Avertir le modérateur

lundi, 15 décembre 2008

L’Umoristique Mouvement "dit" Populaire du commandeur suprême Mobutu Sese Sarkozy…

Ah... Chers villageois ! Qu’est ce qu’on a pu se moquer des socialistes français ! Et bien j’espère vous faire ricaner  en vous narrant les exploits de l'UMP ce coup ci !

Souvenez vous des péripéties du congrès du PS !...

Avec sa démocratie exacerbée, ses tripatouillages douteux, ses luttes intestines, ses crêpages de chignons dantesques , ses combats internes, ses votes vicieux, ses fédérations fourbes…

Mais on sentait au moins vivre une certaine démocratie même si elle était si difficile à gérer lorsque les camps sont de forces sensiblement égales...

mobutu_roi_du_zaire,0.JPG

Et bien, Mesdames et Messieurs, permettez moi de vous présenter un parti où la démocratie est complètement absente et où les 200.000 adhérents (400.000 il y a un an, mouarf !), sortes de fantomatiques bouffons amorphes et vieillissants en pâte de courants d'air, se font imposer un Chef, Xavier Bertrand, dont ils auront juste à entériner sur leur machine à voter dotée d'un unique bouton, la décision du Sauveur Suprême de la France, de l’Europe et du Monde, l’illustrissime Mobutu Sese Sarkozy, premier du nom !

Nous autres Français pouvons être fiers d’être dirigés par un Parti majoritaire unique dont le patron est nommé à l’unanimité par le Chef Suprême, Nous la Patrie des droits de l’homme, Nous qui donnons des leçons de démocratie à la Terre entière ! Quelle beau spectacle l’UMP donne là, en spectacle, à la France et à l’Europe ! Quel exemple et quel beau parti croupion nous offre la droite (si peu) républicaine ! Omar Bongo inspirateur divin du PDG (Parti démocratique Gabonais) pourra désormais discuter d'égal à égal avec son frère "démocrate" Mobutu Sese Sarkozy, propriétaire de l’UMP ! Pourquoi ne pas envisager un petit jumelage ?

UMP1.jpgLes directeurs des entreprises audiovisuelles, les chefs des armées, tous les responsables administratifs, tout ce que notre pays compte de dirigeants importants jusqu'aux chefs de bureaux, dans la presse, l’économie, le leader du parti majoritaire et ses responsables, son fils, Mobutu Sese  Jean Sarkozy II, promis à la direction du département le plus riche et probablement le plus magouilleur de France , les Hauts de Seine, bref ; tous sont passés par les fourches caudines de l'empereur de nos  consciences et manipulateur souverain !

Allez donc dire à nos alliés européens et aux USA que nous défendons les mêmes valeurs ! Allez déclarer aux Chinois, aux Russes et aux Pakistanais et autres états très autoritaires que nous défendons une certaine idée de la démocratie !

Vous déclencherez une salve de ricanements !

Quand on pense qu'avec son guide suprême omniscient, ses ministres terrorisés de plus en plus courbés et veules,  des parlementaures pas même godillots : de vulgaires savates en jute rapiécées qu'on enfile et qu'on jette sans regret, l'UMP gavée, peuplée par de vieux zombies transparents incapables d'indépendance d'esprit, dirige notre pays depuis des lustres  !

L'UMP, parti "poupée" gonflable, boursoufflée, sex toy personnel de notre guide suprême  avec sa représentation parlementaire croupion qu’on pénètre sans vaseline, avec ses cadres et lieutenants veules et couards qui ne visent que leurs réussites personnelles et leurs réélections lucratives, avec ses petits barons , politicards professionnels qui cumulent  salaires emplois et honneurs, n'a t-il pas depuis l'avènement du Mobutu-Sarkozysme perdu toute son âme ?

Les vrais et les vieux gaullistes savent bien que oui et comprennent qu'il est temps de réagir !

Vers quoi ce parti qui, trop habitué aux fastes du  pouvoir depuis trop longtemps, nous mène t-il ?

Tout droit vers une situation grecque ? Vers un désastre social probable en 2009 ? Ou vers une branlée monumentale lors des élections européennes de 2009 ?

drapeau1.JPGMilitants de l’UMP, ressaisissez vous, que diable ! Faites preuve d’un peu de dignité tout de même ! Rebiffez vous, rechignez de temps à autres, cessez de vous comporter comme un troupeau de brebis bêlantes managées par un loup ! Xavier Bertrand élu à l’unanimité par le Président de la république, cette situation ne vous heurte t-elle pas ?

Chers Umpistes si vous acceptez un tel état de fait, je pense que vous êtes mûrs pour une dictature d’opérette ou une république que je qualifierais de fromagère pour donner un côté européen à un régime (sic) politique si dramatiquement centré sur un seul et unique  individu !

Sachez d'ailleurs que je vous dédie ce drapeau ! Il est libre de droits... N'hésitez ni à en user, ni à en abuser mais si vous préférez  placer un camembert à la place des bananes, libre à vous !...

Amis de Cui cui, je pars vite, loin, rejoindre le peuple caprin isolé sur son rocher, peut être reviendrais je de temps en temps, en satyre, histoire que vous ne souffriez pas d'une indigestion de marxisme.

À bientôt.

Cui cui, l'oiseau sauvage qui ne se prend jamais pour un enfant du bon Dieu...

samedi, 06 décembre 2008

LA LEVÉE DES GRANDS FONDS

 

pate-lorrain-geant-telethon-haute-marne.jpg

Aujourd'hui, l'Etat peut dire qu'il a fait sa B.A. (BA, souvenez-vous : ce qu'il fait à l'intérieur (de notre compte en banque) se voit à l'extérieur.

Sa B.A, disions-nous, il fit en sauvant les plus menacés par la crise : les banques, les compagnies automobiles, les chaînes de télévision privées. Et vous voulez savoir combien il a mis de sur la table, hein ? vous voulez le savoir ?
Alors maintenant, c'est à vous, les fantassins de l'économie nationale et européenne. Apres les salves d'artilleries de l'état, à vous la générosité à la baïonnette, au corps à corps. Pour vous aider à mieux comprendre le mécanisme du charity-business, voici quelques extraits du "guide pratique des animateurs du Téléthon" tel qu'il leur est exposé au cours de leurs briefings de formation.

Mettez de beaux habits, rendez vous dans un lieu tenu secret, poussez la porte, vous êtes dans le sein des seins de ceux qui savent comment pomper de l'argent à ceux qui ont le portefeuille moins grand que le coeur. Asseyez vous, fermez les yeux et… écoutez !

- Vous vous êtes spontanément portés volontaires pour participer, en tant qu’animateurs bénévoles, au Biothon 2008, le vingt-et-unième déjà d’une nouvelle ère dans l’univers de la générosité humaine qui revêt, de ce fait, une valeur symbolique forte. Nous nous en félicitons et nous vous en remercions. Mais attention, à aucun moment vous ne devrez perdre de vue qu’il s’agît d’une opération de levée de fonds. Nous sommes là pour que l’argent rentre !

Le jeune trentenaire chic en costume anthracite mèche mouvante et chaussures anglaises arpente à grands pas l’immense salle rectangulaire de partout, plafonds, dalles, fenêtres, chaises à pied de métal et sièges de stratifié avec juste une petite tablette repliable pour écrire, sur lesquelles les trente derniers sélectionnés sont assis et écoutent goulûment.

- A votre niveau, vous aurez à intervenir dans des zones de proximité telles que salles des fêtes, foyers de personnes âgées, cafés, restaurants, tabacs, qui sont partenaires de l’opération. Vous aurez à prendre la parole, à vous adresser à des gens, de braves gens, qui nous suivent, pour certains, depuis le début, qui répondent présent chaque année. Vous comprendrez donc que nous ne puissions pas prendre le risque de les… dérouter, de les démotiver, par une communication différente d’une année sur l’autre. Harmonisation des concepts que nous véhiculons, cohérence dans les termes du discours que nous tenons à tenir… sont donc impératifs. L’un des principes fondamentaux de la “quemunication” est qu’on ne change pas un message qui marche. Or le nôtre a fait ses preuves. A ce titre, sachez par ailleurs que nous détenons le record mondial des transformations de promesses en dons effectifs. Les Américains et les Canadiens ne tiennent leurs promesses qu’à 75, voire 80 % seulement. De plus, la moyenne des dons par rapport à la population place la France en tête de tous les pays du monde.

En écho aux élans triomphalistes de l’orateur spécialiste en communication charitative, une Marseillaise plaisantine monte timidement, des rires nerveux lui répondent. Chacun cherche d'un regard anxieux d’où est parti le méfait. Pas trop l'époque pour jouer avec les Symboles Eternels de la République. D'autant que le "jeune homme chic de 40 ans" à tout à fait la tête d'un tonton-cafteur.
Le regard de l’orateur n’a rien exprimé à l’instant du chahut. Il est bon - à tout le moins nécessaire - de temps en temps - de laisser le petit peuple s’amuser. On ne lui demande pas de comprendre la gravité de l’instant mais d’appliquer les consignes. Il s’éclaircit la gorge et monte légèrement le volume sur les derniers murmures.

- Je vais maintenant vous énoncer les règles fondamentales de la levée de fonds, règles qui doivent, tout au long de l’opération, soutendre vos prises de parole. A la fin de l’exposé, ceux qui ont été envoyés par leur agence pour l’emploi se signaleront à moi et je leur remettrai un formulaire qu’il rempliront sur place ce qui leur fera gagner du temps lorsqu’ils retourneront à leur ANPE chercher un emploi. Donc, voici ces règles :

- Règle N°1 : Trouvez le ton juste ! Nous ne voulons ni de misérabilisme, ni de show-bizz à outrance. La science n’est pas un spectacle! De même, évitez, autant que faire se peut, les superlatifs. Nous ne sommes pas “les meilleurs”, “les plus forts”. Nous faisons tout ce que nous pouvons, avec tout notre coeur, notre énergie et nos moyens. Certes, nous avons des résultats spectaculaires, tant financièrement que médicalement, mais nous ne voulons pas nous prétendre “les plus forts”. Ce que nous voulons, c’est durer. Pour cela, nous devons construire patiemment, sans faire d’esbrouffe. Ce ton juste, je sais que je peux compter sur vous pour le trouver. C’est notamment pour cela que vous avez été sélectionnés.

- Règle N°2 : Incitez les gens à appeler tout de suite, à céder à leur impulsion. Une personne sur deux qui, en toute bonne foi, avait envisagé de donner, si elle ne téléphone pas tout de suite, ne donnera rien. Le lendemain, l’émotion est retombée, elle n’a rien promis à personne, elle ne reçoit aucune lettre de remerciements… et elle passe à autre chose. Alors, terminez le maximum de phrases par : “vous voulez faire quelque chose ? alors, n’attendez pas, appelez dès maintenant…” et vous rappelez le numéro. Ou encore, pour ceux qui auront un micro et devront s’exprimer devant des dizaines, voire des centaines de personnes : “appelez maintenant, n’attendez pas, avant de vous coucher, ce soir, passez-nous un petit coup de fil et dites-nous : je suis avec vous! C’est important pour nous de le savoir et c’est important aussi, surtout, pour ces enfants que vous sauverez. Chacun donne selon son coeur. Si, aujourd’hui, le sort de ces enfants qui sont là, sur les écrans de télévision, devant vous, vous touche, c’est aujourd’hui, c’est maintenant qu’il faut donner.”

- Dites que c’est fa-cile ! Faire une promesse de don, c’est facile.

- Règle N°4 : Vous aurez des enfants présents avec vous. Personnalisez-les! c’est pour ces enfants là, qu’ils donnent. Certains, ils les connaissent depuis douze ans. Essayez de vous souvenir de leurs prénoms et de les rappeler afin que ces enfants ne soient pas seulement des “petits malades anonymes en fauteuil”. C'est pour Edouard, Vincent, Christopher, pour le petit Rémi qui est si mignon qu'ils vont donner. Faites de même avec les enfants interviewés sur les plateaux télé. Dites : “Vous avez entendu le petit Cyprien. Il a une formidable confiance en l’avenir et une formidable confiance en vous. Tous ces enfants, vous leur avez rendu l’espoir. Continuez ! C’est notre défi commun !”

- Règle N°5 : Ceux qui veulent faire quelque chose forment une communauté, sont inclus dans un grand courant général. Nous sommes une “communauté”, un “club de la solidarité”. Ce n’est pas nous qui lançons un défi aux Français, ce sont les Français, tous ensemble, qui se le lancent à eux-mêmes. Vous même, les animateurs, je vous le rappelle, vous faites, vous aussi, partie de ce “club de la solidarité”, vous aussi, vous êtes actifs, vous faites quelque chose.

- Règle N°6 : Insistez également sur le fait que donner est un geste symbolique qui fait participer à une fabuleuse aventure. Dites : “Appeler pour donner, c’est votre façon d’agir, de montrer que vous voulez vraiment faire changer les choses. Aujourd’hui, vous avez ce pouvoir. Nous, nous ne sommes que vos porte-parole.” “En téléphonant maintenant, vous nous aidez à changer le monde. Vous participez à l’une des plus grandes aventures de ce siècle.” Voilà, est-ce que quelqu’un a des questions ?

Quelqu’un a.
- Si on nous donne de l’argent, on en fait quoi ?
L’orateur specialiste en communication a un petit sourire qui se veut peut-être rassurant.
- N’ayez crainte, personne ne vous donnera d’argent…

Voila, des règles, préceptes et conseils avisés, il y en une vingtaine d'autres dont les plus délicieusement attachantes sont:

Règle N°7 : Insistez sur le fait que ce merveilleux geste est, de plus, formidablement efficace.

Règle N°9 : Rappelez que les comptes sont parfaitement transparents.

Règle N°10 : N'oubliez pas qu'il y a des enfants qui vous regardent derrière leur poste mais attention, il y a une interdiction morale évidente de demander aux enfants de nous donner de l'argent ou de demander à leurs parents, mais donnez des exemples : « Le petit cyril a cassé sa tirelire et a apporté 20 euros au Centre de promesse ».

Règle N°11 : Elevez le montant "psychologique" du don : « si vous pouvez donner entre 50 et 100 euros »

Règle N°12 : Incitez les familles à se regrouper pour faire des dons plus importants.

Règle N°19 : Déculpabilisez les petits dons : « il n'y a pas de don mineur, chaque euro compte, l'océan est fait de millions de gouttes d'eau »

Ainsi va la pêche au télé-thon, qu'il soit rouge ou germon, qui comme chacun sait est une espèce en voie de disparition.

Et si, pour aider la recherche qui en a particulièrement besoin en ce moment puisque le gouvernement la démantèle allègrement, vous n'avez pas assez d'argent, empruntez-en à votre banquier, lui, en ce moment, il en a, c'est vous qui lui avez prêté.

tankchair_small.jpg

 

Robert HUMBLEY

 

vendredi, 28 novembre 2008

Réforme de l'audiovisuel public : massacre à la tronçonneuse...

Mes amis, je vais vous raconter une histoire…

J’avais un cousin qui ne cessait de se faire harceler par un gros rat gris  particulièrement envahissant et hideux. N’en pouvant plus de le supporter, il parsema le sol de grains empoisonnés. Le rat se laissa tenter et périt dans d’atroces convulsions ; mon cousin qui était un garçon particulièrement méfiant et méticuleux, alla chercher sa hache et le sectionna en deux puis toujours inquiet, méthodique et soigneux, l’emballa dans un sac en plastique hermétique lesté d’une grosse pierre et le jeta dans le fleuve le plus proche. Par prudence, car il est Corse, il se posta sur une chaise avec son fusil pendant 24 h pour observer si le paquet ne remontait pas à la surface. Enfin rassuré, ce brave homme partit faire une sieste bien méritée...

pageblanc2.JPGEt bien que croyez vous qu’il arrivât, mes chers amis ? Je vous le donne en mille…

On ne revit jamais ce rat !

Et bien vous prenez l’histoire précédente, vous remplacez le rat gris par la télévision publique, mon cousin par le gouvernement et vous assistez devant vos yeux ébahis à l’assassinat en direct du service public audiovisuel !

Premier châtiment, le poison : un PDG nommé par le Président de la République, forcément à sa solde, probablement un fayot de chez Fayot, ou incompétent ou les 3 à la fois… Deuxième châtiment, la hache : une absence de ressources financières fiables, juste de vagues promesses. Troisième châtiment, la noyade : une programmation épouvantable destinée à faire fuir les téléspectateurs vers des chaînes privées…

Avec ces trois handicaps, si le service public télévisuel s'en sort indemne, je mange ma casquette ! Inutile d'attendre avec un tromblon que le service public audiovisuel remonte à la surface, chers lecteurs !


Rex1.JPGCar figurez vous que je viens de prendre connaissance grâce à "ASI" d’un amendement d’un député, Yanick Paternotte, qui, pour éviter que les spectateurs ne quittent les chaînes privées, tente de proposer un amendement obligeant les télévisions publiques à passer des spots " citoyens " (mon cul) concernant des sujets passionnants tels la promotion de l’Europe, l’éducation civique, la défense de la nature, l’éducation de nos amies les bêtes et tous autres sujets passionnants à 20h30 sur les chaînes publiques qui feront vite fuir vers la publicité des télés privées le maigre public, attiré par des programmes miséreux, hormis les sourds les aveugles et les paralytiques !

Aussi dans le souci de seconder efficacement nos deux experts UMProclamés, Jean-François Copé et Frédéric Lefebvre, et devant la décrépitude de l'opposition, qui ne sera plus au pouvoir avant au moins 2017 voire 2022, je me propose d’élaborer pour les chaînes publiques un programme quasimment IN-RE-GAR-DA-BLE.

Bien sûr, vous allez me traiter de vendu et vous aurez raison ! Mais sachez que j’en ai marre de vendre des parapluies à 3 € sur les marchés par des températures polaires et balayé par des  blizzards glaciaux ! Moi aussi j’ai le droit de m’éclater dans les lambris dorés et de péter dans la soie ! Merde alors !

Voici donc un programme type pour chaîne publique à partir de 2009. Aucun brevet ne protège cette page et tous les députés UMP peuvent sans aucun problème s’y référer pour des idées d'amendements ! Taux d’audience cumulée prévue pour une journée type sur France 2 : 2,67 % (les sourds, les aveugles, les malades qui n’ont pas de télécommande, les télévisions qui restent bloquées sur une seule chaîne) :

  1. Que diriez vous d’une petite messe en latin pour vous réveiller à 8 heures, suivi, d’un prêche musulman dûment contrôlé et d’un entretien pour les juifs de France.
  2. À 9 heures : que pensez vous d’un exposé sur un bouquin pendant une demie heure, présenté par quelqu’un dans le genre de Stéphane Bern ?
  3. 9h30 à 10h30 une bonne émission sur l’orthographe et la grammaire par Bernard Pivot
  4. 10h30 à 11h30, jardinage et cuisine par Michel Drucker et Maïté
  5. 11h30 à 12h30, cours d’éducation politique et historique par Éric Zemmour en alternance avec des cours d'économie par Jean Marc Sylvestre et Jacques Marseille.
  6. 12h30 à 13h un jeu avec des prix intéressants allant du livre d’histoire relié jusqu’au dictionnaire Larousse.
  7. 13 à 13h30 les infos par David Pujadas (narcotique, inodore, incolore et sans saveur)
  8. 13h30 à 16h30, pas de changement : une rediffusion de Derrick, Le Renard et Rex.
  9. 16h30 à 17h30 une version remasterisée et rallongée des chiffres et des lettres présentée par Pierre Bellemare.
  10. 17h30 è 19h un débat avec Jean Claude Delarue uniquement consacré au 3ème âge (genre ça se discute avec comme sujet la sexualité, les cannes, les prothèses, les appareils auditifs, l'arthrose, etc...).
  11. 19h è 20 h un jeu de scabble télévisé avec Evelyne Thomas et des cadeaux somptueux ; une bicyclette, un cyclo rameur, des patinettes, des déambulateurs !
  12. 20h à 20h20 le journal de Dominique Baudis.
  13. 20h30 à 21h15 les spots citoyens (voir plus haut).
  14. 21h à 22h les fourberies de Scapin par les petits paroissiens de l’église Saint Paul. Attention ! cela pourrait aussi bien être Othello de Shakespeare par les élèves du lycée Jean Baptiste Say ou même le malade imaginaire avec Christian Clavier et Anne Marie Chazel !
  15. 22h à 24h programme culturel présenté par Christophe Hondelatte avec karaoke.

À partir de minuit rediffusion des programmes de la journée.

Derrick.jpgQu'en pensez vous ? Ce  programme n'est guère susceptible de faire trop d’ombre aux chaînes privées, n'est ce pas ?

Je suis convaincu que vous avez d’autres idées et à cette occasion le Village des NRV a pris l’initiative de créer une boîte à idée pour achever définitivement le service public audiovisuel : blogueurs, dans vos commentaires, nous comptons sur vous pour imaginer les programmes les plus saugrenus et les plus ringards possibles afin que nos bons amis, patrons de TF1, M6, Canal+ et quelques chaînes privées de la TNT puissent enfin dormir tranquilles...

Dès 2013, je vous flanque mon billet qu'une vente monstre d"entreprises de télévision publique à la découpe aura lieu : les hyènes ont déjà réservé leurs places et choisi leurs victimes...

Le Village des NRV a donc décidé de devenir le lien citoyen et militant entre nos braves et désintéressés gouvernants et législateurs et le bon peuple de France.

france tél.JPGPDG de chaînes privées, milliardaires du PAF, journalistes "embedded", patrons de grands groupes, élites technocratiques, profiteurs du système, Gracques collabos, politiques ambitieux, fayots de tous acabits, socialistes libéraux, Strauss Kahniens, Jospinistes, chevaliers, officiers, commandeurs de la légion d'honneur et détenteurs d'autres hochets dérisoires, porteurs de diverses médailles en chocolat pour gamins attardés et complaisants, députés, sénateurs, ministres n'hésitez pas à piocher dans nos suggestions pour nous pondre une foule d'amendements aussi pertinents et subtils que ceux de notre père spirituel, M. Paternotte afin de massacrer encore plus radicalement nos télévisions publiques : nous sommes là !

Derrière vous, pour vous faire avancer...

Mais je me permets un conseil provenant d'un ami qui vous veut du bien : évitez de trébucher...

 

Billet rédigé le mardi 25/11/2008

Cui cui, merle moqueur…

BOÎTE À IDÉES DESTINÉE AUX DÉPUTÉS UMP EN MAL D’IMAGINATION POUR ANÉANTIR ET DÉMANTELER LE SERVICE PUBLIC DE L’AUDIOVISUEL.

lundi, 24 novembre 2008

Sexe, socialisme et religion...

manchette1.jpg

 

EN EXCLUSIVITÉ PLANÉTAIRE

 

La photo du Père Noël sans sa barbe un mois avant les fêtes :

 

Père noël.JPG

 

Rome le 24 novembre 2008

De notre envoyé spécial Papa Razi

Nos reporters ont surpris le Père Noël, incognito, sans barbe, en villégiature à Rome accompagné d'une mystérieuse inconnue.

Une enquête est en cours pour déterminer l'identité de cette femme énigmatique...

Nos reporters traquent nuits et jours le couple qui utilise tous les subterfuges pour échapper aux journalistes.

Outrés par l'attitude du Père Noël en ces temps de crise où les jouets distribués aux petits enfants risquent d'être chichement distribués, certains observateurs se sont émus du comportement désinvolte du plus haut personnage des fêtes de fin d'année.

 

SCOOP DE DERNIÉRE MINUTE

La belle inconnue enfin identifiée !

 

benoi1.jpg

 De notre envoyé spécial à Rome Papa Razi

Malgré des déguisements subtils et particulièrement discrets, le Père Noël et sa compagne Marie Ségolène Royal, n'ont pas échappé à la vigilance de notre équipe de journalistes.

Les deux tourtereaux, surpris pendant une tendre démonstration d'affection se sont décidés à nous confier leur première déclaration en exclusivité pour la gazette du Village des NRV.

Ségolène s'est dite, je cite : "dépitée par son échec injuste mais déterminée à lutter becs et ongles pour gagner la tête du Secrétariat du PS malgré la funeste et perverse coalition  qui s'est levée contre l'innocence et la pureté que j'incarne", dût elle laisser un tombereau d'aigris désarticulés derrière elle et quitte à  mettre 25 ans pour y parvenir.

Elle a décidée de s'accrocher , s'agripper et se cramponner à un poste que Dieu lui a personnellement promis , "mais je me consacrerai loyalement à mon futur époux afin qu'il m'emmène sur son traineau volant tiré par ses rennes : plus haut je voyagerai dans le ciel plus près du Seigneur, je me trouverai et plus je puiserai mon inspiration dans la parole divine et socialiste" .

Elle a ajouté : "les quatre principales missions de mon existence sont le poste de premier secrétaire du PS, la Présidence de la République, le Père Noël et Dieu mais jamais je ne trahirai l'un au détriment des autres. Le PS n'a pas voulu de moi mais  j'entends par delà les étoiles, l'appel de Dieu qui me somme de refonder le Parti ! Qui oserait désobéir à notre Créateur ? Sûrement pas les vrais socialistes !"

J'ai appris par le biais de certaines confidences de personnalités bien informées que devant l'effrayante détermination de Mme Royal, observée sur TF1 samedi dernier à 20h, certains caciques du Parti avaient loué les services de gardes du corps spécialement entraînés au tir, au combat rapproché, au déminage et aux animaux venimeux.

Selon des sources autorisées, il ne serait pas étonnant que 43 électeurs de Mme Aubry soient portés disparus durant ce week end...

______________________________________________________________________________

Le pouvoir rend raide dingue ; une bonne partie des dirigeants est à moitié chtarbée et caractérielle...

Et vous vous étonnez que le monde aille si mal ?

 

Cui cui l'oiseau iconoclaste et terrorisé par les ravages des ambitions personnelles...

mercredi, 19 novembre 2008

Sciences : les singes décideurs sont ils l’avenir du libéralisme économique ?

Juste après la tenue du G20, je désire vous entretenir d’une expérience sociologique et comportementale passée quasiment inaperçue, terminée il y a à peine quelques jours à l’Université du Wisconsin-Madison aux USA. Les résultats obtenus se sont montrés particulièrement prometteurs et ont ouvert la porte à des perspectives magistrales dans la gestion économique et politique de notre planète.

neutre2.jpgBut de l’expérience :

Étudier le comportement de trois primates de races différente en lieu et place d’être humains placés aux sommets de la hiérarchie et comparer leurs performances finales.

Description du protocole :
 
Le professeur Woodworth assisté d’une petite centaine de collaborateurs, a sélectionné trois singes pris au hasard, il les a placé dans les conditions quasiment identiques à celles des décisionnaires humains qu’il souhaitait tester dans trois domaines différents : la conduite d'un grand pays, le management d’une banque et la gestion d'un parti politique. Ces primates se prénommant Nicky's, un petit babouin mâle un peu agité et narcissique de 53 ans, Bouton's un sévère et avide ouistiti adulte de 58 ans toujours suivi de Kervy son inséparable compagnon jeune et impulsif, enfin  Holldy, un macaque malicieux et bon vivant mais un peu mou et myope de 54 ans fraîchement séparé de Princess, son ex compagne.

Chaque singe devait choisir sa réponse parmi quatre propositions soumises par un staff de brillantes persionnalités grâce à quatre manettes placées devant lui. Un ordinateur géant analysait aussitôt, en temps réel, le retentissement de ses arbitrages en macro économie ainsi que les répercussions sur la politique mondiale, le management bancaire et la gestion du Parti. Le computer comparait alors les résultats entre les mesures prises par les titulaires humains et celles choisies par nos singes sélectionnés.

neutre1.jpg

Je vous livre donc les résultats bruts de l'expérience que j'ai pu obtenir grâce à un ami dont je tairai le nom pour éviter d'entraver sa carrière prometteuse.

Résultats de l'expérimentation :

Pour faire vite, disons que Nicky's a fait mieux que le dirigeant actuel du pays testé (non communiqué pour ménager les susceptibilités), avec des performances supérieures dans le domaine social et l'emploi. Au niveau internationnal le G20 a bien eu lieu et a donné lieu à autant de résultats, c'est à dire à des déclarations d'intentions qui ne mèneront jamais à rien comme les G8, G13, G156, etc... Enfin la situation financière n'a que peu varié. On peut donc déclarer la primauté sensible du babouin sur l'homme dans ce cas particulier de gouvernance d'un pays moderne.

Pour le management de la banque le résultat a été très spectaculaire : Bouton's et Kervy n'ont perdu pendant la crise que trois cent millions d'euros à la place des cinq milliards gaspillés par l'équipe actuelle, toujours en charge rappelons le. Un détail amusant : quand Kervy appuyait en cachette sur les manettes , Bouton's faisait semblant de ne pas le voir. Le staff a du intervenir sévèrement... Pour ce cas, il est indéniable que le bilan de la gestion de l'organisme financier (que nous ne nommerons pas par pudeur) par les ouistitis a été largement supérieure à celle des deux hommes.

Fonds.JPG

Mais le cas d'Holldy fut probablement le plus pathétique. Quelles qu'aient pu être ses décisions, la déliquescence du Parti (dont nous tairons le nom par délicatesse) ne faisait que s'accroître. Le pauvre Holldy, bizarrement, s'était beaucoup attaché aux humains qu'il observait sur d'énormes écrans. Au début il prit très à coeur la mission dont il ne comprenait pas grand chose. Pourtant à la fin de l'expérience, il a terriblement ému les expérimentateurs lorsqu'ils ont vu des larmes jaillir de ses petits yeux myopes devant le spectacle d'un parti ravagé par les haines et les ressentiments... Ce fut le moment le plus poignant de cette expérience. Nombreux furent les expérimentateurs se résoudre à consulter un psychologue pour se remettre de ce sress intense...

Conclusion :

J'avais préparé une conclusion hyper argumentée et puis en me relisant, je me suis dit que dans cette modeste parabole tout était dit : l'Homme et la Femme providentiels n'existent pas, l'essentiel dans une société, ce ne sont pas les "Chefs et dirigeants" qui prennent les arbitrages sans aucun risque et avec de larges gratifications morales et financières mais ceux qui dans leurs entourages préparent véritablement les mesures. Que le pouvoir personnel est un leurre et que le peuple est bien con de croire que celui ou celle qu'il élira est une sorte de demi-dieu capable de tout résoudre et que ses uniques motivations sont le bien de la collectivité. L'époque de de la monarbig-6.jpg.jpegchie absolue me semble révolue. N'est il pas l'heure d'apprendre à raisonner différemment ? N'est il pas temps de rechercher une nouvelle méthode de gouvernance plutôt que s'en remettre aveuglément à un seul individu ?

Qu'une grande partie de citoyens âgés, de droite, par un réflexe tribal naturel face à l'inconnu, croit à ces sornettes et réclame un chef pour la sauver me parait (presque) naturel, quoique nous ne soyions plus au paléolitique... 

Mais, mes amis : le Parti socialiste asphyxié par le mythe et des combats de "chefs" en 2008 ?

Comment dire ?

Comme  Holldy, j'en pleurerais...

NB : La dernière photo a été empruntée en partie à "20 minutes.fr" que je remercie.

Cui cui scientifique déjanté et scénariste fêlé...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu