Avertir le modérateur

« Opération Tranquillité Séniors - 2ème | Page d'accueil | en arrière – jeunesse »

mercredi, 17 février 2010

L'OUBLI


podcast

MagritteMemoire.jpg


 

Pour les haïtiens, leurs vivants, leurs morts, leur misère. Disparus de tous les médias, un glissement de terrain tuant des enfants vaut un entrefilet. Not' Président leur fait l'honneur de quelques heures.

 

notes.JPG

 

Changer le monde

 

 

Pour les SDF, plus personne ne devait dormir dans la rue. Les tentes dressées dans les bois, aux abords des périphériques, ce n'est plus la rue.

notes.JPG

 

Changer le monde

 

 

Pour les fermetures d'entreprises, les salariés inscrits au chômage, les fins de droits. Pas une ligne. Quelques mots dans la presse pour les nouveaux licenciés, le temps d'une brève au journal télévisé.

notes.JPG

 

Changer le monde

 

 

Pour les profs, pas de remplacements. Le ministre parle de sécurité. La suppression de postes organisée dans les lycées ciblés créée l'insécurité.

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour l'échec du plan banlieue de Fadéla, pas un écho. Rien n'a changé, là-bas.

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour les retraites, la réforme repoussée bien après les élections pour ne pas oublier de ne pas perdre des voix.

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour les stocks de vaccin, l'enquête sur la complicité de l'OMS, celle des laboratoires, R. Bachelot occupée à faire des boules de neige.

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour les plans de relances qui n'ont rien relancé.

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour les banques, leurs spéculations, leurs bénéfices, leurs stock-options, leurs parachutes dorés, les retraites chapeaux des Proglio et autres ...

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

Pour Alzheimer, claironnée cause n°1 que tout le monde a oublié. Mais ça, c'est normal...

notes.JPG

 

 

Changer le monde

 

 

 

 

Agathe

 

 

Commentaires

+ 1

Pour la dette publique passée depuis 2007 de 2 à 3 chiffres...RIP

Écrit par : Tong UMP | mercredi, 17 février 2010 08:13

Bien oublié :
aux temps bolchéviks de feu raymond barre, premier ministre du président rouge gisgare destin, ce notoire islamo gauchiste collectiviste, je me souviens que :

(presque) tout le secteur bancaire était (encore) nationalisé,
il n'y avait pratiquement pas de "dette publique"
l'inflation voisinait 15%
on empruntait à 17% -à comparer au ratio bénéficiaire des banques qui aujourd'hui profitent de taux à moins de 0,5 % qu'ils (re)vendent à plus de 4% (quadruple culbute),
les comptes sociaux étaient équilibrés,
l'écart de salaire ( en croissance régulière) entre les ("grands")patrons et leurs employés (les moins payés) étaient 50 fois moindre qu'aujourd'hui,
l'emploi commençait à être "le" gros problème mais la "croissance de l'économie" était forte,
la presse était (très) critique, diverse et irrévérencieuse,
le PC représentait encore près de 20 % des opinions de vote,
il y avait (encore) un quartier latin, avec des librairies, des salles de cinéma "d'art et essai",
il y avait des grèves , des squats, (quelques) bidonvilles ( à nanterre) de grandes manifs, très régulièrement,
etc.
on vivait... finalement plutôt bien.
Je me souviens ...
J'ai 57 ans .

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 09:50

Et les verts butaient sur des poteaux carrés...

Écrit par : Tong UMP | mercredi, 17 février 2010 10:11

Ecrit par : Tong UMP | mercredi, 17 février 2010 08:13

Je crois que not' Président a un certain talent pour les chiffres, le pire Ministre du Budget (sous Balladur 1er).

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 09:50
Il y a de quoi être nostalgique de presque n'importe quelle époque, la pire équipe politique, c'est ici et maintenant.

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:12

Oups et période.

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:13

Mais quel est cet air qui illustre le billet ?

Écrit par : André Rieu | mercredi, 17 février 2010 10:15

En lien avec ce qui est évoqué sur France Inter dans le lecteur placé au-dessus du billet où les profs parlent des postes de surveillants par nombre d'élèves :

http://www.20minutes.fr/article/385300/France-Le-lycee-de-Thiais-est-bloque-par-les-lyceens.php

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:30

Il y a de quoi être nostalgique de presque n'importe quelle époque, la pire période politique, c'est ici et maintenant.
Ecrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:12

... excepté 1939-1944 (d'ailleurs les nostalgiques de Vichy ont voté Sarkozy)

Une pensée pour les femmes au chômage, en fin de droits, à qui Pôle Emploi propose ceci :
http://actualite.portail.free.fr/insolite/05-02-2010/france-pole-emploi-propose-un-poste-de-strip-teaseuse/

Écrit par : Quelle époque épique | mercredi, 17 février 2010 10:35

Ecrit par : Quelle époque épique | mercredi, 17 février 2010 10:35

+1

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:40

Pas encore écouté l'émission mais :

En 2010, le lycée Adolphe-Chérioux, qui s'étend sur une superficie de 40 hectares (!), compte 11 surveillants pour 1500 élèves.

En 1970, le lycée Adolphe-Chérioux employait 12 surveillants pour 450 élèves : 6 surveillants pour l'internat, 6 surveillants pour l'externat.

C'est peut-être un hasard, mais à l'époque les élèves étaient encadrés et il n'y avait pas de violences...

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 17 février 2010 10:42

la pire équipe politique, c'est ici et maintenant.

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:12

ça semble assez évident, mais c'est aussi le "pire" dans à peu près tous les autres domaines...
Si j'ai rappelé l'époque "gisgare à la barre" c'est qu'à l'époque elle était perçue comme ( et était effectivement) celle d'un pouvoir de droite , autarcique , assez indifférent aux problèmes sociaux et peu soupçonnable d'hostilité à l'encontre du capital et de la grande bourgeoisie, qui de surcroit, du point de vue "culturel" marquait un "tournant" vers le déclin et le délabrement ( reprise en main et formatage de l'université, promotion des "nouveaux philosophes" (cf. bouquin de christofferson ), "art d'état" à la Mathieu, Vasarely, et consort , épanouissement du lelouchisme cinématographique, etc . ).

Je n'ai absolument aucune nostalgie des années 70.

Et pourtant ...

Je suis comme monte Hellman que j'entendais à la radio reconnaître, lors de la réélection de Bush, qu'en dépit de la charge énorme de négativité et de répugnance qu'il associait à nixon , il se trouvait stupéfait de le "regretter" au moment de l'élection de reagan, et bien plus encore lors de celle de bush ...

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 10:45

Ecrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 17 février 2010 10:42

L'insécurité est le thème de prédilection pour gagner les élections tout en réalisant des économies.

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 10:45

Entre la peste et le choléra, le choléra apparaît presque inoffensif.

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:52

On peut s'étonner, au vu de la priorité donnée à la sécurité, que cette maman n'ait pas été protégée, malgré les menaces de mort... par notre police, qu'elle n'ait pas reçu le téléphone (mesure phare des violences faites aux femmes (sic)):

http://www.20minutes.fr/article/385098/France-Alerte-enlevement-le-bebe-retrouve-sain-et-sauf.php

La police ne peut être partout :

http://www.20minutes.fr/article/385302/France-Villiers-le-Bel-examen-de-l-appel-concernant-le-non-lieu-des-policiers.php

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 11:05

Ecrit par : Quelle époque épique | mercredi, 17 février 2010 10:35

Ca montre à quel point le marché de l'emploi se porte bien ;-))
La relance, sans doute :-DD

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 11:10

L'insécurité a un accent :

http://www.rue89.com/2010/02/16/roue-de-coups-par-des-policiers-a-une-fete-chez-moi-138776

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 11:50

la pire équipe politique, c'est ici et maintenant.

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 10:12

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/02/13/le-courage-du-present-par-alain-badiou_1305322_3232.html

Écrit par : Le courage du présent | mercredi, 17 février 2010 12:05

une nouvelle arnaque Tarnac à l'horizon

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=11009

ou comment mettre la pression sur RESF plutôt que sur les banques

Écrit par : tgb | mercredi, 17 février 2010 12:15

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 12:04

Comme pour l'école, budgets à la ramasse, peu de formation et discours gouvernemental stigmatisant et discriminatoire.

Ecrit par : Le courage du présent | mercredi, 17 février 2010 12:05

+1

Merci.

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 12:15

Ecrit par : tgb | mercredi, 17 février 2010 12:15

La police des opinions, du faciès. Tiens, ça me rappelle une époque mais laquelle ?

Écrit par : agathe | mercredi, 17 février 2010 12:20

Les taxis, avec nous !!

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100217.OBS7238/vers_la_fin_du_monopole_des_taxis_parisiens_.html

Reculade rapide à prévoir.

Écrit par : Travis Bickle | mercredi, 17 février 2010 13:50

Ecrit par : Le courage du présent | mercredi, 17 février 2010 12:05

Les grands esprits se rencontrent ( à propos des années 70 ) ...
Je suis d'accord avec cette position, déjà ancienne , de badiou (déjà exprimée dans son bouquin sur le sarkozisme ) .
Simplement : du courage, pour certains il en faut vraiment beaucoup ... plus que pour d'autres .

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 13:54

C'est "intéressant" cette histoire de sécurité à l'école, vue par un certain bout, plutôt petit, de la lorgnette (car, évidemment, l'école, l'éducation, c'est crucial et ça n'est pas que cela) dans le sens où, une fois de plus, elle révèle des contradictions ; à savoir le retour dans les gencives du pouvoir d'un de ses thèmes porteurs (et supposés rémunérateurs en terme de voix, de "croyance"...) par la bande de l'inefficacité effective de sa politique (tout le monde la constate, tous les jours, sans le truchement de statistiques plus ou moins falsifiées), par la question des effectifs (RGPP), et du rapport à notinenfants.
Et ce qui vient illustrer tout ça, ce sont les réponses poussives, à la stratégie archi-usée (Etats généraux, un surveillant derrière chaque élève ne résout rien, la faute aux syndicats, aux socialo-communistes etc), aux solutions archi-connues (clôtures, vidéosurveillance, portiques).
Le pouvoir peine à faire entendre, et pour cause (et c'est une salutaire démythification) qu'il est efficace, que son dogmatisme est opératoire, que des "machines" (sans doute désirantes) remplacent l'encadrement humain et formé etc.

Écrit par : Ecoliers-liés-liés ! | mercredi, 17 février 2010 14:02

Où je découvre, tardivement sans doute, que Fifi Meirieu s'est séparé de sa belle moustache...

www.20minutes.fr/article/385318/France-Philippe-Meirieu-Le-probleme-c-est-que-les-Etats-generaux-ont-deja-eu-lieu.php

Le problème, c’est que les Etats généraux de la moustache ont déjà eu lieu.

Écrit par : Choc | mercredi, 17 février 2010 14:11

Ecoliers-liés-liés poursuivis par un journaliste-iste-iste

http://gklein.blog.lemonde.fr/2010/02/17/13-h-france-2-poursuit-les-enfants-accidentes/

Écrit par : Mio Dio come sono caduto in basso ! | mercredi, 17 février 2010 14:50

Dédicacera son (bon) livre "témoignage romancé" de ce que fut le vécu d'un "flic" de base depuis la fin des années soixante ...
Et on causera de ça avec 2 ou 3 générations de flics ... et de justiciables .
Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 12:04

Du moment que la librairie n'invite pas le médiatique Bruno Beschizza
http://mobile.lemonde.fr/elections-regionales/article/2010/02/08/seine-saint-denis-bruno-beschizza-gamin-de-montreuil-policier-et-tete-de-liste-ump_1302648_1293905.html

Il viendrait avec un wagon plein de ses ultimes brillantes idées
http://menilmontant.numeriblog.fr/mon_weblog/2010/02/bruno-beschizza-ump-veut-connaitre-les-origines-des-policiers.html

Écrit par : boulot, métro, dodo | mercredi, 17 février 2010 15:05

Ha, l'excellent Bruno Beschizza. Voilà un ministre de l'intérieur qui aurait de la gueule ; cheveux courts, esprit "rationnel", pétri de valeurs et de délicatesse républicaine.
Et inusable fournisseur de gadgets. Un bon.

Et que devient le buzz perpétuel de Juju Rolex, dans l'Essonne (le glas) ?

Écrit par : Affirmatif ! | mercredi, 17 février 2010 15:22

Ecrit par : boulot, métro, dodo | mercredi, 17 février 2010 15:05

pas trop le genre ...

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 15:37

Ecrit par : Mio Dio come sono caduto in basso ! | mercredi, 17 février 2010 14:50

Au moins, Chatel y est. Ca, il peut, c'est possible.
Toujours le "quand on peut, on veut".
Quand on peut pas, on veut moins et on reste à la surface, ponctuellement, dans le temps des JT, par occurrences (oui/non), interdits (c'était sans doute le sens "profond" du "il est interdit d'interdire", l'interdit comme révélateur (et comme paradigme à force) de l'impuissance politique) et lois.

Heureusement, voici venir le burger hallal.... La bonne affaire...
Là aussi, nos politiques vont pouvoir, conjoncturellement, médiatiquement, voire législativement...

Écrit par : Al Al Gore | mercredi, 17 février 2010 15:44

Juju est sur la route toute la sainte journée (mais je ne l'ai pas encore croisé)

http://juliendray.blogspot.com/2010/02/une-campagne-sur-la-route-toute-la.html

Écrit par : Kyri el-Essonne | mercredi, 17 février 2010 15:50

Voilà...

"Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, a expliqué aujourd'hui qu'il fallait "développer beaucoup plus la vidéosurveillance dans les lycées et aux abords" de ces établissements pour lutter contre les violences en milieu scolaire."

Portiques, barbelés, scanners corporels, fouilles, puces RFID etc.

Il faut relancer les idées d'uniformes obligatoires pour les élèves, obligation de se lever à l'arrivée du prof, partenariat plus étroit entre les sociétés de vigiles et les établissements, pénalités financières pour les établissements présentant des scores médiocres etc.

Écrit par : De Virgile à vigile | mercredi, 17 février 2010 15:59

Ecrit par : De Virgile à vigile | mercredi, 17 février 2010 15:59

La blouse ( une tenue identique pour tous, effaçant les différences de statut social et la stupide dépendance aux marques et autres colifichets ) et l'obligation de se lever quand le prof arrive (respect!), ça n'a jamais fait de mal à personne (je peux en témoigner ) .

ça n'a (absolument) rien à voir avec les vigiles, les caméras, les flics et le bourrage de crâne, et la merveilleuse opération "tranquillité seniors".

C'est ce genre d'amalgame foireux qui à mes yeux a fortement contribué ( depuis plus de 30 ans ) au merdier actuel ( et ça aussi je peux en attester) .

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 16:48

Très bien vu magathe.

Mais quand on entend dans une vidéo des jeunes(sic) de l'UNI que nous avons eu en lien hier qui acclament l'Action française, on se dit que ce n'est pas en tournant le dos aux choses qu'on leur fait face et que le présent n'est pas le pire à venir (surtout à droite).

Écrit par : nef des fous | mercredi, 17 février 2010 19:14

Ecrit par : Kyri el-Essonne | mercredi, 17 février 2010 15:50

Le road movie le plus palpitant depuis la tournée d'adieu de lambros Vorgloou (georges guétary) dans les bourgades du Péloponnèse ...

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 20:25

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 16:48

Toujours prompt à dégainer les dossiers d'accusation...

Nos décideurs ne manqueront pas de nous resservir une grosse tambouille "résiliente", assimilant tout et n'importe quoi.
On ne peut pas dire que réinstaurer l'uniforme et le lever viendra liquider miraculeusement les problèmes.
Pourtant, nos politiques seraient tentés de nous le vendre ainsi (ça ne coûte rien, ça s'instaure aisément, et ça, à notre époque, c'est déterminant), formant ainsi une belle unité nationale avec nos émancipés.

Écrit par : L'UNI forme | mercredi, 17 février 2010 22:04

Ecrit par : L'UNI forme | mercredi, 17 février 2010 22:04

Sans doute, mais c'est pas une raison pour les imiter à rebours.
Depuis près de 40 ans j'entends tant de conneries là dessus ... mais il suffit d'avoir été en afrique sub saharienne ou ... à cuba, pour comprendre que la blouse ou l'uniforme d'écolier sont bien des signes et des instruments d'émancipation et non pas de soumission, de même l'autorité et le magistère du maître non pas ( surtout pas) ignorant mais bel et bien "sachant" et enseignant .
Dans tous ces endroits ( de pauvreté voire de misère bien souvent) où j'ai été et où l'école est perçue comme un privilège, je n'ai vu nulle part que l'autorité du maître soit remise en cause (bien au contraire) ou qu'il faille de quelque manière surveiller ou fliquer les enfants.

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 22:22

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 22:22

Concernant l'uniforme, il faudrait déjà, avant ça, revenir à de la mixité sociale (cf carte scolaire and co). Actuellement, un "uniforme" se met en place, celui de l'homogénéisation sociale des classes, par quartier, villes etc.
Quant à l'autorité du maître, oui, l'autorité qui vient du savoir, de celui qui détient le savoir. Ca, c'est crucial.
Déjà ça, entre ghettoïsation et stigmatisation du corps enseignant...

Écrit par : Waterprof | mercredi, 17 février 2010 22:40

Ecrit par : Waterprof | mercredi, 17 février 2010 22:40

Là dessus je suis d'accord.

Écrit par : urbain | mercredi, 17 février 2010 22:48

Comme d'habitude, une mosquée recouverte de signes bien dans l'air du temps.
Comme d'habitude, aucune réaction du ministre concerné.
Et puis quoi encore ? C'est pas une synagogue !
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100217.OBS7269/des_croix_gammees_sur_une_mosquee_a_sorgues.html

Écrit par : tout va bien | jeudi, 18 février 2010 05:05

Ecrit par : tout va bien | jeudi, 18 février 2010 05:05

Nos politistes ont du se dire que c'était une provocation du NPA.
(et naturellement ils ne sont pas tombés dans le panneau)

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 08:44

"Actuellement, un "uniforme" se met en place, celui de l'homogénéisation sociale des classes, par quartier, villes etc."


En ce qui concerne ma ville, mes fils étant des fils issus de bonne famille ( ho ho ho ) et chacun dans une école différente, publique, dans un quartier populaire de Bordeaux, je peux assurer que la mixité sociale est remarquable.
Alors avant de généraliser des conneries, j'estime qu'il faut être prudent.
La mixité y est multiple ( milieu social, culte, origines, etc ).
Lorsque mon grand a feté son annif avec 12 copains, c'était un particulièrement joli melting-pot de copains.

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 18 février 2010 08:47

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 18 février 2010 08:47

C'est vrai, mais ça n'est pas plus généralisable ( hélas).
A Paris et en région parisienne ( par exemple) le principe de mixité sociale est de moins en moins opéré à l'école (mon fils a 17 ans et a j'ai vécu les différents cas de figure), et je dois concéder que "le port de la blouse" , tout égalitaire et émancipatrice de la sujétion au marché, qu'elle demeure, ne changerait pas grand chose de ce point de vue (mixité sociale).

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 09:00

On dira que j'ai de la chance alors.

Écrit par : Tong PMU | jeudi, 18 février 2010 09:11

Ecrit par : Tong PMU | jeudi, 18 février 2010 09:11

Pourvu que ça dure ...
Cela dit, évidemment le problème éducatif, et tous ceux qu'il englobe ou qui l'englobent ( insertion des générations dans le tissus social, transmission des savoirs, rendant possible la construction de l'autonomie individuelle, etc. ) sont autrement plus compliqués, notamment par les 40 dernières années de "destruction massive" et concertée du lien social et de l'apprentissage de la sociabilité dont l'école était le premier palier et la cheville ouvrière.

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 09:40

Encore une fois j'ai de la chance nous avons plusieurs associations qui entourent l'école et se complètent ( aide aux devoirs, union sportive multi-disciplinaire... ), et que nous soutenons par un chouilla de bénévolat.
Tout ça pour dire que pleurer sur la lente deliquescence du tissu social organisé par les représentans de l'état c'est acté, il s'agit aussi d'agir, de prendre en main chacun l'activité sociale de son pâté de maisons.
Nous, en tous cas, on fait comme ça.
récemment des mamans ont créé un pedibus - déjà 3 ou 4 lignes...etc
Evidemment je parle seulement de ce que je connais, la vie d'un quartier lambda à Bordeaux.

Écrit par : Papa Tong | jeudi, 18 février 2010 09:57

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 18 février 2010 08:47

"se met en place"

Quelque chose en train de se faire, donc...

On peut en déduire que "Alors avant de généraliser des conneries, j'estime qu'il faut être prudent" s'adresse aux politiques qui s'échinent à généraliser, eux.

Avec la suppression de la carte scolaire, le développement des communautarismes, des établissements privés, des zones, c'est effectivement en train de se faire.

Écrit par : Mel Ange | jeudi, 18 février 2010 10:07

Salut à toi, Robert Pandraud.

Écrit par : Pandraud-Croché de Bouchais | jeudi, 18 février 2010 10:09

Ecrit par : Papa Tong | jeudi, 18 février 2010 09:57

Mais mon bon tong, nous sommes parfaitement d'accord et en accord.
On peut parfaitement essayer de faire une analyse lucide et un diagnostic proprement informé sans pour autant sombrer dans l'ataraxie et la délectation morose.
Pour moi une action efficace repose sur une compréhension correcte de son contexte et de de ses déterminations, et des objectifs raisonnés et raisonnables.
C'est ce que j'essaie de prouver quotidiennement, et j'y consacre à peu près tout mon temps.

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 10:21

Ecrit par : Papa Tong | jeudi, 18 février 2010 09:57

Bien-sûr que des choses se font. Diagnostiquer, comprendre, ce n'est pas "pleurer", c'est agir "correctement".
Car, au fond, le problème de la violence (dans toutes ses dimensions), il n'est pas dans l'école, il n'est pas filmable avec des caméras, le problème c'est la violence de la société envers son école.
Comme dit l'autre : "On dit d’un fleuve emportant tout sur son passage qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent."
Brecht

Écrit par : ____ | jeudi, 18 février 2010 10:23

Un "je me souviens" :

http://leblogdeleducation.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/02/15/je-me-souviens-qu-on-a-failli-s-occuper-de-la-violence-a-l.html

Écrit par : Gorgs Prc | jeudi, 18 février 2010 10:30

Les banques, mauvais élèves, ont compris la leçon en 2009 et se récompensent pour leurs efforts en 2009 :

http://www.20minutes.fr/article/385570/France-La-Societe-generale-va-verser-250-millions-d-euros-de-bonus-au-titre-de-2009.php

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 11:25

«J'ai toujours joué les victimes contre les délinquants, a-t-il dit. Pas question de donner aux français le sentiment du contraire, et de faire des concessions sur la garde à vue. »
« Et ce, alors que le gros de l'électorat UMP n'a pas vocation à être placé en garde à vue ».

Écrit par : Couise | jeudi, 18 février 2010 11:30

Les politiques adorent l'uniforme :

http://www.20minutes.fr/article/385446/Paris-Nouvelle-robe-pour-rachida-dati.php

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 11:35

Ecrit par : Couise | jeudi, 18 février 2010 11:30

Ca vient de chez R3 :

www.lepost.fr/article/2010/02/18/1947321_nicolas-sarkozy-le-gros-de-l-electorat-ump-n-a-pas-vocation-a-etre-place-en-garde-a-vue.html

Au moins, il y a ça, une parfaite connaissance de son noyau électoral et des signes multiples envoyés vers icelui.

Écrit par : Ray Pons | jeudi, 18 février 2010 11:39

M. Darcos explique que le droit du travail est "très complexe, trop sophistiqué, voire contradictoire" et souligne que les entreprises le trouvent "confus" ce qui est "coûteux et angoissant" et "génère beaucoup de contentieux". "Il serait nécessaire, par exemple, de créer une échelle raisonnée de sanctions", dit-il. Selon le ministre, "les critiques portées à la complexité du système sont assez unanimes et tout le monde considère qu'il est grand temps que le dossier soit rouvert". Le gouvernement a déjà fait paraître en mai 2008 une nouvelle version du code du travail, présentée comme plus claire, après un chantier de réécriture entamé en 2005.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/02/18/xavier-darcos-rouvre-le-chantier-du-droit-du-travail_1307767_823448.html

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 12:00

J'ai du mal à comprendre comment lorsqu'on estime qu'il est inutile de voter, on attend tout de meme quelque-chose des politiques, des élus donc...

Écrit par : Tong | jeudi, 18 février 2010 13:21

Histoire, à l'école ; suite :

"Si les nouveaux projets de programme sont adoptés, en septembre prochain, les futurs lycéens de seconde ne pourront plus étudier la civilisation musulmane en Histoire-géo, disparue au profit de « l'Occident chrétien médiéval."

www.rue89.com/2010/02/18/le-monde-musulman-peut-etre-banni-du-programme-de-seconde-138880

__

Assez évanescente, la réaction de notre pouvoir occidental chrétien médiéval quant au Burger halal... On aurait pu s'attendre à bien plus nerveux...
Peut-être la crainte de voir ressurgir des histoires un peu anciennes, de CDC, d'Albert Frère...

http://eco.rue89.com/2009/12/31/un-procureur-belge-sinteresse-a-frere-lami-patron-de-sarkozy-131810

Écrit par : Loppsident chrétien médiéval | jeudi, 18 février 2010 13:25

Vu chez mon postiste favori :

www.lepost.fr/article/2010/02/16/1944855_on-a-trouve-le-plus-mauvais-imitateur-de-sarkozy.html

Tenu 1 minute environ.

Écrit par : Trorigolo | jeudi, 18 février 2010 13:34

Ecrit par : Tong | jeudi, 18 février 2010 13:21

Certains ont été un peu agacés de la prise en compte de leur vote par Sarkosy, exemple parmi tant d'autres, le mini-traité passé sans même mettre un peu de lubrifiant ;-))

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 13:35

Ecrit par : Trorigolo | jeudi, 18 février 2010 13:34

Censure ? Lien corrompu ;-))

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 13:38

Résolu, il faut enlever le mot cache devant l'adresse ...

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 13:40

Non pas résolu, la vidéo ne s'affiche plus.

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 13:44

à défaut de changer le monde, on votera pour Ensemble des régions à gauche pour dire qu'on rejette ce monde-là !

Écrit par : des pas perdus | jeudi, 18 février 2010 14:15

Ecrit par : des pas perdus | jeudi, 18 février 2010 14:15

on a le droit de rejeter sans voter ?
ou pas (perdus) ?

Écrit par : piéton toulousain | jeudi, 18 février 2010 14:28

Critiquer un élu alors qu'on ne lui reconnait aucune légitimité, c'est stérile.

Écrit par : gnoT | jeudi, 18 février 2010 14:41

Ecrit par : gnoT | jeudi, 18 février 2010 14:41

Vous voulez dire par là qu'avoir un rôle social c'est faire des gosses ?

Écrit par : Elisabête Badinter | jeudi, 18 février 2010 14:47

@Elisa élisa bête
Je m'en voudrais d'avoir rétreci mon propos à une conclusion aussi idiote.
Avoir un rôle social c'est bouger son cul de devant son ordi, et sortir dans le quartier voir ce qu'il s'y passe et de quelle façon on peut y participer.

Écrit par : Tong | jeudi, 18 février 2010 15:33

Ecrit par : Loppsident chrétien médiéval | jeudi, 18 février 2010 13:25

L'UMP, mouvement populaire ? Mon cul!

http://universeofyugioh.free.fr/blog/banane01.jpg

Écrit par : nef des fous | jeudi, 18 février 2010 17:16

Remplaçons (au moins partiellement) le vote par le tirage au sort

http://www.marianne2.fr/Tirage-au-sort-ou-election-Democratie-ou-aristocratie_a343.html

Écrit par : C'est un tiré au sort qui vous parle | jeudi, 18 février 2010 17:18

les commentaires semblent bloqués

Écrit par : test | jeudi, 18 février 2010 17:26

Ecrit par : Tong | jeudi, 18 février 2010 13:21

Moi non plus, mais en réalité j'inverse la question et la réponse est en effet qu'il est inutile de voter , du moins dans l'état actuel des choses , et une abstention massive est clairement le seul moyen d'en sortir à bref délai ( de cet état) .

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 17:47

Ecrit par : test | jeudi, 18 février 2010 17:26

la preuve ...

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 17:48

Ce soir les parisiens pourront revoir, au Studio des Ursulines, "Hey Dude, Where's My Car ?"
http://www.ecrans.fr/Hey-mec-elle-est-ou-ma-projo,9231.html

Écrit par : demandez le programme | jeudi, 18 février 2010 18:05

Sans commentaire ;-))

http://www.20minutes.fr/article/385680/France-Les-connexions-pornos-a-l-Assemblee-c-est-fini.php

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 19:40

On prétend que la terre n'est pas plate.

On prétend que la terre tourne autour du soleil

On prétend que Dieu est mort.

On prétend que la révolution sexuelle n'a pas eu lieu.

On prétend que les chiffres et les nombres sont d'origine arabe.

On prétend que le communisme est l'avenir de l'Homme.

www.politis.fr/Recidive,9631.html

Écrit par : Pois sauteur | jeudi, 18 février 2010 20:20

Ecrit par : demandez le programme | jeudi, 18 février 2010 18:05

Ry. y sera ?
Avec Mouloud Achour, c'est top.

Écrit par : Ursule Inn | jeudi, 18 février 2010 20:24

Vive l'immigration choisie !

www.20minutes.fr/article/385688/France-Le-prefet-de-police-refusait-de-naturaliser-l-aieul-de-Nicolas-Sarkozy.php

Écrit par : Jacqueline Bouvier | jeudi, 18 février 2010 21:26

Ecrit par : C'est un tiré au sort qui vous parle | jeudi, 18 février 2010 17:18

ça fait un moment que je milite pour ce mode de scutin, qui comme j'ai eu l'occasion de le rappeler ici était celui en vigueur à Athènes à l'époque classique.

Écrit par : urbain | jeudi, 18 février 2010 22:26

Ecrit par : Jacqueline Bouvier | jeudi, 18 février 2010 21:26

Ah, c'est pour ça ... Sacré rancunier !

Écrit par : agathe | jeudi, 18 février 2010 22:43

Touite de B. E. Ellis lors de la mort de Salinger...

http://s.buzzfed.com/static/imagebuzz/terminal01/2010/1/28/15/bret-easton-ellis-expresses-relief-21544-1264709352-6.jpg

Écrit par : Patrick Bateman | jeudi, 18 février 2010 23:05

Ecrit par : Pois sauteur | jeudi, 18 février 2010 20:20

C'est quand même assez étrange ("inquiétante étrangeté" dirait freud) que ce genre d'énormités aient pu être proférées sans réel contredit ni réaction ...

Mais au moins on a une définition "scientifique" des races : ce sont les couleurs de peau .

La télé vous prend pour des cons, la télé vous rend con.

Écrit par : urbain | vendredi, 19 février 2010 00:05

Des nouvelles des N'avi du Wisconsin :

http://www.youtube.com/watch?v=yk2vR8w2sjc

Écrit par : C'est prouvé : "Avatar" aussi rend con | vendredi, 19 février 2010 01:05

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu