Avertir le modérateur

« Les blogs sans pied, sans bouche. | Page d'accueil | Petite leçon de français à l'usage de Marie NDiaye »

lundi, 09 novembre 2009

saines – du balcon 2/4


Maquereaux_etal.jpg

 

Ah ! quand même !!! Comme nous étions à des tables très éloignées de l’estrade où officiaient les danseuses, je me suis levé pour m’approcher de la scène, quitte à passer pour un gros obsédé. Je ne me suis pas bien rendu compte, mais, au total, je crois qu’il devait y en avoir une quinzaine au moins jusqu’à minuit ; voire une vingtaine de « créatures (de rêve) » pour toute la soirée. Sous leurs robes, j’avais relevé qu’aucune ne portait de bas, ni de porte-jarretelles. En tout cas, la première danse(use) m’avait beaucoup plu. Et la suite me paraissait bien engagée…

 

Entre-temps, une hôtesse de salle (Jennifer) m’explique le principe des billets : un peu comme une tombola, il faut prendre un billet pour pouvoir profiter d’une prestation individuelle à sa table ; deux billets, pour une danse privée en cabine. Le cumul de trois billets permettait une prestation encore plus intime, de trente minutes… On se calme : il n’y a rien pour le cumul de quatre ou cinq billets ! Mais, contrairement à la tombola, il n’y a pas d’ « épreuve de dextérité » particulière, ni de peluches à emporter chez soi ; mais un autre type d’épreuve, mentale , et à peine des lots [lots :-] de consolation.

 

Pour situer le montant du billet (que, par discrétion, je ne vais pas explicitement révéler), il faut se figurer le prix d’un pull standard de moyenne gamme, ou celui d’un billet d’entrée à Eurodisney, ou encore une carte ‘5 places’ de cinéma valable deux mois dans un multiplex. Et pour donner une fourchette de prix, ça irait d’une formule shampooing-coupe dans un salon de coiffure ordinaire à un abonnement annuel aux Cahiers du Cinéma, par exemple. Sans hésiter, j’avais alors demandé deux billets. Des filles commençaient peu à peu à m’accoster (limite, à me faire du rentre-dedans) ; ce qui ne m’arrive pour ainsi dire jamais dans la « vraie » vie. C’est loin d’être désagréable, même quand on garde à l’esprit que les rapports sont faussés : c’est « professionnel » et « intéressé ».

 

Au moment de rejoindre ma table, je vois mon frère très occupé avec une danseuse (Charlotte). Ne pouvant atteindre ma place sur la banquette, je les regardais à une table à côté. Elle avait pratiquement terminé son numéro. Pas dégueu… la « danse ». Et encore, je ne faisais que regarder ! A la fin, pris au dépourvu, je me vois remettre un billet à la dame. Après qu’elle se soit éclipsée, et, comme cela m’avait néanmoins quelque peu étonné, j’ai questionné le veinard : il croyait que je l’avais envoyée – ce qui n’était pas le cas. Mais comme, ça lui avait bien plu, je n’ai pas fait d’histoires.

 

Du coup, j’ai dû retourner choper Jennifer, pour redemander un autre billet ! Un peu plus tard dans la soirée, j’ai indiqué à mon frère qu’il me restait encore deux billets… et ce qu’ils lui permettaient ! Cette fois-ci, sa demande était spécifique : il voulait une asiatique [comme quoi : quel faux-derche :-]. Je me suis mis alors… à « prospecter » pour lui. Jennifer m’informant qu’il y avait bien une danseuse dans la boîte qui correspondait à ce critère, mais pas ce soir-là. Alors, il fallait choisir quelqu’un d’autre. Du coup, j’ai préféré qu’elle ne corresponde pas du tout à son goût. Je me suis retrouvé dans un rôle bizarre (un peu maquereau sur les bords) : celui de trouver « la perle rare », pour une prestation, mais surtout, pour mon frère !

 

Les filles continuaient à m’aborder (c’est leur métier, d’abord), et moi, je devais faire preuve de beaucoup d’imagination pour les congédier poliment : « Euh, oh, la, la, si ça n’était que moi, j’ai serais bien content de pouvoir vous tenir la jambe, comme on dit :-] ». De l’extérieur, je ne serais pas étonné d’être passé pour un « homer-sexuel » : des gazelles venaient me faire les yeux doux, et moi, je les envoyais gentiment balader ! Mais, bon, j’assumais : « Ce soir, je veux que mon frère en profite, et je ne veux pas avoir l’air de passer plus de bon temps que lui » ! A tel point qu’il y en avait une – coquine – un peu décontenancée, qui me soufflait : « Oui, d’accord pour ton frère, mais ce serait dommage, que tu partes sans (m’)avoir essayé… ». Sans frimer : ce n’était vraiment pas difficile de me retenir, puisque j’étais à sec !

 

C’est alors qu’en voyant ce défilé vénusiaque, je me suis questionné sur les différents types de « beauté ». Je dois reconnaître – et je le savais depuis longtemps déjà –, que je suis « formaté » ; « intoxiqué » même ! En gros, je n’ai qu’un seul type féminin ; pour aller vite, le type « mannequin » dans les magazines ou la publicité (mon tiercé serait : Inès Sastre, Karen Mulder, Cindy Crawford). Ou si l’on préfère, j’ai toujours flashé sur quelques actrices : Sharon Stone, Jennifer Connelly, Liz Hurley, Tera Patrick… De toutes façons, j’ai toujours été difficile. Je peux citer un paquet de nanas très connues, et généralement tenues pour « belles », et qui ne m’ont jamais intéressé : Penelope Crous, Monica Biloutechie, Angelina Jaunie, Cameroun Diamz, Jennifer Amiston, Kitchen Dust, Eva Mongolia, Emmanuelle Beûarr, Laetitia Castoua, Vanessa Parodie, Eva Greed, Marion Coquillard, la Première Dinde de France, etc…

 

Eh bien, ce lieu a quelque peu ébranlé ma « représentation mentale ». Plus je devais décider pour mon frère, et plus je trouvais les filles sur la scène, touchantes. J’essayais même de les « classer » : les « canons », les « bombes », les « pas terribles », les « pas mal, mais pas mon genre », les « bien pour lui, ou un autre, mais pas pour moi ». Je n’en ai vu aucune de vulgaire. Et, toutes avaient un petit quelque chose, qui faisait la différence. Il y en avait une ou deux qui auraient mieux fait de se rhabiller, mais, en même temps, je me disais « il en faut pour tous les goûts » ! Du coup, je me suis posé des questions sur mes propres « goûts ». Comment j’ai été conditionné, et le type physique que j’apprécie. Ou comment je me verrais avec telle ou telle fille ? Là, comme ça, sans me projeter sur un quelconque avenir : chacune étant instantanément disponible, « offerte ». Je savais très bien qu’il n’y avait aucune séduction, mais uniquement de la « consommation » – un échange – une prestation, où la fille offrait aux regards concupiscents ses attributs sexuels, vendait sa « part femelle ».

 

[à suivre...]

 

fondaubade.jpg

par Albin Didon

 

Commentaires

On ne peut pas dire que le deuxième épisode soit de nature à faire de mois un "accro" du feuilleton ...
( peut-être une "coup de théatre" à l'épilogue ?)
Mais au moins ça change des tombereaux de niaiseries de circonstance sur "la chute du mur" ( livrant enfin des millions pauvres hères, qui en étaient privés, aux merveilles de la concurrence libre et non faussée).
Une actualité brulante comme chacun sait ... et curieusement on ne parle pas beaucoup du mur bâti par les israéliens en palestine , de celui de bush à la frontière mexicaine, etc.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 08:45

"Mais au moins ça change des tombereaux de niaiseries de circonstance sur "la chute du mur"

Ho que oui...

Et tous les jeux de mots et autres slogans avec "mur".
"Radio-France fait le mur"...
Et la liberté, et le vent nouveau, et le capitalisme si doux, et bla bla...


Ca commence à se savoir :

http://www.20minutes.fr/article/362063/Politique-Nicolas-Sarkozy-etait-il-vraiment-a-Berlin-le-9-novembre-1989.php

Écrit par : Na, mur ! | lundi, 09 novembre 2009 09:35

http://www.youtube.com/watch?v=wYvfdiDGwDY

Écrit par : une pastille Varda | lundi, 09 novembre 2009 09:55

Mouarf

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/09/01011-20091109FILWWW00419-le-monde-decu-par-le-capitalisme-etude.php

Écrit par : déçu déçu déçu | lundi, 09 novembre 2009 10:30

Dans une histoire qui désormais n'a plus de "sens" ( au sens de "direction, orientation" ) depuis qu'elle n'estplus "dialectique" , et donc qu'elle restitue le chaos indifférencié "originel", il n'a pas suffi de décréter sa "fin (de l'histoire)"
On a bien vu que les sujets de cette histoire réputée terminée "en veulent encore" ... de l'histoire, d'une histoire.
Alors , au lieu lieu de l'histoire, l'histoire de leurs vies, de ce qui devient devant eux , avec eux , et dont ils font partie, e par ce qu'il faut bien raconter quelque chose ( pour occuper le temps qui passe ), on leur raconte "des histoires".
Et comme l'histoire est "finie" , on est donc contraint d'aller chercher ces histoires dans l'histoire, l'histoire "passée", révolue : la "grande histoire" avec un H majuscule, du temps où il y avait une histoire "en cours".
On appelle ça la "commémoration" justifiée par le "devoir de mémoire". On "célèbre" des "grands hommes" ( assez rarement des femmes)à l'occasion d'un "anniversaire" quelconque ( 20,30,40,100 ans après la mort, la naissance, la première dent, etc.) , des "hauts faits" , des "évènements", si possible "hautement symboliques", et idéalement "consensuels" .
Les dates anniversaires ont pour le "peuple" cette sorte de dignité simple , facilement compréhensible des rituels primordiaux dont le manque se fait confusément sentir aux temps du relativisme généralisé des modernes.
Il y a naturellement un "marché" pour ça, et la société du spectacle se déploie avec aisance et délectation parmi toutes les marchandises de pacotille, éphémères brimborions insignifiants déversés par les médias, les journalistes, les experts, les éditeurs, la presse,les politiciens, les marchands de soupe, bref l'appareil idéologique des tas.
Il ya sans doute, à berlin, des kiosques à souvenirs avec des boules à neige où des particules dorées retombent indéfiniment sur des bouts de mur de la honte en PVC made in china ...

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 10:47

Et ce mur là, Sarkozy, il compte s'y attaquer quand ?
http://lalignerouge.files.wordpress.com/2009/09/mur-israel2.jpg

Écrit par : mauvaise pioche | lundi, 09 novembre 2009 11:20

Merci pour les liens dans la signature ;-)

Écrit par : pas déçu | lundi, 09 novembre 2009 11:20

Un énième mouarf

Alain Juppé avoue : "[avec Nicolas Sarkozy] j'étais à Berlin le lendemain de la chute du mur"

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les_dossiers_de_la_redaction/chute_mur_berlin_octobre_2009/p-5554-Que_faisiez_vous_le_9_novembre_1989_.htm

Écrit par : si j'aurais su, j'aurais pas v'nu | lundi, 09 novembre 2009 11:30

Ecrit par : mauvaise pioche | lundi, 09 novembre 2009 11:20

Mais ça c'est pas "honteux" c'est juste un artefact de "l'identité nationale" ... du coin.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 11:36

Vivement que soit commémoré le fameux "aujourd'hui, quand il y a une grève, on ne le voit plus !"...

www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/11/08/01016-20091108ARTFIG00082-trafic-tres-perturbe-lundi-sur-les-rer-a-et-b-.php


A propos du chef à Berlin le 9, ou le 10, ou le 11, voire bien plus tard, nous apprenons qu'il aura, une fois dans sa vie, tenu un outil...

Écrit par : faucille et marteau | lundi, 09 novembre 2009 11:44

Ecrit par : si j'aurais su, j'aurais pas v'nu | lundi, 09 novembre 2009 11:30

Et là, il y était le soir même... (mouarf)

http://www.al1jup.com/?p=640



Ecrit par : pas déçu | lundi, 09 novembre 2009 11:20

(En cherchant un peu, on peut trouver quantité de choses dans ce lieu.)

Écrit par : al1jup é tro kool | lundi, 09 novembre 2009 11:45

Yo !
Yo !
Mon papa il a fait tomber le mur
C'était dur
Mon papa il a marché sur la lune
Léger comme une plume
Yo !
Mon papa m'donne d'la subvention
Chuis pas un pion
Mon papa nous a appelé un 18 juin
C'était pas un pantin
Yo, envoie Doc !
Mon papa il est chef du monde
Y danse sur la mappemonde
Mon papa marche sur l'eau
Et rappe comme Gynéco

Écrit par : Mosey | lundi, 09 novembre 2009 11:55

Ecrit par : al1jup é tro kool | lundi, 09 novembre 2009 11:45

Oui sa conclusion est excellente :
"20 ans plus tard, nous voici à nouveau blasés ou déçus. Certains anniversaires ont du bon. Ils permettent de raviver le bonheur."

HEU-REUX !
(qu'il est notre trocool )
faut dire qu'il n'est pas chomiste, ni jeune, ni pauvre, ni né de parents "pas de souche", ni banlieusard parisien et ne prend plus les transports publics depuis qu'il est à vélo.

il est LIBRE !

maintenant c'est sur faut les envoyer là ( lui et son minibus électoral umpiste ) :
http://lalignerouge.files.wordpress.com/2009/09/mur-israel2.jpg

et tout va s'arranger.
"que du bonheur"

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 12:00

Ou alors le 16...

www.20minutes.fr/article/362087/Politique-Sarkozy-a-Berlin-le-9-novembre-1989-Juppe-s-embrouille-dans-les-dates.php

Écrit par : al1jup perd la teuté | lundi, 09 novembre 2009 12:39

Et le 9 novembre 2019, Nicolas Sarkozy donna le premier coup de pioche au mur de séparation entre les Etats-Unis et le Mexique

http://www.youtube.com/watch?v=Ik7DkrVV_Cs

Écrit par : le travelling est une affaire de morale | lundi, 09 novembre 2009 12:55

Il paraît que, le 9 novembre 1989, lorsque Sarkozy s'est rendu avec sa pioche à la porte de Brandebourg, la foule d'Allemands enthousiastes qui l'entourait et l'a porté en triomphe n'était composée que de personnes de moins de 1,65 m

Écrit par : Réunification des bidonnages | lundi, 09 novembre 2009 13:00

Ecrit par : al1jup perd la teuté | lundi, 09 novembre 2009 12:39

Mais selon le calendrier maya en vigueur à l'UMP au mois de novembre 1989, le 16 c'est le 9
http://www.fourmilab.ch/documents/calendar/

Écrit par : Tout finit par s'expliquer | lundi, 09 novembre 2009 13:10

D'aprés mes contacts, le rédacteur facebook de l'Elysée aurait été muté à Dresde.

Écrit par : Tong UMP | lundi, 09 novembre 2009 13:22

Au contraire le rédacteur Facebook a été chaudement félicité.

Communiqué de l'Elysée cité par 20minutes.fr : « Ce qui a été relaté est la stricte vérité (...) Le président a relaté lui-même les faits. »

Écrit par : Dresde bien raisonnable ? | lundi, 09 novembre 2009 13:27

Ecrit par : Dresde bien raisonnable ? | lundi, 09 novembre 2009 13:27

Alors c'est le président qui est muté à Dresde ?
question corollaire : Est-ce le bon moyen de conserver des relations courtoises avec nos amis allemands ?

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 13:35

Pendant ce temps, chiraque cartonne :
www.livreshebdo.fr/medias---manifestations/actualites/jacques-chirac-ecrivain-vedette-a-brive/3687.aspx
et bernadette donne le coup de main.
pas bécheurs les chiraque, eux !
Du coup c'est le grand consensus du fromage de hollande en corrèze.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 13:38

Hop : http://www.politis.fr/Les-celebrations-de-la-chute-du,8579.html

Écrit par : Zergy | lundi, 09 novembre 2009 14:10

Ecrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 12:00

Pas certain que ce mur-là passionne Dédé... En revanche, à l'est... le totalitari-i-i-sme.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/interviews/20091109.OBS7294/andre_glucksmann__une_nouvelle_politique_denfermement.html

Écrit par : Mur2berl'1 | lundi, 09 novembre 2009 14:55

Le 9 novembre 2009, cela fait aussi, et entre autres, 39 ans que De Gaulle est mort.


Pour rire un peu :

"Le chef historique du syndicat Solidarité Lech Walesa a déclaré aujourd'hui que dire que Mikhaïl Gorbatchev ait renversé le Mur de Berlin "est un mensonge" et que le véritable mérite revient au pape Jean Paul II et à Solidarité, dans une interview à une télévision polonaise."

Écrit par : Non, c'est moi | lundi, 09 novembre 2009 15:07

"Le chef historique de l'UMP Nicolas Sarkozy a déclaré aujourd'hui que dire que Mikhaïl Gorbatchev ait renversé le Mur de Berlin "est un mensonge" et que le véritable mérite revient à Al1 Juppé et à l'UMP, dans une interview à une télévision polonaise."

Écrit par : Sarkozy et Juppé on le choix dans la date | lundi, 09 novembre 2009 15:18

Le 9 novembre 2009, cela fait aussi, et entre autres, 39 ans que De Gaulle est mort.
Ecrit par : Non, c'est moi | lundi, 09 novembre 2009 15:07

39 se vend mal...l'année prochaine ...

Écrit par : Liz | lundi, 09 novembre 2009 15:24

Le 9 novembre 2009, cela fait aussi, et entre autres, 39 ans que De Gaulle est mort.
Ecrit par : Non, c'est moi | lundi, 09 novembre 2009 15:07

Le 9 novembre 2009, c'est aussi l'anniversaire d'un épisode célèbre : le coup de pioche de Nicolas Sarkozy, également appelé "le coup de pioche qui n'eut jamais lieu".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Fujigawa

Écrit par : Al1 Decaux | lundi, 09 novembre 2009 15:30

Mur de Berlin en promotion toute la journée !

http://play-list.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/09/massue-media.html

Écrit par : ich bin ein playlister ! | lundi, 09 novembre 2009 15:40

Ecrit par : ich bin ein playlister ! | lundi, 09 novembre 2009 15:40

Oui c'est assez sidérant, pas moyen d'y échapper, même FIP est réquisitionné...
Pas certain que ce matraquage soit très efficace.
Mais tout le monde s'en fout, désormais c'est "n'importe quoi, du moment qu'on parle pas de trucs désagréables" .

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 15:45

Les playlisters ont aussi été inspirés par le matraquage

Écrit par : chez les voisins | lundi, 09 novembre 2009 15:51

Ecrit par : chez les voisins | lundi, 09 novembre 2009 15:51

eh bien pour une coïncidence... ;-)

Écrit par : chez les voisins | lundi, 09 novembre 2009 15:52

http://vidberg.blog.lemonde.fr/2009/11/09/la-chute-de-la-bure-de-merlin/

Écrit par : On aura vraiment tout vu | lundi, 09 novembre 2009 16:30

Vu l'avalanche de commentaires sur le mur de Berlin et sur l'Elysée, il ne reste plus qu'à balancer des pavés sur Trou-de-balle 1er et sa clique !

Merci à tous de votre participation.

Écrit par : mur - du çon | lundi, 09 novembre 2009 17:18

Gronivo :

"Les prises de position de Marie Ndiaye, Prix Goncourt 2009, qui explique dans une interview parue dans la presse, qu'elle trouve "cette France [de Sarkozy] monstrueuse", et d'ajouter "Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux", sont inacceptables."


http://bibliobs.nouvelobs.com/20091109/15794/eric-raoult-rappelle-marie-ndiaye-a-son-devoir-de-reserve

Il est demandé à Eric Raoult de passer plutôt son temps à défendre Ben Ali ; ça, c'est digne.

Écrit par : Un homme très très puissant | lundi, 09 novembre 2009 17:30

(rerere)Mouarf :

http://www.lepost.fr/article/2009/11/09/1782478_sarkozy-n-etait-pas-a-berlin-il-etait-partout-ailleurs.html



Sarkozy était-il danseuse sous les yeux gourmands de Albin Didon ?
La beauté de Sarkozy convient-elle à Albin Didon ?
La part femelle de sarkozy émoustille-t-elle Albin Didon ?

Écrit par : Dirty Dancing | lundi, 09 novembre 2009 17:40

Cadeau pour Urbain :

www.youtube.com/watch?v=0zXiClnK8oE

Écrit par : Je veux la même veste | lundi, 09 novembre 2009 17:46

Alors, le grand emprunt sera de 9 milliards.
Heu, non, 16 milliards.
Attendez...
10 milliards, voilà.
Hein ?
18 milliards.
Je sais plus, là.
Peu importe. C'est formidable.
17 ?

Écrit par : Al1jup | lundi, 09 novembre 2009 18:46

"Les séjours privés vers la France peuvent être autorisés sans présentation de justificatifs — motif du voyage ou lien de famille. Les autorisations seront délivrées sans retard. Une circulaire en ce sens va être bientôt diffusée. Les départements de la police populaire responsables des visas et de l'enregistrement du domicile sont mandatés pour accorder sans délai des autorisations permanentes de séjour, sans que les conditions actuellement en vigueur n'aient à être remplies. Les séjours y compris à durée permanente peuvent se faire en tout lieu de France.»

Écrit par : Günter Schabovski | lundi, 09 novembre 2009 19:05

Al1, l'homme à mécanisme inversé.

Écrit par : Tic tac | lundi, 09 novembre 2009 19:12

Ecrit par : Je veux la même veste | lundi, 09 novembre 2009 17:46

Merci.
Je me demande si ç'est ce qui a fait s'écrouler le mur ...
(sinon je doute fort que ça ait convaincu grand monde de passer à l'ouest , à part les "beaux cas" )

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 19:14

Ecrit par : Dirty Dancing | lundi, 09 novembre 2009 17:40

Toutes hypothèses qui m'inciteraient à lui recommander de consulter, rapidement.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 19:17

Le prix Gondecourt a été décerné aux deux journalistes Christophe Dubois (TF1) et Marie-Christine Tabet (JDD) pour leur ouvrage "L'argent des politiques" (Albin Michel).
Dans leur ouvrage, les deux auteurs ont enquêté sur le sujet de l'argent chez les hommes politiques en interrogeant une centaine d'élus et de membres de cabinets ministériels mais aussi les magistrats chargés de l'application des textes dans ce domaine.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:40855924@7">40855924@7-58,0.html

P.S. : le jury du Gondecourt a par ailleurs décidé de décerner un prix spécial au journaliste Denis Robert "pour l'ensemble de son oeuvre de journaliste d'enquête". Il avait déjà été couronné en 2002, lors de la première édition du prix, pour "La boîte noire" (Les Arènes).

Écrit par : Eric Raoult, roi des Gron Cours (c'est une contrepèterie) | lundi, 09 novembre 2009 20:00

eric raout est déjà une contrepèterie ( des plus malséantes).

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 20:08

Ecrit par : Un homme très très puissant | lundi, 09 novembre 2009 17:30

On attend avec le plus grand intérêt la réponse de mimite.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 20:17

Encore une grosse journée demain avec les 27 ans du décès de Brejnev.
Sarkozy devrait narrer sur son Facebook comment le grand Léonid, sur son lit de mort, lui a confié l'impérieuse mission de moraliser le capitalisme.

Écrit par : 27 | lundi, 09 novembre 2009 21:31

Des Palestiniens ouvrent une brèche dans le mur de séparation

www.lemonde.fr/proche-orient/portfolio/2009/11/06/des-palestiniens-ouvrent-une-breche-dans-le-mur-de-separation_1263882_3218.html

Écrit par : wall | lundi, 09 novembre 2009 22:11

Ecrit par : wall | lundi, 09 novembre 2009 22:11

Hélas ass el hoff ne tient plus la même forme qu'en 89 ...

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 22:27

Ecrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 22:27

Pourtant, il y a quelques jours, à Berlin, lors d'un machin euhouarde quelconque. C'est un peu approximatif, titubant, la bouche est pâteuse mais il est chanmé :

www.veoh.com/browse/videos/category/music/watch/v19332127Dkam9FnS

Écrit par : Dave, go | lundi, 09 novembre 2009 22:48

La nouvelle stupidité gouvernementale :

"Le Secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu a annoncé la mise en place dans les six prochains mois d'un "référent personnel" chargé de suivre chaque SDF, et a détaillé au journal gratuit 20 minutes de demain un plan d'aide aux sans-abri qu'il doit présenter le même jour."

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/09/01011-20091109FILWWW00679-un-referent-personnel-pour-chaque-sdf.php

Écrit par : Je veux si je suis élu, président de la République, que d'ici 2 ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir | lundi, 09 novembre 2009 22:53

On le sent bien moins à l'aise qu'à l'époque où il savait si bien restituer la réalité néo-libérale :
www.youtube.com/watch?v=x20v9F-sWHQ
Je ne suis pas sur que la reproduction de ce numéro sur le mur de séparation palestinen donne des résultats très convaincants, déjà à berlin il donnait dans la litote.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 22:55

?

«La politique de Nicolas Sarkozy a permis, en deux ans et demi, la chute du mur de l’immobilisme.»

Écrit par : couise | lundi, 09 novembre 2009 22:59

Quelle journée...

www.marianne2.fr/Sarkozy-a-Berlin-le-9-novembre-89-le-storytelling-s-effrite_a182720.html

Écrit par : jhlb | lundi, 09 novembre 2009 23:03

C'est le grand retour de Juppé , mais c'est un aller-retour.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 23:09

Je crois qu'aujourd"hui bouffon et sa clique auront explosé leur propre record de conneries en une seule journée, avec l'appui il est vrai des médias nationaux tournant au boucle autour du grand n'importe quoi abyssal de "la chute du mur" .
Je les sens pourtant capables de faire mieux encore.

Écrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 23:14

Et réduire ce fatras commémoratif à la présence ou non du chef sur place, ce dont on se fout royalement, atténue un peu le poids de cet évènementiel pyrotechnique très pesant.

Un peu comme une poignée du cercueil se brisant pendant l'enterrement et qui génère ricanements, gêne et panique dans l'assistance.

Écrit par : hop | lundi, 09 novembre 2009 23:24

Ron Hubbard parlait de ce sujet des jeunes, merci de cet texte avec les bonnes question.

Il existe enormement de mensonges circulant sur ce qu'est la scientologie pourtant on a des sites qui ne se cachent pas et qui affichent clairement leurs croyances, leurs buts..etc...

Depuis la nuit des temps, l’être humain s’est interrogé sur sa nature profonde, son devenir, sa relation avec Dieu et le monde (1). Qui n’a pas, en étant confronté à l’immensité de l’univers à la mort, évoqué d’une manière ou d’une autre l’un de ces sujets ?

Ces questions fondamentales, concernant l’âme, la Genèse et la notion de Dieu ont été formulées de multiples façons, dans le cadre de diverses croyances religieuses et à travers l’histoire de la philosophie. En France, il existe une méfiance très ancrée vis-à-vis de tout ce qui touche à la religion.

La séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’éducation laïque et les débats qu’elle suscite face à la montée de l’islamisme, en sont des manifestations assez parlantes. Ce clivage idéologique ne date pas d’aujourd’hui, ni même de la révolution française. Les errements de l’Eglise au cours de son histoire, ses éternelles connivences avec le pouvoir politique, l’inquisition, et plus récemment, le pétainisme, ont laissé des traces dans l’inconscient collectif.

Les Français se veulent “cartésiens”, pourtant peu ont lu ses Méditations Métaphysiques. Ils seraient très surpris de découvrir que Descartes était croyant, qu’il doutait du corps mais point de l’âme, que sa pensée n’avait rien de carré, mais au contraire qu’elle était d’une grande souplesse en dépit de sa rigueur formelle.

Quatre siècles de pensée positiviste, pensée matérialiste par excellence, et un siècle de marxisme laissent peu de place au sacré et aux préoccupations métaphysiques. Dans ce contexte, les inquiétudes de Bergson, Teilhard de Chardin ou Levinas constituent une exception au sein d’un flot ininterrompu de pensée matérialiste.

Au dogmatisme inquisitorial de l’Eglise succédèrent d’autres dogmes, comme ceux de la science du XIX° siècle, de l’anthropologie et de la psychiatrie allemande ou du “marxisme scientifique” en Union soviétique. Se cramponner aux idées reçues est bien commode, que ce soit dans le domaine de la philosophie ou de la science.

Dans ce cadre, la théorie de la relativité d’Einstein eut beaucoup de mal à s’imposer. Depuis l’avènement de la physique quantique et de la théorie de la relativité complexe, nous assistons à un intense bouillonnement d’idées, aussi passionnant qu’au moment où apparaît le De Revolutionibus Orbium Celestium (2) de Copernic.

Ces idées constituent un virage à 180° par rapport à la conception de la réalité dans laquelle nous vivons.

Curieusement, les nouvelles tendances métaphysiques émanent plutôt des scientifiques qui ont eu à étudier le monde des particules élémentaires que des spécialistes des sciences humaines. Il est curieux de voir à quel point ils se rapprochent de la philosophie orientale ou des idées exprimées par Ron Hubbard au début des années cinquante.Le terme Scientologie, inventé par l’humaniste américain L. Ron Hubbard, vient du mot latin scio qui signifie “savoir” ou “distinguer”, et du mot grec logos: “la raison même”, ou “la pensée intérieure”. Il désigne donc l’étude de la sagesse ou de la connaissance. Cela signifie “savoir comment savoir”. Plus précisément, la Scientologie se définit comme l’étude et le traitement de l’esprit en relation avec lui-même, les univers et tout ce qui est en vie.

Ron Hubbard a élaboré la Scientologie. C’est une religion qui fournit un chemin précis menant à une compréhension totale et certaine de sa vraie nature spirituelle et de ses rapports avec soi, sa famille, les groupes, l’humanité, toutes les formes de vie, l’univers matériel, l’univers spirituel et l’Etre suprême, ou infini.

(1) Au sens médiéval du terme, ensemble de tout ce qui existe.
(2) Traité d’astronomie, décrivant le mouvement des corps célestes dans le firmament et où il démontre que la terre tourne autour du soleil.

Écrit par : Diane Ethique | mardi, 10 novembre 2009 00:25

Je crois qu'aujourd"hui bouffon et sa clique auront explosé leur propre record de conneries en une seule journée,
Ecrit par : urbain | lundi, 09 novembre 2009 23:14

Une cerise sur le gâteau avec GB
http://www.lepost.fr/article/2009/11/09/1782998_sarkozy-contre-les-soviets.html

Curieuses tout de même, ces parodies ambigües réalisées pour BFM TV (chaîne plutôt pro-sarkozyste) : loin des attaques frontales des Guignols, elles moquent et (d'une certaine façon) flattent Sarkozy en même temps...

Écrit par : Ubi cuité | mardi, 10 novembre 2009 07:15

Grêve sur le RER A

Yves Jégo : "sans la loi sur le service minimum, ça aurait été pire"

mouarf

Écrit par : les grêves qui ne se voient plus se voient encore | mardi, 10 novembre 2009 08:13

ça vaut le feuilleton d'Albin Didon

Fillon à Berlin le 7 novembre 1989, à Paris le 8 novembre, à Berlin le 9 novembre, à Colombey-les-deux-églises le 9 novembre, à Berlin le 10 novembre...

http://www.liberation.fr/politiques/0101602068-chute-du-mur-la-bande-a-sarko-se-prend-les-pieds-dans-le-tapis

Écrit par : ça continue... | mardi, 10 novembre 2009 08:25

"Plus ça va, plus j’ai envie, du fonds de mon coeur et de ma conscience, de dire aux Français la vérité."
(Nicolas Sarkozy, lundi 2 novembre 2009)

Écrit par : Verbatim | mardi, 10 novembre 2009 08:29

Ecrit par : ich bin ein playlister ! | lundi, 09 novembre 2009 15:40

La réalité dépasse la fiction

Sarkozy : "wir sind Berliner"

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/20091109.FAP2490/nicolas_sarkozy_la_chute_du_mur_de_berlin_etait_une_lib.html

Notons le "Je suis le président français, vous êtes allemands et deux fois dans l'histoire du 20e siècle, nous nous sommes affrontés"

Je suis la France (à moi tout seul) ; vous êtes les Allemands (collectivement)

Écrit par : Verbe intime | mardi, 10 novembre 2009 08:40

"JE suis le président français, VOUS êtes allemands et deux fois dans l'histoire du 20e siècle, nous nous sommes affrontés"

Et voilà : Nicolas Sarkozy a gagné deux guerres à lui tout seul.

Écrit par : Verbe hâtif | mardi, 10 novembre 2009 08:43

Ecrit par : Ubi cuité | mardi, 10 novembre 2009 07:15

Je n'ai aucune dilection pour BFM TV mais si ils ont diffusé ça , on peut déjà apprécier un "grand bon en avant" , notamment par rapport à l'auto-congratulation narcissique et permanente des guignols, toujours sur le mode "tous des cons sauf nous" et reposant sur des clichés complaisants,franchouillards et parfaitement inoffensifs.
Grâce soit rendue à G.B. et ses acolytes pour cet "air frais" qui de mon point de vue réoriente la satyre dans la bonne direction , c'est à dire d'une part "le public" qui continue de gober pareilles inepties et de l'autre la médiacratie vautrée qui les fabrique et les fait circuler.

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 08:45

Le 9 novembre 1989, un dîner en ville avec des pingouins

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/international/19892009_le_mur_de_berlin/20091109.OBS7363/jacques_julliard__cest_vrai_nous_avons_eu_honte.html

Écrit par : ils se sont voilé la face | mardi, 10 novembre 2009 08:50

Ecrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 08:45

L'acolyte : Karl Zéro, je crois

Écrit par : ça tire | mardi, 10 novembre 2009 08:51

réoriente ... la satire ....
pardon (lapsus freudien ).

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 09:04

Tout passe, tout casse , tout lasse ....
Finalement, comme une lettre à la poste :
www.20minutes.fr/article/362151/France-Le-Senat-adopte-le-projet-de-loi-reformant-le-statut-de-La-Poste.php

Pendant l'enfumage la( le) casse continue .

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 09:09

Commémorations, suite : après l'hommage au dernier Poilu, l'hommage au dernier mort de la Der des Ders

http://www.liberation.fr/depeches/0101602195-en-memoire-d-augustin-trebuchon-l-ultime-mort-de-la-der-des-ders

Ensuite il restera le dernier mort par ordre alphabétique

Écrit par : Commé - morons | mardi, 10 novembre 2009 09:20

hier au soir, Soeur Thérèse.com réunissait 7 millions de télespectateurs.

Écrit par : oui mais, | mardi, 10 novembre 2009 09:30

Ce qui serait assez marrant c'est que ces 7 millions d'adeptes en sachent un peu plus sur Lavanent ( complètement allumée et zélote du complotisme mondial selon des "sources sures" et tout à fait fiables).
Dommage que ça ne soit pas tourné en public et qu'on ne puisse assister à un "coming out" en direct sur le modèle de celui de Tootsie ...

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 10:11

Ensuite il restera le dernier mort par ordre alphabétique

Ecrit par : Commé - morons | mardi, 10 novembre 2009 09:20

Plus simple que de commémorer le dernier suicide en entreprise.

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 10:18

HS
pour frère odm, s'il nous voit de là où il est ( dans les limbes extérieures , hors du net où il cherche son salut), je lui ai dégotté un ouvrage intéressant et un maître à penser plus convaincant que fulcanelli : priscillien :
www.editions-beauchesne.com/product_info.php?cPath=60_61&products_id=880

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 11:15

Message du collectif

Désolée pour le contretemps concernant le changement de billet mais un problème informatique (panne sèche de pc)diffère sa publication.

Écrit par : agathe | mardi, 10 novembre 2009 11:34

Bon re-message du collectif toute seule, je me suis trompée de jour, ça va... ça arrive !! ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 10 novembre 2009 11:50

Ecrit par : agathe | mardi, 10 novembre 2009 11:34
Ecrit par : agathe | mardi, 10 novembre 2009 11:50

Un troll essaie de jeter le discrédit sur agathe, mais nous ne sommes pas dupes

Écrit par : Collectif des lecteurs | mardi, 10 novembre 2009 12:10

Ecrit par : Collectif des lecteurs | mardi, 10 novembre 2009 12:10

J'adore ! ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 10 novembre 2009 12:41

@Urbain


J'ai lu un autre amateur de Marx :

http://restonscorrect.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/10/en-finir-avec-marx.html

Écrit par : Tong UMP | mardi, 10 novembre 2009 13:10

Un petit bol de bouillon pour la route ?

http://www.lepost.fr/article/2009/11/10/1784064_nicolas-sarkozy-nous-sommes-du-bouillon-nous-sommes-berlinois.html

Écrit par : Nous sommes tous du bouillon allemand | mardi, 10 novembre 2009 14:45

Mieux que "Sabotage à Berlin" de Raoul Walsh, "Sarkozy à Berlin" de Meriadeck

http://www.meriadeck.fr/post/2009/11/09/le-vrai-récit-du-voyage-de-Nicolas-Sarkozy-à-Berlin

Écrit par : Une production Warner Bros | mardi, 10 novembre 2009 14:55

La chronique de Stéphane Guillon, ce matin sur France Inter, vaut largement le détour

http://www.dailymotion.com/video/xb3jfd_humeur-guillon-le-mur-de-berlin_news

Écrit par : Collectif des mouarfs | mardi, 10 novembre 2009 16:05

Ecrit par : Collectif des mouarfs | mardi, 10 novembre 2009 16:05

Comme la plupart de ses chroniques ;-))

Écrit par : sarah | mardi, 10 novembre 2009 18:44

3 ou 4ème du genre...

www.youtube.com/watch?v=fWnD8Sgxky4

Écrit par : Pauvre Ganz | mardi, 10 novembre 2009 20:42

Ecrit par : Tong UMP | mardi, 10 novembre 2009 13:10

je ne sais pas si c'est un amateur, mais en tout cas il a pas bien compris ...

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 20:46

Ecrit par : Pauvre Ganz | mardi, 10 novembre 2009 20:42

pas mal.

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 20:55

hi hi

http://medias.lepost.fr/ill/2009/11/10/h-20-1784584-1257873984.jpg

Écrit par : Nicolas Cohn Bendit | mardi, 10 novembre 2009 21:50

Ecrit par : Nicolas Cohn Bendit | mardi, 10 novembre 2009 21:50

Bien aussi.

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 22:05

ho, ho ho ( le roi de la pantalonnade en action ):
www.dailymotion.com/video/xb3joj_bernard-kouchner-ministre-des-affai_news

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 22:11

On dirait que val et Hesse tienet mal leurtroupes ... :

www.dailymotion.com/video/xb3lz9_sarkozy-qui-abat-le-mur-de-berlin-p_news

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 22:18

tiennent mal leurs troupes
( je rigolais trop )

Écrit par : urbain | mardi, 10 novembre 2009 22:40

Forcément, Salmon nous cause de Ken marteleur :

"le président de la République fait converger histoire collective et histoire personnelle. C'est Nicolas Sarkozy, avec sa petite pioche, le jour de la chute du Mur de Berlin : au lieu de faire l'histoire, le politique la réécrit. Il est dans une logique de casting."

www.marianne2.fr/Salmon-Sarkozy-sur-le-mur-c-est-un-storytelling-modele_a182739.html

Écrit par : Marre tôt | mardi, 10 novembre 2009 23:35

Forcément, Salmon nous cause de Ken marteleur :
Ecrit par : Marre tôt | mardi, 10 novembre 2009 23:35

chacun dans son rôle, le storytelleur et l'analyseur de storytelleur

Écrit par : Clou | mercredi, 11 novembre 2009 07:01

@ albin didon

pour Monica Bellucci, le tarif c'est 190 000 euros

http://www.rue89.com/2009/11/10/quand-monica-bellucci-se-vend-a-la-dictature-ouzbeke-125516

Écrit par : Loulou Zbékistan | mercredi, 11 novembre 2009 16:15

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu