Avertir le modérateur

« L'Homme est une fourmi comme les autres ! Qu'ils nous martèlent ! | Page d'accueil | Tiens ! Et si on nationalisait la Commission européenne ? »

lundi, 31 mai 2010

Le précieux ridicule, Molière update.

 

 

homme-aux-deux-cerveaux-03-g.jpg

 

 

«Vous savez quand on pense à ce qu'a fait François Mitterrand en ramenant l'âge légal du départ à la retraite de 65 à 60 ans ! On aurait beaucoup moins de problème s'il s'était abstenu

 

Merveilleux ! Du haut vol … Navrant mais amusant de se livrer au même exercice ...

 

Si Mitterrand n'avait pas aboli la peine de mort, aujourd'hui il y aurait de la place dans les prisons ...

 

Et l'esclavage ? Sans la fin de la traite des hommes, le chômage n'existerait plus. Sans compter sur l'économie substantielle de personnel et de charges afférentes dans certains ministères

 

Et si pour faire court, nous n'avions pas appliqué le programme du CNR ?


Denis Kessler, ancien vice-président du MEDEF, a déclaré dans le magazine Challenges (4 octobre 2007) qu'il fallait "défaire méthodiquement le programme du CNR" en précisant : "le gouvernement s'y emploie".

 

« Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d'importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme... A y regarder de plus près, on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !. » [5].

Un vice-président du Medef qui le dit, tout de même …

Au jour d'aujourd'hui, si l'on suit les préceptes brillants de notre président, nous serions semblables à nos frères américains, au lendemain d'un progrès incroyable pour eux, une couverture maladie pour les plus pauvres ?

Débarrassés de ce qui plombe l'économie française ?

 

Au fait, comment se portent les finances américaines avec tout cet assistanat dispendieux en moins ?

Un marasme semblable voire pire que le nôtre ?

Au travers des vidéos évoquant les anciennes déclarations du chef de l'Etat, on ne peut que constater l'inconsistance de ses propos, ses mensonges (d'aplomb) avec pour seule visée l'image et la communication …

Le ridicule ne tue pas.

 

Le voilà, le modèle économique parfait.

 

Le profit.

 

Un point c'est tout.

 

Le point, c'est nous.

 

Agathe

Commentaires

Tu as raison Agathe.

La droite française n'a plus d'idées ! N'en a t-elle jamais eu sinon de reprendre celles des néos libs anglo saxons ?

Elle a beau se ridiculiser en appelant "réformes", les terribles régressions que sont ses "contre-réformes".

Rien n'y fait : personne n'est dupe !

Ce n'est pas parce qu'on qualifie un chat de chien qu'il finira par aboyer... Proverbe cuicuisque.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 31 mai 2010 07:40

La droite n'a jamais eu d'idée, sinon une , toujours la même : gérer la contrainte sociale et la maintenir au mieux des intérêts dominants.
C'est l'essence du "réformisme".
C'est ce qu'on appelle autrement "le libéralisme", sous-tendu par une posture idéologique de maintien (pour une petite minorité) des privilèges fondés sur les inégalités , jadis désignée comme "réactionnaire" .
C'est d'ailleurs ce qui distingue la droite de la gauche.
La position politique de gauche c'est tout simplement de récuser, sur le principe de l'égalité et de l'émancipation, la restriction libérale du "politique" à la gestion de la contrainte .
C'est postuler qu'il faut démanteler cette contrainte plutôt que l'administrer, en commençant par le système de privilèges et de profits qu'elle impose aux rapports sociaux.
C'est donc à la "gauche" d'avoir des "idées" , une contrainte dont la droite , comme telle, est "naturellement" exonérée.
D'où on peut déduire non pas que la gauche n'a pas plus d'idées que la droite, mais plutôt qu'elle n'est plus guère représentée dans le landernau politique .

Écrit par : urbain | lundi, 31 mai 2010 07:59

Incidemment, agathe, le programme du CNR ( dans toutes les bonnes librairies) n'a connu qu'une très brève mise en route, à la libération.
Mais quiconque le lis constatera qu'il suffirait à une "gauche" , digne de ce nom, de ... l'appliquer (mutatis mutandis) ... enfin et complètement.
Bon, la france est qualifiée d'office pour l'euro 2016 , n'est-ce pas au fond l'essentiel ?

Écrit par : urbain | lundi, 31 mai 2010 08:06

Mais bien sur, alors allons-y gaiement !

VIVE MITTERAND QUI A ETE SI BON POUR LA FRANCE PENDANT SES 15 ANNEES DE REGNE !

Que ne faut-il pas dire pour faire plaisir a quelques illuminés persuadé de la véracité du fameux précepte "quand même, avant c'était mieux!".

Écrit par : Marcel | lundi, 31 mai 2010 08:50

Ecrit par : Marcel | lundi, 31 mai 2010 08:50

Avant ce n'était peut-être pas mieux mais indubitablement, maintenant c'est pire... Qui pourrait encore le nier, Marcel ?

Je crois que tout le monde est d'accord sur ce point. Il suffit de regarder autour de soi, dans la rue !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 31 mai 2010 09:07

Toi aussi, sois malin !

«Vous savez quand on pense à ce qu'a fait xxxxxxx en xxxxxxxxxx ! On aurait beaucoup moins de problème s'il s'était abstenu.»

Un tee-shirt de Henri Guano à gagner.

Écrit par : jeu | lundi, 31 mai 2010 09:25

mitterand était le pire des présidents:
-abaissement de l'age de départ à la retraite
-abolition de la peine de mort
-acceuil de tout le magreb sur notre sol
-magouilles en tout genre avec ses freres et fils ,trafiquants d'armes
-affaire du sang contaminé
-c'est à cause de lui que notre FRANCE est dans ce triste état aujourd'hui

Écrit par : beldonne | lundi, 31 mai 2010 09:37

Je ne sais pas de quoi vous débattez , mitterand était de droite, d'extrême droite à ses "débuts", et de même que les autres lois "de progrès social" la loi sur l'abaissement de l'age de la retraite fut votée sous une présidence de droite , dès lors que nous n'avons connu que des présidents de droite .
Simplement mitterand , en dépit de tous ses défauts, était assurément moins bête que ses successeurs et plus conscient de ses responsabilités d'homme d'état .

Écrit par : urbain | lundi, 31 mai 2010 10:07

Marcel et beldonne ont le même professeur d'orthographe, pour eux, Mitterrand manque toujours d'"R".

Écrit par : Marcel Beldonne | lundi, 31 mai 2010 10:08

En réalité, dans le cas de bouffon, il est notable que la réflexion qui s'impose à tous, au vu des évènements qui suivirent sa résistible ascension, c'est que :
« quand on pense tout à ce qu'il a prétendu faire ! On aurait beaucoup plus de problème s'il l'avait réalisé.»
Estimons nous donc heureux que l'agitation histrionnique soit pour l'essentiel ( on veillera ultérieurement à réparer ce qu'il a cassé dans sa compulsion réformique , dite "de rupture" ) demeurée sans effet décisivement désastreux... jusqu'ici .
Cela n'est d'ailleurs pas du à quelques improbables "éclairs de lucidité" des pathétiques nigauds qui "gouvernent", ou autres effets d'une providence bienveillante à l'égard des français, mais tout simplement à l'impotence crasse des "politiques" et à leur incapacité désormais avérée d'intervenir sur des événements devenus pour eux totalement incontrôlables .

Écrit par : urbain | lundi, 31 mai 2010 10:53

Nos neuneus n'ont pas trop à se plaindre du passif de Mitterrand. Le "tournant de la rigueur" de 1983/84 (sous l'impulsion des "socio"-libéraux, aujourd'hui au top et pas très éloignés du pouvoir actuel ; DSK, Attali, Rocard etc (et malgré le rapport de Robert Eisner (vite enterré) pointant le début d'efficacité de la politique "socialiste" de relance par la consommation)), la dérégulation des marchés financiers (Beregovoy), le nouveau culte de l'entrepreneur priapique (Tapie, Borloo...), les belles plus-values sur les nationalisations puis privatisations, Maastricht etc.
La peine de mort, abolition bien tardive.
L'immigration, bien maigrelette par rapport aux 30 glorieuses, immigration massive sous la houlette du patronat, parfois en toute illégalité. Développement de nos belles entreprises du BTP afin de "loger" tout ce petit monde, par-delà le périphérique.
Magouilles, rien de bien neuf et rien d'achevé. Aucun monopole dans ce secteur.

Écrit par : bilan | lundi, 31 mai 2010 11:16

Lu sur le blog du postillonnant JF Kahn (qui évoque l'attentat de Karachi, une magouille de Mitterrand, comme chacun sait) :

"Les protestants réunissent un colloque pour fêter l’anniversaire du philosophe Paul Ricoeur : il (N. Sarkozy) s’empare de la cérémonie et la privatise. Comme il n’avait jamais entendu parler de Ricoeur, il a lu un discours qu’on lui avait préalablement rédigé et dans lequel on citait le philosophe allemand Husserl qu’il a appelé « Rouslot »."

www.jeanfrancoiskahn.com/Argent-sale-l-effet-boomerang-touche-le-clan-Sarko_a148.html

Écrit par : Le philosophe Martin Hall-de-gare | lundi, 31 mai 2010 11:40

Eh bien, mon billet sans doute trop laconique n'a pas été compris.

Il n'est pas question de bilan ... D'ailleurs, concernant NS, l'abolition des droits du travailleur voire de l'Homme (nourrissons, enfants compris) sera à mettre à son crédit ;-))

Le programme du CNR, Denis Kessler en fait une parfaite analyse, "ce qui avait été appliqué" est méthodiquement détruit. Trop, c'était trop. Les assurances privées comme couverture maladie ou pour les retraites complémentaires, c'est l'idéal, comme aux États-Unis et ce n'est pas le frère de NS qui nous dira le contraire (c'est un spécialiste), les assureurs et les banques ont besoin de cette manne financière, d'ailleurs ils se mettent même à vendre des téléphones portables, les pauvres ...Faut bien vivre !

Écrit par : agathe | lundi, 31 mai 2010 12:05

et si on mettait enfin nos poings c'est nous sur leur I lézardé de partout ?

Écrit par : tgb | lundi, 31 mai 2010 16:49

Ecrit par : agathe | lundi, 31 mai 2010 12:05

Oui, défaire, liquider (36, 68, 81 etc), jouer la "revanche", mais dans les faits, dans ce qui est fait, bien plus d'agitation et d'esbroufe communicationnelle que de kärcher réformiste. Ca stigmatise, ça chartérise devant les caméras, ça fait des peines plancher, remplit les prisons, défait les régimes spéciaux pour fabriquer de nouveaux régimes spéciaux, mais c'est assez couard et enkylosé en réalité, devant le peuple, la jeunesse, l'Histoire sociale.
Le pire est prévu durant le second quinquennat.

Écrit par : Thatcher | lundi, 31 mai 2010 16:54

Ecrit par : tgb | lundi, 31 mai 2010 16:49

Oui, l'envie est bien là ...

Ecrit par : Thatcher | lundi, 31 mai 2010 16:54

+1

Écrit par : agathe | lundi, 31 mai 2010 17:30

Qu'est-ce qui fout, Brice ?

"Les agressions de voyageurs dans les transports urbains ont augmenté de 7,9% en 2009 par rapport à 2008, le nombre d'agressions de personnels restant stable, selon l'Union des transports publics, qui réclame une "implication accrue des pouvoirs publics".

Écrit par : Efficacité prouvée | lundi, 31 mai 2010 17:36

Une bavure, une ignominie, un carnage ?

La solution :

"L'ambassadeur d'Israël au Danemark, Arthur Avnon, a affirmé que des rumeurs faisant état de liens entre la flottille pour Gaza et Al-Qaida étaient à l'origine de l'intervention de l'armée israélienne contre les bateaux d'aide humanitaire internationale."

Écrit par : Al K. Ida, le nettoyeur | lundi, 31 mai 2010 17:45

"Le ministre de l'Education explique aux recteurs comment supprimer des postes"

La solution "Al-Qaida" reste encore en réserve mais pourrait, au cas où, accélerer le mouvement.

www.liberation.fr/societe/0101638703-le-ministre-de-l-education-explique-aux-recteurs-comment-supprimer-des-postes

Écrit par : Al K. Ida, le nettoyeur | lundi, 31 mai 2010 17:57

rétro-sionisme ?

http://tinyurl.com/32hftly

Écrit par : patrice | lundi, 31 mai 2010 19:20

Al-Quaïda, l'alibi miracle pour tuer. Du déjà vu ...

Écrit par : réclame | lundi, 31 mai 2010 19:45

Ecrit par : agathe | lundi, 31 mai 2010 12:05

Non agathe, c'était clair.
Le malentendu que tu as justement constaté ( sur le bilan de "prince de l'équivoque" ) est le fait de certains commentateurs néophytes peu accoutumés à ton subtil laconisme .
Nous sommes bien d'accord sur le programme de CNR qui , en dépit de son contexte "d'union nationale" de l'époque était un programme authentiquement de gauche, voire révolutionnaire, du moins à l'aune actuelle des postures politiques.
Raison pour laquelle , d'ailleurs, il fut à peine et très brièvement esquissé à la libération ( 25 % d'électeurs votant communiste , premier parti de france à la libération ).

Écrit par : urbain | lundi, 31 mai 2010 19:49

Dans les commentaires:

Un document de l'éducation nationale incite les académies à réduire le nombre de professeurs ( "sans nuire à la qualité de la formation dispensée aux élèves"...).

Takkie Cardie
31.05.10

Est-ce l'objectif de confidentialité qui fait que ledit document est rédigé dans un charabia prétentieux et incompréhensible ? Ou serait-ce le manque de moyens dans l'EN qui fait que l'on en ressente déjà le résultat en lisant la prose émanant de ce Ministère ? N'ont-ils déjà plus de quoi payer un rédacteur compétent, capable d'écrire une phrase lisible par tous ? Il est grand temps en effet de "mobiliser les gisements d'efficience" du Ministère !...

Sibylle de Panzoult
31.05.10

J'ai souvent vu des gros lycées flanqués d'un petit bistro. Il suffirait d'inverser les fonctions de ces établissements. Dommage que le gouvernement ait réduit la TVA dans la restauration, l'opération permettrait rapidement de faire disparaître la dette.

astrapi
31.05.10

Si les profs coutent chers, c'est que la culture coute cher: essayons l'ignorance... certains ont apparemment déjà commencé dans les ministères.

Suggestions
31.05.10 | 17h55

Pour réduire le nombre de professeurs, il suffit de casser les murs cloisonnant les salles de classe. Par étage entier si nécessaire. Et pour surveiller les cancres, y mettre des policiers et un commissariat à l'entrée de l'établissement scolaire.

http://tinyurl.com/29yrdnd

UD
31.05.10

Avec de pareilles pratiques ont va surement entrer dans l'économie de la connaissance ...

Écrit par : patrice | lundi, 31 mai 2010 22:20

François Mitterand c'était il y a 30 ans. Abolition de la peine de mort. Les grands travaux : Pyramide du Louvre, Bibliothèque de France, Travaux d'Orsay, Université Tolbiac, Palais Royal, Libération des Radios et TV....

"On aurait beaucoup moins de problème s'il s'était abstenu"...Personne ne peut le dire, la moyenne des départs en retraite en Europe est vers 60 ans.
http://www.journaldunet.com/management/dossiers/040436retraites/comparaison-europe.shtml

"Si Mitterrand n'avait pas aboli la peine de mort, aujourd'hui il y aurait de la place dans les prisons ..." mais il y en aurait moins dans les cimetières
Sur l'esclavage, tout est dans le fait de savoir si le traitement infligé à esclave et accepté par lui est condamnable.

"Au fait, comment se portent les finances américaines avec tout cet assistanat dispendieux en moins ?"
Le système américain programmé pour être importé en France sous forme de résultat de propositions gouvernementales.
Contrairement à une idée répandue volontairement en France, le système américain n'est pas moins dans l'assistanat (ni le protectionnisme)qu'en Europe.
83% des salariés à temps plein avaient une assurance santé en 2007 près de 77% des travalleurs du privé reçoivent des congés payés comme avantages sociaux. Cependant les congés sont moins nombreux qu'en France et 28% des Américains (les cadres, le plus souvent) travaillent plus de 40 heures par semaine.

Écrit par : zougoulou | mardi, 01 juin 2010 07:15

Ecrit par : zougoulou | mardi, 01 juin 2010 07:15

"Les grands travaux : Pyramide du Louvre, Bibliothèque de France, Travaux d'Orsay, Université Tolbiac, Palais Royal, Libération des Radios et TV.... "
On peut pas dire que ça va nous le faire regeretter ... "à gauche".
Le "bilan politique" de mitterand est en réalité totalement désastreux, mais encore une fois ça n'est pas de ça qu'il s'agit , ici et maintenant.
La description du "système social" américain, dans le plus pur style bave-rèse, me fait bien rigoler.
ça doit faire longtemps que tu n'y a pas été .

Ce dont il s'agit, ici et maintenant, c'est de la rhétorique foireuse d'un pouvoir ridicule et néfaste, qui en est réduit aux vieilles antiennes du "c'est pas moi c'est l'autre" . Une tartuferie méprisable dans un contexte de délabrement général de son "storytelling" de supermarché .

Écrit par : urbain | mardi, 01 juin 2010 08:14

Ecrit par : urbain | mardi, 01 juin 2010 08:14

Ici et maintenant, c'est :

"Le directeur du Fonds monétaire international (FMI)
Dominique Strauss-Kahn est le seul candidat potentiel du Parti socialiste à devancer le président Nicolas Sarkozy au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop pour "Paris Match" publié aujourd'hui.
Le patron du FMI est celui qui obtient les meilleures intentions de vote face à d'autres candidats potentiels du PS (Martine Aubry, François Hollande et Ségolène Royal). Crédité de 29% des voix, il devance même le chef de l'Etat (25% des intentions de vote)."

Ou alors :

"France Inter : Nicolas Demorand annonce qu'il quitte la matinale."

Un chômeur de longue durée sera tiré au sort afin de le remplacer.
Il pourra remplacer également avantageusement Bouffon et F(u)MI(ste).

Écrit par : actualités | mardi, 01 juin 2010 14:18

Cependant les congés sont moins nombreux qu'en France et 28% des Américains (les cadres, le plus souvent) travaillent plus de 40 heures par semaine.

Ecrit par : zougoulou | mardi, 01 juin 2010 07:15

Mais leur productivité horaire est nettement moindre qu'en France, les cadres US glandent au boulot, l'important là-bas c'est de passer du temps au bureau, pas d'y travailler, d'ailleurs cela explique que le harcèlement sexuel soit plus important là-bas, nous en France n'avons même plus le temps de draguer au travail, quelle misère...

Écrit par : Alberto Moraviagra | mardi, 01 juin 2010 14:35

Première phrase de l'éditorial du Monde :

"Israël avait sans doute ses raisons pour empêcher une flottille humanitaire de gagner le
territoire palestinien de Gaza."

Magnifique.

Écrit par : Chacun a ses raisons | mardi, 01 juin 2010 14:40

Ecrit par : zougoulou | mardi, 01 juin 2010 07:15

Si l'on doit parler bilan, que restera-t-il de NS, le ras des pâquerettes ?

Michèle Laroque revenue déclarer ses impôts en France parce qu'elle est la nouvelle compagne de Baroin ? Le bouclier fiscal n'étant pas une raison suffisante ...

Les américains ont un système de santé et social performant, c'est bien connu, une carte bancaire est exigée avant les soins quand on n'a pas la carte d'assurance santé privée. Ils ont des congés payés ! Ca c'est du privilège ! Merveilleux ! Le rêve américain, donc ...

Écrit par : agathe | mardi, 01 juin 2010 15:02

LA FRANCE AUX FRANCAIS,NON LA FRANCE A SARKO,LA FRANCE DE LA PEUR ET DU FAIBLE NIVEAU DE VIE. (merci RIP mitterrand)
MADOFF n'a qu'a bien se tenir,Alors sarkozy FUTUR DICTATEUR???????

En tout cas j'ai lus tous les commentaires laissez,et ce que je vois,c'est que la france va droit dans le mur.
d'un coté il y a les gens completement borné qui ne seront content que quand l'etat aura totalement pris le pouvoir et que sarko dirigera tous de "a" a "z" mais le probleme c'est que ces gens la,je n'ai pas peur de le dire ce sont les gens "aiser" "bourgeois" de notre société,ce qui n'ont en aucun cas a s'en faire pour leur avenir.l'age de la retraite eux ils n'en ont rien a faire toute leur vie il ne font que gérer des immenses sommes d'argent assis confortablement dans leur bureau...
et d'un autre coté il y a ceux qu'ils adorent appellé et meme le rappelé la classe "populaire" ,celles qui ce lève a 6h du matin pour aller en bavé,pour pouvoir touché un petit salaire,pour pouvoir faire vivre une famille,payer un loyer,se nourir.Ceux qui on commencé a bossé a 18-19ans...Mais atention ce sont aussi les delinquants,les assassins,la violence,les dealeurs!!!
Sa me fait tellement rire,quand je vois que tous les week end des petits cheuveux long du 16eme qui achètent leur doses de cocaine et qui n'ont pas peur de debourser 200euros pour une soirée.quand je vois que 4millions de francais sont des consommateurs regulier de cannabis,pourquoi quand un jeune maghrebin est agressé dans la rue les services de police crient a la "rixe" entre bandes rivals et pourquoi quand cet personne est un jeune juif tous de suite c'est limite si hortefeux ne doit pas se rendre sur les lieux pour faire de grand discour a la tele.

BREF,je vois dans tout ce que j'ai pu lire des propos tres durs,Je lis sa:
"mitterand était le pire des présidents:
-abaissement de l'age de départ à la retraite
-abolition de la peine de mort
-acceuil de tout le magreb sur notre sol"
Non mais faut arrétez madame s'il vous plait pourquoi venir craché sa haine comme sa comme si vous étiez seul au monde...Pensez a vous inscrire dans un club d'extreme droite madame ce n'est pas ce qui doit manquer en france.Et venez faire un tour dans un quartier "populaire" parlez avec les gens.

De toute facon aujourd'ui que faire,quel avenir?
La france est parti dans une pente raide qu'elle n'arrivera pas a remonter,pour moi tous sa finira en émeutes dans toutes la france si notre president venez a etre réelu en 2012.
Laissez nous vivres,marre d'entendre a longueur d'année parler insecurité,d'augmentation par ci par la,et surtout n'oubliez pas le gouvernement sarko controle les MEDIAS,mais pas seulement....et nous nous sommes des moutons,un grand troupeau de mouton debile qui accepte tout,qui en accepte trop mais qui ne craque pas assez et qui a peur de s'imposer pour dire les choses.
je suis pas un journaliste ni un etudiant mais je m'exprime et j'ouvre ma gueule.
merci

Écrit par : axelman | mardi, 01 juin 2010 15:55

Al Qaeda, raté.
Légitime défense, bof.
Antisémitisme et islamo-gauchisme ? Pas mal...

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/06/01/selon-des-rescapes-allemands-il-n-y-avait-pas-d-armes-a-bord-du-bateau-turc_1366251_3218.html

Écrit par : le p'tit bâton entre les dents | mardi, 01 juin 2010 18:50

Pouf pouf !

L'ouverture, être dans l'action, faire des bisous à Hortefeux, applaudir aux charters et aux expulsions, libérer les femmes, ne rien foutre pour les banlieues ; ce n'est pas rien, c'est un combat, une passion, c'est la grandeur de la politique et de l'abnégation !

"La secrétaire d'Etat à la Ville, Fadela Amara, héberge occasionnellement des proches dans l'appartement de fonction qui lui est réservé mais qu'elle n'habite pas, a-t-on appris auprès de ses services, confirmant une information du Canard enchaîné."

www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/01/97001-20100601FILWWW00604-logement-amara-heberge-des-proches.php

J'adoooore les limousines avec chauffeur...

Écrit par : Passer les logements de fonction au Kärcher | mardi, 01 juin 2010 20:47

Un plaisir de te lire, M'dame Agathe ;-)

"...à 55 ans, on ne gère pas une fin de carrière mais une nouvelle étape dans la vie professionnelle"

Ah bon...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/01/pour-laurence-parisot-la-retraite-a-60-ans-est-une-grande-illusion_1366393_3224.html

Écrit par : sarah | mercredi, 02 juin 2010 00:00

Ecrit par : Chacun a ses raisons | mardi, 01 juin 2010 14:40

Oui c'est assez "carabiné" !

Écrit par : urbain | mercredi, 02 juin 2010 00:06

Ecrit par : axelman | mardi, 01 juin 2010 15:55

Merci axelman, mais mitterand on s'en fout ( à part zougoulourde ... et narcosy ).

Écrit par : urbain | mercredi, 02 juin 2010 00:08

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu