Avertir le modérateur

« three times - (top) ten | Page d'accueil | Éric Cantona, le nouveau sage médiatique. »

lundi, 04 janvier 2010

La rupture

Royal_officiel.jpg

 

En ce début d'année 2010, tandis que s'amorce la seconde moitié du quinquennat, il parait opportun de faire un bilan de la présidence Royal.

Personne n'aura oublié les mises en garde répétées autant par le clan Sarkozy que par certaines voix de son propre camp, notamment lors de la campagne présidentielle, à l'endroit de Madame Royal ; son inexpérience, ses bourdes, son programme dépensier et archaïque, son égocentrisme.

Force est de constater qu'aujourd'hui, ces multiples alertes prennent un caractère étonnament juste. La droite ne manque pas de mots pour venir critiquer l'exercice du pouvoir "calamiteux" de Madame Royal. La presse, mais avec bien plus de nuances (les socialo-communistes n'ayant pas tardé à mettre les médias en coupes réglées), dresse un bilan mitigé de la politique socialiste depuis deux ans et demi.

On se souvient des exhortations surjouées de Madame Royal, on se souvient de ces appels à la fraternité, justement moqués par l'UMP... Que reste-t-il aujourd'hui de tout cela ?

 


http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/01/01/sarkoz...


Que reste-t-il de la République métissée, concept fortement combattu par le candidat Sarkozy


http://www.lepost.fr/article/2009/12/08/1830148_metissage...

 

Chacun ne peut que constater aujourd'hui un certain déclin de la France, dû à l'idéologie archaïque et à l'incompétence de cette gauche de gouvernement. Le laxisme en matière de sécurité, les hésitations sur la scène internationale, le creusement des déficits, l'accueil massif des étrangers... autant de sujets de tension avec l'opposition, autant de motifs d'inquiétude pour nos compatriotes.

La récente nuit de la Saint-Sylvestre, avec son cortège de voitures brûlées, montre bien l'inefficacité de la lutte contre les incivilités du pouvoir socialo-communiste. Face aux 1137 automobiles carbonisées, soient 10 de moins qu'en 2008, face à l'autosatisfaction du ministre de l'Intérieur, Monsieur Valls, la droite ne mâche pas ses mots pour condamner le laxisme et l'angélisme du gouvernement. "Moi, j'aurais déployé 45000 fonctionnaires de police !" a déclaré Monsieur Sarkozy depuis le Texas.

De même, avec plus de 20000 clandestins régularisés en 2009, le pouvoir socialiste "crée un appel d'air historique en direction des pays pauvres et montre une fois de plus l'irresponsabilité de Madame Royal en matière d'immigration" selon Frédéric Lefebvre. "Les socialistes jouent encore avec le Front National !" a-t-il ajouté.



http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/21/plus-de-...


A ce laxisme de Madame Royal, il convient d'ajouter aujourd'hui, sans surprise, la douloureuse incompétence. Que n'a-t-on écouté les nombreuses voix, à l'époque, qui tentaient d'alerter l'opinion publique sur ce point...

Il suffit d'écouter l'opposition, en ce début d'année, relever la gestion calamiteuse de la grippe A par le gouvernement. Avec plus de 90 millions de doses achetées, le pouvoir se voit dans l'obligation de revendre une partie de son stock. "C'est de la pure incompétence et un cadeau aux laboratoires !" insiste Madame Bachelot, depuis Gstaad. "Sans compter le Tamiflu ! 2 milliards en tout, vous vous rendez compte ?" renchérit-elle...


http://www.rolandsimion.org/spip.php?article57


De même, avec les censures successives par le Conseil Constitutionnel de la loi HADOPU (soutenue par une grande partie des artistes, évidemment de gauche), de la taxe carbone (un engagement de Madame Royal et de ses partenaires écolo-fascistes), l'opposition n'a pas de mots assez durs pour venir pointer la désinvolture et l'incompétence dramatiques de la Présidente.

On ne compte plus les couacs, les flottements, les errements de la majorité. Eric Zemmour jubile : "j'l'avais bien dit... Elle est nulle !"

De même, sur la scène internationale, les prises de position pour le moins confuses de Madame Royale ne manquent pas. Lire la presse étrangère suffit à fixer l'image dégradée de notre pays. On peut rappeler l'épisode tibétain, les atermoiements de Madame Royal. On peut souligner les déclarations à géométrie variable de son ministre des Affaires étrangères, Monsieur Kouchner. Monsieur Lellouche : "elle serait capable d'aller dire à Dakar que l'Homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire!"

Les droits de l'Homme semblent, après les belles paroles, n'être que de lointains souvenirs ; le récent voyage du premier ministre en Chine le prouve. André Glucksmann n'hésite pas : "avec Sarkozy, la Chine aurait déjà basculé dans la démocratie !"

Ce rapide tour d'horizon s'achève avec le péché mignon des socialo-communistes, à savoir l'économie planifiée. La dette publique se creuse historiquement, les déficits sont partout abyssaux. "Elle a bon dos, la crise !" siffle Jacques Marseille. Il est vrai que le tropisme socialiste de dépenses, d'assistanat (voir le RSA, les contrats aidés) donne encore sa pleine mesure. "Et ce grand emprunt qui vient gréver l'avenir de nos enfants..." s'insurge Monsieur Woerth depuis la Suisse.

L'état de la France, en ce début 2010, n'est pas brillant. Le caractère baroque, léger, inconséquent de Madame Royal n'y est pas étranger. L'opposition, à l'approche des élections régionales, loue le professionnalisme de la droite de gouvernement, son sérieux, sa détermination...


Oui, définitivement, vivement que la droite revienne !

 

 

Agathe




Commentaires

Il me semble que tu aurais pu mettre déhessequa ( flanqué de la mère tapedur , mollovici , juju la lèche et valse avec la droite) plutôt que mame royale , déjà fortement dévaluée et qui ne semble plus trop être plausible pour ceux-là même qui lui vouaient un culte dévot .

Entre la droite de gauche et la gauche de droite il y a évidemment de centre mou et ses écolopportunistes, mais c'est toujours et encore la droite.

Ne rien attendre des élections et des "politistes" me semble donc la seule bonne résolution à prendre, complétée du précepte de mao : "comptons sur nos propres forces" , qu'on peut traduire par : au boulot camarades !

D'ailleurs, j'y vais.

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 08:29

C'est quoi la position du VdNRV sur le "No Sarkozy day" ?

www.marianne2.fr/28-blogueurs-refutent-le-No-Sarkozy-day_a183334.html

L'argumentaire avancé par les "contre" est très léger...

Écrit par : On est des démocrates, nananère | lundi, 04 janvier 2010 08:50

Ecrit par : On est des démocrates, nananère | lundi, 04 janvier 2010 08:50

Il n'y a pas à ma connaissance de "position des NRV" , là dessus comme sur quoique ce soit, mais quant à moi que confirme que les arguments de marianne, comme d'habitude, sont parfaitement inconsistants mais il demeure que l'opération en question est stupide et relève de la niaiserie ambiante ( genre manif pro-chirac en 1995 ) justement stigmatisée dans "de quoi sarkozy est-il le nom ?".
Le sarkozysme, c'est à dire le pétainisme transcendantal, n'a absolument pas besoin, pour se déployer, du gnome histrionique qui l'incarne au sommet de la pyramide de veulerie médiocre hexagonale.
Narkozy est un effet ( assez spectaculaire, sans plus) aucunement une cause .
Il faudrait faire un no sarokozy-royal-vals-kouchner-mitterand-peillon-besson-attali-dsk-delanoe-hortefeux-bachelot-cohn-bendit-bayrou-dray-karmitz-aubry-rocard-etc. ( sans doute plusieurs centaines de noms) day pour que ça ait un sens .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 09:02

Il est bon ce billet...

Écrit par : Falconhill | lundi, 04 janvier 2010 09:46

C'est quoi la position du VdNRV sur le "No Sarkozy day" ?
Ecrit par : On est des démocrates, nananère | lundi, 04 janvier 2010 08:50
------------------------------
Mon cher Nananère,

Je vois où vous voulez en venir. Le Village des NRV n'est pas une entité en tant que telle, c'est un conglomérat hétérogène, soluble, dont la seule certitude est qu'il est situé à gauche ou bien très à gauche dans l'échiquier politique selon la qualité des gens qui y interviennent.

Comme le disait Bibi, un illustre blogueur, le village des NRV ressemble davantage au Village d'Astérix avec son marchand de poissons, son barde, et ses bagarres internes homériques qu'à une paisible bourgade française...

Seule la gestion administrative et les relations avec la blogosphère sont régulées. Mais vouloir donner une ligne politique à un blog capable de lyncher un des siens parce qu'il possède une opinion différente est une gageure impossible.

Ce blog est à l'image des Français, il est imprévisible et humainement ingérable. Chaque billet ne donne que le point de vue de celui qui le rédige, sûrement pas l'opinion générale du blog qui est collectif, rappelons le.

C'est une vision moderne de la vraie démocratie participative voire d'une organisation semi anarchiste dans le sens constructif du terme, il me semble.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 04 janvier 2010 10:05

Ecrit par : On est des démocrates, nananère | lundi, 04 janvier 2010 08:50

En tout cas, perso, je pense sincèrement, qu'il faut cesser de parler de Sarkozy nominalement, en bien ou en mal car c'est évidemment, car c'est en ancien homme de marketing que je parle, ce qu'il recherche depuis toujours et qui lui a si bien réussi :

occuper les esprits est son ultime but, que ce soit en bien ou en mal, qu'importe !

Ne tombons pas dans ce piège. Mais ce que j'en dis ne concerne que moi comme on l'a dit plus haut !

Par contre ce que dit Urbain sur le fait de ne parler de personne est tellement absurde que je ne relèverai pas : lui qui ne cesse de se référer aux Kouchner et autres Besson, DSK dont il nous rebat les oreilles.

Urbain vit encore au 19ème siècle. Moi au 21ème.

Je critique ce qui existe dans mon univers spatio-temporel, je ne vis pas comme un contemporain de Marx qui ne maîtrisait nullement les problèmes de notre époque (écologie, surnatalité, ressources finies, etc).

Marx est aussi désuet que Jésus et Mahomet : ces vieilles choses embrument le sens commun des hommes résolument modernes. Qu'on les jette dans les poubelles de l'Histoire une fois pour toute, bordel ! ;-)

Agathe, j'ai A-DO-RÉ ton billet.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 04 janvier 2010 10:31

"Seules (...) les relations avec la blogosphère sont régulées."

Il s'agit de cela ; d'une possible position du VdNRV, dans la blogoboule, sur cette initiative. Chacun connait la liberté de chacun, les querelles etc.

Écrit par : Nana Nère | lundi, 04 janvier 2010 10:41

Ecrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 08:29

Interchangeables, en effet.

@ Falconhill

Merci ;-))

@ Cui²

Merci aussi ;-))

@ Nananère

Pas grand intérêt à ce type d'actions pour ma part. Les réformes sont passées et continuent de passer.

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 10:54

Par contre ce que dit Urbain sur le fait de ne parler de personne est tellement absurde que je ne relèverai pas : lui qui ne cesse de se référer aux Kouchner et autres Besson, DSK dont il nous rebat les oreilles.

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 04 janvier 2010 10:31

T'as rien compris ( comme d'hab).
Incidemment en une seule phrase , en sus de l'affirmation de ton absence assez coutumière de réflexion et de discernement dans tes commentaires , tu donne un bel exemple à la fois de prétérition , de sottise .
Bon, je retourne ( jusqu'à ce soir) à mon 19ème siècle parisien, qui se trouve être assez accaparant et plein d'activités prenantes, de rencontres, et d'occasion multiples d'échange, de sociabilité et de débat ...
Avec quelques occasions pour tous de s'y joindre, dans les tout prochains jours :
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=273
et :
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=274

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Ils sont magnifiques ! Les femmes Ministres accouchent quasiment dans leurs bureaux, ils travaillent plus de l'épaule droite s'il le faut :


Reprise en début d'après-midi

«Il a été hospitalisé mais c'est un accident sans gravité et il doit reprendre ses activités en début d'après-midi», a ajouté sa porte-parole.

Toujours selon RTL, le ministre a été admis à l'hôpital d'instruction des armées Percy à Clamart (Hauts-de-Seine) et il souffrirait d'une fracture à l'épaule gauche.
20minutes.fr

http://www.20minutes.fr/article/373576/Culture-Frederic-Mitterrand-hospitalise-apres-une-chute-de-scooter.php

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Ecrit par : On est des démocrates, nananère | lundi, 04 janvier 2010 08:50

Vous êtes surtout des anglomanes et donc des traitres à la Nation avec votre "No Sarkozy Day". De vrais caniches, à quatre pattes devant vos maîtres anglo-saxons... vous faites vraiment pitié, incapables que vous êtes de vous exprimer autrement que par des onomatopées et des anglicismes. Et après ça, vous osez parler de la France alors que vous en êtes la lie ? Beurk !

Ce jour là, je reprendrai deux fois de la purée.

Le billet est nul, ça devient une habitude.

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Ecrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Et je pèse mes mots.

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 11:03

Ecrit par : Nana Nère | lundi, 04 janvier 2010 10:41

Si jamais en temps que petit administrateur parmi les 3 (Nef et Agathe), je prenais une telle décision, je me ferais déchiqueter dans la minute qui suit !

Déjà, agir sur nos relations extérieures avec la blogosphère, ce que je tente de faire avec beaucoup de précautions pour éviter de m'attirer les foudres de certains NRV, est difficile mais nécessaire pour désenclaver ce village fortifié, mais de surcroît prendre une décision politique n'est quasiment pas de mon ressort. Je ne veux pas perdre mon temps : je préfère rédiger.

Nous avons pourtant mené des combats pour défendre Olivier Bonnet, notamment. Donc il est possible de mobiliser mais pour des débats essentiels.

Chaque fois que je donne, ne serait-ce que les chiffres de fréquentation du blog, je me fais incendier grave, alors tu imagines la volée de bois vert si quelqu'un prenait position sur ce fameux "No Sarkozy Day" dont je ne vois pas l'intérêt immédiat vu que connaissant le zigoto, il n'est pas prêt de démissionner sauf s'il est sûr de se faire réélire ! :-)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 04 janvier 2010 11:05

Le billet est nul, ça devient une habitude.
Ecrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Regarde le chiffre en bas de la colonne de gauche, gros naze !

Pour du billet politique nul, y a du public grave, non ?

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 04 janvier 2010 11:12

Bonne Année Agathe, Bonne Année à toutes et tous les NRV.
J'espère que j'aurais une autorisation de sortie pour vous retrouver bientôt chez Urbain, par exemple.

Écrit par : RichardTrois | lundi, 04 janvier 2010 11:40

excellente démonstration par l'absurde agathe

Écrit par : tgb | lundi, 04 janvier 2010 11:46

bizarre, c'est comme sur l'affiche : les billets de gauche sont plus jolis que ceux de droite
http://www.liberation.fr/vous/0101611432-je-t-aime-mais-seulement-si-tu-es-de-gauche

Écrit par : Indice de satisfaction élevé | lundi, 04 janvier 2010 12:25

Ecrit par : RichardTrois | lundi, 04 janvier 2010 11:40

Bonne année ! Ne respecte pas le couvre-feu ;-))

Ecrit par : tgb | lundi, 04 janvier 2010 11:46

L'absurdité est la conséquence de leur réel ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 12:31

2010 sera-t-elle uchronique ?

2010 est déjà miraculeuse.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/people/20100104.OBS2484/pierre_sarkozy_echappe_miraculeusement_a_la_mort.html

...

Nicolas Sarkozy, 54 ans, a pu "voir les manifestations depuis sa fenêtre et entendre les cris terrifiants des manifestants contre sa politique, mais il a miraculeusement échappé", rapporte une source diplomatique à Paris. Il a attendu "calmement" les CRS avec ses amis avant d'appeler sa femme pour la rassurer. "C'était une expérience terrifiante."

Écrit par : Coulé debout | lundi, 04 janvier 2010 13:45

Très belle perspective... Intéressant comme raisonnement. et surtout du jamais vu enfin du jamais lu pour etre exacte.

Écrit par : business chine | lundi, 04 janvier 2010 13:55

Belle perspicacité pour cet article qui ridiculise si bien cette politique à l'emporte pièce et sans ligne de conduite, si ce n'est celle du n'importe quoi pourvu que ça fasse de la pub.

Écrit par : andre777 | lundi, 04 janvier 2010 14:02

Oui décidément il est bien ce billet

Écrit par : La place de Bachelot est à la Santé (la prison bien sûr) | lundi, 04 janvier 2010 14:04

Excellent billet Agathe.

Une question cependant : Sait-on dans ton uchronie si madame la présidente a, elle aussi, fait appel au chirurgien esthétique brésilien des anciens mannequins aphones ?

Mwarf !

Zgur

Écrit par : Zgur | lundi, 04 janvier 2010 14:39

Ecrit par : Coulé debout | lundi, 04 janvier 2010 13:45

+1

Ecrit par : La place de Bachelot est à la Santé (la prison bien sûr) | lundi, 04 janvier 2010 14:04

Que serait le village, le billet sans ces signatures ou com si croustillants ;-))

Ecrit par : andre777 | lundi, 04 janvier 2010 14:02

Merci ;-))

Ecrit par : business chine | lundi, 04 janvier 2010 13:55

Vous vous travaillez bien plus ;-))



Mme Monmari n'est pas aphone, elle a une voix tellement sexy, tellement qu'elle est belle, j'comprends pas, tout lui va ... Merci Zgur ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 14:55

A propos du NSD :

www.article11.info/spip/spip.php?article659


Parions que certains ont déjà un peu "honte" d'avoir cosigné ce machin...

Écrit par : No wave | lundi, 04 janvier 2010 16:52

Ecrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 11:00

Tu fais allusion au jogger national et son T-shirt (aka maillot de corps) "NYPD" ?

Écrit par : Dennis Franz | lundi, 04 janvier 2010 16:54

Excellent ! Bravo...

Écrit par : estelle92 | lundi, 04 janvier 2010 18:59

Bravo à ce nouveau billet.....et à la superbe collection de photos du billet précédent!
Bonne année à tous les Villageois (enfin, à presque tous...)
http://extensiondelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : etrun | lundi, 04 janvier 2010 19:25

"Le Conseil Constitutionnel n'est pas connu pour être le lieu de la modernité"

Mais est-ce ce qu'on lui demande d'être ?

Écrit par : Couize | lundi, 04 janvier 2010 20:09

Ecrit par : Couize | lundi, 04 janvier 2010 20:09

Frédo peut commencer à se rassurer...

www.lefigaro.fr/politique/2010/01/04/01002-20100104ARTFIG00281-conseil-constitutionnel-renouvellement-sous-sarkozy-.php

Écrit par : Yeah men! | lundi, 04 janvier 2010 20:22

Admirons le difficile combat mené par Gérard Larcher contre le cumul des mandats : « J'ai calculé qu'Haenel libérerait sept places ou fonctions ! »

Pour le combat contre les petits arrangements politiciens entre amis, on va attendre encore un peu.

Écrit par : Larcher fera-t-il flèche de tous bois ? | lundi, 04 janvier 2010 20:40

Ecrit par : etrun | lundi, 04 janvier 2010 19:25

Merci, bonne année à toi aussi, enfin pas d'espoir d'amélioration avant 2012 ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 20:48

Bonne nouvelle : les Français se mettent enfin aux langues étrangères

http://www.korben.info/apprendre-a-parler-comme-sur-pandora.html

Écrit par : Il était un petit Navi | lundi, 04 janvier 2010 20:50

"enfin pas d'espoir d'amélioration avant 2012"

D'où pourrait bien venir cette amélioration, si on refuse la moindre tentative, comme le journée anti Sarko ?
Ca, c'est un mystère.
Et l'amélioration, en 2012, c'est le parti socialiste ?

Écrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:16

Ecrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:16

T'as pas bien tout lu ... reprends du début.

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 21:22

Ecrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:16

A quoi servira une journée virtuelle ? Qu'en attends-tu ?

Le parti socialiste ? Qu'est-ce que c'est ?

Pour ma part, j'espère qu'en 2012, tous les jours seront sans sarko ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 21:33

Agathe, vous espérez, comme beaucoup. Et alors ? Ca se fera comme ça ? Il suffit d'espérer et ça tombe ? Strauss-Kahn, youpi !
Et la journée virtuelle... Croyez-vous que les 400000 italiens dans les rues de Rome étaient virtuels. Que se passe-t-il en France, hormis "espérer" ? La pensée magique ?

Écrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:49

"Pas d'amélioration avant 2012"

Voilà une réflexion bien débile, mais typique des socialos-communistes français qui attendent tout de l'État et des mânes de la providence étatique. Pourtant, il me semble que le rôle de l'État doit se limiter à la sécurité, la justice et les relations avec les pays étrangers !

Lamentable....

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 21:49

Ecrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:16

Jean-Louis Debré nous lit ?

...


No pasaran los terroristas !
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-01-03-Etats-Unis

Écrit par : Debré ou de loin | lundi, 04 janvier 2010 21:50

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.

George W. Bush citant JFK

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 21:51

Ecrit par : Jean-louis | lundi, 04 janvier 2010 21:49

Ils étaient dans la rue, justement, pas une pétition via des blogs. Je préfère la rue.

DSK ? Sûrement pas. Ne nous souhaitons pas cela.

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 21:54

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 21:54

Il faut lire un peu ce qui se passe.

"Où et quand le No Sarkozy Day aura t-il lieu ?
Il aura lieu le samedi 27 mars 2010 partout en France, à Paris le rassemblement aura lieu place de la Bastille."

DSK, Aubry, Valls... Vous n'espérez tout de même pas autre chose ?

Écrit par : Jean-Louis | lundi, 04 janvier 2010 22:00

Ecrit par : Jean-Louis | lundi, 04 janvier 2010 22:00

Dans la rue, pas sur les blogs, nous parlions de la pétition également dans le fil du billet.

"DSK, Aubry, Valls... Vous n'espérez tout de même pas autre chose ?"

Valls pourrait agréablement remplacer Besson ou Hortefeux, quant à DSK, sa mégalomanie et ses petits arrangements entre amis avec Sarkozy me l'a rendu encore plus détestable (déjà qu'avant il n'était pas le sucre de ma tasse de thé), Aubry ... Bof.

Oui, d'autres choses ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:12

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:12

Comme dirait frère odm : "il est bien ce jean-louis "...
ça faisait longtemps qu'on avait pas eu un gros nigaud de ce niveau.
J'avais oublié que ça existait .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:25

ça change un peu ...

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:28

d'autant que notre troll fascisto-sioniste avait tendance à s'émousser .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:28

Ecrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:28

Je suis en pleine phase de doute ! J'en viens à envisager de revoter à gauche si jamais DSK se présentait. Je commence à trouver Obama sympathique depuis son virage néocon (superbe discours lors de la remise du Nobel), comme tonton George il lui aura fallu un an, pas plus !

Que D.ieu me pardonne.

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 22:34

d'autant que notre troll fascisto-sioniste avait tendance à s'émousser .

Ecrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:28

Tu l'as réveillé ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:39

Ecrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 22:34

Tu n'as pas à t'inquiéter ( notamment pour ta rédemption ), voter DSK c'est tout ce que tu veux sauf "de gauche"
, et "(re)voter à gauche" , ça m'a tout l'air d'un oximore par les temps qui courent .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:39

"On ne lutte pas contre le suicide avec des pyjamas en papier"

http://www.20minutes.fr/article/373660/France-Trois-detenus-se-suicident-a-la-prison-de-Mont-de-Marsan.php

Écrit par : Ca continue | lundi, 04 janvier 2010 22:40

Tu l'as réveillé ;-))

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:39

Il est sur les charbons ardents , depuis que jean-louis lui fait concurrence sur le mode blaireau social démocrate.

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:41

Je peux peut être copier/coller du BHL pour rattraper mon retard ???

Écrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 22:43

Ecrit par : Ca continue | lundi, 04 janvier 2010 22:40

C'est pas un suicide , c'est une vaccination bachelot camouflée !

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:43

Ecrit par : Sly | lundi, 04 janvier 2010 22:43

Tu sais ce qui t'attend si tu te hasardes de nouveau à ces pratiques répugnantes .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:44

DSK ? Sûrement pas. Ne nous souhaitons pas cela.
Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 21:54

Moi non plus.
Mais il est en planque au FMI et ressortira en 2012, en "sauveur" du PShhhit...

Écrit par : sarah | lundi, 04 janvier 2010 22:49

Ecrit par : sarah | lundi, 04 janvier 2010 22:49

Exactement, le messie attendu par Sly et d'autres gogos ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:54

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 22:54

J'avais pourtant cru comprendre que la fin du monde était reportée ( après 2012 ).

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:57

Ecrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 22:57

C'est fait depuis mai 2007, et effectivement quand le boulot se termine, la fin d'un monde ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:03

Oups "quand on voit le travail accompli, le boulot se termine"

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:04

http://www.24heures.ch/actu/culture/mort-tibet-dessinateur-ric-hochet-2010-01-03

http://www.liberation.fr/culture/0101611854-la-chanteuse-lhasa-n-est-plus

Tibet et Lhasa qui meurent le même jour...

Écrit par : Dalaï-Lama | lundi, 04 janvier 2010 23:10

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:04

Jospin ( exhumé pour la circonstance de son caisson cryogénique) a bien tiré profit de sa longue méditation : «J’ai surestimé la perception positive de mon bilan» .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 23:11

Ecrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 23:11

7 ans de réflexion ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:13

Pour prolonger le plaisir de la lecture du billet d'agathe, on ne saurait trop conseiller à urbain de (re)voir le film éponyme :-)

http://images.amazon.com/images/P/B00007G1XZ.01._SCLZZZZZZZ_.jpg

Écrit par : Natacha Brol | lundi, 04 janvier 2010 23:15

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:13

Nobody's perfect ;-))

Écrit par : Billy | lundi, 04 janvier 2010 23:16

Ecrit par : Natacha Brol | lundi, 04 janvier 2010 23:15

Je l'ai vu et la dernière chose que j'en concluerai ce serait de le revoir ...

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 23:21

Ecrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:13

Oui , le chemin que devrait sans doute suivre juju la lèche, qui se prend pour le bruce lee de l'essonne :

"Un jour ou l'autre, on se retrouvera. Qui crache en l'air finit toujours par avoir le crachat qui lui retombe dessus."
ça doit drôlement faire flipper quand un type de la carrure de juju les belles montres vous sort un truc pareil à la récré .

Écrit par : urbain | lundi, 04 janvier 2010 23:32

Ecrit par : Billy | lundi, 04 janvier 2010 23:16

Jospin s'en est enfin rendu compte ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 janvier 2010 23:39

c'est vrai que nous avons eu chaud!
heureusement...
http://www.dailymotion.com/video/190740

Écrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 07:25

Ouf ! je l'ai échappé belle. Le fleuve de boue est passé à quelques centimètres de moi... Encore un peu et... Heureusement, courage et sang-froid ne sauraient mentir, et comme mon père j'ai su gérer au mieux la situation... Hein ? La coulée de boue ? Oui, enfin disons que je l'ai vue d'en haut, à ma fenêtre... Quoi ? Oui, depuis l'île voisine... à quelques kilomètres... Mais j'étais muni de jumelles et je vous assure que c'était vraiment impressionnant !

http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/03/royal-presidente.html#c593060

Écrit par : Pierre Sarkozy | mardi, 05 janvier 2010 08:30

Je suis tellement troublé que je me trompe même de lien... c'est bien la preuve !

http://www.20minutes.fr/article/373638/People-Pierre-Sarkozy-a-t-il-vraiment-echappe-a-la-mort.php

D'ici à ce que je fasse un malaise vagal, moi...

Écrit par : Pierre Sarkozy | mardi, 05 janvier 2010 08:40

Les journalistes français marchent sur des braises : ont-ils le droit de suggérer que le Brésil aurait tenté de revendre ses 94 millions de doses de Botox périmé à la famille Bruni-Sarkozy ?

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2629

Écrit par : Pitanguy et Laverdure, les chevaliers du ciel | mardi, 05 janvier 2010 08:45

Ecrit par : Pitanguy et Laverdure, les chevaliers du ciel | mardi, 05 janvier 2010 08:45

Là voilà bien la france mesquine, apeurée , incapable d'affronter la mirifique mondialisation et de se féliciter des magnifiques résultats de bouffon en matière d'exportation de produits périmés et ruineux, à destination des pays "émergents".
Faut bien trouver de sous pour payer l'acompte des rafales du fils dassault de sorte que ce dernier puisse financer la campagne de fin du monde de 2012, les scooteurs, les vacances et les sinécures des fistons, et les ravalements de madame. Toutes choses qui n'ont pu être budgétisées sur les comptes officiels du palais en dépit de leur croissance exponentielle.

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 10:32

Sur les moments passés avec Roman Polanski, la semaine dernière, dans son chalet, en Suisse, je n'ai évidemment, et par principe, rien à dire. Mais puisque la presse ne s'est pas privée de commenter ma visite et, même quand je ne parlais pas, de faire comme si je parlais quand même, je voudrais profiter de la circonstance pour faire deux ou trois mises au point.

http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/2009-12-18/24-heures-dans-la-vie-de-roman-polanski/989/0/406286

Bernard-Henri Lévy (né Bernard Levy le 5 novembre 1948 (1948-11-05) (61 ans)), surnommé BHL, est un écrivain, journaliste, romancier, essayiste, metteur en scène de théâtre, acteur, producteur et directeur de cinéma, cinéaste, homme d'affaires et éditorialiste présent sur la scène publique française et internationale.

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 11:10

Sur les moments actuels ou passés, chez moi, ou dans le monde, je n'ai évidemment, et par principe, rien à dire. Mais puisque la presse n'est pas privée, et commente mes déplacements, même quand je ne parle pas, de faire comme si je parlais quand même, je voudrais profiter de la circonstance pour faire deux ou trois mises au point.

Écrit par : béarnaise | mardi, 05 janvier 2010 11:38

Sur les moments actuels ou passés, dans mon Rafale, ou chez Dassault, je n'ai évidemment, et par principe, rien à dire. Mais puisque la presse n'est pas privée, et commente mes déplacements, même quand je ne parle pas, de faire comme si je parlais quand même, je voudrais profiter de la circonstance pour faire deux ou trois mises au point.

"Le Rafale en dernière position ! Derrière le Gripen suédois et le F-18 américain"

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/01/exclusif-larmée-de-lair-brésilienne-place-le-rafale-derrière-le-gripen-et-le-f-18.html

Écrit par : tagadagadagada | mardi, 05 janvier 2010 13:30

Ecrit par : tagadagadagada | mardi, 05 janvier 2010 13:30

+1

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 13:49

"Les pistes sont maigres"

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/01/05/m-sarkozy-exclut-de-donner-le-droit-de-vote-aux-etrangers_1287522_3224.html


Au PS, comme le faisait Mitterrand à l'époque, à l'approche d'une élection, de relancer l'idée du vote des étrangers, bon stimulus en direction de l'électorat du FN...

Écrit par : Les bronzés font du ski | mardi, 05 janvier 2010 14:40

Attention, puissance 4 !

"Il est le fils spirituel de Pierre Bourdieu » pour qui, explique-t-il, « il fallait abaisser le niveau d’exigence culturelle de l’école pour lutter contre les inégalités sociales — programme largement accompli depuis lors…(...)"

http://www.marianne2.fr/Zemmour-se-paie-l-intouchable-Descoings_a183358.html

Il est certain que le niveau d’exigence culturelle baisse chez nos médiacrates...

Écrit par : Gronivo | mardi, 05 janvier 2010 14:50

Bravo Agathe, excellent!

Écrit par : céleste | mardi, 05 janvier 2010 14:55

Quand la CIMADE part braconner...

www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/05/01016-20100105ARTFIG00015-aide-aux-sans-papiers-la-cimade-perd-son-monopole-.php

Écrit par : Koji Wakamatsu | mardi, 05 janvier 2010 15:50

Ecrit par : céleste | mardi, 05 janvier 2010 14:55

Merci Céleste ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 17:57

Aux visiteurs de ce blog qui souhaiteraient, à la lecture du billet, faire un croquis de Ségolène Royal d'après photo, nous rappelons que "crayonner c’est copier. Copier c’est voler"

http://www.framablog.org/index.php/post/2009/12/28/il-est-interdit-de-dessiner-dans-les-musees

Écrit par : L'Hadopire est-il à venir ? | mardi, 05 janvier 2010 18:30

J'ai voté Royal en espérant qu'elle ne serait pas élue : le bilan qui est présenté est calamiteux mais je pense sincèrement qu'elle aurait, avec Peillon 1er Ministre (!) fait encore pire. Ca a été et reste la chance de Sarkotapie. Il est sidérant que la gauche réformiste n'ait pas mieux à proposer.

Écrit par : coincoin | mardi, 05 janvier 2010 19:29

ho ho

http://www.lepost.fr/article/2010/01/04/1869550_si-segolene-royal-avait-ete-presidente.html

Écrit par : Agathe sur le post | mardi, 05 janvier 2010 20:00

J'ai voté Royal en espérant qu'elle ne serait pas élue.

Ecrit par : coincoin | mardi, 05 janvier 2010 19:29

Succès total !
( bravo pour cette fine stratégie, parfaitement efficace, reste à savoir si ce fut également celles de ceux qui votèrent pour son adversaire, et si c'est le cas nul doute que les éxégèses post-électorale de nos spécialistes médiacratiques de la chronique politique devront être sérieusement affinées )

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 20:11

J'ai voté Schivardi, en espérant que Sarko soit élu.

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 20:47

J'ai pas voté en espérant que Besancenot fasse un carton.

Écrit par : Alain Badiou | mardi, 05 janvier 2010 20:51

"le Conseil constitutionnel nous a coûté la modeste somme de 750 millions d'euros"

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/environnement/20100105.OBS2578/taxe_carbone__nicolas_sarkozy_senerve_contre_les_sages.html

Bien moins que la gestion de la grippe A.

Écrit par : Pas de chèques verts pour les régionales | mardi, 05 janvier 2010 21:00

La politique, présentée même de façon satirique, n'est pas l'avenir ni la justice....juste un jeu de dupe et l'alibi des égarés !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:03

Mais quand Nicolas Sarkozy a voulu faire entrer Camus au Panthéon, il n'espérait pas secrètement qu'on y mette Sartre.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20091231.OBS2225/albert_camus_lhomme_moderne_mort_il_y_a_50_ans.html

Écrit par : Sergueï Dvortsevoï | mardi, 05 janvier 2010 21:05

retrouve donc ta famille naturelle agathe......tu perds ton temps à débiter des bétises qui ne font marrer que des imbéciles.......

Écrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:06

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:06

Bonne année pour toi et ceux que tu aimes ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 21:24

retrouve donc ta famille naturelle agathe
Ecrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:06

C'est quoi sa famille naturelle ?

Des gens comme toi ? ;-)))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 05 janvier 2010 21:26

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 05 janvier 2010 21:26

J'essayais de deviner ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 21:37

tu perds ton temps à débiter des bétises qui ne font marrer que des imbéciles.......
Ecrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:06

J'en suis !

Indubitablement.

J'ai rarement vu un billet qui secouait autant la blogosphère, Agathe !
Ségolène semble déclencher des passions insoupçonnées...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 05 janvier 2010 21:49

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 05 janvier 2010 21:49

Ils donnent du grain à moudre la droite et la gauche. Tout pareil.

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 22:02

Oh oui, remettons le portrait du maréchal Pétain dans nos belles mairies de France

http://www.liberation.fr/politiques/0101612097-un-maire-s-accroche-a-son-portrait-de-petain

Écrit par : Patrick Buisson | mardi, 05 janvier 2010 22:05

Ecrit par : Patrick Buisson | mardi, 05 janvier 2010 22:05

Voilà un homme moderne !

Écrit par : Rémy Nute | mardi, 05 janvier 2010 22:07

Honte à ce maire ! En revanche, pas de problème avec tonton la francisque ???

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:17

Pourtant, il n'était pas que transcendantal son pétainisme à Mitrand, l'ami de Bousquet !

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:27

Ecrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:27

Tu penses trouver des défenseurs acharnés de Mitterrand ici ?

Écrit par : ? | mardi, 05 janvier 2010 22:35

Ecrit par : ? | mardi, 05 janvier 2010 22:35

On sait jamais, on en trouve encore (notamment la dame dont parle l'article).

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:47

Ecrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:47

Hormis ton sionisme facheux, tu ne t'intéresses à rien, ni à personne. Tu aurais la prétention de me connaître. Je t'avais pourtant souhaité un cerveau pour 2010, Hiavé ne m'a pas exaucé.

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 22:54

Tu penses trouver des défenseurs acharnés de Mitterrand ici ?
moi!

Écrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 23:00

retrouve donc ta famille naturelle agathe......tu perds ton temps à débiter des bétises qui ne font marrer que des imbéciles.......

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 janvier 2010 21:06

Il me semble que ça mérite une explication de (votre) texte, mon cher frère, où alors les ambiguités pour ne pas dire les sottises du contenu vous feront passer pour une crétin psycho-rigide , ce qui n'est n'est pas un progrès par rapport à votre image traditionnelle d'allumé mystique rétrograde .

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:04

ici?
ah non.. pardon .. chuis pas d'ici
(chuis pas non plus la dame d'en haut :-))

Écrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 23:04

Ecrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 22:47

C'est pas grave, j'avais mal lu, ça répond à ton besoin compulsif de te faire malmener.

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 23:05

Ecrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 22:54

Déjà que tu l'intimidais ...
Il risque maintenant la castration psychique.

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:07

Ecrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 23:00

Au boulot.


La Francisque, Bousquet..?

Les écoutes téléphoniques, le Rainbow Warrior..?

La politique coloniale ?

La rigueur, la dérégulation..?

Le Koweit..?

Etc...

Écrit par : Vous êtes d'ici et d'ailleurs... | mardi, 05 janvier 2010 23:09

Ecrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 23:04

rectification : les meubles du coin font nécessairement partie des pièces situées à l'intérieur de la maison (contrairement aux meubles de jardin)

Écrit par : Archie Tecte | mardi, 05 janvier 2010 23:10

Où sont situés les meubles du coin du jardin ?
On peut décemment imaginer qu'un jardin puisse comporter au moins un coin. Et éventuellement un coing.

Écrit par : coin coin | mardi, 05 janvier 2010 23:14

Ecrit par : le meuble du coin | mardi, 05 janvier 2010 23:00

Assurément tu es bien la seule, par ce que sur ce point le fascisto-sioniste frustré n'a pas tort d'évoquer les tares bien connues du "prince de l'équivoque" ( du "politicien sans scrupule" comme De Gaulle l'avais parfaitement jugé ).

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:15

Ecrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:07

:-DD

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 23:16

2010 : la vie quotidienne d'un salarié en France
http://www.lepost.fr/article/2009/12/17/1846124_julien-32-ans-smicard-en-cdi-et-sdf.html

2010 : la vie quotidienne d'un réfugié afghan en France
http://verybegood.blogspot.com/2010/01/le-controle-de-trop-nancy.html

2010 : la vie quotidienne d'un chômeur au Japon
http://veilleur.blog.lemonde.fr/2010/01/05/a-tokyo-la-vie-dans-une-capsule-de-plastique/

Écrit par : La vie moderne | mardi, 05 janvier 2010 23:20

Ecrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 22:54

Typique de l'impatience athée.

Écrit par : Sly | mardi, 05 janvier 2010 23:27

Ecrit par : La vie moderne | mardi, 05 janvier 2010 23:20

+1

Tord-boyaux -(

Écrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 23:32

Ecrit par : La vie moderne | mardi, 05 janvier 2010 23:20

Le genre de réalité, de "vie", qui semble se déployer parallèlement à celle des bave-rèse, jactali, couenne et cie ...

Le genre de réalité qui devrait faire réfléchir frère odm sur la bienveillance et la justice transcendante de son deux ex machina, à la nécessité du monde "parallèle" où elle se déploie .

Le genre de réalité qui permet, assez simplement et spontanément, de bien comprendre la différence entre liberté et émancipation .

Le genre de réalité qui incite à relire des auteurs comme celui qui pu écrire :

"L'existence profane de l'erreur est compromise, dès que sa céleste oratio pro aris et focis a été réfutée. L'homme qui, dans la réalité fantastique du ciel où il cherchait un surhomme, n'a trouvé que son propre reflet, ne sera plus tenté de ne trouver que sa propre apparence, le non-homme, là où il cherche et est forcé de chercher sa réalité véritable.

Le fondement de la critique irréligieuse est celui-ci : L'homme fait la religion, ce n'est pas la religion qui fait l'homme. La religion est en réalité la conscience et le sentiment propre de l'homme qui, ou bien ne s'est pas encore trouvé, ou bien s'est déjà reperdu. mais l'homme n'est pas un être abstrait, extérieur au monde réel. L'homme, c'est le monde de l'homme, l'Etat, la société. Cet Etat, cette société produisent la religion, une conscience erronée du monde, parce qu'ils constituent eux-mêmes un monde faux. La religion est la théorie générale de ce monde, son compendium encyclopédique, sa logique sous une forme populaire, son point d'honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, sa raison générale de consolation et de justification. C'est la réalisation fantastique de l'essence humaine, parce que l'essence humaine n'a pas de réalité véritable. La lutte contre la religion est donc par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel.

La misère religieuse est, d'une part, l'expression de la misère réelle, et, d'autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'une époque sans esprit. C'est l'opium du peuple. "

Écrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:37

Ecrit par : coin coin | mardi, 05 janvier 2010 23:14

Imparable... même si on a rarement vu des meubles dans les coins de jardin (idem pour les coins de paradis)

Écrit par : Saturnin | mardi, 05 janvier 2010 23:40

Et une fois qu'on a médité ça ("l'opium du peuple. ")...
bien comprendre ce qui y répond :

"Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple. Exiger qu'il soit renoncé aux illusions concernant notre propre situation, c'est exiger qu'il soit renoncé a une situation qui a besoin d'illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes, dont la religion est l'auréole.

La critique a effeuillé les fleurs imaginaires qui couvraient la chaîne, non pas pour que l'homme porte la chaîne prosaïque et désolante, mais pour qu'il secoue la chaîne et cueille la fleur vivante. La critique de la religion désillusionne l'homme, pour qu'il pense, agisse, forme sa réalité comme un homme désillusionné, devenu raisonnable, pour qu'il se meuve autour de lui et par suite autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire qui se meut autour de l'homme, tant qu'il ne se meut pas autour de lui-même.

L'histoire a donc la mission, une fois que la vie future de la vérité s'est évanouie, d'établir la vérité de la vie présente. Et la première tâche de la philosophie, qui est au service de l'histoire, consiste, une fois démasquée l'image sainte qui représentait la renonciation de l'homme a lui-même, à démasquer cette renonciation sous ses formes profanes. La critique du ciel se transforme ainsi en critique de la terre, la critique de la religion en critique du droit, la critique de la théologie en critique de la politique."

Cette renonciation , dans notre "vie moderne", est pronée ad nauseam par ces nouveaux prêtres et zélotes du "divin marché", tellement plus présent, attentif, et dispensateur que celui d'abraham, mahomet ou frère odm, pour des dupes qui se sont donc multipliés, en nombre et crédulité aveugle.


Il n'est pas compliqué de refuser de renoncer.
Comme Bartelby il suffit de préférer ne pas ...

Bonne nuit.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 00:12

Ecrit par : Vous êtes d'ici et d'ailleurs... | mardi, 05 janvier 2010 23:09

je ne le nie pas.. il y a aussi :

le petit voisin a qui il a envoyé une beigne
les bonbons qu'il a volés au boulanger quand celui-ci avait le dos tourné
la soubrette qu'il a défleurée dans le placard à balais
les oeufs qu'il a envoyés dans la poubelle parce que Danielle les avait fait trop cuire
la vieille dame qu'il a traversée alors qu'elle ne demandait rien
le casse toi pôv' con.. (ah non!.. ça c'est pas lui)

bref.. il était farci d'imperfections .. genre statue qui aurait eu du poil
mais qu'est-ce qu'on dit déjà???
"Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt."
ah oui.. c'est ça.. le doigt

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 07:26

"Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt."
ah oui.. c'est ça.. le doigt

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 07:26

Oui c'est exactement ce que tu fais.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 07:59

"Oui c'est exactement ce que tu fais." (urbain)

exact!
mais d'honneur.. s'il te plaît

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 08:15

"Et la première tâche de la philosophie, qui est au service de l'histoire, consiste, une fois démasquée l'image sainte qui représentait la renonciation de l'homme a lui-même, à démasquer cette renonciation sous ses formes profanes."

Application : ce dont l'histoire informe notre jugement, avec toute la force de l'évidence que peuvent incarner les innombrables guignols précités ( de jactali à juju la lèche en passant par payons , mollovici et déhessqua ), c'est la frappante continuité entre la niaiserie puérile de la "génération mitrand" et la veulerie arriviste et intéressée qui couronne aujourd'hui leur "parcours commun" .

Mais il y a encore des nigaud(e)s pour admirer dévotement ces "mages saintes" de la renonciation et du déni.

Non décidément, ce ne sont pas les dupes qui manquent, mais les escrocs pour les duper a satiété ( et pourtant y'en a un paquet!).

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 08:15

L'identité de la France ... vue de l'étranger :
www.internationalliving.com/Internal-Components/Further-Resources/qofl2009

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 08:43

"Mais il y a encore des nigaud(e)s pour admirer dévotement ..
des tout-net tout-blanc tout-propre y en a plein les cimetières

faut t'lâcher un peu.. urbain.. c'est si bon!!
http://www.youtube.com/watch?v=i3bgATxmemc

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 08:55

faut t'lâcher un peu..

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 08:55

Crois moi, ça fait déjà un bon moment que l'ai fait, et manifestement ça n'est pas ton cas .
Dans les cimetières , nous y finissons tous, les nigaudes crédules dans ton genre comme les indécrottables vieux rationalistes marxistes dans le mien, donc ce qui compte c'est ce qui se passe ... AVANT :
"L'homme, c'est le monde de l'homme, l'Etat, la société. "
Hic et nunc .

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 09:37

que je l'ai fait ...

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 09:38

Brillant !

Pourtant au-delà des contradictions évidentes du pouvoir en place la gestion de la crise est totalement occulté dans votre récit.

Qu'aurait-elle fait des banques françaises (qui n'ont jamais été réellement menacées de faillite), de certaines entreprises en difficulté ? Dites_moi si je me trompe mais elle n'avait que le mot nationalisation à la bouche...

Écrit par : NiCo | mercredi, 06 janvier 2010 09:47

Un bon , un excellent mot .... ( nationalisation)
et la seule politique digne de l'état " des hommes" , et de ses chefs quand ils furent les instruments du resaissiement, comme par exemple le général avec son gouvernement d'union nationale à la libération.

On voit bien , avec pourtant un faible recul, à quel point la (re)nationalisation des banques était (et demeure) la seule réponse raisonnable à l'aporie délabrée de la finance du divin marché.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 10:04

Ecrit par : agathe | mardi, 05 janvier 2010 21:37
Tssss...
Je suis sure que tu as trouvé ;-)

Ecrit par : urbain | mardi, 05 janvier 2010 23:04
Tu sais bien pourtant que dédém ne veut pas donner d'explications sur ces com....
Mais vu le personnage... ça coule de source ;-)
(pas la bonne, mais ça...)

Écrit par : sarah | mercredi, 06 janvier 2010 10:11

Alors on fait grève ?? Lamentable.

Écrit par : Sly-inquiet | mercredi, 06 janvier 2010 10:35

Ecrit par : sarah | mercredi, 06 janvier 2010 10:11

Je le crois pourtant plongé (et perdu) dans des abimes de réflexion ( perplexe ).
C'est du moins le voeu que je forme pour lui .

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 10:36

Ce blog est brillant.

Comment se fait il qu'il soit si peu connu alors que des tas de sites sans intérêt sont mis en valeur sur l'internet français ?

Écrit par : Raymond | mercredi, 06 janvier 2010 10:40

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 07:26

C'est certain que dans ces conditions....
Tout le monde est beau, tout le monde est gentil, même Pinochet malgré le petit vol de tartelette commis par notre futur grand homme alors qu'il avait 6 ans.
Aux coings, la tartelette.

Écrit par : puéril | mercredi, 06 janvier 2010 10:59

Je suis un défenseur acharné d'Eric.

www.rue89.com/mon-oeil/2010/01/05/lorsque-besson-fustigeait-sarkozy-un-spectacle-aujourdhui-surrealiste-132465

Écrit par : Maître Bitès | mercredi, 06 janvier 2010 11:09

Excellent billet !
Bravo Agathe, et tous mes voeux...

Sinon, la Fraternité des Précaires est de retour, en grande forme :
http://www.lafraternitedesprecaires.org/

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 06 janvier 2010 11:20

Ecrit par : NiCo | mercredi, 06 janvier 2010 09:47

Quelle crise ? Vous en entendez parler vous ? Elle est enfouie sous les burquas, minarets et grippe.

Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 06 janvier 2010 11:20

Merci, tous mes vœux également.

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 11:40

Ecrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 11:40

En fait c'est encore un NiGo ...
( qui manifestement se méprend un peu )

Cela dit, agathe j'avoue être ébloui et ravi de ton triomphe bien mérité, qui nous fait augurer enfin positivement de l'année en cours ... sur le blog.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 11:56

C'est du moins le voeu que je forme pour lui .
Ecrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 10:36

D'y rester ?!? ;-))

En parlant de voeux, les meilleurs pour vous Tous !

Écrit par : sarah | mercredi, 06 janvier 2010 12:19

Ecrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 11:56

N'exagérons rien ;-))

Renvoyer dos à dos ces politiques, c'est juste constater la médiocrité ambiante relevée dans quelques uns de tes billets.

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 12:33

Tous mes vœux Sarah !

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 12:36

On en vient alors à croire que la contestation est une mode comme une autre, un art de vivre parmi d’autres, une manière de se donner bonne conscience entre deux grasses bouchées de participation au système, un rituel tribal où il faut avoir commis quelques actes de bravoures (larzac, Evian, brûler un magasin de luxe...) pour faire partie du clan des gentils, de celles et ceux qui affirment vouloir changer le monde, un moyen de se rassurer et d’oublier son renoncement en faisant de l’activisme... Triste « révolution » qui, au mieux ne construit rien, au pire renforce le système. Comment ne pas être bouleversé par cet état de fait ?

Comment faites-vous pour continuer à vous enfoncer dans ces impasses ?

Pourquoi ne pas chercher autre chose ? Pourquoi est-ce que tous les groupuscules ne se sabordent pas une fois pour toute, de manière à ce que tous les humains puissent peut-être se réunir pour chercher et trouver un fond commun et enfin construire ? Pourquoi se résigner à des actions crottes-de-biquales et épisodiques alors qu’il est urgent de tout changer ?

texte complet sur le blog "au fil de l'eau" en lien ici à droite.....

Écrit par : frère odm | mercredi, 06 janvier 2010 12:55

"je crois au travail et je crois à la famille"

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20100106.OBS2812/nicolas_sarkozy__je_crois_au_travail_et_a_la_famille.html

Écrit par : Et la patrie, hein ? | mercredi, 06 janvier 2010 13:15

vous manquez un peu d'imagination puéril.. le coing on peut aussi en faire des tajines

tè! je vous donne la recette pour vous ouvrir à d'autres horizons

alors pour la tajine d’agneau aux coings il faut
1 kg viande d’agneau .. 2 oignons hachés .. 2 coings épluchés et coupés en morceaux .. 100 g abricots secs .. 1 cuillère de gingembre haché .. 1/2 bâtonnet de cannelle .. 1 sachet de safran .. 4 cuillères d’huile d’olive .. 1 noisette de beurre .. quelques feuilles finement coupées de coriandre fraîche .. du piment et du sel
la préparation :
-Versez 2 cuillères d’huile d’olive dans une poêle, saisir la viande coupée en morceaux, saler.
-Trempez les abricots dans l’eau.
-Chauffez un tajine ou une cocotte, verser 2 cuillères d’huile d’olive, faire revenir un oignon haché, ajouter la viande, les épices, couvrir d’eau chaude et laisser mijoter pour une heure.
-Faites fondre une noix de beurre dans une poêle, ajoutez le second oignon haché, les coings en morceaux, faites rissoler, ajoutez les abricots.
-Versez les fruits dans le tajine et faites cuire 30mn.
-Servez ça très chaud dans la tajine avec la semoule.


bon.. c'est un peu typé.. en cette période agitée .. vaut peut-être mieux se contenter d'un navarin d'agneau (vous n'aurez aucun mal à trouver des navets dans votre petit jardin personnel).. alors là .. il vous faudra
1 kg de collier et d'épaule d'agneau .. 200 g de carottes .. 200 g de navets .. 200 g de petits pois .. 200 g de pommes de terre nouvelles .. 2 gousses d'ail .. 500 g de tomates .. 1 bouquet garni .. 1 cuillère à soupe d'huile .. 1 cube de bouillon de volaille .. du sel et du poivre
la préparation
-Détaillez la viande en morceaux. Faites chauffer un peu d'huile dans une poêle et mettez-y les morceaux de viande à dorer à feu moyen sur toutes les faces.
-Quand elle a pris couleur, mettez la viande dans une cocotte, mouillez à hauteur avec de l'eau. Ajoutez le bouquet garni, les tomates en morceaux et l'ail épluché.
-Délayez le cube de bouillon de volaille dans un peu d'eau et versez-le dans la cocotte. Salez et poivrez.
-Laissez cuire doucement 1 heure.
-et servez très chaud aussi


sinon vous avez aussi la tarte à la crème .. mais vous semblez connaître la recette

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 13:56

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 06 janvier 2010 13:56

Merci pour ces recettes. J'ai trouvé sur l'internet la recette du coq au vin, je vous invite à en prendre connaissance.

Préparation : 12 h de marinade + 1 h de préparation + 12 h minimum de repos après la cuisson
Cuisson : 3 h

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1 beau coq débité en morceaux

Pour la marinade :
- 2 litres de bon vin rouge
- bouquet garni (thym, laurier, persil)
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 3 clous de girofle
- poivre, piment de cayenne
- 1 petit verre de cognac

Pour la sauce du coq :
- 3 belles cuillères d'huile d'olive
- 25 g de beuure
- 35 à 40 g de farine
- 4 belles tranches de lard fumé coupées en lardons
- 500 g de petits champignons de Paris
- 12 tranches de pain rassis

Préparation :

Marinade :

Mettre les morceaux de coq dans un grand récipient. Emincer carottes, céleri, oignons et ail. Les ajouter au coq avec bouquet garni, clous de girofle, poivre et piment.

Arroser avec le cognac et recouvrir le tout de vin. Recouvrir et laisser au frais (pas au réfrigérateur) toute une nuit.

A NOTER : le cognac dans la marinade donne une saveur autre au coq que si on le flambe.

Le lendemain matin :

Egoutter les morceaux de coq. Filtrer la marinade et la réserver.
Dans une cocotte, mettre à chauffer l'huile d'olive et le beurre. Faire revenir et colorer doucement le coq (le réserver dans un plat une fois celui-ci revenu).

Ajouter dans la cocotte les lardons et l'oignon émincé. Faire fondre et colorer doucement en remuant souvent. Saupoudrer de farine, remuer et délayer avec la marinade.

Remuer pour que la préparation soit bien délayée. Ajouter les morceaux de coq. Saler à votre convenance. Couvrir et laisser mijoter 3 heures en remuant de temps en temps.

1/2 heure avant la fin de la cuisson, rectifier l'assaisonnement.

Nettoyer les champignons. Les couper en 2 ou 4 suivant la grosseur. Les faire suer dans une poêle anti adhésive sans matière grasse. Quand ils ne rejettent plus d'eau, les incorporer dans la cocotte, et laisser finir doucement la cuisson.

A la fin de la cuisson, laisser refroidir et mettre au frais.

Le lendemain, sortir la cocotte du réfrigérateur et ôter la pellicule de gras qui s'est formée au-dessus de la préparation.
Faire réchauffer doucement.

Quand vos invités sont prêts à déguster votre préparation, faire fondre une noix de beurre dans une pôelle et faire revenir vos tranches de pain rassis. Leur donner une belle couleur.

Présenter votre coq au vin dans un plat, disposer autour les tranches de pain revenues.

Servir avec au choix : pommes vapeur (rate au pommmes de terre de l'ile de Ré), purée maison ou frites. Ou tout autre légumes à votre convenance.

Bon appétit.

Écrit par : Sly | mercredi, 06 janvier 2010 14:06

Ecrit par : Raymond | mercredi, 06 janvier 2010 10:40

Mais ça, c'est la magie des merdias !!

Quel(s) intérêt(s) auraient-ils à mettre en avant un blog collectif (citoyen ; et désintéressé) alors que leurs agents sont tous vautrés devant les puissances décisionnaires ?

D'autres blogs brillants, il y en a heureusement (cf. par exemple les liens sur la colonne... de droite). Et un peu comme les extra-terrestres... si le Village existe, il doit probablement en exister d'autres :-D Il se passe la même chose avec les choses de l'art : la littérature, le cinéma, le théâtre...

Nous ne sommes pas des oiseaux rares, juste qu'on fait en sorte de nous ignorer superbement... en divertissant les masses. "De quoi ?" comme dirait notre frère porcin.

Écrit par : (the dark) mirror | mercredi, 06 janvier 2010 14:10

L'intégration sans aucune réserve dans le droit positif français de la directive Bolkenstein, la mise nen concurrence tous azimuts, le démantèlement des services publics : une rupture qui va faire reculer la France dans les palmarès des pays les plus agréables à visiter, même quand ces palmarès ne concernent que les plus riches des retraités étrangers.

La fin du service public du transport passagers par rail se traduira, comme le modèle anglais l'a démontré, par la diminution des destinations disponibles (seules les plus rentables perdureront), la vétusté plus grande des matériels, l'augmentation des retards et des incidents, l'alignement des conditions de travail des cheminots (et partant, de l'ensemble du salariat des entreprises sous-traitantes) sur celles des plus précaires, et bien sûr par l'insatisfaction de la quasi-totalité des usagers.

Cet abaissement de la qualité de la vie est nécessaire afin que Véolia et ses semblables fassent davantage de profits.

La préparation psychologique des Français doit se faire loin en amont de cette rupture. Dans cette perspective, les journalistes des chaînes de télévision publiques, affectés par l'Elysée au service d'intérêts économiques privés stratégiques, ont un rôle important à jouer dans l'édification du public.

http://www.acrimed.org/article3284.html

Écrit par : Jacques Marseille | mercredi, 06 janvier 2010 14:25

Pourquoi se résigner à des actions crottes-de-biquales et épisodiques alors qu’il est urgent de tout changer ?

texte complet sur le blog "au fil de l'eau" en lien ici à droite.....

Ecrit par : frère odm | mercredi, 06 janvier 2010 12:55

Mon cher frère , vous prêchez votre propre paroisse, cette résignation et ces "actions crottes-de-biquales" vous avez sans doute à vous en repentir mais ça ne nous concerne ni ne nous intéresse.
Quand au "texte complet" , je pense pouvoir assez facilement m'en passer , cet aperçu étant déjà très éclairant.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 14:37

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20100106.OBS2809/deces_de_la_seule_personne_ayant_officiellement_survecu.html

Écrit par : Voir James Cameron et mourir | mercredi, 06 janvier 2010 19:50

Ecrit par : Voir James Cameron et mourir | mercredi, 06 janvier 2010 19:50

Je présume que la réclame pour avatarte n'est pas axée là dessus ...

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 20:11

Il ne fera pas sa pub lui-même alors signalons, chez tgb-rue-affre, l'excellent billet sur l'inspecteur Colombo

Écrit par : Réclame | mercredi, 06 janvier 2010 20:16

Columbo

arf !

Écrit par : Réclame | mercredi, 06 janvier 2010 20:17

Les scanners, dans les aéroports...

www.objectif-cinema.com/miseaupoing/149.php



(Guaino est pour ou contre ? Rapport à la transparence et au totalitarisme...)


Exclusif !

Brice Hortefeux à l'aéroport d'Heathrow, lors d'un voyage privé :

www.nlm.nih.gov/research/visible/image/ct/c_vm1451.fre.png

Écrit par : Joseph Jernigan | mercredi, 06 janvier 2010 20:29

Ecrit par : Joseph Jernigan | mercredi, 06 janvier 2010 20:29

Le scan d'Hortefeux :-DD

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 20:51

14 000 portables commandés, ça sera sans doute moins couteux que les vaccins mais qui paye ? Le tas, c'est nous :

http://www.20minutes.fr/article/374334/High-Tech-Nicolas-Sarkozy-va-etre-equipe-d-un-telephone-portable-ultra-securise.php

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 21:25

Coup de chapeau du jour à la colère sarkozyenne à propos de l'“inconscience” et du "coût" des 2 journalistes de France 3 (quel hasard...) enlevés en Afghanistan.

www.rue89.com/2010/01/06/journalistes-enleves-la-reaction-de-nicolas-sarkozy-choque-a-france-3-132614

Une fois de plus, grande classe !

"Messieurs Kauffmann, Carton et Fontaine, ça f'ra 1 million de dollars !"

"Madame Aubenas, fallait pas y'aller, on raque maintenant."

L'Afghanistan, faut pas y aller, c'est seulement pour les charters...

Combien pour les deux Françaises libérées en République dominicaine ?
Et le grand sons et lumières des infirmières bulgares ?

Écrit par : Nico la classe | mercredi, 06 janvier 2010 21:50

Depuis hier, offensive sarkozyste sur le thème : il faut éviter le gaspillage de l'argent public, dépenser mieux et moins. En démantelant les services publics, en diminuant le nombre de fonctionnaires, en coupant dans les dépenses de solidarité. En laissant mourir les journalistes du service public enlevés à l'étranger.

Ceci après s'être augmenté de 200%, avoir acheté un énorme avion présidentiel, une cafetière à 25 000 euros, une douche à 250 000 euros, donné des milliards aux banquiers, remboursé leurs impôts aux contribuables les plus aisés, dépensé des millions pour des vaccins inutilisés et des médicaments bientôt périmés, etc...

Toujours reprendre l'offensive en dénonçant précisément ce qu'on vient de commettre.

Pas de réaction de l'opposition.

Écrit par : électroencéphalogramme plat | mercredi, 06 janvier 2010 22:34

Ecrit par : électroencéphalogramme plat | mercredi, 06 janvier 2010 22:34

+1

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 22:44

Ecrit par : électroencéphalogramme plat | mercredi, 06 janvier 2010 22:34

Quand on part avec des "têtes de liste" comme juju la lèche, je ne vois pas très bien à quoi on entend s'opposer , ni comment , du moins dans l'ordre de la corruption, du népotisme, du clientélisme le plus veule, de la flagornerie répugnante à l'encontre de la pensée la plus sotte et du comportement social le plus vil.

Écrit par : urbain | mercredi, 06 janvier 2010 22:48

"Cette proposition visera à «interdire de dissimuler son visage dans les lieux ouverts au public et sur la voie publique, sauf quelques exceptions du type événements culturels ou carnavals dont on déterminera la liste."

www.20minutes.fr/article/374372/France-Jean-Francois-Cope-devoile-le-contenu-de-sa-proposition-de-loi-interdisant-le-port-du-voile-integral.php

Ha, une bonne vieille liste...

Écrit par : Copé n'a pas de face | mercredi, 06 janvier 2010 23:28

Il faut aller plus loin et carrément interdire l'islamisme sur le territoire français, un peu de courage !

Écrit par : Sly | mercredi, 06 janvier 2010 23:47

Ecrit par : Sly | mercredi, 06 janvier 2010 23:47

Et le judaïsme pendant qu'on y est.

Écrit par : agathe | mercredi, 06 janvier 2010 23:48

Islamisme: « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un Etat en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit

Je suis contre !!!

Écrit par : Sly | mercredi, 06 janvier 2010 23:57

Ecrit par : Sly | mercredi, 06 janvier 2010 23:57

Ta religion n'est pas mieux Sly, j'ai mis quelques extraits des inepties pronées par les Loubavitchs. Ne sois pas stupide, ce que tu dis des musulmans, bien des gens disent la même chose de ta communauté. Allez j'arrête, tu es trop bête et trop raciste. Ce prétexte là ravive bien tous les extrémismes, tu n'es qu'un fachiste.

Écrit par : agathe | jeudi, 07 janvier 2010 00:03

Sarkozysme: « idéologie manipulant l'opinion publique en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un Etat en le mettant tout entier au service d'intérêts économiques privés et partisans, dont la satisfaction est imposée à l'ensemble de la société

Je suis contre !!!

Écrit par : Ysl | jeudi, 07 janvier 2010 00:06

C'est meurtri par ces paroles blessantes que je quitte ce blog.

Écrit par : Sly | jeudi, 07 janvier 2010 00:23

Judaïsme : « idéologie manipulant la crédulité atavique en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un Etat en faisant de la religion , dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit

Je suis contre !!!

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 00:25

"La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'une époque sans esprit. C'est l'opium du peuple. "

Elle n'a pas besoin d'être manipulée pour être la principale source de malheur de l'humanité.

Écrit par : urbain | jeudi, 07 janvier 2010 00:33

"La république est le cri de joie de la créature libérée par le bonheur, le corps d'un monde débauché et concupiscent , de même qu'elle est la matière d'une époque corrompue. C'est le désenchantement du peuple. "

Elle est la principale source de l'enrichissement des élites et de l'abrutissement des peuples.

Écrit par : frère odm | jeudi, 07 janvier 2010 22:51

I was looking for clues in this- I figured, with Deth parked out there on the edge, surely he'd seen something and knew something, and if homeless people were hanging around the parking lot, burberrymaybe meth was as good a reason as any, so I figured maybe one of these clowns knew something they weren't letting on. But there was no sign of the police.coachDeth, you had to figure, was at least a very public character- they'd already talked to him, I'm sure. As for William, I'm sure the police knew he was there, but must not have had anything on him, or they would have sprung. After all, he was just buying supplies. louis vuitton

Écrit par : louis vuitton | lundi, 30 août 2010 04:36

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu