Avertir le modérateur

jeudi, 10 avril 2008

L'amour du risque

01fd9515f4a76db6026f2570a13ff796.jpg

 

Il y avait, d'un côté, de la dentelle, du sur-mesure. Une fragilité aussi. La délicatesse française.

De l'autre côté, le tout-venant, le massif. La puissance. La bestialité indienne.

Une fusion ; mais pas vraiment. Un dépassement par le rapprochement, plutôt.

Finalement, un processus amoureux. Lady Arcelor et Mittal, l'homme des bois.

Elie Cohen, irréductible romantique, ne s'y était pas trompé. Il déclamait, dès juin 2006 :

"On peut estimer qu’il n’y a pas de problème d’emploi majeur dans la fusion Arcelor-Mittal en Europe, pour la raison simple suivante : les actifs des deux entreprises en Europe sont complémentaires, Arcelor étant très présent dans les aciers de spécialité, Mittal étant plutôt présent, mais faiblement, dans les aciers de commodité. Il n’y a donc pas de problème de redondance, donc il y a une faible probabilité de rationalisation en Europe." suite

Alain Lambert, fiévreux :

"Compte tenu de la demande mondiale d'acier non satisfaite, nos emplois ne sont pas menacés, et c'est bien l'essentiel ! Et si c'était un avertissement sans frais susceptible de réveiller ceux qui rêvent encore d'un monde qui n'est plus ? Ce serait alors salutaire." suite

L'amour, c'est regarder ensemble dans la même direction, disait Saint-Exupéry.

Cette passion devait finalement, les premiers émois éteints, s'en remettre à la raison. Rationaliser.

Gandrange. Après les langoureux effeuillages, les fermetures éclair.

95bb3f402d9806da19283d28b5c9551e.jpg

"J'aime les usines, j'aime l'industrie et je crois en la sidérurgie.
Je ne lâcherai pas sur le sujet !" lança le Priape élyséen aux syndicats, mauvais coucheurs.

« Les déclarations de Nicolas Sarkozy à Gandrange, le 4 février, avaient pourtant suscité l’espoir. «Au plus haut niveau de l’Etat, on s’engage à ne pas vous laisser tomber», avait-il déclaré sous les applaudissements, quitte à «mettre de l’argent, s’il le faut, dans l’outil de production». Il l’avait promis : il reviendrait dans l’usine «annoncer la solution qu’on aura trouvée».  Source Libération du 31/03/08

Ensuite, les volte-face d'une Christine Lagarde migraineuse, au bord de la démission ; elle condamne dans un premier temps l’ingérence du président dans une société privée puis accorde son discours à celui du chef de l’Etat : «La Ministre de l'Economie Christine Lagarde a affirmé dimanche que "l'objectif principal du gouvernement" pour l'avenir de l'usine Arcelor Mittal de Gandrange (Moselle) était de "sauvegarder les emplois" en évoquant des "partenaires privés extérieurs".  Afp journal Internet.

De nouveaux partenaires, c'était l'idée. Hélas, le viagra présidentiel n'y fit rien ; c'était du dentifrice.

ffb118c31a03fd9d0c4ea135d772944c.jpg

La suite est connue. Mittal découche. Les syndicats d’Arcelor Mittal ne se laissent pas embarquer par les promesses de Sarkozy englouties avec les régions perdues lors des dernières municipales.

Le pire reste à venir pour les futurs chômeurs d’Arcelor Mittal : La tolérance zéro sera appliquée pour ces futurs assistés, contrôles renforcés (radiations à gogo), le nouveau programme présidentiel des Assedics. Le chef de l'Etat annonce une loi pour sanctionner les chômeurs qui refusent deux offres d'emploi. Liberation.fr (avec source AFP) – 8/04/08

Dans un même temps, le dynamique Président lance une bouée en visant la tête.

Et l’amour dans tout ça ?

« Réinventer l’amour (point de Rimbaud). Rappelons que Théodore Zeldin affirme lui aussi que l’aventure du XXIe siècle, l’objet même de l’Histoire, sera le dialogue entre l’homme et la femme, dialogue aimant si possible, amical nécessairement… Or, l’amour est menacé de toutes parts : sur sa droite par les libertins ; sur sa gauche par les libéraux. Oui, l’amour n’est pas qu’un "contrat entre deux individus libres et égaux". Oui, rappelle Alain Badiou, "c’est ce qui commence au-delà du désir et de la demande". En somme, l’amour ou la nouvelle cause du peuple. »

Alain Badiou.

 

Sources 

ou là

 

Agathe

 

 

mardi, 08 avril 2008

Lettre ouverte à son Excellence M. Zhao Jinjun, Ambassadeur de Chine à Paris

free music

Votre Excellence,  

Infâme petit vermisseau occidental de la plus basse extraction, mais néanmoins sinophile convaincu, s'il en est, je me permets avec une outrecuidance insupportable de vous alerter sur quelques considérations philosophiques et politiques touchant la journée du 7 avril 2008 à Paris où la flamme olympique était censée traverser la capitale française sous les vivats du peuple de France...  

66532a2212b71ce7c0eb69c414f02264.jpgD'abord, le service d'ordre exclusivement chinois, lunettes de soleil made in China à 3 €, vêtu d'un survêtement bleu clair, d'une casquette  blanche visière bleu et affublé d'une banane contenant probablement un flingue, et qui était censé accompagner et entourer les relayeurs dans les rues de la capitale, a montré un manque de sang froid évident. L'autoritarisme des membres de ce service de sécurité, leur arrogance inouie, s'arrogeant la propriété de la flamme, la confisquant, puis la rendant, l'éteignant, la rallumant puis la reprenant aux athlètes français excédés. Ces gestes insupportables ont plus fait pour l'impopularité de votre cause que bien des vicissitudes beaucoup plus graves. Et je ne parle pas de la brutalité de leurs supplétifs français en bleu marine qui, à l'instar de leurs chefs asiatiques, perdaient complètement leur flegme et toutes limites ! Une autocritique dûment menée par un commissaire politique s'impose dès lors, rapidement, à eux et à leur chef, la camarade ministre Alliot-Marie. Je compte, Votre Excellence, sur votre diligence, l'absence totale de mansuétude ainsi qu'à un juste mais sévère châtiment à leurs égards...

Vous avez hélas oublié que l'image d'un évènement en occident est incontournable et cela augure bien mal des futurs Jeux que vous hébergerez... Un stage en camps de rééducation de politesse et de tact serait un service à rendre à vos médiocres mais vaillants petits hommes bleus, bien mal secondés...

d2646e0dfbc3468f1d3f646e31b00c3b.jpgEnsuite, l'humble cloporte à la langue de serpent, que j'ai l'insoutenable prétention d'être, ne saurait que conseiller aux immenses représentants de l'Empire du Milieu de cesser de faire une fixation sur le Tibet. Qu'est donc ce minuscule pays ? Une puce sur un éléphant ! Mérite t-il pour autant la vindicte que vous lui accordez ? J'en doute. Possède t-il une importance géostratégique cruciale ? Probablement que non malgré son surplomb de tous les pays asiatiques (nous ne sommes plus au 19ème siècle) ! Mérite t-il que vous vous brouillez avec la moitié de la Terre pour lui ? Permettez moi d'être sceptique ! Tout ceci me parait compètement irrationnel et un peu dépassé.

Enfin, Votre Excellence, si je puis me permettre, indigne ver de terre rampant que je suis, l'incarcération de l'opposant Hu Jia était-elle nécessaire ? Un homme sur un milliard trois cent millions d'habitants aurait il une telle puissance ? Ou plutôt, seriez vous aussi faibles, valeureux dirigeants chinois, pour craindre un pays minuscule et quelques hommes ? Vos assises populaires seraient elles si fragiles pour que vous vous raidissiez à ce point ? Je n'ose le croire...

c9d5857b0ccdebd57a83c43a000773cb.jpgMonsieur l'ambassadeur, Votre Excellence, je sais que vous avez payé très cher des conseillers occidentaux issus d'entreprises privées pour assurer la promotion de l'image internationale de la Chine, aussi, Votre Excellence, puis je vous suggérer modestement de mettre, sur mes conseils avisés, tous ces inutiles au rebut et d'envoyer rapidement la somme économisée au Village qui fera suivre, car l'image reçue n'est pas toujours celle qu'on fabrique mais plus fréquemment le reflet exact de ce qu'on est.

Quant à l'attitude du représentant de notre exécutif, est il utile de le souligner, elle est peu convaincante et fort peu  reluisante : après s'être comporté depuis quelque temps comme le gentil caniche des États Unis, n'est il pas en train de devenir le vilain canard, laquais de l'immense Empire Céleste ? 

Cui cui, International consulting group

Beaucoup de vidéos ici

lundi, 07 avril 2008

Nicolas Sarkozy : à l'ouest ?

33860d0ff47fd96076624d513827265f.jpg
free music
 
 
Selon vous* sur lequel (ou plus si affinités) de ces points** peut-on considérer que Nicolas Sarkozy (bien qu'il s'en soit défendu pendant sa campagne) mène une fois au pouvoir une politique atlantiste***?

 

Réductions d'impôts qui favorisent les plus riches et donc baisse des recettes qui nécessite par la suite le démantelement des systèmes de protection sociale et d'éducation.

Utilisation de la peur (terroristes, immigrés) au détriment du désir et de l'espoir (santé pour tous et environnement sain).

Affaiblissement de la politique de séparation de l'église et de l'état par la subvention des institutions religieuses et mise en place de la religion comme base morale de la société.

Politique financière et fiscale audacieuse en volume mais sans vision forte des objectifs poursuivis.

Assurance que des réductions d'impôts pourraient guérir toutes les maladies économiques.

Interventions militaires et devoir d'ingérence politique dans les régions pétrolières et/ou traversées par des oléoducs.

Médias sous contrôle.

Manie de profiter de la panique engendrée par de grandes crises économiques ou géopolitiques pour remodeler les sociétés dans l'intérêt des grands acteurs du monde de l'entreprise.

 

* Les résultats de cette enquête seront publiés un jour peut-être dans le Village ou pas selon des critères d'analyse débiles mis en place par Le Figaro.

** L'ensemble des questions de ce test ne sont pas des questions ouvertes mais bien des propositions subjectives selon la méthode de sondage mise en place par la société Opinion Ouais Ouais.

*** Nous considérerons comme atlantiste une politique de suiveur (surnommée politique du caniche) des théories et politiques mises en place par l'administration américaine sous le règne de Bush, des néo-conservateurs et néo-libéraux.

 

Nef

samedi, 05 avril 2008

OBJECTIF LUNE

dc507f5a67361953a3bfb0320cb90402.jpgJe me souviens ... dans un très vieux numéro d'Hara-Kiri, alors mensuel, d'une de ces illustrations en pleine page, avec une vieille photo noir et blanc, austère mais explicite, légendée "le suppositoire qui marche tout seul".
On y voyait un de ces petits obus intimes (fortement grossi), pourvu de quatre membres articulés, des pattes mécaniques orientées "dans le sens de la marche" qui, en dotant cette forme galénique traditionnelle de propriétés complètement nouvelles et de perspectives pratiques proprement vertigineuses, permettaient au lecteur (adolescent pré pubère que j'étais)  toutes sortes de spéculations fascinantes sur le fonctionnement et l'usage de ce qui était présenté comme un notable progrès technique, de nature à grandement faciliter la vie quotidienne et le confort d'innombrables utilisateurs futurs, bref la santé publique et par là le bonheur des français, que dis-je, de l'humanité !

Le souvenir perplexe et songeur de cet objet mythique ne m'a plus quitté depuis .

Avec donc cette réminiscence toujours présente à l'esprit, il me semble que tous ces remarquables progrès techniques que nous rapportait ici-même, dernièrement, le professeur cui-cui, toutes les promesses de lendemains décomplexés dans une économie enfin totalement libérée des malveillances et des menées subversives (qui nous privent encore de ses bienfaits multiculturels et multimédiatisés) ; toutes ces belles prouesses techniques que nos élites politiques et nos savants les plus éminents ont eu le discernement de mettre enfin à notre disposition; tout cela pourrait sans doute être utilement remplacé, malgré tout, dans les circonstances difficiles que nous affrontons, par une mobilisation de notre effort national.

Une mobilisation civile et civique de tous et de toutes permettant sans plus de délai la mise au point, et la mise sur le marché par nos industriels nationaux, de cette remarquable invention française que fut le suppositoire qui marche tout seul.

Nous connaissons tous, et nous avons su apprécier (j'ai eu l'occasion de le signaler sur ce même blog dernièrement) les efforts multimédiatiques, de telle chaîne de télévision "de maçon", pour faciliter le transit intestinal de ses usagers par une action constante et déterminée visant à fluidifier ses programmes, et  mettre l'accent sur les vertus neuro-laxatives qui faisaient déjà la réputation de sa production.

De nombreux autres exemples d'efforts louables de ce type peuvent être constatés, un peu partout, sur la scène politique et médiatique nationale, mais il s'agit encore d'efforts dispersés, insuffisants et encore incohérents car fruits de l'initiative privée.
Face à la montée des périls, au déclin qui menace, les bonnes volontés de nos mécènes désintéressés et télévisuels et autres magnats bienveillants de la presse, leurs efforts constants et répétés , soucieux de la chose publique et de l'intérêt supérieur de la communauté nationale, toute cette magnifique énergie dépensée sans compter par nos élites, tout cela ne peut hélas suffire à nous ... délivrer.

L'état doit prendre ces choses en main.08dfe44a6cc41c6db5de42af8671be37.jpg
 
Faute de crédit, en ces temps de disette budgétaire, et en attendant les effets (retard) du choc fiscal qui dans un premier temps a requis de vider les fonds de caisse de l'état (il faut savoir faire des sacrifices pour préserver l'avenir de nos enfants) , nous devons concentrer nos efforts et les circonscrire à des objectifs précis, d'efficacité et de portée sociale maximale, fondamentaux mais accessibles à nos finances publiques.
 
M. Fion nous l'a bien expliqué : point de rigueur mais un usage plus scrupuleux des ressources publiques. C'est la ligne que la sagesse libérale nous dicte , sans contredit, avec l'approbation massive de l'opinion, et l'appui de la communauté scientifique qui nous a bien fait savoir que l'avenir était dans la recherche fondamentale (et néanmoins appliquée) et les nanotechnologies.

Or, le génie français, quand on prend la peine de le chercher où il faut : dans l'inépuisable réserve de la production de nos magazines et l'abondance du riche vivier symbolique qu’elle a constitué au fil de ses publications, recèle  des ressources qui nous permettent de mettre en actes ce projet salvateur d'une nation toute entière rassemblée.

Quoi de mieux inscrit dans le domaine des nanotechnologies fondamentales que le suppositoire qui marche tout seul, grâce à ses petites nano-pattes mécaniques !?

Un évènement d'une portée symbolique incalculable est donc devant nous, à portée de fondement.

Françaises, français, exigeons que cette initiative de recherche devienne une priorité nationale.

Oui, c'est possible, ensemble ...605b7818de1e0a1f6b057363aeaae959.jpg

 

 Urbain

jeudi, 03 avril 2008

Technologies d’un futur improbable…

On constate depuis quelques temps, dans les pays occidentaux, l’émergence d’innovations techniques destinées à favoriser les échanges, la tolérance, le progrès dans les rapports humains et l’ouverture sur l’autre. Permettez moi de trouver cette évolution particulièrement bienvenue ! Pas vous ?

Bien entendu il s’agit là d’humour à la Française…

free music

Ainsi, après le " Malodore ", un spray dégageant une odeur pestilentielle pour éviter aux SDF de fréquenter un endroit spécifique, une entreprise vient de créer le " Mosquito ", rebaptisé pudiquement " Beethoven " (qui était sourd, rappelons le ironiquement), un boîtier électronique qui émet des sons proches de la gamme des ultra sons (17.000 à 18.000 Hz) supposés éloigner les ados qui seuls peuvent entendre une telle fréquence et qui seraient extrêmement désagréables à leurs oreilles…

Ouais ! cliquez donc sur la photo pour voir...

9dc48cbb85ea41373d6f2cc98cd445c2.jpegVous avez noté qu’après le " Taser ", pistolet électrique, la caméra qui reconnaît l’individu recherché, le passeport biométrique, l'interdiction du français dans les écoles flamandes en Belgique les lotissements hyper surveillés et cadenassés pour personnes âgées riches, un grand mouvement d'Amour Universel est en train de naître dans les pays occidentaux !

Sinon, que vous dire ? Qu'on envie les générations futures qui vivrons, n’en doutons pas une seconde, une existence exaltante et palpitante ?

Elles ne trouveront jamais assez de termes et de qualificatifs pour nous remercier !

Aussi, je me permets de proposer à nos autorités et aux scientifiques de nouvelles pistes de travail pour parfaire la panoplie existante :
  • Le " TF 1 ® " (nom de code) est un boîtier émettant des images et du son destinés à décerveler les individus qui le regardent (à noter que la " TNT ® " est bien partie pour le remplacer). Seul inconvénient : l’abus de ce produit fait perdre quotidiennement des millions de neurones qui se révèlent d’ailleurs inutiles pour ceux qui sont "accros" à cet instrument…
  • Le " Sarkozyl  ®", serait un nouveau suppositoire destiné aux personnes âgées. Il serait employé pour calmer les angoisses des plus de 60 ans devant un monde qui leur fait peur. Ce médicament a un double inconvénient : il coûte d’abord très très cher et ensuite il provoque des tas d’allergies et de fièvre. Ce produit n’est pas encore au point. Il provoquerait de surcroît, des réactions de dépendance grave…
  • Le " Fillon ® ", nouvelle gélule en cours d’homologation, ce produit a le pouvoir de plonger le patient dans un profond sommeil, la léthargie la plus totale qui survient après absorption peut se révéler dangereuse surtout associée à la prise de " Sarkozyl ® " et la consultation du boîtier " TF 1 ® ". Une paralysie cataleptique peut alors intervenir. Lisez bien les notices d’emploi !
  • Le " Laporte ® " est un coffret électronique, qui, placé à vos côtés, vous donne l’impression extraordinaire de devenir une intelligence supérieure, voire un prix Nobel ! Attention ! Ne pas abuser de cet instrument sous peine de griserie égocentrique et paranoïaque aiguë…
  • Le " Copé ® ", un système électronique bientôt sur le marché. Encore un peu trop volumineuse cette merveille de technologie deviendra le " nec plus ultra " de l’électronique de demain. Placée dans un champ magnétique d’un rayon de trois mètres , elle permet de vous multiplier !
  • Ainsi vous parviendrez simultanément, à faire l’amour, à jouer au tennis, à gérer une ville de 50.000 habitants, à défendre des clients en tant qu’avocat, à présider un parti à l’Assemblée, à fréquenter les plateaux de télés et tout ceci en même temps !
  • Attention ! Les sensations sont grisantes mais une visite médicale et un check up cardio-vasculaire hebdomadaires sont nécessaires. Trois effets secondaires tel que l’enflure exagérée de la boîte crânienne et des chevilles ainsi que la rigidité de la langue ne sont hélas pas encore résolus…
Voilà donc, mes chers amis, mes préconisations pour le monde enchanté et enchanteur de demain, mais autant aujourd’hui, nous vivons une époque formidable, autant l’avenir qu’on nous prépare me paraît devenir encore bien plus merveilleux qu’on ne saurait l’imaginer même par les esprits les plus fertiles et les plus prolifiques !

 Docteur cui cui

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu