et patronné par les laboratoires Hep Atchoum : "avec les dragées Fulda, l’impureté s’en va".

- Émoluments versés par nos partenaires commerciaux : deux flacons de teinture rousse  pour cheveux  - colori queue de renard -  de marque "Expertise color" et trois boîtes "éco" de dragées Fulda pour combattre la constipation. *

 

- Autorisation de publication du billet par le Ministère de l’intérieur, département "textes politiques" n° 20230509 AMX 674 délivrée le 4 mai 2021.

- Licence Hadopi étendue n° 698354 ref/blogs-G57 renouvelée depuis le 18 février 2021 pour 6 mois par le Collectif des NRV.

- Auteur : Dominique Susini

- Pseudo : Cui cui fit l'oiseau

- Classification du Ministère de l'internet : humoriste séditieux populiste de gauche (catégorie 732 PG)

- Permis d'expression publique sur un blog politique n° B 356 738. 49A (Loi du 17 aoüt 2018) valable jusqu'au 28 septembre 2021 pour l'auteur du billet.

- Informations agrées par la direction de "20 Minutes" ( Loi du 14 août 2019)

- Responsable de la publication des billets de blogs sur "20 Minutes" : Monsieur Paul Hackmann

--------------------------------------------------------------------------

Copé22.JPGSalut les vieux potes du Village ! Ah ! Vous rappelez vous la formidable époque des années 2009 où [censuré pour rappel de faits prohibés - note du Ministère de l'internet -] ? Notre glorieux président de l’époque, un véritable républicain, le président  Nicolas Sarkozy, père de l'actuel Ministre de L'Intérieur, avait entamé une longue marche vers une démocratie responsable, dont nous profitons actuellement dans l'allégresse ; soucieuse de correction, de respect librement consenti et d’autodiscipline régulée.

Les attaques personnelles ou autres critiques politiques sur internet sont à ce jour bannies ; tout le monde s’en trouve satisfait et quand je relis certains de nos billets de l’époque, j’éprouve une honte épouvantable : comment exprimer la sensation de remord qui taraude ,encore aujourd'hui, mon esprit ? Il nous fallait être particulièrement possédés par le démon pour avoir pu rédiger de telles horreurs sans prendre conscience que nous blessions des femmes et des hommes publics soucieux du bien-être collectif et exclusivement préoccupés de faire avancer notre pays ? La séance de rééducation annuelle destinée à m’autoriser à rédiger des billets ( Loi du 17 août 2018) sur un blog de catégorie 1 (blogs politiques) m’a permis de comprendre que je transgressais  avec une irresponsabilité insensée les limites de l’intérêt général.

Le Président Jean-François Copé l’a bien déclaré l’autre soir lors de son entretien quotidien à 20h 30 sur TF1 : internet ne doit ni devenir le dépotoir de la culture française ni la fosse septique des aigreurs politiques. Son Ministre de l’Intérieur, Jean Sarkozy, a montré sa mansuétude lors de sa dernière conférence de Presse en acceptant de proroger de 3 à 6 mois la licence provisoire HADOPI étendue VII, accordée à chaque responsable de blog ! La licence de commentateur restant fixée à 1 an, moyennant déclaration à la préfecture de son département.

 

Hadopi 7.JPG

Enfin, en tant que rebelle de gauche répertorié, je voulais rendre un vibrant hommage à notre ami Manuel Valls qui vient de créer le Mouvement de Gauche Modérée (MGM) et de condamner violemment ceux qui le caricaturent en l'appelant le Mouvement des Gouilles Molles [blâme pour grossièretés injustifiées - note du Ministère de l'internet -] lors d'un jeu de mot particulièrement douteux. J'en appelle d'ailleurs au rassemblement du Parti Socialiste 1 de Martine Aubry, du PS 2 de François Hollande, du PS 3 du toujours vert Dominique Strauss Kahn, du PS 4 de Ségolène Royal, du PS 5 de Benoît Hamon et du PS 6 de Bertrand Delanoé ! Il se murmure d'ailleurs dans les milieux bien informés que Monsieur Valls aurait décidé de rebaptiser son parti devant la sortie imminente de la nouvelle console de jeux de Sony, la Playstation 7...

Ami(e)s du 3ème âge du Village des NRV, n'oubliez pas, de déguster votre tilleul du soir, de bien ranger votre dentier dans votre verre d'eau, de penser le moins possible et d'aller au lit en attendant calmement le châtiment suprême...

Que Dieu et le Président vous gardent !

Cui cui, l'oiseau chenu mais mauvaises ailes, mauvais fond, mauvais pied et mauvais oeil !

* Nous remercions les entreprises L'Odéal et les laboratoires Hep Atchoum pour leurs précieux appuis financiers.

Addenda du Ministère de l'Internet, des Libertés Publiques et de la Prévention des Excès.

Dans le cadre de la Loi Hadopi étendue n°7, Le Ministère de l'internet a infligé 2 blâme(s) à Monsieur Dominique Susini alias "Cui cui fit l'oiseau" pour son présent billet intitulé Vive le Web 7.0 !. Nous rappelons qu'au terme de 5 blâmes, nous supprimerons, lors d'une commission de discipline automatique et informatisée, son permis d'expression publique sur un blog politique pour une durée de 6 mois. En cas de récidive, une peine de 2 ans de prison assortie d'une amende forfaitaire de 12.560 € sera automatiquement administrée par  la commission Hadopi étendue n°7 selon le réglement en vigueur. Aucun appel ne sera recevable.

Son Excellence Éric Besson, Ministre de l'internet, des Libertés Publiques et de la Prévention des Excès.

vendredi, 08 mai 2009

Remixe ma tribune

 

 

7159_6-Grande-Bouffe.JPG

 

 

 

Monsieur le Président du Præsidium du Soviet suprême,


Depuis toujours nous soutenons le parti. Chaque fois que vous avez fait appel à nous, nous avons répondu présent. Pas par crainte. Moins encore par intérêt. Par devoir envers le Parti et la mère Patrie.

Le Parti - notre famille - c'est le refus d'un ordre purement marchand. C'est la protection du faible contre le fort. En particulier pour la culture populaire. En ne les abandonnant pas à la loi démoniaque du marché, le Parti a sauvé les artistes dans notre pays. C'était vrai, en particulier, des dispositions prises sous Леони́д Ильи́ч Бре́жнев. Ceux de nos voisins, aux mains de capitalistes renégats, n'ont pas fait ce choix-là et n'ont pas le grand cinéma ni la grande musique.

En imposant, à l'occasion du lumineux oukase "Создание Интернет-И", des règles au Département des transports et des télécommunications près le CC du PCUS (comme vous les aviez imposées naguère à la radio et à la télévision d'Etat) pour qu'ils promeuvent la création officielle, vous venez de tourner le dos de manière fracassante à toutes les tentatives subversives des ennemis du Parti, manipulés par l'extérieur.

Vous étiez la résistance à la déréglementation, à la loi de la jungle et du plus fort qui assassine la grande culture d'Etat. Vous êtes désormais, par l'effet de votre vision de l'Histoire, le chantre du combat débridé contre les arts antipatriotiques, à l'heure du numérique.

Vous le savez : la culture qui glorifie le régime et lutte contre les démocraties libérales est un droit de l'Homme nouveau. Mais, ce n'est pas parce que des camarades portent des chapkas graisseuses et déclament avec ferveur du Pouchkine que leur âpreté et leur trahison sont moindres. Pour être cool en apparence, l'artiste dégénéré n'en est pas moins sauvagement prédateur ! Pascal Négrov nous enseigne : "le Peuple doit combattre pour les intérêts du Parti comme pour sa ration de vodka".

En faisant échec à l'intrusion dans notre patrie de la culture libérale et de ses agents subversifs, vous nous avez adressé un message de rupture. Par la présente, nous en accusons réception.

Vous avez su apporter tout votre soutien à la culture multiséculaire et à l'art puissant de notre peuple, mais il nous semble aussi, et cela est crucial, que vous avez également su réinventer l'âme de l'Homme nouveau.

Quant à nous, nous restons plus que jamais fidèle au Parti, comme ça, quand vous sifflerez la Kalinka, vous pourrez nous voir danser en pleurant de chaudes larmes d'Etat.

Veuillez croire, Monsieur le Président du Præsidium du Soviet suprême, en l'expression de nos salutations patriotiques.

 

Pierre Arditov, Juliette Grécova, Maksim Leforeski, Bernard Muratev, Michel Piccolov (et salutations au camarade commissaire Négrov qui a su si bien exprimer, à notre place, la ferveur de notre coeur.)

 

___________

 

Toi aussi, ami lecteur, amuse-toi à remixer cette merveilleuse missive. La matière, aimablement offerte par un quintet méchamment de gauche, se trouve ici :


http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/05/04/loi-sur-le-piratage-des-artistes-de-gauche-denoncent-la-strategie-du-ps_1188363_0.html

 

Il est également disponible sur le réseau pitoupi, garanti sans DRM ni coquilles.

 

Ce texte à l'argumentaire inepte regorge de possibilités stylistiques fécondes.

 

L'autorité Nrvopi désignera le meilleur remix et l'heureux lauréat se verra convier à un dîner traditionnel de gauche avec l'exquis quintet libre et non faussé.

 

f


 

 

mercredi, 19 novembre 2008

Sciences : les singes décideurs sont ils l’avenir du libéralisme économique ?

Juste après la tenue du G20, je désire vous entretenir d’une expérience sociologique et comportementale passée quasiment inaperçue, terminée il y a à peine quelques jours à l’Université du Wisconsin-Madison aux USA. Les résultats obtenus se sont montrés particulièrement prometteurs et ont ouvert la porte à des perspectives magistrales dans la gestion économique et politique de notre planète.

neutre2.jpgBut de l’expérience :

Étudier le comportement de trois primates de races différente en lieu et place d’être humains placés aux sommets de la hiérarchie et comparer leurs performances finales.

Description du protocole :
 
Le professeur Woodworth assisté d’une petite centaine de collaborateurs, a sélectionné trois singes pris au hasard, il les a placé dans les conditions quasiment identiques à celles des décisionnaires humains qu’il souhaitait tester dans trois domaines différents : la conduite d'un grand pays, le management d’une banque et la gestion d'un parti politique. Ces primates se prénommant Nicky's, un petit babouin mâle un peu agité et narcissique de 53 ans, Bouton's un sévère et avide ouistiti adulte de 58 ans toujours suivi de Kervy son inséparable compagnon jeune et impulsif, enfin  Holldy, un macaque malicieux et bon vivant mais un peu mou et myope de 54 ans fraîchement séparé de Princess, son ex compagne.

Chaque singe devait choisir sa réponse parmi quatre propositions soumises par un staff de brillantes persionnalités grâce à quatre manettes placées devant lui. Un ordinateur géant analysait aussitôt, en temps réel, le retentissement de ses arbitrages en macro économie ainsi que les répercussions sur la politique mondiale, le management bancaire et la gestion du Parti. Le computer comparait alors les résultats entre les mesures prises par les titulaires humains et celles choisies par nos singes sélectionnés.

neutre1.jpg

Je vous livre donc les résultats bruts de l'expérience que j'ai pu obtenir grâce à un ami dont je tairai le nom pour éviter d'entraver sa carrière prometteuse.

Résultats de l'expérimentation :

Pour faire vite, disons que Nicky's a fait mieux que le dirigeant actuel du pays testé (non communiqué pour ménager les susceptibilités), avec des performances supérieures dans le domaine social et l'emploi. Au niveau internationnal le G20 a bien eu lieu et a donné lieu à autant de résultats, c'est à dire à des déclarations d'intentions qui ne mèneront jamais à rien comme les G8, G13, G156, etc... Enfin la situation financière n'a que peu varié. On peut donc déclarer la primauté sensible du babouin sur l'homme dans ce cas particulier de gouvernance d'un pays moderne.

Pour le management de la banque le résultat a été très spectaculaire : Bouton's et Kervy n'ont perdu pendant la crise que trois cent millions d'euros à la place des cinq milliards gaspillés par l'équipe actuelle, toujours en charge rappelons le. Un détail amusant : quand Kervy appuyait en cachette sur les manettes , Bouton's faisait semblant de ne pas le voir. Le staff a du intervenir sévèrement... Pour ce cas, il est indéniable que le bilan de la gestion de l'organisme financier (que nous ne nommerons pas par pudeur) par les ouistitis a été largement supérieure à celle des deux hommes.

Fonds.JPG

Mais le cas d'Holldy fut probablement le plus pathétique. Quelles qu'aient pu être ses décisions, la déliquescence du Parti (dont nous tairons le nom par délicatesse) ne faisait que s'accroître. Le pauvre Holldy, bizarrement, s'était beaucoup attaché aux humains qu'il observait sur d'énormes écrans. Au début il prit très à coeur la mission dont il ne comprenait pas grand chose. Pourtant à la fin de l'expérience, il a terriblement ému les expérimentateurs lorsqu'ils ont vu des larmes jaillir de ses petits yeux myopes devant le spectacle d'un parti ravagé par les haines et les ressentiments... Ce fut le moment le plus poignant de cette expérience. Nombreux furent les expérimentateurs se résoudre à consulter un psychologue pour se remettre de ce sress intense...

Conclusion :

J'avais préparé une conclusion hyper argumentée et puis en me relisant, je me suis dit que dans cette modeste parabole tout était dit : l'Homme et la Femme providentiels n'existent pas, l'essentiel dans une société, ce ne sont pas les "Chefs et dirigeants" qui prennent les arbitrages sans aucun risque et avec de larges gratifications morales et financières mais ceux qui dans leurs entourages préparent véritablement les mesures. Que le pouvoir personnel est un leurre et que le peuple est bien con de croire que celui ou celle qu'il élira est une sorte de demi-dieu capable de tout résoudre et que ses uniques motivations sont le bien de la collectivité. L'époque de de la monarbig-6.jpg.jpegchie absolue me semble révolue. N'est il pas l'heure d'apprendre à raisonner différemment ? N'est il pas temps de rechercher une nouvelle méthode de gouvernance plutôt que s'en remettre aveuglément à un seul individu ?

Qu'une grande partie de citoyens âgés, de droite, par un réflexe tribal naturel face à l'inconnu, croit à ces sornettes et réclame un chef pour la sauver me parait (presque) naturel, quoique nous ne soyions plus au paléolitique... 

Mais, mes amis : le Parti socialiste asphyxié par le mythe et des combats de "chefs" en 2008 ?

Comment dire ?

Comme  Holldy, j'en pleurerais...

NB : La dernière photo a été empruntée en partie à "20 minutes.fr" que je remercie.

Cui cui scientifique déjanté et scénariste fêlé...

vendredi, 14 novembre 2008

La gauche assassinée : "LE PS MA TUER"

Rapport de police officieux rédigé par l'officier principal  Lebaveur sur les lieux du crime situés à Reims (Haute Marne) :

 

Lorsque j'ai pénétré sur les lieux du crime, j'ai été frappé par un spectacle insoutenable : des taches de sang maculaient le théâtre des évènements et l'odeur douceâtre du sang flottait dans un air lourd à peine zébré par quelques mouches vertes...

La victime, une jeune femme que je n'ai pas identifiée mais dont l'allure me rappellait quelqu'un, gisait sur le sol, défigurée, un oeil sortant de l'orbite gauche, la langue coupée en pointe et le nez tranché de telle sorte qu'il ressemblait à un groin...

Une fourchette et un couteau de cuisine traînaient à côté du cadavre. En fouillant les poches de la dépouille dont on avait tailladé les mains, j'ai relevé le nom de la victime sur les papiers d'identité qu'elle possédait encore. Il s'agissait de Madame La GAUCHE, agée de 30 ans... Il semble qu'elle ait affreusement souffert vu les multiples contusions et ecchymoses constatées sur son corps, on peut même en conclure qu'elle fut torturée depuis et pendant un certain laps de temps lorsqu'on observe ses multiples cicatrices.

D'après mes premières observations, la sauvagerie de cet assassinat tendrait à prouver qu'il pourrait s'agir d'un meurtre rituel pratiqué en groupe et réalisé dans un état second de démence par des sadiques particulièrement paranoïaques et égocentriques. L'hypothèse d'un crime sectaire n'étant pas à éliminer...

Après quelques minutes mon attention fut attirée par quelques vagissements. Derrière un fauteuil je découvris deux nourrissons assez bizarres : un livret de famille placé entre la peau et la couche de chacun.

Le premier bébé du nom de LA GAUCHE, prénom Social Démocrate, doté de trois petits yeux de différentes couleurs, portait un petit bracelet sur lequel étaient gravés les prénoms de Bertrand, Martine et Ségolène. En otant sa couche je m'aperçus avec surprise qu'il était à la fois garçon et fille, qu'il possédait trois bras droits et un seul bras gauche atrophié...

Le second enfant, très chétif, s'appelait quant à lui, LA GAUCHE Parti de gauche. Son bracelet portait le prénom de Jean-Luc. Il semblait si maigre qu'il tenait entre mon pouce et mon index... Je pense qu'il aura beaucoup de mal à survivre.

J'ai pris quelques clichés de la scène du massacre que je joins à mon présent rapport, notamment un texte qui ressemblait étrangement à une ancienne affaire criminelle : la victime, dans son agonie ayant eu le temps d'écrire sur le bas d'une porte, avec son sang quelques mots désignant peut être son ou ses assassins. Je laisse le soin à ma hiérarchie d'en tirer les conclusions adéquates...

Une enquête particulièrement fouillée faisant appel à la police scientifique me parait toutefois nécessaire vu le manque d'indices...

Voici la photographie d'une des scènes du crime et du dernier texte de  Madame LA GAUCHE, morte dans des circonstances tragiques...

 

portedefi.jpg

Jules LEBAVEUR, officier de police.

NB : un grand merci à Madame Buitoni pour ses excellents produits maquillants ainsi qu'à Monsieur Ajax pour l'efficacité de sa lotion.

Cui cui, scénariste débutant de films d'horreurs et de courts métrages pornographiques...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu