Avertir le modérateur

« Petite leçon de français à l'usage de Marie NDiaye | Page d'accueil | saines – du balcon »

vendredi, 13 novembre 2009

Le débat (très bas) d'elisabeth (très bête)

On s’endormait ferme en début de semaine sur le plateau de Mots Croisés.

De poncifs en fautes de français, les invités débitaient leurs marronniers toujours verts pour la saison  sur qu’est-ce qu’être Français ?

 

Jusqu’à ce qu’enfin, Elisabeth Levy, très en bouteille ce soir-là , nous délivre LA solution !!! Il faut éradiquer les différences «  à la schlague».

 

Mais, Elisabeth, quand même ! La schlague ! Ne trouves-tu pas que ça fait un peu trop allemand ?!?!

Puisqu’on parle d’Identité nationale, autant prendre une méthode bien de chez nous. Entraînons-nous sur les femmes qui portent la burqa.

 

On ne peut les mettre en prison, y a déjà pas assez de place pour les bons Français, au point que Treiber se retrouve sans cellule fixe.

Alors ? La lapidation ? Pas assez laïque!

La gégène, voilà une méthode française que nous avons enseignée dans le monde entier ! Malheureusement, nos centrales nucléaires françaises sont en sous régime en ce moment et les anti-racistes primaires hurleraient au néo-colonialisme.

Non, il nous faut une méthode bien de chez nous, qui réveille en chacun le souvenir glorieux des plus riches heures de notre belle histoire.

Voilà pourquoi, chère Elisabeth, au nom du partage libre des idées qui règne sur la toile, nous te proposons… de les tondre !!!

 

La méthode est simple et ne demande pas beaucoup de moyens.

 

Phase 1 : La police Nationale appréhende la contrevenante (pour cela, on aura recours soit à l’observation attentive, soit à la délation)

 

Phase 2 : Les agents de la force publique lui arrachent l’objet du délit

 

Phase 3 : Quand il y a assez de badauds autour (une participation citoyenne est à encourager), mettre en marche la tondeuse (l’utilisation d’une tondeuse ne nécessite pas une formation plus poussée que celle du taser)

 

Phase 4 : Saisir la contrevenante par les cheveux et procéder à la tonte

Voilà, c’est simple, rapide, pas cher, et tellement français.

 

En France, on n’a plus beaucoup de démocratie , mais qu’est-ce qu’on a comme idées !

 

femmes-tondues.jpg

Nef des fous

Commentaires

Proposons un retour nécessaire de la guillotine pour les ennemis du peuple. Voilà un bon critère d'éradication des différences...

Écrit par : Guy Yotin | vendredi, 13 novembre 2009 06:12

Après les one-man shows de Raoult, Besson et autres Elisabeth Lévy, le sketch d'improvisation de Nicolas Sarkozy :

http://www.lepost.fr/article/2009/11/13/1788521_le-vrai-nicolas-sarkozy.html

Si vous ressentez comme un certain malaise à la vision de la vidéo, c'est normal (et ce n'est pas la grippe A).

Écrit par : Vous êtes fils de routier ? Votre père est kabyle ? Vous portez un prénom qui suscite les moqueries ? Ce discours est fait pour vous | vendredi, 13 novembre 2009 09:10

Elisabeth Lévy n'aime pas trop les nouveautés, c'est comme nicks, elle ne lit pas de trucs de moins de 10 ans , comme nicks, c'est que, comme lui, il lui faut longtemps pour lire et encore plus longtemps pour comprendre, parfois même elle n'y arrive pas, même au bout de plusieurs dizaines d'années .
Là elle commence à inférer certains trucs qu'elle a croit avoir compris de ce qui se passait il y a une soixantaine d'années, et qu'elle a commencé à lire il y a une vingtaine d'années.
Bouffon est un peu comme eux, il lui faut une lente rumination, sur le mode des braves vaches de nos campagnes : comme le disait jadis un potache bien inspiré, les vaches mangent peu , alors ce qu'elles mangent elles le mangent plusieurs fois.
Alors, bouffon, il se souvient du maréchal, et il le rumine, et il le digère, et le remâche et et le restitue encore, et encore ...
Elisabeth Levy (et nicks, et pas mal d'autres) sont un peu comme lui. Marie Ndiaye, Mme De La Fayette, tous ces livres ... c'est fatigant, et à quoi ça peut bien servir quand nous avons des choses aussi sérieuses, et concrètes, et urgentes à débattre que "l'identité nationale de la terre qui ne ment pas" .
Quand ils pensent paysans, il voient des vaches;
et leur grande capacité d'empathie fait le reste : ils pensent comme ils pensent que les vaches pensent ... la terre qui ne ment pas, "la schlague" oui c'est un peu dur mais voilà encore un truc "qui ne ment pas" : avec certaines populations c'est la seule solution en dehors de l'éradication.

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 09:43

comme le disait jadis un potache bien inspiré, les vaches mangent peu , alors ce qu'elles mangent elles le mangent plusieurs fois.
Alors, bouffon, il se souvient du maréchal, et il le rumine, et il le digère, et le remâche et et le restitue encore, et encore ...

+1

Écrit par : la vache qui rit | vendredi, 13 novembre 2009 09:50

Ecrit par : Vous êtes fils de routier ? Votre père est kabyle ? Vous portez un prénom qui suscite les moqueries ? Ce discours est fait pour vous | vendredi, 13 novembre 2009 09:10

+100

Bravo Nef ! Elinazebête sera sans doute sensible à ta proposition.

Écrit par : agathe | vendredi, 13 novembre 2009 10:01

Ecrit par : Vous êtes fils de routier ? Votre père est kabyle ? Vous portez un prénom qui suscite les moqueries ? Ce discours est fait pour vous | vendredi, 13 novembre 2009 09:10

Oui, G.B. est plutôt saignant et bien inspiré en ce moment, mais quoi ... bouffon n'est pas maréchal, il n'a pas fait la guerre de 14 , il s'adapte, il fait ce qu'il peut.
Cela dit je me demande ce que donnerait son discours d'hommage à Marie Ndiaye, le jour où il serait conduit à lui décerner la légion d'honneur.
Je présume qu'il s'en remettra au talent de ses zélés ... collaborateurs ( une terminologie dont les anciennes connotations prennent aujourd'hui de nouvelles couleurs ).

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 10:34

Action !

http://www.leparisien.fr/essonne-91/deux-camps-de-roms-rases-13-11-2009-709422.php

Écrit par : agathe | vendredi, 13 novembre 2009 10:35

Modeste contribution:

1- Débrider les yeux des asiatiques
2- Peindre les africains en blanc

Écrit par : Proposition d'éradication des différences | vendredi, 13 novembre 2009 10:35

Occupons-nous de l'identité nationale, ça vaut mieux :

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/11/13/l-insee-dresse-le-portrait-de-la-france-face-a-la-crise_1266552_1101386.html

Écrit par : agathe | vendredi, 13 novembre 2009 10:55

Ecrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 09:43

J'ai pas bien compris le rapport entre Nicks et Elisabeth Levy qui serait plus proche de Pat.

Écrit par : nef | vendredi, 13 novembre 2009 11:14

Même BRP comprend...

http://www.lepost.fr/article/2009/11/13/1788783_sarkozy-enrole-maurras-barres-et-deroulede-contre-la-burqa.html

Écrit par : petit terroir | vendredi, 13 novembre 2009 11:15

Ecrit par : petit terroir | vendredi, 13 novembre 2009 11:15

La fin....

"Tout cela a été dit, sans honte, sans pudeur, sans remords, à la Chapelle en Vercors, lieu sacré de la république où repose des héros de la Résistance française au nazisme et à Vichy! Parfois, on regrette que les morts ne puissent se relever. Il faudra bien dire à notre national président qu'exalter Barrès, Maurras et Déroulède là où moururent des résistants venus souvent des rangs de la gauche française, c'est confondre l'armée des ténèbres avec l'armée des ombres."

Écrit par : Nous voilà | vendredi, 13 novembre 2009 11:18

Ecrit par : nef | vendredi, 13 novembre 2009 11:14

Tu ne lis pas assez les bons blogs :


Je lirai N'Diaye dans une dizaine d'années. Je ne lis jamais de nouveautés...
Ecrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 00:18

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 11:26

Sus aux injustices :

http://www.politis.fr/Mohamed-Lagardere-Mangera-Ses,8646.html

Écrit par : agathe | vendredi, 13 novembre 2009 12:50

?

"Je vois bien depuis à quels excès peut conduire [sur internet] une démocratie d'opinion débridée je le vis tous les jours - où les nouveaux moyens de communication s'affichent comme des zones de non-droit. C'est vrai que c'est un problème que nous n'avons pas encore résolu et qui prend une ampleur croissante. C'est un défi pour la démocratie, c'est un défi pour la République."

Écrit par : Kouiz | vendredi, 13 novembre 2009 15:46

Ecrit par : Kouiz | vendredi, 13 novembre 2009 15:46

Celui dont le nom est tout de même supérieur à celui d'Hamidou

Écrit par : Nicolas Anonyme | vendredi, 13 novembre 2009 16:38

Eric Besson revenant à ses bureaux du Ministère de l'Immigration, le Ministre a fort peu apprécié qu'une de ses gardes statiques postée devant son Ministère ne respecte pas les salutations d'usage.
- "Vous ne me saluez pas ?" aurait demandé Eric Besson
- "Pardon, je ne vous avais pas reconnu" lui a sincèrement répondu la jeune femme de 25 ans.
Le Ministre en aurait été contrarié. La jeune policière passera prochainement en conseil de discipline.

Source : Closer

Écrit par : Nicolas Anonyme | vendredi, 13 novembre 2009 16:53

@Urbain

Il sera périmé dans 10 ans ? Il y a une liste d'ouvrages obligatoires à lire pour être un bon citoyen ?

Ta mauvaise foi ne m'amuse plus vraiment...Pourrais tu t'en émanciper, crois tu ? Je crois que cela ferait du bien à pas mal de monde de voir émerger un Urbain nouveau...

Écrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 18:25

Nicks
la mauvaise foi est tout aussi révélatrice que la bonne.. suffit simplement de réactualiser son décodeur

'tain! faut tout expliquer sur cette place :-))

Écrit par : le meuble du coin | vendredi, 13 novembre 2009 18:37

Ecrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 18:25

Je te répondrai dans 10 ans .
( d'autant que Marie Ndiaye sera sans doute l'écrivain français le plus universellement notoire et justement louangé, et "Trois femmes puissantes " sera depuis bien longtemps disponible en poche et même sans doute dans des compilations bon marché qui te rendront toute son oeuvre plus accessible).

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 19:53

Bravo Nef !

J'aime cet humour corrosif.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 13 novembre 2009 20:32

@Meuble

Ben il faudrait surtout m'expliquer le sens de ton dernier commentaire (pis celui sur l'autre fil aussi) donc ne t'arrête pas en route !

@Urbain

Je n'aurai pas oublié ton embarras sur certaines questions dans dix ans. Je ne sais pas en revanche si j'aurai lu N'Diaye, que son livre soit bon ou mauvais. Mais je me dois d'être honnête, ce qu'on en dit ne m'attire pas du tout, indépendamment de sa situation personnelle et de ses propos bien entendu. Qu'en as tu retiré pour ta part, de son livre ?

Écrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 20:40

Ecrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 20:40

Aucune de tes niaiseries ne m'embarrasse, simplement elles me lassent et n'amusent personne, et je ne trouve aucun plaisir ou divertissement à te ridiculiser davantage que tu ne le fais toi-même.
Sur le livre de Marie Ndiaye, je me suis déjà très largement exprimé , déjà depuis plusieurs mois , sur ce blog .
Révise donc les archives, mais dans le fil du dernier billet d'agathe j'ai encore beaucoup commenté cet écrivain exceptionnel ( de toute évidence au sommet de son art et des lettres françaises contemporaines) , et de même cette "femme puissante" ( sans doute le genre qui doit te faire un peu peur, je comprends donc assez bien que tu répugnes à la lire, d'autant qu'il ne s'agit certes pas du style de bluette insignifiante que tu apprécies ).

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 20:58

Moi je trouve que nef est un petit peu antisemite....sans le savoir peut_être, sans l'avouer sans doute, certainement objectivement

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:01

Urbain mon ami, fous donc la paix à ce brave nick.....A quoi bon ?

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:04

suite:
Il ne me semble pas très dangereux.....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:05

moins en tous cas ( dangereux) que le,papiste que tu penses que je suis, ou feinS de croire....allez savoir;;;;

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:08

Oui, pour mes admiraterurs anonymes, je suis de retour....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:09

La seule alternative au matérialisme hystérique d'Urbain, frère odm, l'alternative!

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:11

Le seul individu bloguesque à penser que le vérité n'existe pas, que la seule vérité est hors l'esprit humain.....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:14

hips.....(pour donner du grain à moudre)

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:18

hips.....(pour donner du grain à moudre)

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:18

je me sens si seul.....ici

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:19

si seul......que....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:21

En temps de guerre, la haute trahison est un crime puni de la peine de mort, même en démocratie.
De là à dire que Sarko comment une haute trahison chaque jour, il n'y a qu'un pas...
Pour le temps de guerre, l'Afghanistan suffira

Écrit par : cpolitic | vendredi, 13 novembre 2009 21:25

Moi je trouve que nef est un petit peu antisemite....sans le savoir peut_être, sans l'avouer sans doute, certainement objectivement
Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:01

Si toi aussi tu commences à dire des conneries, on ne va plus s'en sortir de ce putain de blog de détraqués !

Je ne supporte plus les cons qui décernent des prix d'antisémitisme, des prix d'intelligence, ou des prix de culture...

Écrit par : Cui cui fit l'oiseau | vendredi, 13 novembre 2009 22:12

@cpolitique

Bienvenue dans ce blog de dingues et bravo pour ton humour et tes superbes montages.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 13 novembre 2009 22:14

Va falloir apprendre le respect dans ce putain de blog, merde alors !

Marre du terrorisme intellectuel ou du terrorisme de cureton ! Apprenez à vivre en collectivité les mecs !

Écrit par : Cui cui fit l'oiseau | vendredi, 13 novembre 2009 22:19

parole de corse ?

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 22:48

toute façon il est mort ce blog, mort comme privé d'âme, mort comme un tas de cailloux..MORT PAR LA VIOLENCE DE LA RAISON.....et de son tueur raisonnable...mort par la perdition de celui qui croyait savoir.....et mort de celui qui est sur de savoir....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 22:54

Mort comme nous tous dans quelques temps et mort de croire qu'il est humain....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 22:55

Ecrit par : Vous êtes fils de routier ? Votre père est kabyle ? Vous portez un prénom qui suscite les moqueries ? Ce discours est fait pour vous | vendredi, 13 novembre 2009 09:10



Une autre remise de médaille en chocolat :

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/13/01011-20091113FILWWW00605-la-legion-d-honneur-pour-clint-eastwood.php


Passionnant...

Écrit par : Il y a toujours un chien dans les films d'Eastwood | vendredi, 13 novembre 2009 22:59

mort comme un quidam qui s'offusque d'une remise de médaille....comme si y'avait pas d'autre chat à fouetter....

Écrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 23:01

mort comme un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'une remise de médaille....comme si y'avait pas d'autre chat à fouetter....

Écrit par : T'es mort | vendredi, 13 novembre 2009 23:02

Moi je trouve que nef est un petit peu antisemite....sans le savoir peut_être, sans l'avouer sans doute, certainement objectivement
Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:01

objectivement, c'est plutot les bretons qui picolent

Écrit par : nef bateau ivre | vendredi, 13 novembre 2009 23:10

bis, bis clapclapclap !

Écrit par : nef des morts | vendredi, 13 novembre 2009 23:12

Mort comme nous tous dans quelques temps et mort de croire qu'il est humain....

Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 22:55

Ah, odm est allé voir 2012, et la fin du monde annoncée dans un calendrier maya a fait son effet.

Écrit par : Séraphin du Monde | vendredi, 13 novembre 2009 23:15

mort comme un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'un quidam qui s'offusque d'un quidam

Écrit par : M.C. Escher | vendredi, 13 novembre 2009 23:18

mort comme un quidam de pique.

Écrit par : M.C. Solaar | vendredi, 13 novembre 2009 23:23

Ecrit par : Nicks | vendredi, 13 novembre 2009 20:40

je voulais simplement dire que je trouvais urbain honnête (j'ai même dit généreux dans l'temps.. je le redis) donc vulnérable .. plus que moi en tous cas qui me contente le plus souvent de chatouiller la narine droite de mon interlocuteur (ou trice)
pas plus


quant à de Gaulle .. le général raconté aux enfants ne m'a pas convaincue
de Gaulle aujourd'hui serait ravi de nous bassiner avec l'identité nationale
(de toutes façons les chrysanthèmes ..j'aime pas..ça pue)

Écrit par : le meuble du coin | vendredi, 13 novembre 2009 23:30

Urbain mon ami, fous donc la paix à ce brave nick.....A quoi bon ?

Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:04

Là dessus nous sommes bien d'accord.
( tu auras peut-être observé, si tes "bonnes substances" te laissent cette marge de lucidité, que c'est lui qui s'obstine à tendre des verges pour se faire battre ).
Sinon, quand tu auras ( un peu) cuvé, Thomas cherche désepérément un adepte du créationnisme ou au moins de "l'intelligent design" pour débattre avec lui dans une semaine , à l'occasion de la "conférence/débat" à la librairie, sur son bouquin :
www.syllepse.net/lng_FR_srub_37_iprod_444-Les-mondes-darwiniens.html
Je pense que tu es tout désigné, dès lors que Fulcanelli ne semble pas prêt à faire le déplacement de Bordeaux en vélo et se concentre sur la grippe de tes amis les porcins .
Je paierai à boire (après) .

Écrit par : urbain | vendredi, 13 novembre 2009 23:39

"Bon, Marine Diaye, j'vous r'mets la légion d'honneur pour vos livres qui rayonnent en France et aussi dans le monde. Vous avez r'çu l'prix Goncourt en 2009 pour "trois femmes costaudes" ; j'l'ai pas lu, j'le lirai dans 10 ans. En poche. Mouarf...
Bon, vous êtes fille d’un sénégalais, marié à une française. Ca commençait pas terrible. Mouarf.
Putain...
Vous êtes né à Pithiviers. Dans l'Loiret. Comme le chantait si joliment Michel Delpech... I y a eu beaucoup de violences à Pithiviers. Beaucoup de violences. J’y suis moi-même allé cinq fois...
Bon...
Votre vocation prend forme lors d’une visite d’école. Vous avez écrit une lettre au propriétaire pour le persuader de vous engager comme balayeuse. Balayeuse, c'est normal, hein, balayer, pour une... Bon... Vous aviez une juste appréciation de vos qualités spontanées. Vous aviez compris qu’il fallait travailler , que ça n’allait pas de soi. La valeur travail, quoi... L'mérite...
Vous avez même été au prix Goncourt. Et votre douzième livre "trois femmes musclées", c’est pas un succès, c’est un truc… euh inouï. Voilà, quoi. C’est une aventure extraordinaire, vous dépassez "La mauvaise vie". Vous en vendez des centaines de milliers. Ce succès prouve la vitalité de la littérature française et sa capacité à s’exporter dans le monde entier, puisque Luc Besson a acheté les droits de votre livre et vous a demandé de le conseiller pour l’adapter.
Bon, Raoul... C’est pour lui que vous vous êtes converti au sarkozysme. Franchement, je trouve ça passionnant, la puissance de l’amour et de l’engagement total. Tomber sur un mec en caleçon, impressionnant. Et se convertir au sarkozysme. Comprendre la culture de Raoul. Intégrer sa passion pour Ben Ali. Pas se comporter comme une représentation classique : la femme pleine de succès qui conduit et Raoul derrière, qui suit. Moi, je trouve que c’est assez bouleversant. Faudra qu’on en parle, c’est un truc qui m’intéresse.
Et pis moi, je suis pas obligé de décorer que des gens que je connais, que des gens qui bouffent avec moi, que des gens qui ont dit du bien de moi. Je vais faire un truc étrange, je vais décorer quelqu’un qu'est pas comme nous, qui correspond pas à not' identité.
Au fond j’aimerais que vous puissiez contribuer à réconcilier les Français et le cassoulet. Le cassoulet, c’est pas forcément mal dans notre pays."

Écrit par : Nick | vendredi, 13 novembre 2009 23:47

Ecrit par : Nick | vendredi, 13 novembre 2009 23:47

:DDD

+ 1000

Écrit par : M.C. Escher | samedi, 14 novembre 2009 00:01

Ecrit par : le meuble du coin | vendredi, 13 novembre 2009 23:30

Je vois que la "statut du commandeur" et toute sa charge de "nom du père" continue de te préoccuper ...
à l'occasion je te reparlerai de la vision qu'on peut avoir de De Gaulle, du point de vue de la "philosophie de l'histoire" au sens hégéliano-marxiste de la discipline, et du point de vue ( dialectique) de quelqu'un qui a connu la période du pouvoir Gaullien, mais pour l'heure je me contenterai de te suggérer ce petit exercice qui consiste à me trouver des citations ( authentiques) du général où il utiliserait les termes "identité nationale" , a fortiori dans la perspective de l'enfumage de baissons ou de son zébulon de sponsor.

Pour ce qui est des chrysanthèmes, en revanche, je partage ton avis. De Gaulle et son temps sont bel et bien morts et enterrés, et les choses du monde ont bien changé depuis (50 ans ). Badiou résume d'ailleurs assez bien ce "changement de paradigme" dans ce passage :
www.dailymotion.com/video/x506t1_dialectique-chez-tropiques-3_news
avec quoi je suis parfaitement d'accord ... "analytiquement" , comme il dit.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 00:31

@Meuble

S'il est honnête, j'ai peur alors que mon jugement ne soit peu sympathique. Sa vulnérabilité, je ne la vois pas trop si ce n'est dans ses incohérences. Je l'ai déjà dit ici, je n'ai rien contre les gens convaincus et qui cherchent à faire vaincre leurs convictions. Je me suis toujours revendiqué moi-même comme un idéologue. Mais trouver chez des gens qui soit disant appartiennent au même camp que moi, des caractères que j'affronte chez nos opposants politiques à savoir la posture de l'autorité culturelle et scientifique qui s'affranchit du raisonnement logique, la morgue et le sectarisme, ces caractères là me renforcent dans mon idée que son idée de l'émancipation est une "aimable bluette" pour gros naïf bobo et que nous n'avons rien à gagner avec ce genre de militants, chez qui j'observe avec effarement des tendances darwinistes et communautaristes dont je pense trop souvent naïvement qu'elles sont cantonnées chez nos adversaires.

Il y a une seule chose dont il m'aura convaincu, c'est que je n'ai rien à voir avec lui.

Pour le reste, je ne fais pas de De Gaulle un saint mais je ne crois pas qu'il se serait fourvoyé avec l'identité nationale. Il se serait contenté de rechercher le ferment nouveau du sentiment d'appartenance (parce que si on doit attendre l'émancipation des individus pour un monde à peu près apaisé, on est pas arrivé). Peut-être saisiras tu la nuance...

Bon, je commence à me lasser des abrutis moi aussi, je ne sais pas trop si je vais continuer à intervenir sur ce blog. D'un autre côté, vous récupérez Odm, vous n'y perdez pas...

Urbain, merci de m'avoir fait rencontrer Lordon, pour le verre de Chablis et les quelques notions de philosophie que tu as pu sauver du désastre. Le bilan est maigre mais pas insignifiant, ce qui ne change rien sur le négatif que j'associe maintenant à ta personnalité virtuelle.

Oui donc en fait, je sais que je ne vais plus intervenir sur ce blog. Merci donc à tous pour nos échanges et bon courage pour l'avenir, je crois qu'il va y en avoir besoin.

Tcho ! (Patou, merci de ne pas ricaner comme le crétin que tu es, je continue la lutte ailleurs :oB )

Écrit par : Nicks | samedi, 14 novembre 2009 01:04

Urbain, de Gaulle n'a probablement pas utilisé "identité nationale", mais a quand même laissé un discours célèbre sur la France "de race blanche et de religion chrétienne";
A part ça, je lis "trois femmes puissantes", et suis conquise, mais pas plus que par "Rosie Carpe " ou "sorcières" dont le fond "tait peut-être moins puissant, mais le style, me semble-t-il, plus direct. Ma seule réserve sur son dernier opus est que le travail ne s'y laisse pas oublier.

Écrit par : Valdo | samedi, 14 novembre 2009 01:51

Et bravo Nef, parce qu'elisabeth Lévy, dans le genre tache..tout Causeur .fr peut se résumer en trois mantras : "bobos", "bien pensants", "camp du bien",pour désigner ceux qui pensent un peu plus à gauche qu'eux (ou qui pensent, tout simplement)

Écrit par : Valdo | samedi, 14 novembre 2009 01:54

Ecrit par : Valdo | samedi, 14 novembre 2009 01:51

Ce fameux "discours" n'est pas de De Gaulle mais de Peyrefitte (pour ceux qui se souviennent de Peyrefitte , c'est même du "pur peyrefitte").
Pour en finir avec ce débat sans objet ( ni sujet) : De Gaulle était un homme du XIXème siècle, avec un univers mental et culturel de cette époque révolue, mais une lucidité, une honnêteté intellectuelle et une vision politique exceptionnelles qui lui permettaient d'apprécier et maîtriser mieux que quiconque, avant lui et depuis lors, et au plus grand bénéfice de son pays (qu'il concevait essentiellement dans l'unité et l'intégrité de la nation), les très lourdes vicissitudes et contingences du siècle suivant.

Pour Marie Ndiaye, sa vie , son oeuvre, l'essentiel n'est sans doute pas de savoir quel est celui de ses livres qu'on préfère, mais de savoir mesurer la profondeur et le sublime de son art littéraire, à mes yeux absolument incomparable en regard de tout ce qui se fait par ailleurs depuis bien des années .
Pour moi la qualité des "trois femmes puissantes" et ce qui me les fait placer devant ce qu'elle a fait jusqu'ici, c'est évidemment "le fond" , autrement dit la force poignante avec laquelle elle sait restituer un thème aussi complexe et crucial, singulièrement aujourd'hui et plus encore pour les temps qui viennent, et l'évidence avec laquelle elle mobilise à cette fin la plus bouleversante contemporanéité.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 09:06

Nathalie Heinich et Luc Boltanski, chez Finkielkraut...

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/repliques/

Heinich, à Boltanski : "vous devriez cesser d'employer les mots de dominés, domination, par interdépendance. Vous devriez remplacer Bourdieu par Elias, Honneth...

Procès de Boltanski et Bourdieu par qui on sait....

Écrit par : Ray Plik | samedi, 14 novembre 2009 10:00

"L'Assemblée vote la taxation des indemnités d'accidents du travail"

puis

"Le Sénat prolonge la survie de la niche fiscale des sportifs"

Écrit par : Interdépendance | samedi, 14 novembre 2009 10:02

@Nicks
"Oui donc en fait, je sais que je ne vais plus intervenir sur ce blog"
bah!
lutter c'est résister.. s’accrocher.. insister.. user
mais faut pas se tromper d'ennemi

c'est vrai que c'est décoiffant d'être contré.. mais contrer c'est honorer
c'est vrai aussi qu'ici tout le monde est chiant (sauf moi) .. mais au moins personne n'est tolérant
tolérer c'est mépriser



@nef.. je n'avais pas lu ton texte .. j'étais préoccupée par les mites (des mythes)
je me suis régalée.. voilà .. c'est dit

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 14 novembre 2009 10:12

"lutter c'est résister.. s’accrocher.. insister.. user
mais faut pas se tromper d'ennemi"

Absolument. Si nous devons fuir au premier accroc, voire le troisième, le combat risque de tourner court face aux véritables ennemis.

Écrit par : la chaise | samedi, 14 novembre 2009 10:20

Chuis une rebelle, hein !
Le Val D'Oise ?
Ouaiiiisssssss....
Couleur locale.....

Écrit par : Panneau Rama | samedi, 14 novembre 2009 10:31

Ecrit par : la chaise | samedi, 14 novembre 2009 10:20

la chaise qui m'avait rejoint(e) au fond du jardin? :-))))

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 14 novembre 2009 10:32

Urbain, de Gaulle n'a probablement pas utilisé "identité nationale", mais a quand même laissé un discours célèbre sur la France "de race blanche et de religion chrétienne";
Ecrit par : Valdo | samedi, 14 novembre 2009 01:51

Bien entendu, Valdo !

Valdo, de Gaulle n'était pas un grand intellectuel (ce qui n'est pas péjoratif à mes yeux), c'était un militaire pétri des idées bourgeoises un peu figées et catégoriques (avec la conscience de la supériorité de l'homme occidental blanc chrétien sur le monde) du 19ème siècle et quand on lit "sur le fil de l'épée" on s'aperçoit vraiment combien il est sous l'influence, voire fasciné par Maurras, Barrès et consort.

S'il n'a pas utilisé le terme "identité nationale" c'est parce qu'à l'époque, ces termes étaient peu utilisés : on parlait patriotisme, civilisation, drapeau, mission...

Une branche ascendante de ma famille (côté continental) provenait d'un milieu bourgeois militaire provincial de haut rang équivalent à l'entourage de de Gaulle : il fallait, mes amis se tenir aux rideaux quand on entendait leurs arguments politiques et leur conception de la France ! Ce pauvre Urbain n'y aurait jamais retrouvé ses petits. Les livres, même s'ils sont nécessaires, ne remplaceront jamais l'immersion sociale et l'impression qui s'en dégage...

de Gaulle est le fruit d'une idéologie, plus ou moins colonialiste et selon les arguments de la classe dominante de cette époque, civilisatrice (si on peut dire), bourgeoise de la période qui s'est peu à peu éteinte dans les années 40 avec la défaite.

Je trouve marrant qu'une telle évidence ne saute pas aux yeux de beaucoup. Un déni probablement dû à une idéalisation ou une fascination du personnage (et étrangement, chez beaucoup d'Africains qui le connaissaient finalement assez peu).

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 14 novembre 2009 10:44

Ecrit par : Ray Plik | samedi, 14 novembre 2009 10:00

Ouais , j'ai écouté tout à l'heure... mais le plus symptomatique et révélateur de nos deux médiacrates réactionnaires (et philosémites comme dit Segré) c'est la citation par fin quelle croute du passage de "de la télévision" qui manifestement le défrise le plus , et où de manière parfaitement lucide et pertinente Bourdieu dénonçait l'enfumage ( par les journalistes radiovisés) orchestré autour de faits divers "porteurs" de thème démagogiques et complaisants, susceptibles d'occulter efficacement les véritables "problèmes sociaux".
On ne s'étonnera évidemment pas que notre inénarrable croute prenne exemple du voile ( réactualisé en burqa ), de la "violence" des enfants à l'école, etc . pour alimenter sa diatribe contre l'aveuglement idéologique qu'il attribue à Bourdieu ( qui naturellement est responsable de tous ces maux).
Cela dit Boltanski est très faible en face, ce qui n'est pas non plus une surprise, de même qu'Hennich pas plus surprenante en tête à claque, largement au niveau d'E.Levy.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 10:56

Ecrit par : Nicks | samedi, 14 novembre 2009 01:04

Je regrette ta décision, même si parfois je suis tenté par ton attitude.

Sache en tout cas que,

-1) Personne ne détient la vérité sinon, ça se saurait.

-2) Si quelqu'un était capable de construire un monde parfait avec des livres, il y a longtemps que nous serions au Paradis.

Écrit par : Cui cui fit l'oiseau | samedi, 14 novembre 2009 11:07

Je me demande si Ray Plik n'est pas le frère jumeau de Ray Pons...

Écrit par : Ray Flexion | samedi, 14 novembre 2009 11:15

Ecrit par : Cui cui fit l'oiseau | samedi, 14 novembre 2009 11:07

Votre sympathique couple de benêts a déjà été immortalisé prémonitoirement par Flaubert, c'est déjà pas mal .

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 11:30

Ecrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 11:30


L'"Assimilation" de Nicks à E. Levy c'était tout de même de très mauvais goût et tiré par les cheveux;-(((

Écrit par : nef des fous | samedi, 14 novembre 2009 11:36

Ecrit par : nef des fous | samedi, 14 novembre 2009 11:36

D'ailleurs tu aurais pu signer ce méta-commentaire du patronyme de ta copine .

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 11:39

Ecrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 11:39

Tu t'enfonces.

Écrit par : nef des fous | samedi, 14 novembre 2009 11:46

Non, il aggrave son cas.

Écrit par : Nick O'mack | samedi, 14 novembre 2009 12:09

Ecrit par : Nick O'mack | samedi, 14 novembre 2009 12:09

Au moins un qui lit les bons auteurs.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 12:16

Ecrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 12:16

Publiés il y a plus de dix ans...

Écrit par : nef des fous | samedi, 14 novembre 2009 12:51

Ecrit par : nef des fous | samedi, 14 novembre 2009 12:51

Je faisais plutôt référence à la "citation" qu'au pseudonyme.
( pour info : les seuls auteurs de littérature, du XXème siècle, publiés il y a plus de 10 ans, et encore lus de manière courante, voire très courante et pour l'ensemble de leur production littéraire sont ( selon mon constat quotidien) Romain Gary et Stefan Zweig )

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 13:04

http://veilleur.blog.lemonde.fr/2009/11/14/«-air-sarko-one-»-un-palace-flottant-a-20000-euros-lheure-de-vol/

Et dans les commentaires :

"Et ce le jour où l’on fiscalise les indemnités journalières des accidents du travail pour un gain espéré de 150 millions…Chers salariés accidentés (comme on sait, souvent les mieux placés), votre contribution ne sera pas inutile, vous paierez presque un nouvel avion tout neuf à notre Président de la République…"

Écrit par : Vavavoum | samedi, 14 novembre 2009 13:20

et des nouvelles de la nullitude :

www.20minutes.fr/article/363317/Politique-Vincent-Peillon-inaugure-la-tele-realite-politique.php

qui me rappellent furieusement "fromage ou dessert M. le président" de Luis Régo
comédie burlesque pastichant Giscard qui à l'époque s'invitait à diner chez des "français moyens" pour améliorer son "image".
par exemple chez le père de david douillet :
www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAA7502091101/diner-valery-giscard-d-estaing.fr.html
celle là est bien aussi :
www.ina.fr/politique/presidents-de-la-republique/video/CAA7502157401/hotes-giscard-d-estaing.fr.html
sans doute sur TF1 ce sera un peu moins gourmé, et payons sera moins intimidant, mais c'est dans les vieux pots giscardiens qu'on fait les meilleures soupes post-modernes.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 14:11

Ecrit par : Nicks | samedi, 14 novembre 2009 01:04

le con vaincu a toujours perdu d'avance.....un lacanisme de comptoir grince le gardien....

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:24

Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:24

Bon alors, pour vendredi 20 novembre, tu as préparé ton argumentaire ?
Au besoin on fera ça en duplex avec ton repaire d'anachorète .

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 14:28

anachorète ????? hein ???

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:46

est ce que le post mderne est assimilable au classique ? hein ???

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:48

Pour moi la qualité des "trois femmes puissantes" et ce qui me les fait placer devant ce qu'elle a fait jusqu'ici, c'est évidemment "le fond" , autrement dit la force poignante avec laquelle elle sait restituer un thème aussi complexe et crucial, singulièrement aujourd'hui et plus encore pour les temps qui viennent, et l'évidence avec laquelle elle mobilise à cette fin la plus bouleversante contemporanéité.

heu croit-elle en Dieu, Marie ?

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:52

Votre sympathique couple de benêts a déjà été immortalisé prémonitoirement par Flaubert, c'est déjà pas mal .
Ecrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 11:30


Sortir des arguments discriminant son interlocuteur faute de véritables réflexions n'a jamais été pour moi une preuve d'intelligence et de structuration de la pensée !

Tu fais peut-être illusion sur quelques petits cons en attente d'un père spirituel mais sûrement pas sur des gens qui ont une compréhension structurée, d'abord de la vie et ensuite de la littérature.

Citer des phrases prises au hasard des lectures n'a jamais fait de celui qui les profère un intellectuel.

La preuve : le manque hallucinant de clarté de tes "ratiocinations d'intello marxo gaulliste" auxquelles, je suis bien certain que personne ne comprends rien.

Je suis même parfois presque sûr que tu n'entraves que dalle à ce que tu racontes ! ;- DDDD

Tous les VRAIS intellectuels que j'ai rencontrés où observés ont une élocution simple et claire et chacun de comprendre ce qu'ils énoncent. Seuls les charlatans sont confus et masquent leur cheminement hésitant et chancelant sous un jargon impénétrable et touffu.

Pour cette raison, tu ressembles de plus en plus à un gourou en recherche de fidèles à convertir , mon bon Urbain ! ;-))

Essaie donc, avec comme bible le dernier livre rigolo et ridicule de Badiou sur l'amour (;-))))) de créer une nouvelle secte !

mouarrfffff !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 14 novembre 2009 14:55

Tu fais peut-être illusion sur quelques petits cons en attente d'un père spirituel mais sûrement pas sur des gens qui ont une compréhension structurée, d'abord de la vie et ensuite de la littérature.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 14 novembre 2009 14:55

faut pas dire du mal de mon papa.....

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:59

Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:59

Une piste pour cuicui et nicks :
www.20minutes.fr/article/363313/Sport-Domenech-Je-n-ecoute-plus-ce-qu-on-dit-sur-moi-sinon-je-me-serais-suicide.php

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 15:00

@lbin didon
http://www.cine104.com/pages/evenements.htm#7

Écrit par : nef | samedi, 14 novembre 2009 15:30

heu croit-elle en Dieu, Marie ?
Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:52

Snif ! ;-)

Écrit par : Marie | samedi, 14 novembre 2009 16:05

Ecrit par : Marie | samedi, 14 novembre 2009 16:05

http://revuedeslivres.net/articles.php?idArt=454&page=actu&PHPSESSID=123142f2011385a8005b1a8084f0b78e

(pour changer un peu de Marie Ndiaye)

Écrit par : La vérité si je mens | samedi, 14 novembre 2009 16:30

"Elisabeth Levy, très en bouteille ce soir-là.....dit bNef dans ce somptueux billet....."

Chere nef, je ne connaissais pas cette expression....est-elle en vogue sur paname ?

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 17:54

je suis, tu es, nous sommes en bouteille.....
ça sonne bien....

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 17:57

(pour changer un peu de Marie Ndiaye)

Ecrit par : La vérité si je mens | samedi, 14 novembre 2009 16:30

Oui pour changer totalement en effet ...
Pas dans la même catégorie, et réservé aux adeptes (il y en a )

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 19:13

heu croit-elle en Dieu, Marie ?

Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:5

Pas évident ... mais elle croit en la puissance immanente, celle des femmes.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 19:14

Mort comme nous tous dans quelques temps et mort de croire qu'il est humain....
Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 22:55

Nous sommes tous des morts en permission

Écrit par : à bout de souffle | samedi, 14 novembre 2009 20:04

Eric Zemmour (sur i-télé) : "je n'ai pas encore lu le livre de Marie Ndiaye, mais des amis qui l'ont lu m'en ont parlé. Je suis certain qu'elle a de réelles qualités littéraires, contrairement à l'Afghan récompensé l'année dernière, qui venait d'arriver en France et dont le livre était du niveau d'un devoir de classe de quatrième. Elle a donc de réelles qualités littéraires, mais premièrement ce n'est pas un roman, donc elle n'aurait pas dû recevoir le prix Goncourt, et deuxièmement le jury du prix Goncourt a voulu faire un truc politiquement correct. Et dans cette histoire - même les jurés du Goncourt le reconnaissent - être Noire l'a aidée."

(je cite ses propos de mémoire)

Écrit par : le dernier dégueulis de Zemmour | samedi, 14 novembre 2009 20:47

Allez les bleus, et vive Besson !!!!!!

Écrit par : Tong UMP | samedi, 14 novembre 2009 20:52

Allez les Verts, et vive la Guinness !!!!!

Écrit par : contre-attaque | samedi, 14 novembre 2009 21:01

Ecrit par : le dernier dégueulis de Zemmour | samedi, 14 novembre 2009 20:47

Des trucs comme ça, ça arrive à la télé ...
Ne jamais regarder la télé.
Lire, faire lire Marie Ndiaye.
( je vous re-mettrai un extrait en ligne ce week end )
Un geste simple qui permet de résister.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 21:03

La télé c'est le bonheur, et Besson le sauveur.

Écrit par : Sabot trotskyste | samedi, 14 novembre 2009 21:58

Un geste simple qui permet de résister.

voila ou en est réduite la resistance......pathétique !

Écrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 22:35

Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 22:35

Frère odm, montre nous la voie.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 22:57

Oui, mais il faut d'abord qu'il vous coupe la tête

Écrit par : frère Didi | samedi, 14 novembre 2009 23:07

Ecrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 22:57

Ca ne devrait plus tarder...

"L'acteur et réalisateur Roger Hanin, 84 ans, a été victime d'un malaise en début de soirée sur la voie publique, sur le port de Saint-Tropez (Var), a-t-on appris auprès des sapeurs-pompiers."

Écrit par : Le gorille | samedi, 14 novembre 2009 23:16

Ecrit par : Le gorille | samedi, 14 novembre 2009 23:16

C'est inquiétant, en effet, mais Déhessequa se porte encore bien, à ce qu'il paraît.
Quoiqu'il en soit, selon mes sources, frère odm fait retraite dans une caverne viticole, creusée dans la cave voutée d'un vieux domaine des côtes du rhone ( d'où ses problèmes de connexion internet) bien loin de St Tropez.

Écrit par : urbain | samedi, 14 novembre 2009 23:33

Petit portrait de Raoul :

www.rue89.com/2009/11/13/eric-raoult-dans-le-texte-vingt-ans-de-perles-droitieres-125894

C'est pour le sport ; chacun sait que ce genre d'énergumènes (en caleçon ou non) fait partie de la gamme hardcore de l'offre de produits UMP. La politique reste la même.

Écrit par : Segment | samedi, 14 novembre 2009 23:42

Communiqué du ministère des rafles.

Demain, à partir de 18 heures, des titres de séjour seront distribués sur le champ de Mars.

Venez nombreux.

Écrit par : Buzz-moi | samedi, 14 novembre 2009 23:45

La pub pour Vendredi Hebdo (et sa justification humanitaire) va pouvoir disparaître, bientôt...

"Augustin Legrand, président de l'association les Enfants de Don Quichotte, rejoint "Europe Ecologie" pour la campagne des élections régionales en Ile-de-France, a-t-on appris auprès du parti."

Écrit par : hé hé | samedi, 14 novembre 2009 23:49

Ecrit par : Segment | samedi, 14 novembre 2009 23:42

Oui, mais quand même ... En caleçon il est "impressionnant" mon raoul.
Et ça pour frédo le fragile, ça compte beaucoup.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 00:13

Moi je trouve que nef est un petit peu antisemite....sans le savoir peut_être, sans l'avouer sans doute, certainement objectivement
Ecrit par : frère odm | vendredi, 13 novembre 2009 21:01

Nef, au même titre qu'urbain, agathe, toi et la plupart des intervenants de ce blog. D'ailleurs, comme par hasard, le seul intervenant exclu de ce blog, moi-même l'excellent Sly, est Juif. Bah moi, je suis parti errer ailleurs, m'en fous.


Il n'y a qu'à voir la liste des personnalités détestées par les intervenants de ce blog: DSK, Finkielkraut, Alexandre Adler, Elisabeth Levy, Zemmour, Lanzmann, etc... On se moque de leur patronyme, on balance quelques vannes antisémites l'air de rien y toucher. Les seuls Juifs appréciés ici sont ceux qui ont la haine de soi. Ceux qui passent leur temps à critiquer Israël et les Juifs. Bref, un Juif pour être apprécié par la gauche et une bonne partie de la droite, doit calquer son discours sur le discours antisémite et antisioniste. Là seulement, il sera toléré.

Bah oui, l'antisémitisme est une maladie française et est toujours très présent dans l'esprit de la plupart.

Écrit par : Le Juif errant est de retour | dimanche, 15 novembre 2009 00:14

Ecrit par : hé hé | samedi, 14 novembre 2009 23:49

Je me demande qui ne sera pas sur les listes "Europe Ecologie" pour la campagne des élections régionales, à part Bayrou.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 00:18

Ecrit par : Le Juif errant est de retour | dimanche, 15 novembre 2009 00:14

Heureusement que tu es là .

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 00:24

Ecrit par : hé hé | samedi, 14 novembre 2009 23:49

On dirait que payons va rejoindre la cette troupe hétéroclite de généraux mexicains :
www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2009/11/15/article_royal-bouleverse-le-rassemblement-de-pei.shtml

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 10:15

Bah oui, l'antisémitisme est une maladie française et est toujours très présent dans l'esprit de la plupart.

Ecrit par : Le Juif errant est de retour | dimanche, 15 novembre 2009 00:14

Du reste, par un étrange phénomène masochiste, la France (antisémite) a promu la longue liste des gens que tu cites et beaucoup d'autres (que tu ne cites pas) aux principaux postes de porte-parole-vautrée de la médiacratie boufonne. Sans doute les effets bénéfiques de la super-discimination positive narkozyste , le résultat des beaux efforts de la HALDE, et naturellement celui de ta vigilance scrupuleuse et déterminée sur la blogosphère, avec une attention particulière pour les blogs notoirement antisémites comme celui-ci.
Segré, comme tu sais, a soigneusement décrypté le contenu essentiellement réactionnaire de cette rhétorique de dénonciation de l'antisémitisme "virtuel" de ses adversaires , substitut rénové du totalitarisme disqualifiant des années 70, comme seule ligne de défense de nos décomplexés post-modernes, idéocrates pourvu de généreuses sinécures par le "rassemblement « social, écologique et démocrate »" qui va de Cohn bendit à fion et raoul, en passant par payons, ivanhoé , au brie , tocard , y'en a mara , rame à yade, et toute la longue liste des guignols de toutes obédiences, églises et "communautés" incluant ceux de ta "liste".

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 10:37

est ce que le post mderne est assimilable au classique ? hein ???

Ecrit par : frère odm | samedi, 14 novembre 2009 14:48

Désolé j'avais oublié cette question ....

Non, évidemment ... et le dictionnaire ou wikipedia, à défaut des saines lectures dont tu sembles avoir fait l'économie, te permettront de mesurer la parfaite extériorité des notions sous-jacentes à ces deux termes.
Et la nature même du post-modernisme ( du fait de son relativisme extensif et de son rejet de toute norme) lui interdit de devenir un classicisme, fut-il "décolmplexé".
Si on voulait procéder sur le modèle analogique que tu suggères, le post-modernisme serait une forme contingente et "actualisée" du bon vieux nihilisme Nietzschéen ( celui du surhomme indifférent aux normes réductrices et de la seule détermination par la volonté de puissance ), pour certains dilué dans la soupe judéo-christiano-démocratiste ("l'homme n'est pas bon" mais dieu n'y est pour rien), parfois parfumé d'un zeste de deleuzo-foucaldisme (tout vaut tout et réciproquement) , d'autres récupèrent le vieux fond purement réactionnaire de l'ermite de sils maria, voire le nazisme assumé d' heidegger.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 11:25

http://www.rue89.com/california-dreamin/2009/11/15/en-californie-des-detenus-preferent-etre-condamnes-a-mort-qua-vie

intéressant...

Écrit par : nous sommes tous des morts en permission | dimanche, 15 novembre 2009 12:50

Ouais tout le monde dehors, vive la loi du plus fort, la sélection naturelle, les pendaisons par les milices, le far-west, yépiiiiiiiii

Écrit par : Tong UMP | dimanche, 15 novembre 2009 15:03

Ecrit par : Tong UMP | dimanche, 15 novembre 2009 15:03

ça n'est pas l'interprétation que je fais de cette affaire ( de préférence pour la peine de mort ), bien au contraire ça me semble un effet sans doute pervers mais manifestement très réel de l'hédonisme libéral : optimiser le confort du quotidien au risque ultime ( mais lointain et incertain) de rapprocher sa fin.
Cette brève fait écho à certaines des thèses de Dany-Robert Dufour dans son dernier livre , qui fait remonter les fondements de ce genre de posture "morale" à Pascal.
N'est-ce pas au fond une mesure de "saine gestion" (du temps) en même temps qu'une réactualisation du pari pascalien .
Qu'en dites vous frère odm, du fond de votre retraite viti-cavernicole ?

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 15:53

Ecrit par : nef | samedi, 14 novembre 2009 15:30

Merci... mais je ne pourrais pas m'y rendre.

Toutefois, je compte me rendre la veille à Saint-Ouen, à l'espace 1789, pour son approche de Fury, de Fritz Lang. Le débat sera animé par JFR !

Cela dit, je conseille fortement aux courageux(ses) le second film à 20h 30 : À double tour (1959, 100').

Et, dans la présentation du programme, on appréciera la résonance avec l' "actualité" :

"Bien loin de la noirceur de ses films et des personnages de monstres qu’il met en scène, [...]

18h00 : L’œil de Vichy
Documentaire. Narration Michel Bouquet
France. 1993. 110'

Écrit par : monstres - et compagnies | dimanche, 15 novembre 2009 17:50

http://www.espace-1789.com/cinema.php?id=164

Écrit par : précision | dimanche, 15 novembre 2009 17:55

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/11/14/menaces-sur-la-democratie-par-tzvetan-todorov_1267217_3232.html

Écrit par : Menace II Society | dimanche, 15 novembre 2009 21:45

Pour les égarés qui voient des antisémites partout (et galvaudent la notion, et relativisent l'Histoire, et banalisent le terme et les véritables (et finalement pas étrangers à la constitution des conditions d'un retour)), un exemple :

www.lepost.fr/article/2009/11/15/1792267_duflot-derape-en-direct.html



("L’œil de Vichy", ce n'était tout de même pas terrible... Juste le souvenir d'un Marcel Cerdan, sur le ring, inouï de passion de cogner.)

Écrit par : Duff-low | dimanche, 15 novembre 2009 22:00

Ecrit par : Menace II Society | dimanche, 15 novembre 2009 21:45

Y s'arrange pas celui-là ...
( mais il sera sans doute bien accueilli par fin quelle croute au café du commerce des poncifs rancis)

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 22:39

Le débat sera animé par JFR !

Ecrit par : monstres - et compagnies | dimanche, 15 novembre 2009 17:50

Jean-François Rauger ?
Curiosité (malsaine ?)...

Écrit par : adrien (de rien) | dimanche, 15 novembre 2009 22:42

Ecrit par : adrien (de rien) | dimanche, 15 novembre 2009 22:42

http://www.espace-1789.com/cinema.php?id=164

Écrit par : John Fitzgerald Rennedy | dimanche, 15 novembre 2009 22:50

J'aime beaucoup ce genre de "une" du monde :
"La perspective d'un accord sur le climat s'éloigne"...
On dirait du Pierre Dac donnant dans l'ésotérisme.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 22:55

Ecrit par : John Fitzgerald Rennedy | dimanche, 15 novembre 2009 22:50

"Leçon de cinéma par Claude Chabrol sur le cinéma de Fritz
Lang qui l’a fortement influencé."

Heureusement qu'il le dit...
( y'a des gens qui se déplacent pour assister à ça ?)

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:00

HS :
on a retrouvé Serval , mais on dirait qu'odm l'a retrouvé avant :
www.20minutes.fr/article/363419/France-Un-parrain-corse-crible-de-balles.php

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:11

Ecrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:11

Et ça te fais rire ?

Écrit par : frère odm | dimanche, 15 novembre 2009 23:24

Ecrit par : frère odm | dimanche, 15 novembre 2009 23:24

Bien sur, mais je voulais surtout vérifier tu suivais.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:30

Ecrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 22:55

On peut se demander à quoi ressemble une perspective qui s'éloigne...

(On peut parier qu'il y aura malgré tout un accord. Ce genre de raouts se finit toujours par un accord, de nos jours. Chacun doit ramener un accord dans son pays. Le truc c'est de faire passer les termes de l'accord pour une réussite.)


Ceci est assez plaisant, également :

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/15/01011-20091115FILWWW00161-devedjanump-comparer-mon-bilan-.php

Notamment le :

"J'ai entretenu de bonnes relations avec la Chine mais je n'ai pas signé d'accord" avec "le Parti communiste chinois", a-t-il ironisé."

Écrit par : PCC | dimanche, 15 novembre 2009 23:35

Ecrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:11

Il n'y a qu'à voir la liste des personnalités détestées par les intervenants de ce blog : Napoléon Bonaparte, François Léotard, Jean-Cyril Spinetta, Charles Pasqua, Jean-Marie Colombani, Tino Rossi, etc... On se moque de leur patronyme, on balance quelques vannes anticorses l'air de rien y toucher. Les seuls Corses appréciés ici sont ceux qui ont la haine de soi. Ceux qui passent leur temps à critiquer l'île et les Corses. Bref, un Corse pour être apprécié par la gauche et une bonne partie de la droite, doit calquer son discours sur le discours anticorse. Là seulement, il sera toléré.

Bah oui, l'anticorsisme est une maladie française et est toujours très présent dans l'esprit de la plupart.

Écrit par : c/o Patriciu Giuiosu | dimanche, 15 novembre 2009 23:39

Visiblement, il y a des gens que cela passionne :

www.lepost.fr/article/2009/11/15/1792318_pilule-amere-pour-vincent-peillon.html

Écrit par : Etonnant, non ? | dimanche, 15 novembre 2009 23:41

Ecrit par : PCC | dimanche, 15 novembre 2009 23:35

C'est le genre d'ironie qui fait sourire au figaro .
( mais à mon avis les chinois doivent rester de marbre )

Pour "l'accord sur le climat" je songe à une harmonisation (mondialisation) des symboles évoquant le niveau des précipitations ou de l'ensoleillement dans les bulletins météo, ou du seuil à partir duquel on est fondé à dire qu'il fait beau. Il semble assez présomptueux en effet d'imaginer que tous se mettent d'accord sur le temps qu'il va faire ( c'est sans doute ça la perspective qui s'éloigne).

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:42

Ecrit par : c/o Patriciu Giuiosu | dimanche, 15 novembre 2009 23:39

C'est assez répugnant en effet, on se demande ce que les modérateurs corsophiles attendent pour sévir.

Écrit par : urbain | dimanche, 15 novembre 2009 23:51

Ecrit par : John Fitzgerald Rennedy | dimanche, 15 novembre 2009 22:50

Aïe !
(ça tombe bien, j'habite trop loin pour y aller)

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 16 novembre 2009 00:40

Ecrit par : adrien (de rien) | lundi, 16 novembre 2009 00:40

Une allergie à J.F. Rauger ?

Écrit par : pourquoi tant de haine ? | lundi, 16 novembre 2009 00:50

Ecrit par : pourquoi tant de haine ? | lundi, 16 novembre 2009 00:50

Un désintérêt, plutôt. Rien de grave, docteur !

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 16 novembre 2009 01:03

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu