Avertir le modérateur

vendredi, 24 décembre 2010

Bravo poujadasse

Vu à la télé

Pour ceux qui douteraient encore que dans la novlangue postmoderne « information » a désormais pris le sens de « action de rendre informe » , la télévision publique vient de leur fournir une de ces démonstrations ou elle excelle dans la tonalité de brouillage et d'euphémisation qui lui est coutumière .

Elle s'est intéressée au livre le plus vendu en France ces derniers mois , et sans doute de toute l'année .

Vu la nature du livre ( une incitation faite aux jeunes générations à s'indigner et se révolter contre sarkozy, sa clique de banquiers et d'affairistes cyniques , l'injustice sociale, la financiarisation de l'économie, le délabrement de l'environnement et le gaspillage mercantile des ressources naturelles , la destruction méthodique de la protection sociale et le sort injuste fait aux palestiniens et aux autres peuples opprimés ) c'est le genre de succès qui trouble et inquiète la médiacratie, au point que les journalistes de France 2 m'ont appelé hier matin avec cette question qui les taraudait :
« comment expliquer le succès foudroyant de la petite brochure de trente page écrite par un vieux monsieur de 93 ans ? ».
L'auteur et son éditeur leur ont proposé de renouveler le genre de chose qu'ils aiment bien : une rencontre dédicace dans une librairie de quartier, tant qu'à faire celle du quartier de l'auteur, où justement son précédent passage, au début du mois avait attiré une centaine de lecteurs admiratifs et enthousiastes. Ainsi pensaient-ils,  nos éminents  « médiateurs » se rendraient compte eux-mêmes .

AVANT : voici donc en réel à quoi ressemble une rencontre avec Stéphane Hessel , et une présentation de son propos , c'était il y a 3 semaines :

APRES :et voici ce que ça a donné , version france 2 journal de 20 H , ce soir : Clic sur le poujadasse :

 


poujadasses


Curieusement c'est la journaliste elle-même (sans doute "par souci d'objectivité") qui apporte le "témoignage" selon lequel "certains disent " ( qui dit ça ? à part ... la journaliste) "qu'il enfonce des portes ouvertes" .
Sachant que Stéphane Hessel a en réalité récidivé , à peu près le même discours que celui qui est rapporté plus haut, en plus pugnace (et d'autant plus que les questions de l'assistance furent encore plus sévères et explicites à l'encontre de la nullité vautrée de la presse , des politiques et des médias)  , nos scrupuleux "médiateurs" ont résolu, pour reprendre leurs propres termes « de ne pas se tirer une balle dans le pied » ... et de totalement .... éluder leur propre sujet .

Bref, pour la médiacratie , le succès du livre de Stéphane Hessel ( dont on n'a pas la moindre idée du contenu au terme de cette remarquable « information » )  s'explique par ... son « faible prix » qui en ferait une « bonne affaire » comme cadeau de Noël !

Noter en "conclusion" l'insistance à filmer le paiement à la caisse , ils ont passé un quart d'heure , après le départ de Hessel , pour filmer ça ( des paiements en liquide, c'est plus "frappant", il n'y en avait pas beaucoup par ce que la plupart des gens achètent plusieurs exemplaires du livre , en sus de pas mal d'autres livres, et paient en carte bancaire ...)  . En revanche ils n'ont absolument rien gardé des 90 minutes de débat et entretien ( ne parlons pas des déclarations du libraire ) qu'ils on filmé, et qui pourtant apportaient une réponse parfaitement claire à la question réputée justifier ce « sujet du 20 H » .

La France populaire est dégourdie, elle a trouvé un super cadeau de Noël à 3 € !
Et Stéphane Hessel et son éditeur sont des "malins" ...

Drôlement démerdes ces français ... ils ont des solutions astucieuses pour affronter la crise.
Au passage poujadasse nous livre une recette simple pour faire un best-seller : prenez un  vieux monsieur , résistant , déporté , et faites lui enfoncer des portes ouvertes sur la situation générale du pays dans un petit opuscule à 3 euros, et vous verrez un million de gogos économes se précipiter pour acheter ça et l'offrir à leurs enfants pour Noël.

Bravo et merci poujadasse .
Avec des médiateurs comme toi notre jugement sur le monde est , comme on disait jadis : "informé" .

Enfin , épuisé par cet effort de décryptage serré, notre investigateur scrupuleux est bien vite passé aux informes-ations essentielles de la soirée : les embouteillages et la météo ( ça c'est de l'informe-ation !)  ... et alors là, je vous épargne le truc mais pour ceux qui on regardé ça ( comme moi en vidéo podcastée ) ils auront eu la totale : les « voitures roulent lentement » ( fascinant) , la neige qui tombe ( dramatique et si surprenant), les poids lourds en infraction ( scandaleux), les envoyés spéciaux à la pelle répandus tous azimuts sur le front (froid), recueillant de bouleversants témoignages des sinistrés de la route ( "ah lala, ça n'avance pas, encore une heure pour rentrer chez moi!"), etc. 
Les portes ouvertes n'ont plus rien à craindre à la télé, il y a bien longtemps qu'elles y sont défoncées opiniâtrement et que les vents glacés de la crétinisation de masse peuvent s'y engouffrer sans entrave .

Et encore bravo poujadasse .

Et t'étonne pas si quand Mélenchon te traite de laquais ça fait monter sa cote .


lundi, 13 décembre 2010

le songe d'alain delon

delonaprisuncoudeveiu.jpg

Bon, d'accord ...
mais il n'est pas le seul !
C'est sans doute ce qui explique l'intérêt de ses concitoyens pour le problème des retraites. Soucieux des préoccupations parfaitement fondées d'Alain Delon, comme de la grande majorité de ses concitoyens Bernard Friot a résolu de les éclairer sur les véritables enjeux de la réforme des retraites, et mine de rien, il nous donne une superbe leçon de chose pour expliciter « le fétiche de la marchandise et son secret » , à l'usage du « français moyen »  .
Deux heures de conférence/débat , passionnantes et stimulantes qui certainement intéresseront Alain Delon , et quelques autres provisoirement moins affectés ...

jeudi, 02 décembre 2010

Un verre c'est ça tannique

lymphome2.JPG

Le dernier livre de Marc Pierret n'a pas de quatrième de couverture ni de préface ni notes ni commentaire .
Il est dépourvu de ces sempiternelles citations en exergue , et en me remémorant une confidence que me fit l'auteur en rapport avec un autre livre qu'il était en train d'écrire et qu'il me présentait comme l'histoire d'un écrivain qui juge qu'il n'a aucun talent littéraire mais qui veut "que ça se sache" , je me suis dit que MarcPierret ayant écrit le meilleur et le plus drôle des romans parus ces 12 derniers mois, il fallait que ça se sache .

Marc Pierret : un écrivain "hors de prix" littéraire , pour que les visteurs du village sachent de quoi un romancier est le nom :

Urbain

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu