Avertir le modérateur

jeudi, 03 avril 2008

Technologies d’un futur improbable…

On constate depuis quelques temps, dans les pays occidentaux, l’émergence d’innovations techniques destinées à favoriser les échanges, la tolérance, le progrès dans les rapports humains et l’ouverture sur l’autre. Permettez moi de trouver cette évolution particulièrement bienvenue ! Pas vous ?

Bien entendu il s’agit là d’humour à la Française…

free music

Ainsi, après le " Malodore ", un spray dégageant une odeur pestilentielle pour éviter aux SDF de fréquenter un endroit spécifique, une entreprise vient de créer le " Mosquito ", rebaptisé pudiquement " Beethoven " (qui était sourd, rappelons le ironiquement), un boîtier électronique qui émet des sons proches de la gamme des ultra sons (17.000 à 18.000 Hz) supposés éloigner les ados qui seuls peuvent entendre une telle fréquence et qui seraient extrêmement désagréables à leurs oreilles…

Ouais ! cliquez donc sur la photo pour voir...

9dc48cbb85ea41373d6f2cc98cd445c2.jpegVous avez noté qu’après le " Taser ", pistolet électrique, la caméra qui reconnaît l’individu recherché, le passeport biométrique, l'interdiction du français dans les écoles flamandes en Belgique les lotissements hyper surveillés et cadenassés pour personnes âgées riches, un grand mouvement d'Amour Universel est en train de naître dans les pays occidentaux !

Sinon, que vous dire ? Qu'on envie les générations futures qui vivrons, n’en doutons pas une seconde, une existence exaltante et palpitante ?

Elles ne trouveront jamais assez de termes et de qualificatifs pour nous remercier !

Aussi, je me permets de proposer à nos autorités et aux scientifiques de nouvelles pistes de travail pour parfaire la panoplie existante :
  • Le " TF 1 ® " (nom de code) est un boîtier émettant des images et du son destinés à décerveler les individus qui le regardent (à noter que la " TNT ® " est bien partie pour le remplacer). Seul inconvénient : l’abus de ce produit fait perdre quotidiennement des millions de neurones qui se révèlent d’ailleurs inutiles pour ceux qui sont "accros" à cet instrument…
  • Le " Sarkozyl  ®", serait un nouveau suppositoire destiné aux personnes âgées. Il serait employé pour calmer les angoisses des plus de 60 ans devant un monde qui leur fait peur. Ce médicament a un double inconvénient : il coûte d’abord très très cher et ensuite il provoque des tas d’allergies et de fièvre. Ce produit n’est pas encore au point. Il provoquerait de surcroît, des réactions de dépendance grave…
  • Le " Fillon ® ", nouvelle gélule en cours d’homologation, ce produit a le pouvoir de plonger le patient dans un profond sommeil, la léthargie la plus totale qui survient après absorption peut se révéler dangereuse surtout associée à la prise de " Sarkozyl ® " et la consultation du boîtier " TF 1 ® ". Une paralysie cataleptique peut alors intervenir. Lisez bien les notices d’emploi !
  • Le " Laporte ® " est un coffret électronique, qui, placé à vos côtés, vous donne l’impression extraordinaire de devenir une intelligence supérieure, voire un prix Nobel ! Attention ! Ne pas abuser de cet instrument sous peine de griserie égocentrique et paranoïaque aiguë…
  • Le " Copé ® ", un système électronique bientôt sur le marché. Encore un peu trop volumineuse cette merveille de technologie deviendra le " nec plus ultra " de l’électronique de demain. Placée dans un champ magnétique d’un rayon de trois mètres , elle permet de vous multiplier !
  • Ainsi vous parviendrez simultanément, à faire l’amour, à jouer au tennis, à gérer une ville de 50.000 habitants, à défendre des clients en tant qu’avocat, à présider un parti à l’Assemblée, à fréquenter les plateaux de télés et tout ceci en même temps !
  • Attention ! Les sensations sont grisantes mais une visite médicale et un check up cardio-vasculaire hebdomadaires sont nécessaires. Trois effets secondaires tel que l’enflure exagérée de la boîte crânienne et des chevilles ainsi que la rigidité de la langue ne sont hélas pas encore résolus…
Voilà donc, mes chers amis, mes préconisations pour le monde enchanté et enchanteur de demain, mais autant aujourd’hui, nous vivons une époque formidable, autant l’avenir qu’on nous prépare me paraît devenir encore bien plus merveilleux qu’on ne saurait l’imaginer même par les esprits les plus fertiles et les plus prolifiques !

 Docteur cui cui

mardi, 01 avril 2008

OGM… Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Pas du tout !

free music

Il y a quelques mois, alors que j’étais parti jouer à l’agriculteur au fin fond de la Corse profonde et que je trayais tranquillement les chèvres, ces petites bêtes bien moins pacifiques qu’on l'imagine, mon regard tomba sur une étiquette verte isolée au milieu des sacs d’aliments pour bétail, dont les caractères d’imprimerie étaient inscrits en minuscules de chez " Minuscule "…

Intrigué, je parcourus le texte et là, mes enfants, je crus tomber raide mort, quand j’y lus que dans ce sac de 25 kgs d’aliments destinés à l’alimentation de ces grandes chèvres poilues et typiques du terroir, fiertés de l’agriculture séculaire de notre île, se trouvait, tenez vous bien, 15 % de soja transgénique !

17051017f8f5c9d2e0c651e56ccd89b6.jpgOUI ! Vous avez bien lu ! Ces animaux dont on vante le lait naturel, le fromage de pays, étaient nourris par une alimentation génétiquement modifiée, et ce, à l’insu du propriétaire qui avait négligé de bien lire les notices détaillées (il y avait une notice pour 50 sacs de 25 kgs et encore exceptionnellement !). Encore sous le coup de l’émotion, j’appelai un de mes amis, éleveur de moutons ardéchois qui me confirma que la plupart des alimentations animales contenaient environ de 15 à 30 % d’ OGM !

Et là , permettez de vous dire, mes amis, que j’ai vraiment beaucoup ri ! Vraiment.

Jaune.

Quand je pense que les écolos de tous bords et certains citoyens regardants hurlent quand, dans des biscuits ou les produits finis, on trouve plus de 0,9 % d’OGM , alors qu’ils consomment à longueur de temps de la viande, du lait, des fromages, du beurre, des œufs, confits aux céréales génétiquement modifiées, je me dis qu’on vit une époque formidable !

Et là, Mesdames et Messieurs, en voiture s’il vous plait, pour visiter le parc où les producteurs hypocrites succèdent aux agriculteurs faux derches, où les marchands d'aliments pour bétail, sans remords et sans honte, où les politiques de tous bords, lâches et veules coincés par leurs impératifs électoralistes, où les industriels de l’agroalimentaire, complices bienveillants, où une multinationale américaine, avide de fric, tous unis par des intérêts convergents et peu avouables, font semblant de jouer un jeu archi tronqué d’avance  mais d’apparence démocratique qui leurre tous les pigeons transgéniques que nous sommes devenus !

À pleurer !

Personne n’étant dupe, hormis l’immense majorité des consommateurs moyens qui est incapable de distinguer un hêtre d’un chêne, une poule de six mois d’un poulet forcé d’un mois et demi… Bref, mes chers amis, les idées de Mrs Dufour et Salmon n’y feront rien si nous continuons à nous faire tondre la laine sur le dos comme les moutons que nous sommes devenus. Alors que faire ?

Bêler, n’est sûrement pas la solution…

Rugir ? Oui, rugir ! Mais pour ça, il faudrait être des lions… C'est malheureusement une espèce en voie de disparition.

cui cui

Références sur la discussion au Sénat de la loi OGM, ici et .

Nota bene : l'homme qui tient le cabri, ce n'est pas moi et il n'a rien à voir avec le sujet d'aujourd'hui...

mercredi, 16 janvier 2008

Le pet du kangourou

 

 

c9648c3ba184275d56e4425cb339bbd1.jpgDe temps en temps, il faut se déconnecter de l'actu sérieuse. Décompresser un peu. Enfin c'est le moins qu'on puisse dire de cet entrefilet lu dans la presse. Forcément ça change de l'effet papillon...Mais c'est quand même la théorie du chaos qu'on nous expose.

En Australie, les flatulences ovines et bovines représentent 14 % des émissions de gaz à effet de serre. En Nouvelle-Zélande, où l’élevage est plus développé, on avoisine les 50 %. Voila bien un problème grave que les gaz à effet de serre. Mais, heureusement la science est là ! les chercheurs sont sur le pont. Et par vent debout.

Et ils ont trouvé la solution : donner aux vaches et aux moutons un intestin de kangourou. Car un kangourou qui pète, en revanche, ne dégage pas de méthane, grâce à une bactérie présente dans son tube digestif, qui évite les ballonnements et facilite la digestion, L’équipe du Dr Athol Klieve souhaite donc coloniser l’intestin des vaches et des moutons avec ce précieux micro-organisme.

Il leur faudra au moins trois ans de travail pour isoler ce micro-organisme écolo avant de pouvoir plancher sur son transfert.

On ne sait donc toujours pas  quelles sont les implications du clonage, ni du MON810 et des OGM en général, mais on sait que le pet du kangourou est inoffensif.

Le monde respire...

Serval
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu