Avertir le modérateur

« magnificent – tri(o) | Page d'accueil | Bye bye Dubaï ou requiem pour une défunte bulle ! »

mercredi, 25 novembre 2009

Perverse cité

La perverse cité : 
Le vice privé  
à l’heure de la reproduction  
des turpitudes publiques.

 

citeperverse-pm.JPG

 

Michel de Nostredame n’était pas très serein quant aux perspectives de l’an 1559. Il prévoyait quelques troubles et bouleversements, graves et sans précédent : 

« Et sera telle mutation qu'ait esté depuis le temps des Halarics, Honorics & Vandales, onques ne furent tels evenemens, & tels que plusieurs ne voudroyent jamais estre nez. »  

annonçait-il par exemple (en 1558) , dans son style volontiers chantourné.  

Bien qu’assurément fort troublée, l’année 1559 fut pourtant bien moins pourvue en merveilles dignes de frapper de stupeur les contemporains du temps, que celles que nous allions connaître 450 ans plus tard, sous l’impérieuse initiative du prince bouffonnant et de ses zélés courtisans. Frappant plus encore que s’ils avaient affecté la course des astres dans les cieux, des prodiges inouïs vinrent renverser cul par dessus tête tout l’agencement des valeurs et des préceptes qui ordonnait jusqu’ici la bien pensance du royaume, la quiétude des chaumières à la lueur des écrans de radiovision qui brutalement se couvrirent des stupéfiantes images du spectacle inverti. 

2009 eut-il été le chiffre de la bête qu’on eut pas assisté à plus d’ « evenemens & accidens inouys & inaccoustumez » : Là le ministre larmoyait son soutien aux suborneurs d’enfants, en confessant publiquement ses pratiques touristiques lubriques pour mieux récolter l’approbation générale de ses pairs, ici le prince appropriait les plus juteuses sinécures à sa descendance médiocre en piétinant tous les redevables méritants et le droit coutumier. Tous, partout, invoquaient les plus viles raisons comme des aspirations justement sanctifiées. Pour accompagner ce renversement de toutes les valeurs on assistât au relâchement généralisé des pulsions jusque là contenues au nom du bien public et des mœurs partagées, on ne vit plus que génuflexions , échines courbées devant la face du veau d’or, dans les torrents de stupre et de corruption répandue en offrande et témoignage de la nouvelle piété, vouée au déchaînement effréné des passions égoïstes.  
Comme pour convaincre le peuple de célébrer la grande crise conjurée, les nantis et les puissants donnèrent le départ et l’exemple de la bacchanale sous la nouvelle maxime du temps : jouir sans plus d’entraves et conchier les archaïques vergognes. 

Le trouble et la confusion sont tels en cette nouvelle ère que les sages et les prêtres du culte dédaignent leurs anciens domaines d’autorité pour consacrer leurs oracles savants et sentences profondes aux plus étranges controverses, que la veille encore ils rejetaient au rang des futiles et vulgaires vanités.

Tels débattent doctement des nouveaux principes de haute morale , d’honneur et d’identité nationale qui nous commandent plutôt de laver la honte insigne d’un coup de main impie de footballeur que se soucier de l’accablement des pauvres et des faibles au prix de la prospérité inique des riches et des puissants, tandis que tels autres mobilisent l’opinion sur les dommages subis des effets du carnaval radiovisé qu’ils fustigent comme accapareur de la charité des dupes au détriment de leur escarcelle personnelle, que d’autres encore ferraillent sur les caveaux à pourvoir au Panthéon comme de l’affaire la plus cruciale et comminatoire requérant la puissance publique , et que d’autres un peu plus loin accaparent les gazettes multimédiatiques du reniement proclamé de leur sœur voire leur mère en politique, aux motifs de piquage d’assiette respectifs.  
Toutes disputes de cabaret naguère jugées vaines et ridicules, prospérant désormais dans le relâchement général, l’évanouissement d’instances dont les édiles se dissolvent en coma catatonique ou divagation égarée, au son aigrelet des mandolines italiennes désaccordées, alternant les râles ultimes éructés par des rockers séniles mais fortunés.

Mais alors ce « temps où nous sommes » est-il bien celui que décrivait l’auteur de « La Vie sur terre » et l’aveuglement avec :

« Mais pour nous qui sommes dans l'époque annoncée, il y a bien d'autres récréations et ces phénomènes célestes nous laissent complètement indifférents; nous ne perdons pas notre temps à conjecturer sur les « evenemens & accidens inouys & inaccoustumez » que porteraient à notre attention ces signes précurseurs, ces avertissements d'une révélation imminente de vérités encore cachées dont par ces présages nous serions bientôt les curieux spectateurs »

Dany Robert Dufour , déjà chroniqueur des origines de ce temps venu du « divin marché » , a quant à lui prévu et annoncé cette « perverse cité », qui est la notre désormais et compris qu’elle n’augure en rien d’un prochain armageddon décliné en grotesque , mais qu’elle n’est que le fruit monstrueux des noces d’Adam Smith et du Marquis de Sade, accomplissement instrumental des impénétrables desseins du divin marché qui désormais imprime à toute chose la marque de la marchandise et la seule nécessité de circuler.

Pour Dany Robert Dufour ce temps est celui du pervers puritain, de l’accomplissement enfin en actes du modèle névrotique pascalien : l’union de l’amor dei et de l’amor sui rendue enfin possible par le libéralisme du capitalo-parlementarisme de (divin) marché, qui n’a plus guère que ce recours pour occulter que ce « tout est permis » coïncide pour le plus grand nombre avec le « mais rien n’est possible ».

Alors ? 
Saluerons-nous comme Pascal :

«  la grandeur de l’homme d’avoir tiré de la concupiscence un si bel ordre » ?

 

Urbain

 


Commentaires

Excellent ton billet !

Je n'ai pas fini de visionner. Je reviens.

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:30

Essai

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:30

Test

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:31

5 - 4 - 3 - 2 - 1 pfuiiiiiiii

Vous m'entendez ?

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:58

Les chaussettes de l'archiduchesse sont sèches archi sèches

Y a de l'écho là ?

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 14:00

Ecrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:58
Ecrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 14:00

Bravo à mon double ;-))

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 14:15

HS

« Est-ce que Madame Bachelot accepte l'interview, en toute transparence, sur ses activités de lobbying dans l'industrie pharmaceutique ?
- Non. »

http://www.fakirpresse.info/articles/319/le-vrai-cv-de-roselyne-bachelot.html

Écrit par : Fakir sorti des clous | mercredi, 25 novembre 2009 15:40

Par ici la monnaie

http://www.liberation.fr/sports/0101605029-barthez-facture-7-000-euros-son-heure-de-conseils

Écrit par : la rubrique Sports des NRV | mercredi, 25 novembre 2009 16:30

"On est au-delà de la déloyauté, on est dans des présomptions très sérieuses de la falsification sinon de la fabrication de preuves."

www.liberation.fr/societe/0101605046-tarnac-les-avocats-crient-au-scandale-d-etat



Me reste à visionner la vidéo. Ce qui sera fait, sans doute avec profit(s).

Écrit par : T'arnaques | mercredi, 25 novembre 2009 17:55

La vidéo du Dufour tropical, bien-sûr...

Écrit par : T'arnaques | mercredi, 25 novembre 2009 17:56

Merci à 20minutes pour ce "direct" crucial, un débat passionnant avec des gens que tout oppose. Il fallait le faire.

www.20minutes.fr/article/366276/France-Le-premier-debat-sur-l-identite-nationale-en-live-comme-au-ministere.php

Internet renouvelle l'information et le journalisme, c'est certain.

Écrit par : Propagande | mercredi, 25 novembre 2009 20:46

Ecrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 13:30

Tellement excellent que personne ne trouve quoique ce soit à ajouter ou objecter ?

je viens de finir avec ma soirée contre "les violences faites aux femmes"
On en reparlera ... peut-être
( je vous attendais mesdames, pour apporter un peu de sel; vous avez raté une excellente occasion de débattre ... vraiment )

Écrit par : urbain | mercredi, 25 novembre 2009 21:17

excellent post )

Écrit par : An | mercredi, 25 novembre 2009 21:55

Ecrit par : urbain | mercredi, 25 novembre 2009 21:17

Je ne comprends pas d'ailleurs, ton billet est vraiment excellent, je persiste et signe. Ils sont bouche bée sans doute.

Tu nous raconteras.

Je visionne les vidéos actuellement. Je commenterai après.

Écrit par : agathe | mercredi, 25 novembre 2009 22:20

"Jean-Luc Burgunder, conseiller municipal Verts de Montargis et Vice-président du Conseil Régional du Centre, qui n’a pas reçu d’invitation au débat de ce mercredi soir, a décidé de symboliquement rendre sa carte d’identité, jeudi matin à la mairie de Montargis."

Qu'est-ce que tu crois, Jeannot ? Qu'il y a un "débat", que tout cela est un travail intellectuel ouvert, que le pouvoir en a quelque chose à faire de "l'identité machin", que tout ça n'est pas une grosse ficelle puante, que tu n'es pas un faire-valoir ?

Écrit par : Sacré Jeannot | mercredi, 25 novembre 2009 22:34

Suicide d'une policière : l'administration en profite pour faire l'économie d'une prime pour l’acte de courage et de dévouement qu’elle avait accompli avant sa mort
http://police.etc.over-blog.net/article-muriel-post-mortem-39980187.html

Écrit par : y'a pas que chez France Télécom | jeudi, 26 novembre 2009 00:45

Violences faites aux femmes, suite : vu le nouveau film de Marco Bellocchio, "Vincere", qui tranche assez nettement sur la médiocrité de la production ambiante (le dernier Resnais inclus). Et puis Giovanna Mezzogiorno est une femme puissante...

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 26 novembre 2009 00:48

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 26 novembre 2009 00:48

la Chine s'éloigne .

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 08:42

La carrière de resnais et de ses acolytes occasionnels a démarré sur des malentendus.
Il a cru qu'il était cinéaste , Robe-grillet aussi et Duras ensuite en a fait autant.
Or, par d'improbables concours de circonstances ils avaient réussi des films ensemble, reposant sur une formule très littéraire qui s'est ensuite désagrégée en ses éléments épars et désormais inconsistants.

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 08:49

Retour à "l'essentiel" :
www.20minutes.fr/article/366564/Culture-Mathilde-Seigner-Nicolas-Sarkozy-a-beaucoup-soutenu-Roman-Polanski.php

et :
www.lepost.fr/article/2009/11/26/1810485_polanski-libere-merci-sarkozy.html

et :
http://laregledujeu.org/2009/11/25/542/liberation-de-polanski-bhl-se-rejouit/

Ouf, l'essentiel est fait.
ON va pouvoir se concentrer sur le grand combat du rachat de la main honteuse et du match à rejouer pour nous expier de la faute ultime (dans le cadre plus général du sauvetage de notre identité ).

Admirons donc dans la joie et la gratitude tous ces
« evenemens & accidens inouys & inaccoustumez »
généreusement dispensés et lumineusement éclairés par ces éminences de la pensée et efficacement relayés ( pour notre réjouissante édification morale et pieuse) par la médiocratie multimédiatisée.

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 10:10

Ecrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 10:10

Mon combat est ailleurs, résolument tourné vers l'avenir !

www.lepost.fr/article/2009/11/26/1810642_dsk-2012-comment-ca-va-se-passer-avec-dominique-strauss-kahn.html

Écrit par : Miam (à l'envers, ça fait presqie Main) | jeudi, 26 novembre 2009 10:57

cf Ecrit par :

Écrit par : Et presqie ça fait presque presque. | jeudi, 26 novembre 2009 10:59

Ecrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 10:10

Déprimantes réjouissances. Pas terminé de visionner Dufour, c'est évidemment intéressant mais surtout désespérant.

Écrit par : agathe | jeudi, 26 novembre 2009 11:00

Ecrit par : agathe | jeudi, 26 novembre 2009 11:00

Attend la fin
tu auras une (bonne) surprise.

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 11:02

Ecrit par : Miam (à l'envers, ça fait presqie Main) | jeudi, 26 novembre 2009 10:57

merci pour ce fascinant éclairage sur un "avenir" si "désirable"...
la (seule) question qui demeure donc est de savoir qui va passer la main , à qui, où et comment.

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 11:35

Joli monde :

http://www.20minutes.fr/article/366584/People-La-photo-de-Michelle-Obama-disparait-de-Google.php

Écrit par : agathe | jeudi, 26 novembre 2009 11:40

Joli monde, irrecevable ça :

http://www.20minutes.fr/article/366596/Politique-Il-n-y-aura-pas-de-commission-d-enquete-sur-les-sondages-de-l-Elysee.php

Écrit par : agathe | jeudi, 26 novembre 2009 12:15

je ne sais pas si çà le fait à tout le monde, mais même en montant le son à fond je n'entends pas bien...(bon je suis un peu dure de la feuille mais quand même..)
si urbain peut mettre le son plus fort sur ses videos, merci car c'est tres interessant, et c'est pas le genre de trucs qu'on trouve ailleurs ...

Écrit par : galabrette | jeudi, 26 novembre 2009 17:57

Ecrit par : galabrette | jeudi, 26 novembre 2009 17:57

Chère galabrette,
le niveau sonore est correct et ne nécessite aucune amplification particulière, si ça n'est pas un problème physiologique personnel c'est donc un problème de réglage du niveau de (la carte) son sur votre ordinateur ( voir le cousin ou le neveu qui a l'habitude de tripatouiller ces trucs).

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 18:19

Qui relit “Critique de la raison pure” d’Emmanuel Kant, ce qui prouve qu’il l’avait déjà lu, et le différencie d’un Nicolas Sarkozy qui n’en est encore qu’à lire ?

Écrit par : Kouizzzze | jeudi, 26 novembre 2009 18:29

je tends l'oreille sur le doc1, et je vais essayer d'écouter la suite
sinon"les violences faites aux femmes"
je veux bien en reparler, de l'intérieur.....
mais pas une journée dédiée par pitié....si seulement il y avait une écoute de la part de notre chère police nationale, ce serait différent...
malheureusement, certains policiers tabassent et harcèlent leurs femmes ,j'en ai connu une qui ne savait plus vers qui se tourner, c'était les collègues qui étaient cencés prendre la plainte hahaha....

Écrit par : galabrette | jeudi, 26 novembre 2009 18:34

vive le cul et ce qui le poursuit !

Écrit par : Gonade | jeudi, 26 novembre 2009 18:55

Parlons des clandestins (et de la fessée) :

www.20minutes.fr/article/366640/France-Silence-total-sur-l-affaire-Edwige-Antier.php

Non ?

Écrit par : Entier | jeudi, 26 novembre 2009 19:57

Ecrit par : Entier | jeudi, 26 novembre 2009 19:57

la perverse cité est pleine de recoins sombres ...

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 20:22

Ecrit par : galabrette | jeudi, 26 novembre 2009 18:34

La violence faite aux femmes, c'était hier soir :
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=270
peut-être un petit compte rendu vidéo, prochainement.

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 20:30

Ecrit par : Kouizzzze | jeudi, 26 novembre 2009 18:29

entendu ce matin :
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurdedidierporte/

Écrit par : urbain | jeudi, 26 novembre 2009 20:35

Si quelqu'un comprend quelque chose à ce galimatias yadesque...

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/26/01011-20091126FILWWW00676-yade-prone-une-republique-reelle.php

Heureusement, l'excellent Manuel Aeschlimann est là. Ca, ce n'est pas que formel.

Écrit par : Vive le DARD | jeudi, 26 novembre 2009 23:06

C'est rigolo, on aimerait débattre des 52000 chômeurs de plus, de la fameuse "moralisation" du capitalisme, de la crise et de l'après crise, pourquoi pas des sondages de l'Elysée, voire de l'euthanasie, ou des attentats de Karachi, de la misère, des mouvements sociaux, de l'art aujourd'hui...

Il semble que le pétainisme soit prioritaire sur tout.
Nous le savions...

Heureusement, "Le Syndrome du Titanic" est un bide.

Écrit par : D'ébats | jeudi, 26 novembre 2009 23:14

Heureusement, il y a Dubaï...

www.liberation.fr/economie/0101605243-et-si-dubai-faisait-faillite

Nous sommes sans doute quelques uns, ici ou là, à considérer le pénis géant de Dubaï, culminant à 800 mètres au moins, avec un certain amusement, à ne voir qu'un priapisme de petite frappe.

Écrit par : Dubaï or not... | jeudi, 26 novembre 2009 23:45

"Identité nationale : le ministère dérape et rétropédale en silence"

www.rue89.com/2009/11/26/identite-nationale-le-ministere-derape-et-retropedale-en-silence-127631

Etonnant, non ?

Écrit par : "Ils n'assument pas leur xénophobie ! " Tu l'as dit, bouffi... | jeudi, 26 novembre 2009 23:50

Taoufik, tu as entendu Nicolas, Frédo, Raoul, tu as entendu Bernard-Henri, Alain..?

www.liberation.fr/monde/0101604447-le-poete-et-le-tyran

Écrit par : Elle porte en sa croupe un combattant… | vendredi, 27 novembre 2009 00:10

Il semble que le pétainisme soit prioritaire sur tout.
Nous le savions...

Ecrit par : D'ébats | jeudi, 26 novembre 2009 23:14

Longue discussion cet après midi avec un presque quinquagénaire ( donc un "jeune" pour moi) qu'on peut clairement qualifier "de gauche"qui trouvait excessif le qualificatif de "monstrueux" associé par marie Ndiaye à brise-couille tefeu , baissons et compagnie ( on ne parle même pas de raoul, il est venu "après").

Son raisonnement ( assez généralement répandu, c'est pourquoi je l'évoque) c'est que "quand même... ce ne sont pas des nazis".
à quoi je lui ai répondu (en gros) : ils en ont le "potentiel", l'occasion fait le larron.

Le pétainisme de ces gens là c'est naturellement, avant tout, une "disposition". Une disposition exacerbée à devenir, si l'occasion s'en présente, ce qu'ils sont, et qui ne tient à aucune conviction, aucune croyance particulière , aucune théorie pré-établie, rien qu'un pathos égoïste, primaire, infantile, radicalement égocentrique au prix d'une veulerie cynique totalement dépourvue de toute inhibition.

Oui, ils sont, à très proprement parler, monstrueux.

Écrit par : urbain | vendredi, 27 novembre 2009 00:10

Ecrit par : Vive le DARD | jeudi, 26 novembre 2009 23:06

Comme disait le colonel de guerrelasse :
"c'est rama la guerre
et
vishnou la paix"

Écrit par : urbain | vendredi, 27 novembre 2009 00:22

À très vite, les amis, à très vite !

Écrit par : Frédéric | vendredi, 27 novembre 2009 02:29

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu