Avertir le modérateur

« Bécassine passe son baccalauréat. | Page d'accueil | Wikio ou Twikio ? Une méthode incomparable pour se rasséréner. [ humour & pantalonnade ] »

mercredi, 09 juin 2010

Le cœur d'un homme fait bling bling

 

 

roselyne_bachelot_reference.jpg

 

L'ascenseur est encore en panne, je croise le voisin, âgé de 84 ans, qui peine à descendre.

 

- Vous devriez éviter de sortir aujourd'hui, vous avez cinq étages à remonter.

- Je ne peux pas faire autrement, c'est pour renouveler mon traitement pour mon cœur …

- Confiez-moi vos papiers, je vais y aller pour vous.

 

 

Je regarde au dos de l'ordonnance, je me dirige vers la pharmacie où M. Muche prend habituellement ses médicaments. Le pharmacien me tend le sac rempli et un papier en me disant qu'il faudra revenir vers 17 heures car il manque deux boîtes.

 

Je m'énerve :

 

- Cette personne âgée vient chaque mois, chez vous, pour la même prescription, vous avez peur qu'elle meure et donc de vous retrouver avec 5 boîtes de médicaments en trop ? C'est ça ? Que ce monsieur âgé et malade fasse des allers-retours ne vous dérange pas, n'est-ce pas ? L'essentiel pour vous, c'est le tiroir-caisse !

 

Je lui passe un savon mémorable, ça m'est déjà arrivé à plusieurs reprises, même schéma, j'ai dû aller ,dans plusieurs pharmacies, pour un traitement complet. Ils ne stockent pas, rentabilité oblige, même les médicaments vitaux sont commandés au compte goutte et sur demande exclusivement (on ne sait jamais, cela pourrait occasionner de graves pertes). Ils contraignent les patients à revenir.

 

Ce sujet est bien anodin. Ceci dit, face à de telles pratiques, je peine à ne pas réagir. J'ai demandé l'annulation au pharmacien en lui expliquant que je prendrais tout au même endroit. Ainsi, deux pharmacies consécutives ont enregistré puis effacé leur travail avant de voir délivrer (enfin) chez la troisième, la totalité des médicaments.

 

Basse vengeance (je l'avoue) pour mon charmant vieux voisin dont le seul souci est sa peur de déranger les autres.

 

Au cœur du fric, le cœur d'un homme ...

 

 

2sqqpai0zzqq1c5ydwgi.jpg

 

 

Agathe

 

 

 

Commentaires

Des pharmaciens en flux tendu mais finalement ainsi ils nous montrent leur vrai jour celui ni plus ni moins d'être un commerçant tout comme d'ailleurs le médecin qui a bien il me semble une clientèle. On peut toujours mettre une blouse blanche comme un célèbre rabatteur d'argent pour le cancer pour faire croire qu'ainsi on aurait des largesses d'humanité! ceci dit, rendons à mon épicier ce qui lui appartient, il existe de bons commerçants sérieux dans leur capacité de travail.
Mais... à force, nous autres, les marchandises, on va finir par se dessécher en tête de gondole...

Écrit par : jean jacques | mercredi, 09 juin 2010 06:21

"La confraternité, cette haine vigilante" ... disait mon père (pharmacien) .

Écrit par : urbain | mercredi, 09 juin 2010 08:24

Ah, les pharmaciens! Ce sont probablement ceux qui ont le plus bénéficié des largesses de l'engeance au pouvoir depuis 2002: les déremboursements, les prix de la para pharmacie libres et l'absence totale de transparence (médocs non remboursables derrière le comptoir sans possibilité d'en savoir le prix, etc.): il n'empêche qu'ils prétendent encore faire partie du corps médical.
Où étaient-ils pendant la canicule de 2003? Derrière leur comptoir sans doute. A attendre que les personnes âgées descendent leurs cinq étages pour venir jusqu'à eux.
Salue pour moi ton vieux voisin et je salue ta gentillesse à son égard.
Les jeunes et les vieux sont de plus en plus méprisés dans ce pays d'arrivistes et de clinquant, et ceux entre les deux - la population active - sont pris pour des cons.
Seule la solidarité n'a pas de prix. Il va falloir revenir aux fondamentaux. Sinon, ils vont tous nous faire crever dans la solitude.

Écrit par : emcee | mercredi, 09 juin 2010 08:53

Tu n'es pas seule petite
à souhaiter ardemment
à tous ces vieux bien vite
alléger les tourments...

Calculatrice et Sceptre
mesurent aussi souvent :
combien d'argent ces êtres
nous coûtent-ils par an ?

Écrit par : Nadia K. | mercredi, 09 juin 2010 10:33

Il va falloir agir. Que dirait-on si nous ne faisions rien ? Rationaliser, économiser, non-rembourser, privatiser ; c'est simple, non ?

"La dégringolade sans précédent des comptes de la Sécurité sociale est liée en majeure partie à la crise : l'organisme tire la plus grande part de ses recettes des cotisations des salariés et des employeurs, en chute libre avec la progression du chômage."

www.lemonde.fr/economie/article/2010/06/09/nouveau-deficit-record-de-la-secu-en-vue_1369823_3234.html

Hé oui, le problème avant tout, est celui de l'emploi, du travail...

Écrit par : ))) | mercredi, 09 juin 2010 11:19

Quand on pense que dans ce pays, le dernier grand "rêve collectif" fut le "travailler plus pour gagner plus"... Quelle misère... Rêver à bosser plus...
Faire rêver les pauvres pour que les riches gagnent plus.

Écrit par : i had a dream | mercredi, 09 juin 2010 11:28

Superbe :

www.20minutes.fr/article/576717/Web-Maree-noire-quand-BP-rachete-des-mots-cles-pour-sauver-son-image.php

La privatisation du savoir.

Écrit par : BP comme Beautiful People | mercredi, 09 juin 2010 11:41

Blanc, Boutin, Hortefeux ; il ne fait pas bon être blanc, catho et auvergnat. Stop au lynchage de nos élites vertueuses !

Écrit par : Ca suffit ! | mercredi, 09 juin 2010 11:53

Ecrit par : jean jacques | mercredi, 09 juin 2010 06:21

Il en reste quelques uns, oui, bien sûr ;-))

Ecrit par : urbain | mercredi, 09 juin 2010 08:24

Ce temps où il délivrait principalement des médicaments avant de se transformer en annexe de parfumerie ...

Ecrit par : emcee | mercredi, 09 juin 2010 08:53

Merci ;-)) Les fondamentaux ... Il va falloir donner des cours à pas mal de nos étendards politiques :-DD

Ecrit par : Nadia K. | mercredi, 09 juin 2010 10:33

C'est assez chantant ;-))

Ecrit par : ))) | mercredi, 09 juin 2010 11:19

Le chômage ! Pas de sa faute, la crise !

Effectivement Boutin et Blanc bénéficient sans doute de livraisons particulières par chauffeur en cas de besoin.
Je suis rassurée, en voilà deux (au moins) qui auront de quoi manger avec leurs retraites, ça sert à ça la réussite ... Non ?

Écrit par : agathe | mercredi, 09 juin 2010 14:05

Bravo Agathe :-)

Ne rien lâcher!

Ah,ah,ah, le gaspillage des médicaments!
Quand on sait la mesure du scandale des vaccins contre la fameuse grippe, ça ne manque pas de piquant.

Écrit par : céleste | mercredi, 09 juin 2010 15:42

Quel mauvais caractère Agathe !

Bon sang de bonsoir, je n'aimerais pas être ton pharmacien !

Le pharmacien, n'est qu'un commerçant comme un autre, après tout, sauf qu'il n'a pas intérêt à se tromper.

De toute façon, tout le monde travaille maintenant en flux tendu dans la distribution : les stocks coûtant trop cher. Toujours la sacro-sainte rentabilité !

@ Agathe : Mail.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 09 juin 2010 16:16

Ecrit par : céleste | mercredi, 09 juin 2010 15:42

Oui, Roselyne a le sens du commerce ;-))

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 09 juin 2010 16:16

Cui², tu sais bien que je suis très proche du caractère corse, j'adore les NRV ! :-DD

Écrit par : agathe | mercredi, 09 juin 2010 16:44

Enaurme !

"A partir de septembre, douze Israéliens et Palestiniens de 18 ans seront enfermés pendant trois semaines dans une maison près de Marseille. Sous l'œil des caméras du producteur français Mohamed Ulad, ils devront négocier pour aboutir à un accord de paix."

www.lefigaro.fr/international/2010/06/09/01003-20100609ARTFIG00460-une-emission-pour-resoudre-le-conflit-israelo-palestinien.php

Écrit par : 1er avril | mercredi, 09 juin 2010 17:19

Avez-vous lu le nom de la petite fille de Prévert ?

Eugénie Bachelot-Prévert.

www.lemonde.fr/culture/article/2010/06/09/des-souvenirs-de-prevert-en-vente-a-drouot_1369955_3246.html

Écrit par : Etonnant, non ? | mercredi, 09 juin 2010 19:42

"La définition que le code pénal fait de la blague raciste n'est pas adaptée à la réalité", a affirmé le ministre, car, de ce fait, "personne ou presque n'est juridiquement raciste en France", a-t-il dit. Le droit "ne tient pas compte des blagues foireuses, ni des saillies vaseuses racistes qui constituent, en réalité, un "racisme de fait, proféré par un homme vivant aux frais de la République". En outre, a estimé Hortefeux, il n'est pas "normal" qu'un ministre ayant été condamné pour injure raciale conserve son portefeuille si, dans les années qui suivent, il "vit dans une situation d'impunité de fait en abusant de son statut de ministre".

www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/09/97001-20100609FILWWW00675-polygamie-changer-le-droit-hortefeux.php

Écrit par : Bravo Brice ! | mercredi, 09 juin 2010 21:45

Ecrit par : Bravo Brice ! | mercredi, 09 juin 2010 21:45

:-DD

Écrit par : agathe | mercredi, 09 juin 2010 21:58

Tenace notre forte-bouse !
Il n'a toujours pas digéré sa dernière tarte à la crème hallal ...
Will H. Hays a commencé comme ça et a fini par vouloir absolument baiser le nombril de sa femme ( qui n'était pas enthousiaste à cette idée ) .

Écrit par : urbain | mercredi, 09 juin 2010 23:06

Dans les commentaires:

bequille à 21h56
Tiens voila du Boutin....

Écrit par : patrice | mercredi, 09 juin 2010 23:23

à propos de "commentaires" , ceux de l'article du figaro , sur l'opiniâtre action de notre courageux ministre contre les fauteurs de troubles et dilapideurs indécents des fonds publics :

www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/06/09/01016-20100609ARTFIG00625-lies-hebbadj-mis-en-examen-pour-fraude-et-escroqueries.php

Sont vraiment "très intéressants" !

Écrit par : urbain | mercredi, 09 juin 2010 23:27

Ecrit par : urbain | mercredi, 09 juin 2010 23:27

Une burqa pour Boutin, ça recouvre bien ;-))

Écrit par : agathe | mercredi, 09 juin 2010 23:38

Ecrit par : Bravo Brice ! | mercredi, 09 juin 2010 21:45

hi hi

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 09 juin 2010 23:54

Ce médoc ( Le Sarkozyl), tu l'as trouvé dans la PharmaCopé ?

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 10 juin 2010 00:50

hé hé !

Salut Bibi.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 10 juin 2010 07:26

Ecrit par : agathe | mercredi, 09 juin 2010 23:38

à propos de boutin et roselyne : ma "prescription" le billet de didier porte ce matin sur france inter ( je te recommande les "révélations" sur le fiston de la roselyne ).

Écrit par : urbain | jeudi, 10 juin 2010 10:40

Ecrit par : Pensez BiBi | jeudi, 10 juin 2010 00:50

;-))

Ecrit par : urbain | jeudi, 10 juin 2010 10:40

La nausée du matin ...

Écrit par : agathe | jeudi, 10 juin 2010 11:03

Ha, que c'est beau de voir tous ces faux-culs umpistes venir jouer les vertueux, après avoir (hier, c'est si loin) défendu Boutin..!
Sur le "terrain", ça râlait à ce point qu'il a finalement fallu (feindre de) jouer la transparence et la modestie.
C'est rassurant, ce pouvoir qui écoute le peuple...

Écrit par : D'Emma Gaugy | jeudi, 10 juin 2010 14:05

"Le procès en droitisme qui est fait à Dominique Strauss-Kahn est indécent parce ce qu'il a quand même changé le Fonds monétaire international. Il était craint partout, désormais c'est lui qui apporte les liquidités", a jugé le député du Doubs (Pierre Mollovici)."


"C'est lui qui apporte les liquidités."
(Hum)

Écrit par : La phrase du jour | jeudi, 10 juin 2010 14:28

Ecrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 09 juin 2010 23:54

Contente d'entendre ce rire

Écrit par : agathe | jeudi, 10 juin 2010 19:58

Agathe mail.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 10 juin 2010 20:10

On va gagner, on va gagner, on va gagner !
Avec la CFDT !
Ouais !

www.lemonde.fr/politique/article/2010/06/10/retraites-la-cfdt-pour-un-allongement-de-la-duree-de-cotisation_1370883_823448.html

Écrit par : réformiste et responsable | jeudi, 10 juin 2010 20:17

Si boutin et roselyne prenaient sly comme "communiquant" ( rêvons un peu ) je conjecture que nous aurions droit à ce genre de fascinante diversion :
www.20minutes.fr/article/577289/Monde-Vrais-ou-faux-les-seins-de-Sarah-Palin-font-jaser.php

( également valable pour la madone et la dame au brie, mais elles ne sont pas de son bord )

Écrit par : urbain | jeudi, 10 juin 2010 21:19

Mollovici pourrait aussi mettre une moumoute bouclée lui retombant sur les épaules , pour faire parler de lui ... ( valable également pour pas mal de ses collègues )

Écrit par : urbain | jeudi, 10 juin 2010 21:22

Moins drôle : Boutin fricote avec l'Opus Déi.

http://bit.ly/bBjovO

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 10 juin 2010 23:15

bah ouai c'est mort ti fer en clef de sol bling blang les clous sont plantés pour le serre couille !

Écrit par : Marfak | vendredi, 11 juin 2010 00:08

Le captivant acteur Bernard Blancan interprète Charles Piaget dans un film actuellement en tournage. Sur son blog, il parle de sa conception du métier d'acteur, des Lip, d'un journaliste de l'Est Républicain à l'incompétence nocive, du monde d'aujourd'hui.

http://www.blancan.org/article-acteur-chinois-51866978.html

Extraits :

"Cette histoire syndicale s’est déroulée à un moment où nous n’avions qu’une lointaine conscience de la voracité du capitalisme, où nous avions encore l’espoir que tout pouvait changer, s’inventer, en contraste avec cette sournoise certitude d’aujourd’hui que la politique se résume au bon vouloir des spéculateurs, à l’argent virtuel. On ne sait plus si un événement ou une décision politiques ont une simple incidence sur le marché boursier ou s’ils sont artificiellement provoqués pour créer des vagues spéculatives qui font naître des fortunes en quelques heures quand l’épargnant docile continue à se faire tondre. L’ouvrier, lui, voit chaque jour ses droits émoussés, ses cadences augmentées, sa retraite bouffée, ses salaires stagner sur des montants cyniquement ridicules."

"Il y a encore des manifs, aujourd’hui, de grosses parfois. Mais tout est bien encadré, les chiffres toujours minimisés, les médias toujours garants de l’ordre établi. Mais la grande force des Lip, justement, c’est d’avoir su se rendre Hors la Loi en volant les montres, en vendant, en séquestrant. Parce que c’est bien la loi qui maintient le poids des ordres établis. Quand on veut changer un ordre injuste, il faut avoir le courage d’en enfreindre les lois."

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 11 juin 2010 00:35

Le mathématicien russe Grigori Perelman a ignoré le prix d'un million de dollars qui lui était attribué par l'Institut mathématique de Clay pour avoir prouvé l'hypothèse de Poincaré. Le lauréat n'st pas venu à la cérémonie de la remise du prix qui s'est passée mardi dans le cadre d'un symposium mathématique à Paris.

http://french.ruvr.ru/2010/06/08/9381236.html

Sur France inter, le mathématicien et directeur de l’Institut Henri Poincaré, Michel Broué, s’est réjoui de l’attitude de Grigori Perelman en déclarant que "l’activité des mathématiques était jusqu’à maintenant, par nature, protégée de la pourriture financière et commerciale, j’emploie ce terme volontairement. Mais je pense que c’est sans doute une des raisons qui font que Perelman dit et veut dire qu’il ne veut pas travailler pour le fric ni pour les récompenses. C’est une chose, il travaille pour l’honneur de l’esprit humain".

http://www.xn--lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article357

Écrit par : хорошо | vendredi, 11 juin 2010 02:20

Ecrit par : Pensez BiBi | jeudi, 10 juin 2010 23:15

Merci. M'étonne pas, la charité chrétienne commençait par elle.

Ecrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 11 juin 2010 00:35

+1

Oui, vraiment bousculer le tout !

Écrit par : agathe | vendredi, 11 juin 2010 10:10

Ecrit par : Marfak | vendredi, 11 juin 2010 00:08

Une balade à faire sur ce site, je vais aller m'y promener ..

Écrit par : agathe | vendredi, 11 juin 2010 10:12

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu