Avertir le modérateur

« Consignes de vote | Page d'accueil | soup – opera(i) [3/6] »

lundi, 22 mars 2010

élections régionales : retour vers le passé version 2010.

Éh oui les amis !

Comme en 2004, la gauche a largement gagné les élection régionales. Nos amis militants hurlent leur joie.

Et le résultat ?

autruche_politique1.pngComme en 2004 les vieux politicards du sérail socialiste, Delanoë, Hollande, Fabius, Guigou sont venus réciter leurs bréviaires indigents sur les plateaux de télévisions. Manquait plus que Strauss Kahn pour se retrouver comme au bon vieux temps !

De surcroît, avons-nous eu droit à un discours présidentiel anticipé de Ségolène Royal en direct du Poitou.

Ah ! Quelle tristesse, les potes ! Il n'ont donc rien pigé ni retenu : j'ai bien fait de m'abstenir !

La gauche molle sociale-démocrate n'a rien compris. Comme Sarkozy, comme l'UMP, comme les banques, comme les spéculateurs, comme les USA en Afghanistan et en Irak, comme les ultra libéraux des milieux d'affaires, comme les politiques de Bruxelles. Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre...

Tout est prétexte pour les hommes en place à s'accrocher à leurs avantages, à leurs idées infirmes et leurs bribes de pouvoir.

Je crains que ce soit foutu pour 2012.

N'a t-on que des socialistes professionnels mités et indéboulonnables à opposer au brutal Sarkozy ?

Alors, avouez que nous sommes bien mal barrés.

Un raz de marée de la gauche en 2004 au régionales, une raclée aux présidentielles de 2007.

Une belle victoire de la gauche en 2010, une bonne correction aux présidentielles de 2012 ?

On prend les mêmes et on recommence : on ne change pas une équipe qui gagne les matchs amicaux et perd les parties essentielles. Les cadres du PS (comme de l'UMP) sont vissés à leurs places avantageuses pendant toute leur existence. Rien ne change dans ce monde de connivence : politique, médias, journalistes, industriels, patrons.

Toujours les mêmes !

Parti de gauche, écolos, gaffe de ne pas vous faire avaler par de vieux et ambitieux requins carriéristes édentés à l'encéphalogramme plat...

Le PS, c'est l'équipe de France de football avec une Aubry en guise de Domenech.

Ce monde politique est immobile.

Inamovible.

Perpétuel.

Figé.

Pauvres de nous !

Amis lecteurs, c'est sur cette note d'impuissance, que je vous embrasse.

Ce n'est qu'un début, continuons le combat.

Malgré tout...


Cui cui, l'oiseau désespéré devant l'immobilisme du PS.

Commentaires

Bon, mon commentaire suivant était le premeir, et sans doute celui qui résume la situation, mais par les effets miraculeux de la bien-pensance virtuelle, il a été "filtré" .
faut dire qu'il contient un ... "gros mot" .

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 08:14

Elections PIEGE A CONS .

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 08:15

Sinon, si vous voulez un programme politique applicable, concret, "réaliste" et d'ailleurs qui fut engagé ( brièvement ), dans notre cher et vieux pays, au sortir d'un désastre (c'est à dire à ce qui nous sert d'alternative aux révolutions) il est vrai .
ça s'appelait "les jours heureux" ( quels utopistes puérils ces résistants, mais après tout ... ils étaient si peu nombreux ):
www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_jours_heureux-9782707160164.html

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 08:32

Ecrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 08:14

Aucun de nous n'a filtré Urbain... Tu peux me croire. ;-)

Ici, on ne filtre rien hormis les propos punis par la Loi.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 22 mars 2010 09:14

Tout ça, c'est sans compter sur "l'appel du 22 mars" de Cohn-Bendit...

(c'est bon de rire un peu)

Écrit par : gag | lundi, 22 mars 2010 09:54

miam

www.liberation.fr/politiques/0101625905-inventons-ensemble-une-cooperative-politique

Écrit par : 33 twix | lundi, 22 mars 2010 09:58

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 22 mars 2010 09:14

Comme tu es pourtant bien placé pour le savoir le filtrage que j'évoque ( qui fonctionne par "mots clef" et autres critères : délai de connexion, détection de liens, etc. ) est le fait des logiciels mis en place par 20 minutes sur le site.
En aucune manière je ne t'ai suspecté de censurer mon commentaire "élections , piège à cons "

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 09:59

Ecrit par : 33 twix | lundi, 22 mars 2010 09:58

Elections, piège à cohns bendit .

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 10:01

Ecrit par : gag | lundi, 22 mars 2010 09:54

Personnellement je comprends plus facilement ( même si naturellement je les désapprouve totalement) les motivations de l'électorat umpsiste, voire bas du frontiste, que celles de ceux qui se déplacent pour aller voter pour ce guignol égocentrique, connu depuis depuis plus de 40 ans comme un imposteur opportuniste .
Qu'est-ce qui peut bien passer par la tête d'un votant écolopportuniste ???
Et pourtant il y en a ...
( si certains lisent ces lignes, qu'ils n'hésitent pas à éclairer ma lanterne )

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 10:09

Dans le Limousin, Front de gauche + NPA = 20%.


Quand on pense que d'ici peu de temps, les élections présidentielles vont débuter et monter en tours...
Exténuant, déjà crevé...

Écrit par : cabriolet | lundi, 22 mars 2010 10:25

"De surcroît, avons-nous eu droit à un discours présidentiel anticipé de Ségolène Royal en direct du Poitou" CuiCui

La totale quoi...

:-)))

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 11:00

Et maintenant, le remaniement.
Exaltant.


Ecrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 08:32

Oui, pour ceux qui cherchent un "programme". Les idées, les choses à faire, ça court les rues quand on s'affranchit du réel-réalité, de la "fatalité", des trucs fabriqués par ceux dont l'intérêt réside dans l'appropriation de tout, comme "il faut travailler plus", "le problème de l'immigration", "le problème des retraites", "les charges", la compétitivité, la démocratie etc. Pourtant, on croit que c'est vrai, c'est partagé, ça résiste au "bon sens", et puis l'Histoire, et puis les médias, et puis mon voisin, et puis la télé, et puis la peur, et puis le vide...

http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance

Écrit par : ___ | lundi, 22 mars 2010 11:45

Ecrit par : ___ | lundi, 22 mars 2010 11:45

Ben oui, c'est bien de ça qu'il s'agit, aujourd'hui : résister , au spectacle ambiant.
Et finalement c'est assez simple, du moins au modeste niveau accessible à chacun de nous : il suffit de "préférer ne pas" , ne pas "valider" cette farce sinistre, donc ne pas y participer , ça laisse le temps et la ressource de ... faire et participer à d'autres choses, plein de choses utiles, nouvelles , intéressantes, avec plein de gens qui font de même.

En attendant le prochain désastre, ou la prochaine révolution, rien ne nous oblige à voter pour les pantins professionnels, à regarder la télé, lire le monde , le figaro ou libé, acheter des merdes inutiles et néfastes , battre nos femmes, abrutir nos enfants , cachés derrière nos écrans .

Facile, je vous dis ...

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 11:59

A quand le suicide collectif cher gourou ?

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 13:03

L'argument de 2004 se retourne aussi, la majorité défaite utilise cette fameuse année pour en minimiser voire en détourner le sens. C'est le score de 2004, entendons nous avions tout de même remporté les élections, cela ne veut donc rien dire. Cette raclée symbolique me fait bien plaisir, les umpistes sont restés très discret sur leur argument de fierté massue principal des élections 2007...La disparition du FN !

Écrit par : agathe | lundi, 22 mars 2010 13:15

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 13:03

Comme pour le reste , je m'abstiens, je "préfère ne pas" , je laisse ça aux "adhérents" ( de jim jones , au brie ou cone bandit , des télévangélistes aux télécuistres ).

Donc chère disciple voyez plutôt ce qui précède ( et s'il te faut des directives on t'a opportunémant transmis celles de certains de nos (grands) pères, et mères ).

Le "choix" n'est pas "pour quel guignol voter", mais entre participer ou non à ces pantalonnades mystificatrices;
il n'est pas entre voter ou se suicider mais entre perdre son temps à des niaiseries illusoires ( et qui dureront tant qu'il se trouvera suffisamment de dupes - dans ton genre- pour les faire perdurer ) ou faire vraiment des choses utiles, gratifiantes et émancipatrices , pour soi et pour les autres .

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 13:17

Résultat de ce grand moment démocratique :

Bon, Amara, on la vire, hein... T'as une idée d'un point d'échouage un peu prestigieux ? La HALDE ?
Et Besson, on enlève ou on déplace ?
Y faudrait des chiraquiens...
Ha oui... les fondamentaux...
Tron, Baroin, super.
Kouchner ?
On peut virer mais faut trouver un truc pour lui, un placard classieux...
Pas facile... Ambassadeur ?
Et Hirsch..? Darcos ?
Pfiou... Ca va nous occuper un petit moment... Et les journalistes aussi...

etc.

Écrit par : démocratie, écoute, verdict des urnes, j'vous ai compris | lundi, 22 mars 2010 13:29

C'était le bonheur...

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2010-03/2010-03-19/article_gouve.JPG

Écrit par : nonosse talgie | lundi, 22 mars 2010 13:35

La défaite de l'UMP, parti créé pour faire campagne sarkozyste et réformes pour fricqués, fait plaisir.
Il est clair que la gauche n'est qu'un moins mauvais choix mais il brille en comparaison de cette droite suffisante et dont la compétence cotoie le néant dans tout domaine, y compris l'ex-domaine-phare : la lutte ontre l'insécurité.
La page est remplie et tournée. La gauche doit maintenant construire pour l'emporter en 2012.

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 13:55

Démocratie !

"Historique, le département de Nicolas Sarkozy bascule à gauche", signalait dimanche soir, dans un communiqué, Pascal Buchet, responsable du Parti socialiste dans les Hauts-de-Seine. "La droite, réunie au conseil général, n'accepte pas les résultats et refuse de les inscrire", s'indignait Pascal Buchet, expliquant que c'est lui qui a dû effectuer ces formalités, selon rue89.

http://www.lemonde.fr/elections-regionales/article/2010/03/22/dans-les-hauts-de-seine-huchon-devance-pecresse_1322371_1293905.html

Une réaction de bon sens

22.03.10 | 11h18
Tant mieux
Pauvre Valérie, elle qui se donnait tant de mal pour les franciliens; elle répétait inlassablement: les transports en commun sont nuls, il n'y a pas assez de logements, il n'y a pas assz de boulot... Elle qui est née et qui habite Neuilly n'a jamais pris un RER ou Tromé. Les franciliens ne se sont pas trompés elle peut rester dans sa banlieue. Valérie n'a sûremment pas compris pourquoi elle avait perdu, elle qui n'a jamais eu d'échec dans sa petite vie...

Écrit par : agathe | lundi, 22 mars 2010 14:25

Cui cui devient militant où tu veux... :-)

Écrit par : des pas perdus | lundi, 22 mars 2010 14:39

@agathe

Sans vote ça ne se serait pas produit ;-)

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 14:53

La gauche doit maintenant construire pour l'emporter en 2012.

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 13:55

Et reproduire le merdier arriviste, cynique et hypocrite des années 80 ( sans même prétendre encore "changer la vie" ) ... qui est à l'origine de l'effondrement actuel de la pensée et de la réflexion émancipatrices.
Merci bien !
Le PS n'est pas "la gauche", ses alliés ( permanents ou opportunistes) pas davantage, et il n'y a absolument rien de bon à attendre de ces clowns interchangeables, seulement un peu moins ridicules ( et encore ) que ceux avec lesquels ils jouent aux chaises musicales , depuis trente ans .
D'ailleurs comme chacun l'aura remarqué, pour la plupart d'entre eux ( sinon tous) , dès que l'occasion se présente ils tournent leur veste "toujours du bon coté" ...

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 15:07

Il s'agit de construire pour faire face aux déçus de la gauche caviar.
La droite a fait des dégats incomparables en des domaines tels que l'éducation, l'emploi, la fiscalité, j'en passe et des meilleurs.
La gauche se voit proposer une opportunité par les français, soit elle sait construire un programme innovant, équilibré et juste, soit c'est le gadin.
Car 5 ans de sarkozysme ( ou fillonisme, villepinime...) en sus, et c'est la chute durable du pays.

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 15:19

un malheur n'arrivant jamais seul, une recrue de plus pour "la ferme des célébrités"

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/22/97001-20100322FILWWW00030-elodie-gossuin-nest-pas-reelue.php

Écrit par : tgb | lundi, 22 mars 2010 16:05

Bravo Hees, ça c'est courageux, ça c'est conforme aux valeurs du service public, youpi !

"Le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, a présenté, dans une déclaration au point.fr, les "excuses du groupe" public au ministre de l'Immigration Eric Besson, à la suite d'une chronique que lui a consacré l'humoriste Stéphane Guillon lundi matin sur France Inter.
"Je présente les excuses du groupe public à Eric Besson", déclare Jean-Luc Hees. "Les critiques sur le physique des personnes n'ont pas lieu d'être sur France Inter", ajoute le patron du groupe public. Selon lui, l'une des formules de l'humoriste n'était "pas conforme aux valeurs du service public".

Écrit par : courage | lundi, 22 mars 2010 17:05

La gauche doit maintenant construire pour l'emporter en 2012.

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 13:55

En 2012, en 2025 ou aux calendes...Il n'y a que ça dans les journaux, le poste, en ce moment et ça saoûle.

C'est pas "la gauche" qui doit l'emporter " en 2012 " ( comme si 2012 portait en soi toute la magie du futur et la gauche les clefs du Paradis ). C'est chacun qui, tant qu'il le peut, le souhaite, le ressent comme nécessaire, le regarde comme heureusement inévitable, doit construire une autre pensée sur la vie en société. Et que ça prenne le temps que ça prenne mais que ce soit fait pour durer.

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 17:10

"Il faut fermer la Bourse"

http://blog.mondediplo.net/2010-03-12-Il-faut-fermer-la-Bourse

Écrit par : rappel | lundi, 22 mars 2010 17:20

Il s'agit de construire pour faire face aux déçus de la gauche caviar.

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 15:19

Ah bon ?
Par ce que tu crois que c'est la gauche pizza maintenant ?
( et que ça qu'il faut "construire" ! )

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 17:54

Pardon ... la gauche kebab (ou merguez ).

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 17:55

Et puis d'abord, pourquoi tout le monde n'aurait-il pas droit au caviar ? hein ? ... m'enfin.

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 17:58

La droite burnée s'ouvre à vous, j'offre la vaseline.

Écrit par : Tong UMP | lundi, 22 mars 2010 18:35

Ecrit par : courage | lundi, 22 mars 2010 17:05

ce qui est assez marrant, quand on a écouté ( comme moi ), les deux coup sur coup, ce matin, c'est qu'au départ baissons est arrivé en couinant et en faisant son calimero , sans vraiment savoir pourquoi , par ce qu'il avait pas écouté Guillon ;
mais en gros on lui avait expliqué le thème : baissons taupe du FN , au PS , puis à l'UMP ( et on peut dire que Guillon sur le coup a "mis le paquet" ;
et au final c'est le fameux argument "on ne se moque pas du physique" qui est servi , comme pour le nain ...
Du coup on peut en déduire que le reste n'est ni "injuste", ni "méchant" , ni même "exagéré" ...

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 18:38

@patrice
Ma pensée sur une nouvelle société, elle est faite, tu m'offres un mandat que je la mette en pratique ?

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 18:48

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 18:48

Et le vote alors !

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 19:18

Avec l'abstention massive que tu me prépares, seuls les votes de ma famille suffiront à me faire élire, urbain...

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 20:09

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 20:09

Enfin une remarque parfaitement raisonnée.
Tu vois que l'abstention a du bon ( finalement).

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 20:33

Le hic c'est que tu te réjouis alors que tu ignores tout de mon programme extremiste lol.

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 21:01

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 18:48

Dans cette nouvelle sociéte, y'a pas de mandats. Tout au plus des dépositaires.

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 21:16

Pat t'es un pale clone de libraire, sais-tu...( dsl pr les accents sire qu'on flexe ) ;-)

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 21:21

En réalité, dans l'hypothèse d'une abstention à 80 % du corps électoral ( hypothèse que j'appelle de mes voeux naturellement ) , le "résultat" des votes n'a plus guère d'importance car le seuil de disqualification ( des résultats) est atteint , et le simulacre de pouvoir issu des urnes est de facto néantisé.

Les conditions de la démocratie , c'est à dire de l'anéantissement de l'oligarchie élective qui en interdit la réalisation, seraient alors enfin réunies.

Restera plus qu'à ... faire la révolution ...
( genre grande grève générale de mai 68 , mais sans les accords de grenelle )

Cependant, je dois admettre que ... il y a encore du taf ... et sans doutes quelques étapes intermédiaires.

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 21:33

On en vient à ce genre d'insurrection que tu disais ne pas appeller de tes voeux.
C'est beaucoup de mots pour une maigre issue vouée à l'avortement.
Mais je ne dis pas que ça me déplairait, pour le sport.

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 21:45

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 21:21

Oui. Je le confesse :-)

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 21:48

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 21:45

La révolution ça n'est pas l'insurrection.
C'est un changement de régime politique.
En 1968 , l'épisode essentiel ne fut pas du tout la "révolte étudiante" mais la plus vaste et la plus longue grève générale que le pays ait connu.
La "grève des électeurs" est une perspective bien plus terrible encore pour un régime politique du type de celui sous lequel nous "vivons".
Quand je dis "sans les accords de grenelle" ça veut dire "sans compromis" .
Il faut exiger alors une révision de la constitution, rétablissant la démocratie, c'est à dire annumant le principe du mandat électif, et le système représentatif .
Ce sont les citoyens qui votent les lois elles mêmes et non plus désignent des gugusses pour le faire à leur place .
Pour le reste c'est assez simple : la première "étape" consistera à reprendre pour l'essentiel les choses où on les a laissées .
C'est à dire au programme du CNR : voir les liens plus haut, vous verrez qu'il n'y a pas grand chose à changer ( juste remplacer des mots comme fascistes et collaborateurs par sarkolepenistes et personnalités d' "ouverture" ) .
Le pire c'est qu'on avait commencé à le faire ...

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 21:59

"La révolution ça n'est pas l'insurrection."

Ca peut...Et en cas de changement de pouvoir, on ne sait pas qui prend quoi, à quel moment, comment, avec qui. C'est trés instable.

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 22:16

Il y a un mot qui reviens fréquemment depuis un ou deux ans ( et peut être avant, mais il n'avait pas à ce point écorché mon oreille ) dans les discours des uns et des autres, à droite, fréquemment...et ils seraient nombreux à citer, et encore hier, cette fois à gauche, Claude Bartolone ( mais peut être y en eût-il d'autres auparavant ) : donner le sentiment.

Un: ma boutique ne fonctionne généralement pas au sentiment.

Deux: quand il faut " m'éviter d'avoir le sentiment ", alors que précisément mon possible sentiment me fait savoir que ce que l'on me propose est bien probablement dénué de tous sentiments à mon égard, alors je deviens, au moins, un pâle clône de libraire.

:-)

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 22:28

j'ai le sentiment que clone s'écrit sans circonflexe.

Écrit par : maitre cappêlo | lundi, 22 mars 2010 22:38

Ecrit par : maitre cappêlo | lundi, 22 mars 2010 22:38

" Clône de libraire " est une exception et porte chapeau, pointu. Mais clown, non.

Écrit par : patrice | lundi, 22 mars 2010 22:42

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 22:16

Encore une fois tu n'as pas compris ce dont il s'agit(e).
Il n'est pas question de changement de "pouvoir" ( ce qui se produit régulièrement à chaque "alternance" ) mais de changement de régime, d'organisation politique .

ça n'est pas la prise de la bastille qui fait la révolution , c'est le comité de salut public, c'est la république.

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 22:50

@mètre cape et l'eau
pale et d'autres mots que j'usitais plus haut en prennent cependant, o ( oups encore une fois...) grand dictionnaire vivant...

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 22:53

Il se pourrait bien que Guillon ait chaud aux fesses.

www.marianne2.fr/pericolegasse/Guillon-quand-l-humoriste-devient-un-editorialiste-meme-pas-drole_a24.html

Bel angle d'attaque pour nos éditorialistes, pas celui de la libertédexpression, pas celui de la vérité ou non, mais seulement que, par chance, le sketch n'était pas drôle. Ouf.

Écrit par : on joue pas avec le physique | lundi, 22 mars 2010 22:53

@urbain
Jouer avec les mots ne nourrit pas un peuple

Écrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 22:55

Ecrit par : Fran | lundi, 22 mars 2010 22:55

mouarf

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:06

Ecrit par : on joue pas avec le physique | lundi, 22 mars 2010 22:53

Oui, pourtant moi ça m'a bien fait marrer.
sans doute par ce que ça ne me gêne pas du tout de rigoler du physique de ces rats immondes ( ou de ce pericoloso de mes deux ).

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:12

D'autant que, évidemment, le physique n'a absolument rien à voir, à leurs yeux, avec le "problème". Ca permet juste à Hees et Besson de trouver un sympathique terrain d'entente.

Entendre un type hurler dans le poste, à même pas 8 heures, avec l'accent allemand, tandis que Besson erre dans les parages, suscite toujours un léger gloussement chez l'auditeur moyen.

Écrit par : Guy Ion | lundi, 22 mars 2010 23:21

Bon alors on n'a pas le droit dire que bouffon est petit, moche et ridicule avec ses talonnettes, ses tics d'agité des épaules, ses grimaces et ses rictus compulsifs, son langage calamiteux, et son idéologie pétainiste et démagogique de parvenu demeuré, vulgaire et vaniteux ?

faut pas ?

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:27

Ecrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:27

Visiblement, c'est la limite (factice) de nos jours.
Ca pourrait suffire à lourder Guillon alors que, on le sait, ce qui crispe le pouvoir n'est pas (que) là.

Écrit par : avec un gros cul ? | lundi, 22 mars 2010 23:33

Pour Albin D : "l'ouverture à droite".

Écrit par : les mots | lundi, 22 mars 2010 23:35

Ecrit par : avec un gros cul ? | lundi, 22 mars 2010 23:33

ça me rappelle plutôt la "poupée vaudou" ...
Et le bide de l'action en justice du gnome , qui n'a aboutit qu'à doter l'objet d'un magnifique bandeau publicitaire, et d'un "plan média" gratuit et très efficace.
( j'en ai gardé une en souvenir )

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:39

Ministre de la jeunesse :

www.linternaute.com/actualite/politique/dossier/la-nouvelle-direction-de-l-ump/image/marc-philippe-daubresse-389825.jpg

N'est-ce pas...

Écrit par : Franck Lepage | lundi, 22 mars 2010 23:45

Ecrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:39

Nous aurons quand même vécu quelques épisodes cocasses, noyés dans la crasse.
Vivement 2011 et la présidence française du G20 ; ça promet de grands moments d'agitation et de médias priapiques.

Écrit par : calendrier | lundi, 22 mars 2010 23:48

Ecrit par : Franck Lepage | lundi, 22 mars 2010 23:45

Au secours, pitié pour nos jeunes !
D'où y sort cet affreux , euh non ... ce charmant jeune homme ?

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:51

www.20minutes.fr/article/392660/Politique-Marc-Philippe-Daubresse-je-vais-beaucoup-m-amuser.php

Écrit par : mumuse | lundi, 22 mars 2010 23:53

Ecrit par : calendrier | lundi, 22 mars 2010 23:48

Pour sur : le j'ai vin d'honneur avec un discours bafouillé en guanique ancien et de grandes bourrades joviales , dans le dos pour la plupart ( plus bas , paraît-il de la part du boss du FMI ) .

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:56

Ecrit par : mumuse | lundi, 22 mars 2010 23:53

Pecresse version daube ?

Écrit par : urbain | lundi, 22 mars 2010 23:58

Super idée ce M le maudit version senior ramolli , ça va plaire à mimite .
Au fait il a gardé son maroquin notre succube ému ?

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 00:06

Il a beau avoir maigri, bronzé, etre mieux sapé, il n'est toujours pas ce grand gars baraqué et serein qu'il a du toujours revé d'etre, le petit nicolas.

^^

Écrit par : Tong usée | mardi, 23 mars 2010 08:14

On dirait que le regard de fouine et le menton fuyant du traitre de service n'ont pas orienté la "réflexion sur les responsabilités du service public" dans la direction qu'il indiquait ...
Le tandem de choc à la tête de france-inter semble s'être mis en service minimum permanent .

Nouveaux signes inquiétants pour la propagande du gnome a qui ça semble même avoir coupé le sifflet.

Il était temps que l'homme tron et daube-resse arrivent à la rescousse.

Enfin quand même un rayon de soleil dans l'eau froide des communicants du 2ème millénaire : onfraye se recase dans la bande dessinée avec un anti-mickey : Nietzsche au pays des lapinos.
Une courageuse tentative de recyclage qui cependant sait tirer profit de toute une longue expérience de crétinisme multimédiatisé, un peu comme finquellecroute en critique littéraire . Un exemple à suivre semble-t-il pour leurs collègues cafardeux .

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 08:51

Il est cohérent avec sa logique de vulgarisation de la philo.

Écrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 09:11

Si j'en juge par l'absence de réponse à ma demande d'éclaircissement de lundi, 22 mars 2010 10:09
de la part des nouveaux "contestataires" écolopportunistes , ils ont du mal à formuler ce qui leur tient lieu de pensée, ou ... je les ai convaincus de s'abstenir.

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 09:12

Ecrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 09:11

ça sur ce point on peut en effet affirmer qu'il est "cohérent" avec lui-même, mais parler de "logique" dans son cas et surtout de "philo" c'est assurément un énorme abus de langage; que d'ailleurs notre richard-clayderman de la pensée morale aurait sans doute lui-même récusé au nom de son "anti-philosophie radicale" .
On peut cependant parler de vulgarisation dans son cas, au sens le plus dépréciatif de vulgaire, par exemple celui où l'entend et le pratique guano dans la sphère "anti-historique" .

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 09:18

Bon il a compris qu'il fallait qu'il arrête de prétendre écrire des livres "sérieux" et que ça place était plutôt chez les scénaristes de BD ( à l'instar de finqellecroute en héritier de jacques chabanne ).
C'est un "geste fort" il faut bien le reconnaître , mais à mon avis il aurait plutôt du prendre le dessinateur de naruto et paginer son truc à l'envers. C'eut été bien mieux dans son "anti-logique", plus en rapport avec son sujet, et plus adapté au niveau de son public.

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 09:25

sa place ... oups ( coquille lacanienne )

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 09:26

Il attaque méchamment :

"Daubresse veut simplifier le RSA"


Et Hirsch qui nous quitte ; les commentateurs autorisés nous apprenant que Hirsch a fait le djaube, que sa mission est achevée.
Ha....

Écrit par : game over | mardi, 23 mars 2010 10:05

Les chômeurs en fin de droit auraient sans doute remercié Roselyne mais les labos la remercieront :

http://www.20minutes.fr/article/392836/France-Grippe-A-l-Etat-devrait-payer-48-millions-d-euros-aux-laboratoires-pharmaceutiques.php

Écrit par : agathe | mardi, 23 mars 2010 10:40

Ecrit par : les mots | lundi, 22 mars 2010 23:35

Merci.

S'il y a « ouverture », il y a « dialogue », et puis « écoute » [au singulier :-]

Je continue à en trouver :

- « garde à vue »
- « lieux de privation de liberté »
- « quartier de haute sécurité »
- « liberté surveillée »...

- « faisabilité »
- « jouabilité »
- « compétitivité »...

- « plan social »
- « interruption volontaire de grossesse »
- « personne en situation irrégulière » (« sans papiers »)
- « révolution numérique » (puis, « verte »)...

(ça, c'est tout ce que je n'ai pas glissé dans les quatres dernières parties).

Écrit par : lettres - et le néant | mardi, 23 mars 2010 10:59

les français n'ont semble-t-il encore rien compris, c'est dingue de croire en la gauche ou la droite, quand on sait combien on s'est fait berné pendant 14 ans de présidence nous faisant coire à une politique de gauche alors c'était tout autre...les français vous êtes des p..... de moutons! beh beh beh, bandes d'ignares ! et voilà qu'on remet le couvert pour les régionales...pffff

Écrit par : pneubis | mardi, 23 mars 2010 11:14

@pneubis
Faut changer les plaquettes là monsieur...
bvvvvvvv

Écrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 12:37

Ecrit par : game over | mardi, 23 mars 2010 10:05

Il va remplacer le truc compliqué par un coup de sifflet ?
( simple et pas cher ça...)

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 12:41

Petit rappel :

(après l'annulation de la taxe carbonisée par le Conseil constitutionnel)

Luc Chatel : "Le gouvernement prend acte de la décision du Conseil constitutionnel d'invalider le mécanisme de la taxe carbone mais la France doit rester à la tête du combat en faveur de l'environnement".

Frédéric Lefebvre : "l'annulation de la taxe carbone n'est pas une bonne nouvelle. C'est un gage donné au conservatisme".

Laurent Wauquiez, cette annulation n'est qu'"un accident de parcours". Il a dénoncé les "réactions pathétiques" de l'opposition qui "s'enferme de plus en plus dans un rôle d'écologiste de salon".

Fillon : "Cette contribution est nécessaire pour orienter les comportements des entreprises et des ménages en matière de consommation d'énergie et pour réduire les émissions de gaz à effet de serre."

et évidemment, le must absolu :

Nicolas Sarkozy a qualifié mardi de "choix historique" la taxe carbone, "une grande réforme" qu'il a comparée à la "décolonisation", à "l'abolition de la peine de la peine de mort" et à la "légalisation de l'avortement".

Écrit par : Ecololo Ferrari | mardi, 23 mars 2010 14:00

Elections pièges à Tron.

Et si on faisait revoter les régionales ?

Écrit par : patrice | mardi, 23 mars 2010 14:03

et si c'était la politique le problème ?
Car enfin on nous ment partout et toujours, les gens au pouvoir nous mentent et leurs opposants aussi et le gardien itou.
Tous mentent.....

Écrit par : frère odm | mardi, 23 mars 2010 14:20

Car a bien y regarder, cette démocratie ne peut plus être replatrer elle arrive au bout de son processus et révèle sa vrai nature, une nature corruptrice faîte de mensonge et de prime au détenteur du pouvoir...une nature infâme faîte de mensonge et de faux débats...elle est ce qu'elle est, elle est ce qu'elle produit...mais tel le phenix elle renaitra de ses cendre et mentira encore et encore, car c'est sa nature...

Écrit par : frère odm | mardi, 23 mars 2010 14:29

La nature humaine use du mensonge, en politique ou ailleurs. Le moindre quidam qui s'outrage du mensonge de sénateur machin ou député bidule, ment lui-meme plusieurs fois par jour, j'y parie mon slip.

Écrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 14:42

Et si on faisait revoter les régionales ?

Ecrit par : patrice | mardi, 23 mars 2010 14:03

Oui mais cette fois par le parlement .

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 14:44

Ecrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 14:42

Super mouarf.
( on dirait un mélange entre frère odm un soir de vin triste et ségolène royal un jour de bravitude déclinante )

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 14:46

Tous mentent.....

Ecrit par : frère odm | mardi, 23 mars 2010 14:20

sauf toi ?

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 17:36

Ouf :
Selon le directeur des rédactions du Figaro , "ce n'est pas la ligne du Figaro que de tenir des propos racistes".

Nous voilà rassurés ...

Donc il faut comprendre que lorsque, lors du magazine "Salut les terriens", diffusé samedi 6 mars en clair sur Canal+, animé par TAre-disson , Zemmourde avait déclaré : "Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait";
Il a en quelque sorte "ignoré" cette "ligne", sauf que c'était sur canule+ et taredisson , qui ne semblent pas s'en être offusqués .
Vous qui regardez la radiovision, confirmez moi que "c'est bien la ligne de canule+ et de son zigoto de service".

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 17:47

Ecrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 14:46


What the fuck, quel compliment, merci, o druide de l'abstention stérile.

Écrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 18:11

Ecrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 18:11

Ravi que ça te plaise, car somme toute , on aurait aussi bien pu imaginer que tu prennes ça en mauvaise part .

Je te propose donc un nouvel atelier de réflexion avec frère odm ( le ravi de la crèche se serait sans doute joint à vous s'il n'était sévèrement et durablement puni ):
"l'homme est-il bon ?"

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 18:25

à manger ?

Écrit par : Fran | mardi, 23 mars 2010 20:00

Narurellement...
à quoi d'autre ?

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 20:35

Naturellement....
( à quoi d'autre ? )

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 20:36

Putain c' qu'il est blême, mon HLM !
Et la môme du huitième, le hasch, elle aime !

Écrit par : G. Tron | mardi, 23 mars 2010 20:51

"Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a réagi sur Public Sénat aux propos de l'humoriste Stéphane Guillon visant le ministre de l'Immigration Eric Besson.

"Il a absolument le droit de se moquer, de faire des caricatures, de faire rire, de critiquer tout ce qu'il veut mais attaquer les gens sur leur physique, je le martèle, je le redis encore, je ne suis pas d'accord", a déclaré M. Mitterrand. "Je trouve que ces manières relèvent du délit de faciès ou de toutes ces choses que je réprouve en toutes circonstances", a déclaré le ministre."


"Je trouve que ces manières relèvent du délit de faciès ou de toutes ces choses que je réprouve en toutes circonstances"

Savoureux (et gerbant), n'est-ce pas..?

Écrit par : le jeu des 7 contradictions | mardi, 23 mars 2010 21:41

Ecrit par : le jeu des 7 contradictions | mardi, 23 mars 2010 21:41

On aimerait en savoir plus sur "toutes ces choses" qu'il "réprouve en toutes circonstances", et aussi , tant qu'on y est, sur celles qu'il ne "réprouve" qu'occasionnellement.

Il y a aussi celles qu'il ne réprouve pas du tout ... mais ça on les connait déjà.

Écrit par : urbain | mardi, 23 mars 2010 22:01

Pour rire un peu :

www.rue89.com/2010/03/23/philippe-val-a-lepoque-ou-il-faisait-son-guillon-144176

(avec en guest, Noël "big moustache" Mamère)

Écrit par : chansoniais | mardi, 23 mars 2010 22:50

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu