Avertir le modérateur

lundi, 25 janvier 2010

Ce lundi soir, sur TF1, le 12éme épisode du téléfilm, "Le tricheur".

Avertissement préalable : dans cette fiction, toute ressemblance ou toute allusion à des faits réels ne serait que pure coïncidence.

Mes chers amis,

On savait que TF1 avait la fâcheuse propension à se moquer de nous autres, fidèles téléspectateurs, mais j'avoue que cette fois, notre chaîne préférée a poussé le bouchon un peu loin !

Nous infliger un 12ème épisode de ce feuilleton branlant, une série C dont le réalisme est si incertain et les caricatures si sommaires qu'ils me poussent, en temps que téléspectateur moyen, à vous inciter fortement à l'abstention.

Aussi dans un geste inouï de révolte, je m'en vais vous narrer les maigres péripéties de cet épisode, que je me suis secrètement procuré, afin que vous vous consacriez à une autre chaîne où d'excellents films seront diffusés.

Je résume en quelques phrases les épisodes précédents des 11 précédents téléfilms : Sarkoko est un catcheur de 3ème catégorie au physique gracile. Grâce à de nombreuses relations douteuses et poussé par une presse subjuguée, ce personnage envoûtant doué d'une faconde prodigieuse,  bénéficiant de victoires incertaines lors de matchs truqués par des arbitres corrompus, est parvenu au faîte de la gloire dans l'univers malsain du catch.

affichezenith1.jpg

La 1ère séquence se déroule dans un bouge appartenant à une terrible organisation  "Team of Fuckers number one" Sarkoko rencontre Lolo Ferrara, blondinette zozotante à l'apparence "bon chic bon genre" et peu farouche envers le mâle dominant, une de ses anciennes "connaissances", barmaid de son état ; il se dit même dans le milieu que Sarkoko aurait insisté pour lui trouver cet emploi au grand dam de Claire Chasselas, la veuve joyeuse de Patrice Piment d'Amour, rivale qui possédait pourtant des râtiches qui cavalaient après la barbaque ; bref ! La douce et tendre complicité qui les unissait depuis toujours avait fait jaser le sérail du catch mais ces deux là avaient surtout en commun une ambition dévorante.

Sarkoko avait eu une idée mirobolante pour réactiver une carrière sur le déclin : lancer un défi à 10 catcheurs à la fois. Pour cela il lui fallait un arbitre de confiance et Lolo lui avait fourni le nom de Jules-Philippe Pernod, dit le Pastiche picard, passionné par les pipes en grès de Tréglamousse Mousteru et par les cure-dents en bois d'asperge de Cuise la Motte. Ce personnage louche et trouble au passé inquiétant, jouissant d'une confiance illimitée de la part du public était pourtant acquis depuis longtemps à la cause de Sarkoko et à la "Team of Fuckers number one" que nous appellerons pour simplifier TF1.

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire dans le détail tant elle est convenue voire téléphonée. Cette absence d'imagination dans la construction du scénario me semble véritablement pathétique et montre chez nos auteurs un réel malaise existentiel !

Bien entendu, parmi les 10 adversaires opposés à Sarkoko, 5 sont des comparses admirateurs du "héros", les 3 autres ne sont pas des catcheurs professionnels mais sont choisis pour leur faiblesse et leur émotivité, autant dire qu'ils seront davantage terrassés par leur trac que par la souplesse de Sarkoko ! Les 2 derniers combattants un peu pugnaces, seront retenus par le slip, crochetés, frappés dans les côtes, mis à terre par de vicieux crocs-en-jambe, subissant à la sauvette de perverses torsions des parties génitales de la part du sournois "Pastiche picard" à la solde de Sarkoko : cet arbitre bidon se muera en complice à peine discret.

Fort évidemment, Sarkoko, à l'issue du téléfim, sera déclaré vainqueur et la presse aux ordre du "cartel de la honte" encensera notre héros pour la 12ème fois consécutive...

Et encore et toujours. Invariablement.

Je demande solennellement à Monsieur Paolini, PDG de TF1 que cette série soit arrêtée définitivement : elle a largement fait son temps. Nous autres, spectateurs acharnés et admirateurs échevelés, de Nikos Aliagas, Benjamin Castaldi, Jean-Luc Reichmann et autres mieux-disants culturels, réclamons, désirons, que dis-je, exigeons avant toutes choses, des fictions plus soignées et réalistes enfin adaptées à la ménagère de moins de 50 ans !

Ceci dit, maintenant que je vous ai raconté le canevas de cette historiette simpliste, est il bien utile de regarder TF1, ce sinistre lundi soir d'hiver ? N'êtes vous donc point lassés de voir, revoir, re-revoir toujours le même spectacle sans surprise ?

Le choix ne manque pourtant pas sur les autres chaînes, sans oublier la possibilité d'un petit surf régénérateur sur Internet, une lecture bienvenue ou l'écoute de musique !

Amis et lecteurs de Cui cui, merci d'avoir lu ce dérisoire petit billet et à après !

 

Cui cui l'oiseau tourmenté

jeudi, 07 janvier 2010

Éric Cantona, le nouveau sage médiatique.

Ami(e)s de la nouvelle décennie, bonjour !

Pour les nombreux nouveaux venus, attirés par la grâce de la subtile Agathe et de sa Ségolène fantasmée, ceux qui n'ont pas la chance de me connaître, sachez que je suis la caution populaire et populiste irréfragable de ce blog, un demi clochard fanfaron, une sous-merde bloguesque uniquement intéressée par la futilité, la nullité selon Saint Urbain, la superficialité ostentatoire selon d'autres, qui pourtant ne s'en laisse pas conter par les intellos qui parsèment ce blog sorti de la cuisse de Jupiter. Bref, le mouton noir qu'on devrait cacher dans sa baignoire mais qui ne cesse de bêler et auquel on ne parvient pas à couper la langue !

eric-cantona-460_1250254c.jpgJe m'en vais vous entretenir d'un sujet qui m'intrigue tout particulièrement : la surprenante fascination intellectuelle qu'exerce, le footballeur Éric Cantona, sur nos élites médiatiques lorsqu'il s'adresse aux téléspectateurs et à ses interlocuteurs journalistes.

Mardi soir, il était l'invité, sur Canal, du journaliste-bobo-animateur-boute-en-train Michel Denisot, si l'on peut appeler sa fonction ainsi, pour présenter une pièce de théâtre "face au paradis" qu'il interprète avec Lorant Deutsch et mise en scène par sa femme ou sa copine Rachida Brakni. Mais mon propos n'est pas de faire sa promo vu qu'on se trouve ici sur un blog de gauche où le rappel de toute notion ayant trait à l'argent est, fort évidemment, très sale...

J'en viens enfin au cœur du sujet. Lorsque cet auguste personnage,  footballeur de son état initial, ouvre la bouche pour délivrer une sentence tombée du Ciel, on entendrait une mouche voler. Ce mardi, sur le plateau de Canal +, encore s'en fût-il de peu pour que ce diptère, subjugué par tant d'audace et d'insolence politique s'arrêtât de battre des ailes et que le bruit se sa chute faillît couper l'effet du maître !

Chaque parole caverneuse du gourou à l'accent rocailleux du sud est, entrecoupée d'un silence profond devant une foule respectueuse m'a fait penser pendant quelques minutes à la dictée des dix commandements à Moïse sur le Mont Sinaï . Non pas que ces propos fussent ridicules, loin s'en faut, mais la manière dont ils furent religieusement écoutés me fit bien marrer !

Indubitablement, le fougueux Cantona a bien changé en prenant de la bouteille grâce à de bons cours de comédie et à des dons naturels d'expression. Son charisme, qu'il travaille habilement fait le reste. Rebelle, révolté, avec sa barbe grise, son port altier, son physique imposant, sa façon un peu raide de se comporter, ses silences calculés, sa voix grave, son empathie à l'égard des plus faibles, les idées plutôt généreuses, il se compose une notabilité qui semble impressionner plus d'un animateur-journaliste pourtant rompus à faire face à des personnalités sophistiquées : il ne m'étonnerait pas que ce gars, pour peu qu'il en ait l'occasion ou qu'il le souhaite, aille loin.

Car si on le compare superficiellement à Zidane, autre footeux ô combien illustre, dont on pourrait se demander de prime abord si le cerveau ne cache pas un tiroir caisse ou si son mutisme ne dissimule pas un vide sidéral, son intérêt pour lutter contre les injustices, son côté révolutionnaire dandy,  son apparence de poète brutal, son air d'ours mal léché prêt à fondre en larme et son épaisseur psychologique le rendent autrement plus humain, plus intelligent et surtout infiniment plus complexe que le matérialiste et décevant champion du monde.

Baudruche ou personnalité ? Comédien total ou homme sincère ? Attitude médiatique fabriquée ou véritable artiste ? Bien malin qui pourrait cerner le caractère d'Éric Cantona !

Mais comme chacun sait, les perceptions que nous avons de tous ces gens ne sont que reflets, images plus ou moins travaillées : comment savoir où se trouve la sincérité d'un homme à travers le prisme déformant des médias et une interprétation forcément tronquée ? Qui ne s'est pas trompé en votant pour un politique sur ses promesses, son allure ou une conviction irrationnelle ?

Si on ne peut ni croire en un programme, ni en des promesses, ni en une image, ni en des confessions, ni même en une fugitive impression ? À quoi se fier les amis ?

That is The question ?

J'ai décidé de promouvoir, à chacun de mes billets, des blogs du Web qui me semblent intéressants : j'ai choisi sur ce coup deux blogs, celui de l'ami Falcon qui adore le football et nous envoie fréquemment du monde et un blog collectif " Ruminances ", qui par sa structure ressemble un peu au nôtre, et dont les talents d'écritures sont réels. Son seul défaut étant d'être influent, ce que nous serons jamais ; mais nul n'est parfait !

Ami(e)s et lecteurs du Village des NRV, à après !

 

Cui cui l'oiseau qui commence mal l'année.

 

vendredi, 18 décembre 2009

Les poupées rigolotes Rachida, Brice, Nadine et Jack : des cadeaux inédits pour Noël !

CATALOGUE DE POUPÉES



Parce que les adolescentes ont le droit

de rêver : toi aussi, collectionne les poupées

de l’année 2009 !

 

La poupée RACHIDA nrv ©

 

Dati.jpg

 

 

Tu as entre 7 et 15 ans et tu rêves d’une vie enchanteresse, entourée de reporters, adulée par les médias, fréquentant les plus grands couturiers et les bijoutiers les plus renommés de la place Vendôme à Paris ? Mets toi à la place de RACHIDA, notre nouvelle poupée : jolie brune car elle ne compte pas pour des prunes, elle élève seule sa petite fille qu’elle a conçu avec un mystérieux prince charmant (l’enfant est en option). Futile et fascinée par les ors du pouvoirs, elle est irrésistiblement attirée par le luxe et le clinquant.

Prise la main dans la confiture (le pot de confiture est joint), elle continue de protester avec mauvaise foi et sans vergogne (le certificat de mauvaise foi est fourni) de son innocence. Son expérience pourra toujours t'être utile pour ta future carrière professionnelle. Cette poupée est un jouet pédagogique.

Livrée avec 3 parures de bijoux tous plus précieux les uns que les autres, cinq hebdomadaires avec sa photo en Une : Paris Catch, Le Moins, Me Voilà, Galop, la Gazette des NRV et une panoplie de robes des 5 couturiers les plus prestigieux du monde *.
Les caméras, les micros et le portable sont également fournis. Un mode d'emploi pour réussir socialement sa vie est livré gratuitement.

En cadeau : un badge « député européen », « ancien Ministre », et « future candidate à la Mairie de Paris »


*
Certains ensembles et d'autres parures sont en option.


La figurine BRICE nrv  ©

fdmora.jpg

 

Tu es bagarreur, tu as entre 12 et 16 ans et tu souhaites marier RACHIDA ? Hélas, Brice ne conviendra pas car il n’aime que les blondes aux yeux bleus comme Nadine ! Livré avec sa matraque électrique, son flash-ball, ses menottes, son Taser ®, son treillis, il fanfaronne sans cesse et déclare à qui veut l’entendre qu’il est le plus grand justicier de tous les temps. Au service de son Chef, le terrible Sarkoko, il est sans pitié pour les Auvergnats qu’il semble détester.

En cadeau : un drapeau français et un badge « vive l’identité française ! »

Dernière minute :
un cadeau exceptionnel  SANS SUPPLÉMENT DE PRIX sera joint à Brice nrv © pour une durée limitée !

UNE POUPÉE GRATUITE REPRÉSENTANT UN
AUVERGNAT
sera offerte à tout acheteur de la figurine BRICE nrv ©. Cet Auvergnat sera équipé de sa traditionnelle djellaba et de son moyen habituel de transport, le chameau. Par contre l’Auvergnate avec sa burqa sera vendue en option.

Marine
notre nouveau modèle et lointaine cousine de Brice nrv ©, grosse gretchen aux nattes blondes est en rupture de stocks mais Nadine nrv ® pourra aisément la suppléer.


Le baigneur NADINE nrv ©

fdmora.jpg

 

Tu as entre 3 et 8 ans, tu désires une poupée à qui te confier parce qu’elle a des tas de points communs avec toi, elle pense comme les petites filles de ton âge et ressent les mêmes émotions : alors n’hésite plus ! Nadine est blonde et possède aussi beaucoup de convergences intellectuelles avec Brice et Marine.
Nadine vient du peuple, comme toi, et peut se retrouver catapultée dans le merveilleux univers du Gouvernement français avec ses laquais et ses hauts fonctionnaires grâce à un coup de baguette magique de Sarkoko, son mentor !

Apprends à nier les nombreuses bévues que tu commets en accusant les journalistes ! Cette figurine est un jouet pédagogique : elle montre comment réussir sa carrière coûte que coûte. La notice est jointe.

Nadine est livrée avec 3 costumes : marchande de poissons avec son habit lorrain, camionneuse avec sa salopette, ou ministre avec son tailleur et ses faux ongles américains.

En plus , sa tête est démontable et tu peux ajouter 3 cerveaux différents assortis à son costume ! Cette poupée parle souvent et ne cesse de diffuser des banalités, des lieux communs et des préjugés identiques à ceux que ton papa entend dans les bistrots qu’il fréquente. Le réalisme est confondant.

Un "certificat de mauvaise foi" est joint au coffret.

Nadine nrv © est en promotion pour les fêtes.


 

Le poupon Jack nrv ©

 

Jack.jpg

 

La réputation de Jack n'est plus à faire ! Tu as entre 7 et 97 ans et tu rêves de battre des records de longévité dans la notoriété. Tu veux imiter la flagornerie dont ton héros use et abuse envers les personnes qui disposent du pouvoir ? Jack est la poupée qu'il te faut !

Doté d'une langue télescopique de 23 mètres en fourrure synthétique de couleur caméléon, cet accessoire est capable de cirer toutes les chaussures de l'assistance (le cirage incolore est fourni) ! De plus, une voix, fort bien imitée, entrecoupe ses bruits de langues, de mots tels que "merveilleux !", "extraordinaire !", "formidable !", "oui, Monsieur le président", "tout à fait, Monsieur Sarkozy", "je suis de votre avis, monsieur le président".

La figurine est vendue avec 3 langues interchangeables en fausse fourrure d'une longueur de 18 mètres  (rose socialiste, bleu UMP et verte écolo).

Ton "brevet de lèche-cul officiel" est joint au coffret.


Avis aux Collectionneurs : ce modèle est en fin de fabrication... Réservez vite votre commande.


Aujourd'hui 18 décembre, le blog du village des NRV a tout juste 2 ans. Un grand merci à la rédaction de "20 minutes", un salut amical à Serval et un chaleureux coucou à l'ami Guy Birenbaum qu'on aime toujours autant. Il sait qu'il peut compter sur nous.

Amis de Cui cui, joyeux Noël à tous, et vive la dérision et la bonne humeur comme moyens de lutte.

À après !


Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pures coïncidences. Les photos ne sont pas contractuelles et ces poupées sont purement imaginaires.


Cui cui, bird symbol !

lundi, 09 mars 2009

La France des dynasties ou les fils et les filles de.

Salut les loufs du Village, je suis content de vous retrouver. Désolé d'avoir été privé d'Internet par un France Télécom très mou du genou considèrant la montagne corse comme un repaire de demeurés et de sauvages qui ne méritent pas le strict minimum de la technologie auquel chaque citoyen français aspire légitimement.

Comme quoi les privatisations ont représenté pour beaucoup d'anciens services publics une formidable régression qualitative, n'en déplaise aux exégètes et idéologues européens du libéralisme à tout berzingue !

 Mais revenons à nos moutons...

-----------------------------------------------------------------------------

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les jurés : je plaide coupable.

J'avoue une inculture crasse : j'ignorais que dans notre merveilleux pays, berceau et havre de la culture occidentale, le talent artistique était devenu un don héréditaire !

gluck2.jpgFigurez vous que malgré les recommandations de divers savants qui hantent ces lieux, j'ai odieusement péché : j'ai regardé la télévision pour observer le déroulement "des Victoires de la Musique" et la remise des prix des "Césars" !

Je demande donc pardon à cette docte Assemblée que représente "le Village des NRV", récipendiaire comme chacun sait du mieux-disant culturel, des valeurs éternelles de la gauche et solide tenant de la philosophie politique, souvent inaccessible au vulgum pecus que j'ai le désavantage de représenter. Mon iconoclasme, avec le recul, me fait froid dans le dos et c'est repenti , penaud, contrit que je me fends d'un texte forcément médiocre sur un aspect de plus en plus aigu de notre société qui me révulse si violemment.berry-balasko1.jpg

Blague à part.

Or doncques, lors des deux cérémonies sus-nommées, j'ai assisté, avec mon air con et ma vue basse, à l'énumération de patronymes nominés, censés incarner tas de nouveaux talents : M, fils de Chédid ; Dutronc, fils de Dutronc et de l'inéffable Hardy ; Arthur H, fils de Higelin ; Depardieu, fille de Depardieu ; Marie Lou Berry, fille de Balasko ; Laura Smet, fille de Halliday et Baye ; Charlotte Gainsbourg, fille de Gainsbourg ; Jugnot, fils de Jugnot ; Lou Doillon, fille de Birkin et Doillon ; Emma de Caunes, fille d'Antoine et petite fille de Georges ; Sardou, fils de Fernand  ; Brasseur, fils de Brasseur ; Cassel, fils de Cassel, Lambert Wilson, fils de Wilson ; Mathilde et Emmanuelle Seigner, filles et nièces de Seigner; David Halliday, fils de Halliday; Delon, fils de Delon ;

Et j'en passe et des pires !

michele-alliot-marie1.jpgS'il fallait démontrer qu'en France, le talent était héréditaire, mon raisonnement serait imparable !

À quoi bon vouloir le prouver, tant les faits sont si criants ?

MAIS A FORTIORI...

Ajoutez dans ce pays figé où des empires financiers passent décennies après décennies d'un Lagardère à un autre Lagardère, d'un Dassault à un fils de Dassault, d'un Pinault à un fils Pinault, d'un Bolloré à un fils Bolloré, d'un Bouygues à un fils Bouygues, d'un Wendel à un descendant Ernest-Antoine Seillère, d'un Peugeot à un fils Peugeot !

gluksmann.jpgMixez pour la sinistre postérité d'une Nation sclérosée où une Bachelot succèderait à un Narquin ; une Alliot-Marie à un Bernard Marie ; un Baudis à un Baudis ;  un Sarkozy à un Sarkozy ; une Aubry à un Delors ; une Chirac à un Chirac ; un Devedjian à un Devedjian ; une Kosziusko-Morizet à un Kosziusko-Morizet ; une Pécresse à un Dominique Roux ; un Debré à un Debré ; une Voynet à une Voynet ; un Hollande à un Hollande; un Giscard à un Giscard ; un et une Mitterrand à un Mitterrand. Enfin bref, un nombre incalculable de fils et filles qui succèdent à papa, tonton ou maman par droit divin ?

Ajoutez à tous ces noms, Glucksmann fils de Glucksmann, Justine, fille de Lévy, la coterie Poivre d'Arvor, le clan Castaldi, Leymergie père et fils, la smala des Drucker, l'amicale des Duhamel, la clique des pistonnés copains réalisateurs et comédiens de Canal +, bénéficiaires de beaux budgets cinématographiques, sans omettre les fils et filles de hauts fonctionnaires qui sont pléthores dans les Grandes Écoles, Administrations diverses, postes clefs et qui forment nos Élites sans oublier les progénitures de nos potentats  et autres notables locaux comme les Giaccobi et les berry-balasko2.jpgRocca Serra, pour ne citer que les Corses, députés et élus à vie depuis trois générations !

Sommes nous revenus aux privilèges du XVII ème siècle ?

Les problèmes actuels de cette France mitée qui sent si fort le renfermé et qui pue le moisi ne se fondent ils pas, en partie, si on ajoute de surcroît l'inamovibilité des rentes de situation, sur la rigidité cadavérique du corps social annonciatrice d'un spasme dévastateur ?...

Mais, me direz vous, dans notre belle Nation, République soit-disant fraternelle, égalitariste, et creuset de la mobilité sociale un Cui Cui, fils d'un Piou Piou inconnu, neveu d'un obscur et père de personne a t-il sa chance ?

michele-alliot-marie2.jpgLe seul et dernier anonyme qui me semble avoir réussi à obtenir, en France, une certaine notoriété et une réussite affirmée sans aide familiale, sans piston, sans cooptation, sans relation, sans faire partie d'une  bourgeoisie relativement fortunée ou d'une élite oligarchique, ne serait il pas le soldat inconnu qui gît encore sous l'Arc de Triomphe ?

Dommage qu'il lui eût fallu attendre d'être mort pour percer.

On a parfois l'impression que les dirigeants du pouvoir français n'offrent pas d'autres alternatives aux gens du peuple et à ceux issus de la diversité.

Ne les laissons pas faire.

Jeu gratuit : sur ces 6 photos exposées, reconstituez les liens familiaux.

Cui cui l'oiseau, fils de maman buse et de papa corbeau.

lundi, 24 novembre 2008

Sexe, socialisme et religion...

manchette1.jpg

 

EN EXCLUSIVITÉ PLANÉTAIRE

 

La photo du Père Noël sans sa barbe un mois avant les fêtes :

 

Père noël.JPG

 

Rome le 24 novembre 2008

De notre envoyé spécial Papa Razi

Nos reporters ont surpris le Père Noël, incognito, sans barbe, en villégiature à Rome accompagné d'une mystérieuse inconnue.

Une enquête est en cours pour déterminer l'identité de cette femme énigmatique...

Nos reporters traquent nuits et jours le couple qui utilise tous les subterfuges pour échapper aux journalistes.

Outrés par l'attitude du Père Noël en ces temps de crise où les jouets distribués aux petits enfants risquent d'être chichement distribués, certains observateurs se sont émus du comportement désinvolte du plus haut personnage des fêtes de fin d'année.

 

SCOOP DE DERNIÉRE MINUTE

La belle inconnue enfin identifiée !

 

benoi1.jpg

 De notre envoyé spécial à Rome Papa Razi

Malgré des déguisements subtils et particulièrement discrets, le Père Noël et sa compagne Marie Ségolène Royal, n'ont pas échappé à la vigilance de notre équipe de journalistes.

Les deux tourtereaux, surpris pendant une tendre démonstration d'affection se sont décidés à nous confier leur première déclaration en exclusivité pour la gazette du Village des NRV.

Ségolène s'est dite, je cite : "dépitée par son échec injuste mais déterminée à lutter becs et ongles pour gagner la tête du Secrétariat du PS malgré la funeste et perverse coalition  qui s'est levée contre l'innocence et la pureté que j'incarne", dût elle laisser un tombereau d'aigris désarticulés derrière elle et quitte à  mettre 25 ans pour y parvenir.

Elle a décidée de s'accrocher , s'agripper et se cramponner à un poste que Dieu lui a personnellement promis , "mais je me consacrerai loyalement à mon futur époux afin qu'il m'emmène sur son traineau volant tiré par ses rennes : plus haut je voyagerai dans le ciel plus près du Seigneur, je me trouverai et plus je puiserai mon inspiration dans la parole divine et socialiste" .

Elle a ajouté : "les quatre principales missions de mon existence sont le poste de premier secrétaire du PS, la Présidence de la République, le Père Noël et Dieu mais jamais je ne trahirai l'un au détriment des autres. Le PS n'a pas voulu de moi mais  j'entends par delà les étoiles, l'appel de Dieu qui me somme de refonder le Parti ! Qui oserait désobéir à notre Créateur ? Sûrement pas les vrais socialistes !"

J'ai appris par le biais de certaines confidences de personnalités bien informées que devant l'effrayante détermination de Mme Royal, observée sur TF1 samedi dernier à 20h, certains caciques du Parti avaient loué les services de gardes du corps spécialement entraînés au tir, au combat rapproché, au déminage et aux animaux venimeux.

Selon des sources autorisées, il ne serait pas étonnant que 43 électeurs de Mme Aubry soient portés disparus durant ce week end...

______________________________________________________________________________

Le pouvoir rend raide dingue ; une bonne partie des dirigeants est à moitié chtarbée et caractérielle...

Et vous vous étonnez que le monde aille si mal ?

 

Cui cui l'oiseau iconoclaste et terrorisé par les ravages des ambitions personnelles...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu