Avertir le modérateur

« Femme dévoilée, femme libérée? | Page d'accueil | Dépôt de bilan »

lundi, 21 juin 2010

Vanités burlesques et impuissance.

 

picasso-pablo-don-quichotte.jpg

Impuissance des hommes politiques face, aux crises économiques, à la montée des fanatismes religieux, aux crises sociales, aux catastrophes écologiques…

Impuissance des États devant, les marchés financiers, la ploutocratie, les leaders médiatiques et économiques.

Impuissance des militaires face, à ceux qui se rebellent et résistent, aux pays occupés qui les exècrent.

Impuissance de l’ONU, de l’Europe, des USA  face au problème israélo-palestinien

Impuissance des hommes de bonne volonté et des humanistes face, au racisme, à la montée des extrêmes en Europe et dans le monde.

Impuissance de l'UNICEF et de la Communauté internationale à résorber la famine dans le monde : pendant que des centaines de milliards sont fournis pour sauver les banques, il est impossible d'en trouver 30 pour sauver 1/7 de l'Humanité.

Impuissance des experts de tous poils, des prévisionnistes, des sociologues, des économistes qui ne voient jamais  rien venir et qui ne disposent d‘aucune solution.

Impuissance des journalistes face, au pouvoir, à Internet, à leur hiérarchie, aux propriétaires de leurs supports médiatiques, à la baisse des audiences de la Presse.

Impuissance des banques face, aux autres banques, à la spéculation aveugle et incontrôlée,  aux escrocs malins, aux mathématiques dont les algorithmes fous se télescopent jusqu’à provoquer des situations absurdes

Impuissance des oligarchies, de l’ordre et des pouvoirs établis devant, la violence, l’impertinence, la raillerie, la moquerie, la puissance d’Internet, la libre pensée, le bénévolat.

Impuissance des citoyens devant le chômage, les baisses du pouvoir d’achat,  les factures qui augmentent, les multiples lois et règlements,  les restrictions de libertés, la dictature des médias qui imposent toujours les mêmes têtes et la même idéologie.

Impuissance de l’Europe incapable de s‘unir, des USA en semi faillite empêtrés dans des conflits sans issue, et pris à leur propre piège de la mondialisation.

Impuissance des peuples devant les régressions sociales dans tous les pays qui s’alignent sur le moins-disant social.

Impuissance de la Chine, ce colosse aux pieds d’argile promis à de graves problèmes sociaux et de terribles troubles régionalistes.

Impuissance de la France tenue en laisse par Bruxelles, prise dans la nasse de la mondialisation. Prisonnière d’un système idéologique qui l’étrangle lentement.

Impuissance
des intellectuels, philosophes, sociologues dont les discours  critiques ne mènent à rien. Incapables de construire un projet cohérent, de s’adresser au peuple avec un vocabulaire familier, trop habitués à s'exprimer devant des cénacles réduits de vieux barbons éructant avec force satisfaction des termes incompréhensibles.

Impuissance
de la faune et de la flore à survivre aux pollutions humaines.


Impuissance
face à une surpopulation grandissante des grandes cités entraînant des comportements sociaux agressifs et la désertification dramatique des campagnes.


Impuissance
face, à la toute puissance de l’argent roi qui corrompt tout d’une manière plus ou moins subtile, à la cupidité, moteur vicieux et illusoire de l'économie d'aujourd'hui.

Impuissance des détenteurs des capitaux face aux idées, forces armées, religions, la violence, les principes de justice ancrés dans l'inconscient collectif, l'esprit de revanche.


Impuissance d’une partie vieillissante de la société française, repliée sur elle-même et terrorisée par tout ce qui bouge et ne lui ressemble pas.

Impuissance des mots pour exprimer sa colère, son indignation, sa souffrance et son désespoir devant des mesures sociales iniques et injustes.

Impuissance à comprendre un monde d'une complexité inouïe dont les innombrables interconnexions échappent à tous les vieux schémas simplistes existants.

 

L'Homme a construit un univers qu'il ne maîtrise plus et qui le dépasse.



Vanités burlesques pour les roués, les ambitieux ivres de notoriété qui imaginaient pouvoir changer notre monde en plus de jouir des privilèges inhérents à leur position…

 

"vanitas vanitatum, omnia vanitas" .

Vanité des vanités, tout est vanité disait le roi Salomon au crépuscule de sa vie dans l'Ecclésiaste.


Nous n'attendrons pas le jugement dernier pour leur faire payer ce qu'ils nous font subir.

 

À après, citoyens impuissants, gardez votre rancune bien au chaud ! Le temps viendra.

 

 

cui cui fit l'oiseau, charognard gourmand perché sur sa branche vermoulue, attendant avec impatience le prochain cataclysme.

Commentaires

je vais demander à Carla de mettre tout ça en musique... ;-)

Écrit par : des pas perdus | lundi, 21 juin 2010 09:07

et à propos de vanités...


http://culture.france2.fr/art-et-expositions/expos/vanites-vie-et-mort-au-musee-maillol-60753328.html

Écrit par : tgb | lundi, 21 juin 2010 09:10

Villageoises, villageois bonjour !

Impuissance ? Ou manque de volonté couplé au cynisme absolu qui relègue l'humain (la nature et tout le reste...) au plan de variable d'ajustement, ou de "moyen" à utiliser, rentabiliser jusqu'à plus soif ?

Au final à nous recroqueviller sur nous mêmes, à dénoncer et constater sans agir, n'avons nous pas la société qu'à défaut de mériter, nous nous sommes bien résignés à accepter ?

On parle sans cesse des acquis (sociaux et autres) de nos aïeux qu'on nous retire peu à peu, mais que faisons nous pour préserver notre héritage ?
Qu'avons nous réellement envie (et la possibilité) de laisser à ceux qui viendront après ?

Combien de temps allons nous brader nos existences pour avoir le "droit" de ramasser les miettes de ce que nous produisons afin qu'eux s'enrichissent ?

Comment redonner une dynamique globale qui réunit enfin le peuple face aux médias qui ne font que faire ce que le politiques attendent d'eux à savoir nous diviser pour qu'ils puissent mieux régner ?

Voilà les défis (entre autres) qui nous attendent, et je ne vois pas comment on va (si c'est possible) y parvenir.

Pardon de mon pessimisme, mais je ne vois rien de bon à l'horizon, et que n'aimerais-je pas écrire totalement l'inverse...

Bon billet Mr Cui²

Bon courage à tous pour démarrer la semaine ;-)

Écrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 09:16

Ecrit par : tgb | lundi, 21 juin 2010 09:10

J'ai failli mettre le tableau de Cézanne... ;-)

Il est temps que la valeur "humilité" redevienne à la mode. Pour tout le monde. ;)

Ecrit par : des pas perdus | lundi, 21 juin 2010 09:07

Je n'y avais pas pensé mais si c'est pour Carla, on pourrait rajouter une ligne sur l'impuissance... ;)

Ecrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 09:16

Merci BZH. Tu as tout à fait raison sur la passivité des gens : mais pris à la gorge, peuvent ils faire autrement ? J'ai aimé ton optimisme de la fin.
Enfin ta dernière phrase me va droit au coeur. Surtout en ce moment.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 09:30

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 09:30

Pris à la gorge peut-on faire autrement ?

Justement oui ! Moins on a, moins a à perdre. Si on a rien (ou peu) sinon la rage de voir le monde dans l'état où on l'a mis, quelle autre alternative que celle de se battre (au propre comme au figuré) pour ce que l'on estime être juste ?

Après à notre époque les choses sont différentes. Nos aïeux pensaient plus par eux mêmes et non via la boite à image (aujourd'hui beaucoup plus plate, ce qui est un bon reflet de notre société bien pensante et de ses "idées" je trouve. ).
On a bien réussi à formater la vision de la société dans l'esprit des gens et l'éducation nationale y contribue très (trop ?) bien.

Pour autant la boucle est-elle définitivement bouclée ?
Je me plais à croire (et je l'espère sans trop de naïveté...) que non.

Écrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 09:45

Puissance du service public de la radio (et de Ph. Val) qui invite Finkielkraut ce matin afin de parler foute et d'enfoncer le clou de cette tentation d'ethnicisation des turpitudes de l'équipe de France. La tentation était trop grande ; ne parlons pas de "mutinerie", ne parlons pas de corruption, d'incompétence, de fric, de structures. Parlons de caillera, ouais !

Il est bien plus question de puissance, de dynamisme, de contraintes, de force que d'impuissance dans ce bas monde...

Écrit par : Nietzsche | lundi, 21 juin 2010 09:49

On a bien réussi à formater la vision de la société dans l'esprit des gens et l'éducation nationale y contribue très (trop ?) bien.
Pour autant la boucle est-elle définitivement bouclée ?
Je me plais à croire (et je l'espère sans trop de naïveté...) que non.
Ecrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 09:45

C'est vrai qu'il est temps de mettre la philosophie, les livres, la théorie, les concepts foireux un peu à l'écart et non plus au centre et de retourner à la vraie vie, où la souffrance et les vicissitudes qu'on peut ressentir n'ont rien à voir avec les ratiocinations fumeuses de "penseurs" déconnectés des soucis quotidien et des problèmes concrets.

Parfois, les attitudes de certains philosophes sur un savoir théorique et abstrait me font penser à l'attitude des membres de l'équipe de France de football avec leur casque sur les oreilles. Ils sont tous déconnectés du réel.

Je crois que c'est aussi une raison de notre impuissance.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 10:00

Ecrit par : Nietzsche | lundi, 21 juin 2010 09:49

Et frèche assurerait l'éternel retour du même ( surhomme naturellement ) ?

La question , si une question est posée par l'épisode "rififi dans les vestiaires" semble plutôt être : "comment éviter de sombrer totalement dans le ridicule".

Le Nietzschéisme ( "de gauche" ) s'accommode difficilement du sentiment d'absolue déréliction et épuisement de la "plèbe", plus encore de la révolte qu'elle va produire, tôt ou tard ( et qui répugnait si profondément l'ermite de sils maria qu'il piaffa pour être enrôlé dans l'armée du kronprinz pour casser du communard ) .
Fin quelle croute et la clique sont requis pour les basses oeuvres. C'est un fait, mais un fait qui n'étonnera personne : les rats suivent le joueur de pipeau . Ils ont le mérite de nous indiquer instantanément le "mauvais coté".
C'est finalement de "l'information négative" , sur le modèle de la théologie du même nom : donner une interprétation juste de l'actualité en explicitant le faux ( donné comme vrai mais par des menteurs patentés).

Attendons que la chouette nous ait rapporté les résultats de son sondage du "coeur des hommes", de leurs pensées et de leurs chimériques motifs .

Au train où vont les choses ça ne saurait tarder.

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 10:13

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 10:00
C'est vrai qu'il est temps de mettre la philosophie, les livres, la théorie, les concepts foireux un peu à l'écart et non plus au centre et de retourner à la vraie vie, où la souffrance et les vicissitudes qu'on peut ressentir n'ont rien à voir avec les ratiocinations fumeuses de "penseurs" déconnectés des soucis quotidien et des problèmes concrets.

C'est vrai mais en même temps je pense que le problème est posé à l'envers. Si les concepts abstraits sont au centre, c'est (selon moi) absurde, puisque la philosophie, la théorie etc... découlent directement de ce qu'on observe du réel, et donc par définition périphérique au réel.
Qu'on ait réussi à faire passer le concret au second plan pour le remplacer par tout un tas de concepts plus ou moins foireux qui nous mènent à notre perte est un tour de force réalisé très lentement mais on ne peut plus surement.
Comment personne n'a pu le voir jusqu'ici sans s'en émouvoir (voire s'en offusquer...) ?
Mystère.
Comment peut-on remplacer les vraies valeurs de la société par du vide et le faire gober à la masse ?

Ces fameux (bien-)penseurs, philosophes et théoriciens de tous poils, ne sont-ils pas censés être les garants de notre sécurité tant intellectuelle et culturelle que sociétale ?
Des gardiens ? Des avertisseurs ?
Où sont-ce juste des parties prenantes et intégrantes du système qui sous couvert de penser à contre courant ou par "eux mêmes" contribuent à nous faire passer la pilule ???

Écrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 10:49

Connaître et faire connaître ; déjà un morceau de "puissance" :

http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1439

Écrit par : pub | lundi, 21 juin 2010 10:55

Une impuissance qui rapporte aux états et qui soigneusement distillée participe à la propagande. L'impuissance est liée au système, "les élus" restent vautrés sur leur siège, quoiqu'ils fassent, pas de licenciement pour faute.
A la façon du limogeage d'un joueur, certains politiques devraient être démis immédiatement de leurs fonctions.
La liste serait longue ...

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 11:14

Ecrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 11:14

Ce qui impliquerait qu'ils soient des hommes d'états, c'est à dire avec une éthique, et une paire de burnes.
Et non des rapaces avec un (des...) portefeuille(s) en bourse...

Écrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 11:23

Ecrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 10:49

"De tous poils" comme tu dis ...
Depuis (au moins ) Marx la philosophie n'a plus pour seul fonction de fournir les moyens de connaître et comprendre le monde ( le "réel") mais de fournir des outils "théoriques" pour le transformer.
Les gens auxquels il est fait référence ici , c'est à dire les "intellectuels de cour" du genre de fin quelle quelle croute et la clique, ne sont pas, n'ont jamais été des philosophes, au sens où ils n'ont jamais produit une pensée construite "théorique" , originale et autonome , qui se rattache aux finalités philosophiques .
Personne ne les "connait" en dehors de la bulle médiacratique hexagonale ( certains sont "connus" mais essentiellement comme des bouffons grotesques , tels béchamelle , mais dans une totale extériorité avec le milieu philosophique).
La portée de ces "lumières" est si faible qu'elle n'éclaire pas au de là de la pièce où s'agitent leurs images "dans le poste".
Le seul philosophe français vivant, reconnu comme tel, et étudié dans les départements de philosophie, de par le vaste monde, c'est ... Badiou .
Et pour cause : badiou est le seul qui ait produit un "corpus" philosophique susceptible d'être étudié ( "l'être et l'évènement" suivi de "logique des mondes" ) , d'un niveau de concepts considéré comme digne de ses illustres prédécesseurs.

Maintenant , badiou lui-même postule une parfaite extériorité entre ses positions ( son système ) philosophique et ses prositions ou interventions politiques . En clair il ne prétend pas donner les clefs de la révolution sociale dans son système d'interprétation de l'histoire et du monde .

Outre atlantique, et à l'opposé des positions intellectuelles philosophiques de Badiou, Chomski , qui a à peu près le même age que badiou , et des positions politiques assez proches ( d'hostilité radicale au libéralisme et au démocratisme "occidental" ), fait au contraire clairement le rapport entre ses postions de scientifiques et philosophiques et son rôle actuel "d'intellectuel engagé" .

badiou et chomski ne sont pas seuls à inetervenir dans le monde intellectuel "authentique" , celui des idées .
Ils ont acquis une notoriété qui leurs permet , marginalement, de faire entendre une voix dissonante dans le concert insipide des médiacrates serviles et vautrés .
Mais des gens bien plus jeunes qu'eux , avec des idées neuves , inspirées de l'héritage de leurs prédécesseurs mais confrontées à leur propre observation du monde "réel" , d'aujourd'hui, sont "à l'oeuvre" , un peu partout.

Bref ... il ne faut pas plus se fonder sur la geste burlesque des clowns médiatisés qui viennent à la soupe sur les médias "institutionnels" pour juger "des philosophes" et des "penseurs" contemporains, que sur la starac pour juger de la création musicale aujourd'hui .

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 11:30

ché pas pourquoi je veux à tout prix italianiser chomsky ... sans doute l'influence de gramsci ( faut que j'en parle à mon psi , pardon ... psy )

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 11:32

Ecrit par : BzH (Désabusé) | lundi, 21 juin 2010 11:23

Ce qui a totalement disparu, effectivement. En d'autres temps et ça a été dit, ici ou là (chez tgb), Bachelot et bien d'autres auraient du démissionner.
Quand on est élu en rêvant à haute voix sur la puissance de l'argent sans oublier la valeur réussite, on offre au peuple le cauchemar au réveil.

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 11:39

@BzH (Désabusé) et agathe

Ce qui manque le plus à nos politiques, ce ne sont pas "les burnes" ( certain(e)s en ont "à revendre" et ce sont les pires ) , mais des idées .
Or l'état de délabrement général, de l'économie politique comme de de la théorie critique , politique et sociale, s'est longuement "construit" .
Il a fallu 40 ans pour nous amener là où nous sommes ( descendus).
Un peu de patience est requise , en même temps qu'une courageuse détermination à repartir "du bon pied" .
Les "évènements" vont inéluctablement nous y conduire.
le temps est donc bien à l'indignation et la révolte, mais pas au découragement .
( d'ailleurs je sais bien qu'agathe n'est pas du tout découragée )

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 11:50

( d'ailleurs je sais bien qu'agathe n'est pas du tout découragée )
Ecrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 11:50

Peut on vivre, dormir, penser, se nourrir sans se référer à Agathe ?

C'est la question existentielle du jour...

hé hé hé !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 11:58

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 11:58

Je préfèrerais en effet ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 12:29

Donc de source dont je maintiendrai l'anonymat, un excellent lien en rapport direct avec le sujet et ce qui vient d'être écrit :
www.legrandsoir.info/Lettre-Ouverte-a-Noam-Chomsky-suite-a-sa-visite-a-Paris-Counterpunch.html

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 13:18

Agathe dit:"A la façon du limogeage d'un joueur, certains politiques devraient être démis immédiatement de leurs fonctions.
La liste serait longue ..."

Tout à fait, mais s'ils ne les changent pas, c'est qu'ils n'ont pas de chevaux frais - serviles, donc fiables et pas regardants.
Sinon, seraient "out":
Lagarde avec son absence de résultats et ses déclarations régulières sur le "ralentissement de la baisse de la croissance"
Bachelot et ses vaccins et sa "réforme" de la santé
Hrtfx et ses déclarations racistes et toute son incompétence avérée.
Besson, avec tous ces gens qu'il fait expulser à grands frais - dont des passagers d'un bus à destination du Maghreb qui rentraient tranquillement chez eux (bien contents) et qui ont été placés dans un centre de rétention pour faire du chiffre. Sans parler des non expulsables qui reviennent aussitôt après avoir été comptabilisés. Et du reste.
MAM qui, ministre de la justice, pense être encore à l'armée;
Borloo, qui a vu son Grenelle de l'environnement tourner directement à la mascarade, et dont on n'entend plus parler.
Se serait-il retiré dans un monastère?

Le secrétaire d'état fumant qui nous fait payer ses cigares (espérons qu'au moins il descend au pied de l'immeuble pour ne pas enfumer un service public).

Et le moins sollicité d'entre tous: Devedjan, ministre de "la relance", dont les résultats en-dessous de zéro auraient dû hâter le départ. Mais il est tellement discret que pratiquement personne en France ne sait même qu'il existe.
Etc. J'en oublie....
Last beute note least: le président himself empêtré dans des déclarations d'intention qu'il n'aura pas tenues et mêlé à toutes les magouilles de ce siècle et du siècle dernier.

Belle engeance.

Pas vraiment une équipe de gagnants, plutôt des bras cassés, comme dans l'équipe de france calquée à leur immage.

Dire qu'ils espéraient se refaire une virginité avec une victoire de l'équipe de France!

Comme si, dans les hautes sphères, la nullité des uns était automatiquement compensée par la victoire des autres.

Et comme si jouer avec les pieds équivalait à jouer comme des pieds.

Écrit par : emcee | lundi, 21 juin 2010 13:39

Ecrit par : emcee | lundi, 21 juin 2010 13:39

Reprenons ( à tgb) la sentence de bouffon "si c'est exact , c'est inacceptable" .

Écrit par : urbain | lundi, 21 juin 2010 13:47

Bon, je voulais écrire "image", le clavier a tranché en ma défaveur :-(
On ne maîtrise plus rien de nos jours.

Écrit par : emcee | lundi, 21 juin 2010 13:52

Facile pour Finkielcroute de reconnaître les ennemis de la nation selon ses critères : au sein de l'équipe de France, Ribéry et Anelka sont les deux seuls footballeurs convertis à l'islam...

Écrit par : Footix | lundi, 21 juin 2010 15:05

Ecrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 12:29

Moi aussi, mon clavier a ajouté un S -))

Ecrit par : emcee | lundi, 21 juin 2010 13:39

Oui et encore des noms à ajouter,d'ailleurs, pas fan de Marianne mais Neumann a rappelé les noms des mouillés jusqu'au cou et demandé la moralisation de la politique en premier lieu en dénoncant l'esclandre du foot qui couvre les pires scandales Woerth and cie, Karachi etc ...

Comme tu dis, les xavier Bertrand et autres ont tous été élus, il ne reste plus rien de corruptible, l'ump a su rassembler les meilleurs :-DD

Ecrit par : Footix | lundi, 21 juin 2010 15:05

Oui, c'est bien ce que dit Fink, une fois de plus couleur de peau, origine (banlieue), religion, tout concorde.

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 16:07

Un petit aparté pour faire remarquer que le Village des NRV est un des rares blogs à ne pas surfer sur le foot pour faire de l'audience...

Regardez autour de vous...

Ceux qui accusent ce blog de céder à la facilité sont donc de méchants imbéciles. J'espère qu'ils auront les couilles de signifier à ceux qu'ils connaissent bien et qui se plongent avec délectation dans le bonheur de l'audience facile, leur totale réprobation.

Cependant, connaissant leur veulerie, permettez moi d'en douter...

C'était ma minute : "je suis un infect personnage à l'intérieur et un faux cul à l'extérieur".

Fin de l'aparté.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 16:50

Parce que c'est significatif de l'état du pays :

http://www.romandie.com/ats/news/100621163134.78otjtt7.asp

Il est grand temps de commencer à faire le ménage d'été, les amis !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 19:05

Dans les commentaires

Bête en cour
21.06.10 | 15h43

Liliane fait les valises (de billets), on rentre à Genève !

Écrit par : patrice | lundi, 21 juin 2010 19:24

Mouarf

www.jean-luc-melenchon.fr/2010/06/le-foot-montre-l%E2%80%99exemple/

Écrit par : le foute | lundi, 21 juin 2010 20:04

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 21 juin 2010 19:05

Pourquoi ne pas faire payer le double tarifs à ceux qui sont déjà dans l'incapacité de payer en représailles en plus de la légère majoration liée à la coupure?

EDF a tous les droits.

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 23:05

oups tarif

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 23:13

EDF, c'est l'Equipe De France ?

Non ?

Bon, m'intéresse pas...

Écrit par : Robert Chombier | lundi, 21 juin 2010 23:15

Ecrit par : Robert Chombier | lundi, 21 juin 2010 23:15

Quelque chose me dit que vous travaillez chez EDF ou GDF ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 21 juin 2010 23:27

Des terroristes armés de ballons jusqu'aux dents :

http://www.europalestine.com/spip.php?article5190

Écrit par : agathe | mardi, 22 juin 2010 10:00

Les États-Unis sont d'ailleurs la première impuissance mondiale :

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/crise-jusqu-ou-ira-la-chute-77263

Écrit par : Hervé Torchet | mardi, 22 juin 2010 12:15

Un sondage vraiment merveilleux :

http://www.lefigaro.fr/retraite/2010/06/22/05004-20100622ARTFIG00696-les-francais-acceptent-la-retraite-a-62-ans.php

Écrit par : La fabrique de la fabrique du consentement | mardi, 22 juin 2010 19:35

La rigueur touche tout le monde, mieux vaut prévoir :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/22/la-nouvelle-presidente-de-la-halde-double-son-salaire_1377163_3224.html#xtor=RSS-3208

Écrit par : agathe | mardi, 22 juin 2010 21:55

Ecrit par : agathe | mardi, 22 juin 2010 21:55

Qu'est-ce que tu crois ...
tous ces contrôles , ça coute :

www.lemonde.fr/economie/article/2010/06/22/l-amf-reclame-des-moyens-financiers-supplementaires-pour-remporter-la-bataille-de-la-regulation_1376605_3234.html#ens_id=1216746

Écrit par : urbain | mardi, 22 juin 2010 23:25

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu