Avertir le modérateur

« Les poupées rigolotes Rachida, Brice, Nadine et Jack : des cadeaux inédits pour Noël ! | Page d'accueil | Quand trop de "Zemmour" tue le "Zemmour"... »

lundi, 21 décembre 2009

Conversations sur "l'Identification Nationale"

2008-11-06-gullivers_travels-533x356.jpg

 

 

 

Les asiatiques, même en France depuis fort longtemps, ne parlent quasiment pas notre langue. Ils ne déclarent pas leurs morts pour rentrer illégalement en usurpant l'identité des précédents. Ils vivent en autarcie, ne se marient qu'entre eux, leur argent circule en circuits fermés.

 

Les africains s'expriment un peu en français mais ils écorchent beaucoup notre belle langue,  comme les antillais avec cette curieuse habitude de manger les mots. Les africains veulent des papiers pour profiter des allocations familiales car ils font beaucoup d'enfants, à plusieurs femmes, et n'aiment pas travailler. Les antillais appellent ça l'allocation braguette, eux aussi préfèrent ne rien faire à part danser et boire du rhum. Leurs enfants trainent les rues et fument du crack qu'ils se payent grâce à leurs vols. Les antillais sont des français assistés qui reprochent à l'état leur statut d'anciens esclaves.

 

Les pakistanais sont des fainéants, ils se contentent de vendre des roses congelées, des marrons chauds, du maïs ou des bonnets ridicules dans le métro. Certains plus courageux font un peu la plonge dans les restaurants. Ils ne connaissent pratiquement pas le français et quand ils essayent de dire quelques phrases, on ne comprend rien.

 

Au jeu des clichés comme ceux cités plus haut, tous basculent dans des généralités graves et stupides. J'arrête là, cet exercice tordu de la libération des paroles entendues, glanées ici et là dans cette France à la dérive. Le gouvernement a lancé cette vague pestilentielle dont la déferlante n'épargnera personne.

 

Nadine Morano s'émeut d'une casquette à l'envers dont le port bloquerait l'intégration au monde du travail, d'une seule catégorie, les musulmans. La connotation religieuse est plus monstrueuse que le couvre-chef évoqué. Les vestes retournées des politiques, celle de M. Besson, entre autres, ont par contre de l'allure, celle d'une évolution digne. Un bel exemple donné. L'identité française s'incarne dans ces valeurs là.

 

Étrangement, l'Ump lors d'un des derniers raouts préconisait aux futurs adhérents d'apporter des cv afin d'attirer « plus ». Bac +5 ou rien, c'est pareil. Le chômage, c'est l'avenir.

 

La pseudo démonstration du gouvernement avec la nomination de ministres, issus de l'immigration, enfonce le clou de l'alibi « politiquement correct ». L'essentiel de la représentation ressemble au seul flic syndicaliste, d'origine immigré, montré à la télé, à une occasion, celle d'amender les bavures policières, lors des échauffourées dans les banlieues.

 

Le passage d'un monde politique à un autre n'existe pas. Il n'y a qu'un monde.

Ce phénomène de transbordement ne se vérifie pas que chez les politiques. Quelques intellectuels (sic), des artistes people (sic) changent de couleur politique, à priori, à la vitesse du son.

Hirsch, Amara, Besson, Rocard, Lang …

Plus récemment Roméro ou Sophie Duez

Aucune difficulté, le navire quitté suit la même direction. Qui peut croire à une quelconque ouverture ? Ensemble, tout est possible surtout sur l'unique ligne.

Pas d'enrichissement lié à ce "métissage" d'opinions. Pas de divergence. Silence.

Normal, un harmonieux chemin : ceux qui passent au travers de la crise sont tous du bord pouvoir, celui de la politique.

Politique tout court. Politiques si proches du monde des affaires, de la finance.

Le débat sur l'identité nationale permet, aujourd'hui, aux dirigeants d'EADS de garder intégralement les coquettes sommes liées à leurs délits d'initiés. Effacées leurs misères.

Le massacre social continue avec à sa proue des représentants « pluriels » dont la seule priorité est la préservation de leurs acquis juteux voire d'engranger toujours « plus ».

« Les sauveurs » dansent et les clichés divisent.

Occupons notre énergie à nous entretuer (suivons la préférence nationale, tuons surtout ceux vêtus d'une djellaba).

 

Mais où est donc passée la grippe ?

 

Agathe

 

 

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1780-c-action...

 

Commentaires

Des NRV qui moquent la paisible médiocrité de braves français moyens .
Ça n’est pas ça la France !

Écrit par : urbain | lundi, 21 décembre 2009 08:32

@Agathe
La grippe A est une légende urbaine, les centres de vaccination n'existent pas, ceux qui ont tenté d'en savoir plus ont été gobés par une grosse bulle blanche, et depuis on ne les pas revus...

Écrit par : Tong UMP | lundi, 21 décembre 2009 09:04

Aujourd’hui, Pôle emploi, ex-ANPE, selon ses propres chiffres, procède à plus de 500 000 radiations par an. Afin d’aboutir à un tel résultat, la procédure est largement informatisée, ce qui est bien évidemment source d’erreurs. De plus, depuis quelques années, les agents de Pôle emploi font l’objet de consignes de plus en plus pressantes afin de "gérer de manière plus dynamique leur stock de demandeurs d’emploi", ce qui peut parfois entraîner le déclenchement de procédures de radiation plus ou moins justifiées.

Des décisions potentiellement dramatiques

Or ces décisions de radiation peuvent avoir des conséquences humaines dramatiques pour les demandeurs d’emploi qui en sont victimes. En effet, aujourd’hui les radiations sont quasiment automatiquement prononcées pour une durée minimum de 2 mois. Cela signifie donc très concrètement que la personne qui en est victime sera privée de toutes ressources financières pendant 2 mois pleins même après une seule et unique absence par exemple...

L’impossibilité pratique d’annuler cette décision par contestation orale

Tout citoyen pourrait naturellement penser que dans le cas de décision de radiation abusive, il suffit de simplement téléphoner ou de se rendre à Pôle emploi afin d’annuler la décision. Mais la pratique montre que l’administration restera le plus souvent sourde à toute plainte orale et répondra quasi invariablement : "si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à former un recours". Or rédiger un tel recours est toujours décourageant pour la personne fragilisée par une décision de radiation, voire impossible pour les personnes ayant des difficultés à écrire. Et on peut facilement imaginer que de telles personnes ne sont pas rares dans le "portefeuille" des agents de Pôle emploi. Faciliter l’accès au droit

Ce site a donc pour objectif de présenter, le plus clairement et précisément possible, la procédure à suivre afin de contester une décision de radiation abusive adoptée par Pôle emploi ou la DDTEFP. Ce site s’adresse tant aux demandeurs d’emploi qui disposent des ressources nécessaires afin d’effectuer personnellement ces démarches qu’aux associations et collectifs oeuvrant pour la défense des droits des chômeurs et précaires.

http://www.recours-radiation.fr/

Écrit par : frère odm | lundi, 21 décembre 2009 09:10

Ecrit par : frère odm | lundi, 21 décembre 2009 09:10

(tu vas) Déjà bien mieux qu'hier , et espérons bien moins que demain .

Écrit par : urbain | lundi, 21 décembre 2009 09:43

En tout cas ... dans mon quartier de domicile ( convention/vaugirad dans le XVème) les sombres étals de burqa se sont raréfiés à l'ombre des forêts de minarets attendant leur imminente démolition, et désormais les foules d'islamistes encapuchonnés et d'ados en guenilles et casquettes à l'envers ne profèrent plus qu'à voix basse leurs imprécations haineuses en verlan, remisant prestement leurs coutelas, leurs caillasses et leurs mitraillettes, tandis que les youyous des moukères du XVème arrondissement ne sont plus même audibles .
D'ailleurs les lapidations publiques ont presque disparu, et premier signe d'intégration ils ont sagement résolu de réserver au domicile familial les séances de cogne sur femme et progéniture famélique, entre deux égorgements de moutons dans la baignoire ( qui trouve ainsi un emploi pour ces gens qui ne connaissent pas d'autre usage à la salle de bains).

Merci monsieur baissons, comme on disait au bénin, aux premiers temps de kerekou : "Ehuzu, dandan !".

Écrit par : urbain | lundi, 21 décembre 2009 09:58

Trève de Noël oblige, je ne dirai pas tout le mal que je pense de ce texte (excepté le passage amusant sur les asiats'). Mais le coeur y est ! :-(((

Écrit par : Sly-dentité Nationale | lundi, 21 décembre 2009 11:10

Le sondage est là :

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/21/01011-20091221FILWWW00294-identite-les-
francais-decus-du-debat.php

Admirons la présentation qui en est fait par le Figarôt et les commentaires...


Ecoutons plutôt le décorticage assez scrupuleux qui est fait de tout ça par Michel Feher :

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/suite_idees/fiche.php?diffusion_id=79881

De M. Ndiaye à Besson comme agent infiltré de la gauche jusqu'à un hommage appuyé aux passeurs.

Écrit par : Mina Ray | lundi, 21 décembre 2009 12:15

L'argumentaire devient vraiment subtil...

"Car une femme dont on ne peut lire les expressions du visage perd de son humanité. Car une femme qui se voit interdire le port de certains vêtements perd, aussi, de sa liberté. La République française, qui porte en son sein l'égalité homme-femme, ne peut l'accepter", estiment-ils."

"Une femme qui se voit interdire le port de certains vêtements perd, aussi, de sa liberté."

Ha...

Écrit par : Interdisons pour libérer | lundi, 21 décembre 2009 12:44

"Nous sommes favorables au bannissement pur et simple de ce vêtement (la burqa) dans l'espace public et ses services mais aussi sur l'ensemble de la voie publique", écrivent Manuel Valls, Aurélie Filippetti et Philippe Esnol dans une tribune."

Écrit par : Nains portent quoi... | lundi, 21 décembre 2009 12:45

Ecrit par : Interdisons pour libérer | lundi, 21 décembre 2009 12:44
Ecrit par : Nains portent quoi... | lundi, 21 décembre 2009 12:45

Rapport à ça :

www.la-croix.com/afp.static/pages/091220203725.c3kgvv8m.htm

(Un lien vers La Croix ; classieux...)

Écrit par : Précision | lundi, 21 décembre 2009 12:47

Ecrit par : Nains portent quoi... | lundi, 21 décembre 2009 12:45

Valls, Filipetti, Esnol sur la même ligne que Besson.

Hortefeux et Darcos n'en réclament pas autant.

Écrit par : remarque | lundi, 21 décembre 2009 13:13

Ecrit par : remarque | lundi, 21 décembre 2009 13:13

Le PS est aussi sur cette ligne, en gros.
Le mol hiatus, c'est "une loi ou pas ?"

Écrit par : Teuvo Tulio | lundi, 21 décembre 2009 13:55

"Je vois des gens venir dans mon bureau pour me parler emploi, sécurité sociale, pour me parler de problèmes associatifs, je n'ai jamais vu quelqu'un entrer dans mon bureau en disant 'Monsieur Fabius, j'ai un problème d'identité nationale'"

Écrit par : Sacré Fafa | lundi, 21 décembre 2009 14:05

Fafa s'interroge : "Moi, je ne suis pas hostile à une loi. Simplement, est-ce qu'on va interdire la burqa dans les services publics, ce qui me paraît possible, ou plus largement?"

Écrit par : Theodor Antonius Tugai | lundi, 21 décembre 2009 14:45

En fin de compte, Fafa n'est sûr de rien : « Est-ce que si j'étais moi électeur [dans cette région], je voterais pour Frêche au premier tour, je n'en sais rien, je n'en suis pas sûr »

Écrit par : The Strange Loves of Teuvo Tulio | lundi, 21 décembre 2009 14:48

En fait, Fafa doute, il n'a jamais vu, ne sait pas, n'est sûr de rien, tout est possible.

Écrit par : Levoton veri | lundi, 21 décembre 2009 15:00

Après le vote, en France, de la loi "transparence et dignité", AKA "en France, on montre son visage, on ne se cache pas", AKA "la femme en burqa est une naine qui ne se lance pas comme une autre", les premières décisions tombent :

-Annulation des prochaines tournées françaises de Kiss, Daft Punk et The Residents.
-Suppression des rediffusions de Zorro, Batman, Star Wars, Vendredi 13.
-Interdiction de la chirurgie esthétique faciale.
-Annulation des différents carnavals sur le sol français.
-Interdiction des retouches sur les photos. Le portrait officiel du président de la République devra être décroché.
-Même par grand froid, nez, oreilles, bouche, cheveux devront être découverts.
-Maquillage interdit, notamment au théâtre. Voir la gamme "maquillage invisible" de notre partenaire, L'Oréal.
-Masques de protection et autres ustensiles, notamment dans l'industrie, sont interdits. Les protections du visage dans le sport idem.
-Interdiction du slip facial.

Écrit par : Facial | lundi, 21 décembre 2009 15:15

La burqa n'a pas sa place en France (et plus largement en Occident), pas plus que la lapidation des femmes adultères. Je ne vois pas où est le problème, il faut mettre un frein aux revendications islamistes qui remettent en cause le vivre-ensemble. Porter la burqa, c'est un peu comme porter un t-shirt Ben Laden ou se faire tatouer une croix gammée, c'est une provocation inacceptable.

Écrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 15:58

Amusant de trouver côte à côte, les tenants du "Il est interdit d'interdire" et les islamistes radicaux pro-burqa. Les mêmes qui font une syncope quand ils voient une croix catho dans une école... bah c'est peut être ça leur point commun, la haine de l'héritage judéo-chrétien.

Écrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 16:01

La plupart des musulmans ( qui sont modérés et soucieux de pratiquer leur culte sans faire de vagues ) s'en tapent de la probable interdiction de la burqa, c'est un non-évènement.

Écrit par : Fran | lundi, 21 décembre 2009 16:41

c'est un peu comme porter un t-shirt Ben Laden ou se faire tatouer une croix gammée, c'est une provocation inacceptable.

Ecrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 15:58

et c'est le cas de tellement de personnes qu'il est urgent d'agir vigoureusement

Écrit par : ma voisine a une croix gammée tatouée sur le front, mais ça ne se voit pas car elle porte la burqa | lundi, 21 décembre 2009 16:55

Nicolas Sarkozy exige le redoux, pour que les trains refonctionnent : la météo lui obéit, les températures remontent de 3 degrés

http://www.liberation.fr/vous/0101609822-toujours-pas-d-eurostar-ce-lundi

Écrit par : The Great Dictator | lundi, 21 décembre 2009 17:40

"Mais où est donc passée la grippe ?"

La grippe ne tue que les actrices américaines, à ce qu'il paraît. Sophie Duez n'a donc rien à craindre

http://fr.news.yahoo.com/45/20091221/ten-la-mort-de-brittany-murphy-le-myster-a4307fe.html

Écrit par : Eddie Murphy | lundi, 21 décembre 2009 18:05

Ecrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 15:58

Amusant de voir cités des exemples qui justement n'ont donné lieu à aucune loi (en France), à aucune hystérie instrumentalisée, et qui ne se multiplient pas dans la sphère publique.

Ecrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 16:01

Zzzzzzzzzzzzzzzzz

Écrit par : Charles Manson a une croix gammée tatouée sur le front | lundi, 21 décembre 2009 20:21

Ecrit par : Charles Manson a une croix gammée tatouée sur le front | lundi, 21 décembre 2009 20:21

Bien sûr que si, je crois que la vente d'objets se rapportant au nazisme est interdite en France. Pour les t-shirts Ben Laden, je n'en ai encore jamais vu, mais c'est à ça que me font penser les burqas: une pub pour le terrorisme islamiste. Je ne peux m'empêcher de penser aux victimes des attentats du 11 septembre quand je vois des femmes portant la burqa. C'est un trouble à l'ordre public, incontestablement.

Écrit par : Sly | lundi, 21 décembre 2009 20:48

La grippe, de nouveau en stock

http://www.amazon.fr/H1N1-pand%C3%A9mie-peur-Bernard-Dugu%C3%A9/dp/2888920875

Écrit par : BD | lundi, 21 décembre 2009 21:00

Cette vision de l'identification nationale me paraît assez parisienne

Au fait, n'avez-vous jamais pensé que le parisianisme est le tombeau de la France, après avoir été son géniteur ?

Écrit par : BD | lundi, 21 décembre 2009 22:14

Ecrit par : ma voisine a une croix gammée tatouée sur le front, mais ça ne se voit pas car elle porte la burqa | lundi, 21 décembre 2009 16:55

Sans compter son t-shirt ben laden.
Au fait est-ce qu'elle ôte sa casquette à l'envers devant chaque minaret du quartier ?

Écrit par : urbain | lundi, 21 décembre 2009 22:19

Ecrit par : BD | lundi, 21 décembre 2009 22:14

NON.
J'ai jamais pensé ça , ni pensé à ça .

Écrit par : urbain | lundi, 21 décembre 2009 22:21

Paris n'est pas la France, et encore heureux...

Écrit par : Fran | lundi, 21 décembre 2009 22:23

L'article R. 645-1 du code pénal punit de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe le port ou l'exhibition en public d'un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant ceux portés par les membres d'une organisation déclarée criminelle par le tribunal de Nuremberg ou par toute autre personne reconnue coupable de crime contre l'humanité.

Écrit par : Loi | lundi, 21 décembre 2009 22:29

Merci à tous pour vos commentaires. Pas trop le temps, je repasse demain.

Sly s'illustre encore, fidèle mémoire des pourvoyeurs des camps. Ils disaient des choses comme ça à propos d'autres.

J'en entends souvent et je m'en suis inspiré pour le début de mon billet.

Écrit par : agathe | lundi, 21 décembre 2009 22:54

Philo - sémites :

http://www.politis.fr/Vivement-Le-Proces,9019.html

Écrit par : agathe | lundi, 21 décembre 2009 23:05

Ecrit par : agathe | lundi, 21 décembre 2009 23:05

Juste ceci, dans l'entretien avec Olivier Roy, pointé par Fontenelle :

"Comment expliquer cette perception négative de l'islam en France et en Europe ?

O. Roy : Par sa nouveauté. L'islam est intégré en Europe seulement depuis trente ans. Si on regarde la presse française, dans les années 30, les mêmes questions se posaient avec la pratique du judaïsme. La pratique israélite était intégrée, mais pas celles des nouveaux arrivants. Ils étaient qualifiés de métèques quotidiennement. Il n'y avait pas besoin de lire les pamphlets antisémites de Céline pour trouver ce genre d'expression. Aujourd'hui, à travers ces sondages, c'est un discours tout à fait théorique qui est relayé selon lequel le musulman est un immigré, alors que l'intégration est faite, et depuis des années."

C'est ce que disait Badiou à Finkielkraut, il y a peu.

Oui mais voilà :

A. Finkielkraut : Je crois en effet, à la différence d'Alain Badiou, qu'il y a une différence profonde entre les vagues d'immigration antérieures et l'actuelle.

http://bibliobs.nouvelobs.com/20091217/16538/finkielkraut-badiou-le-face-a-face-45

C'est toujours comme cela ; à un moment, c'est différent. Et ce moment, chaque génération le vit...

Écrit par : My generation | lundi, 21 décembre 2009 23:30

Ecrit par : My generation | lundi, 21 décembre 2009 23:30

Merci.

Voilà.

Écrit par : agathe | lundi, 21 décembre 2009 23:36

Pour la nuit, 2 propositions...

La bande annonce de "Protéger et servir" :

www.youtube.com/watch?v=CnAO1ioaA9k

Ou 20 minutes de "Bad_Biology" (en VF, hélas) :

www.indavideo.hu/video/THE_END_-_SEX_ADDICT_BAD_BIOLOGY_2008_-_ETATS-UNIS_-_FANTASTIQUE_HORREUR

Écrit par : Au choix | mardi, 22 décembre 2009 00:01

Je choisis mon bouquin.

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 00:14

Après "j'ai vu John Wayne jouer du bassin au pôle nord"

voici "J'ai vu Depardieu chalouper à Paris"

http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/gerard-depardieu-prend-un-coup-de-sang-en-plein-paris-21-12-2009-752713.php

Écrit par : Serge Damné | mardi, 22 décembre 2009 01:25

Ecrit par : Au choix | mardi, 22 décembre 2009 00:01

"Oooh ! Une porte molle !"

puis

"Je peux sentir Dieu au plus profond de moi !"

Écrit par : Merci, bonsoir | mardi, 22 décembre 2009 01:46

Je choisis mon bouquin.
Ecrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 00:14

Devant le choix posé le philosophe refuse l'alternative binaire et préfère s'abstenir ; d'autres comme moi ne peuvent s'empêcher de regarder les deux ;-)

Écrit par : Merci, bonsoir | mardi, 22 décembre 2009 01:56

http://www.chronicart.com/cinema/chronique-dvd.php?id=11573

Écrit par : Knock, knock - Who's there ? | mardi, 22 décembre 2009 02:15

En VO...

Écrit par : Bad Biology | mardi, 22 décembre 2009 03:32

Le ministère des rafles communique peu sur cet aspect des choses :

"Discrètement mais sûrement, le gouvernement régularise des sans-papiers. Alors qu'il multiplie les signes de "fermeté" comme ce nouveau renvoi d'Afghans le 15 décembre, les chiffres recueillis par Le Monde auprès du ministère de l'immigration révèlent que plus de 20 000 étrangers en situation irrégulière auront été régularisés en 2009."

www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/21/plus-de-20-000-sans-papiers-regularises-en-2009_1283590_3224.html

Il semble, d'après des sondages, que le gros débat "pétainisme et cassoulet" plaise assez aux électeurs du FN et que l'indice de satisfaction de ceux-ci à l'endroit du chef progresse significativement.
Donc, nul étonnement à ce que cela continue.
(En plus de la fonction d'étouffement de toute autre question, notamment la question sociale, de ce grodéba.)

Ecrit par : Merci, bonsoir | mardi, 22 décembre 2009 01:56

Le philosophe regarde "Bad Biology" mais ne le dit pas.

Écrit par : Regular | mardi, 22 décembre 2009 08:27

Ecrit par : Regular | mardi, 22 décembre 2009 08:27

Le libraire, ex-cinéaste, en vu bien d'autres de ces films potaches débiles pour ados prolongés et a nettement passé l'age d'y trouver quelque intérêt ( j'ai quand même regardé le début , mais 3 minutes suffisent).
J'ai préféré m'endormir sur une histoire de courtisane coréenne de la fin du XIXème siècle en Chine ( à paraître fin janvier) "Shim Chong, fille vendue" du coréen Hwang Sok-Yong.

Longue saga de 600 pages alternant pearl Buck, Dumas et Pauline Réage, parfumée d'un orientalisme "vécu".
Cet extrait a naturellement été choisi aux fin éducatrices et édificatrices de Patrice Joyeux, et pour l'inciter à lire des trucs pour adulte plutôt que les niaseries de roufiolle et béchamelle.

Bref aperçu , comment Chong échoue (provisoirement) à perdre sa virginité, en dépit de ses louables efforts auprès du vieux marchand chinois qui l'a achetée ( quelques années plus tôt) à ses pauvres parents paysans coréens :

"Quand, tes mains enfouies dans ses larges manches, eue s'inclina pour le saluer, le vieux maître lui caressa la joue, bien que les domestiques ne se fussent pas encore retirés.
Te voici donc, lenhwa, tu es encore plus belle ce soir.
La chambre, dont les lampes rouges n'avaient pas été allumées depuis plusieurs jours, resplendissait d'une belle clarté toute semblable à celle dont se paraient les pêchers en fleurs dans l'arrière-cour. La jeune fille et Maître Chen s'assirent à la table préparée par Jiji et Chow. Il prit un verre. Un coucou qui chantait au loin semblait s'être introduit à 1'int~rieur de la demeure. - Le chant de coucou est pius beau de loin, murmura le vieil homme d'une voix suave, mais ie sourire de Lenhwa s'apprécie mieux de près...
-Monsieur, fit Chong, vous voici dc bien belle humeur ce soir!
Le vieillard tendit le bras par-dessus la table à la recherche des doigts de Chong.
-J'ai l'impression de rajeunir ces jours-ci. Le vent est si agréable, j'ai retrouvé l'appétit.
À la demande du vieillard, Chong éteignit les lanternes pour ne laisser allumés que les petits lampions du chevet. Ils gagnèrent le lit. Chong, qui était nue sous une longue robe d'intérieur, s'étendit et défit elle-même sa ceinture. Elle avait perdu sa timidité d'autrefois. Elle entreprit de déshabiller le vieil homme, la chair flasque des bras et de la poitrine apparut, collée aux os comme des feuilles mortcs encore accrochées aux branches. Quand elle tira le pantalon, s'exhibèrent un ventre sillonné de rides et des fesses décharnées, puis, lorsqu'elle ôta enfin le sous-vêtement, de rares poils pubiens et un sexe dormant sur le côté. Sans fausse pudeur, Chong s'installa sur l'homme. De son corps, elle caressait celui de l'homme dans un mouvement de va-et-vient en changeant de temps eu temps de position. le vieillard parut s'animer peu à peu. Des gouttes de sueur perlaient au front de la jeune fille. Elle s'allongea sur le côté pour reprendre haleine. L'homme se retourna lentement, rampa pour s'approcher de la jeune tille raidie sur le dos. il se pencha d'abord sur ses lèvres, douces et fines, il les mordillait, les suçait, s'efforçait d'absorber la salive, reprenait son souffle et recommençait. Puis il approcha sa bouche des aisselles, aspira son odeur avant de se tourner vers la poitrine. Sa langue décrivait des cercles autour de l'aréole de chaque sein. Il mordillait les pointes. Un sein tout entier emplit sa bouche. Les tétines s'enflèrent. Il ne cessait d'aspirer comme pour absorber l'énergie du jeune corps. Il descendit à la taille, au ventre, au sexe. De deux doigts, il écarta les lèvres, approcha sa langue du clitoris, suça. À mesure que l'écoulement s'amplifiait, le vieux léchait avec plus d'ardeur. Chong ouvrait davantage les jambes, haussait le bassin, se mettait à geindre. Le vieux descendit le long des jambes, s'arrêta aux genoux, parvint aux pieds dont il ôta les bandes de soie. Il se mit à lécher la plante des pieds, les orteils. Quand sa langue s'aventura entre les doigts, là où la peau est si fine, Chong émit un râle plus sonore. Bien qu'elle n'eût appris ces manières de personne, elle se redressa et approcha ses lèvres des bourses pendues comme deux fruits secs sous les fesses du vieil homme. Elle les lécha, les mordilla gentiment, les fit disparaître en entier dans sa bouche. Alors - oh surprise! le vieillard sentit les muscles de son bas-ventre se contracter et son pénis se tendre Chose rarissime, qui ne lui était arrivée que trois ou quatre fois dans l'année. Mais son instrument se désarma avant même qu'il ait eu le temps de pénétrer Chong. Constatant l'érection, elle s'était allongée aussitôt. Chcn écarta les jambes de la jeune fille et introduisit son pénis dans le sexe béant. En se tortillant, il réussit à entrer vaguement, puis resta immobile. Si Chong étendait les jambes, son hôte risquait de se fàire éjecter!. Alors ce dernier remonta les cuisses de la jeune femme sur ses épaules et se mit à donner des coups de boutoir. Il n'avait pas beaucoup de force dans les bras, mais ses jambes tenaient bon. Il poussait sans faiblir. Soudainement, une douleur lui cisailla la poitrine. Comme si le coeur venait d'exploser. Toute force se retira de ses bras. Il s'effondra, la tC~tc renversée entre les seins de l'adolescente. Son sexe libéré, reposait, flasque, sur le drap. Chong, les yeux au plafond, rabattit ses jambes. Des convulsions agitèrent le vieillard étendu sur elle, puis il resta complètement inerte. Chong lui secoua doucement la tête, mais il ne bougeait plus.
- Monsieur, qu'est-ce qui ne va pas?
L’homme pesait plus lourd sur elle que d'ordinaire. File le repoussa, parvint non sans mal à se dégager. Il gisait sur le lit, tel qu'il s'était affaissé. Chong le retourna en le tirant par l'épaule. Ses yeux grand ouverts fixaient le vide. Un peu de bave s'écoulait sur son menton. File eut peur, crut un instant perdre la tête: elle retint un cri eu s'enfonçant le poing dans la bouche. Depuis qu'elle avait servi de victime sacrificielle aux marins, Chong s'était pourtant dit que rien ne l'effrayerait jamais plus en ce monde. D'une main tremblante, elle abaissa les paupières du vieillard en soutenant son poignet de son autre main.
« Il est mort», admit-elle.
Elle lui essuya les lèvres, étendit ses bras le long de son corps, rassembla ses jambes. Ses yeux se posèrent sur le pénis qui avait tenté de la pénétrer. Une goutte suintait à son extrémité. Elle l'épongea soigneusement avec une serviette. Elle étendit enfin la couverture sur le défunt. Pour reprendre son souffle, elle but une gorgée de thé, remit sa chemise de nuit en soie et, assise, les genoux sous le menton, elle se mit à réfléchir. "

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 09:20

"Quand, les mains enfouies dans ses larges manches, elle s'inclina pour le saluer,"...
( désolé mon OCR a des ratés)

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 09:56

Cet extrait a naturellement été choisi aux fin éducatrices et édificatrices de Patrice Joyeux, et pour l'inciter à lire des trucs pour adulte plutôt que les niaseries de roufiolle et béchamelle.
Ecrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 09:20

Merci !

Perso, je m'entraine à danser sur:
Rika Zarai - Casatschok
http://www.youtube.com/watch?v=KEGN8_SuvXQ&feature=player_embedded#

Écrit par : Sly | mardi, 22 décembre 2009 10:20

Alors tu es bon pour la méthode "bidet et bains de siège" ... (chère à cette brave rika ).

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 10:25

Quelle surprise...

"La réforme des régimes spéciaux de retraite serait plus coûteuse que prévu"

www.lemonde.fr/politique/article/2009/12/22/la-reforme-des-regimes-speciaux-de-retraite-serait-plus-couteuse-que-prevu_1283834_823448.html

Il suffisait seulement de lire le livre (moins éducatif sans doute que celui de Hwang Sok-Yong) de Cahuc et Zylberberg pour savoir ça.

http://forums.nouvelobs.com/politique/les_reformes_ratees_du_president_sarkozy,20090501132058077.html

Écrit par : Régine spéciale | mardi, 22 décembre 2009 10:30

La vérité sur le moonwalk, par mes amis du groupe Vérité.

http://www.lepost.fr/article/2009/11/26/1811860_le-moonwalk-une-invention-israelienne.html

Écrit par : Sly | mardi, 22 décembre 2009 10:35

Bravo à R3 pour ce rappel :

www.lepost.fr/article/2009/12/22/1852736_338-sdf-morts-depuis-debut-2009-qui-va-convoquer-nicolas-sarkozy.html

En voilà au moins 338 qui n'ont pas de problème d'identité nationale...

Écrit par : 338 | mardi, 22 décembre 2009 10:55

...en particulier pour nef
http://www.article11.info/spip/spip.php?article653

Écrit par : une dose de Peter Watkins... | mardi, 22 décembre 2009 12:30

Quand de drôles de coco-missaires, de dérives en produits dérivés, organisent d'étranges publi-expositions, et font valser les prix...
http://www.regards.fr/article/?id=4423

Écrit par : la culture bling-bling | mardi, 22 décembre 2009 12:35

En voilà au moins 338 qui n'ont pas de problème d'identité nationale...
Ecrit par : 338 | mardi, 22 décembre 2009 10:55

Et pas grand-chose à la télé sur le sujet...
Qu'importe ! Nous n'avons jamais été aussi satisfaits, jamais.

http://www.dailymotion.com/video/x4g0qh_thx-1138-la-tele-est-noire_politics

Écrit par : THX 338 | mardi, 22 décembre 2009 12:40

"Et pas grand-chose à la télé sur le sujet..."


Si, pile pour le 13h...


"Nicolas Sarkozy est en ce moment en visite surprise à l'hôpital intercommunal de Créteil (Val-de-Marne), révèle leparisien.fr. Accompagné de son épouse Carla Bruni-Sarkozy, le chef de l'Etat y rencontre les enfants malades du service pédiatrique."

Écrit par : Piling | mardi, 22 décembre 2009 12:52

Ecrit par : Sly | mardi, 22 décembre 2009 10:35

www.lemonde.fr/opinions/article/2009/12/22/ou-es-tu-mon-amour-par-francis-marmande_1283948_3232.html

Pas vraiment de rapport, un peu quand même, et le texte de Marmande vaut d'être lu, bien qu'un peu bordélique, et que le moonwalk de Brant est excellent (et les images de Brant, sans le son, sont torrides).

Écrit par : Laisse moi t'aimer | mardi, 22 décembre 2009 13:32

"Je dois hélas rappeler, car l'oubli vient vite, que Nicolas Sarkozy avait fait d'un accord contraignant le signe obligatoire d'un succès de la conférence. Précisant même que la France ne voulait pas d'un "accord au rabais" à Copenhague. Or, c'est exactement ce qui a été bricolé sur un coin de table ! Ce qui n'empêche nullement Nicolas Sarkozy de proclamer : "C'est un accord positif, car il engage la communauté internationale."

www.lemonde.fr/opinions/article/2009/12/22/trop-dramatise-le-sommet-de-l-onu-est-aussi-un-echec-pour-m-sarkozy-par-fabrice-nicolino_1284003_3232.html

Écrit par : Ecololo Ferrari | mardi, 22 décembre 2009 13:40

Ha, enfin....

"Le patron des députés UMP a annoncé ce mardi le dépôt en janvier d'une proposition de loi UMP et d'une résolution visant à interdire d'avoir le visage totalement couvert dans l'espace public, ce qui revient de fait à proscrire le port du voile intégral."

Elle sert à quoi, la mission d'information parlementaire ?

Écrit par : Daft Punk | mardi, 22 décembre 2009 14:29

En fait, cette interdiction du voile intégral n'est rien d'autre qu'une obligation de voiler les échecs et les errements du pouvoir...

Écrit par : Quand on peut, on veut | mardi, 22 décembre 2009 14:33

"Qu'un ancien garde des Sceaux tienne ces propos anti-laïcs dans une enceinte symbole de la République comme l'Assemblée nationale, c'est insupportable ! C'est ça la démocratie ?".

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/22/01011-20091222FILWWW00563-minarets-clash-a-l-ump.php

Ha, tout ça, ça chauffe les oreilles, hein, on divague, on se lâche, c'est bon de ne plus se crisper, d'y aller, de lepéniser en toute quiétude...

Écrit par : Mouarf | mardi, 22 décembre 2009 17:02

?

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 17:10

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 17:10

+1

Écrit par : Sly | mardi, 22 décembre 2009 17:24

Ecrit par : Sly | mardi, 22 décembre 2009 17:24

+1000

Écrit par : Pie XII | mardi, 22 décembre 2009 17:27

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 17:10

+ 100 00 0000 0 hips

Écrit par : Gérard Depar Dieu | mardi, 22 décembre 2009 19:39

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 17:10

odm serait-il rallié au doute cartésien ?

Écrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 19:40

Sur le billet : elle est gentille Agathe, mais la gentillesse et la compassion répuliquaine c'est pas suffisant....elle pense que le système est bon, que le problème est son application, que finalement tout irait tellement mieux avec d'autres.....mais quels autres ? pour défendre quels vision du monde ? ça Agathe elle nous dit pas, elle trouve simplement que cela n'est pas normal, Agathe, mais elle dit rien de plus et finalement elle ne fait que nous laisser espérer, et puis quoi .???

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 19:55

Ecrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 19:40

Content de vous relire....

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 19:59

(oui, c'est vrai qu'elle est gentille et par les temps qui courent, c'est déjà très bien)

Écrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 19:59

usurpation d'identité...

Écrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 20:01

Ecrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 19:59

Je souscris....assez ...(mais bon, de temps en temps il serait temps de choisir son camps...)

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 20:03

! je vous ai con fondu avec f, m'enfin......

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 20:04

poupées de cire, poupées de son.......

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 20:08

Ecrit par : ! | mardi, 22 décembre 2009 20:01

?

Écrit par : ¡ | mardi, 22 décembre 2009 20:16

"... il serait temps de choisir son camps...)"
Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 20:03

Lequel ?

Écrit par : & | mardi, 22 décembre 2009 20:36

"il serait temps de choisir son camps"

En voilà un, et toute la clique derrière, qui choisit...

"Interrogé sur RTL pour savoir « si aux régionales, le Front national se retrouvait en position d'arbitre dans certaines régions - ça s'est déjà vu dans le passé - vous préconiseriez de rejeter ces voix ou pas ? » Eric Besson a répondu : « Je ne sais pas, nous n'en sommes pas là.»

Écrit par : Il ne sait pas | mardi, 22 décembre 2009 20:48

Hein ?

Écrit par : Luc Chatel | mardi, 22 décembre 2009 20:59

débat débiles quand vous nous tenez.....

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:05

Quand on dit Laval, Déat, Pétain, il répond Moscou, Staline...

Zzzzzzzzzzzzzzzz

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/22/01011-20091222FILWWW00656-besson-denonce-un-proces-de-moscou.php

Souhaitons qu'il soit un peu plus inspiré face à La Pen.
Car, il faut s'en souvenir, Besson est depuis le début, et déjà au PS, un politique très médiocre...

Écrit par : Cé sui kidi kiyé ! | mardi, 22 décembre 2009 21:05

de plus en plus de pseudos ridicules squattent ce blog de leurs com stupides, celui qui n'assume pas son identité n'est pas crédible, le monde moderne est pourri par cette absence d'identité, c'est même le signe de sa décadence....

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:07

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:07

Content de vous relire.

Écrit par : § | mardi, 22 décembre 2009 21:09

de plus en plus de pseudos ridicules squattent ce blog de leurs com stupides, celui qui n'assume pas son identité n'est pas crédible, le monde moderne est pourri par cette absence d'identité, c'est même le signe de sa décadence....
Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:07

Tout à fait d'accord !

Écrit par : Perversion, Sodomie et Religion | mardi, 22 décembre 2009 21:29

Bon, allez, j'assume mon identité : mon prénom a été parfois orthographié Manuel avec un "u", je suis né le 12 décembre 1908 à Porto dans une famille aisée, j'ai été pilote de rallye et j'ai fait du saut à la perche dans ma jeunesse, mon père m'a offert une caméra 16 mm avec laquelle j'ai tourné mon premier film, un documentaire muet en noir et blanc intitulé "Douro, faina fluvial". En raison notamment du contexte politique au Portugal, pendant très longtemps j'ai réalisé peu de films, mais depuis la fin des années 1970, je me rattrape. Je suis le plus grand cinéaste portugais, mais curieusement mes films sont mieux accueillis, par la critique et par le public, en France qu'au Portugal. Il faut croire que nul n'est prophète en son pays. (clic sur mon nom)

Écrit par : Manoel de Oliveira | mardi, 22 décembre 2009 21:35

Et si j'emprunte parfois l'un ou l'autre pseudonymes, c'est que je suis d'un naturel facétieux ;-)

Écrit par : Manoel de Oliveira | mardi, 22 décembre 2009 21:40

le monde moderne est pourri par cette absence d'identité, c'est même le signe de sa décadence....

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:07

C'est d'ailleurs ce qu'ont bien compris baissons, bris-couilles et les autres nervis du bouffon.
Je m'étonne que tu n'ai pas "sauté sur l'occasion" du "grand déballage" pour leur asséner quelques unes de tes "soties" à l'emporte pièce, pour séminaire bien arrosé ( au vin de messe naturellement) .

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 21:45

Ecrit par : Perversion, Sodomie et Religion | mardi, 22 décembre 2009 21:29

Tu baises ?

Écrit par : La perversitude | mardi, 22 décembre 2009 21:50

Ecrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 21:45

Ton ignominie, qui sourde si naturellement de chacune de tes réponses, est mon miel.....cher gardien, mais également ma déception....mais qu'attendre du digracieux ?

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 21:53

Ecrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 21:45

Il est bien entendu que le temps ou je m'amusais de ces ridicules fadaises n'est plus.....

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 22:00

"de plus en plus de pseudos ridicules squattent ce blog de leurs com stupides, celui qui n'assume pas son identité n'est pas crédible..."

C'est le monde du virtuel.

Écrit par : hein ? | mardi, 22 décembre 2009 22:01

je laisse ces amusements puérils aux mécréants désoeuvrés et autres marxistes léninistes en quête d'absolu....arfff....

Écrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 22:02

...en quête d'absolu....arfff....
Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 22:02

Ta spiritualité n'est qu'une "quête d'absolu".

Écrit par : quoi ? | mardi, 22 décembre 2009 22:14

"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."

Écrit par : Albert | mardi, 22 décembre 2009 22:20

"Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits, eux, ont une morale"

Écrit par : Nicolas | mardi, 22 décembre 2009 22:28

Ah non ! Je n'ai jamais écrit "le mendiant ne souffre pas d’être mendiant" !!!

http://antennerelais.canalblog.com/archives/2009/12/20/16216166.html

Écrit par : Marcel | mardi, 22 décembre 2009 22:40

Il est bien entendu que le temps ou je m'amusais de ces ridicules fadaises n'est plus.....

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 22:00

Bien entendu.
Voici venir le temps où tu en souffres ( pour moi naturellement ) .

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 23:28

Ecrit par : Marcel | mardi, 22 décembre 2009 22:40

ça a du être ajouté par dors mes sons dans la version "digest" qu'il a préparé pour que bouffon fasse moins tarte dans les diners en ville (résultat c'est carla qui fait la tarte, un rôle pour lequel elle a, il est vrai, quelques dispositions).

Écrit par : urbain | mardi, 22 décembre 2009 23:33

Pour la nuit, au choix :

Atchoum ! (1 minute)
http://www.europafilmtreasures.fr/PY/338/voir-le-film-du_bon_usage_du_mouchoir

ou

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! (35 secondes)
http://www.dailymotion.com/video/x3n05y_the-amazing-invisible-man_shortfilms

Écrit par : Très courts | mercredi, 23 décembre 2009 00:05

Il est bien entendu que le temps ou je m'amusais de ces ridicules fadaises n'est plus.....
Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 22:00

Mouarf ! "Il est bien entendu que... patati...patata..."
N'oublions pas que nous avons affaire à Olivier de Melgueil, un aristocrate dont les origines sont encore légérement obscures...mais n'en doutons pas ces ancêtres cathares étaient des precurseurs en viticulture...

Euh... tu sais que tu deviens con ?

Écrit par : sarah | mercredi, 23 décembre 2009 08:45

ses ancêtres...

Écrit par : sarah | mercredi, 23 décembre 2009 08:47

Ecrit par : frère odm | mardi, 22 décembre 2009 19:55

Gentille ?

Il n'y a que de la colère dans ce billet.

Écrit par : agathe | mercredi, 23 décembre 2009 13:30

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu