Avertir le modérateur

« Ce lundi soir, sur TF1, le 12éme épisode du téléfilm, "Le tricheur". | Page d'accueil | L'idéologie responsable »

mercredi, 27 janvier 2010

Haïti : ontologie négative de l’état


 

 

Dans une approche classique et rationaliste de l’ontologie, cette discipline de la philosophie antique visant à « dire ce qui est pour ce que c’est » , les anciens avaient très tôt remarqué qu’il  peut être commode et instructif d’approcher négativement les choses, et de découvrir ce qu’elles sont par opposition avec ce que l’on sait avec certitude qu’elles ne sont pas, ou ne sont plus .
De même, si la vie  n’est pas saisissable au travers de la mort, du moins en considérant un cadavre et en essayant de dénombrer les qualités qui le distinguent de ce qu’il fut , quand il était vivant, sans doute peut-on approcher quelques uns des traits les plus éminents et distinctifs de ces qualités qui font la vie.
Si nous appliquons cette méthode à la situation actuelle du corps moribond de l’État Haïtien, nous pouvons commencer à nous figurer ce qui  faisait de cet État un corps « vivant » et « actif » . Pour cela il nous suffit de dénombrer et considérer les principaux aspects de l’État « moderne » sous l’angle du manque : de ce qui actuellement fait défaut à Haïti, de ce point de vue.

Naturellement on n’oubliera pas que, au plan de l’État, comme de beaucoup d’autres, les haïtiens étaient déjà considérés avant (ce dernier cataclysme) comme une des populations les plus dépourvues qui soit sur cette planète. Une carence qui était d’ailleurs supposée justifier l’omniprésence sur ce petit territoire des antennes onusiennes, ou supranationales, et autres organisations gouvernementales ou non, supposées suppléer un État considéré comme défaillant.
Pourtant avec l’ultime désastre qui a « tout anéanti », on découvre que ce ne sont pas les seules fonctions « régaliennes » fondamentales , ou ce qui en subsistait, qui ont été brutalement abolies : communications, sécurité, circulation des biens et des personnes,  approvisionnement, etc. Toutes ces choses que la « solidarité » planétaire est réputée désormais pourvoir, remplacer ou rebâtir dans l’urgence. Ce ne sont pas seulement d’abri, de soins ou de nourriture que les survivants ont ou vont avoir cruellement besoin. C’est des institutions de base, des instances étatiques les plus banales et si communes qu’on en oublie même qu’elles sont la forme courante que prend l’état dans les rapports sociaux ordinaires, ceux de la civis , de la vie quotidienne du sujet dans la cité.
Pour s’en convaincre il suffisait d’écouter ces avocats Haïtiens sur le point de céder à l’accablement constatant que non seulement bon nombre de leurs confrères avocats ou magistrats étaient morts, que les palais de justice avaient été détruits mais que les archives mêmes y ont disparu. Un anéantissement complet de toute la fonction « étatique » de justice et de droit qui a par exemple pour conséquence annexe mais immédiate d’interdire aussi bien l’identification des morts ( et parfois des vivants) que toute la chaîne de conséquences sociales et obligations familiales et morales de leurs décès, et jusqu’à l’accès pour les survivants aux ressources, biens  et avoirs de leurs parents défunts.
Même amoindries, affaiblies au point où elles pouvaient l’être en Haïti, l’abolition brutale des instances élémentaires et pratiques, concrétisant et pérennisant les fonctions sociales dévolues à l’État « de droit » permet de mesurer la nature et la valeur de ce « bien commun » sans lequel les communautés humaines d’aujourd’hui semblent vouées à la déréliction et au chaos absolu.
Dans un raccourci typiquement médiatique, le site qui nous héberge titrait ce jour :
« Haïti: Les secouristes français sauvent un homme vivant des décombres... Des files d'attentes devant les banques »

Au delà de la formulation presque absurde et comme toujours pléonasmique , tautologique, et racoleuse ( en si peu de mots pourtant), c’est bien l’expression  sur le mode complaisant et vulgaire mais pourtant « sincère » de la contingence des rapports sociaux tels que le spectacle nous les représente, dans une immanence troublante de la domination qui associe la survie pathétique des corps … à celle des banques.
Naturellement ça n’est pas à une réflexion sur ce type de production idéologique dominante que je convie le lecteur (et témoin -comme l’auteur de ces lignes- du désastre affreux et de la souffrance de ces millions de nos semblables).
Pour un marxiste ( comme moi) il y a un sujet (de réflexion) autrement plus important et réel sur lequel ces faits têtus , terribles et concrets jettent une lumière crue mais encore incertaine : celui de l’État. Cet État, forme du « nous » communautaire, que le communisme doit nous permettre de dépasser au terme des temps préhistoriques que nous vivons encore. Cet État qui pour Marx n’est qu’une contingence intermédiaire et provisoire, mais qui demeure bien une des formes concrètes sous lesquelles nous devons continuer de penser les rapports sociaux et leur (r)évolution.

 

Ami lecteur je vous invite donc à réfléchir à cette « forme État » (comme d’ailleurs à la « forme parti » qui est son prolongement dans l’ordre politique actuel) , sous les doubles auspices éminemment dialectiques :
- d’une part du cas concret de l’anéantissement de l’État que nous fournit le cataclysme haïtien,
- d’autre part du cas , non moins concret, de re-formulation de l’instance de bien-commun que nous découvrent des histoires comme celle des Sarayakus , thème central d’un intéressante émission de France cul ce jour :

· site radiofrance

· wikipédia

· sarayaku


Et, à partir de ces réflexions, de ces ruines et de cette négativité sur les décombres desquelles il s’agit de re-construire,
à partir inversement ( et dialectiquement) de la positivité de ces résistances possibles et opiniâtres de ceux qui « préfèrent ne pas »,
à partir de ces cas et de bien d’autres à votre discrétion,
commencer à tenter d’ébaucher la « vision positive de la vie que nous voulons vivre » .


Au boulot !

 

Urbain

 

 

Commentaires

Après Travolta et les scientologues, urbain et les marxistes... Pauvres haïtiens.

Écrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 10:52

Ecrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 10:52

Comme d'habitude tu n'as rien compris ...
( ça demande un plus gros effort, il est vrai, que de des commentaires goguenards sur les bouffonneries radiovisées )

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 11:00

@cuicui fit l'oiseau

Pourrait-on avoir un premier point sur l'audience générée par ce billet ?

Merci.

Écrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 11:29

Quels sont les moyens dont disposent les peuples dans les formes actuelles de "société" pour s'émanciper ?

- Le simulacre électoral ?

Écrit par : agathe | mercredi, 27 janvier 2010 11:55

« vision positive de la vie que nous voulons vivre » .

Avec comme support éventuel :

http://appelpourlerevenudevie.org/

Écrit par : revenu de la mort | mercredi, 27 janvier 2010 12:30

On reparlera de ça avec les haïtiens aprés 25 ans de gestion américaine. Ils seront riches, gros et républicains. :-)

Écrit par : Tong UMP | mercredi, 27 janvier 2010 12:36

Ecrit par : revenu de la mort | mercredi, 27 janvier 2010 12:30

+1

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 12:57

Ecrit par : revenu de la mort | mercredi, 27 janvier 2010 12:30

et éviter ça :

www.lemonde.fr/politique/article/2010/01/27/retraites-l-espoir-d-un-bon-score-aux-regionales-incite-le-ps-a-serrer-les-rangs_1297227_823448.html#ens_id=1289814

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 13:05

Naturellement il existe diverses options possibles.
En voici une par exemple qui porte d'autres priorités au premier plan du débat politique ( spécialement pour tong ump) :

www.boulisme.com/newsletter/20100127/rencontre-avec-jean-francois-lamour-ancien-ministre-des-sports.php

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 13:17

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 12:57

La question de l'Etat est évidemment une question centrale, notamment si l'Etat est "revu" comme, et tu le dis, un "bien commun", et non comme cette bureaucratie qui veut se faire entreprise. La nature et l'histoire de ce bien commun (et sa dissolution à terme en tant qu'Etat).
+ "le revenu de vie" (ou toutes autres appellations) et donc un rapport renouvelé au travail, aux loisirs et à la marchandise.
+ la fermeture de la bourse.
+ la nationalisation (le retour dans le "bien commun") des banques et assurances.
+ une politique de la gratuité (que "vaut" ce numéro de Vacarme ? "défendre la gratuité" www.vacarme.org/rubrique338.html )
+ le savoir et l'éducation comme piliers indiscutables.

Ce tout dans l'idée de transition.

On commencera à y voir plus clair...

Écrit par : programme du PS | mercredi, 27 janvier 2010 15:02

HS

"Darwin et Avatar, une réponse à Thomas Heams et Jean Staune"

www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/27/darwin-et-avatar-une-reponse-a-thomas-heams-et-jean-staune-par-jean-baptiste-andre-et-nicolas-baumard_1297295_3232.html

Écrit par : Le monde est staune | mercredi, 27 janvier 2010 15:07

Votez, ça évitera aux élites de finir dans des centres de rééducation !

-Amicale bouliste UMP-

Écrit par : Amicale bouliste UMP | mercredi, 27 janvier 2010 15:18

Ecrit par : programme du PS | mercredi, 27 janvier 2010 15:02

Petit bout (extrait du glossaire) de "vivre et penser comme des porcs" de Gilles Châtelet...

"Anarcho-mercantilisme :

Courant d'idée qui présente avec subtilité et même ludisme la soumission au marché comme l'incarnation des idées libertaires parvenues à maturité. Le marché apparait donc comme la victoire d'une espèce de ruse anarchiste de l'Histoire, accomplissant une synthèse pacifique de tous les rapports sociaux (économiques, politiques, culturels etc...) censés être uniquement appréhendés à partir de l'individu particulier."

Écrit par : Otto Citassion | mercredi, 27 janvier 2010 15:19

Ecrit par : Le monde est staune | mercredi, 27 janvier 2010 15:07

Une sérieuse concurrence pour James Cameron :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/20100127.OBS4960/la_bbc_diffuse_le_premier_film_realise_par_des_singes.html

Écrit par : HS aussi | mercredi, 27 janvier 2010 15:20

Ecrit par : HS aussi | mercredi, 27 janvier 2010 15:20

Les singes seraient capables de faire un film intéressant et expérimental (du moins si on considère que filmer "au hasard" est autant un filmage que filmer selon les clichés et réflexes du cinéma commercial moderne, en dehors de tout "hasard".)
Hélas, ils ne s'occupent sans doute pas du montage (et la musique, la lumière..?)

Écrit par : Dogma CAC (40) | mercredi, 27 janvier 2010 15:29

(Etonnant... Le monde.fr, 20minutes.fr, libération.fr titrent sur une hausse du chômage (ou une vraie fausse baisse), en contradiction avec le tour de passe-passe clé en main fourni par Wauquiez. Subversive presse....)

Écrit par : HS (ou presque) | mercredi, 27 janvier 2010 15:32

Ecrit par : Amicale bouliste UMP | mercredi, 27 janvier 2010 15:18

- A voté !

Écrit par : pète en choeur | mercredi, 27 janvier 2010 17:42

Tout ceci est tellement chimérique, hélas, que j'en ai les larmes aux yeux.

Il faut vraiment vivre enfermé dans une librairie à l'écart de la réalité, avec un bon salaire, pour croire en ce monde si merveilleux de bisounours marxiste.

Dans 1000 ans peut-être, quand on saura l'Humanité définitivement condamnée...

Et encore.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 18:02

Pour ne pas rester sur une note négative : ce billet est bien écrit et l'analyse de la situation à Haïti est bien analysée et fort juste.

C'est lorsque Urbain part dans ses délires idéologiques que je ne me sens hélas plus très concerné.

Les analyses marxistes en général, sont très plausibles, mais ce qui pêche, c'est quand les marxistes tentent de faire des projets.

Pour employer une comparaison, je dirais que la religion pourrait être vivable sans les religieux et que le marxisme pourrait être un dogme supportable sans les marxistes.

Masochiste comme pas deux, je tends les verges pour me faire battre mais cela m'amuse de voir certains (je précise bien "certains") intellos bien au chaud, impeccablement peignés, pomponnés et manucurés, les pieds sur leur moquette épaisses, se préoccuper du sort de vieux travailleurs en guenilles comme moi qui ignorent de quoi demain sera fait...

Il me semble qu'il y a plus urgent que d'envisager un hypothétique communisme idéalisé. Mais ça, cela demanderait de lutter vraiment et lutter c'est sale.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 18:35

Ecrit par : Le monde est staune | mercredi, 27 janvier 2010 15:07

Je pense qu'en réalité le point de vue de thomas n'est pas vraiment différent celui des auteurs de cette tribune.
Je ne sais pas au juste ce qu'il a écrit comme commentaire sur avatar , mais je ne manquerai pas de lui demander de préciser son point de vue .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:47

différent de celui ...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:48

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:47

www.sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/12/avatar-de-cameron-darwin-ou-pas-darwin-.html

Écrit par : Thomas Hips | mercredi, 27 janvier 2010 18:54

Tout ceci est tellement chimérique, hélas, que j'en ai les larmes aux yeux.

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 18:02

Tu peux en effet en avoir les larmes aux yeux, mais précisément par ce qu'hélas les deux cas "d'étude" que je propose n'ont rien de chimérique ...
Il ne s'agit malheureusement que du monde bien réel où nous vivons aujourd'hui, avec d'une part un cataclysme "instantané" ( bien que construit sur la "longue durée" quant à ses effets) ,
et de l'autre un épisode parmi la succession de beaucoup d'autres dans un processus de longue et lente destruction ( aux effets tout aussi cataclysmiques ), mais où le petit village microcosmique ... résiste encore .
Quand au "communisme idéal" c'est naturellement un oxymore ... puisque un marxiste est fondamentalement et "par nature" un matérialiste ( et à ce titre conchie donc toute conception idéaliste) .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:59

Ecrit par : programme du PS | mercredi, 27 janvier 2010 15:02

Un certain nombre de propositions parfaitement acceptables , pour ce qui me concerne, et qui dessinent en effet une nouvelle conception sous-jacente de l'état,
mais qui ne semblent guère avoir de rapport avec le programme de nos fringants sociaux démocrates du PS...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 19:14

"Tout ceci est tellement chimérique"

Si on avait dit aux "capitalistes" qu'un jour, Adam Smith serait au pouvoir, que le marché parlerait à l'oreille de l'Homme, qu'il n'y aurait pas d'autre(s) monde(s) envisageable(s), que Reagan, Thatcher et Pinochet feraient une partie à trois pendant que Friedman filmerait, que le monde serait la pomme de Newton, ils auraient dit "tout ceci est tellement chimérique (mais si jouissif)".

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 19:14

Un petit pack de propositions tout à fait concrètes et envisageables à moyen terme.
Nous attendons encore les propositions de nos concrets non marxistes mais étonnement réalistes...

Écrit par : Programme du PSU | mercredi, 27 janvier 2010 20:06

Monsieur Urbain,

J'ai hâte de me plonger dans l'univers chamarré du marxisme et du vrai communisme. Je voudrai que vous me donnier deux ou trois méthodes pratiques pour y parvenir.

Merci d'avance.

Écrit par : le rèveur fou | mercredi, 27 janvier 2010 20:41

Ecrit par : le rèveur fou | mercredi, 27 janvier 2010 20:41

Je conseille cet ouvrage comme introduction au communisme.

http://www.amazon.fr/Livre-noir-communisme-terreur-r%C3%A9pression/dp/2221088611

De rien.

Écrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 20:50

Ecrit par : Programme du PSU | mercredi, 27 janvier 2010 20:06

Au fait ! les vôtres de propositions, elles sont où ?

On attend toujours. Si ce sont les nationalisations, pas la peine : on retombe dans le même travers que les entreprises privées, un patron nommé par l'état ou le politique conduit au même désastre ! Si c'est de nous bâcler un communisme militaire, pas la peine, on a connu !

Alors ?

Écrit par : Professeur Nimbus | mercredi, 27 janvier 2010 20:52

Ecrit par : Professeur Nimbus | mercredi, 27 janvier 2010 20:52

Cf : Ecrit par : programme du PS | mercredi, 27 janvier 2010 15:02

Le problème n'est pas la nationalisation mais la nature même de l'Etat.


Mais, cher professeur, je comprends l'impasse dans laquelle vous vous trouvez si vous conspuez les nationalisations autant que vous conchiez l'initiative privée.

Écrit par : programme du PCUS | mercredi, 27 janvier 2010 21:23

Ecrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 20:50

Du niveau du ravi, en effet ...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:23

Admirons la lune, mais la lune se couche ?
L'état ?
le parti ?
les avocats ?
Le droit ?
Voila bien un admirateur de l'iréel qui s'exprime ici qui défend l'espoir que les mensonges n'en sont pas....décidément ....indécrotable.....

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:27

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:27

Finalement, le réel, c'est Peillon ou Royal ?

Écrit par : Otto Fla-Gélé | mercredi, 27 janvier 2010 21:29

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:23

Disons que c'est le plus exhaustif ! Mais on peut aussi lire le zéro et l'infini, l'archipel du goulag, une journée dans la vie d'Ivan Denissovitch... autant de bouquins que votre libraire préféré se fera un plaisir de vous faire découvrir et qui donnent un bon aperçu du communisme réel (le tourisme en République Populaire et Démocratique de Corée ayant du mal à décoller).

Écrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 21:34

Pour ceux qui veulent du concret :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20100126.OBS4873/sarkozy_daccord_avec_obama_pour_reguler_le_systeme_banc.html

Et n'oublions pas "l'évolution en tôle ondulée" du chômage selon Lagarde.

Écrit par : Les tôles ont du lait (pitoyable calembour) | mercredi, 27 janvier 2010 21:35

Ecrit par : Otto Fla-Gélé | mercredi, 27 janvier 2010 21:29

Ils sont tous les deux réellement des menteurs, comment et pourquoi croire qu'ils me, nous, veulent du bien ?
Qui sont-ils ?
De bien mauvaises "idoles".....

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:36

Ecrit par : Programme du PSU | mercredi, 27 janvier 2010 20:06

Il y en a pas mal d'autres comme ça, qui ont été évoquées ici ou là :
revenu maximum,
referendums d'initiative populaire,
sortie de l'union européenne de la finance et de "la concurrence libre et non faussée",
etc.

et d'autres "de fond" comme perspectives de changement véritable de l'état :
démocratie directe : c'est à dire que les lois ne sont plus votées par des représentants mais approuvées ou non par l'ensemble des citoyens, avec refonte complète du statut des élus , mode électif par tirage au sort, mandats électifs soumis à des contraintes de résultats, sinon sanctionnés... comme à athènes,
justice égalitaire et gratuite : comme toutes les autres activités relevant de l'état : la justice redevient un authentique service public, démocratique et absolument gratuit : les avocats comme les magistrats sont tous fonctionnaires et sans différence de traitement,
etc ...

Mais les deux cas "cataclysmiques" que j'ai pris comme base de mon billet révèlent pas mal d'autres contradictions assez stimulantes pour une véritable réflexion, politique , historique et matérialiste, sur la question de l'état .
J'y reviendrai.

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:37

Le sly nous ressort les épouvantails des années 80, les dissidents.....décidément le blabla politicard en a contaminé plus d'un.....

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:38

Ecrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 21:34

Tu devrais ajouter , dans le même style et de même portée, par exemple : un "best of" de Carl Schmitt, l'ensemble de l'oeuvre de Gluxman, de béchamelle, de Finkielkraut et Bruckner, de Maurice Clavel, de Brasillach ( il a aussi pas mal écrit sur le communisme ), de Tixier Vignancourt, les bonnes feuilles de valeurs actuelles, de Minute, ou de "aux écoutes", etc ( liste interminable).

Sans doute des lectures qui ont du bercer tes années de formation .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:44

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:38

Con et miné ;-))

Écrit par : agathe | mercredi, 27 janvier 2010 21:45

Ecrit par : agathe | mercredi, 27 janvier 2010 21:45

Je sens comme un parfum de réglement de comptes....héhé

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:47

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:36

Prend tes gouttes ( et pas les pilules multicolores s'il te plait) et tu y verra plus clair .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:48

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:37

Excellent programme !

Il faut l'essayer tout de suite à Disneyland !

Écrit par : Mickey mouse | mercredi, 27 janvier 2010 21:48

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:47

En tout cas c'est pas de l'eau bénite que t'a pris en apéro ce soir .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:49

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:44

C'est vraiment une réaction de coco pur sucre ça, on lui rappelle l'horreur du communisme, on se fait traiter de fasciste !

Je quitte ce blog, le goulag très peu pour moi.

Écrit par : Sly | mercredi, 27 janvier 2010 21:50

Sans dec les gars, on avance pas des masses......ça ronronne rond dans le vide ici......et le père Urbain qui nous ressert la soupe de l'état parti, je vais aller boire un coup du coup !

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:50

Ecrit par : Mickey mouse | mercredi, 27 janvier 2010 21:48

Recompte tes doigts, et revient nous voir quand tu en auras cinq, comme les humains et les grandes personnes.

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:51

Ecrit par : revenu de la mort | mercredi, 27 janvier 2010 12:30

+1

Écrit par : agathe | mercredi, 27 janvier 2010 21:53

a soupe de l'état parti, je vais aller boire un coup du coup !

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:50

Pour ce qui de ta conclusion on sait que tu ne nous as pas attendus .
Pour l'état-parti c'est un absolu contre-sens puisqu'il s'agit précisément d'abolir la forme parti , comme celle de l'état d'ailleurs, mais c'est pas avec ton dubonnet que tu vas comprendre ça.

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:53

Pour se détendre :

www.dailymotion.com/playlist/x37n0_les_filmentropes_entretiens-dembauche/1

Écrit par : Le boulot | mercredi, 27 janvier 2010 21:57

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:53

Et nous serons dans un monde d'hommes nouveaux, et blablabla émancipateur.....et surtout tuons Dieu, qui est le danger, comme chacun sait en regardant le réel, mais le feu de l'enfer commence à me chauffer le fondement et c'est Urbain et ses amis qui souffle dessus..

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:59

des bombes de peinture en solde,un nom de village qui sonne comme un apéro et c'est le drame :

STRASBOURG (Reuters) - Des croix gammées ont été découvertes mercredi sur une vingtaine de tombes du cimetière israélite de Cronenbourg, un quartier de Strasbourg, apprend-on auprès de la police.

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:10

Pour se détendre :
Ecrit par : Le boulot | mercredi, 27 janvier 2010 21:57


Pour s'évader...

Écrit par : Eva Zion | mercredi, 27 janvier 2010 22:10

Les Etats Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haiti ?

Selon Russia Today, le président du Venezuela, Hugo Chávez Frías, a évoqué la possibilité que les Etats-Unis aient provoqué la série de tremblement de terre de la semaine dernière aux Caraïbes, dont celui qui a dévasté Haïti. Selon VivéTv, ce sont les armées russes qui ont évoqué cette éventualité. Quoi qu’il en soit, le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua ont demandé la convocation en urgence du Conseil de sécurité. Celui-ci devrait examiner ces imputations et l’invasion « humanitaire » d’Haïti par les troupes états-uniennes.

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:16

VIVE TV - Un rapport de la flotte russe du Nord indiquerait que le séisme qui a dévasté Haïti est clairement « le résultat d’un essai par l’US Navy de son arme sismique ».

La Flotte du Nord observe les mouvements et activités navales états-uniennes dans les Caraïbes depuis 2008, lorsque les Etats-Unis annoncèrent leur intention de reconstituer la Quatrième flotte dissoute en 1950. La Russie y avait répondu un an plus tard en reprenant dans cette région les exercices de sa flotte constituée autour du croiseur atomique lance-missiles Pierre le Grand, interrompus depuis la fin de la Guerre froide.

Depuis la fin des années 70, les Etats-Unis ont considérablement avancé leurs recherches sur les armes sismiques. Selon ce rapport, ils utilisent désormais des générateurs impulsionnels, à plasma et à résonance combinés à des bombes à onde de choc [1]

Le rapport compare deux expériences conduites par la marine états-unienne la semaine dernière : un tremblement de terre de magnitude 6,5 alentour de la ville d’Eureka en Californie, qui n’a pas fait de victimes, et celui des Caraïbes qui a fait au moins 140 000 morts.

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:17

et surtout tuons Dieu, qui est le danger, comme chacun sait en regardant le réel, mais le feu de l'enfer commence à me chauffer le fondement et c'est Urbain et ses amis qui souffle dessus..

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:59

Dieu est mort depuis longtemps ( il y a eu de remake je te le concède mais ça ne n'y change rien ).
Quand au feu qui t'embrase le fondement regarde plutôt de ton assiette de poivrons ou de ta carafe de geveor .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:17

Ainsi que l’indique le rapport, il est plus que probable que l’US Navy avait une pleine connaissance des dommages que cette expérience était susceptible de causer à Haïti. C’est pourquoi, la Navy avait positionné à l’avance sur l’île le général P. K. Keen, commandant en second du SouthCom (Commandement du Sud), pour superviser les opérations de secours prévisibles [2]

Concernant l’objectif final de ces expérimentations, indique le rapport, il s’agit de la planification de la destruction de l’Iran par une série de tremblement de terre afin de neutraliser l’actuel gouvernement islamique.

Selon le rapport, le système expérimental des Etats-Unis (High frequency active auroral research program, dit « HAARP ») permet également de créer des anomalies climatiques afin de provoquer des inondations, des sécheresses et des ouragans [3]

Selon un rapport précédent, les données disponibles coïncident avec celles du tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter survenu au Sichuan (Chine), le 12 mai 2008, également causé par des ondes électro-magnétiques HAARP.

On observe une corrélation entre les activités sismiques et la ionosphère, caractéristique de HAARP :

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:18

il y a eu des remakes ...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:18

Voir aussi : « Haïti et l’arme sismique »

L’article ci-dessous a été rédigé et publié par ViveTV, une chaîne publique vénézuélienne. La vidéo a été diffusée par Russia Today, une chaîne publique russe. Etrangement, la télévision vénézuélienne source ses imputations en désignant l’armée russe, tandis que la télévision russe source les mêmes imputations en désignant le président Chavez.
Ndlr.

JPEG - 13.6 ko
Le président Obama annonçant l’aide humanitaire à Haïti

VIVE TV - Un rapport de la flotte russe du Nord indiquerait que le séisme qui a dévasté Haïti est clairement « le résultat d’un essai par l’US Navy de son arme sismique ».

La Flotte du Nord observe les mouvements et activités navales états-uniennes dans les Caraïbes depuis 2008, lorsque les Etats-Unis annoncèrent leur intention de reconstituer la Quatrième flotte dissoute en 1950. La Russie y avait répondu un an plus tard en reprenant dans cette région les exercices de sa flotte constituée autour du croiseur atomique lance-missiles Pierre le Grand, interrompus depuis la fin de la Guerre froide.

Depuis la fin des années 70, les Etats-Unis ont considérablement avancé leurs recherches sur les armes sismiques. Selon ce rapport, ils utilisent désormais des générateurs impulsionnels, à plasma et à résonance combinés à des bombes à onde de choc [1]

Le rapport compare deux expériences conduites par la marine états-unienne la semaine dernière : un tremblement de terre de magnitude 6,5 alentour de la ville d’Eureka en Californie, qui n’a pas fait de victimes, et celui des Caraïbes qui a fait au moins 140 000 morts.

Ainsi que l’indique le rapport, il est plus que probable que l’US Navy avait une pleine connaissance des dommages que cette expérience était susceptible de causer à Haïti. C’est pourquoi, la Navy avait positionné à l’avance sur l’île le général P. K. Keen, commandant en second du SouthCom (Commandement du Sud), pour superviser les opérations de secours prévisibles [2]

Concernant l’objectif final de ces expérimentations, indique le rapport, il s’agit de la planification de la destruction de l’Iran par une série de tremblement de terre afin de neutraliser l’actuel gouvernement islamique.

Selon le rapport, le système expérimental des Etats-Unis (High frequency active auroral research program, dit « HAARP ») permet également de créer des anomalies climatiques afin de provoquer des inondations, des sécheresses et des ouragans [3]

Selon un rapport précédent, les données disponibles coïncident avec celles du tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter survenu au Sichuan (Chine), le 12 mai 2008, également causé par des ondes électro-magnétiques HAARP.

On observe une corrélation entre les activités sismiques et la ionosphère, caractéristique de HAARP :

1. Les tremblements de terre dans lesquels la profondeur est linéairement identique dans la même faille, sont provoqués par une projection linéaire de fréquences induites.

2. Des satellites coordonnés permettent d’engendrer des projections concentrées de fréquences dans des points déterminés (des Hippocampes).

3. Un diagramme montre que des tremblements de terre considérés comme artificiels se propagent linéairement à la même profondeur
Localisation Date Profondeur
Venezuela 8 janvier 2010 10 km
Honduras 11 janvier 2010 10 km
Haïti 12 janvier 2010 10 km

Les répliques ont également été observées aux environ de 10 km de profondeur.

Après le tremblement de terre, le Pentagone a annoncé que le navire hôpital USNS Comfort, qui se trouvait ancré à Baltimore, a rappelé son équipage et fait cap vers Haïti, bien qu’il puisse s’écouler quelques jours jusqu’à l’arrivée du bateau. L’amiral Mike Mullen, chef d’état-major interarmes, a déclaré que les Forces armées des États-Unis préparaient une réponse d’urgence au désastre.

Le général Douglas Fraser, commandant en chef du SouthCom, a indiqué que des bâtiments des Gardes-côtes et de la Navy ont été dépêchés sur place, bien qu’ils aient du matériel et des hélicoptères en nombre limité. Le porte-avions polyvalent USS Carl Vinson a été envoyé de Norfolk (Virginie) avec une dotation complète d’avions et d’hélicoptères. Il est arrivé à Haïti le 14 janvier après-midi, a ajouté Fraser. Des groupes additionnels d’hélicoptères se joindront au Carl Vinson, a t-il poursuivi.

L’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), intervenait déjà à Haïti avant le séisme.

Le président Obama a été informé du tremblement de terre à 17 h 52, le 12 janvier, et a ordonné le secours au personnel de son ambassade et l’aide humanitaire nécessaire à la population.

Conformément au rapport russe, le département d’État, l’USAID et le SouthCom ont débuté l’invasion humanitaire en déployant 10 000 soldats et contractants, à la place de l’ONU, pour contrôler le territoire haïtien après le « tremblement de terre dévastateur expérimental ».

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:20

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:18

On dirait que tes sources sont aussi sérieuses que celle du ravi ( la grâce sans doute, ou le saint esprit ...) .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:20

Ecrit par : Eva Zion | mercredi, 27 janvier 2010 22:10

Merci !!!

Écrit par : burqa nabis | mercredi, 27 janvier 2010 22:22

S'il est une chose pour laquelle je suis pour à 100 %, c'est bien la non-professionnalisation de l'espace politique.

Commençons par supprimer tout cumul.

Puis limitons les carrières politiques locales comme nationales à disons 10-12 ans. (2 mandatures de députés maximum pour éviter collusions lobbying et corruption).

Cela dit, se méfier de l'inamovibilité des hauts fonctionnaires qui, comme actuellement, devant des politiques naïfs, sont en réalité, les vrais maîtres du Pouvoir et des cabinets ministériels.

J'ai toujours été partisan également d'une partie de responsables tirés au sort.

Cette partie me parait difficilement réalisable dans un proche avenir. Il en faudra du sang et des larmes pour atteindre de tels objectifs !

Ne soyons pas naïfs : j'ai peu d'espoir. Tous ces gens cités plus haut ont bien trop intérêt à s'accrocher à leurs privilèges...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 22:23

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:20

Les pleureuses du réel ont la capacité extraordinnaire de le contenir au niveau de leurs propres illusions...pathétique !

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:23

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:20

Le grain de sable qui a failli tout faire foirer c'est que les français ont envoyé l'avocat à roulettes au lieu de la montgolfière du quai d'orsay avec ogive armée au sac de riz ( hypothèse de travail de la CIA , toujours très mal gérée) ... les instruments ultra-sophistiqués n'étaient pas calibrés pour cette différence de potentiel ( c'est sans doute aussi ce qui explique les divergences d'interprétation entre tes analystes ultra-fiables).

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:25

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:20

Là c'est la théorie du complot à la puissance 1000.

mouarffffffff ! ;-))))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 22:26

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 27 janvier 2010 22:23

Pour une fois nous sommes (presque) d'accord ... en dépit du brouillage d'ineptie que tentent les scientologues qui se sont emparés du corps d'odm .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:28

Ecrit par : burqa nabis | mercredi, 27 janvier 2010 22:22

J'attends depuis l'année dernière que quelqu'un du sud-ouest m'explique cette réplique du film : "oh non, pas le Tarn-et-Garonne !" :-)

Écrit par : Adieu sud, adieu | mercredi, 27 janvier 2010 22:30

un nom de village qui sonne comme un apéro et c'est le drame :
Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:10

De la Kronenbourg à l'apéro ! Pouah !

Écrit par : Martini | mercredi, 27 janvier 2010 22:30

Ecrit par : Martini | mercredi, 27 janvier 2010 22:30

Je pense que rien n'est pire que le saint-raphael ...
( que frère odm ingurgite toujours en se signant au préalable )

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:33

Ecrit par : Martini | mercredi, 27 janvier 2010 22:30

J'ai pourtant quelques souvenir croustillant directement liés à cette très populaire boisson !

Écrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:34

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:34

C'est bien ce que je disais ...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:34

Honteux !

"Burqa : le "New York Times" accuse Sarkozy d'"attiser la haine"

www.lemonde.fr/societe/article/2010/01/27/burqa-le-new-york-times-accuse-sarkozy-d-attiser-la-haine_1297660_3224.html

Écrit par : "Les talibans applaudiraient" | mercredi, 27 janvier 2010 22:35

Ecrit par : "Les talibans applaudiraient" | mercredi, 27 janvier 2010 22:35

Le ravi a du en avaler son bock de Saint Raphaël de travers .

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:41

Grandeur et misère de la télé-réalité...

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/medias/20100127.OBS4995/secouee_par_la_toile_elodie_ne_petille_plus.html

Écrit par : telepoche | mercredi, 27 janvier 2010 22:45

Ecrit par : telepoche | mercredi, 27 janvier 2010 22:45

Le spectacle dévore volontiers ses zélotes.

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:49

L'édito du Ravi :

http://teleobs.nouvelobs.com/rubriques/c-est-dit-c-est-ecrit/articles/bravo-jean-pierre-pernaut-et-merci-laurence-ferrari

Écrit par : Bravo Président ! | mercredi, 27 janvier 2010 22:50

Ecrit par : Bravo Président ! | mercredi, 27 janvier 2010 22:50

Oui sans doute encore une de ses maîtres à penser.

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 22:54

Bon , faut que je termine mes lectures ...

Écrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 23:10

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 22:34

Tu devrais essayer l'auto-flagellation !
C'est très "tendance" actuellement.

Écrit par : Castafiole | jeudi, 28 janvier 2010 00:14

"J'y reviendrai.

Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 21:37"

Et donc ?

Écrit par : Seb | jeudi, 28 janvier 2010 08:42

Avec ma gueule de métèque
De juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents...

http://www.liberation.fr/politiques/0101616154-indignation-apres-un-nouveau-derapage-de-georges-freche

Écrit par : Georges is so fresh | jeudi, 28 janvier 2010 09:20

Ecrit par : Georges is so fresh | jeudi, 28 janvier 2010 09:20

Affligeant.
Le P"s" devra agir (enfin !!!), et on verra ce que donnera le scrutin régional, avec ou sans Frêche (qui se maintiendra sans doute, contre l'UMP et le P"s").

Écrit par : freich | jeudi, 28 janvier 2010 09:31

Epidémie de A H1 Hénin en Australie

http://www.20minutes.fr/article/380123/Sport-Justine-Henin-rejoint-Serena-William-en-finale-de-l-Open-d-Australie.php

Écrit par : calembour du matin | jeudi, 28 janvier 2010 09:35

"Le P"s" devra agir (enfin !!!)"

Mais ce n'est pas non plus certain...




Tous en Renaud :

http://eco.rue89.com/2010/01/27/la-bataille-pour-le-controle-de-la-marque-hadopi-a-commence-135791

Écrit par : pas très fraîche | jeudi, 28 janvier 2010 09:45

Et "Zorro", quelqu'un l'a déposé ?

http://eco.rue89.com/2010/01/22/mitterrand-se-mefie-de-ceux-qui-signent-zorro-135037

Écrit par : Don Diego de la Vega | jeudi, 28 janvier 2010 09:50

Visiblement, les commentateurs du Figarôt aime assez Frêche.
Qu'en pense Sly ? (en dehors des considérations électoralistes et du profit que pourrait en retirer l'UMP...)

Écrit par : Kool and the gang | jeudi, 28 janvier 2010 09:51

Sly est occupé à emballer le cadeau d'anniversaire qu'il a préparé pour Nicolas Sarkozy

Écrit par : Get down on it | jeudi, 28 janvier 2010 09:56

Ecrit par : Seb | jeudi, 28 janvier 2010 08:42

Eh bien, sommairement ( ça mériterait un autre billet) on peut observer entre les deux "cas" que j'évoque une série d'analogies et de différences , significatives précisément en ce que, dans le réel conjointement observé, elles permettent de discerner des orientations ( c'est à des dire à proprement parler des "sens") , marquées par des situations divergentes, des possibles concurrents ( des contradictions qui qualifient les sens dégagés de l'observation). Une démarche heuristique qui consiste pour ceux qu'y sont pas accoutumés à faire du matérialisme dialectique ( et historique) sans le savoir ...

Les peuples Haïtiens et indiens d'Amazonie subissent sur "le temps long" une oppression terrible, totale, qui leur a été imposée.
Cette oppression/domination , si elle a pris dans le temps des formes différentes, a une origine commune : ce qu'on appelle aujourd'hui la "mondialisation" et qu'en bon marxiste je préfère appeler l'impérialisme, ne serait-ce que pour ne marquer l’émergence très ancienne (Marx) du concept, et à propos de laquelle on pourrait reprendre sans en changer une virgule les textes de Marx , et constater qu'ils s'appliquent parfaitement aux deux situations.

Dans les deux cas nous constatons également une catastrophe , au sens de désastre terriblement destructeur pour la population humaine. Une catastrophe brutale et spectaculaire dans le cas d'Haïti, pour les Sarayakus : un cataclysme sur la longue durée qui porte sur la destruction méthodique du milieu naturel amazonien et de toutes les formes de vie qu’il abrite.
Mais dans le cas Haïtiens nous avons également un effet catastrophique sur la longue durée qui a commencé par la destruction (déjà) des indiens autochtones , à l'époque de la "découverte", puis s'est poursuivi par leur remplacement (dans la posture des dominés absolus : les esclaves) , etc., jusqu'à l'état de déréliction , y compris du milieu naturel de cette partie de l'île, produit par les anciens esclaves eux-mêmes, contraints à détruire leur propre pays par les conditions de subsistance qui leur étaient imposées.

Je pourrai poursuivre ces rapprochements distinctifs, mais "pour faire court" j'en viens à ce qui est le fond de mon billet, et pour moi l'enjeu dialectique essentiel : les effets de l’instance supérieure d’autorité , de l’institution réputée « gouverner » ces communautés : l’état .
Nous pouvons observer sous ce rapport de nouveaux jeux d’analogies et de divergences entre, par exemple, le rôle (d’absent) de l’état central à Haïti marqué par son impotence, et les effets désastreux de la puissance d’un état/nation malveillant et oppressif sur les Sarayakus . Mais le point qui me frappe est ceci l’état, conçu comme bien commun déterminant le « vivre ensemble » d’une communauté et ses règles , notamment « en droit » , est un des points essentiels sur lesquels le projet « communiste » doit être approfondi , en partant du rappel que Marx avait pris pour modèle historique ( du projet communiste) non pas la révolution française mais la « commune » de Paris, émergeant sous ses yeux « spontanément » contre l’état central oppressif et délabré , et que l’auto-organisation parfaitement démocratique des sarayakus dans leur tentative de résistance à la domination désatreuse est ce qui fait totalement défaut aux haïtiens …
Comme dirait Mao, nous avons devant nous le déploiement des contradictions, en contradictions secondaires dans un processus historique de rapports sociaux qu’elles déterminent. Cette forme dialectique qui marque tout le processus historique, est celle qui détermine de même le temps dans lequel nous sommes aujourd’hui : à nous de bien l’analyser et d’en tirer les enseignements, c’est à dire identifier, dénombrer et enfin hiérarchiser ces contradictions pour pouvoir ensuite en déduire une action politique et sociale conséquente.
Ce que je déduis pour l’heure , des observations qui précèdent est la priorité « hiérarchique » d’une redéfinition de la nature et du rôle de l’état dans une description de la « vision positive de la vie que nous voulons vivre » .

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 10:00

Le cadeau, c'est de la prison avec sursis pour Villepin ?

Écrit par : Celebration | jeudi, 28 janvier 2010 10:00

Ecrit par : Kool and the gang | jeudi, 28 janvier 2010 09:51

D'après mon dictionnaire:

pas catholique, locution

Sens Douteux, non-conforme aux règles morales [Familier]. Ex Ces méthodes ne sont pas très catholiques.

On peut difficilement dire le contraire de l'homme du sang contaminé. Qui, par ailleurs, n'est pas Juif, sa mère étant une protestante américaine...

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 12:04

On peut difficilement dire le contraire de l'homme du sang contaminé. Qui, par ailleurs, n'est pas Juif, sa mère étant une protestante américaine...

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 12:04

Du sang juif contaminé par une protestante, évidemment, il y a de quoi trouver l'homme pas catholique, et t'attrister.

Écrit par : Dr Slyvestre | jeudi, 28 janvier 2010 12:21

Par ailleurs, j'ai du respect pour la "tronche" de Laurent Fabius, qui me fait beaucoup penser à ma grand-mère maternelle (idem pour Edgar Morin).

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 12:33

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 12:33

Assez bon résumé des fondements ( débiles ) de ta conscience politique et des orientations qui en découlent.

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 12:38

Relaxe pour Dhimminique de Villepin !

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 13:03

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 13:03

décu ?

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 13:17

Ecrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 13:17

La Justice prouve son indépendance du pouvoir politique, pourquoi je serais déçu ? Bonne chance à M. Villepin dans sa future carrière de comédien.

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 13:28

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 12:04

Défense de Frêche tout à fait émouvante.
Ca ne fait que confirmer (pour les naïfs) une position vis à vis de l'antisémitisme et le racisme uniquement conduite par une stratégie politique (sous la forme d'un jeu coupable, conduisant à une relativisation de la notion) et l'idéologie néo-con.

Écrit par : Affaire close | jeudi, 28 janvier 2010 13:32

Nous vous annonçons que se jouera à la Belle Etoile à Saint-Denis (chez nos amis de la Compagnie Jolie-Môme), le spectacle LES PIEDS DEDANS, qui traite de "l'affaire de Tarnac", des évènements de Montreuil, de l'antiterrorisme et des violences policières. Du 19 au 21 février prochains.

Après deux premières représentations au Festival La Belle Rouge en Auvergne et sa création en résidence à La Parole Errante à Montreuil, ces premières dates sont l'occasion pour nous de faire connaitre ce spectacle en Ile-de-France et en particulier dans le 93.

Nous avons bien besoin de faire circuler l'information sur ce spectacle et nous aurons grand plaisir à vous y voir. Nous pouvons vous envoyer des flyers, le dossier, le texte ou un DVD de présentation sur demande. Une photo et le recto-verso du flyer en haute def. sont également disponibles.

Un débat aura lieu le dimanche 21 février à l'issue du spectacle, sur la thématique de la répression des mouvements sociaux. Nous vous communiquerons plus d'infos à ce sujet d'ici la fin de la semaine.

Bien à vous

Toute l'équipe du Théâtre en Question
Tél : 01 42 55 50 25
Po : 06 60 43 72 51


LES PIEDS DEDANS (cabaret intime) de Stéphane Arnoux
Par la Cie Théâtre en Question

« L’histoire c’est nous, c’est maintenant, on a les pieds dedans »

Trois personnages quittent la métropole et ses trains de banlieue pour vivre autrement dans une maison à la campagne. Ils sont ramenés à la ville, accusés de terrorisme contre des caténaires.

Parce qu’ils refusent d’être les victimes expiatoires du chaos social et des violences policières, ils se retrouvent sur une scène, devant un écran, pour construire devant vous un spectacle :
- Un voyage poétique et musical dans des intimités abîmées par la vie contemporaine.
- Un trajet à la rencontre d’écritures résistantes dans le temps des luttes sociales.
- Un théâtre-récit qui s’efforce de devenir un cabaret mêlant musique, théâtre et vidéo.

Au théâtre La Belle Etoile

Du 19 au 21 février 2010
Vendredi, samedi 20h30, dimanche 16h

14 rue Saint-Just, La Plaine Saint-Denis
M° Porte de la Chapelle
Bus 153 ou 302 arrêt Eglise de la Plaine

Réservations conseillées au 01 42 55 50 25
Tarifs : 14 et 9 euros
http://www.cie-joliemome.org/spip.php?article351
http://cinetheatre.free.fr/

(Vidéos disponibles sur le site)

Écrit par : agathe | jeudi, 28 janvier 2010 13:35

Pas gentil :

www.marianne2.fr/Le-flop-du-mois-Sarkozy-a-Davos_a184363.html

Qui en veut à notre Bravoprésident ?

Écrit par : Caliméro | jeudi, 28 janvier 2010 13:42

Ecrit par : Affaire close | jeudi, 28 janvier 2010 13:32

Dire de quelqu'un qu'il n'inspire pas vraiment confiance, vu son passé judiciaire, ce n'est pas de l'antisémitisme. Moi non plus, Fabius ne m'inspire pas vraiment confiance...

D'ailleurs Frèche est impeccable sur la question de l'antisémitisme et pas plus tard que la semaine dernière il a dû faire face à des militants pro-Hamas enragés lui reprochant l'accord contracté avec une société israélienne(Agrexco).

"Ca ne fait que confirmer (pour les naïfs) une position vis à vis de l'antisémitisme et le racisme uniquement conduite par une stratégie politique"

=>> ça s'applique parfaitement à Aubry qui veut saquer Frèche pour son soutien à Royal. C'est de la tambouille interne au PS cette histoire... Par ailleurs, on voit mal le lien entre Frèche et les néo-conservateurs, mais bon je te laisse dans ton délire...

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 13:51

bonjour.

à vendre : croc de boucher. neuf. jamais servi. prix à débattre.

merci.

Écrit par : petite annonce | jeudi, 28 janvier 2010 14:14

Ecrit par : Le monde est staune | mercredi, 27 janvier 2010 15:07
Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:47
Ecrit par : urbain | mercredi, 27 janvier 2010 18:48
Ecrit par : Thomas Hips | mercredi, 27 janvier 2010 18:54

Heu lol. :)

Disons que Avatar comme E.T. est un film, la créature est imaginaire et auquel cas, on ne pense que très peut à la théorie de l'évolution lors de sa création. On lui donne plutôt un aspect qui correspond à sa fonction dans l'oeuvre. D'ailleur, d'une création à l'autre, les clichés sont les mêmes, on retrouve généralement trois type :
- Aspect insectoïde : Alien (du film éponyme), Zergs* (de StarCraft), Tyranides (de WarHammer 40.000), Arachnides (de Starship Trooper), extra-terrestres de Indépendance day => Ennemi à cout sûr.
- Aspect humanoïde plus développé avec (pourquoi pas) des capacités psychique : Protoss* (de StarCraft), Eldars et Kroots (de WarHammer 40.000) => Allié potentiel.
- Aspect très similaires au humains, se rencontre peu étant donné qu'il représente un allié plus que probable, et si on ne peut plus se foutre sur la gueule, où va le film/jeu-vidéo/livre ? Les Taus (de WarHammer 40.000) remplissent ce rôle
* : Non Darwinien

La seul exception qui me vient à l'esprit c'est E.T, il est moche mais attachant.

Donc le Darwinisme dans les créations de science-fictions, la plupart du temps, ça en touche une sans faire bouger l'autre. :)

Ceci dit, il est sûr que si une planète ayant les mêmes conditions que la Terre existe (en chaleur, présence d'eau, et faible impacts de météorites) rien ne dit que ses espèces vivantes potentiels nous ressemble (une tête, quatre membres, etc...).

Écrit par : Jim Raynor | jeudi, 28 janvier 2010 14:24

Ecrit par : frère odm | mercredi, 27 janvier 2010 21:38

Glucksmann tellement obnubilé par l'Iran, nous révèle que ce qui l'inquiète le plus c'est le moment terrible et apocalyptique où la dictature va rencontrer l'arme atomique.

Il en oublie Staline.

Écrit par : Al Zheimer | jeudi, 28 janvier 2010 14:29

Les talonettes doivent en prendre un coup à l'heure qu'il est...

Écrit par : Fran | jeudi, 28 janvier 2010 14:36

Ecrit par : Affaire close | jeudi, 28 janvier 2010 13:32
Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 13:51

Les doigts dans le pot de confiture, le Patou.

Écrit par : Souper Nanny | jeudi, 28 janvier 2010 14:46

Ecrit par : Fran | jeudi, 28 janvier 2010 14:36

Ils vont pouvoir nous rejouer l'air de la rupture en 2012, et Copé le reprendra en coeur en 2017.

De l'art de gouverner à droite pendant 20 ans, sans jamais faire le bilan d'une politique de droite.

Écrit par : lalalal'air | jeudi, 28 janvier 2010 14:50

Bien sûr c'est un air qui se joue avec d'autres pupitres


http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/01/28/le-parti-socialiste-confronte-a-un-nouveau-derapage-de-georges-freche_1298032_823448.html

http://www.francesoir.fr/politique/2010/01/28/retraites-ps.html

http://www.lepost.fr/article/2010/01/27/1909925_un-rapport-accuse-segolene-royal-de-fraude-j-ai-pu-le-consulter-longuement.html

Écrit par : tralalalal'air | jeudi, 28 janvier 2010 15:00

Ecrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 10:00

Merci pour ces éclaircissements.
Si une suite au billet été prévue, j'aurais pu attendre.

Écrit par : Seb | jeudi, 28 janvier 2010 15:26

Je suis, putain de connard de...!, heu, je veux dire, je suis satis', couper les couilles à ce...! heu, hum, je suis vraiment satis..., lui pendre la tête à un croc de...!!!!, voilà, l'expression de la vérité et je suis doute satisf', argghhhh, ce salopard d'enfoi', sati... sssssss... fffffff.... ait... merci.

www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/28/01011-20100128FILWWW00628-clearstream-sarkozy-satisfait.php

Écrit par : Gilles Delatourette | jeudi, 28 janvier 2010 15:35

odm et Sly enfin réunis, l'ami des cochons et le soumis à Super Nanny...

www.youtube.com/watch?v=mXY4xKKfvEA

Écrit par : Maîtresse Susan | jeudi, 28 janvier 2010 15:44

On n'arrête pas le progrès

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/28/01011-20100128FILWWW00686-l-application-imussolini-n1-en-italie.php

Écrit par : iSarkozy | jeudi, 28 janvier 2010 16:20

Ecrit par : Maîtresse Susan | jeudi, 28 janvier 2010 15:44

Grouiik !

Écrit par : Pierre Cauchon | jeudi, 28 janvier 2010 16:45

Ecrit par : Thomas Hips | mercredi, 27 janvier 2010 18:54
Ecrit par : Jim Raynor | jeudi, 28 janvier 2010 14:24

Soumis à un devoir de réserve amical, promis à Thomas Heams qui ne veut surtout pas "faire un plat" d'une polémique parfaitement futile avec des gens dont il est en réalité très proche et connait fort bien.
Disons que c'est une querelle de chapelle sans réel objet puisqu'en réalité ils sont absolument d'accord sur le" fond" ( évolutionniste ).
Au final ils divergent essentiellement sur leur posture critique d'avatarte et de ses relents de "dessein intelligent" .

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 16:56

Ecrit par : Pierre Cauchon | jeudi, 28 janvier 2010 16:45

Il a cuvé son saint raphaël ?

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 17:00

Une réflexion de fond, des perspectives, une intelligence collective, l'humanité en marche, le progrès, la politique réhabilitée...

www.lefigaro.fr/politique/2010/01/28/01002-20100128ARTFIG00014-parier-sur-les-resultats-des-elections-regionales-.php

De quoi nourrir la réflexion.

Écrit par : Paul Prédy | jeudi, 28 janvier 2010 17:14

Paul Prédy | jeudi, 28 janvier 2010 17:14
A quand le retour de vote-auction ?

Écrit par : Zergy | jeudi, 28 janvier 2010 17:22

Je suis satisfait et je ne ferai pas appel.

Hein ? J'ai pas l'droit de faire appel...?!

Un lapsus, évidemment.

Vous avez vu l'ipad de Jeannot !?

Écrit par : Nicolas S. | jeudi, 28 janvier 2010 17:51

Mais avec le procès Ilan Halimi, je me suis habitué aux appels formés par les parties civiles... Et puis le droit, on s'en fout un peu, non ? Je fais ce que je veux, Besson fait ce qu'il veut, l'Etat c'est moi !

Écrit par : Nicolas S. | jeudi, 28 janvier 2010 18:03

Ecrit par : Nicolas S. | jeudi, 28 janvier 2010 18:03

www.politis.fr/Qui-C-Est-Qui-A-L-Air-Tres-C-Avec,9406.html

L'air con, c'est moi.

Écrit par : Nick ta mère | jeudi, 28 janvier 2010 18:43

Les juges, on s'en fout ! Les procès, les tribunaux, on n'en a pas besoin ! Villepin est coupable puisque Nicolas l'a dit et que Nicolas c'est notre chef.

Et puis c'est tout.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100128.OBS5136/pour_lefebvre_les_coupables_nont_pas_ete_condamnes.html

Écrit par : Frédéric Lefebvre | jeudi, 28 janvier 2010 18:50

La gogoche s'est trouvée une nouvelle idole en la personne de dominique de villepin. Et bien, on vous le laisse !

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 18:55

Ecrit par : Frédéric Lefebvre | jeudi, 28 janvier 2010 18:50

Il y a aussi les sarkozystes qui disent "vous voyez bien que la justice n'est pas aux ordres, hein !?"
Ils sont aussi très rigolos.
(Inutile de préciser pourquoi, il suffit de connaître un peu les conditions d'un tel procès et l'orientation générale des réformes de la justice voulues par le pouvoir.)

Écrit par : MAM | jeudi, 28 janvier 2010 18:57

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 18:55

Non, non, il est à vous.

Écrit par : Coup droit slicé | jeudi, 28 janvier 2010 18:58

Ecrit par : Coup droit slicé | jeudi, 28 janvier 2010 18:58

C'est ça justement qui est plaisant et amuse la gogoche.

Écrit par : Montée au filet | jeudi, 28 janvier 2010 19:04

Ecrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 18:55

Pour moi, Sarkozy-Villepin, c'est un duel névrotique entre 2 fauves assoiffés de Pouvoir. CPE contre bouclier fiscal... Bof ! Pas de quoi pavoiser.

Je ne comprends pas certaines réactions de la gauche !

En 2012 vous voulez une triangulaire Sarkozy-Villepin-DSK ou Aubry, c'est ça ? Très peu pour moi, bordel !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 19:05

"une triangulaire Sarkozy-Villepin-DSK ou Aubry"

Tu préfères un duel Sarkozy-DSK ou Aubry ?
Beaucoup plus envisageable.

Écrit par : Duel | jeudi, 28 janvier 2010 19:12

Ecrit par : Montée au filet | jeudi, 28 janvier 2010 19:04

Il ne reste plus à Nicolas qu'à offrir un strapontin à Villepin pour qu'il se tienne tranquille

Écrit par : Passing-shot de revers le long de la ligne | jeudi, 28 janvier 2010 19:14

Ecrit par : Passing-shot de revers le long de la ligne | jeudi, 28 janvier 2010 19:14

Cela risque au moins d'occuper nos journalistes de salon et autres éditorialistes de dîners en ville un bout de temps...
Pour la gogoche, c'est presque fini.

Écrit par : 0 - 15 | jeudi, 28 janvier 2010 19:18

L'écrivain américain J.D. Salinger est mort à l'âge de 91 ans. Il était notamment l'auteur de «L'Attrape-Coeur»

Écrit par : L'attrape-mort | jeudi, 28 janvier 2010 19:25

Ecrit par : 0 - 15 | jeudi, 28 janvier 2010 19:18

"Peut-on imaginer que Dominique de Villepin soit nommé ministre ?

- Cela ferait vraiment farce ! Entre les deux hommes, on a vu la haine à l'état brut. Si les choses devaient s'arranger, il faudrait trouver quelque chose qui heurte moins les esprits, quelque chose de plus discret. On peut par exemple imaginer que Sarkozy prenne des villepinistes au gouvernement - pas du débauchage mais dans un cadre négocié."

Écrit par : balles neuves | jeudi, 28 janvier 2010 19:27

aux échangeurs de balles en rond :

Il y a des blogs pour ça (il y en a même plein).

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 19:49

Ecrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 19:49

?

Écrit par : rebond | jeudi, 28 janvier 2010 20:03

De quoi nourrir la réflexion.

Ecrit par : Paul Prédy | jeudi, 28 janvier 2010 17:14

à condition de supporter ce genre de cuisine assez lourde, grasse et surtout extrêmement fade et indigeste ...
C'est de la nourriture intellectuelle pour pétomane mental ( du genre du ravi, roufiolle ,apathique, béchamelle et consort ), ça "cale" et ça coupe durablement l'appétit ( sans parler des effets carminatifs incongrus ).

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 20:09

Ecrit par : rebond | jeudi, 28 janvier 2010 20:03

Il y a plein de blogs qui considèrent que ce genre d'analyses et spéculations dérisoires sur des simagrées politico-judiciaires et autres bouffonneries insignifiantes relèvent de la (réflexion?)politique.

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 20:14

Ecrit par : Paul Prédy | jeudi, 28 janvier 2010 17:14

sur le même site , un autre menu assez nourrissant pour la réflexion des pétomanes mentaux :

http://videos.lefigaro.fr/video/iLyROoafI-8P.html

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 20:30

Ecrit par : Duel | jeudi, 28 janvier 2010 19:12

Je parlais du 1er tour évidemment.

--------------------------------------------

"C'est de la nourriture intellectuelle pour pétomane mental ( du genre du ravi, roufiolle ,apathique, béchamelle et consort ), ça "cale" et ça coupe durablement l'appétit ( sans parler des effets carminatifs incongrus ).
Ecrit par notre ami : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 20:09"

Et ça c'est précieux, archi répété, de la phrase qui se veut spirituelle, alors qu'elle n'est que redondante, typiquement bobo superficielle de gauche. De la merde sirupeuse et dégoulinante dans un écrin de soie , en quelque sorte. Du prêt à ingérer pour intellos de gauche satisfaits d'eux mêmes, sans imagination ni créativité : citer les philosophes ne suffit plus pour convaincre.

Tout ce que je déteste, quoi ! Ces jugements : style "tous des cons sauf nous les intellos de gauche" m'exaspèrent.

Heureusement, une espèce en voie d'extinction qui ne comprend malheureusement toujours pas pourquoi elle subit revers sur revers.

Et ces niaiseux se plaignent d'hériter d'un Sarkozy ou d'un Villepin ! Pauvres bobos !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 20:57

Ecrit par : L'attrape-mort | jeudi, 28 janvier 2010 19:25

Son secret de longévité : Etre odieux et boire son urine.

Écrit par : Margaret Salinger | jeudi, 28 janvier 2010 21:13

Ecrit par : rebond | jeudi, 28 janvier 2010 20:03

Pas grave, rendez-vous au Balto, comme d'habitude, pour poursuivre cet échange ;-)

Écrit par : deuxième service | jeudi, 28 janvier 2010 21:15

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 20:57

Un premier tour avec NS + DdV + DSK (ou MA ou autre) + ..., c'est de la dilution de voix et autant de place pour un Mélenchon ou autre.



C'est beau comme, en ces temps de pré-campagne électorale avec région(s) à prendre, le sieur Frêche devient un grand humaniste, un politique ouvert et inattaquable pour bon nombre "d'observateurs" plutôt sarkocomplaisants et autres politiques plus ou moins acoquinés avec la majorité. Y'a bon Frêche !

Écrit par : Jaws | jeudi, 28 janvier 2010 21:27

Ecrit par : deuxième service | jeudi, 28 janvier 2010 21:15

Il ne faut pas se laisser intimider par les ramasseurs de balles.

Écrit par : Smash sur l'homme | jeudi, 28 janvier 2010 21:29

Ecrit par : Smash sur l'homme | jeudi, 28 janvier 2010 21:29

:-DD

Écrit par : agathe | jeudi, 28 janvier 2010 21:40

Ecrit par : Jaws | jeudi, 28 janvier 2010 21:27

Mâchoires, que les Dieux t'entendent !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 22:01

Bon maintenant que l'orage villepin est passé, et que le prochain buzz est surement déjà dans les tuyaux, j'en profite pour souhaiter un très bon anniversaire à notre Président, M. Nicolas Sarkozy.

Gardez le cap des réformes, notre pays en a besoin.

Écrit par : Sly | jeudi, 28 janvier 2010 22:12

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 22:01

Il convient de rester circonspect, tout ceci est quand même assez improbable mais quand on croit au scrutin universel au point de s'y présenter, on doit bien croire quelque chose possible.

Écrit par : Close Encounters of the Third Kind | jeudi, 28 janvier 2010 22:22

Message généré par un bot repéré à 22h12.
Destination : poubelle (de l'Histoire).

Écrit par : Rat-dard | jeudi, 28 janvier 2010 22:28

Avec un peu de retard, le Lordon nouveau :

http://blog.mondediplo.net/2010-01-20-Instabilite-boursiere-le-fleau-de-la-cotation-en

"Première partie d’une analyse qui se poursuivra dans Le Monde diplomatique de février sous le titre : « Et si on fermait la Bourse ?"

Sur la bonne voie, ce Lordon...

Écrit par : Ray Klam | jeudi, 28 janvier 2010 22:40

Ecrit par : Ray Klam | jeudi, 28 janvier 2010 22:40

Où l'on retrouve dans les commentaires au moins deux amis (dont un qui reste bien puant).

Écrit par : Ray Zumay | jeudi, 28 janvier 2010 22:42

La phrase du jour :

«Un patron est par nature bien payé.»

Eric Woerth

Écrit par : Victor Nature m'assiste | jeudi, 28 janvier 2010 22:59

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 28 janvier 2010 20:57

Le saint raphaël ne te réussit pas ( mais peut-être était-ce du beau , du bon, dubonnet ).

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:20

Chat avec Mélenchon :

www.lemonde.fr/politique/chat/2010/01/25/regionales-pourquoi-la-gauche-de-la-gauche-part-elle-divisee_1296253_823448.html

Écrit par : Pour les amateurs | jeudi, 28 janvier 2010 23:20

Ecrit par : Ray Klam | jeudi, 28 janvier 2010 22:40

Lordon est sur la bonne voie depuis un certain temps mais il traine un boulet ...( dont il rechigne encore à se delester).
Je compte bien reprendre la discussion avec lui , sur la question de l'évaluation de la valeur.
Peut-être admettra-t-il, comme D.R.Dufour l'a fait dernièrement, qu'il faut quand même en revenir aux manuscrits de 1843 pour trouver la seule bonne formulation de cette question.

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:23

Ecrit par : Pour les amateurs | jeudi, 28 janvier 2010 23:20

Leçon de chose, sur le thème : comment la détermination électoraliste néantifie la (le) politique ...

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:32

Ecrit par : Victor Nature m'assiste | jeudi, 28 janvier 2010 22:59

C'est à ça qu'on les reconnait.

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:33

Ecrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:23

Aux manuscrits de 1843 et au "fétiche de la marchandise" (et son secret) naturellement ...

Écrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:56

Ecrit par : urbain | jeudi, 28 janvier 2010 23:56

Tu veux parler des "Manuscrits de 1844" et la valeur d'usage..!?



(Frédo Mitterrand sur Inter ; pitoyable)

Écrit par : Manu Scri | vendredi, 29 janvier 2010 08:30

"comment la détermination électoraliste néantifie la (le) politique ..."

Ho que oui. La/le politique ne sort pratiquement plus de cela.


(le thunderbird fait appel)

Écrit par : Carmen Electra | vendredi, 29 janvier 2010 08:40

Ecrit par : Manu Scri | vendredi, 29 janvier 2010 08:30

Je veux parler de ce que marx a écrit sur l'ontologie de la valeur; depuis les manuscrits (successifs) jusqu'au chapitre du livre 1 ( du capital) (commenté par debord dans "la société du spectacle") et communément intitulé : "le fétiche de la marchandise et son secret".
Au centre ( au "noyau dur") de la philosophie de marx, en dépit des tentatives de ses révisionnistes successifs pour l'occulter, il y a cette question de la détermination de la valeur. Et marx, avant de la poser en terme économiques la posa ontologiquement, et par conséquent institue tout le champ économique , en tant que (mode du ) "savoir", comme une modalité de détermination de la valeur, au coeur des rapports sociaux.
Il y a beaucoup de penseurs "hétérodoxes" de l'économie, comme Lordon, qui ont, par d'autres chemins aperçus cette détermination essentielle, et elle leur est apparu avec beaucoup de clarté avec la dernière crise en date.
Mais il n'a pas compris le sens donnépar marx au "fétiche de la marchandise" car le "secret" demeure assez "caché" pour quiconque n'a pas fait l'effort de comprendre la généalogie de la pensée de marx ( ce qui est le cas de lordon).

Écrit par : urbain | vendredi, 29 janvier 2010 09:17

« Les hommes font leur propre histoire, mais ils ne la font pas arbitrairement, dans les conditions choisies par eux, mais dans des conditions directement données et héritées du passé. La tradition de toutes les générations mortes pèse d’un poids très lourd sur le cerveau des vivants. Et même quand ils semblent occupés à se transformer, eux et les choses, à créer quelque chose de tout à fait nouveau, c’est précisément à ces époques de crise révolutionnaire qu’ils évoquent craintivement les esprits du passé, qu’ils leur empruntent leurs noms, leurs mots d’ordre, leurs costumes, pour apparaître sur la nouvelle scène de l’histoire sous ce déguisement respectable et avec ce langage emprunté.

Écrit par : frère odm | vendredi, 29 janvier 2010 09:43

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu