Avertir le modérateur

lundi, 25 août 2008

Le comique troupier version 20.08.2008...

Une nouvelle tendance de comique troupier associé à l'humour noir est elle née, ce mois d'août 2008 ?

Mais le succès public risque de tarder à arriver : faute de réactions dans l'assistance, des rires enregistrés seront repiqués sur la bande son...

Regardez et écoutez... Commentaires inutiles.

L'émotion... Sans doute...

Mais si c'était à refaire... À mon avis ; il ne le referait pas...

Ce discours...

AFFLIGEANT ET PATHÉTIQUE.

Grande Nation historique recherche désespérément homme d'État responsable et compétent qui sache la représenter dignement. Pas sérieux s'abstenir.

 

Merci à la rédaction de "20 minutes" de ne pas nous avoir cité, comme d'habitude... Nous on renvoie nos liens ici.

 

By cui cui 

vendredi, 22 août 2008

Les Chefs...

Dîtes ! Je viens d’avoir une idée flamboyante : étant horriblement jaloux du succès de la Collection de librairie consacrée aux Nuls, à laquelle je pensais depuis fort longtemps, étant moi-même l’empereur des Nuls, j’ai décidé de créer une nouvelle Collection consacrée aux enfants indisciplinés, agités, illettrés, sournois, farceurs, mauvais élèves, redoublants , cancres qu’on appellera pudiquement " enfants difficiles "…

535726048.jpgVoici donc mon premier sujet : la géopolitique racontée aux enfants difficiles : aujourd’hui, le conflit russo géorgien…

Mes petits chéris, donc, je vais vous conter une jolie fable… Vous me suivez ? Ouuuuuiiiiiiiiii !

Très bien . Il était une fois le chef de la tribu des ours, Poutine il s’appelait...

- Oui Adrien ? Tu as une question à me poser ?

- C’est quoi un chef  ? Très bonne question ! Tu as bien fait de me la poser, Adrien, un chef c’est quelqu’un qui commande un pays, un groupe, un bureau, une religion, une armée. Le chef est souvent élu, mais quelquefois il est aidé par l’armée pour arriver chef… Ma réponse te convient ? Par exemple, aujourd’hui, je suis votre chef parce que vous avez décidé d’écouter mes leçons. Vos parents m’ont confié votre éducation car je suis un chef très très gentil qui sait beaucoup de choses et qui a été choisi par vos papas et vos mamants parce que je suis pétri de qualités, tout particulièrement le calme, la pondération et la pédagogie. Un véritable chef doit toujours se comporter d'une manière juste grâce à un ordre juste...

- Oui, Louis ? Tu voudrais être chef ? Peut être plus tard, mais à condition d’écouter mes cours !

- Où en étais je donc ? Ah oui ! Donc le chef des ours, Poutine, a envoyé ses ours les plus féroces attaquer les moustiques du chef des moustiques, Saacky, qui avait lui même envahi le pays du chef des fourmis qu'on appellera Ossète pour faire court…

764205015.jpg- Oui Laurent ? pourquoi les chefs ne se battent pas entre eux comme à l’école ? Très bonne question ! Ben oui… Les chefs envoient leurs armées et ne se battent pas parce que… Euuuuhhhhhh…. Parce que les chefs dirigent les armées et si il n’y a plus de chef, il n’y a plus de cerveau qui commande l’armée ! Voilà !

- Oui Moussa ? Pourquoi les chefs ne sont presque jamais tués ? Arffff… Parce que leur armée et leur peuple les protègent : un pays sans chef est comme une banane sans peau… Aaaaaaahhhhhh ! Merci pour vos félicitations, mes enfants !

- Guy, une question ? Pourquoi les chefs ont de jolies femmes ? Hummm… Parce que les chefs sont beaux  et ont cinq ou six cerveaux parfaitement irrigués !

- Quoi Aziz ? Ça n’existe que dans les films d’extras terrestres des hommes avec cinq ou six cerveaux ? Bien sûr ! Je plaisantais, mon lapin ! Mais non ! N'aie pas peur, ne pleure pas voyons !...

- José, oui ? Les chefs épousent ils toujours des chanteuses ? J’en sais rien moi ! Vous commencez à m’agacer avec vos questions idiotes ! Mince alors !

- Laetitia ? Enfin une fille qui s'intéresse à mon cours ! Est ce que les femmes peuvent devenir chef ? grummmphhhh... Oui, mais c'est très difficile, les hommes aiment trop jouer aux chefs et ne leur laissent pas beaucoup de place ! Pourquoi ? Parce que c'est comme ça ! Voilà ! Qui est le chef de famille dans ta maison ? C'est papa ? Et bien tu vois, ça commence déjà là !

- Quoi Touria ? La femme d'un chef devient elle chef ? Non, mais tout le monde l'aime et veut lui faire plaisir à la télévision et dans les journaux, ainsi vend elle plein de CD de chansons et son mari lui offre des tas de bijoux et de robes ! grrrrrr....

- Que veux tu Urbain ? Le chef possède t-il une dialectique particulière lacanienne ? bahhh... Euh... Hem.. Tu devrais dormir la nuit au lieu de lire des livres qui contiennent des textes qui font peur aux enfants ! Hein ?! Regarde comme tes yeux sont rouges... Je vais rédiger un mot pour tes parents.

- Vous commencez à me saoûler avec vos questions tarasbicotées, hein ?!!!

- Ahmed ? C'est la dernière question !!! Les poules ont elles des chefs ? OUI ! Les poules les lapins, les religieux, les policiers les juges, les éléphants, les partis politiques, les tigres, les arbres ont des supérieurs. Parfois on appelle les chefs des "dominants"... 

1666421304.jpg- Simon, tu dis que c'est parce que y a trop de chefs que le monde est toujours en pleine bagarre ? Ben... C'est pas faux. Bon ! Maintenant ça suffit !

- Où en étais je ? Ah oui ! Au chef des moustiques…

- Ouuuuuiiiiii Adrien ? Non ! Le chef des moustiques est un moustique, il est gros comme un moustique mais ce doit être le plus malin des moustiques, voilà pourquoi il est chef !

- Vous voulez tous être chefs ? Mais c’est impossible ! Il faut être TRÈS intelligent pour devenir chef ! Notre chef à nous s’appelle le Président de la République et il est chef parce que… Parce que… Parce que il est le plus intelligent de notre pays… Et que vos parents l’ont élu pour qu’il résolve tous les problèmes de la France, na !

- Oui Michel ? La France va mieux depuis qu’il est à sa tête ? Pas vraiment, mais lui il est content d’être chef et nous, on est content qu'il soit content !

- Alexandre une dernière question… Vous commencez à m’énerver, à la fin, avec vos questions ! Petits chenapans, je vous vois arriver avec vos gros sabots, vous êtes en train de me faire tourner en bourrique, vous cherchez à déstabiliser votre chef ! Et ça je ne permettrai jamais ! Alexandre tu me copieras cent lignes pour demain, hein ! Et pas sur Word ! Tu n’as rien dit ? Hemm, c’est vrai… Mais tu allais parler : c’est l’intention qui compte !

1836608249.JPG- Le prochain qui l’ouvre, je le colle sur le porte manteau et je lui taille les oreilles en pointe ! Je veux entendre un moustique voler ! J'en ai assez !

- Parce que ici, c’est moi le chef ! Le seul chef, celui qu’on n'interrompt jamais ! Le chef qu’on respecte ! Le chef qui dit toujours la vérité ! On ne conteste jamais un chef, sacrebleu !

- Donc où en étions nous ? Au chef des moustiques ?

Déjà la sonnerie ? Comme le temps passe !

- Bon ! rendez vous la semaine prochaine, pour enfin vous parler de notre sujet initial : le conflit russo-géorgien sous la forme d’une fable…

- Dîtes moi les amis, je ne sais pas si j'ai bien fait de me lancer dans cette Collection avec un tel auditoire... J'ai des doutes !

Je viens d'avoir une nouvelle idée formidable : il n'existe pas de Collection pour les personnes âgées ou pour les lecteurs du blog d'Aphatie (ce sont les mêmes), lequel va bientôt faire sa rentrée. Si je leur glissais en glapissant le nom de Nicolas Sarkozy à chaque phrase en tressautant comme un singe hurleur, je suis presque certain de recueillir des applaudissements toutes les minutes !

Et là, les poteaux ! Quel pied ce serait, d'être enfin apprécié à sa juste valeur par des auditeurs qui ne voient bien souvent pas plus loin que le bout de leur nez et qui pensent avoir tout vu !

À après.

cui cui, l'oiseau qui opine du chef en ce demandant d'où il sort ses cogitations fumeuses...

 

vendredi, 15 août 2008

L’été des hyènes.

Dépêche AEP Jeudi 14 août 2008 – 20:47

"Un canard sauvage pris par un malaise cardiaque  alors qu’il survolait la région parisienne, précisément au dessus du village de Coubron en Seine Saint Denis, s’est écrasé en piqué sur le crâne d’un jeune mineur de 12 ans.

 1851870747.jpgL'adolescent était en train de déjeuner ce jeudi à 13h39 avec ses parents et grands parents à l’occasion d’un barbecue.

Alors que le jeune homme dégustait un magret de canard, il a été assommé par le contact violent du bec du volatile… Le petit Donald est dans le coma. Les médecins réservent leurs diagnostics. Le juge a mis en garde à vue le boucher qui a vendu le magret ainsi que les grands parents qui avaient préparé ce barbecue. L'enquête suit son cours. L'oiseau n'aurait pas succombé à ses blessures selon le Professeur Piquessou, le grand chirurgien spécialiste en traumatologie appelé en urgence au chevet de l'assassin présumé.

Une cellule de crise a été installée et une équipe de soutien psychologique composée de 17 membres a été envoyée sur les lieux… Mmes Alliot Marie, Roselyne Bachelot, Rachida Dati, Nadine, Morano et Rama Yade se sont déplacées sur les lieux devant les photographes pour soutenir les parents du petit Donald. Le Président Sarkozy est attendu pour une conférence de Presse imminente sur le lieu du drame.

Le député UMP Louis Mariano a déposé un projet de Loi réclamant l’interdiction des vols pour tous les canards sauvages non bagués. Le député du nouveau centre, Raymond Barbeuq a, quant à lui, déposé une proposition de Loi stipulant que tout barbecue devra désormais se situer obligatoirement dans un endroit couvert à l'abri des chutes de volatiles. D’autre part il a requis auprès du gouvernement; qu’une visite médicale systématique, renouvelable chaque année, soit effectuée sur tous les canards étrangers bagués,  qui survoleraient l’espace aérien français.

1442918005.jpgMonsieur Brice Hortefeux a déclaré qu’un contingent de 238 canards non bagués serait expulsé dans les 6 jours à venir par charter spécialement aménagé. Le président de la République, de son côté, a exigé de son Ministre de l'Identité Nationale, devant un parterre de 274 journalistes venus pour l'occasion, un quota d'expulsion de 16453 palmipèdes pour l'année 2008.

Le journaliste de TP1, Hardy Tulipick, dès le début du journal de 20 h de ce jeudi a consacré pas moins de 5 reportages sur toutes les facettes de ce terrible accident qui a traumatisé durablement la France entière.  En fin de journal, un reporter de TP1, Florent Chiale a affirmé, que le canard s'était pendu, il y a quelques minutes en salle de réanimation." Fin de la dépêche.

Dépêche AEP du jeudi 14 août 2008 - 21:12

"Un démenti formel des autorités concernant l'annonce du suicide du volatile vient de tomber du Ministère de l'Intérieur qui signale qu'en réalité le canard s’était réveillé, il ne souffrirait d'aucune séquelle physique : il a été immédiatement placé en garde à vue par le juge Gontran et conduit, menottes aux pattes pour un interrogatoire.

La direction de TP1 s'est excusée auprès de ses téléspectateurs de l'émoi provoqué par une annonce erronée due à son désir d'informer toujours plus rapidement . "TP1 est  particulièrement soucieuse de satisfaire la légitime curiosité d'un public  toujours plus exigeant et avisé. Cette recherche d'une information toujours plus efficace peut hélas, très occasionnellement, entraîner quelques  légers disfonctionnements" a déclaré Monsieur Jean-Claude Bronze,.directeur de l'information de la chaîne.

D'autre part, on apprend que les jours du petit Donald ne seraient plus en danger selon certaines souces fiables."  Fin de la dépêche.

-

S'il faut une morale à ce pastiche loufoque, étrangement proche de la réalité de cet été 2008, je vous en livrerais en réalité six.

1)   Les médias sont comme des hyènes, ils adorent tout ce qui est morbide, tout ce qui flatte les instincts les plus bas et les victimes les plus innocentes possibles sont celles dont ils font le plus leurs choux gras, mais on le savait déjà...

2)   La propension des journalistes à penser que tout est prévisible, que tout phénomène naturel dangereux est susceptible d'être jugulé et que toute fatalité n'existe pas ; qu’il faille TOUJOURS et SYSTÉMATIQUEMENT trouver un responsable pour la moindre catastrophe montre que la société moderne est en train de péter les boulons (l’histoire des malheureux ados tués par la chute malencontreuse de la branche qui a cassé lors d’une tempête mal annoncée en est l’exemple type). Jamais l’homme ne pourra parfaitement maîtriser les calamités naturelles, imprévisibles par essence ! Dans cette société hyper protégée et aseptisée, beaucoup se refusent à  admettre qu'une énorme part d'imprévu est incompressible.

3)   À force de faire dans le nécrophage, l’abject, le crime odieux, les médias se décrédibilisent car leur recherche du scoop finit par entraîner des annonces toujours plus croustillantes qui conduisent fatalement à des fautes impardonnables. La culture du sensationnel est un cul de sac marécageux où faute de contenus politiques, culturels ou un peu intellectuels, la plupart des médias se vautrent voluptueusement, sans même s’apercevoir qu’ils creusent leurs tombes et restreignent chaque jour davantage le peu de crédit qu’il leur reste.

1752550300.jpg4)   À force de consommer et de nous servir de la charogne et du faisandé à tous les repas, il est normal, un jour de se retrouver avec un  terrible mal de ventre…

5)   La Justice a tendance à se décrédibiliser également chaque jour en plaçant en garde à vue par facilité, à tours de bras, des personnes innocentes qui traîneront toujours cette infamie d'avoir été arrêtées et soupçonnées. Il y a beaucoup d'inconstance et de désinvolture dans les décisions judiciaires. Une vie peut être ruinée, un individu traumatisé définitivement à cause d'une garde à vue abusive et toujours humiliante.

6)    Enfin et surtout, la surenchère exaspérante des acteurs de la vie civile (associations, notamment), politique et administrative qui ne cessent d'édicter sanc cesse, à chaud  sous le coup d'émotions, de nouvelles lois, de nouveaux réglements, de nouvelles entraves à la liberté pour l'hypothétique bien de la collectivité sans s'apercevoir qu'un jour, s'ils persistent dans cette voie, il ne nous restera pratiquement ni libre arbitre, ni liberté individuelle...

Ce n'est que le modeste avis d’un lointain cousin du canard incarcéré, qui déteste les hyènes et les vautours et qui reste épris du peu de liberté qu'il lui reste…

Profitez bien de votre 15 août car après, les choses risquent de se compliquer...

Um merci particulier pour le DEL 3 à qui j'ai emprunté la hyène...

À plus.

Cui cui l’oiseau libre, ennemi des chiens écrasés. 

mercredi, 13 août 2008

Les noms

 

1020197702.jpeg

Arthur, Bigard, Kriegel, Drucker, Enderlin, Fogiel, Dray, Royal, Devedjian, Val, Valls, Dechavanne, Finkielkraut, Sébastien, Flament, Castaldi, Ruquier, Courbet, Bruckner, Zemmour, Ardisson, BHL, Beigbeder, Naguy, Hondelatte, Dumas, Ferrari, Theuriau, Rousseau, Brogniard, Chapatte, Villeneuve, Cauet, De Menibus, Lang, Tex, Simon, Mounier, Morandini, Nardi, Minne, De la Villardière, Delahousse, Aliagas, Chabot, Delvaux, Taddeï, Lagache, Pujadas, Reichman, Denis, Domenech, Sulitzer, Moix, Kouchner, Yade, Amara, Hortefeux, Fillon, Drucker, Bruel, Barouin, Nescafé, Durex, Peugeot, Onfray, Faudel, Doc Gyneco, Macias, Benzema, Hanin, Buren, Arcady, Albanel, Morano, Mérad, Boutin, Dutreil, Dassault, Barroso, Cohn-Bendit, Moulinex, Samsung, Versac, Duhamel, Duhamel, Duhamel, Besson, Leconte, Delanoë, Delon, Calvi, Hamon, Cavada, Parisot, Marceau, Mariton, Ghosn, Gadonneix, Encel, Renault, Lellouche, Bétancourt, Goldman, Zidane, Birenbaum, Lanzmann, Cirelli, Rénier, Hilton, Siemens, Lévy, Guetta, Dati, Iphone, Mondy, Noah, Pingeot, Bertrand, Farrugia, Lefebvre, Musso, Rufo, Naouri, Antier, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Mitterrand, Ribéry, Chirac, Saccomano, Mathy, Comte-Sponville, Quechua, Gallois, Thréard, Le Boucher, Joffrin, Juppé, Tapie, De Menthon, Virenque, Arnaud, Klarsfeld, Askolovitch, Dieudonné, Collard, Noachovitch, Hulk, Vanneste, Cohen, Godet, Souchon, Angot, Moscovici, Imbert, Giesbert, Boon, Tron, Zéribi, Paillé, Maillot, Papin, Clark, Toussaint, Lepers, Maé, Dion, Naulleau, Depardieu, Laborde, Michelin, Bruni, Ménard, Plénel, Boulay, Chabat, Dombasle, Elmaleh, Lucchini, Mitchell, Obispo, Pagny, Paradis, Clavier, Polnareff, Robin, Sardou, Winter, Copé, Ducasse, Poivre d'Arvor, Hirsch, Lambert, Sander, Nouvel, Manaudou, Villiers, Bolloré, Laporte, Szafran, Jégo, Siné, Borloo, Pennac, Wauquiez, Dantec, Woerth, Guéant, Cotillard, Allègre, Aubry, Lecasble, Guaino, Soubie, Saussez, Hulot, Tchuruk, Bouton, Kerviel, Karoutchi, Gautier-Sauvagnac, Lucet, Séguéla, Chérèque, Daguin, Debré, Courbet, Nadjar, Leclerc, Baudis, Attali, Strauss-Kahn, Ockrent, Marseille, Boniface, Glucksmann, Enthoven, Durand, De Margerie, Bouygues, Maris, Lagerfeld, Demorand, Doré, Madelin, Afflelou, Colombani, Genest, Cabrel, Nutella, Pécresse, Lamour, Gentil, Debbouze, Zazie, Copens, Voynet, Rioufol, Jolie, Amar, Rufin, Amalric, Vergès, Schneidermann, Dell, Cantat, Gallo, Lidl, D'Ormesson, Pulvar, Teysson, Facebook, Touati, Dhéliat, Google, Pikachu, Dupin, Trichet, Mamère, Caubère, Ikéa, Benamou, Mélenchon, Casanova, Mandelson, Manoukian, Areva, De Fontenay, Breton, Ikéa, Sastre, Robert, Bilalian, Chéreau, La Poste, Holtz, Balladur, Chalmin, Chazal, LVMH, Saint-Tropez, Besancenot, Roselmack, CAC40, Guelfi, Gaudin, Fabius, Véolia, Canteloup, Haski, Boli, Douillet, Renaud, Begue, Poincaré, tous ces noms qui circulent, s'imposent à nous, quotidiennement, dont nous avons pour la plupart et la plupart du temps que faire, mais ils persévèrent, ils ne sont que ça, là, sans sens véritable, des bruits, des moments, un vague paysage qui se fait sur-présent, d'une importance démesurée et pourtant rien, merci à ces noms d'avoir bien voulu se prêter au jeu de l'empilement, de l'accumulation, Tétris monotone, c'est finalement leur fonction, se monter les uns sur les autres.

 

Mais, au fait, que devient Jean-Claude Bourret ?

by  f


lundi, 11 août 2008

Des comptes à dormir debout : les aventures de la fée électricité et sa cousine Gazoline Suez…

Bigre !

Pendant que nos concitoyens sont en train de bouillir au soleil, insouciants, nonchalants, et fauchés comme les blés, pendant que notre représentant fait un aller retour France-Pékin 766103872.jpgexpress pour un séjour de 10 heures montre en main pour montrer qu'il existe sur la scène internationale, voici que le gouvernement autorise une hausse des tarifs de l’électricité de 2 % et du gaz de 5 % à compter du 15 août…

Signalons déjà que cette augmentation du prix du gaz (indexé sur le pétrole) s’ajoute aux hausses de 10 % déjà acceptées depuis le début de l’année : ce qui mathématiquement fait une majoration de 15,2 % depuis le 1er janvier 2008 et non de 14,5 %. (4 % en janvier, 5,5 % en avril et 5 % en août).

Bref ! Bonjour le maintien du pouvoir d’achat !

Parce qu'une hausse "limitée" en janvier + une hausse "limitée" en avril + une hausse "limitée" en août + une hausse "limitée" en octobre prochain, ça risque de nous faire une augmentation de 20 % en un an !

Vous distinguez des "limites", vous ? Moi pas !

1779018736.jpgMais surtout cette augmentation des tarifs de EDF me parait inexplicable ! Notre fée " électricité "qui n’est pas indexée sur les cours du pétrole, aurait elle pris de l’embonpoint ? Aurait elle consommé trop de graisses, d’aliments trop caloriques ? Serait elle enceinte ? Ses vêtements réclameraient ils donc des frais supplémentaires ?

Que justifie cette hausse ? L’électricité, en France, dépend pour au moins 80 %, du nucléaire, non ? Alors ? Ne s’agit il pas d’un petit cadeau de départ pour l’EDF privatisé ?

Dites donc ? Vous avez vu dans ce monde enchanté, comment, grâce en partie à nos deux petites fées, d’un splendide coup de baguette magique, notre pouvoir d’achat a rétréci ! Merveilleusement féérique, ce gouvernement !

Quel talent !

La belle chanson qu’on nous avait interprétée comme quoi les privatisations allaient faire baisser les prix, que la concurrence allait accélérer la hausse du pouvoir d’achat, est devenue, en fait, un refrain usé jusqu’à la corde dont la musique semble désormais exécutée par un vieux crin crin vermoulu et désaccordé !

1864994959.JPGSeuls les sourds peuvent encore trouver l’air mélodieux… Des malentendants, chez les personnes âgées, il y en a beaucoup et comme, de surcroît, il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre…

La plupart des populations des pays occidentaux, hormis les castes dirigeantes, ont enfin compris et admis une chose : le " MARCHÉ " comme l’appellent religieusement les libéraux, dirigé par des mathématiciens et des gens peu matures dominés par la dictature des chiffres, de l’abstraction et des financiers obsédés par la rentabilité, ce "MARCHÉ" donc, se comporte comme un petit singe impubère ; si sa maman, la guenon, ne le corrige pas de temps à autres, il finira par ne faire que des conneries…

C’est ce qui se passe à tous les niveaux en ce moment dans l’économie mondiale. Un bonne petite fessée prodiguée par les " états régulateurs " remettrait rapidement les " marchés " sur le droit chemin. À condition que les élites occidentales le souhaitent, bien évidemment…

En tout cas pour en revenir à nos moutons, un fait est certain, notre petite fée " électricité " et sa cousine Gazoline Suez, commencent à avoir le mauvais goût de se travestir en sorcières sous l’impulsion de " l’État Lagardgamel " : ce n’est guère bon signe pour notre porte-monnaie et la libéralisation totale promise nous apparaît bien périlleuse…

232313500.jpgD’ici à ce que cet hiver nous devenions bleus à force de supporter le froid, il n’y a pas loin…

Bleus comme les schtroumpfs.

Malheureusement pour nous, dans ce scénario le grand Schtroumpf et Gargamel ne font qu’un !

On est mal barré ! C’est moi qui vous le dit !

Un conseil d’ami : en plus de la bicyclette préconisée par "Marie-Antoinette"  Lagarde, n'oubliez pas d'investir dans des petites laines pour des lendemains glaciaux qui ne chanteront guère !

Ce sera plus prudent parce que vu les prix à venir du chauffage...

Cui cui, l’oiseau plumé qui en grelotte d’avance…

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu