Avertir le modérateur

« Lettre ouverte à Patrick Sébastien, visionnaire du 21ème siècle. | Page d'accueil | saines – du balcon 4/4 »

vendredi, 11 décembre 2009

H1N1, la pandémie de la peur

 

« H1N1, la pandémie de la peur » : un livre qui tente une explication complète


 

Un livre iconoclaste et décalé

 

c087grippeE_v2.jpg

Que n’a-t-on parlé et entendu à propos de ce qui paraît maintenant constituer un événement important de 2009, la pandémie grippale, vraie menace pour les uns, vaste farce pour les autres. Les uns trouvent que les Etats agissent conformément au principe de précaution, les autres pensent qu’il y a beaucoup de tintamarre et d’agitation pour une banale grippe. Quelques uns imaginent des complots menés par divers intérêts plus ou moins occultes. Mais une chose est sûre, l’opinion publique navigue en plein brouillard. Si l’on admet que cette pandémie n’est qu’une grippe saisonnière ordinaire, alors une analyse s’impose. Il se peut bien que les ressorts de « l’événement pandémie de 2009 » échappent à une rationalité strictement scientifique, relevant alors de processus sociaux et psychiques qu’il faut mettre à jour. C’est cet enjeu qui a justifié la rédaction puis l’édition du livre « H1N1, la pandémie de la peur », paru le 17 novembre 2009 aux éditions Xenia.

Cet ouvrage est né des nombreux billets écrits pour Agoravox, que je remercie pour les avoir publiés et d’ailleurs, au vu des frilosités médiatiques régnantes, je ne vois pas quel journal aurait pu accepter cette série d’articles critiques rédigés depuis l’apparition de cette pandémie. On trouvera (chap. 2) dans cet essai sur la pandémie une composition de lignes écrites sur Agoravox entre mai et septembre 2009, et remastérisés pour qu’en ressorte le sentiment de parcourir un contre journal de la pandémie, autrement dit un autre regard, une autre analyse sur les faits. Mais ce n’est pas l’essentiel de ce livre, qui présente deux analyses inédites, l’une étant sociologique, portant sur les machines sanitaires, les médias (chap. 3) ; l’autre relevant du cadrage philosophique et historique (chap. 4) Enfin, un premier chapitre offre des éléments scientifiques pour faire connaissance avec ce « nouveau virus grippal ». Ce livre devrait répondre à l’attente de ceux qui souhaitent comprendre pourquoi on en est arrivé là avec ce virus pas si méchant. Quelques commentateurs perspicaces avaient pressenti dans mes billets des bribes d’interprétation plus profonde du phénomène. En lisant cet essai, j’espère qu’ils auront une réponse à leurs interrogations. Certains seront déçus de ne pas trouver matière à confirmer la thèse du complot. En vérité, il n’y a pas besoin d’invoquer un quelconque complot jouant le rôle d’un mythe moderne. La raison balaye l’irrationnel et sait comment aborder ce phénomène pandémique assez complexe mais parfaitement intelligible pour peu qu’on utilise quelques boîtes à outils offertes par les penseurs contemporains de la société, Ellul ou Broch notamment.

Ce livre est-il intéressant, bien fait, sensé, intelligent ? Il ne m’appartient pas de le dire. Je peux juste situer cet essai dans le champ épistémique qu’il vise. Ce n’est ni le récit de la pandémie, ni un traité sur la grippe et encore moins un manuel pour aborder cette pathologie et décider s’il faut ou non se vacciner. Cet essai parle surtout d’autres choses : de la société, des médias, des politiques, des machines sanitaires, des industries médicales. Il tente d’expliquer pourquoi le monde s’est affolé pour un banal virus auquel l’humanité s’est habitué depuis près d’un siècle. En évoquant de plus le trouble jeu de l’industrie médicale. En ce sens, cet essai mérite et risque de faire débat dans la mesure où il présente deux, voire trois idées fondamentales sur le cours des sociétés hyper techniciennes. Et ces analyses, je pense qu’elles constituent un cadre pouvant être élargi à d’autres phénomènes sociaux, comme la gestion des peurs climatiques. Ces idées, on peut les trouver juste ou bien démontrer que l’auteur s’est fourvoyé. Autant dire que j’attends avec impatience les réactions, à moins que les médias ne supportent pas d’évoquer un livre qui par son contenu et son style, rompt avec la pensée unique et le socialement correct.

 

Présentation du livre

Si l’année 1989 a été marquée par la chute du mur de Berlin, on retiendra de l’année 2009 la pandémie grippale. Sur le plan sanitaire, cet épisode risque d’être aussi anecdotique qu’une grippe saisonnière ordinaire, celle que nous connaissons depuis des décennies. Par contre, la réactivité des systèmes sanitaires et des Etats constitue un événement extra ordinaire. Sans compter le rôle des médias qui n’ont pas chômé pour diffuser informations ainsi que déclarations d’experts et autres politiques. Appuyés par l’OMS, les pays ont mis en place un dispositif d’exception destiné à contrecarrer ce qui a été présenté comme une menace planétaire, la première pandémie du 21ème siècle selon les termes de la directrice de l’OMS, M. Chan. En dépit du battage médiatique, le regroupement et l’analyse des premières données permettaient de douter de l’utilité d’une telle mobilisation. Le livre repose sur la conviction que la réplique antipandémique décidée par les autorités n’est pas proportionnée à la menace réelle occasionnée par l’apparition du nouveau virus H1N1. Partant de cette idée, cet essai sur la pandémie de la peur propose au lecteur différents éléments pour comprendre cet épisode. Pas tant sur le plan médical et sanitaire qu’au niveau d’un enseignement pouvant être tiré du fonctionnement de nos sociétés devenues hyper techniciennes. Le plus haut degré d’analyse sera philosophique, élaboré avec l’appui d’un livre signé Hermann Broch sur la folie des masses. En 2009, parler de folie serait excessif. En vérité, nous devons conclure à un affolement des populations et des machines sanitaires. Ce qui, en restant fidèle à l’essai de Broch, amènerait la rédaction d’un autre livre où serait assigné un rôle à la démocratie, celui de lutter et conjurer cet affolement, étant entendu que cet épisode de pandémie de peur pourrait se reproduire.

 

La pandémie H1N1 dévoilée comme signe crépusculaire

Voir ou ne pas voir, telle est la question. Cette pandémie ne se voit pas comme un tsunami avec une grosse vague. Elle est en premier lieu une construction effectuée par les scientifiques pour servir les objectifs sanitaires. Mais les médias ont pris l’habitude d’interférer en diffusant de la mauvaise science. Pourquoi mauvaise ? Parce qu’elle court-circuite les pratiques de cette profession en jouant notamment sur les peurs et les émotions, le tout dans une frénésie de l’instant qui ne connaît pas le recul de l’analyse. C’est de la science populiste que diffusent les médias de masse. Un mélange de savoirs, d’images et de paniques. Bref, un schéma classique, alliant la propagande et les discours. La société n’a rien à y gagner. Le Téléthon joue sur les émotions, comme le vaccinathon, 300 000 Français vaccinés à ce jour, quel succès ! La ministre Bachelot n’a pas de quoi pavoiser mais le chiffre peut monter. Et comme pour le Téléthon, rien de tel que l’exhibition d’un cas particulier servant de déclencheur d’émotion. Il n’est pas question de donner de l’argent mais d’offrir son bras à l’infirmière dans le gymnase prévu à cet effet. Et pour inciter les Français à le faire, les médias peuvent éventuellement filmer une maman en pleurs suite à l’hospitalisation de sa fille mise sous assistance respiratoire. C’est un procédé très efficace auquel s’est plié la chaîne de service public FR3 ce mardi 24 novembre. Dans une quinzaine, ce sera le Téléthon. Plus personne ne prête attention à ce dévoiement médiatique consistant à annoncer des décès consécutifs à la grippe comme on montre des jeunes myopathes sur des fauteuils pour inciter les gens à donner. Ce parallélisme nous conduit à penser que le terrain était prêt depuis une ou deux décennies pour le développement du pandémisme H1N1 qui signe un authentique crépuscule de civilisation dont nous, Français, sommes aux premières loges. Le traitement des médias face à cette pandémie dévoile quelque entorse à la démocratie et au débat contradictoire. Ne pas le reconnaître, c’est se faire complice du fascisme médiatique, tendance bien présente que dénonce un Peter Sloterdijk. Les médias n’ont pas pris le soin d’apporter quelques critiques et autres contre-expertises. Le lecteur pourra se faire une idée de ce que peut être un contre feu médiatique en lisant le chapitre deux de mon livre.

Nous pouvons donc prendre conscience d’un acharnement thérapeutique exercé par les autorités à l’encontre de cette pandémie dont le mot suscite force crainte et circonspection. Un mot emprunté de sérieux et de cérémonial, traduisant une docte vénération envers une menace amplifiée par le principe de précaution dont on peut dire qu’il est une entorse à la séparation de la croyance et de l’Etat et même une hérésie républicaine depuis qu’il est inscrit dans la Constitution. Au nom de ce principe, on déclenche la panique comme au nom du principe théologique issu du corpus médiéval mais quelque peu dévié, on propageait la peur du démon et des sorcières lors de l’inquisition qui vint aux 16ème et 17ème siècles. Un phénomène social que Hermann Broch avait pointé comme signe d’époque crépusculaire, avec une analyse fort savante sur l’hypertrophie de la théologie et la perte en rationalité qui en résultat.

Nous sommes sans doute au moment d’un troisième crépuscule. Si l’on admet que le crépuscule marqué par la démonologie signe la fin du dispositif théologique et de la sécurisation par l’Eglise. Et que le crépuscule marqué par le nazisme, le stalinisme et les sciences humaines matérialistes et raciales marque la fin du dispositif philosophique dévoyé et des jeux nationalistes d’Etat. Broch ne pouvait anticiper cette fin du dispositif scientiste dont les deux traits les plus saillants sont issus de la climatologie et de l’épidémiologie. Deux sciences dévoyées par une catastrophe de l’esprit qui se sert des peurs pour gérer les populations, croyant bien faire. Nous voilà donc au seuil de cette grande énigme du 21ème siècle. Avec une interrogation fondamentale. Nos gouvernants sont-ils réellement en possession de la science ou bien tributaires des experts sanitaires (j’ajoute climatique) ? Je pose la question autrement. Les politiques ont-ils peur, sont-ils devenus fous ? Le schéma est classique. On fera un parallèle avec les régents du 16ème siècle férus d’astrologie, et pour le reste dépendant de l’Eglise. Si tel est le cas, nos politiques ne sont pas si puissants qu’on ne le pense mais des vassaux des experts, comme peut l’être Mme Bachelot à l’égard de Mme Chan, directrice de l’OMS, qui a déclenché la panique pandémique, non sans dévoiler quelque velléités de mettre au garde-à-vous les gouvernants du monde entier. C’est une hypothèse. Il va de soi que d’autres ressorts se greffent. La panique pandémique présente un intérêt pour les profits de l’industrie sanitaire, tous les acteurs étant concernés. Et le bénéfice politique ? Les partisans du complot disent que cette panique permet de faire oublier aux gens les effets de la crise. Je ne crois pas à ce complot. En vérité, ce phénomène est systémique, il provient des médias, de l’expertise médicale, d’un mauvais usage de la science et pour finir, de la nature humaine qui n’est pas encore guérie des peurs et s’en fabrique des nouvelles à chaque période de l’Histoire. Le reste de l’explication étant ésotérique.

 

Bernard Dugué

 

http://www.editions-xenia.com/auteurs/dugue/


Reproduction intégrale du billet autorisée et même conseillée sous réserve que soit mis le lien avec son origine

 

Commentaires

juste pour mieux comprendre les manip gouvernementales (bachozystes ou sarkclotistes.. comme on veut)
http://www.liberation.fr/societe/0101607111-un-anti-ivg-a-la-tete-d-un-hp
(Xavier Dousseau.. directeur adjoint de l'hôpital de Valenciennes qui, en octobre 1995, a occupé, avec neuf autres personnes, le centre d'orthogénie local pour empêcher l'application de la loi sur l'avortement)

Écrit par : le meuble du coin | vendredi, 11 décembre 2009 08:25

Le "troisième crépuscule" ... c'est donc ça ?
( et les "ressorts greffés" l'ultime abomination des manipulations génétiques ...)

On est loin des "fulgurances" fulcanelliennes ...

Mais , bon, pour en revenir aux choses importantetésérieuses, on observera que nous sommes bien mieux informés que les américains, car à en juger par la une du Los Angeles Times :
www.latimes.com/
Ils ne savent même pas qu'il y a une pandémie chez eux, et ils ne sont même pas au courant pour jauni !
( dont "l'éveil" focalise pourtant l'attention des rédactions du monde entier sur une petite clinique de leur modeste bourgade )
Peut-on parler de complot pour autant ?
Que penser de tout ça ?
Jauni nouvelle victime de la pandémie, du complot judéo-maçonnique, de l'aveuglement médiatique, des ressorts greffés, du dispositif scientiste, du troisième crépuscule ?

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 09:00

Tiens, Fulca le retour. Bon il n'était jamais vraiment parti ;0).

Et sur les manipulations et propagandes sur la vaccination contre la grippe A, on lire avec grand intérêt le blog "En attendant H5N1" du bon docteur Christian Lehmann
http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/

Encore un ancien du DEL.

'tain, la grippe A comme reconstitution de ligue dissoute ! (et dissoute, c'est cher).

Et pour ceux que ça intéresseraient, la famille Zgur a décidé de ne pas être vaccinée contre la grippe A (les autres vaccins sont à jour).

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | vendredi, 11 décembre 2009 09:10

Ecrit par : Zgur | vendredi, 11 décembre 2009 09:10

"l'alcool NON, l'eau ferrugineuse OUI"
( pour odm, qu'il sache ... que je sais, et compatis )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 09:49

Salut les zénèrevés

Bien le blog du camarade Lehman qui a su dézinguer avec classe le kamarad Mélanchon qui défendit la politique vétérinaire conduite par la pharmacienne en chef du poliburo de l'UMP devenu succursale du parti communiste chinois

Tiens, ça sera pas mal si Christian passait ici, ne serait-ce que pour répondre à une question très incorrecte

Devons-nous nous faire vacciner ?

Non, c'était une blague, la question étant :

Devons-nous demander à nos représentants de diligenter une commission d'enquête sur cet Outreau sanitaire qu'à été le plan pandémie français ?

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 10:30

Au monde merveilleux de la concurrence libre et non faussée :
www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=3803&rubrique=4

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 10:51

AFP 11h02

Par mesure de représailles, Los Angeles a consigné dans une clinique un résidant suisse, dénommé Hallyday, pour l'échanger contre Roman Polanski retenu en Suisse dans son chalet.

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 11:32

Et les SDF qui meurent de froid ? Pas de retombées économiques :

http://www.rue89.com/hoax/2009/05/04/sanofi-pasteur-investit-au-mexique-pure-coincidence

Écrit par : agathe | vendredi, 11 décembre 2009 11:40

http://www.leparisien.fr/faits-divers/320-sdf-morts-depuis-debut-2009-07-12-2009-736136.php

Écrit par : agathe | vendredi, 11 décembre 2009 11:45

Info, les parlementaires néerlandais enquêtent sur des abus dans la déclaration du niveau 6 de pandémie. Des connivences entre experts et labos

On le sait depuis une semaine

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pandemigate-h1n1-la-russie-65964

et des précisions récentes chez Voltaire

http://www.voltairenet.org/article163240.html

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 12:00

La contagion :

http://www.politis.fr/Le-Rouge-Et-Le-Vert,8945.html

Écrit par : agathe | vendredi, 11 décembre 2009 12:10

Ecrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 12:00

+1

Écrit par : agathe | vendredi, 11 décembre 2009 12:10

Une petite pensée pour Johnny en fin d'article aurait été appréciée. Dommage.

Écrit par : Sly | vendredi, 11 décembre 2009 12:42

Par Zheul, je m'en lave de Johnny mais pas de Magma. Une pensée pour les NRV, c'est sympa de m'avoir accueilli. Cela permet de contourner la censure médiatique que je suppute sur ce livre. Je n'ai pas trop d'éléments pour l'affirmer mais cela prouve que ce texte dérange, ou alors il n'apporte rien, ce dont je doute puisqu'un pandémigate semble se dessiner tout doucement.

Le journal Sud Ouest a eu le livre il y a 6 semaines. J'ai eu quelques contacts avec les journalistes mais paraît-il, il n'y a pas trop de place. Cela n'a pas empêché SO de chroniquer un livre édité à compte d'auteur d'une connaissance, prof à la retraite, qui a raconté son pèlerinage à Compostelle.

Affaire à suivre

Ce qui serait bien, c'est de mentionner en bas, reproduction intégrale du billet autorisée et même conseillée sous réserve que soit mis le lien avec son origine

à pluche

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 13:40

Article promotionnel assez consensuel mais qui par porosité permet d'en remettre une couche sur le climat.

Je m'étonne qu'il n'y ait aucune allusion au OGM, histoire de brasser large;-)))

Un petite allusion à Sloterdijk , néanmoins qui me fait attendre avec impatience la vidéo sur "les mondes darwiniens", surement plus roborative.

Écrit par : nef des fous | vendredi, 11 décembre 2009 14:10

Devinette

Quelle est la différence entre une star et un président de la République ?

Pour une star, c'est un bulletin de santé toutes les 10 minutes
Pour un président, c'est tous les 10 ans

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 14:24

Par Zheul, je m'en lave de Johnny mais pas de Magma.
Ecrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 13:40

ça fait plaisir de retrouver Fulcanelli comme on l'aime

Écrit par : Weidorje | vendredi, 11 décembre 2009 14:35

Ecrit par : nef des fous | vendredi, 11 décembre 2009 14:10

En cours ...

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 15:00

Ecrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 13:40

Tu devrais demander à Valdo, je crois qu'elle a bossé pour sud-ouest, elle connaît peut-être du monde et pourrait te donner un coup de pouce.

Le manque de place et les piles pas lues c'est leur grand alibi.

Écrit par : nef des fous | vendredi, 11 décembre 2009 15:39

«La crise a commencé avec l’identité nationale»

www.liberation.fr/monde/0101574495-sarkozy-fustige-laurent-gbagbo

Écrit par : HS | vendredi, 11 décembre 2009 17:20

http://teleobs.nouvelobs.com/rubriques/vite-vu/articles/sarkozy-decore-l-inventeur-de-la-mouche-qui-pete?force=true

Tiens ? Max Gallo est décoré. Dany Boon est décoré. Dominique Farrugia est décoré. Marie Ndiaye n'est pas décorée.

Écrit par : Rubrique Culture présidentielle | vendredi, 11 décembre 2009 17:30

C'était pourtant pas compliqu" de glisser une mouche qui pète et un compliment pour Sarkozy quelque part dans "Trois femmes puissantes"

Écrit par : écrits vains | vendredi, 11 décembre 2009 17:36

Ecrit par : Rubrique Culture présidentielle | vendredi, 11 décembre 2009 17:30

Elle est pas au niveau.

Écrit par : Sly | vendredi, 11 décembre 2009 17:42

Tu devrais demander à Valdo, je crois qu'elle a bossé pour sud-ouest, elle connaît peut-être du monde et pourrait te donner un coup de pouce.

Le manque de place et les piles pas lues c'est leur grand alibi.

Ecrit par : nef des fous | vendredi, 11 décembre 2009 15:39


C'est qui Valdo ?

Je crains que ce ne soit inutile. J'avais été interviewé par une journaliste pour un papier sur la vaccination mais rien n'est sorti. Deux jours plus tard, le rédac chef se fendait d'un édito pour recommander la vaccination. En plus, comme ce livre fait implicitement l'éloge d'Agoravox, on comprend que la censure est présente.

J'ai quand même eu une interview de radio cité genève, et de Maillard sur RSR, le France Inter suisse. France Culture a parlé de mon livre dans sa matinale et Rue89 m'a offert une tribune. Les autres médias, absents. J'attends mais j'aimerais savoir quand même s'il y a censure.

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 17:48

ça fait plaisir de retrouver Fulcanelli comme on l'aime

Ecrit par : Weidorje | vendredi, 11 décembre 2009 14:35

C'est qui ce Fulcanelli. Aux dernières nouvelles, il se serait fait opérer par le Dr Delajoux pour se faire greffer un septième cerveau et niquer sarko mais on ne l'a plus revu depuis la sortie d'hôpital.

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 17:51

C'était donc lui !

http://www.cinema-francais.fr/images/affiches/affiches_d/affiches_doniol_valcroze_jacques/l_homme_au_cerveau_greffe01.jpg

Écrit par : Weidorje | vendredi, 11 décembre 2009 18:10

Ecrit par : Rubrique Culture présidentielle | vendredi, 11 décembre 2009 17:30

Marie Ndiaye, sans doute, imiterait Courbet.
Seule attitude digne face à des honneurs déshonorants.

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 19:17

Deux conseillers tous rouges dans le salon vert :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20091211.OBS0381/fuites_sur_un_clash_entre_conseillers_a_lelysee__guaino.html

Écrit par : Noir c'est noir | vendredi, 11 décembre 2009 20:05

"Grippe A: Un enfant est décédé quelques jours après avoir été vacciné"

www.20minutes.fr/article/370438/France-Grippe-A-Un-enfant-est-decede-quelques-jours-apres-avoir-ete-vaccine.php

Écrit par : Machin Hénin | vendredi, 11 décembre 2009 20:12

Ecrit par : Machin Hénin | vendredi, 11 décembre 2009 20:12

Il avait la santé fragile...

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 20:28

USA : un condamné à mort américain cite Albert Camus juste avant d'être exécuté.
http://blogs.post-trib.com/davich/2009/12/wrinkles-last-words-before-his.html

France : un Jean-Claude Camus cite des médecins américains juste avant la mort de Johnny Hallyday.
http://www.doggybuzz.fr/2009/12/11/johnny-hallyday-jean-claude-camus-son-producteur-et-ami-ce-soir-est-pessimiste/

Écrit par : _ | vendredi, 11 décembre 2009 20:40

Ecrit par : Machin Hénin | vendredi, 11 décembre 2009 20:12

Il est mort, mais il s'agit juste de "petites complications suite au vaccin", pas de quoi s'affoler

Écrit par : Guillaume Apollinaire n'était pas vacciné | vendredi, 11 décembre 2009 20:41

Ecrit par : Machin Hénin | vendredi, 11 décembre 2009 20:12

Il avait la santé fragile...

Ecrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 20:28


Oui, certes, mais je croyais que l'objectif était de protéger ceux qui ont la santé fragile

Morale de l'histoire, quand on a la santé fragile, on a le choix entre crever du vaccin ou de la grippe

et quand on a la santé solide, on peut dilapider son capital comme un certain Johnny

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 20:48

Ecrit par : _ | vendredi, 11 décembre 2009 20:40

Il avait la santé fragile...
( Albert Camus "La peste" )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 20:50

Ecrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 20:48

C'était une reprise censée ironique, de l'ironique intitulé de 20 minutes ...

et puisqu'il faut tout te dire, de même ma citation de camus est une fausse citation
( cela dit j'ai pas relu "la peste" dont j'ai le souvenir, comme de tout ce qu'a écrit camus , d'un truc assez chiant et dépourvu d'intérêt, et c'est pas impossible qu'il l'ait écrit)

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 20:55

Ecrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 20:55

Je me faisais une ligne sur un capot de voiture

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 20:57

Longtemps, je me suis couché de bonne heure (mais c'était avant de découvrir le Village des NRV)

Écrit par : apocryphe | vendredi, 11 décembre 2009 21:01

Aujourd'hui, Johnny est mort. Ou peut-être hier, je ne sais pas.

Écrit par : Jean-Claude Camus | vendredi, 11 décembre 2009 21:05

"C'était à Cedars-Sinai, faubourg de Beverly Hills, dans les jardins de Los Angeles."

Écrit par : Ainsi Pete... | vendredi, 11 décembre 2009 21:21

Ecrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 20:57

Il avait la santé fragile...
( F.Beigbeder "la princesse de Clèves" )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 21:29

"Il y a un pays qui fait exception, c'est la France, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vendredi 11 décembre, qui constate que la grippe H1N1 "continue de progresser" dans l'hexagone, alors que partout ailleurs en Europe occidentale, elle a atteint son pic ou est sur son déclin."

Question 1 : le pic est-il derrière nous ?
Question 2 : que se passe-t-il quand on se retourne ?
Question 3 : le pic H1N1 a-t-il croisé le pic de la crise ? A quelle heure ?
Question 4 : que se passe-t-il si on est pris entre le pic de la grippe et le pic de la crise ?
Question 5 : DSK est-il Bachelot ?

Écrit par : Vies et morts d’Irène Lepic | vendredi, 11 décembre 2009 21:35

Il y a un pays qui fait exception, c'est la France, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS),




Ecrit par : Vies et morts d’Irène Lepic | vendredi, 11 décembre 2009 21:35

Réponse, la France est un pays d'exception
C'était le seul pays à avoir échappé au nuage de Tchernobyl

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 21:38

Je n'ai pas eu la réponse à ma question

Vivons-nous une époque crépusculaire ?

Écrit par : BD | vendredi, 11 décembre 2009 21:39

Ecrit par : Vies et morts d’Irène Lepic | vendredi, 11 décembre 2009 21:35

Le pic est-il derrière nous ? Tout dépend de la direction dans laquelle on regarde.

Écrit par : 36 vues du Pic Saint-Loup | vendredi, 11 décembre 2009 21:55

Il avait la santé fragile...
( Laetitia à l'idée "Métaphysique des tubes")

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 21:56

68 c'etait hier pour moi aussi et
Puis y'a eu la rue Le-pic
on bouffait du riz can-to- nais
et puis soudain ils ont charge les flics.

Et toi Jeannette tu es tombee-Jeannette
Jeannette-ils ne t'ont pas tuee non
Mais Paris n'est pas -Santiago du Chili
Vous n'arriverez pas -a baillonner- la liberte du peuple

Je me souviens je me souviens
La rue Le-pic
-Jeannette
Au revoir Jeannette-on bouffait du riz canto-nais
et puis soudain ils ont char-ge!

(Jean Meyrand, encore un qui n'aurait pas été décoré par Sarkozy)

Écrit par : Lepic-Onbière | vendredi, 11 décembre 2009 21:58

" Le pic est peut-être derrière nous "

Dominique Strauss-Kahn "Ontologie du devenir social démocrate, tome 1"

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:01

"Ô H1N1, pour aller jusqu'à toi, quel drôle de chemin il m'a fallu prendre"

http://www.youtube.com/watch?v=0zmLLoXRj0Q

Écrit par : Lepic-Pocket | vendredi, 11 décembre 2009 22:10

H1N1

H5N1

HSBC

HAL

HS

Voilà les hamalgames maudits !

Écrit par : professeur Colza | vendredi, 11 décembre 2009 22:16

Ma mère me disait que j'avais la santé fragile...
( Jauni à l'idée "Mon coma chez les amerloques" )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:18

J'l'avais bien dit qu'Jean-Claude Camus, y devait entrer au Panthéon !

Écrit par : Vot' prez | vendredi, 11 décembre 2009 22:20

«La grosse question, c'est de savoir, au niveau des assureurs, quand il pourra remonter sur scène éventuellement.»

Écrit par : La grosse question | vendredi, 11 décembre 2009 22:23

Il avait la santé fragile...
( Laetitia Bonaparte "Pourvou qué ça doure")

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:25

Ecrit par : Lepic-Pocket | vendredi, 11 décembre 2009 22:10

C'est un de mes bresson préférés. Cette fin notamment qui m'a bouleversé la première fois que je l'ai vue. J'avais 14 ans , je n'avais pas lu dostoievski.

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:28

La suite...

"Le gouvernement confie la fixation des tarifs du gaz à GDF Suez"

www.lemonde.fr/economie/article/2009/12/11/le-gouvernement-confie-la-fixation-des-tarifs-du-gaz-a-gdf-suez_1279600_3234.html

Écrit par : NRJ | vendredi, 11 décembre 2009 22:33

"L'objectif est de rendre les évolutions du tarif du gaz plus prévisibles"

"Peu d'entre nous imaginaient qu'une baisse fut probable"
( Albert Camus "la peste" )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:41

"Ainsi, face à la séduction que continuent d’exercer dans notre pays les ouvrages de Foucault, Deleuze, Derrida & Co., et face au déluge d’essais pseudo-critiques qui célèbrent depuis plus de trente ans leur prétendue « radicalité » et leur « originalité », il nous a paru urgent de réagir"

http://revuelautrecote.blogspot.com/

Écrit par : Revu | vendredi, 11 décembre 2009 23:00

Bonsoir Séverine ...
( je sais que je suis un peu en retard mais la recension promise vous parviendra )

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 23:15

Ecrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 22:28

Stupeur et tremblements ;-)

Écrit par : sarah | vendredi, 11 décembre 2009 23:16

Encore un gros travail de décryptage, de sémiologie, d'enquête afin de comprendre enfin notre époque :

www.lepost.fr/article/2009/12/11/1835720_comment-decoder-le-lip-dub-des-jeunes-pop.html

Écrit par : Les e-mages | vendredi, 11 décembre 2009 23:18

Amusant.

En une de 20minutes.fr, le lien

"À l'UMP, on vote Bisounours
La critique de notre avocat blogueur"

pointe ici.

Écrit par : Bon pour l'audience | vendredi, 11 décembre 2009 23:25

Il avait la santé fragile...
( Paul Veyne "Foucault et moi")

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 23:25

Salut les NRVéS

Pas souvent là (du moins, je lis mais ne prends pas le temps de commenter) mais suroccuppée par l'avenir de Casandre et de plus en plein bouclage.
Pour BD/ je peux effectivement peut-être aider pour sud-Ouest, demande aux tauliers du village mon adresse mail...

Écrit par : Valdo | vendredi, 11 décembre 2009 23:29

Ecrit par : Bon pour l'audience | vendredi, 11 décembre 2009 23:25

Il avait la santé fragile...
( Edouard Balladure "Je vous demande vous arrêter")

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 23:30

Ecrit par : NRJ | vendredi, 11 décembre 2009 22:33

Après la loi écrite par un cabinet privé, les préfets recrutés :

"Pour la première fois en Europe, un Etat confie à un cabinet privé le recrutement de ses plus hauts fonctionnaires."

www.slate.fr/story/13991/pr%C3%A9fets-cabinet-prive-recrutement-privatisation-fonctionnaires

Il commence (mais qui s'en soucie ?) à y avoir une incursion profonde des cabinets privés et autres lobbystes dans l'appareil d'Etat. C'est sans surprise, hélas...

Le train de vie du pouvoir en place progresse à mesure que ce pouvoir se désiste de ses prérogatives.

(Travailler moins pour gagner plus, en somme.)

Écrit par : Après Farrugia, Chantal Lobby | vendredi, 11 décembre 2009 23:34

www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/11/une-femme-meurt-ecrasee-par-un-vehicule-de-police_1279246_3224.html#ens_id=1278609

Elle avait la santé fragile...

Écrit par : urbain | vendredi, 11 décembre 2009 23:36

Oratorio, Lovecraft, oreilles, nuit...

www.deezer.com/fr/music/michel-titin-schnaider#music/michel-titin-schnaider/oratorio-de-l-indicible-d-apres-hp-lovecraft-425568

Écrit par : Titin et Minlou | vendredi, 11 décembre 2009 23:44

Tiger Woods poussé à des excuses publiques !
Tiger Woods privé de la Médaille du Congrès !
Tiger Woods suspend sa carrière !
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/12/01011-20091212FILSPO00550-tiger-woods-suspend-sa-carriere.php

Mais que s'est-il passé ?
Est-il un client régulier de jeunes prostitués thaïlandais ?
A-t-il drogué et violé une fille de 13 ans ?

Bah non, il a juste trompé sa femme.

Ah.

Écrit par : rubrique Sports | samedi, 12 décembre 2009 08:05

Frantico, le retour
http://www.megakravmaga.com/index.php

Écrit par : rubrique BD (non, pas Bernard Dugué) | samedi, 12 décembre 2009 09:20

mouarf

http://www.slate.fr/story/14067/jim-jarmusch-cinema-no-guns-sex-critique

Écrit par : Permanent Vacation | samedi, 12 décembre 2009 09:45

Ecrit par : Permanent Vacation | samedi, 12 décembre 2009 09:45

venant d'une daube de cuistres comme slate c'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité ( en réalité la critique réactionnaire poujadiste qui moque la critique pédante de la bien-pensance conformiste majoritaire ).

Ejusdem farinae.

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 09:51

mouarf

http://www.lepost.fr/article/2009/12/11/1835249_quand-un-eleve-de-cours-moyen-veut-botter-les-fesses-de-nicolas-sarkozy.html

"Le soir quand on mange devant la télévision on écoute le journal. Sarkozy y passe tout le temps. Des fois, lorsqu'on y pense, on se dit que ce serait bien de lui rendre la monnaie de sa pièce. Nicolas Sarkozy, c'est notre président mais, franchement, on n'appelle pas cet individu un président ! Il nous fait des promesses mais il ne les tient pas, il parle mais c'est pour ne rien dire. Il fait de longs discours mais cela ne mène à rien ; pas étonnant que la crise économique et sociale continue ! Mais bon, des fois on se moque de lui et on en rigole. D'ailleurs les Guignols de l'Info ne font pas dans la dentelle, eux non plus. Et puis on est presque sûr que la moitié des gens qui ont voté pour lui aux élections présidentielles sont maintenant déçus et regrettent d'avoir voté pour lui. Des fois on a vraiment envie de lui botter les fesses !"

Écrit par : la vérité sort de la bouche des enfants | samedi, 12 décembre 2009 09:55

Qu'il commence par botter les fesse de ceux qui l'ont élu ...

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 10:23

Ecrit par : la vérité sort de la bouche des enfants | samedi, 12 décembre 2009 09:55

Et les parents qui dénoncent la gosse à l'académie...

Écrit par : nef des fous | samedi, 12 décembre 2009 10:46

Pour BD/ je peux effectivement peut-être aider pour sud-Ouest, demande aux tauliers du village mon adresse mail...

Ecrit par : Valdo | vendredi, 11 décembre 2009 23:29

Thanks, ça marche,
je vais même te donner mon mail,
bdugue(aromebase)wanadoo.fr

Écrit par : BD | samedi, 12 décembre 2009 11:12

La plupart des grippés A sont étonnés du peu de virulence de la grippe qu'ils ont eu ( exemple : mon fils ainé à qui la seule douleur a été occasionnée par la tamiflu - lire les contre-indications, c'est fameux - ), la grippe saisonnière tue plus que la A, le pic d'épidémie est passé , le pic frénétique de vaccination du bétail électoral est lui loin d'etre passé.

On est dans la spirale du politique stupide qui se substitue aux métiers de la santé et qui ne veut se dédire et prétendre un jour qu 'il a sauvé des vies...

Aprés chacun fait son choix, mais le vaccin, il ne passera pas par moi !

Écrit par : Fran | samedi, 12 décembre 2009 11:36

tel Monsieur Jourdain, le Dugué ne peut pas échapper à sa nature alcoolique, qui par sa constitution ne peut accepter le réel qu'on lui sert tout cuit.

Il est comme ça le Dugué, malheureux dans cette incompréhension de la justice qu'il perçoit sans la nommer.

Ne désespérons pas de ce jourdain scientiste qui fait de la religion sans le savoir et qui tente de s'accrocher aux débris flottants de l'imposture républicaine dissimulée sous la pelure démocratique.

Ne desespérons pas de ces hommes qui voient la vérité sans l'accepter, ils servent finalement à la necessaire prise de conscience de l'imposture qu'ils ont tellement de mal à accompagner.

Bravo Dugué, continuez comme ça vous servez une cause qui vous est insupportable.

Peut-être passerez vous de l'autre coté sans avoir compris pourquoi on vous rejette, ou peut-être pas, mais vos maîtres ne vous aimerons jamais.

D'autres voient peut-être en vous celui que vous devriez être.

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:01

Juste tombé sur ça :

"Un communiqué du ministère de la santé en date du 10/12/2009 préconise aux médecins de prescrire systématiquement un traitement antiviral (Tamiflu notamment) à tous les patients porteurs d’un syndrome grippal ! Une recommandation plus que surprenante voire dangereuse..."

http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/grippe-h1n1-tous-sous-tamiflu-66580

A mettre en perspective avec le commentaire du DR Lehmann :

"Où nous parlerons de la mise à disposition gratuite par la ministre de ses stocks de Tamiflu en voie d’être périmés… au moment où deux chercheurs médecins généralistes anglais ( putain, mais quand ces cons de généralistes arrêteront-ils de faire chier !!!!) publient dans le British Medical Journal une étude qui fait grand bruit et révèle que le Tamiflu n’est pas indiqué dans les formes bénignes de la maladie et ne devrait pas être utilisé largement dès que le diagnostic de grippe sans complication est posé… contrairement aux directives notées DGS-Urgent, que l’inénarrable Didier Houssin envoie à tous les médecins de France et de Navarre ( et du Calvados ?) ce jour… "

http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/archive/2009/12/10/vaccin-et-grippe-h1n1-roselyne-bachelot-ment.html

Va comprendre, Charles !

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | samedi, 12 décembre 2009 13:05

Les marxistes, adeptes du réel comme du rationel appelle les dugué des idiots utiles.....atroce vision du monde que les imbéciles de pauvres, spirituellement dépouillés, soutiennent en refusant de s'élever et inéluctable metamorphose du capitalisme.....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:07

car contester la science au nom de la science et la république au nom de la république est une perte de temps et un menteur ne peut pas être contredit par un autre.....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:09

Peut-être passerez vous de l'autre coté sans avoir compris pourquoi on vous rejette, ou peut-être pas, mais vos maîtres ne vous aimerons jamais.

D'autres voient peut-être en vous celui que vous devriez être.

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:01

Peuvent-ils m'aimer, ceux qui sont les valets du mensonge ?

Moïse, tout est loi
Jésus, tout est amour
21ème siècle, tout est vérité

Écrit par : BD | samedi, 12 décembre 2009 13:27

Arf n'est pas un cri de contestation ni même une contestation zgur, c'est une démission, c'est baisser son froc en souriant mon ami !

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:28

Les marxistes, adeptes du réel comme du rationel appelle les dugué des idiots utiles.....atroce vision du monde que les imbéciles de pauvres, spirituellement dépouillés, soutiennent en refusant de s'élever et inéluctable metamorphose du capitalisme.....

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:07

La Leffe ne te réussi pas, frère ODM, mais au moins,grâce à ce breuvage, sauras-tu préserver ta prostate, à défaut de soigner ton langage

Écrit par : BD | samedi, 12 décembre 2009 13:29

deux prophètes ne font pas un siècle......l'eternité peut-être mais il en manque un ......

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:33

D'autres voient peut-être en vous celui que vous devriez être.

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:01

I lumati ( le célèbre groupe polyphonique ésotérique corse ) peut-être ?

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:34

la volonté d'enseigner, voila bien ton talon d'achille, ami Dugué....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:35

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:33

Il avait la santé fragile...
( Ecclésiaste II.3 )

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:36

le deuxième talon étant libraire ds un triste quartier Parisien.....mais le colosse est aux pieds d'argile.....comme l'Europe, la pute des Américains...

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:37

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:35

Il avait le talon fragile ...
( Homère "Illiade chant 13 , 2 )

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:38

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:37

Il avait des pieds d'argile ....
( Vincent Poursan " Achille et son talon" )

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:40

Que les merles m'en soit témoins, je fais des efforts pour être clair.....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:41

""soient"", les merles, patés virtuels et figures de l'animalité regrettées et enfouies par l'intello de losserand......

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:43

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:41

Laissez les merles en paix, ils se défient ( à juste titre ) des oiseaux de mauvaise augure dans votre genre.

Alors quand fulcanelli cesse d'abonder dans votre enfumage mystique, vous le répudiez , aux motifs de recours ( répugnant à vos yeux) aux arguments de la raison ?

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:45

Rien à faire avec les académistes, les valets du pouvoir, tellement impévisibles, mais toujours menteurs.....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:46

Que les merles m'en soit témoins, je fais des efforts pour être clair.....

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:41

Démerle-toi, seules les mouettes sont épargnées par les requins

Écrit par : Dominique de Villepin | samedi, 12 décembre 2009 13:47

Grippe chronique :

http://www.pauljorion.com/blog/?p=5766#more-5766

Écrit par : agathe | samedi, 12 décembre 2009 13:50

Rien à faire avec les verbieux aux référence humaines, aux adeptes de l'histoire travestie, aux défenseurs de causes ridicules et diviseuses, rien à faire avec les bourgeois en rupture apparente de ban et avec les quidams envieux de ce statut, je ne parle qu'aux amoureux de la vérité, ceux que la mort laisse froid et les honneurs de marbre....(c'est pas mal ça...)

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:51

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:51

On dirait du ( maire de ) Champignac .
( ça nous manquait depuis la défection de malbrouck )

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 13:52

Car la libération ne sera pas politique......mettez vous ça ds vos petites têtes, lecteurs de ce blog....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:52

fin des visions du jour....et des prophéties d'odm.....

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:54

ceux que la mort laisse froid et les honneurs de marbre

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:51

http://www.planetepixel.com/images/paris_s_44_pere_lachaise.jpg

Écrit par : Qui perd la chaise, perd ses moyens | samedi, 12 décembre 2009 14:05

Rien à faire avec les verbieux aux référence humaines, aux adeptes de l'histoire travestie, aux défenseurs de causes ridicules et diviseuses, rien à faire avec les bourgeois en rupture apparente de ban et avec les quidams envieux de ce statut, je ne parle qu'aux amoureux de la vérité, ceux que la mort laisse froid et les honneurs de marbre....(c'est pas mal ça...)

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:51

Excellent, j'écris de ce pas à notre vénérable immortel Giscard pour appuyer ta candidature à l'Académie française

Écrit par : Gonzague de Saint-Bris | samedi, 12 décembre 2009 14:05

Bon, apparemment cet après-midi on peut écrire ici ce qui nous passe par la tête, alors j'en profite pour souhaiter un bon anniversaire à Manoel de Oliveira (101 ans) et à Jennifer Connelly (39 ans). À propos Jennifer j'attends toujours ton mail ;-)

Écrit par : HS | samedi, 12 décembre 2009 14:10

Alors Dugué, on répond aux imbéciles ?

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 14:17

je ne parle qu'aux amoureux de la vérité
Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 13:51

Pour les amateurs de Vérité:
http://www.lepost.fr/groupe/verite/

Écrit par : Sly | samedi, 12 décembre 2009 14:20

Je termine en faisant remarquer le manque d'ambition des références de l'intello de losserand qui en est réduit à citer Spirou pour étayer sa puissante pensée.......(le maire de champignac)

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 14:21

Sly, je tiens à te dire que je suis admiratif de ta constance, mais je n'en suis nullement surpris....bravo !

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 14:23

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 14:21

http://lencyclopedix.free.fr/image/pirates/bisrepetita.jpg

Écrit par : Ass(t)ez rixes ! | samedi, 12 décembre 2009 14:30

Ecrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 14:23

Merci !

Écrit par : Sly | samedi, 12 décembre 2009 14:52

bonne passe d'arme sur un blog moribond,voué à un ennui certain si on le laisse aux mains de volatiles inutiles ou de brutes nourris à la farine de chataignes.....ou au paté de merles !

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 15:01

faîtes chier !

Écrit par : frère odm | samedi, 12 décembre 2009 15:53

A qui le dis-tu...

Écrit par : Aspic | samedi, 12 décembre 2009 16:14

Am Stram gram pic et pic et Colégram. Ram tam tam Am stram gram bourre et bourre et Ram tam tan Am Stram Gram.

Tu as perdu frère odm. Tu es éliminé.

Va rejoindre la fosse aux Vanités !

Écrit par : Aspic et colégram | samedi, 12 décembre 2009 18:03

Mettez-le sous Tamiflu !

Écrit par : Tong UMP lipdubée | samedi, 12 décembre 2009 18:07

Ecrit par : HS | samedi, 12 décembre 2009 14:10

Hey! I'm 29 ;-]

And I'm still waiting for... my answer!

Écrit par : Jen 13 | samedi, 12 décembre 2009 18:47

Ecrit par : Tong UMP lipdubée | samedi, 12 décembre 2009 18:07

Il est déjà sous geveor solution à 13 % ( plus traitement d'appoint au sirop kiravi ).

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 20:09

Les lipdub des jeunes de la droite il y a 20 ans sté vachement mieux

http://www.youtube.com/watch?v=bFN4jNNHAT8

Écrit par : ToTong UMP lipdub foundation | samedi, 12 décembre 2009 21:05

Je me demande quel sens peut avoir ce titre ( du nouvel obs) :
"MEURTHE-ET-MOSELLE
Le bébé découvert serait le jumeau d'un autre bébé mort "

Du moins en français ...

Écrit par : urbain | samedi, 12 décembre 2009 21:57

Test

Qui entend ce son ?

www.noloitering.ca/tone.html

Celui-ci :

www.noloitering.ca/dl/mosquitotone.mp3

(En somme, qui a moins de 25 ans et est susceptible de nuire à l'ordre public, voire de dire des gros mots.)

Écrit par : Teenage loiterers affecting your business? | samedi, 12 décembre 2009 23:15

Jean-Jacques Birgé (que certains ici connaissent peut-être) parle un peu de Luc Ferrari (que certains ici connaissent peut-être) :

www.drame.org/blog/index.php?2009/12/10/1555-offrez-10-ferrari-pour-noel

Coffret hautement recommandable et blog (de Birgé) itou.

Écrit par : GRM | dimanche, 13 décembre 2009 00:00

Très intéressant le blog de Birgé

Écrit par : _ | dimanche, 13 décembre 2009 06:37

http://www.monde-diplomatique.fr/2009/10/CHRISTOFFERSON/18219

Écrit par : Diplo | dimanche, 13 décembre 2009 11:45

Les dons dont on parlait récemment :

http://www.20minutes.fr/article/370496/France-Six-associations-caritatives-mises-en-examen-pour-escroqueries.php

Écrit par : dondon | dimanche, 13 décembre 2009 12:20

Ecrit par : dondon | dimanche, 13 décembre 2009 12:20

Mensonges de journalistes inféodés à Pierre Bergé !

Écrit par : Manuel V. | dimanche, 13 décembre 2009 13:06

En fait, presque chaque Prix de la Paix attribué à un homme politique en place a signifié soit l'approche de la fin de la carrière du lauréat, soit le début de la déception par son action récompensée par cette haute distinction.

En 1990, le Prix de la Paix a été attribué à Mikhaïl Gorbatchev. Un an après, la démission forcée l'attendait. En 1993, le président sud-africain Frederik de Klerk s'est vu attribuer ce prix pour l'abolition de l'apartheid, ce qui a tiré un trait sur sa carrière. En 2000, ce prix a été remis au président sud-coréen Kim Dae-jung pour l'amélioration des relations avec la Corée du Nord. Cela a marqué le début de l'époque où la bombe atomique nord-coréenne est devenue un problème mondial.

Cette déficience de l'idéologie même des Prix de la Paix a conduit à ce que le Comité Nobel joue chaque fois, sans s'en rendre compte, un rôle de distributeur de "signes noirs". A présent, c'est le tour de Barack Obama de vérifier cette logique par son exemple.

Extrait d'un article publié sur le site rianovosti, agence de presse russe, dans ce style inimitable que je ne me lasse jamais de découvrir...

***************

Reste à vérifier si le "signe noir" (sic) se vérifie pour l'ami obama......

Écrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 16:16

ce style inimitable que je ne me lasse jamais de découvrir...

Ecrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 16:16

En principe, une fois que tu l'as découvert une fois, ensuite ça n'est plus une découverte ... à moins qu'à chaque fois tu oublies tout, à commencer par la précédente découverte.

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 16:24

Ecrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 16:16

Vaut-il mieux re-découvrir ( sans se lasser ) le fil à couper le beurre ou "ce style inimitable de rianovosti" ?

au fait ...
c'est pour toi ( de la part des merles ) :
www.dailymotion.com/video/xbh2hd_la-vie-des-merles_creation

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 16:26

En "découvrant" cette recette je comprends les bisbilles qui agrémentent le fil de com du blog :

Pâté de merles


CUISSON :

deux à trois heures (thermostat 3-4)

PRÉPARATION :

Commencez par laisser dans un endroit frais, pendant vingt-quatre heures environ, les merles plumés et vidés que vous comptez utiliser. Puis coupez les têtes et les pattes que vous jetez, et désossez entièrement les oiseaux. Pesez la chair ainsi obtenue, et ajoutez-y autant de filet de porc, autant de foie de porc, et autant de gras de porc. Coupez le tout en petits morceaux, et placez-le dans un récipient en terre ou en verre. Salez légèrement, versez dessus un peu d'eau de vie corse, ajoutez quelques grains de genièvre et du poivre moulu (20 g de sel et 5 g de poivre par kilo de viande). Laissez macérer dans un endroit frais ou au réfrigérateur pendant 24 h. Ce laps de temps passé, durant lequel vous aurez de temps à autre brassé le tout, retirez les grains de genièvre et hachez à la moulinette. Évitez la moulinette électrique, qui réchauffe la chair, et risque de fausser le goût. Goûtez, rectifiez éventuellement l'assaisonnement, puis tapissez de bardes de lard une terrine pouvant aller au four et versez-y le hachis. Couvrez-le avec une barde de lard, fermez la terrine avec son couvercle. Un peu de pâte, faite de farine et d'eau, vous permettra de le rendre tout à fait étanche. Placez enfin votre terrine dans un plat allant au four et contenant de l'eau jusqu'à mi-hauteur environ. Laissez cuire deux à trois heures (thermostat 3-4). Quand la cuisson est terminée, une aiguille, plantée dans le pâté, doit ressortir nette. Prenez donc soin de contrôler la cuisson de temps en temps. Un pâté de merles réussi doit être moelleux. Vous pouvez, à la place de l'eau de vie corse, utiliser un peu de liqueur de myrte.

Écrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 16:34

le lien : http://www.cliquecorse.com/recettes/recette52.shtml

Écrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 16:45

Concernant les merles, comme tu auras pu l'observer ( sur la vidéo obligeamment mise à ta disposition ) j'ai un point de vue et des rapports fort différents de celui de nos amis ( poujado) corses avec ces sympathiques commensaux.
je partage le jardin avec pépito depuis pas mal de temps( avant même qu'il ne rencontre pépita) , sans querelle ni incident .

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 16:54

magnifique vidéo, en effet, que je rapproche de celle_ci, tournée par mes soins et où l'internaute avisé pourra voir et vérifier que ma volonté d'aider la veuve et l'orphelin n'est pas une vaine forfanterie....
http://www.dailymotion.com/video/x9avwx_les-5-pies_animals

Écrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 17:10

l'internaute avisé pourra également constater sur le site indiqué ci-dessus l'ésotérisme des liens du détenteur de ce site dailymotion, au plumage ravissant.
Ce même quidam pourra donc à l'instar du charmant auteur du bille, adepte du systémisme forcené et pourfendeur de crépuscule, mesurer le chemin qu'il me reste à parcourir pour vous rejoindre tous, vous les rationnels du XXI eme siècle,encore aveuglés, semble-il, par les lumières d'il y a 2 siècles......Persistance rétinienne sans doute.....

Écrit par : frère odm | dimanche, 13 décembre 2009 17:24

Je suis passé à l'occasion d'emplettes de noel devant un centre de vaccination dont les horaires d'ouverture le soir sont passé de 17h30 à 22h00, hé bien il était vide...
J'avoue que je pige pas...

Écrit par : Fran | dimanche, 13 décembre 2009 17:38

En fait, le Village des NRV ressemble un peu à la famille Tenenbaum...

Écrit par : Wes Anderson | dimanche, 13 décembre 2009 18:36

J'avoue que je pige pas...

Ecrit par : Fran | dimanche, 13 décembre 2009 17:38

Les gens attendent la dernière minute pour les cadeaux.
c'est toujours comme ça pour Noël .

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 18:51

En fait, ce que j'aime par dessus tout c'est attrapper un merle vivant, l'étouffer (surtout ne pas le saigner) puis le vider et le plumer. Le traverser par une broche et le faire rôtir doucement. Recueillir les sucs de cuisson sur une grosse tranche de pain corse grillé et quand il est cuit le déguster avec les mains.

Sa chair noire comme de l'ébène fond dans la bouche et dégage un parfum musqué et d'une finesse extraordinaire.

C'est comme ça que nous aimons ce divin oiseau que Dieu a créé pour remercier les Corses d'exister...

Son chant quand il est vivant et son parfum quand il est en bouche enchantent nos sens...

Écrit par : Un Corse | dimanche, 13 décembre 2009 19:03

Ecrit par : Un Corse | dimanche, 13 décembre 2009 19:03

Étonnez vous après ça qu'ils s'entretuent et peuplent les commissariats (et les bistrots) , des deux cotés du comptoir .

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 19:10

Un merle peut-il attraper la grippe aviaire, ou même la grippe porcine ?

Faudrait songer à vacciner les merles

Écrit par : BD | dimanche, 13 décembre 2009 20:36

http://www.youtube.com/watch?v=fR0rR_TRlNA

Écrit par : Lord Nithorynque | dimanche, 13 décembre 2009 20:40

Souhaitons un rapide rétablissement à ce cher Berlusconi, victime d'un odieux acte de terrorisme très méchant.
Reviens vite, Silvio.

Écrit par : Raging Bull | dimanche, 13 décembre 2009 21:59

Trégronivo !

www.20minutes.fr/article/370564/Politique-Un-seul-mandat-ca-suffit-pour-Carla-Bruni.php

«Je pense que, s'il était menuisier, il serait un menuisier entier.»

Bon...

Écrit par : Un commentateur à moitié | dimanche, 13 décembre 2009 23:22

Ecrit par : Un commentateur à moitié | dimanche, 13 décembre 2009 23:22

Notons que la photo qui illustre l'article de 20minutes.fr a été prise en Egypte le 30 décembre prochain, puis envoyée depuis le futur (par un procédé expérimental) vers notre présent.

Écrit par : Philip K. Dick | dimanche, 13 décembre 2009 23:35

Ecrit par : Un commentateur à moitié | dimanche, 13 décembre 2009 23:22

"S'il était un charpentier, elle s'appellerait marie "

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 23:36

Ecrit par : Philip K. Dick | dimanche, 13 décembre 2009 23:35

Nous ne sommes pas en train d'en rire, nous le serions si cela n'était pas destiné à arriver plus tard, et ce sont eux qui se moquent de nous depuis leur futur apaisé, de nous enlisés dans ce futur passé à venir qui est notre stupide présent .

Écrit par : urbain | dimanche, 13 décembre 2009 23:39

Forgea italiach !

Écrit par : Chilvio | dimanche, 13 décembre 2009 23:45

Ecrit par : Philip K. Dick | dimanche, 13 décembre 2009 23:35

www.carnetsliberaux.fr/images/total.jpg
www.e24.fr/multimedia/dynamic/00008/ricol_469_300_8828b.jpg

Écrit par : Ray Bu | dimanche, 13 décembre 2009 23:48

Hé hé

Sondage de 20minutes.fr :

"un mandat ça suffit" : 73%

"c'est un peu court" : 7%

"ce seront [sic !] aux électeurs de décider" : 20%

Écrit par : Maître Capello | dimanche, 13 décembre 2009 23:55

Ecrit par : Maître Capello | dimanche, 13 décembre 2009 23:55

Y parait qu'y aurait de l'eau dans le gaz, dans le couple...
Autant en finir au plus tôt.

Écrit par : Henri-Jean Servat | lundi, 14 décembre 2009 00:02

Les journalistes ont compris de travers les propos de Carla. Elle évoquait, en fait, la passion de l'argent qui anime son mari.

Elle n'a pas dit : « Je pense que, s'il était menuisier, il serait un menuisier entier. »

Elle a dit : « Je pense que, s'il était menuisier, il serait un menuisier rentier. »

Sont vraiment nuls, à 20minutes...

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 14 décembre 2009 00:10

Très inquiet suite aux propos de la Présidente. La France a plus que jamais besoin de Nicolas Sarkozy.

Écrit par : Sly | lundi, 14 décembre 2009 00:28

Ecrit par : Henri-Jean Servat | lundi, 14 décembre 2009 00:02

Surtout au prix actuel du gaz .

Écrit par : urbain | lundi, 14 décembre 2009 00:31

C'est mieux comme ça...Ciao!

Écrit par : sarah | lundi, 14 décembre 2009 00:33

Ecrit par : Sly | lundi, 14 décembre 2009 00:28

C'est pas la présidente, c'est l'épouse du président.
Il est pas pharmacien , ou boulanger ( auquel cas pharmacienne ou boulangère conviendraient à la désigner), et elle n'est pas non plus menuisière et encore moins charpentière ( auquel cas elle s'appelait marie, ne jamais perdre ça de vue ) .

Écrit par : urbain | lundi, 14 décembre 2009 00:34

elle s'appellerait marie ...
Y'en a qui se souviennent peut-être pas :
/www.dailymotion.com/video/x548yw_johnny-hallyday-si-jetais-un-charpe_music

Écrit par : urbain | lundi, 14 décembre 2009 00:36

Ecrit par : urbain | lundi, 14 décembre 2009 00:34

Cette référence à la femme du boulanger est tout simplement odieuse.

Écrit par : Sly | lundi, 14 décembre 2009 00:43

Ecrit par : urbain | lundi, 14 décembre 2009 00:34

Et pourtant, ll semble que le site de Madame soit financé par de l'argent public...

"L'Elysée aurait, en 2009, déboursé 7,5 millions d'euros de l'argent public pour assurer la communication de Nicolas Sarkozy, révèle ce matin Le Parisien. Ce montant compte notamment les frais de sondage, la communication sur Internet, dans la presse écrite et dans l'audiovisuel. Après calcul, la communication du chef de l'Etat revient à 12 cents d'euro par Français.
Selon le quotidien, 500.000 euros auraient été consacrés cette année rien que pour Internet. Un nombre confirmé par l'Elysée, deux fois supérieur à celui de l'année 2008. Dans cette enveloppe, la moitié, soit 250.000 euros, a été consacrée aux frais de fonctionnement du site de l'Elysée. 50.000 euros ont été utilisés pour le site de la fondation de Carla Bruni-Sarkozy et 100.000 pour la nouvelle version, plus interactive, du site Elysee.fr annoncée pour fin janvier."

Écrit par : I want mes 12 centimes back ! | lundi, 14 décembre 2009 08:54

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu