Avertir le modérateur

mercredi, 08 juillet 2009

G8 : Le libéralisme vert est il l'avenir du capitalisme financier ?

Lecteurs assidus ! L'avenir ne sera pas noir comme on ne cesse de vous le seriner.

Il sera vert-de-gris avec un beau galon doré pour rappeler l'omniprésence de nos bienfaiteurs de Wall Street, de la City et des Bourses mondiales.

Las de prêcher une opposition stérile face à un système capitaliste qui a fait ses preuves, en tant qu’humble membre du village des Nouveaux Révolutionnaires Verts, l’idée m'est venue de créer un nouveau Think tank attaché à promouvoir les valeurs séculaires du profit, de l’exploitation humaine, de l’économie de marché, de la dérégulation et du développement durable.

Après avoir lu ici, que les politiques et le Marché, dans un souci écologique prôné par le rusé rosé-vert-jaune Daniel Cohn Bendit, allaient permettre à des industries polluantes d’acheter des droits à polluer à ceux qui en disposent en raison de la baisse de leurs émissions de carbone ; aussitôt, à l’intérieur de mon petit cerveau de piaf, une ampoule basse consommation s’est brusquement allumée !

points2.jpg

Tenez vous bien : une bourse aux points verts spéculatifs de droits à polluer pourrait être mis en route : quelle avancée économique, les amis ! Merci Arthus Bertrand, merci DCB, merci Nicolas Hulot ! Enfin une nouvelle méthode de se faire un peu de flouze, de faire sauter l’oseille ! Quel bonheur ! Adieu les placements pourris chez les fabricants de pneus ou de voitures qui asphyxient la planète !

Alléluia ! L'écologie politique est notre Déesse ; Nicolas Hulot et Daniel Cohn Bendit  sont ses prophètes !

Et puis mon cerveau inventif, inspirateur du Think Tank NRV (Nouveaux Révolutionnaires Verts – en novlangage - ), a imaginé, dans un superbe orgasme intellectuel provoqué par un surplus d’alcools forts , les points verts spéculatifs retraites ©, les points verts spéculatifs vacances ©, les points verts spéculatifs santé © !

Je vous sens enthousiastes, non ? Attendez que je vous explique.

Désormais, finis les calculs compliqués des retraites par années : chaque trimestre, vous recevrez un certain nombre de "points retraites" en fonction de votre salaire, de votre métier, compétence, fayotage et j’en passe. Au bout de 12457 points vous aurez ainsi droit à votre retraite. Pas joli ça ? C’est à dire que votre retraite sera complète à 67 ans comme elle pourrait l’être à 86 ans : tout dépendra de vos cotisations, du temps travaillé et de la valeur du point !

Action1.jpg

Et cerise sur le gâteau, tenez vous bien, les amis ! Vous pourrez spéculer avec vos points retraites, car ils pourront être côtés dans une bourse de valeurs !

Oui. Ça vous épate, hein ?

Par exemple, si vous possédez 6000 points à 150 € et que vous les revendez à 180 €, vous gagnez 30 % de votre retraite soit sur le montant soit sur la durée ! Formidable progrès ! Et merci qui ? Merci Think Tank NRV !

Attention aux risques, il est possible que vous travailliez jusqu’à votre décès, toutefois avec une bonne propagande médiatique comme nos communicants en ont le secret et avec l'appui des gouvernements, nous pensons vaincre certaines réticences à la nouveauté. La réforme est indubitablement au bout du pouvoir médiatique.

On pourrait appliquer le même système aux vacances, aux dépenses de santé et à plein d’autres domaines : finies les solidarités pesantes, effacé l’État omniprésent. Adieu les déficits chroniques (Aphatie pourra enfin parler d’autres sujets), écrasées les dettes gigantesques !

Vive la spéculation verte, moteur du libéralisme conquérant et du développement durable ! Et voilà comment on sauve à la fois les deux mamelles du capitalisme moderne : j'ai nommé la finance internationale et l'écologie caviar avide de faire payer au petit peuple ses consommations néfastes et polluantes (vieux véhicules, énergies fossiles trop bon marché, nourriture pas assez bio, habitations pas assez isolées, etc).

Amis du Village, je vous le dis droit dans les yeux : vous avez bien de la chance de  jouir  des conseils illuminés d'un grand penseur. Je mériterais largement de figurer en bonne place dans des blogs autrement influents, c'est moi qui vous le dit.

Ah ! Si vous saviez comme il est à la fois écrasant pour mes frêles épaules et exaltant, ma modestie  dût-elle en souffrir, de préparer des lendemains qui chantent pour le bien-être de l'Humanité...

Ami de cui cui, à vos fusils !

Vous avez souri en lisant ce modeste billet ? Vous ne tarderez pas à pleurer en vous apercevant que ce qu'il décrit se réalisera bien plus tôt que vous l'imaginez...

À après.

Nota bene : Les "points verts spéculatifs retraites"©, "points verts spéculatifs vacances"© et "points verts spéculatifs santé"© sont une propriété intellectuelle de Think Tank NRV ®

Cui cui, le moineau givré ®.

mercredi, 01 avril 2009

Exclusif ! Les révélations sur les dessous de l'affaire des préservatifs de l'Évêque d'Orléans !

Bandeau.jpg

LE CLERGÉ D'ORLÉANS DEMANDE

PARDON AUPRÈS DE SES OUAILLES

Pape.jpg

De notre envoyé spécial à Orléans, Papa Razzi

Selon des sources fiables, il apparaîtrait que la déclaration  de l'évêque d'Orléans concernant l'inefficacité des préservatifs contre le SIDA, aurait été due à un malencontreux concours de circonstances. Ce réquisitoire de notre évêque, un Saint Homme ignorant des pratiques sexuelles et du processus de reproduction a déclenché tant de réactions outrées et un tel tollé que l'Épiscopat a tenu à faire la lumière sur l'origine de ces rumeurs perfides. En réalité, le Vénérable Dignitaire religieux  se serait fait abuser par son neveu, un garnement espiègle de 12 ans !

En effet, alors que le bienheureux oncle, une brebis élue du Bon Dieu, gardait le jeune sauvageon, il le surprit avec un paquet dans les mains. Lui arrachant violemment la boîte, il le questionna sur l'utilisation de cet étui suspect. Le galopin lui déclara avec effronterie en ricanant comme possédé par le démon, qu'il s'agissait d'un paquet de préservatifs, alors qu'en fait, la boîte contenait des filtres à café en papier n°4.

La punition fut sévère pour le jeune vaurien et consista en une bonne fessée, 34 pater et 43 ave Maria.

Le lendemain, alors, qu'il rentrait subrepticement dans la cuisine et qu'il commençait à chatouiller candidement sœur Marie-Josèphe, ses yeux tombèrent sur la cafetière et il faillit s'étrangler d'horreur : non seulement sœur Marie-Josèphe utilisait quotidiennement cet objet diabolique, mais surtout, à travers le préservatif (le filtre) passait un jus noirâtre ! Ainsi notre prélat eût il la preuve visuelle et formelle de l'absence d'efficacité des préservatifs !

La punition fut sévère pour la jeune religieuse dévergondée. Elle n'a toujours pas compris les raisons de son châtiment  qui consista en trois bonnes fessées bien appuyées, 1 Pater et 1 ave Maria.

Cet homme d' église, pieux et innocent alerta donc aussitôt la Presse quotidienne pour la prévenir que si un jus noirâtre coulait à travers un préservatif, la maladie satanique ne pouvait que suivre la même voie !

D'où il apparut que la candeur, la naïveté voire la Sainteté de notre bon Samaritain fut à l'origine d'un fâcheux malentendu qui entraîna les conséquences funestes que nous connaissons. De nos jours, il ne fait pas bon être un  fervent croyant simple et innocent !

Il semble que cette version des faits soit corroborée par les plus hautes instance de l'Épiscopat français et même les autorsidaction-2.jpegités du Vatican qui souhaitent ardemment un dégonflement rapide de cette malheureuse affaire montée de toutes pièces par les ennemis jurés de la Sainte Église.

* NB : À noter que cette charge gentillette ne vise que les membres du clergé séculier et non la religion proprement dite.

By Cui cui, l'oiseau hérétique, future alouette rôtie au feu de bois...

 

 

lundi, 05 janvier 2009

Best of 2009

portrait.jpg

Janvier 2009 : Le Président tape du point sur la table et interdit aux banquiers d’être banquiers tant qu’ils n’auront pas remboursé leurs clients de leurs pertes financières.

Michel Pébereau pouffe en se resservant des bulots. Le Président, assis à une table voisine, le salue d'un mouvement de tête.

La refondation du capitalisme se remet en marche : "Qu’est-ce qu'on dirait si je ne moralisais pas le capitalisme après tout qu'est-ce qui s'est passé…?"

Arnaud Lagardère entre au gouvernement.

Le sénateur Marini crée le RSA (Revenu de Solidarité avec l'Actionnariat) : l'assurance, pour tout actionnaire, de ne pas perdre d'argent quoiqu'il arrive. Philippe Marini : "le risque, c'est trop risqué". Le Parti Socialiste Français dit "zut !"

Barack Obama joue au golf à Brisbane.

Février 2009 : Réforme des prisons. Afin d'éviter l’engorgement, les politiques ou chefs d’entreprises seront envoyés dans des quartiers VIP spécialement aménagés au Ritz.

L'opposition propose un amendement visant à maintenir un sentiment de coercition morale sur le prisonnier : "les cellules porteront les noms de détenus célèbres afin qu'ils ressentent le poids de la faute : "suite Bernard Tapie", "suite  Maurice Papon", "salon Le Floch-Prigent"…

Selon Le Figaro, le Président français a imposé une trêve illimitée dans le conflit israélo-palestinien, pacifié le Darfour et viré Mugabe.

Deuxième plan de relance. Massif.

Barack Obama fait du ski à Gstaad.

Mars 2009 : Les rumeurs de grossesse de la première dame de France font vibrer le tout Paris. Toutes les rédactions sont activées.

Claude Askolovitch devient PDG de France-Télévision. Le Figaro remarque : "nommer un homme de gauche à la tête de France-Télévision, ça, c'est le pluralisme !"

Julien Coupat, fraîchement libéré, est à nouveau interpellé après la découverte de l'intégrale Michel Fugain dans le TGV Paris-Tours.

Dieudonné tente de monter un spectacle sur le site du Berghof. "Il fallait faire plus fort que Faurisson" assure-t-il…

Barack Obama fait du fitness à Agadir.

Avril 2009 : Plan des banlieues. Pour renforcer la sécurité, un mur est en construction entre Paris et sa banlieue et les laissez-passer avec photos seront distribués aux méritants.

Bouygues remporte le marché.

Jean-Marie Bigard joue du violoncelle lors de l'érection (qui nous vaudra une fameuse vanne du grand comique français) du premier pan de béton.

Troisième plan de relance. Patrick Devedjian est formel : "c'est vraiment massif !"

Barack Obama fait du pédalo sur le lac Léman.

Mai 2009 : Nouvelle mesure pour aider les pauvres. Les tentes des SDF seront autorisés dans certaines banlieues, la liste est publiée au JO.

Afin de garantir quelques revenus supplémentaires à France-Télévision, les tentes deviendront support publicitaire. Thierry Saussez explique : "la banlieue, c'est une marque. Le SDF est une marque. La tente est un formidable vecteur de communication. C'est génial !"

Christine Boutin négocie les contrats. Elle espère élaborer un partenariat avec EDF afin d'équiper le second pan des tentes de panneaux solaires. EDF s'engagerait alors à fournir gratuitement des tentes tandis que l'entreprise exploiterait la production d'électricité. Ségolène Royal s'enthousiasme : "j'l'avais bien dit. C'est gagnant-gagnant !"

Dieudonné tourne "mon négationniste chez les nudistes". "Le Berghof, c'était de la gnognotte !" dit-il.

Juin 2009 : Une de Paris Match (la demande d'inscription au patrimoine de l'Humanité de l'honorable publication est toute récente) : Carla Sarkozy et le Président font un jogging sur l’avenue des champs Elysées … "Moi, enceinte, vous voulez rire !?"

Frédéric Lefebvre pourtant rôde… Il sent que quelque chose cloche.

Rachida Dati suit les dossiers depuis la maternité (certains parlent d'une durée excessive d'hospitalisation, visant à l'éloigner des affaires).

Le Président, d'après quelques témoins privilégiés, déprime méchamment dans son palais. La crise, la France, le chômage, les pauvres ; l'ennui. Ses yeux commencent à pétiller lorsqu’un visiteur lui montre quelques photos du G20. Une larme roule sur sa joue lorsque, à l'oreille, on lui chuchote : "vous avez sauvé la planète, Monsieur le maître de l'univers…"

Quatrième plan de relance. Patrick Devedjian assène : "C'est ultra massif !"

Roselyne Bachelot dérape.

Une entorse de la cheville. L'hôpital public, asphyxié, égare son dossier et pratique sur cette patience de luxe une tragique erreur médicale : ablation des cordes vocales.

Barack Obama s'initie au parapente dans l'Oural.

Juillet 2009 : Les utilisateurs d’internet ont jusqu’au 31 décembre pour se déclarer et donner les noms des cinq sites autorisés sur lesquels ils surferont.

Frédéric Lefebvre est retrouvé, errant, hagard, délirant, hirsute dans les rues de Paris. Il ne cesse de répéter : "il est où ce gosse ? Il est où ce gosse ?"

Nouvelle canicule. L'UMP, craignant pour son électorat, lance l'opération : "le vote après la mort, c'est possible !"

L'Irlande rejette de nouveau le traité de Lisbonne, malgré les aménagements. José Manuel Barroso, dans son français impeccable, aura ce mot : "jamais deux sans trois, hé hé…"

Brice Hortefeux fête, au Bataclan, son 30000ème clandestin expulsé. 29987 exactement. Treize ont été épargnés afin d'assurer le service de la soirée.

Barack Obama pêche le barracuda aux abords de l'île Maurice.

Aout 2009 : France-Télévision ferme définitivement son antenne après avoir perdu ses deux derniers téléspectateurs, victimes de la canicule.

Un missile sol-sol détruit le fort de Brégançon.

Ariel Sharon sort du coma et déclare : « Je vous avais prévenu ».

Le Président autorise l’ouverture de la chasse aux sans-papiers à l'arbalète. Le permis de chasse donne droit à un crédit d'impôt.

Barack Obama, interpellé sur une moto des mers à St-Tropez, est reconduit à la frontière. Le Président en duplex depuis le Cap Nègre s’est immédiatement occupé de son dossier auprès de la Préfecture.

Jean-François Copé rend hommage, sans langue de bois, à M. et Mme Chirac, décédés suite à une panne de la climatisation.

Un cinquième plan de relance est annoncé pour septembre. Personne n’a entendu Devedjian sur France-Télévision. Des observateurs parlent d'un plan super massif et volontariste.

Dieudonné lance son nouveau spectacle : "Pétain, mon amour". "J'ai mis le paquet !" assure-t-il…

Septembre 2009 : Les supermarchés sont autorisés à vendre des armes à feu. Michel-Edouard Leclerc annonce une boîte de balles offerte pour trois armes achetées. Christine Lagarde se tire une balle dans le pied.

Frédéric Lefebvre est retrouvé gisant à la maternité dans la chambre de Rachida Dati. La fuite volontaire des RG sur la paternité de Zhora Aznar est révélée sur le Post. Birenbaum est incarcéré à Saint-Anne. Dans la même chambre que Frédéric Lefebvre.

DSK est condamné pour la 7ème fois pour non-paiement de pensions alimentaires.

Mort du 30ème nouveau-né dans une maternité ; Roselyne Bachelot annonce des mesures drastiques au journal de TF1, en langage de signes.

Le Président affirme ne pas être le père de Zorha.

Michèle Alliot-Marie quitte définitivement la politique et part cultiver le chanvre dans une ferme du Lot. Patrick Ollier craque et lache, reprenant Claude Olivenstein : « le problème avec la drogue, c'est que c'est bon ! »

Carla Sarkozy part au States enregistrer un disque en compagnie d’un mystérieux métis.

Le sixième plan de relance fait dire à Devedjian : « Je suis fier d’être français ».

Octobre 2009 : La crise du logement atteint son paroxysme. Tous les immeubles sont vides à la suite des expulsions liées aux loyers impayés. Delanoë propose d’interdire les panneaux « A Louer » qui enlaidissent les façades de Paris.

Fadela Amara dépose une gerbe sur le mur des banlieues, en hommage aux travailleurs français, morts sous la chute des blocs de béton.

Le président connait quelque moments de lucidité. Georges-Marc Benamou qui recueille ses confidences promet déjà un « grand livre, sensible, pudique, pour la rentrée 2010. »

Hervé Morin ne fait aucune déclaration.

Brice Hortefeux expulse sa femme de ménage.

Un réseau d’internautes ultra-gauche est infiltré, le site « Playlist » ferme définitivement.

Carla Sarkozy, qui désire se voir appelée maintenant « Carla Starr », rentre des States.

Barack Obama joue au polo à Alfortville.

Novembre 2009 : Rachida Dati sort de la maternité, accompagnée d’un mystérieux métis.

La vente de briquets et d’allumettes est interdite suite aux nombreux incendies de voiture.

Martin Hirsch annonce de nombreuses places d’hébergement, au centre de rétention de Vincennes.

Carla Starr sort un disque très folk.

Brice Hortefeux annonce l’indépendance des Antilles.

Une loi réglemente la consommation des chiens et des chats afin de les protéger d’une extinction brutale.

Serge Dassault, nouveau ministre de l'intérieur, rappelle aux employeurs les sommations d’usage avant de tirer sur les salariés.

Le 7ème plan de relance est mis en place. Devedjian fuit les caméras en hurlant : « plus massif, y'a pas ! ».

Barack Obama surfe à Hawaï.

Décembre 2009 : La vidéo des voeux 2008 repasse le soir du 31. Le Président est introuvable depuis quelques jours. Brice Hortefeux annonce dans la foulée un putsch mené par lui-même et ses amis, Yacine et Fatoumata.

Hervé Morin réveillonne avec Christine Boutin dans une cabane, au Canada. « L'Afghanistan, rien à foutre », avouera-t-il finalement.

François Fillon en appelle à l'union nationale face à un auditoire médusé de poulets, près de Loué. « Rien ne vaut le retour sur ses terres » dira plus tard le natif de la Sarthe.

EDF incapable de faire face à l'hiver le plus rude depuis 1954 (la rationalisation ayant considérablement réduit ses effectifs sur le terrain) ne rétablira l'électricité sur la majeure partie du territoire français que le 13 mars 2010.

garcimoreG.jpg

Agathe + f

vendredi, 19 décembre 2008

La fourmilière ou le paradis radieux qu’on nous promet, comme dit l’autre !

Avertissement aux personnes sensibles : ce billet est vulgaire, agressif voire pré révolutionnaire...

Figurez vous, mes chers copains Villageois, que j’ai entendu le discours d'un type, l’autre jour à la radio… Ce pantin nous faisait la morale en empruntant un discours surréaliste : " il nous fallait changer car nous étions figés dans notre immobilisme et nos conservatismes, " déclarait il en sous-entendant que nous étions un peuple de paresseux et de légumes !

Sarkozette2.jpg

" Changez, changez, changez ! ", pérorait il du haut de sa tribune chauffée en direction des élèves de Polytechnique béats et conformistes à mourir (notre élite docile et bien pensante de demain ; quelle misère...) ! " Travaillez, travaillez, travaillez ! ", répondait en écho la même ridicule marionnette…

Le citoyen de 3ème zone, minable à l’esprit obtus que je suis, il serait malséant d'en disconvenir, a pris la mouche et s’est dit : "  Bon Dieu, mais ce petit paltoquet tiqueur, car il s'agissait bien de Nicolas Sarkozy, qui gouverne ce pays depuis un an et demi, qu’a t-il donc fait pour nous, pour moi depuis tout ce temps pour se permettre de nous parler ainsi ?

Depuis qu’il est au pouvoir, j’ai de plus en plus de mal à m’en sortir en travaillant dur à un âge ou la fatigue commence à meurtrir le corps… On paye de plus en plus chers les médicaments, les mutuelles viennent d’augmenter de 10 %, les factures d’EDF et GDF nous étranglent, les loyers et les prix de l'alimentaire flambent, je possède une voiture de 13 ans que je n’ai plus les moyens de changer, le gouvernement et les parlementaires veulent en plus  nous faire payer toujours davantage de taxes pour des tas de motifs futiles et pourtant je travaille de plus en plus (y compris le dimanche) pour un pouvoir d'achat de plus en plus restreint !

Et ce triste sire qui vient nous donner des leçons ?

Ce type qui se gave effrontément aux frais de la princesse avec son budget élyséen en augmentation logarithmique, cet homme qui possède à son service et à sa dévotion des centaines de collaborateurs zélés. Ce gugusse, né avec une cuiller d'argent dans la bouche, qu’on voit sans cesse à la télévision nous insulter en nous traitant de feignants, d'assistés, de profiteurs du système, d’intolérants, de sangsues !

fourmi rouge.jpgASSEZ ! CELA SUFFIT !

Citoyen Sarkozy, je sens que la population en a marre de tes remarques ! Il serait temps  d’en rabattre un peu car l’année 2009 risque de mal se terminer pour toi…

C’est le conseil d’un pauvre citoyen qui n’en peut plus de ton arrogance, de tes leçons à deux balles et de ta morgue, toi qui, du sommet de ta pyramide, te complait dans la soie et le luxe et le matérialisme ostentatoire…

Bouger pour dire qu’on bouge, mec, ce n’est pas faire des réformes, c’est pratiquer une sorte de danse de Saint Guy stérile, incantatoire et vaine !

Commence déjà par appliquer tes préceptes à toi-même ! Vis moins ostensiblement, rassemble le peuple au lieu de le diviser, applique de vraies réformes pour soulager les pauvres et les classes moyennes qui souffrent, sois un peu plus modeste et tâche de mériter une considération que tu as complètement perdue dans la population et surtout baisse les budgets qui concernent ton train de vie, montre toi peu dans les médias, ne roule pas trop des mécaniques, travaille moins tes discours et combats davantage l’injustice terrible qui commence à régner dans ce pays…

TOUJOURS PLUS de taxes, de cotisations, de réglements administratifs, de lois coercitives, de répression, d'interdits, de collusions entre les intérêts publics et privés et TOUJOURS MOINS de libertés, de responsabilités personnelles et de pouvoir d'achat : CAR S'IL S'AGIT LÀ DE LA SOCIÉTÉ DE RÉFORMES ET TOUT L'AVENIR QUE TU PROPOSES AUX FRANÇAIS, MON PETIT GARS, IL SERAIT JUDICIEUX POUR TOI DE PRÉPARER TES VALISES, EN TOUTE HÂTE, ET D'ENVISAGER À ENTAMER TA FUTURE CARRIÈRE D'AVOCAT NEW YORKAIS À 3.000.000 $ PAR AN...

Parce que... Avec ton bilan calamiteux pour le petit peuple, citoyen président, on ne saurait trop te conseiller d'adopter un profil bas...

Ah ! Ça ira !

Pour cette fois.

À bon entendeur…

Aujoud'hui : premier anniversaire du "Village des NRV". Une pensée pour Serval, José et Guy Birenbaum... Merci à tous ceux qui y ont contribué par leurs lectures, commentaires, billets. Pas de chiffres. Simplement : on essaiera de ne pas vous décevoir et de garder une certaine originalité et une liberté de ton sans pareille ! Merci à tous et particulièrement à la rédaction du site " 20 minutes" qui nous soutient avec tant d'abnégation et de générosité...

Cui cui, l’oiseau exaspéré, affreux, sale, méchant et mal élevé.

* Merci à JJM pour la photo.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu