Avertir le modérateur

jeudi, 28 août 2008

Les 17 raisons de ne pas s’inquiéter des conséquences du conflit russo georgien :

  1. 1 -La Russie, à travers le conflit contre la Géorgie, a davantage voulu montrer sa force que détruire l’ennemi comme elle aurait pu le faire sans problème.

     

    2 -L'erreur commise par l'Otan de vouloir encercler la Russie d'une manière inadmissible pour ce pays (que diraient les USA s'ils étaient encerclés par Cuba, le Canada et le Mexique occupés par des alliés russes ?) a enfin été reconnu par la plupart des occidentaux. Il était temps. L'encerclement économique est acceptable, pas l'encerclement militaire.

     

    3 -Les états comme la Pologne et la République Tchèque, va-t-en guerre contre la grande sœur slave ont enfin compris (du moins peut on l'espérer ?) jusqu’où il ne fallait pas aller trop loin.

     

    4 - L’Ukraine, état douteux à demi soutenue par les USA mais prête à être lâchée par ces mêmes USA en cas d’invasion a compris qu’il valait mieux faire profil bas.

     

    5 - L’Europe vient enfin de s’apercevoir qu ‘elle était un nain militaire, peu crédible diplomatiquement et que la puissance financière sans force militaire n’était que terre sans engrais.

     

    6 -La Russie a compris que le pétrole et le gaz faisaient danser à la corde les Européens et que ces derniers ne peuvent se passer d’eux au niveau énergétique.

     

    7 - Les USA ont compris qu’ils ne pouvaient pas ouvrir un nombre incalculable de fronts à la fois sous peine d’asphyxie financière et militaire.

    8 -L’Europe a compris un peu tard qu’on pourrait éventuellement étendre  accords de coopération avec le grand marché européen aux états de l’ex URSS mais surtout pas l’OTAN.

     

    9 -Les USA ont compris que dans leur lutte contre l’Iran que la Russie est un pion incontournable.

     

    10 -Les USA et l’OTAN ont compris que dans leurs luttes contre les Talibans d’Afghanistan, le ralliement de la Russie ou au moins sa neutralité sont essentiels.

     

    11 -La Russie qui se méfie toujours autant des Chinois veut éviter tout problème avec la Mongolie et souhaite s'ancrer à l'ouest, principal débouché pour son économie. Rappelons qu'une grande partie de la Russie est européenne.

     

    12 -La Russie veut donner une leçon aux Occidentaux avec l’Ossétie du sud et l’Abkhazie en réplique à la proclamation d'indépendance du Kosovo et à sa reconnaissance par les puissances de l'ouest contre la volonté de Moscou.

     

    13 -Les Polonais enfin libres depuis peu, jouent avec le feu en acceptant sur leur sol des missiles anti-missiles soit-disant pour contrer les fusées iraniennes (la France accepterait elle la mise en batterie de missiles anti-missiles russes en Corse pour  défendre le sol français ?) Ils devraient enfin comprendre qu’ils risquent gros sur ce coup là. En tout cas, une chose est certaine : l’Occident n’a ni les moyens, ni la volonté de mourir pour Varsovie, surtout si la Pologne cherche des poux à son voisin. Même chose pour la Géorgie. Qui est prêt à mourir pour Tbilissi ? Soyons lucides !

     

    14 -Les apprentis sorciers néos cons de l’Otan ont enfin compris leurs limites et c’est plutôt heureux de s’en sortir à si bon compte à force de provocations dans des états si instables. Jouer aux apprentis sorciers aurait pu déboucher sur des conflits bien plus dangereux. Cette fois ci, les provocateurs ont été les occidentaux.

     

    15 -Les Russes avec le Président français en tant qu’interlocuteur européen ont de la chance : ils tombent sur quelqu'un qui est obligé de faire le grand écart pour représenter les 27 membres de l'UE aux intérêts si différents et qui, au fond, est plutôt proche de leurs thèses malgré ses inévitables rodomontades.

     

    16 -L’Occident peut jouer avec de petits pays comme l’Afghanistan et l’Irak mais à voir ses succès militaires sur le terrain, on n’ose imaginer les résultats d'une passe d’arme avec la Russie dans son domaine d’influence…

     

    17 -Enfin ultime et dernière raison de se réjouir : BHL et Glucksman, les éternels loosers, nos croisés des causes perdues prennent faits et causes pour un dictateur au moins aussi peu défendable que tous ceux qu’ils pourfendaient autrefois. Ils deviennent des pantins pathétiques et dérisoires qui ne doivent le fait d’exister qu’à un mouvement perpétuel médiatique créés de toutes pièces pour leur faire plaisir car ils ne représentent plus grand chose dans la France d'aujourd'hui....

Ceci dit sans partialité d'aucune sorte. Simplement une analyse sans prétention des facteurs qui font que l'affolement dont certains médias nous gratifient n'est que tintinnabules de cloches au fond de l'océan.

Les médias adorent se et nous faire peur. Pour leur faire plaisir faisons comme si... Mais tentons de décrypter ce monde si complexe et subtil sans mentors ni traducteurs idéologiques, qui corrompent nos perceptions avec leurs prismes déformants.

Les analyses de géopolitique ne se font pas sous le coup des émotions, de la haine, de l'idéologie ou de l'esprit partisan, mais sous une logique froide qui tient essentiellement des particularités de l'Histoire et de certains rapports de force et de minorités...

À plus tard.

cui cui

 

lundi, 25 août 2008

Le comique troupier version 20.08.2008...

Une nouvelle tendance de comique troupier associé à l'humour noir est elle née, ce mois d'août 2008 ?

Mais le succès public risque de tarder à arriver : faute de réactions dans l'assistance, des rires enregistrés seront repiqués sur la bande son...

Regardez et écoutez... Commentaires inutiles.

L'émotion... Sans doute...

Mais si c'était à refaire... À mon avis ; il ne le referait pas...

Ce discours...

AFFLIGEANT ET PATHÉTIQUE.

Grande Nation historique recherche désespérément homme d'État responsable et compétent qui sache la représenter dignement. Pas sérieux s'abstenir.

 

Merci à la rédaction de "20 minutes" de ne pas nous avoir cité, comme d'habitude... Nous on renvoie nos liens ici.

 

By cui cui 

mercredi, 20 août 2008

Vacance dialectique

 

On connaissait la théologie négative, visant à approcher l’idée de Dieu par la description de ce qu’il n’est pas ( sachant que ça reste difficile, même pour odm, de décrire Dieu « tel qu’en lui-même » ) ; on connaissait le bartelbysme consistant à se définir un comportement par celui qu’on préfèrerait ne pas adopter ; restait à découvrir le Kouchemerdisme qui introduit dans l’ordre de la diplomatie et par antagonisme avec le mode « classique » ( celui qui va de Talleyrand à Couve de Murville , voire Védrines) le même rapport de définition négative .
683342404.jpgOr donc :
« Bernard Crâne de Montgolfière, indique dans le Journal du Dimanche qu'il ne rencontrera pas le dalaï lama le 20 août, mais qu'il "espère" toutefois le rencontrer lors de sa visite en France qui s'achève le 23 août. "Le 20, je ne peux pas", dit Monseigneur Bernard, ajoutant que la visite du dalaï lama est une "visite privée. Sans flonflons, ni trompettes". Dans le JDD, Mgr Crâne de Montgolfière fait savoir qu'il a appelé le dalaï lama "cette semaine au téléphone" ( sans doute après quelques SMS infructueux ), ajoutant : "Je vois mon ami le dalaï lama à chaque fois qu'il vient en France" »

Naturellement la portée planétaire ( pour ne pas dire cosmique) de ce non-événement virtuel  justifie les larges et multiples colonnes qui lui sont consacrées dans la sphère médiatique, et ce avec d’autant plus de scrupuleuse rigueur journalistique que l’événement, dans son hypothétique non concrétisation, se situe actuellement dans l’état quasi limbique de la non survenue putative annoncée d’une rencontre sans objet ( ni flonflons , ni trompettes ) qui cependant , étant souhaitée, demeure espérée, pour en quelque sorte perpétuer une mondanité coutumière et qui ne peut avoir d’autre fonction ni résultat concret que, précisément, celui « d’annonce » de cette rencontre qui ..etc …


Car enfin, même si ça n’était pas dans la grotte sacrée, Ségolène Soubirous , elle, elle l’a rencontré le pote de crâne de montgo , et même que ça l’a toute retournée, vu qu’avec ses lunettes et sa coupe ultra rafraichie, il ne ressemblait pas du tout à la sainte vierge, du moins telle qu’elle se l’imaginait, bien qu’au fond le résultat fut à peu près le même. Elle a même failli en pondre un nouveau néologisme de son cru : la karmitude , mais sans doute l’émotion ou le thé au beurre de yack rance, bref ... c’est pas sorti ( ça n'est que partie remise).

Alors, bien sur, on sait  tous qu’à l’instar des autres repentis du PS, Bernard alias Sa Boursouflure est un spécialiste , un genre de pointure dans sa branche, et notamment , comme qui dirait un docteur ès Tibet et dalaï lama réunis, vu qu’il a lu ( et forcément révisé dernièrement) « Tintin au Tibet », bien  noté (en cours de soutien avec attali et yade ) les bévues ( du Capitaine) à ne pas reproduire, et qu’il se gardera donc bien de souffler dans la grande trompette, comme il sait qu’il ne faut surtout pas donner du « grand mogol » au monsieur ratiboisé  à lunettes, toge romaine et sourire bienveillant , fut-il dépourvu ( en toute simplicité) de son grand bonnet en vrille et de son aéropage ( Mathieu Ricard ayant, depuis ses premiers signes de sciatique, renoncé à porter seul le palanquin) , et pour tout dire : qu’il sait quand même faire la différence entre le mandarom et le pape des chortens ( toujours les passer à gauche !) .

Du coup on peut raisonnablement s’interroger sur l’impérieuse contingence qui prive (provisoirement ?) Sa Boursouflure du bénéfice d’une rencontre avec l’ ' « Océan de sagesse » auquel il a pourtant coutume de venir s’abreuver régulièrement.

Eh bien la réponse est finalement assez décevante dans sa prosaïque simplicité : « C’est le boulot … » eh oui , le boulot : les cadences infernales du Quai d’Orsay … car voyez-vous , le 20 août , ça tombe mal, c’est pas possible, le carnet de rendez-vous est plein de ratures mais pas moyen de caser ce vieux pote de Tenzin Gyatso.
Malgré qu’il en ait Sa Boursouflure ne pourra pas prendre une chopine ( de thé au beurre de yack rance ) avec Sa Sainteté  comme ils ont pourtant l’habitude le faire « Sans flonflons, ni trompettes » … depuis qu’il se connaissent .
Faut dire qu’en ce moment, pensum européen oblige, il rigole pas avec Bouffon : entre la cuisine chinoise ( comprennent rien à la fine diplomatie ceux-là !)  et les salades russes à la sauce georgienne, pas moyen de se couler une petite semaine de vacances tranquilles . Sur qu’au Kossovo c’était peut-être pas le fort de Brégançon mais c’était plus coule.

Bon, abrégeons … pourquoi donc ce nième non évènement fumeux devrait-il retenir notre attention ? Eh bien précisément par ce qu’il in-carne un (possible) retour de la dialectique. Je le dis rapidement et je renvoie (les amateurs) pour plus de détails aux saines lectures sur la question, la négativité donc , par conséquent la dialectique, et en prime la production symbolique inhérente à tout ce qui peut faire sens.

Nous ne sommes pas en effet ici ( et paradoxalement) dans l’insignifiance coutumière des médias et de leurs personnages/marionnettes de sitcom pipolitique. Nous ne sommes pas dans le détournement, la distraction du réel ( fonction première de l’appareil idéologique qui rassemble tous ces cuistres et médiacrates). Car, quand , figurant inconsciemment mais clairement ( et compulsivement) le 513279545.JPGmouvement de l’esprit qui produit la positivité à partir de la négation du négatif ( la non survenue du non événement en tant que dépassement de l’absolue in-signifiance dans le sens absolument positif ) , quand donc notre nanar gouvernemental et ses hérauts stigmatisent l’action ministérielle ( posée par eux comme essentiellement positive ) en annonçant la probabilité d’impossibilité de sa réalisation en même temps que son caractère souhaitable mais inessentiel, ils assument et exposent bien malgré eux  l’intégralité du processus dialectique de dépassement de leurs contradictions.

Je laisse la conclusion au Capitaine, qui une fois encore parle d’or et trouve la meilleure réponse au problème( et au grand précieux)l.

 Urbain

mercredi, 28 mai 2008

Bruxelles. The new Gotham city of Europa.

En surfant sur Internet, alors que je m’intéressais à l’influence des lobbies (voir cet excellent article ici) au sein de la Commission et du Parlement européen dont une majorité de sessions se passe à Strasbourg, je suis tombé presque par hasard sur le site de l’intergroupe Kangourou, comprenant des députés européens de toutes les Nations et de tous les partis politiques… 1268243948.jpg

Voici comment se définit ce fameux cercle Kangourou : groupe de pression très puissant au sein du Parlement européen œuvrant à l'élimination des obstacles à la réalisation du marché intérieur et en faveur d'une Europe de libéralisme économique. Son nom a été choisi en référence au kangourou, animal vivant en Australie et bien connu pour franchir avec aisance les obstacles. Ce lobby comprend aussi bien des parlementaires que des industriels éminents issus des plus grosses multinationales. En résumé, il s’agit tout simplement d’un lobby pro atlantiste chargé de défendre bec et ongles le libéralisme économique dans l’Europe des 27…

Une des multiples têtes de l’hydre de la nouvelle " Internationale libérale " dotée de moyens financiers considérables, de compétences inouïes et de moyens de propagande gigantesques…

Sachant que 80 % des règlements et des lois s’appliquant dans notre pays sont issues des élites technocratiques européennes et que beaucoup de textes de Loi votés par le Parlement européens sont préparés, clefs en main, par de puissants groupes de pressions et n’ont plus qu’à être avalisés par des députés de toutes tendances anesthésiés par des avantages plus que copieux, vous comprenez, pauvres petits citoyens français, combien vos 55 % de " non " au référendum sur le TCE, ont terriblement agacé l’oligarchie européennebien peu démocrate qui dirige davantage votre destinée que votre soi-disant Président, devenu, en réalité, un vulgaire gouverneur, "Ponce Pilate" d'opérette d’une province ordinaire qu'on appelle France, désormais complètement pacifiée depuis mai 2007…

534343730.jpgCertains pourront trouver mon propos excessif mais il se trouve que la profusion de lobbies, 2 600 groupes d’intérêts spéciaux, prouve bien que la communauté européenne est quasiment noyautée et quadrillée par un pouvoir diffus et omniprésent véhiculant une idéologie bien pensante archi dominante, bloquant toute vélléité de réformes n’allant pas dans sa direction et recourant si besoin était, à des manœuvres plus ou moins légalement douteuses comme l’annulation pure et simple, rien que cela, du résultat d’un référendum populaire dans un pays aussi important que la France.

Chacun aura compris que l’espoir d’un changement politique unilatéral d’un seul État membre de l’Europe contre ou simplement différent de tous les autres se révèlera fatalement un échec. Certains eurocrates désirant ardemment notre bien au delà de nos attentes et de nos souhaits.

Enfin, pour terminer mon raisonnement, pourquoi ai je fait référence à Gotham city ? Cette ville imaginaire (inspirée de New York en réalité) est une métropole  de bande dessinée riche et grouillante qui, faute de pouvoir cohérent ne tarde pas à s'embourber dans des guerres intestines qui ruinent sa réputation. Les malfrats se multiplient alors que la corruption se généralise.

Comme Gotham city on peut ressentir l’Europe actuelle comme un conglomérat d’intérêts particuliers convergents, sans aucune vision collective d’avenir, une fédération économique croupion dans laquelle peuvent s’assouvir en toute volupté et quiétude les volontés hégémoniques et idéologiques anglo-saxonnes. Un ventre politique mou et accueillant, sans volonté, sans armée, sans diplomatie, sans cohésion, hérissé de règlements cadenassant ce qu'ils appellent la libre concurrence et qui n'est que la prééminence des immenses groupes industriels apatrides ; un grand marché géré par des gnomes de tous horizons politiques, embrigadés, conformistes, sans états d'âme. Repus et fantomatiques.

Un Batman en chair et en os, est vivement recherché, attendu et souhaité par de nombreux citoyens sincèrement européens…

S'il te plaît, Père Noël ? Je t'en supplie : n'oublie pas nos petits souliers...

Cui cui, chauve-souris noire, hargneuse et merveilleusement inculte…

samedi, 24 mai 2008

Spéculation. Bienvenue chez les vampires !

Ce billet est le 100ème publié sur ce blog du "Village des NRV". Je me joins au Collectif pour remercier les personnes qui ont contribuées à sa création et à son développement ; elles se reconnaîtront, au même titre que toutes celles et ceux, sans exception, qui nous font l’honneur et le plaisir de lire les contributions, parfois de commenter tantôt aimablement, tantôt sévèrement, cependant toujours dans la plus grande liberté…

Pour information, depuis l'origine, après  5 mois d'activité nous avons enregistré 35.400 visites réelles et plus de 145.000 pages ont été consultées.

Longue vie à chacun d'entre vous et à ce blog au ton si libre, si varié dans ses sensibilités et si attachant dans ses humeurs !

Merci pour votre fidélité et permettez moi de vous dédier une minute d'humour en joignant  l'image suivante (*) qui exprime quelquefois l'essence même des débats vigoureux au sein "du Village des NRV", le  fort bien nommé...

658239559.jpg
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------
-------------------
---

1700346838.jpgEn conversant avec un importateur puis en tombant sur un appel publié dans le Monde du 21/5/2008 passé inaperçu, j’ai attrapé un coup de sang. Vous me rétorquerez avec l'humour qui vous caractérise que c'est tout à fait normal avec ce sujet sur les vampires ! Certes, mais le sujet d'aujourd'hui ne porte pas à rire. Hélas !

Il est grand temps qu’on cesse de nous de nous seriner que le système actuel est le meilleur possible !

En réalité, en observant les faits on se rend compte que les mécanismes de l'ultra libéralisme financier mondialactuel sont devenus complètement incohérents. Piloté par des traders inconscients d’une technicité et d'une compétence parfaite mais dotés d’une intelligence collective navrante, conduit par des banquiers fous et inconscients qui ne possèdent plus une once d’humanité et de jugeote, ce système infernal mondialisé d'uniformisation est en train, à l’heure où je vous parle de détruire sinon d'ébranler lentement mais sûrement les fondements même de la diversité culturelle des civilisations !

Il serait grand temps que les Chefs d'état du monde occidental, montrent enfin leurs déterminations, pour parler poliment, en supposant qu’ils ne soient pas vendus à ces suppôts du Diable qui possèdent déjà tant de fortune et d’hommes dévoués, pour enfin réguler un système financier international qui devient de plus en plus incontrôlable et incontrôlé, qui affame une population de plus en plus importante et appauvrit singulièrement les classes moyennes DE TOUS LES PAYS !

On peut craindre, malheureusement, que les pays occidentaux, en premier lieu desquels figurent les USA aient placé à leur tête des gens qui n’ont absolument, ni la carrure, ni la compétence, ni tout simplement le désir de faire face à la crise terrifiante qui se profile à l’horizon…

543138360.jpgLes cours du pétrole et des denrées alimentaires essentielles atteignent des montants  non justifiés par l’activité économique mondiale actuelle car la récession, et je parle sur la foi de témoignages recueillis autour de moi par de multiples sources commerciales, est en train de se diffuser dans TOUS les pays d’Europe mais aussi aux USA d’une manière encore plus aiguë ; en effet la demande des consommateurs baisse partout, contrairement à ce qu’on vous raconte dans la plupart des médias. La crise est mondiale et n'épargne aucun pays sinon les États du Golfe. Les Français n'ayant absolument aucune raison particulière de se i comme leurs dirigeants politiques cherchent à le faire !

Mon interlocuteur qui était récemment à la foire de Canton a entendu des échos unanimes sur une baisse conséquente, depuis janvier de cette année, de la production des usines chinoises gênées par une inflation galopante et par une demande en chute libre : c’est le signe imparable d'un malaise économique à venir dont personne ne peut imaginer l'ampleur.

La spéculation financière et la dérégulation des marchés finaniers sont en train de faire gonfler artificiellement les cours des matières premières, un peu à la manière des actions mobilières à la Bourse dont les valeurs baissent ou augmentent en dépit du bon sens et des véritables performances ! La planète est devenue une Bourse généralisée, une sorte de Monopoly à l'échelle planétaire où les gagnants empochent des sommes faramineuses et par la même occasion affament des milliers, voire des millions d'individus sans l'ombre d'un simple questionnement moral ! 

1984703176.jpgFaudra t-il, un jour créer un nouveau délit de "crime économique contre l'Humanité" ?

Cela ne semble gêner aucun de nos dirigeants étrangement absents. Mais il est temps, je vous le dis en toute sérénité, Mesdames et Messieurs les politiques, de créer des règles, comme une sorte de service minimum pour les structures financières mondiales qui naviguent partout, dans des paradis fiscaux corrompus, comme des poissons dans l'eau, sans entraves et sans états d'âme, de mater tous ces organismes financiers privés mais aussi publics, toutes ces banques ivres de conquêtes, toutes ces multinationales avides de pouvoirs avant qu’ils n’asservissent le monde entier et le plongent dans le chaos, détruisant petit à petit toutes des valeurs des civilisations qui font la richesse de l’humanité…

1918657394.jpgÀ l'heure où l'amoralité, l'immoralité, le cynisme et la cupidité deviennent les normes des gens qui comptent sur cette planète, élites économiques, médiatiques, politiques et du spectacle, on peut légitimement se poser la question sur l'attitude que devrait adopter le citoyen ordinaire ? Doit il copier ? Se révolter ? Se résigner ?

Ce ne sera pas faute d'avoir été prévenu ! C'est à chacun de répondre en son âme et conscience...

Cui cui, oiseau de mauvais augure et mouche du coche...

Merci à Uderzo et à Zgur, chez qui, j'ai pompé l'illustration de la bagarre au Village.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu