Avertir le modérateur

« Un verre c'est ça tannique | Page d'accueil | Bravo poujadasse »

lundi, 13 décembre 2010

le songe d'alain delon

delonaprisuncoudeveiu.jpg

Bon, d'accord ...
mais il n'est pas le seul !
C'est sans doute ce qui explique l'intérêt de ses concitoyens pour le problème des retraites. Soucieux des préoccupations parfaitement fondées d'Alain Delon, comme de la grande majorité de ses concitoyens Bernard Friot a résolu de les éclairer sur les véritables enjeux de la réforme des retraites, et mine de rien, il nous donne une superbe leçon de chose pour expliciter « le fétiche de la marchandise et son secret » , à l'usage du « français moyen »  .
Deux heures de conférence/débat , passionnantes et stimulantes qui certainement intéresseront Alain Delon , et quelques autres provisoirement moins affectés ...

Commentaires

Tous les cons et les racistes se sont donnés rendez-vous sur les foras d'ici et d'ailleurs pour fustiger la décision du Tribunal de Police de Nantes de ne pas verbaliser Sandrine Mouleres pour port du niquab au volant.

Cette question est bien la seule qui soit d'un peu d'intérêt dans cette actualité de molassons, mais parce qu'exposer ici leurs vociférations ne servirait à rien, il n'y aura pas de dans les commentaires aujourd'hui.

Et comme on n'a pas de temps à gaspiller, on écoutera plutôt Friot.

Écrit par : patrice | mardi, 14 décembre 2010 00:56

Pardon: Bernard Friot.

Écrit par : patrice | mardi, 14 décembre 2010 01:05

Toutefois...( dans ce qu'on peut à la rigueur lire )

beautulle
Ca ressemble drôlement a l'équipe Domenech en Afrique du Sud. MDR
Manque plus que Lancar pour achever le travail!

Écrit par : patrice | mardi, 14 décembre 2010 01:49

Ecrit par : patrice | mardi, 14 décembre 2010 01:49

Oui écoutons plutôt ce que Bernard Friot a à nous dire , et notamment ( pour aller au-delà des préoccupations d'alain delon ) ses considérations préliminaires sur la "religion" post-moderne et ses prêtres-experts promus par le spectacle .

On n'est pas marxiste pour rien ...

"L'existence profane de l'erreur est compromise, dès que sa céleste oratio pro aris et focis a été réfutée. L'homme qui, dans la réalité fantastique du ciel où il cherchait un surhomme, n'a trouvé que son propre reflet, ne sera plus tenté de ne trouver que sa propre apparence, le non-homme, là où il cherche et est forcé de chercher sa réalité véritable.

Le fondement de la critique irréligieuse est celui-ci : L'homme fait la religion, ce n'est pas la religion qui fait l'homme. La religion est en réalité la conscience et le sentiment propre de l'homme qui, ou bien ne s'est pas encore trouvé, ou bien s'est déjà reperdu. mais l'homme n'est pas un être abstrait, extérieur au monde réel. L'homme, c'est le monde de l'homme, l'Etat, la société. Cet Etat, cette société produisent la religion, une conscience erronée du monde, parce qu'ils constituent eux-mêmes un monde faux. La religion est la théorie générale de ce monde, son compendium encyclopédique, sa logique sous une forme populaire, son point d'honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, sa raison générale de consolation et de justification. C'est la réalisation fantastique de l'essence humaine, parce que l'essence humaine n'a pas de réalité véritable. La lutte contre la religion est donc par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel.

La misère religieuse est, d'une part, l'expression de la misère réelle, et, d'autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'une époque sans esprit. C'est l'opium du peuple."

Oui ... un opium qu'aujourd'hui le prozac multimédiatisé et le crack radiovisé ont tendance à supplanter chez ceux qui n'arrivent pas même à intégrer ce monde sans coeur et cette époque sans esprit .

Et voila pourquoi en prenant conscience que le "travail salarié" , comme le reste, n'est qu'une "convention" , que la seule "valeur" "produite" , la seule "richesse des nations" en ce monde ( autrement dit notre foutu "P.I.B.") c'est "le fruit du travail de l'homme" ,nous pouvons aussi ( avec Marx et Bernard Friot ) conclure face au veau d'or mondialisé que :

"Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple. Exiger qu'il soit renoncé aux illusions concernant notre propre situation, c'est exiger qu'il soit renoncé a une situation qui a besoin d'illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes, dont la religion est l'auréole. "

Marx , "contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel"

Écrit par : urbain | mardi, 14 décembre 2010 09:19

Ah Delon...enfin, jeune...
http://www.youtube.com/watch?v=BS3pQWA2P30

Écrit par : Lacloche | mardi, 14 décembre 2010 23:35

Merci de m'avoir fait découvrir ce nouveau comédien qu'est Bernard Friot - Je ne savais pas non plus qu'Alain Delon était devenu marxiste - sinon j'ai tout compris

Écrit par : tgb | mercredi, 15 décembre 2010 08:00

Ecrit par : tgb | mercredi, 15 décembre 2010 08:00

Tu attestes donc que ce blog est le lieu d'une efficace et utile pédagogie .
Mais il est vrai que la contribution d'Alain Delon a été un "plus" décisif .
Merci Alain .

Écrit par : urbain | mercredi, 15 décembre 2010 08:21

on dira ce qu'on veut en effet la philosophie lue par Alain Delon draine et touche un public nouveau - c'est une forme d'éducation populaire - cette sensibilisation est une idée à creuser -

Loana lit Kant
Manaudou lit Kierkekaard
Florent Pagny lit schopenhauer...

vive l'élitisme pour tous

et bravo pour cette initiative

Écrit par : tgb | mercredi, 15 décembre 2010 08:40

Tu as oublié Con frais lit Nietzsche ...

Écrit par : urbain | mercredi, 15 décembre 2010 10:38

ça c'est pas gentil pour Michel

Écrit par : tgb | mercredi, 15 décembre 2010 19:24

Ecrit par : tgb | mercredi, 15 décembre 2010 19:24

j'aurai pu écrire : Con frais lit Freud ...

Écrit par : urbain | mercredi, 15 décembre 2010 21:48

quel taquin ce Glandier !!!

Écrit par : tgb | jeudi, 16 décembre 2010 07:25

Si j'avais été méchant ( pour lui ) j'aurai évoqué Con frais lit Houelleberk .

Écrit par : urbain | jeudi, 16 décembre 2010 08:51

Jolie pochette:-)
Et belle initiative.
merci.


(en revanche la pub avant les vidéos, c'est pas top)

Écrit par : FCB | jeudi, 16 décembre 2010 12:20

La pub avant la vidéo c'est évidemment dailymotion mais il suffit d'utiliser adblock et firefox pour les ignorer .

Écrit par : urbain | jeudi, 16 décembre 2010 20:33

Dans l'journal:

sonia amor 19/12/10

Cher Michel Bellin,43% de chômeurs * c'est un chiffre pire que le tiers monde.On va devenir noirs tous et toutes; je suis contente.

* jeunes au chomage dens les quartier( sensément ) sensibles

Écrit par : patrice | lundi, 20 décembre 2010 13:09

Il est nul ce Gbagbo, un amateur...

Écrit par : Alexandre Loukachenko | lundi, 20 décembre 2010 13:09

Tu l'as dit bouffi.

Écrit par : Hosni Moubarak | lundi, 20 décembre 2010 13:15

Tous des branleurs incapables de maitriser un scrutin vraiment démocratique :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20101212.OBS4572/seul-candidat-francois-bayrou-a-ete-reelu-president-du-modem.html

Écrit par : urbain | lundi, 20 décembre 2010 20:20

Dubaï ! :
...Les ouvriers étrangers (Pakistanais, Indiens, Chinois, etc) employés pour construire ces complexes sont souvent à la merci des entrepreneurs. Cette situation tient notamment à la règlementation sur le "sponsorship" (kafala)qui trouve son origine dans le statut des non-musulmans dans la région du golfe (y compris à l'époque de l'esclavage). L'employeur doit agir comme "sponsor" pour permettre à ses employés étrangers d'obtenir un permis de travail et un titre de séjour. Le sponsor ayant seul la relation avec les Ministères de l'Immigration et du Travail, il lui arrive de conserver le passeport de ses employés, ce qui peut donner lieu à des abus. Néanmoins, l'institution du kafala est loin d'être la cause exclusive du traitement des ouvriers aux Emirats et dans le Golfe, lequel peut également être expliqué par la pratique des agences de recrutement y compris dans le sous-continent asiatique et par l'absence de reconnaissance du droit syndical.

L'exploitation des ouvriers du bâtiment à touché son paroxysme lors de la crise financière qui a frappé Dubaï à partir de 2008, puisque certaines entreprises ont pu ne pas payer leur salaire à leurs ouvriers pendant plusieurs mois. Sous la pression du Conseil des Nations Unies sur les Droits de l'Homme, les EAU ont désormais adopté un Système de Protection des Salaires (Wage Protection System) contraignant l'employeur à verser les salaires de ses employés par le biais d'une règlementation impliquant le Ministère du Travail et éventuellement la banque de l'employeur. D'après la réglementation locale, les ouvriers ne peuvent travailler par une température supérieure à 50 °C, mais la température est prise à l'ombre; il arrive donc qu'elle dépasse les 55 °C sans que le travail soit stoppé. En moyenne, un suicide tous les quatre jours intervient chez les ouvriers."

Et "on" y organise les mondiaux en natation...

Écrit par : sarah | lundi, 20 décembre 2010 21:29

Ils ont jugé que pour les mondiaux de course en sac il faisait un peu chaud ...

Écrit par : urbain | lundi, 20 décembre 2010 22:21

Ben, pour une fois que je ne disais pas une co....

Beaucoup moins médiatisé et pourtant...
http://www.youtube.com/watch?v=dWY0ileOLIE
ça te changera de Marx ;-)

Écrit par : sarah | lundi, 20 décembre 2010 23:55

sarah | lundi, 20 décembre 2010 23:55

Marx, ça pulse aussi pas mal non ?

Écrit par : patrice | mardi, 21 décembre 2010 01:19

En tout cas je ne vois pas la Gymnastique Rythmique comme une alternative au marxisme ...
Et toutes ces gracieuses demoiselles firent floresse aux pays du "socialisme réel" , de même que les compétitions sportives furent toujours le dérivatif majeur et auto-promotionnel exploité par les dictatures de tous poils , jusques et y compris celle du marché.

Écrit par : urbain | mardi, 21 décembre 2010 08:26

Pfff ! je ne faisais pas de correspondances
Si on ne peut plus balancer une vidéo pour le fun...
Concernant "la gymnastique sous-dictature" : je sais, Urbain !
et à quel "prix"...
http://www.youtube.com/watch?v=HNyjkXOGd90

Écrit par : sarah | mardi, 21 décembre 2010 09:45

C'est pas la dictature des "coches" qui pose le principal problème du sport "de compétition" , c'est surtout l'usage et l'instrumentalisation qui en est faite, comme compensation/substitution des rapports sociaux et d'émancipation/épanouissement individuel .

Un ersatz sous forme de simulacre virtuel, normatif et anxiogène, réputé rendre supportable la domination réellement vécue .

Le "sport de compétition" est un oxymore .
( et c'est un footeux, qui tape le ballon tous les dimanches à bagatelle, qui te le dit ) .

Écrit par : urbain | mardi, 21 décembre 2010 10:04

Ecrit par : urbain | mardi, 21 décembre 2010 10:04

Je n'aurais pas du parler de Dubaï, moi...

"...l'instrumentalisation qui en est faite... "
Bien sur !
C'est bien là que se pose le problème...
On retrouve ce principe aussi bien en Russie...qu'en France!
Pour la gloriole d'un club, on va jusqu'à "la casse".
Le sport (de compétition) n'est plus considéré comme "loisir" mais comme enjeu financier...etc...
Déplorable !
(et c'est une mère de gymnaste qui te le dit...lis tes mails ;-))

Écrit par : sarah | mardi, 21 décembre 2010 11:35

Un socialo vous parle. Il est moderne, il est pragmatique, il est efficace, il tient un langage de vérité :

www.liberation.fr/politiques/01012309372-etre-contre-la-videosurveillance-pour-des-raisons-ideologiques-c-est-du-delire


(Friot, excellent mais ce n'est pas une surprise. La "retraite" non comme fin mais comme modèle, c'est "incompréhensible" sans doute pour un socialo moderne)

Écrit par : L'art Monika | mercredi, 22 décembre 2010 12:20

Ecrit par : L'art Monika | mercredi, 22 décembre 2010 12:20

Et il a une belle cravate rose ...
La montre , on voit pas bien .

Écrit par : urbain | mercredi, 22 décembre 2010 23:43

Pour les matinaux : Stéphane Hessel de nouveau demain à la librairie du village ... à la demande du 20 h de france 2 dont la journaliste est très intriguée par le succès de "indignez vous" désormais en tête des ventes de livres en France , avec près de 300 000 exemplaires ...

Explication :
www.librairie-tropiques.fr/article-indignez-vous-avec-stephane-hessel-62446083.html

Écrit par : urbain | mercredi, 22 décembre 2010 23:50

à 9 h 30 ...

Écrit par : urbain | jeudi, 23 décembre 2010 00:15

"Pour les matinaux" ?!
Pour les "villageois" !
(en restant sympa...)

Écrit par : Lacloche | jeudi, 23 décembre 2010 08:40

"Les liens entre Nicolas Sarkozy et les laboratoires Servier"

www.lemonde.fr/politique/article/2010/12/23/les-liens-entre-nicolas-sarkozy-et-les-laboratoires-servier_1457170_823448.html

Écrit par : On pourrait cesser de s'attaquer au Président de la République ! | jeudi, 23 décembre 2010 15:13

Ecrit par : Lacloche | jeudi, 23 décembre 2010 08:40

Il y a eu aussi une version "tévé" ce soir sur france 2 à la fin du journal de 20 h .
Une remarquable démonstration de néantisation du réel, en forme d'auto-caricature de la télé par elle-même ...

Je vous la commenterai demain .

Écrit par : urbain | jeudi, 23 décembre 2010 20:46

Ecrit par : urbain | jeudi, 23 décembre 2010 20:46

Mouarf !

Écrit par : pub! | jeudi, 23 décembre 2010 22:20

Ecrit par : pub! | jeudi, 23 décembre 2010 22:20

Super mouarf même ...
J'épargnerai aux villageois les poujadasses de 20 H, mais il est quand même intéressant de décrypter l'informe-ation "par ceux qui la font" ... consternant .

Écrit par : urbain | jeudi, 23 décembre 2010 23:24

Ecrit par : urbain | jeudi, 23 décembre 2010 20:46

Merci cap'tain, mais je ne regarde pas la téloche !

"Je vous la commenterai demain ."
bonne idée....

Écrit par : Lacloche | vendredi, 24 décembre 2010 00:19

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu