Avertir le modérateur

« La rupture | Page d'accueil | Le voile voile »

jeudi, 07 janvier 2010

Éric Cantona, le nouveau sage médiatique.

Ami(e)s de la nouvelle décennie, bonjour !

Pour les nombreux nouveaux venus, attirés par la grâce de la subtile Agathe et de sa Ségolène fantasmée, ceux qui n'ont pas la chance de me connaître, sachez que je suis la caution populaire et populiste irréfragable de ce blog, un demi clochard fanfaron, une sous-merde bloguesque uniquement intéressée par la futilité, la nullité selon Saint Urbain, la superficialité ostentatoire selon d'autres, qui pourtant ne s'en laisse pas conter par les intellos qui parsèment ce blog sorti de la cuisse de Jupiter. Bref, le mouton noir qu'on devrait cacher dans sa baignoire mais qui ne cesse de bêler et auquel on ne parvient pas à couper la langue !

eric-cantona-460_1250254c.jpgJe m'en vais vous entretenir d'un sujet qui m'intrigue tout particulièrement : la surprenante fascination intellectuelle qu'exerce, le footballeur Éric Cantona, sur nos élites médiatiques lorsqu'il s'adresse aux téléspectateurs et à ses interlocuteurs journalistes.

Mardi soir, il était l'invité, sur Canal, du journaliste-bobo-animateur-boute-en-train Michel Denisot, si l'on peut appeler sa fonction ainsi, pour présenter une pièce de théâtre "face au paradis" qu'il interprète avec Lorant Deutsch et mise en scène par sa femme ou sa copine Rachida Brakni. Mais mon propos n'est pas de faire sa promo vu qu'on se trouve ici sur un blog de gauche où le rappel de toute notion ayant trait à l'argent est, fort évidemment, très sale...

J'en viens enfin au cœur du sujet. Lorsque cet auguste personnage,  footballeur de son état initial, ouvre la bouche pour délivrer une sentence tombée du Ciel, on entendrait une mouche voler. Ce mardi, sur le plateau de Canal +, encore s'en fût-il de peu pour que ce diptère, subjugué par tant d'audace et d'insolence politique s'arrêtât de battre des ailes et que le bruit se sa chute faillît couper l'effet du maître !

Chaque parole caverneuse du gourou à l'accent rocailleux du sud est, entrecoupée d'un silence profond devant une foule respectueuse m'a fait penser pendant quelques minutes à la dictée des dix commandements à Moïse sur le Mont Sinaï . Non pas que ces propos fussent ridicules, loin s'en faut, mais la manière dont ils furent religieusement écoutés me fit bien marrer !

Indubitablement, le fougueux Cantona a bien changé en prenant de la bouteille grâce à de bons cours de comédie et à des dons naturels d'expression. Son charisme, qu'il travaille habilement fait le reste. Rebelle, révolté, avec sa barbe grise, son port altier, son physique imposant, sa façon un peu raide de se comporter, ses silences calculés, sa voix grave, son empathie à l'égard des plus faibles, les idées plutôt généreuses, il se compose une notabilité qui semble impressionner plus d'un animateur-journaliste pourtant rompus à faire face à des personnalités sophistiquées : il ne m'étonnerait pas que ce gars, pour peu qu'il en ait l'occasion ou qu'il le souhaite, aille loin.

Car si on le compare superficiellement à Zidane, autre footeux ô combien illustre, dont on pourrait se demander de prime abord si le cerveau ne cache pas un tiroir caisse ou si son mutisme ne dissimule pas un vide sidéral, son intérêt pour lutter contre les injustices, son côté révolutionnaire dandy,  son apparence de poète brutal, son air d'ours mal léché prêt à fondre en larme et son épaisseur psychologique le rendent autrement plus humain, plus intelligent et surtout infiniment plus complexe que le matérialiste et décevant champion du monde.

Baudruche ou personnalité ? Comédien total ou homme sincère ? Attitude médiatique fabriquée ou véritable artiste ? Bien malin qui pourrait cerner le caractère d'Éric Cantona !

Mais comme chacun sait, les perceptions que nous avons de tous ces gens ne sont que reflets, images plus ou moins travaillées : comment savoir où se trouve la sincérité d'un homme à travers le prisme déformant des médias et une interprétation forcément tronquée ? Qui ne s'est pas trompé en votant pour un politique sur ses promesses, son allure ou une conviction irrationnelle ?

Si on ne peut ni croire en un programme, ni en des promesses, ni en une image, ni en des confessions, ni même en une fugitive impression ? À quoi se fier les amis ?

That is The question ?

J'ai décidé de promouvoir, à chacun de mes billets, des blogs du Web qui me semblent intéressants : j'ai choisi sur ce coup deux blogs, celui de l'ami Falcon qui adore le football et nous envoie fréquemment du monde et un blog collectif " Ruminances ", qui par sa structure ressemble un peu au nôtre, et dont les talents d'écritures sont réels. Son seul défaut étant d'être influent, ce que nous serons jamais ; mais nul n'est parfait !

Ami(e)s et lecteurs du Village des NRV, à après !

 

Cui cui l'oiseau qui commence mal l'année.

 

Commentaires

Oui, à choisir entre ces deux millionnaires, on peut - on doit - préférer l'ombrageux King de Manchester, qui ne mâche pas ses mots, au prudent Zizou de Madrid, cadre chez Danone.

Et même si ça n'a pas grand-chose à voir avec le billet, on peut également noter que dans les palais de la Sarkozie, on remet de prestigieuses décorations à Dany Boon, Dominique Farrugia et Daniela Lumbroso, tandis que pendant ce temps-là, ailleurs, loin des fastes et des rubans rouges, des gens travaillent au bien commun...
http://www.huyette.net/article-deux-heros-42386800.html

Écrit par : Cantona que l'amour | jeudi, 07 janvier 2010 08:20

Canto c'est braveheart sans le kilt.

Écrit par : Fran | jeudi, 07 janvier 2010 08:43

très juste ton billet cui cui

j'ajoute à "Cantona que l'amour" qu'il y a aussi une autre forme d'héroïsme dans un système carotte-ou-bâton c'est oser (se tromper ou penser autrement)
ce blog en est quelquefois l'illustration :-))

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 08:46

Cantona plus que ça comme sujet de réflexion faut pas s'étonner de la nullité ambiante.
ça s'appelle penser avec ses pieds.

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 08:50

Pour avoir des visites aujourd'hui il aurait mieux valu un billet sur Philippe Séguin...

Écrit par : R.I.P. | jeudi, 07 janvier 2010 09:12

j adore canto il dit tout haut ce que les autres pensent tout bas merci canto

Écrit par : breton | jeudi, 07 janvier 2010 09:46

Ecrit par : R.I.P. | jeudi, 07 janvier 2010 09:12

Avec un commentaire du genre "il a réussi dans la discrétion là où la famille smet a échoué dans le vacarme médiatique " ?

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 10:00

«Être français, est-ce que c'est parler français, chanter la Marseillaise et lire la lettre de Guy Môquet ? Non, ça c'est être con.
Être français, c'est être révolutionnaire.»

Urbain



Ha non, Cantona.

Écrit par : Citation | jeudi, 07 janvier 2010 10:09

C'est certain, il vaut mieux s'attaquer à la burqa, pondre une loi, aller plus vite que la mission parlementaire, vite vite vite, ne pas se faire griller par un communiste...

"Comment Maître Copé a enterré une loi qui gênait son cabinet"


www.rue89.com/2010/01/07/comment-maitre-cope-a-enterre-une-loi-qui-genait-son-cabinet-132633

Écrit par : Sans langue de bois | jeudi, 07 janvier 2010 10:11

Ouf !

"Lionel Jospin explique avoir refusé de prendre la tête d'une éventuelle mission de réflexion sur le modèle de la commission sur le grand emprunt, co-présidée par Michel Rocard. "J'ai vu le président de la République deux fois, à sa demande, dans le cadre de consultations républicaines. Il a évoqué des possibilités de ce genre. Je lui ai dit en souriant que je n'avais pas l'intention d'être un scalp de plus à sa ceinture", déclare l'ancien premier ministre."

Écrit par : Visage pâle | jeudi, 07 janvier 2010 10:26

"Chaque parole caverneuse du gourou à l'accent rocailleux du sud ouest"

Va falloir apprendre à situer Marseille sur la carte, le volatile corse !!! A moins que tu ne confondes avec Aphatie ?

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 janvier 2010 10:29

Eric Cantona n'a pas le droit de penser, c'est douteux. Surtout quand il critique ouvertement notre gouvernement en insistant sur la gravité de ce qui se passe. Le silence religieux dont tu parles (sans doute ai-je une perception différente de la tienne) s'apparentait plutôt à une gêne après ce boulet lancé. C'est chiant les mecs qui ne restent pas à leur place. Qui ose profiter de l'espace médiatique pour dire à haute voix sa colère ?

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 10:40

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 janvier 2010 10:29

J'ai pourtant envoyé un SMS à cui cui pour lui demander de réparer son erreur...

Signé : un lecteur attentif

Écrit par : François Fillon | jeudi, 07 janvier 2010 10:40

Ecrit par : Citation | jeudi, 07 janvier 2010 10:09

Les spécialistes ne pouvaient pas s'y tromper ...
Quand au discernement du nouveau sage médiatique il peut inspirer à tout le moins quelque perplexité si on considère la réalité hexagonale du moment.
On préfèrera donc prendre ça pour un voeu "pieux" .
( mais pour qu'il s'accomplisse il va falloir que frère odm passe à la surmultipliée lors de ses prières conjuratoires )

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 10:42

Ecrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 10:40

+1

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 janvier 2010 10:44

Aimé Jacquet a eu raison d'écarter Cantona pour la coupe du monde 98, et de laisser la place à Zidane et Djorkaeff, avec le succès qu'on sait. Cantona, joueur surcôté et agressif, aujourd'hui rebelle sans cause, ne manque pas au football mondial, contrairement au génial et sympathique Zizou.

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 10:44

Ecrit par : R.I.P. | jeudi, 07 janvier 2010 09:12

eh oui.. Philippe Seguin est mort .. d’Autres aussi
mais ces Autres étaient si peu riches .. si peu gros.. et si peu politiquement célèbres...

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 11:11

Ecrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 10:44

Oui, Aimé Jacquet a eu vraiment raison d'écarter Cantona pour la coupe du monde 98, car en 1998 Cantona avait pris sa retraite sportive et ne jouait plus depuis un an. Bravo Sly !

Écrit par : les experts du football | jeudi, 07 janvier 2010 11:15

Ecrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 10:40

cantona a certainement le droit de penser, d'en faire le meilleur usage et même de dire ce qu'il pense ( c'est d'ailleurs ce seul dernier point qui relève du droit, les deux autres étant réputés innés ).
Mais ni plus ni moins que tout le monde et la médiatisation n'ajoute rien (loin de là ) à la "sagesse".
On est toujours dans le spectacle, facilement soluble dans la société du même nom ( et le billet du jour ne traite de rien d'autre), tant que ce genre de protestation, pour sincère et véhémente qu'elle soit, reste dans la généralité et s'en prend à "l'injustice" plutôt qu'à ses auteurs et responsables, explicitement et nommément désignés.
Marie Ndiaye , pour donner un contre exemple assez évident, fait tout autre chose, et sans qu'on puisse la suspecter d'auto-promotion, quand elle persiste et signe ses manifestations de dégoût à l'encontre de la "France de narkozy, baissons et boutefeux" , un france révolutionnaire sans doute mais au sens de la "révolution nationale".
J'ai rien contre cantona et je confesse que comme tout footballeur ( du dimanche) il m'a fait rêver jadis et on aimait bien son image de rebelle fouteur de merde et réfractaire à l'ordre établi ( comme peintre et comme poète il est nettement moins convaincant).
Mais si c'est tout ce qu'on a comme "maître à penser" ( et si l'alternative c'est zidane ...) ... on est mal barrés .
( d'ailleurs je doute fort qu'il prétende à ce genre de statut)

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 11:16

Ecrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 11:11

Ah, on reconnaît là le fameux sage, la fameuse Lune, et le non moins fameux doigt qu'il ne faut pas regarder...

Écrit par : Mitterrand est mort aussi mais c'était il y a longtemps | jeudi, 07 janvier 2010 11:17

Ecrit par : les experts du football | jeudi, 07 janvier 2010 11:15

Il a justement pris sa retraite suite à la décision de Jacquet de ne plus le sélectionner, banane !!!

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 11:32

Récapitulons. La dernière sélection de Cantona en équipe de France date de février 1995. Donc, fâché de ne plus être sélectionné, il a pris sa retraite sportive en 1995.
Sauf qu'il a joué avec son club de Manchester jusqu'en 1997, date à laquelle il a pris sa retraite sportive.
En 1998, Aimé Jacquet a choisi de ne pas le sélectionner. Sauf que Cantona n'était alors plus joueur depuis plus d'un an.

Conclusion : Sly ne compte pas en base 10 mais en base 12. Du coup il croit que Pinochet a renversé Allende en 1975, que l'homme a marché sur la Lune en 1971 et que Sarkozy a été élu en 2009. Pas étonnant qu'il soit un peu décalé sur ce blog

Écrit par : Diego Maradona no esta una banana | jeudi, 07 janvier 2010 11:40

Ecrit par : Mitterrand est mort aussi mais c'était il y a longtemps | jeudi, 07 janvier 2010 11:17

www.marmiton.org/Recettes/Recette_batons-de-marechal_40609.aspx

Écrit par : Le doigt, la lune et Bousquet | jeudi, 07 janvier 2010 11:41

Ecrit par : Diego Maradona no esta una banana | jeudi, 07 janvier 2010 11:40

Il confond peut-être avec Anelka...



Vous vous faites mal à regarder ce genre de conneries télévisuelles, tout de même.

Écrit par : Daniel Bravo | jeudi, 07 janvier 2010 11:44

Vous vous faites mal à regarder ce genre de conneries télévisuelles, tout de même.

Ecrit par : Daniel Bravo | jeudi, 07 janvier 2010 11:44

+1

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 11:45

Ecrit par : Diego Maradona no esta una banana | jeudi, 07 janvier 2010 11:40

Quelle mauvaise foi, tout le monde sauf toi sait que Jacquet a écarté Cantona de l'EDF (et Ginola aussi) pour laisser la place au couple Zidane-Djorkaeff ! Je me rappelle d'une interview de Cantona dans l'Equipe où il affirme que jusqu'en 96-97 il croyait encore à un retour en sélection mais que Jacquet lui affirma alors que c'était fini pour lui car son retour mettrait en danger l'EdF. D'où sa retraite ! Depuis, il est aigri.

Et oui !

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 11:49

Ecrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 11:49

C'est bien résumé, merci.

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 07 janvier 2010 11:51

Je quitte ce blog où trop souvent la vérité historique est malmenée. Je ne vous salue pas.

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 11:57

Ecrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 11:16

Pourquoi le comparer à Marie Ndiaye ? Son expression est claire. L'un est l'autre dénoncent différemment la même chose.

http://www.lemonde.fr/sport/article/2009/12/08/eric-cantona-etre-francais-c-est-d-abord-etre-revolutionnaire_1277810_3242.html

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 12:00

car son retour mettrait en danger l'EdF. D'où sa retraite ! Depuis, il est aigri.

Ecrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 11:49

Alors qu'aujourd'hui c'est Henri Proglio qui menace EdF et pourtant Sarkozy l'a bel et bien sélectionné !

Écrit par : David Beckham is no banana | jeudi, 07 janvier 2010 12:01

Oups l'un ET l'autre ;-))Lapsus

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 12:03

Le "rapidement soluble" ça peut parfois être utile pour les bas du front qui ont le droit de vote.

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 12:03

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 12:03

+1

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 12:23

Ecrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 12:00

Ils ne disent ni la même chose, ni de la même façon, et les différences sont essentielles.
La "filation" ( de cantona) avec l'abbé pierre est d'ailleurs très symptomatique .
Ce pseudo-débat doit être récusé, comme toutes les autres entreprises d'enfumage, intégralement .

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 12:03

Tu mesures là les impasses du système "représentatif" et les apories fondamentales du principe majoritaire, mais tu ne requalifie pas pour autant le discours "spectaculaire", qui demeure en l'espèce , au mieux, une soupape de bonne conscience à la pression des pathologies sociales.
Ce genre de raisonnement conduit toujours à la démagogie, jamais à la démocratie, et encore moins à l'émancipation.

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 12:37

Peut-être Urbain, mais un meilleur système ça passe d'abord par l'élection d'une meilleure équipe, qui en place oeuvrera. Or pour que celui qui a du nescafé dans la boîte cranienne vote pour ton équipe, faut songer à lui adresser un message à la hauteur de son potentiel de solubilité.
Ainsi un type comme cantona, adulé et parlant plutôt simplement mais dans le sens qui nous sied, moi je trouve que c'est un allié de choix. Ca touchera la population qui pigera pas un mot au discours qu'on adressera aux électeurs un peu plus "éveillés".

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 12:45

Plutôt que les hommages pénibles, Séguin et Maastricht :

www.marianne2.fr/L-Europe,-mais-debout!_a183383.html


Evidemment, on pouvait préférer de voter "oui", avec Mitterrand.

Mais c'est sans doute encore un point de détail...

Écrit par : Laure Hope | jeudi, 07 janvier 2010 13:15

Ca lui va bien, la barbe, à BHL, sur la photo !

Écrit par : Chemise | jeudi, 07 janvier 2010 13:32

c'est vrai urbain que tu dis bien les choses "et si l'alternative c'est zidane ...) ... on est mal barrés ."
c'est exactement la formule que je cherchais pour répondre au billet d'Agathe hier

donc agathe .. si tu permets.. (parce que bien sûr j'avais lu et apprécié ton billet).. avec un peu de retard
si l'alternative c'est Royal ... on est mal barrés .

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 13:55

"Cantona, joueur surcôté et agressif". Sly a du dormir devant les prestations du King.
Canto, c'est de la lignée de Maradona. Non seulement, ils ont fait rêver mais ils ont pris des positions personnelles courageuses. Qui peut en dire autant dans le Monde du Foot ? Zizou ? Jean-Pierre Bernès ? Thierry Roland ?
Sur l'image de Canto, bien entendu, passer, parler à la Télé, c'est déjà un handicap ( comme un but de retard avant de commencer le match) mais on peut le saluer comme un Ami lointain.
BiBi - qui, en d'autres temps a ecrit un recueil de nouvelles noires sur le Foot en 97, l'avait déjà dédié à Canto ( pour son jeu) et à Jacques Glassman (pour son hors-jeu d'alors... Affaire VA-OM)
Aussi il envoie un salut au cher Eric

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 07 janvier 2010 14:07

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 12:45

Dans l'état actuel des choses, je ne vois pas ce qu'on peut attendre des élections dès lors qu'il n'existe actuellement aucun relai politique susceptible de concrétiser les aspirations "populaires" ou simplement le rejet du renoncement conformiste et de l'insignifiance conceptuelle qu'incarne avec une assez belle unanimité la classe politique actuelle.
Le sens du billet d'agathe, je le précise par ce qu'il semble encore faire l'objet de quelques méprises, est bien que dans ce consensus mou, unifié autour du renoncement à toute contestation de l'ordre nouveau libéral et capitaliste, ils sont assez facilement interchangeables, y compris dans le métalangage de la pseudo-critique médiacratique et ses agents (qui n'ont même plus à être "doubles").
Tout vaut tout et réciproquement, c'est à dire ... rien.

Alors, est-ce que cantona est plus sympathique, stimulant, et sincèrement convaincant que douillet , bigard et autres rats qui se bousculent pour la soupe ?
Oui naturellement, et sans plus gratifiant pour l'information du "citoyen lambda", mais la portée politique de ce genre de "coup de gueule" est aussi nulle que ceux de feu l'abbé pierre .

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 14:22

sans doute plus gratifiant ...

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 14:23

Par positions personnelles courageuses, tu dois faire reference à l'affaire Eydelie, "courageusement" qualifié de "balance" par le "King" quand celui ci a fait quelques révélations sur le dopage et la triche généralisée dans ce club de la honte qu'est l'Ohème !

Non, soyons sérieux, Cantona était vraiment surcôté, incapable de s'imposer durablement dans le championnat de France (même à Nimes...), justement écarté de l'EdF (génération des losers Papin-Canto), et effectivement devenu une grande vedette dans le championnat anglais des mid 90's qui en terme de niveau de jeu n'avait rien à envier au championnat belge de 2ème division, et encore. Bon, c'est sûr que pour des hooligans nourris au kick and rush, un type capable de contrôler le ballon sans trop de difficulté pouvait facilement passer pour une sorte de Maradona... Aujourd'hui, Cantona passerait totalement inapperçu au milieu de tous les authentiques talents qui jouent en Angleterre.

J'aimerais connaitre l'opinion d'Urbain sur ce sujet.

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 14:35

@Urbain
Ta prose manque d'espérance. Et j'entrevois mal comment tu proposes d'amener sur l'autel de l'efficience, ces aspirations populaires dont tu parles.
La révolution ? Mouahahaha
Une intervention du saint-esprit ? Mouarffff
Un renversement quelconque ? Tsssssss
Se retirer dans une caverne, fusse-t-elle remplie de livres ? Rzzzzzz

Les élections sont le meilleur moyen pour un peuple de faire un choix paisiblement.
Alors les choix sont restreint et parfois des pétards mouillés , je suis d'accord, mais la vie n'est pas un roman, on doit souvent choisir le moins pire.
Quand je vais au resto, y a jamais le gâteau de pommes de terre de ma maie, alors je prends autre chose, me^me si ça me plait un peu moins.

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 14:40

restreint -> restreints

maie - > mamie

Écrit par : Tong UMPhote | jeudi, 07 janvier 2010 14:42

Il paraît que c'est en épluchant des notes de frais que Philippe Séguin a succombé à une crise cardiaque.
Les notes de frais de quel(le) ministre?

Écrit par : etrun | jeudi, 07 janvier 2010 14:50

Cui cui l'oiseau, soit tu déprimes à cause du décès de ton pote, soit tu tombes dans la fausse modestie... Reprends-toi que diable !

Cantona m'a toujours été sympathique, sans doute parce qu'il a refusé de faire copain copain avec tapie, se taire sur certaines combines footbalistiques ou de pratiquer la langue de bois du footeux... Et puis, c'était rare un footeux, génial au demeurant, s'intéressant à l'art...

Écrit par : des pas perdus | jeudi, 07 janvier 2010 15:42

Ecrit par : Daniel Bravo | jeudi, 07 janvier 2010 11:44

Alors qu'à la même heure il y a cuisine des terroirs sur Arte.
Et puis comparer Cantona et Maradona!!!!!

Écrit par : Posh Beck's | jeudi, 07 janvier 2010 16:33

"La cote de confiance de Nicolas Sarkozy atteint en janvier 2010 la cote d'alerte. En perdant deux points en un mois à 32 %, le chef de l'Etat retrouve un niveau bas qu'il a déjà connu à deux reprises, en mai 2008 et en mai 2009."

Écrit par : Daniel Bravo Président ! | jeudi, 07 janvier 2010 16:39

Ecrit par : Daniel Bravo Président ! | jeudi, 07 janvier 2010 16:39

Euh c'est quoi ces sondages ? Faites le test autour de vous, et vous verrez que l'immense majorité des français a confiance en son président. A mon avis, 32% c'est le taux de mécontents, et encore...

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 16:42

Bonjour, je suis un suce-boule umpiste.
Je viens pour le sondage.
Sly fait-il comme moi entièrement confiance au chef de l'Etat ?
Dans ce cas, ça fait 100%.
Merci.

Écrit par : Ysl | jeudi, 07 janvier 2010 16:50

Ecrit par : Ysl | jeudi, 07 janvier 2010 16:50

Apparemment tu ne vis pas en France pour raconter de telles bêtises... Les gens sont bien conscients que Sarko n'est peut être pas parfait (ça reste à démontrer d'ailleurs), mais qu'à l'heure actuelle c'est le meilleur, et de loin.

Je te laisse à ton antisarkozysme primaire, tu es pitoyable de mauvaise foi...

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 16:58

"Sarko n'est peut être pas parfait"

Voilà, encore de la suspicion, du sarko-scepticisme, de l'anti-France.
Reprends-toi, camarade, le pays réel a besoin de toi !

Écrit par : Lsy | jeudi, 07 janvier 2010 17:07

Ecrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 11:11

Yves Rocher, Seguin.... M'en parle pas, même plus le temps de dormir. Si les riches et les pauvres meurent en même temps, où va le monde et mon sommeil !

Ecrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 10:40

+1

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 janvier 2010 10:44

+1

Écrit par : nef un primeur de deuil | jeudi, 07 janvier 2010 17:47

Euh... Canto ferait partie de la Generation des Loosers? Champion X fois d'Angleterre, vainqueur de la Cup, meilleur joueur anglais désigné par ses pairs et les journalistes : ça un looser ? Le foot anglais des Années 90 gagnait toujours soit une place en finale soit gagnait des Coupes. Cite moi un ou deux clubs français (ou belges !) qui battaient des équipes anglaises en ce temps-là ?
Enfin tu connais très mal l'histoire de Canto et les raisons qui l'ont poussées à partir de l'OM tenu alors par Tapie, Deschamps etc.
A l'heure des lèche-bottes (de Deschamps/de Desailly/ de Boli/et tous ceux qui ferment leur gueule devant les salaires qu'on leur propose, qui préservent par leur silence leur future carrière d'entraineur), Canto n'a demandé rien à personne et s'est construit sa carrière sans lécher le c... de qui que ce soit.

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 07 janvier 2010 17:56

Et puis tout n'est pas perdu : Cantona peut encore participer à la prochaine Coupe du monde de football...
http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/01/06/avec-la-viva-world-cup-un-autre-football-est-possible_1288025_3242.html

... avec l'équipe de Provence
http://twixtop.info/www/nf-board/?lang=fr

Écrit par : Luc Sonor | jeudi, 07 janvier 2010 18:05

Au hasard, le PSG en demi-finale de coupe des coupes 97, 3-0 contre Liverpool !

Palmarès des clubs anglais en coupe d'europe dans les 90's: Coupe des clubs champions (1 finale en 99, 1 titre pour MU), Coupe UEFA (0 finale), Coupe des Vainqueurs de Coupes (4 finales, 3 titres)... comparé au championnat italien ou même à la Bundesliga c'est pas énorme ! C'était limite un championnat de seconde catégorie, un peu comme le Calcio maintenant !


Un autre indicateur: aucun ballon d'or jouant en Angleterre dans les 90's, le championnat anglais est redevenu très compétitif après Bosman et surtout Wenger qui leur a réappris les bases du foot...

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 18:33

Luc Sonor ? Euh... le vrai ? Celui qui a joué à l'AS Monaco ?

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 07 janvier 2010 18:34

Identité Nationale
http://tinyurl.com/ybgumll
(c’est pas fini en Sarkozie)
"Notre place dans le monde dépendra demain de la confiance que nous aurons en nous-mêmes, de notre culture, et dans notre capacité à promouvoir un avenir commun"
Quelqu’un peut m’expliquer ce qu'il a voulu dire? Sinon tant pis .. je me gare en double file

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 07 janvier 2010 18:40

Voilà maintenant que tu compares le foot anglais au foot italien et allemand alors que dans ton post précédent, tu comparais ( arguments au point zéro) avec le foot français et belge.
Du coup, le palmarès que tu donnes ne fait que confirmer ce que BiBi disait.
Mais le fond de l'affaire est ailleurs.C'est que l'effet-Canto qui passe mal chez toi. Sache que BiBi n'essaie absolument pas de te convaincre.
Ton grain de chauvinisme, ton anglophobie passent mal par contre chez BiBi et ta vision du foot, du Monde encore moins.
Mais ce n'est pas grave : ça se soigne. Tu prends en grippe tout ton petit monde ? Alors dis-toi qu'il y a assez de vaccins de Roselyne pour te remettre d'aplomb (dans la cervelle).

Écrit par : Pensez BiBi | jeudi, 07 janvier 2010 18:42

Ecrit par : Pensez BiBi | jeudi, 07 janvier 2010 18:34

Moi-même, le meilleur arrière latéral de tous les temps

Écrit par : Luc Sonor | jeudi, 07 janvier 2010 19:22

Bon allez, pour ne pas finir sur un note trop négative, je l'ai trouvé très bon dans le film Mookie (avec un singe qui parle). Bien meilleur que sur un terrain.

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 19:32

Quand je vais au resto, y a jamais le gâteau de pommes de terre de ma maie, alors je prends autre chose, me^me si ça me plait un peu moins.

Ecrit par : Tong UMP | jeudi, 07 janvier 2010 14:40

Ben voilà en résumé l'essentiel des choses qui différencient:
je ne vais pas au restau si c'est pour y manger ( en moins bon )ce que je mange chez moi ,
je ne vais pas dans les restaurants qui ne servent rien de ce que j'apprécie .

Plus globalement , je considère comme une illusion absurde , néfaste et sans objet une conception de l'action politique qui se résumerait à ce que tu décris .
La "liberté" , surtout si elle se confond avec un simple "choix" ( "électoral"), a fortiori entre deux options répugnantes, n'a pas grand chose à voir avec l'idée que je me fais de l'émancipation et de l'épanouissement induit des rapports sociaux .

Quant aux "aspirations populaires dont je parles", tu auras beaucoup de mal à les voir associées chez moi à
"La révolution" , à une "intervention du saint-esprit" , un "renversement quelconque" , sans parler d'une "caverne remplie de livres" .
Si d'ailleurs tu passais dans le genre de "caverne" ou je sévis quotidiennement tu serais sans doute fort surpris de l'intensité et de la jovialité des rapports de "commerce" social qui s'y nouent entre les (très nombreuses) personnes "réelles" qui la fréquentent ...
rappel du programme de la semaine prochaine ( dans la caverne ) :
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=273
et
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=274

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 19:50

Des nouvelles de l'offensive actuelle de Nicolas Sarkozy sur le thème du "dépenser moins". Pour économiser quelques euros, parmi les traditionnelles cérémonies de voeux, une seule a été supprimée par l'Elysée : saurez-vous trouver laquelle ?

- cérémonie de voeux aux autorités religieuses ?
- cérémonie de voeux aux chefs d'entreprise ?
- cérémonie de voeux à la presse ?

Un indice : cette décision s'inscrit dans la ligne de la nouvelle politique d'abandon des journalistes français de France 3 enlevés à l'étranger


Réponse :
http://www.lefigaro.fr/politique/2010/01/05/01002-20100105ARTFIG00010-l-economie-au-c339ur-des-v339ux-de-sarkozy-.php

Écrit par : Nicolas Sarkozy, le 15 avril 2009 : "Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits eux, ont une morale." | jeudi, 07 janvier 2010 19:50

Bravo pour l'idée de la "carte musique jeune" zelniko-sarkozyenne (en plus des nouvelles taxes) !

"Une carte de téléchargement de la musique en ligne d'un montant de 50 euros pourrait être créée pour les jeunes internautes. Elle serait financée par l'État et les professionnels à hauteur de 50 %."

Et voilà, l'Etat une fois de plus finance le secteur privé.

www.numerama.com/magazine/14815-mission-zelnik-les-principales-propositions-du-rapport.html

Écrit par : Ni pétrole ni idée | jeudi, 07 janvier 2010 20:37

Hey les mecs !

Si on peut plus déconner en faisant de la provoc sur Canto, qu'est ce qu'il nous reste ?

J'aime bien Cantona, mais je vois bien qu'il en fait des tonnes pour attirer le chaland.

Je ne suis pas dupe, à la base le marketing et la pub, c'est mon job. Je reconnais d'un coup les mimiques et ressorts. Les artifices et autres attitudes affectées lorsqu'on parle en public...

Ne pensez vous pas qu'on ne vit que dans les faux semblants ?

@ des pas perdus.

Méfie toi de l'image, camarade !

T'inquiète pour Seguin : il n'a jamais été mon pote. Même si le panégyrique qu'on en fait aujourd'hui me fait bien marrer.
Les mêmes qui pleurent à chaudes larmes l'ont traité 500 fois de caractériel incapable d'accéder à une fonction de responsabilité politique !

@Urbain
Nous sommes fiers, au sein du Village, d'accueillir un Saint laïc tel que toi ! ;-)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 07 janvier 2010 20:45

Ecrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 19:50

Je réitère, je trouve plutôt rassurant la prise de parole de Cantona, je suis de l'avis de Tong sur le fait que cela puisse avoir des retombées positives ou des prises de conscience même si cela est infime. C'est bien de profiter de l'espace médiatique pour dire. Ils sont si peu nombreux en ce moment...

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 21:00

Un geste révolutionnaire : nommer Eric Cantona au poste de premier président de la Cour des comptes

Écrit par : Pauci quos aquus amavit Jupiter | jeudi, 07 janvier 2010 21:11

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 07 janvier 2010 20:45

J'aime bien Cantona, mais je vois bien qu'il en fait des tonnes pour attirer le chaland.

Je ne suis pas dupe, à la base le marketing et la pub, c'est mon job. Je reconnais d'un coup les mimiques et ressorts. Les artifices et autres attitudes affectées lorsqu'on parle en public.


Je ne partage pas du tout. Attirer le chaland dans quel but ? Aider les SDF, les ventes de son bouquin sont intégralement reversés.

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 21:19

«Il faut réhabituer les jeunes à acheter leur musique et je souhaite la mise en place de la carte musique, fixée - je ne sais pas - à 200 euros de potentiel d'achat, et l'Etat en prendra la moitié.»

www.20minutes.fr/article/374734/Culture-Nicolas-Sarkozy-pioche-dans-le-rapport-Zelnik.php

«Il faut réhabituer les gens à polluer moins et je souhaite la mise en place de la taxe carbone, fixée - je ne sais pas - à 17 euros la tonne, et l'Etat compensera.»

«Il faut réhabituer les gens à rester chez eux et je souhaite la mise en place de charters, fixés - je ne sais pas - à 30000 expulsions par an, et l'Etat paiera les vols.»

«Il faut réhabituer les gens à voter UMP et je souhaite la mise en place d'une nouvelle carte électorale, fixée - ça je sais - pour faire basculer durablement ce pays à droite, et l'Etat prendra en charge les petits fours.»

Écrit par : La ligue d'improvisation | jeudi, 07 janvier 2010 21:30

Ecrit par : La ligue d'improvisation | jeudi, 07 janvier 2010 21:30

+1

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 21:36

Miam

"Le ministre de l'intérieur Eric Besson et la vice-présidente du Front national Marine Le Pen doivent participer à un débat public sur l'identité nationale le 13 janvier à Liévin (Pas-de-Calais), selon la préfecture et le FN."

www.lemonde.fr/politique/article/2010/01/07/un-debat-public-sur-l-identite-nationale-avec-besson-et-marine-le-pen_1288830_823448.html

Et puis non.

www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/07/01011-20100107FILWWW00733-pas-de-debat-besson-le-pen-le-131.php

Visiblement, Eric se sent plus à l'aise sur un plateau télé, avec Arlette.

Écrit par : Eric Sikora, ancien footballeur du RC Lens | jeudi, 07 janvier 2010 21:37

Ecrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 21:00

Le problème, agathe, de ce genre de "prise de conscience" c'est que la prise de conscience de rien du tout ...

Le "coup de gueule" de cantona, pour sympathique et "rebelle" qu'il soit, et je suis prêt à le créditer comme toi d'une parfaite sincérité, c'est que ça n'informe pas du tout le jugement, fut-ce des plus "bas du front", et surtout ça reste dans les généralités abstraites.
Une critique "médiatique" pour avoir un "effet" , doit avoir une "cible".
Quand cantona explicitera son propos et annoncera clairement que toute cette merde a des responsables (et coupables), qu'il les nommera , les qualifiera pour ce qu'ils sont( comme l'a fait Marie Ndiaye par exemple ), et annoncera que nous sommes collectivement responsables de tolérer que ces guignols bafouent toutes les valeurs positives de ce qui peut constituer un lien social, alors, là ça risque en effet d'avoir un effet "politique" réel ... de "prise de conscience" ou comme dans l'effet produit par "l'art" un effet de "déplacement", par ce que ceux-là, ces guignols seront contraints de réagir , et nous savons qu'en posture défensive ils ne sont pas très efficaces.

Faute de quoi on reste dans l'abbé-pierrisme lénifiant, et ça c'est très, très facilement récupéré , comme on sait .

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 22:06

Ecrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 22:06

Quand il parle de Guy Moquet ou de l'identité nationale, les gens l'entendent. Je ne pense pas que nos concitoyens se méprennent. Puisque c'est le thème du billet, ce qui m'agace, c'est le doute sur sa sincérité. Sur les récupérations éventuelles, c'est un exercice bien rôdé mais je ne pense pas qu'il en soit dupe. Les magouilles politiques existent depuis Platon ;-))

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 22:19

Mais ils entendent quoi ?
Que c'est une vaste supercherie ?
Que c'est de la "connerie" ?
Ils le savent depuis le début, et "le reste" ils ne veulent surtout pas le savoir.
C'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont élu bouffon.
Tous la tête dans le sable en espérant que le boulet passera à coté.
C'est ça le "pétainisme", et la prétendue "gauche" n'est pas en reste. Plus de trente années de complaisance mitterandienne auto-satisfaite et relativiste on creusé des ornières profondes dont on ne fera pas l'effort inutile d'essayer d'en sortir les apparatchiks insignifiants qui s'y sont embourbés.
Le combat politique ne peut (plus) se jouer que dans la "vie concrète", au jour le jour , d'abord par une solidarité positive visant à reconstituer le lien social partout où c'est possible, ensuite par une résistance de négation constante , de refus, de boycott du spectacle marchand , sous toutes ses formes.
Le "vote" ne sert à rien, les "coups de gueule" non plus.
Il y a réellement des gens et des organisations à combattre.
Ce ne sont pas nos adversaires, ce sont nos ennemis.

"Ils sont votre épouvante, et vous êtes leur crainte"

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 23:17

" Oh ! je suis avec vous ! j’ai cette sombre joie.
Ceux qu’on accable, ceux qu’on frappe et qu’on foudroie
M’attirent ; je me sens leur frère ; je défends
Terrassés ceux que j’ai combattus triomphants ;
Je veux, car ce qui fait la nuit sur tous m’éclaire,
Oublier leur injure, oublier leur colère,
Et de quels noms de haine ils m’appelaient entre eux.
Je n’ai plus d’ennemis quand ils sont malheureux.
Mais surtout c’est le peuple, attendant son salaire,
Le peuple, qui parfois devient impopulaire,
C’est lui, famille triste, hommes, femmes, enfants
Droit, avenir, travaux, douleurs, que je défends ;



Je défends l’égaré, le faible, et cette foule
Qui, n’ayant jamais eu de point d’appui, s’écroule
Et tombe folle au fond des noirs événements ;
Etant les ignorants, ils sont les incléments ;
Hélas ! combien de temps faudra-t-il vous redire
A vous tous, que c’était à vous de les conduire,
Qu’il fallait leur donner leur part de la cité ;
Que votre aveuglement produit leur cécité ;
D’une tutelle avare on recueille les suites,
Et le mal qu’ils vous font, c’est vous qui le leur fîtes.
Vous ne les avez pas guidés, pris par la main,
Et renseignés sur l’ombre et sur le vrai chemin ;
Vous les avez laissés en proie au labyrinthe.
Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte ;
C’est qu’ils n’ont pas senti votre fraternité.
Ils errent ; l’instinct bon se nourrit de clarté ;
Ils n’ont rien dont leur âme obscure se repaisse ;
Ils cherchent des lueurs dans la nuit, plus épaisse
Et plus morne là-haut que les branches des bois ;
Pas un phare. A tâtons, en détresse, aux abois,
Comment peut-il penser celui qui ne peut vivre ?
En tournant dans un cercle horrible, on devient ivre ;La misère, âpre roue, étourdit Ixion.
Et c’est pourquoi j’ai pris la résolution
De demander pour tous le pain et la lumière.…."

A CEUX QU’ON FOULE AUX PIEDS

Victor Hugo

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 23:21

Ecrit par : Victor Hugo

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20100107.OBS2990/roger_mcgowen_un_innocent_condamne_a_mort.html

Écrit par : Hurlements en faveur de McGowen | vendredi, 08 janvier 2010 05:20

Faites l'amour pas la guerre
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/01/07/un-dernier-baiser-seme-le-trouble-a-l-aeroport-de-newark_1288882_3222.html

Écrit par : The Last Goodbye | vendredi, 08 janvier 2010 05:55

Merde ! Impossible d'aller bosser dehors en restant immobile ce matin. Il fait -8°C dans le 9-3...
Pas envie de crever dans la rue.

@ Agathe

"J'aime bien Cantona, mais je vois bien qu'il en fait des tonnes pour attirer le chaland."

Désolé, pas plus tard qu'avant hier j'ai passé et repassé les images de son interview. Il utilise des artifices de comédie pour appuyer ses dires : cela ne veut pas dire qu'il n'est pas sincère. Mais je me méfie toujours des individus qui font trop appel à la technique de comm. Sarko en est un des maîtres.

Un exemple anodin : pour appuyer un propos lorsque un interviewer vous pose une question, voici comment agir : un long silence, vous regardez bien votre interlocuteur. vous prenez le verre d'eau situé à côté de vous et le buvez lentement. Vous le reposez et jetez une phrase courte à l'assistance qui n'en peut plus d'attendre votre réponse. Cela s'appelle de la technique et Canto en use et en abuse.

Ce qui ne veut pas dire qu'il est insincère. Mais...

Voilà, voilou.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 08:33

@Urbain
Je ne voulais pas être désagréable en parlant de caverne emplie de livres, pardonne-moi si ce fut ressenti comme tel.
Le fils d'une amie tient une librairie avec des passionnés, dans ma bonne ville, et je sais qu'il en retire également beaucoup de satisfaction sur le plan des relations humaines.

Serait-ce possible d'en savoir plus sur les aspirations populaires dont tu parles ?

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 08:54

Difficile de sortir du dispositif verrouillé du spectacle, parfois on arrive juste à le faire déraper, très momentanément, mais ce petit déplacement suffit à mettre immédiatement en évidence la cuistrerie factice de la société du spectacle et de ses agents :

www.youtube.com/watch?v=fSrUpEp68KI

Désormais les plateaux de télé sont totalement verrouillés, il ne peut plus rien s'y produire, et d'autant moins que derrière les "agents" (des agents) et leurs avocats veillent au grain.
Le mode dialectique lui même est perverti car il devient la part la plus répressive du dispositif ( coupage de parole, questions décalées hors sujet, fausse répartie, interruptions, microu coupé, etc.).
badiou par exemple perd toute portée dialectique dès qu'il y passe, fut-ce dans les émissions (faussement)prétendues "intelligentes" comme le foutage de gueule mondain de taddei.

Et si on se prête à ce simulacre marchand c'est toujours en connaissance de cause.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 09:11

Ecrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 08:54

Pour moi ce genre d'observation n'est nullement désagréable et pourrait même être gratifiante si elle n'était simplement risible tant elle est sans rapport avec une réalité quotidiennement vécue.
Pour ce qui est des "aspirations populaires" , ça pourrait être long ... mais "to make a long story short" , dans le domaine social ça peut se résumer assez simplement : justice , donc égalité, autonomie et épanouissement des individus, sans que quelque forme de domination que ce soit ne vienne l'altérer.
bref:
"De demander pour tous le pain et la lumière.…."
plus formellement, et surtout méthodiquement : comprendre et assumer ce point central que la liberté n'est pas l'émancipation et qu'à bien des égards elle induit le contraire :

"L'homme ne fut donc pas émancipé de la religion; il reçut la liberté religieuse. Il ne fut pas émancipé de la propriété; il reçut la liberté de la propriété. Il ne fut pas émancipé de l'égoïsme de l'industrie; il reçut la liberté de l'industrie."

De l'enfance de l'homme au gamins des banlieues délabrées, "l'aspiration populaire" se résume à un mot : émancipation ... de tout ce qui domine et aliène.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 09:22

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 08:33

Non, je ne suis pas d'accord. Cantona s'exprime toujours ainsi.

@ Urbain
Qu'importe la portée réelle de ses propos, je suis d'accord sur le fond mais sous prétexte que les coups de gueule ne servent à rien ou à pas grand chose, on doit se taire ?

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 09:43

Et " to make a dream come true ", comment se débarrasser de tout ce qui domine et aliène ? Ou du moins comment s'en émanciper ?
Si ce n'est notamment en votant ( massivement )...

Écrit par : Tong émancipée | vendredi, 08 janvier 2010 09:45

Gagner plus :

INFO FIGARO Rachida Dati avocate
Laurence de Charette (Le Figaro)
08/01/2010 | Mise à jour : 07:17 | Commentaires 41 | Ajouter à ma sélection
Rachida Dati doit prêter serment pour rejoindre le barreau de Paris le 13 janvier. Elle va rejoindre le cabinet Sarrau Thomas Couderc, où elle cotoiera l’un de ses anciens plus grands détracteurs, l’ex-leader de l’union syndicale des magistrats (USM) Bruno Thouzellier…
Le projet de l’ancienne garde des Sceaux fait grincer des dents au conseil supérieur de la magistrature (CSM), que la magistrate n’a pas consulté avant d’exercer cette activité d’avocat. Avant de prendre ses fonctions au parlement européen, Rachida Dati avait, comme le veut la règle, demandé aux Sages une disponibilité.

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 09:56

@ adrien

Exact en ce qui concerne l'accent marseillais et je m'en excuse. Pourtant d'origine méridionale et reconnaissant bien l'accent marseillais, j'avoue que celui de Canto m'a induit en erreur.

Autrement, je m'excuse bien bas d'avoir légèrement écorniflé, et encore ce mot est-il exagéré, une idole de la gauche révolutionnaire française dont je ne soupçonnais pas l'immense popularité.

À genoux, je demande pardon.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 10:09

Si ce n'est notamment en votant ( massivement )...

Ecrit par : Tong émancipée | vendredi, 08 janvier 2010 09:45

En quoi tu montres bien que tu n'as pas du tout compris le sens du mot émancipation, en dépit de mes efforts .

Le "vote" auquel tu te réfères est exactement sur le même plan "libéral" que les autres notions que cites marx pour désigner le mécanisme de la domination, de la "dépendance" si tu préfères.

La liberté comme simple absence de contrainte, comme "possibilité offerte" réduite à un simple "choix" , a fortiori entre des termes qui sont parfaitement équivalents, n'a strictement aucune valeur , notamment émancipatoire, au sens où elle est le contraire d'un décision autonome de ma volonté.

ça ne signifie pas que l'acte de "vote" est en-soi à rejeter, ça signifie qu'il n'est qu'un formalisme et que ce formalisme est, en ce moment "historique" que nous vivons ( et depuis un bon moment),vidé de tout contenu ( et de tout sens )dans le contexte réel de l'acte qu'il manifeste.

S'il s'agissait , par le vote, pour un "choix de société" comme on disait naguère, pour un "mode de vie" en en rejetant un autre, alors oui , assurément ce genre de vote vaudrait la peine de s'y confronter.

Tant que, dans le champ politique, l'acte de voter pouvait, au moins symboliquement, "représenter" ce type de choix authentique, dialectique, entre de véritables alternatives politiques, sociales et économiques, de "choix de vie", distincts et antinomiques, alors les luttes sociales, les "aspirations populaires" pouvaient assurément passer par ce biais, et elles l'ont fait.

Pour l'heure l'affaissement total , la réduction sociale démocrate et écolopportuniste de l'alternative au capitalo-parlementarisme libéral est tel qu'aucun choix ne se présente , puisqu'en réalité c'est véritablement "la même chose", aucun autre choix que le refus, le boycott, l'abstention, à TOUS les niveaux.
Et, crois-moi, si elle était mise en oeuvre à large échelle , ce serait une arme terriblement efficace, et autrement plus décente que le panurgisme bêlant qui a pour seul "effet concret" de remettre en selle des apparatchiks vautrés à la julien dray !

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:16

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 10:09

Ce n'est pas mon idole, je ne le connais pas hormis ce que j'ai pu en lire. Je trouve simplement suspect qu'il soit suspecté de malhonnêteté.

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 10:16

sous prétexte que les coups de gueule ne servent à rien ou à pas grand chose, on doit se taire ?

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 09:43

Naturellement NON.
Mais "gueuler" autrement et certainement pas sur le mode "abbé-pierriste".
En "sortant du cadre" , comme par exemple bukowski dégueulant sur pivot, ou ... Marie Ndiaye en maitresse d'école fustigeant les cancres racistes , les politiciens et les ministres miteux, donc toutes sortes de manières sont possibles.
Que cent écoles rivalisent, que cent fleurs s'épanouissent

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:23

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:23

Des gens dorment dehors, même si le système est imparfait, les associations ont le mérite d'exister pour eux, sinon ...

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 10:28

@Urbain
Tes efforts ne sont pas vains, j'avais bien compris à la nuance prés que personnellement j'estime qu'il existe encore un choix.
Il me semble qu'entre un camps qui me propose de travailler plus pour faire gagner plus je ne sais quel col blanc et l'autre qui m'a proposé de gagner 4 heures hebdomadaires de temps libre pour moi et les miens et nos loisirs, ne représentent pas " cette même chose " que tu conchies.

L'abstention à tous les niveaux, l'histoire nous raconte ce que ça donne en général, rien de bon. L'expression democratique ne doit pas être abandonnée, sous prétexte que le choix n'est pas satisfaisant. C'est un caprice inutile.

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 10:34

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 10:28

Absolument, mais ça ça ne relève pas du "coup de gueule" , de la "média-tisation" et de son dispositif spectaculaire;
ça repose sur des "gens" réels qui font des choses concrètes, "sans écran", et se contrefichent de "passer à la télé", de voter pour une bandes de politiciens de tous bords, tous "professionnels" et aussi nuls et insignifiants les uns que les autres;
des gens qui n'ont rien à "vendre" , qui ne conçoivent pas leur énergie et leur temps, leur "gueule" ou leur cul comme une marchandise ou une "valeur d'échange",
et qui par conséquent sont déjà et définitivement "sortis du cadre" de la société du spectacle.
à l'inverse du téléthon ...

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:39

J'ai été ejecté du site les Créateurs de Possibles suite à ma proposition, qui pourtant avait rencontré un certain succès, de vacciner obligatoirement contre la grippe A tous les touristes qui viennent en France.

Je quitte l'UMP, déçu et meurtri.

Écrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 10:46

Horrible cette photo de BHL !

ça ne lui va pas du tout la barbe

Écrit par : BD | vendredi, 08 janvier 2010 10:49

Ecrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 10:46

rassure toi, il y a encore un large choix , comme dirait "tong" ... UMPS, ecolopportunistes, FN, etc ... tous t'accueilleront à bras ouverts, peut-être une petite hésitation coté NPA mais va savoir ... (tu nous diras) .

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:52

Large, non, je n'ai pas écris ça.

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 10:56

Spécial dédicace pour un créateur du possible :

En Israël, la deuxième saison de “Haah’ Hagadol” (“Big Brother”, sur Channel 2) fait polémique!

Parmi les candidats, il y a une activiste de gauche qui milite très ouvertement pour la cause palestinienne, et s'oppose directement à la politique du gouvernement du pays.

Edna Canetti est, à l'extérieur, membre d'une ONG d’aide aux Palestiniens de Cisjordanie, “Mah’som Watch”, qui veille au respect des Droits de l’Homme par les soldats ou les gardes-frontières.

Un député d’extrême droite, Michaël Ben-Ari, a adressé une lettre à Shaï Nitzan, l’adjoint du Conseiller juridique du gouvernement israélien, pour demander l’ouverture d’une enquête sur la jeune femme, et entamer des poursuites pour “appel à la sédition, appel à la désobéissance civile et incitation à la violence”.

Dans sa lettre, Michaël Ben-Ari cite quelques propos tenus par la candidate : “Au point de passage je vois des milliers de Palestiniens auxquels on donne des ordres, qui doivent montrer leur papiers. S’ils disaient “rien à faire de vos règles, mettez les où je pense. Nous roulons où nous voulons, c’est notre terre”, alors ce serait la fin de l’occupation”.


http://www.jeanmarcmorandini.com/article-34592-polemique-en-israel-autour-de-big-brother-regardez.html

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 11:10

Après avoir fait honte à ses collègues de la magistrature, Rachida Dati s'apprête à faire honte aux avocats... (l'hostilité va être grande, déjà qu'on n'aime pas beaucoup les transfuges...)

Écrit par : Maître Etalon | vendredi, 08 janvier 2010 11:10

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 11:10

Un ex créateur de possibles, hélas, et on ne m'y reprendra plus de sitôt.

Sinon, rien de nouveau, en France comme en Israël, les forces subversives de gauche sont en lutte contre la Nation. Qu'on échange cette hystero contre Gilad Shalit, comme ça son rève de coexistence pacifique avec les palos sera exaucé !

Écrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 11:24

Je trouve simplement suspect qu'il soit suspecté de malhonnêteté.
Ecrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 10:16


Alors mets moi en garde à vue ! ;-)

Je ne le soupçonne pas de malhonnêteté, je le suspecte de s'écouter un peu et d'en rajouter : il a bien évalué l'étendue de son charisme et il en joue. Ce n'est pas le fond que je mets en cause, c'est juste la forme.
Sa générosité est chouette et il m'est fort sympathique mais tu avoueras qu'il peut se le permettre, hein ?! ;-)

Quant aux arguments d'Urbain, ils me font toujours autant rigoler. L'utopie est d'ordinaire réservée aux ados ! Que feront nous, lorsqu'un dictateur bénéficiant de la caution dite démocratique sera tout de même élu avec 10 % des suffrages alors que 70 % de la population aura été à la pêche ?

De toute façon, l'émancipation selon Urbain est une pure chimère. Historiquement, elle n'a jamais eu lieu et me paraît être un (mauvais) pur montage "intellectuel" décousu et complètement irréaliste.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 11:38

Merde ! Impossible d'aller bosser dehors en restant immobile ce matin. Il fait -8°C dans le 9-3...
Pas envie de crever dans la rue.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 08:33

À 6h ce matin, d'après Météo France, il faisait -19° du côté de chez moi (Brétigny-sur-Orge) ;-)

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 08 janvier 2010 11:52

L'expression democratique ne doit pas être abandonnée, sous prétexte que le choix n'est pas satisfaisant. C'est un caprice inutile.

Ecrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 10:34

Comme l'explique très bien Alain Brossat ( avec badiou ) ici ( mars 2008, déjà ... ) :
www.dailymotion.com/video/x508l2_dialectique-chez-tropiques-8_news

le "capricieux" c'est précisément celui qui se manifeste par le vote "infantile", du moins dans la configuration actuelle des options politiques .

"l'expression démocratique" n'a pas grand chose à voir avec le carnaval burlesque que constitue désormais ces élections. A vrai dire , depuis platon et jusqu'aux philosophes signalés plus haut, en passant par rousseau et pas mal d'autres, le système parlementaire représentatif n'a jamais été considéré comme "démocratique" mais expressément oligarchique .

Aujourd'hui, moins que jamais , les élections n'offrent la moindre possibilité d'expression démocratique, simplement le jeu convenu et fastidieux de guignols sans la moindre idée qui fondamentalement défendent la même modalité de rapports sociaux, et se proposent pour "gérer les contraintes" au mieux de leurs intérêts individuels, de leurs chapelles et leurs appareils respectifs .

Je ne vois pas du tout le contenu de "l'expression démocratique" qui pourrait s'exprimer, par exemple, en "choisissant" entre péceresse et julien dray .

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 12:18

Elie Domota: "En "France", quand les routiers menacent de bloquer Noël, ils sont reçus à l'Elysée. Pourquoi ce traitement pour les nègres de la République?"


On peut compter également au rang des "nègres de la République" les agents des lignes A, B, C du RER, les profs, les infirmières, les personnels de la justice...

En revanche, les routiers, les pêcheurs, les aiguilleurs du ciel...

Écrit par : ____ | vendredi, 08 janvier 2010 12:21

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 12:18

Il me semble pourtant, (ce n'est absolument pas un reproche, on s'en moque au fond) que tu continues, peut-être en pointillé, à donner ta "voix" (aux anti-capitalistes).

Écrit par : L'urne et le doigt | vendredi, 08 janvier 2010 12:26

Quant aux arguments d'Urbain, ils me font toujours autant rigoler. L'utopie est d'ordinaire réservée aux ados ! Que feront nous, lorsqu'un dictateur bénéficiant de la caution dite démocratique sera tout de même élu avec 10 % des suffrages alors que 70 % de la population aura été à la pêche ?

De toute façon, l'émancipation selon Urbain est une pure chimère. Historiquement, elle n'a jamais eu lieu et me paraît être un (mauvais) pur montage "intellectuel" décousu et complètement irréaliste.

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 11:38

La sottise récurrente de ces propos pourrait faire sourire en retour de ce qui semble tant "te faire rigoler" si à l'évidence ils ne dénotaient pas un déni et un renoncement pathétique.
Mais, mon pauvre cuicui, si quant à toi tu as choisi de "vivre sans idée" ( voir la fin de la vidéo en lien sur mon commentaire précédent), tu ne peux pas pour autant en tirer argument pour requérir des autres de s'inspirer de cette impotence, qui te demeure propre, et fort peu engageante pour tous ceux et toutes celles qui n'ont pas, contrairement toi, renoncé à ce que tu juges "utopique" par ce que simplement tu n'es pas plus capable de le penser que de l'imaginer.
Ce que pourtant, dieu merci, beaucoup d'autres ont fait, et beaucoup d'autres encore continuent de faire, de par le vatse monde, malgré que tu en ais.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 12:38

VACCIN ET GRIPPE H1N1 : IL EST TROP TARD POUR SAUVER WILLY

http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/08/vaccin-et-grippe-h1n1-il-est-trop-tard-pour-sauver-willy.html

Écrit par : Flipper | vendredi, 08 janvier 2010 12:40

"le "capricieux" c'est précisément celui qui se manifeste par le vote "infantile", du moins dans la configuration actuelle des options politiques ."


Les options politiques, c'est notamment par un militantisme politique massif qu'on pourra les enrichir. Bouger les lignes c'est possible, mais faut s'impliquer, particulièrement ceux qui pensent avoir des idées à proposer.

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 12:50

faut s'impliquer, particulièrement ceux qui pensent avoir des idées à proposer.

Ecrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 12:50

Bien d'accord, mais ce n'est nullement le cas parmi les "partis en lice" .
Et pour commencer il faut "trouver les mots pour le dire" et donc se débarrasser de "la voix de son maître" et des tics verbaux ineptes de leur novlangue , comme par exemple "Bouger les lignes c'est possible" ...
Laisse ça aux vendeurs de soupe, aux médiacrates vautrés de la presse multimédiatique et aux arrivistes ignares des appareils politiques qui n'ont que la sous-culture radiovisée comme fond de pensée ...

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 13:05

Les élections c'est simple: plusieurs candidats courent après un poste pendant quelques semaines et, à la fin, l'UMP gagne toujours.

Écrit par : Gary Slyneker | vendredi, 08 janvier 2010 13:13

"quand la maison brûle à cause du barbecue, le propriétaire imprudent n’explique pas aux pompiers comment travailler"

ça aurait pu être du Cantona

Écrit par : Stéphane Paille | vendredi, 08 janvier 2010 13:14

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 10:39

Je partage ce que tu dis tout en étant sincère quand au plaisir ressenti d'entendre une voix dissonante.

@ cui

Pour t'éviter la garde à vue, je compte installer PayPal afin que tu fasses un don obligatoire ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 13:32

"Un lycéen poignardé"

Suivons maintenant le chemin de cette "information", son saisissement par les politiques, son traitement médiatique, l'émotion etc...

Écrit par : Expérience | vendredi, 08 janvier 2010 13:36

Oui, l'échange entre urbain et Tong est intéressant

Écrit par : Hannibal Lecteur | vendredi, 08 janvier 2010 13:36

"-20,6° à Brétigny dans l'Essonne"
http://www.lepost.fr/article/2010/01/08/1876217_bretigny-sur-orge-la-ville-la-plus-froide-de-france.html

Suivons maintenant le chemin de cette "information", son saisissement par les météorologistes, son traitement médiatique (Claude Allègre : "c'est bien la preuve que la réchauffement n'existe pas !"), l'émotion ("qu'attend Jean-Paul Huchon pour faire déneiger les routes de l'Essonne ?") etc...

(Espérons que les SDF essonniens se soient mis à l'abri)

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 08 janvier 2010 13:45

ho ho, l'Ellroy nouveau pointe sa chemise hawaïenne....

Bientôt chez Demorand :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=1112


On ne pourra que redire la nécessité de lire Ellroy.


Suivons maintenant le chemin de cette "information", son saisissement... etc.

Écrit par : Pete Bondurant | vendredi, 08 janvier 2010 13:55

Ah oui, tiens, je cherchais à quel grand penseur de gauche Cantona me faisait penser. J'ai trouvé: Cali.

Écrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 14:02

"-20,6° à Brétigny : Brice Hortefeux et Luc Chatel dans l'Essonne cet après-midi."



www.20minutes.fr/article/375020/France-Lyceen-poignarde-Brice-Hortefeux-et-Luc-Chatel-au-Kremlin-Bicetre-cet-apres-midi.php

Écrit par : Xp | vendredi, 08 janvier 2010 14:20

Ecrit par : Pete Bondurant | vendredi, 08 janvier 2010 13:55

Hélas Ellroy s'essoufle un peu ( et le lecteur avec lui ...) .
pas du niveau d'American tabloïd .

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 14:38

@Expérience
Il faut créer une " taxe couteau " !

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 14:42

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 14:38

J'avoue avoir fait l'impasse sur le précédent, le vilainement nommé "american death trip".

"American tabloïd", oui, le quatuor de LA, ce qu'il y a avant...

Écrit par : Dudley Smith | vendredi, 08 janvier 2010 14:43

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 janvier 2010 13:32

Je maintiens également que, comme toi, et de surcroit en tant que footeux ( pratiquant) du dimanche, j'ai toujours eu un faible pour le personnage, comme joueur (hors norme) et comme "rebelle", capable de prendre complètement de court les médiacrates du milieu "sportif".
Et sans doute son intervention devait être beaucoup plus stimulante et sympathique que celles de mme karembeu, zizou et autres pipoles formatés et insipides du foot-charité-business .

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 14:44

"Ce que pourtant, dieu merci, beaucoup d'autres ont fait, et beaucoup d'autres encore continuent de faire, de par le vatse monde, malgré que tu en ais.
Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 12:38 "


Et le résultat est ZÉRO. Les doux rêveurs dont je fais partie évidemment, sinon je ne serais pas là, ceux qui rêvent d'un monde meilleur sont les dindons de la farce.

Mais les pires, ce sont les intellos aisés, dans leurs petits bureaux capitonnés ou leur librairie bien chauffées, qui font miroiter des mondes meilleurs à de pauvres hères comme moi qui savent inconsciemment qu'ils se feront toujours baiser.

Toutes les révolutions, françaises ou russes ont montré que l'instrument, l'exécutant était toujours le pauvre peuple et les cerveaux, une certaine bourgeoisie qui cherchait à renverser les élites en place.
On connait hélas la suite.
Lorsque cette bourgeoisie idéologique ou ces apparatchiks prenaient le pouvoir, ils ne le rendaient jamais au peuple.

Le problème, mon cher Urbain, c'est que tu sens l'apparatchik à 200 mètres. Honnêtement, s'il y avait une révolution, je te tiendrais à l'œil, camarade !

Mais malin et roué comme tu es, je finirais probablement sur l'échafaud, tellement tu parviens à gruger ton monde ! ;-)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 15:00

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 15:00

Ruminé, autant de fois qu'on veut, le dépit n'en devient pas plus comestible , mais il arrive à lasser.
Espérons pour toi que c'est ce qui finira par t'arriver.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 15:36

Ecrit par : Xp | vendredi, 08 janvier 2010 14:20

Bien vu

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 08 janvier 2010 16:34

http://www.youtube.com/watch?v=tWVxw855Ysk&feature=related
(ruminer.. ruminer.. on n'est pas non plus obligé de tout avaler :-))

Écrit par : le meuble du coin | vendredi, 08 janvier 2010 16:35

Ruminé, autant de fois qu'on veut, le dépit n'en devient pas plus comestible
Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 15:36

Quel dépit ? Le dépit de quoi ?

Tu sais que tu devrais plutôt nous proposer des billets ? Ce ne serait pas du luxe ! Parce qu'à raison d'un billet par mois, ton quota laisse à désirer...

Avissse à la populatiônne ! On veut des billets, des billets, des billets !!!!

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 08 janvier 2010 16:37

Ecrit par : Tong UMP | vendredi, 08 janvier 2010 14:42

Sans doute. Il semble que taxer, aujourd'hui, n'a d'autre but que de "changer les comportements". La taxe n'est plus une recette, n'est pas un impôt, c'est une sommation douce par l'argent. La liberté a un prix...
Quand tous les comportements auront évolué, grâce à la taxe, vers l'ordre nouveau, l'harmonie et la pureté, il n'y aura plus de taxe, plus d'impôt, l'Etat disparaitra, ce sera le bonheur.

www.lefigaro.fr/impots/2010/01/08/05003-20100108ARTFIG00511-une-taxe-vise-les-enseignes-dans-les-villes-.php

Pouf pouf, on blague, ça reste un impôt et une recette.

Écrit par : Taxman | vendredi, 08 janvier 2010 16:38

Hé, Sly, reviens créer des possibles avec nous, nous ne sommes que 8 et ça commence à se voir !

www.20minutes.fr/article/375048/France-Non-il-n-y-a-pas-60-000-createurs-de-possibles.php

Écrit par : Benoist Disparu | vendredi, 08 janvier 2010 17:15

Ecrit par : Benoist Disparu | vendredi, 08 janvier 2010 17:15

Je n'ai même pas reçu de courrier électronique pour expliquer mon exclusion. J'avais rejoint plusieurs initiatives assez fortes dont "remplacer la marseillaise par la bamba triste de Pierre Bellon" et créé l'initiative "vacciner les touristes contre la grippe A" qui remportait un franc succès. On n'aime pas les gens qui pensent ou quoi à l'UMP ?

Je suis très remonté, je sais que Sarko ne cautionne pas mon exclusion.

Écrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 17:56

"On n'aime pas les gens qui pensent ou quoi à l'UMP ?"

Hum, comment dire...

Écrit par : Lemmy Caution | vendredi, 08 janvier 2010 18:18

Lundi, Philippe Séguin sera enterré dans l'intimité.

...

Ah ! L'Elysée annonce que Nicolas Sarkozy fera un discours lors des obsèques de Philippe Séguin, aux Invalides.

...

Lundi, les obsèques de Philippe Séguin seront retransmises en direct sur France 2.

Écrit par : C'est au programme | vendredi, 08 janvier 2010 20:00

Je suis très remonté, je sais que Sarko ne cautionne pas mon exclusion.

Ecrit par : Sly | vendredi, 08 janvier 2010 17:56

Nul doute que d'odieux courtisans doivent s'employer à camoufler cette affaire en haut lieu. Les premiers conseillers étant assez débordés en ce moment (à déployer les fumigènes un peu partout), tu devrais essayer raffarien qui semble un peu s'ennuyer en ce moment .

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 20:01

Ecrit par : C'est au programme | vendredi, 08 janvier 2010 20:00

Ils sont vraiment à court de fumigènes en ce moment ...

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 20:03

Le discours de "l'actionnaire de France Inter" sera-t-il également retransmis en direct sur la station ?

http://www.ozap.com/actu/france-inter-remous-philippe-val-actionnaire/319128

Écrit par : Dormeur du Val | vendredi, 08 janvier 2010 20:05

Ecrit par : Dormeur du Val | vendredi, 08 janvier 2010 20:05

peut-être aussi un débat "ouverture" baissons contre juju la lèche draie, où baissons défendrai le PS :

www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-01-06/eric-besson-je-garde-le-plus-profond-respect-pour-lionel-jospin/917/0/411025

suivi d'un téléfilm sur Seguin, incarné par Richard Boehringer , et réalisé ( sur un scénario de guano ) par le spécialiste en récupération vautrée qui a pondu la grosse merde (parait-il) sur camus, diffusée dernièrement .

en toute fin de soirée t'as des i recevrait jean d'aniel, alexandre a de l'air, et amanda lear pour évoquer le magnifique parcours de philippe seguin.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 20:19

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 20:19

Ca fait envie.

On pourrait ajouter un spécial "histoires naturelles" évidemment nocturne avec la pêche au jospin d'eau de mer en baie de Rivedoux.

Écrit par : Il de ré, elle de dos | vendredi, 08 janvier 2010 20:40

Ecrit par : Il de ré, elle de dos | vendredi, 08 janvier 2010 20:40

Oui en prélude à l'émission de dimanche chez drukker à l'occasion de la sortie triomphale de jospin de son caisson cryogénique.
Tous ses amis lui feront la surprise de venir le voir pour lui raconter ce qui s'est passé pendant ces années de méditation médicalement assistée :
baissons qui a changé de parti, de femme, et de sexe,
emma (nuelli) qui s'est fait épiler les sourcils,
martine qui fait la chef,
allègre en trompe l'oeil
gonzague saint bris ( amada lear n'étant pas disponible)
et un imitateur quelconque qui fera uneimitation de chirac par ce que les imitations de jospin sont trop chiantes
c'est pas beau le service public ?

Écrit par : urbain | vendredi, 08 janvier 2010 21:18

gb a pensé à FM et accessoirement à un certain meuble, dans un coin du jardin :

www.lepost.fr/article/2010/01/08/1876759_vous-avez-tous-oublie-francois-mitterrand.html

Écrit par : Francisque Bacon | vendredi, 08 janvier 2010 21:36

Et Thalassa, fierté du service public, nous fera découvrir le phare de Chassiron, phallique, turgescent, jospinien.
Frédéric Taddeï, en son émission hautement culturelle de service public, nous proposera un débat pointu "Jospin, ture à l'huile ?"
Daniel Picouly, tardivement, n'hésitera pas à aborder le thème du plagiat, avec entre autre "Jospin a-t-il plagié "Itinéraire de Jean Bricard" ?"

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100107/16834/darrieussecq-plagiaires-vos-papiers

Puis, "l'entretien avec Jospin" abordera le problème de la vidange sur les moteurs HDI de dernière génération.

Enfin, en première partie de nuit, le cirque Jospinder, depuis la principauté de Monaco, animé par l'avatar de Roger Lanzac, bleu avec des paillettes.

Écrit par : Téléstar | vendredi, 08 janvier 2010 22:05

Bon, nous en sommes où, en France, ce pays moderne et libertin, avec les "questions de société" (comme on dit) ?
Mariage des homosexuels, euthanasie, adoption, homoparentalité, drogues, sexe, bioéthique etc ?
Pas bien loin, n'est-ce pas...

Écrit par : Marcela iasphèr (petite énigme pour Rh.) | vendredi, 08 janvier 2010 22:46

Errata

La production précise que le phare de Chassiron se trouve sur l'Ile d'Oléron et qu'il s'agit en fait du phare des Baleines, plus en accord avec la geste jospinienne.

Écrit par : Téléstar | vendredi, 08 janvier 2010 23:37

L'élysée aurait renoncé ( très provisoirement) à proposer le transfert de Philippe Seguin au panthéon .

Écrit par : urbain | samedi, 09 janvier 2010 00:07

je sèche...

Écrit par : Rh. | samedi, 09 janvier 2010 05:29

Ecrit par : Rh. | samedi, 09 janvier 2010 05:29

Par exemple...

www.france-info.com/chroniques-parlons-net-2008-05-23-parlons-net-no13-marcella-iacub-l-etat-le-sexe-et-nous-139376-81-264.html#

(Marcela et non Marcella)

Écrit par : lyophilisation | samedi, 09 janvier 2010 14:06

Qu'il est facétieux... (merci)

Écrit par : Rh. | samedi, 09 janvier 2010 18:25

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu