Avertir le modérateur

« In Diges't | Page d'accueil | Aimez-vous Merzbow ? »

mercredi, 16 septembre 2009

Assaut de panzers contre l'Internet citoyen !

Je suis parti sur la base d’un billet  passé relativement inaperçu, publié sur ce blog le 11 mai dernier …

En effet, hier, en lisant les réactions de nombreux politiques et autres sociologues ou journalistes (Henri Guaino, Patrick Devedjian, Éric Besson, Luc Chatel et autres petits poissons comme  Dominique Wolton), pas tous forcément de droite, suite aux répercussions de "l’affaire Hortefeux",  et notamment l’interview de Monsieur Jean-François Copé, qu’on dit promis à de très hautes responsabilités et qui souhaite débattre d’une future Loi sur les Libertés sur Internet visant comme de bien entendu  à les restreindre, j'ai immédiatement pensé à ce billet passé… Je vous renvoie ici et .


J’ai bien peur, en voyant le zèle que déploie  le député et maire de Meaux pour étouffer certaines vérités du Net, qu’il gaspille les quelques chances qu’il avait de parvenir à la fonction suprême en 2017. J’espère simplement  que tous les internautes se souviendront de ses déclarations actuelles.


En tout cas, cette volonté affichée du Pouvoir de vouloir maîtriser le Net ; comme il contrôle une bonne partie  (mais pas en totalité) de la Presse écrite, parlée et télévisuelle ; et ce, avec l'aval plus ou moins hypocrite de certains journalistes  aux dents longues, qui se verraient volontiers figurer comme les cadres et les heureux bénéficiaires de cette reprise en main de la Toile, n'augure rien de bon pour l'avenir du dernier espace d'expression libre,  partagé par pur hasard technologique, à égalité entre professionnels des médias et citoyens ordinaires...


Sur ce, projetons nous et observons concrètement, ce qu’il pourrait advenir d’un billet diffusé sur le Net dans un an, tant sur la forme que sur le fond en gardant à l'esprit que ce texte n'est qu'humour et dérision.

Pour l'instant.

 

1309017244.jpg

 

 

EN-TÊTE OBLIGATOIRE.

-------------------
Mercredi 15 septembre 2010
BILLET D’HUMEUR
Titre déposé à la préfecture : 2010, ou les bienfaits de la Loi Loopsi 1 dite « Loi Copé ».
--------------------
Mentions légales obligatoires (loi du 17 août 2010)
--------------------------------------------------------------------------
- Autorisation de publication du billet par le Ministère de l’intérieur, département "textes politiques" n° 20230509 AMX 674 délivrée le 20 août 2010.
- Licence Loopsi 1 n° 698354 ref/blogs-G57 depuis le 21 août 2010 pour 6 mois par le Collectif des NRV.
- Auteur : Dominique Susini
- Classification du Ministère de l'internet : humoriste séditieux de gauche (catégorie 732 PG)
- Permis d'expression publique sur un blog politique n° B 356 738. 49A (Loi du 17 août 2010) valable jusqu'au 21 février 2011 pour l'auteur du billet.
- Informations agrées par la direction de "20 Minutes" ( Loi du 14 août 2010)
-Responsable de la publication des billets de blogs sur "20 Minutes" : Monsieur Paul Hackmann

--------------------------------------------------------------------------------------

TEXTE.

Amis du Village, rappelez vous l’affaire Hortefeux qui avait enclenché la mise en chantier de cette salutaire « Loi Copé » : une petite vidéo mise en ligne sur le site du quotidien « Le Monde » avait suscité une polémique passionnée sans grand intérêt confinant à une attaque violente hystérique de la part  de nombreux internautes qui, à cette époque, confondaient  souvent liberté et lynchage public. Ainsi en est il du peuple, entité puérile et immature quand on lui laisse trop la parole ! (1er avertissement pour connotation ironique déplacée) Dieu merci, la LICRA et le CFCM, ces deux remarquables organismes appréciés pour leur hauteur de vue, leur dévouement et leur indépendance, ont admirablement blanchi cet illustre ministre qui a tant apporté à la Nation reconnaissante !

Que d‘excès médiatiques, que de torrents de haine, que d’insultes déversées sur certains cadres de la Nation qui voyaient leurs fonctions et leurs vies privées salies ignominieusement par toute cette plèbe populacière qui s’exprimait sans contrainte et sans limite avec une vulgarité inouie sur un média, Internet qui méritait mieux !

Notre presse officielle et ses journalistes professionnels qui savent si bien contrôler leurs sources et garder un avis particulièrement objectif sur les événement politiques, sont désormais seuls détenteurs du droit de donner mandats à certains internautes, de rédiger des textes dont ils seront responsables aux yeux de la Loi.

Avouons, Chers amis du Village des NRV, que grâce à cette Loi Copé, les discussions deviennent plus constructives, les attaques personnelles injustifiées et malsaines étant reléguées dans des alcôves dont elles n’auraient jamais dues ressortir, les pseudos étant interdits et toute critique injustifiée durement punie ; la vraie Liberté d’expression, celle qui consiste à commenter avec équité, celle qui oblige de se montrer constructif et objectif, rend notre exercice de blogueur particulièrement exaltant !

Car la liberté, c'est comme les Auvergnats, quand il n'y en a qu'un minimum, ça va ; c'est quand il y a trop de liberté qu'il y a des problèmes ! (2ème avertissement pour allusion ironique intolérable)

Bon Dieu ! Que n'avons nous pas été guidés plus tôt par nos élites républicaines !

 

D.S.


Addenda du Ministère de l'Internet, des Libertés Publiques et de la Prévention des Excès.


Dans le cadre de la Loi Loopsi 1 dite « Loi Copé », Le Ministère de l'internet a infligé 2 blâme(s) à Monsieur Dominique Susini pour son présent billet intitulé : 2010, ou les bienfaits de la Loi Loopsi 1 dite « Loi Copé ». Nous rappelons qu'au terme de 5 blâmes, nous supprimerons, lors d'une commission de discipline automatique et informatisée, son permis d'expression publique sur un blog politique pour une durée de 6 mois. En cas de récidive, une peine de 2 ans de prison assortie d'une amende forfaitaire de 12.560 € sera automatiquement administrée par la commission Copé-Devedjian  selon le réglement en vigueur. Aucun appel ne sera recevable.
Son Excellence
Jean-François Copé, Ministre de l'internet, des Libertés Publiques et de la Prévention des Excès.

 

By cui cui, l'oiseau amer...

Commentaires

Internet, c'est la barbarie.

C'est du hooliganisme :

http://www.20minutes.fr/article/347679/Monde-La-cyber-ironie-peut-envoyer-en-prison.php

Ouf, c'est en Azerbaïdjan. Ca n'arriverait pas en France, hein...




Internet est dangereux ; la preuve :

http://www.desirsdavenir.org/

Écrit par : Jean Azerbaïd | mercredi, 16 septembre 2009 08:15

Chronique du communisme qui vient :

"Une trentaine de cadres de haut niveau de la Société Generale ont démissionné pour fonder leur propre fond spéculatif, sur fond de pression en France en faveur d'une limitation des bonus pour les hauts dirigeants, affirme le Financial Times aujourd'hui."

Écrit par : Trop dur | mercredi, 16 septembre 2009 08:19

Ouf, une vidéo méchante que l'on ne verra pas sur Internet.
Encore moins à la télévision, bon média.

http://www.20minutes.fr/article/347873/Politique-La-video-de-Jean-Louis-Borloo-que-vous-ne-verrez-pas.php

Écrit par : Hips | mercredi, 16 septembre 2009 10:25

C'est un ramassis d'alcoolos, de racistes, d'incompétents...
...et je suis leur chef.

Écrit par : Le président | mercredi, 16 septembre 2009 11:22

C'est quoi ce blog, hein ?

http://droite.blogs.liberation.fr/alain_auffray/2009/09/lhumour-dhortefeux-le-second-degr%C3%A8s-dun-troisi%C3%A8me-couteau-.html

Écrit par : Le président | mercredi, 16 septembre 2009 12:40

http://www.politis.fr/rubrique60.html

Écrit par : Zergy | mercredi, 16 septembre 2009 15:20

l'audience de tous les blogs sur Internet : 0,00001% d'un média comme la Télé ?

Quand je pense qu'il y a de sombres connards qui me reprochent de chercher l'audience !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 18:40

Quand je pense qu'il y a de sombres connards qui me reprochent de chercher l'audience !

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 18:40

Écrit par : Sombre héros, pas sombre connard ! | mercredi, 16 septembre 2009 18:59

Ecrit par : Sombre héros, pas sombre connard ! | mercredi, 16 septembre 2009 18:59

J'aime cet humour...

Et ça aussi me fait rire...

http://minurl.fr/10or

Parce qu'avec 9 commentaires pour la journée...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 19:15

cui cui fit l'oiseau 19:15

C'est un peu court jeune homme.

http://tinyurl.com/oovexz

Adhérer à Désirs...... d'un nouveau design.

http://tinyurl.com/nkrhuq

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 20:00

"Si on ne repense pas le travail, il faut s'attendre à pire que des suicides".Le Monde, ce jour. Entretien avec Christophe Dejours, psychanalyste

Une personne peut en cas de détresse se suicider mais aussi retourner son arme contre ses collègues, sa hiérarchie ou saboter gravement l'entreprise ? Est-ce déjà arrivé ?

...

Ces cas sont-ils récents ?

" On a arrêté des sabotages au dernier moment. Mais je ne peux pas vous en dire plus, je suis sous le sceau du secret. Souvenez-vous de ce cas connu à la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritine), où une personne a cassé la 1ère tranche, puis la 2e tranche, puis la 3e tranche en une heure et demi. Il a failli détruire tout le centre de production nucléaire, alors qu'il y a des maîtres-chiens, des contrôles. Comment a-t-il fait ? Si ce n'est au moins avec la passivité des copains. Dans une autre centrale, le gars voulait découpler la centrale du réseau. S'il y était parvenu, la centrale aurait sauté. Ce sont des membres de la CGT qui lui ont "cassé la gueule" pour l'arrêter."


Embrassons-nous Folleville !

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 20:17

Polémique sur l'impossible dissolution de la Scientologie. L'Express ce jour.

" Dans Le Parisien, Jean-Luc Warsmann met en cause le parquet de Paris qui n'aurait, selon lui, pas vérifié que ses réquisitions de dissolution étaient toujours valides.

La déclaration du député UMP aurait profondément choqué les deux magistrats ayant travaillé le lourd dossier d'instruction. C'est qu'il n'y a eu aucune circulaire de la Chancellerie alertant les procureurs et la nouvelle loi de 140 articles, certes disponible sur Internet comme le souligne Warsmann, est difficilement compréhensible, même pour un juriste averti."

Décidément, Internet, ça l' fait pas !

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 20:29

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 19:15

Il est certain que le mode "humoristique" de ton billet était nettement moins spontanément perceptible ...
ça ressemblait plutôt, mettons ... à une rumination frustrée et vindicative ( à l'encontre d'adversaires putatifs dont en même temps ta propre déploration justifierait les reproches) .
mais dès lors que c'est sinon de l'humour du moins de l'ironie, naturellement :
HAHAHA

Écrit par : urbain | mercredi, 16 septembre 2009 21:06

Pardon , erratum : ça n'est du billet qu'il s'agit ( dont la tournure ironique ne fait aucun doute) mais de ton commentaire en forme de reproche aux "sombres connards qui te reprochent de chercher l'audience" ( ce dont chacun sait que tu te contrefiches).

Écrit par : urbain | mercredi, 16 septembre 2009 21:08

Ecrit par : urbain | mercredi, 16 septembre 2009 21:06

J'ai modifié mon dernier com... C'était juste avant ta dernière réaction.

Cela dit, mon cher ami, je ne me suis jamais fait d'illusions sur ce que je vaux.
Il n'existe pas un mec qui se déteste autant que moi et qui méprise absolument ce qu'il fait...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 21:10

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 21:12

Ça c'est drôle, en revanche !

Écrit par : Sly | mercredi, 16 septembre 2009 21:14

Ecrit par : Sly | mercredi, 16 septembre 2009 21:14

J'ai supprimé mon com après la rectif d'Urbain.

C'est un mince privilège accordé à ceux qui ont les clefs...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 21:22

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 21:22

T'inquiètes pas, je connais ça la suppression des commentaires !

Écrit par : Sly | mercredi, 16 septembre 2009 21:33

cui cui fit l'oiseau 21:10

Pardon ! Si tu savais à quel point je m'aime, tu dirais pas ça. Que celui qui s'aime moins moins que moi lève le doigt ( l'index ).

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 21:38

patrice | mercredi, 16 septembre 2009 21:38

( ça devrait pouvoir faire remonter les stats ça, non ? :-)

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 21:43

T'inquiètes pas, je connais ça la suppression des commentaires !

Ecrit par : Sly | mercredi, 16 septembre 2009 21:33


Je crois que tu abuses un peu, Joyeux !
Tu es régulé quand tu franchis des limites. C'est tout !

Si tu savais, sur le Web, combien j'ai pu être censuré ! Sans pourtant dépasser les bornes comme toi !

Et combien, je suis toujours censuré ! Inimaginable ! Et ce sont les mêmes qui donnent des leçons de démocratie à tout le monde (notamment les journalistes...)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 21:45

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 19:15

On peut préférer cette version :

http://www.wat.tv/video/chute-hortefeux-1sb5d_1sb5e_.html

Écrit par : Ganz | mercredi, 16 septembre 2009 21:50

Ecrit par : Ganz | mercredi, 16 septembre 2009 21:50

Merci, Tout.
Je l'avais vue chez BRP (un lien est dirigé vers lui dans mon billet en cliquant sur LICRA et CFCM)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 16 septembre 2009 22:11

patrice 21:38

Par exemple: j'aurais voulu comme mon père savoir jouer le la clarinette. Et ben, j'ai jamais consacré un moment à ça. Mauvais fils.

Pourtant... Bon , c'est pas vraiment à la mode comme d'autres trucs et, par exemple, et au hasard, les suicides à France Telecom mais des machins comme ça :

http://tinyurl.com/24hskq

...ça devrait donner envie non ?

( si je fais pas un buzz avec ça, j'escamote et je relaie avec: " qui c'est le plus censuré du Web ? " :-).

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 22:20

"Effectivement notre entreprise a lancé une mode vraiment trop super. Toute l’entreprise est mobilisée pour comprendre les raisons de cette tendance lourde et pour renforcer les actions fashion."

http://www.libeorleans.fr/libe/2009/09/chez-france-t%C3%A9l%C3%A9com-une-note-interne-sur-les-suicides-provoque-l%C3%A9moi.html

Écrit par : Hype | mercredi, 16 septembre 2009 22:30

patrice 21:38

Par exemple : j'ai longtemps travaillé à la poste et au moment de la séparation d'avec ce qui allait se nommer France Telecom, ben j'ai refusé de postuler ( de participer au rush ). Mauvais serviteur du bien public. Même, j'ai aussi fini par quitter la poste.

Pourtant...Bon , c'est pas vraiment à la mode ( sauf à Neuilly ) mais des machins comme ça :

http://tinyurl.com/l9dmfv

...ça devrait donner envie non ?

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 23:00

cui cui fit l'oiseau 21:10

Ecrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 21:38

N'importe quel psy, même débutant et sans expérience, vous expliquera que la déclaration déploratoire de sa propre détestation est une forme très achevée de narcissisme profond.

Écrit par : urbain | mercredi, 16 septembre 2009 23:09

urbain 23:09

Précisément. Et c'est bien pour cette raison que mon appel au concours de "quicétyquisehonnitleplusicibas" devrait bien marcher, au delà même je crois des chiffres que réalise mon concurrent le plus direct "quicétyquiveutgagnerdupognonenmasse".

Je me/nous promet un sacré succès. Me manque qu'un troisième déballage bien gore me concernant et ça devrait démarrer. Je cherche, je cherche.

Écrit par : patrice | mercredi, 16 septembre 2009 23:25

Badiou a pris la peine, dans sa belle rhétorique de clarté et distinction, d'expliquer deux trois choses fondamentales à cuicui et à nicks :
www.la-bas.org/article.php3?id_article=1734

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 08:40

J'attire spécialement l'attention de nos "socialistes en peau de chagrin" ( adeptes du capitalisme et du marché ) sur la dernière partie "conclusive" de l'entretien de badiou avec mermet , qui résume avec une belle clarté pédagogique et ironique ce que j'ai été incapable d'exprimer clairement ici.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 09:22

En parlant de radio...

"206, c’est un film et un combat : celui des salariés de Radio France Internationale."

http://www.rfiriposte.org/videos.html

Écrit par : 206 | jeudi, 17 septembre 2009 10:50

"sa propre détestation est une forme très achevée de narcissisme profond."
Ecrit par : urbain | mercredi, 16 septembre 2009 23:09

Encore un psychologue de bistrot...

Adresse à l'endroit d'Urbain : tu ne me connais pas ! Comment peux tu sortir de telles âneries sans m'avoir jamais approché ?

Ma présence au Village éveille t-elle chez toi autant de détestation que ça ?

Je sais que tu as toujours haï et attaqué violemment tous ceux qui te faisaient de l'ombre depuis des années (Sacha, Serval, Malbrouck, Off et des tas d'autres) parce qu'ils ne partageaient pas tes opinions...

Quelle tristesse d'observer à ce point la déliquescence mentale maladive d'un individu certain d'avoir toujours raison !

Tu me fais peur Urbain. Tu devrais néanmoins consulter, ne serait ce que pour la sérénité de tes proches...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 11:14

@ Urbain

Ah oui ! J'oubliais...

Je commence un peu à en avoir marre, dans ce blog, de me faire incendier systématiquement, alors que je m'investis (avec Agathe, bien sûr) à 100 % tant au niveau des billets que de la promo (ce que personne ne voit).

Alors, mon ami Urbain, au lieu de vomir à tout bout de champ, toi qui a l'insulte et le jugement pérempoire facile, montre nous donc un peu plus souvent ton talent épistolaire parce que un billet par mois, c'est une performance un peu légère pour un gus qui se prend pour un intello...

Au lieu de déverser tes miasmes nauséabonds, crée donc !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 11:30

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 11:30

+1

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 11:56

Internet est le dernier endroit où circulent les vidéos, il est normal de verrouiller cet espace. Parions sur une loi qui fera rentrer dans l'ordre ces débordements, ces accusations gratuites sur des personnalités politiques victimes d'odieuses cabales.
Bien vu Cui² ! ;-))

Écrit par : agatheouaiouais | jeudi, 17 septembre 2009 12:50

Ecrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 11:56

Asinus asinum fricat .

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 13:56

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 11:30

En dépit d'efforts très réels, j'ai un peu de mal, cette fois, à saisir l'humour et l'ironie de ces commentaires.
J'observe que patrice, à qui les mêmes observations (ironiques) avaient été adressées hier, puisqu'il semblait te rejoindre dans votre commune auto-détestation proclamée, semble quant à lui avoir mieux perçu et réagi au contenu :
http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/15/offensive-de-panzers-contre-cette-liberte-de-ton-sur-interne.html#c555414

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 14:05

Salut les amis, sans internet depuis le 30/08 je me repose dans ma campagne......j'ai comme l'impression de n'avoir rien raté.....

Écrit par : frère odm | jeudi, 17 septembre 2009 14:11

HS/ encore que

http://tv.lepost.fr/2009/09/16/1699135_mme-versini-defense-des-enfants-viree-selon-la-methode-france-telecom.html

Écrit par : nef | jeudi, 17 septembre 2009 14:55

sans internet depuis le 30/08
Ecrit par : frère odm | jeudi, 17 septembre 2009 14:11

Ce 30/08 marque très certainement le début du déclin de ce blog.

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 15:47

Faudra copé ça au montage lors du JT de France2 les gars...

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 17 septembre 2009 15:55

L'était pas entré dans les ordres !..dommage..

Écrit par : sarah | jeudi, 17 septembre 2009 17:04

@Urbain

Tu m'en vois désolé mais j'ai des convictions, il apparaît en effet que ce ne sont pas les tiennes. Badiou est respectable mais lui comme toi êtes incapables de formuler ce que l'émancipation de l'homme de lui-même entrainera comme organisation sociale. En ce sens , il est comme tu l'es irrecevable. Ne t'uses pas à me convaincre...

Écrit par : Nicks | jeudi, 17 septembre 2009 17:51

il est comme tu l'es irrecevable. Ne t'uses pas à me convaincre...
Ecrit par : Nicks | jeudi, 17 septembre 2009 17:51

Ils ne sont pas irrecevables, non mon cher Nicks ils sont tout simplement trop vagues, à dessein.

Suivez nous, disent ils aux foules subjuguées, pour créer un monde merveilleux qui va rompre avec cet univers en décomposition...

Franchement leurs arguments (Badiou-Urbain) ressemblent à s'y méprendre, à un projet religieux sectaire avec la promesse d'un monde meilleur sans explications pour y parvenir...

Hallucinant.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:21

La manif d'aujourd'hui :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20090917.OBS1435/automobile__besancenot_se_felicite_de_la_convergence_de.html

Voir la vidéo (notamment le mosaïste).

La cas de l'automobile est intéressant et symptomatique avec tout le cirque écolo, les subventions de l'Etat au secteur, les profits etc.

Écrit par : pavé | jeudi, 17 septembre 2009 18:25

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:21

D'ailleurs, autant, je peux être d'accord avec la plupart des analyses d'Alain Badiou (du moins de celles que j'ai lues et entendues) autant ses projets et ses embryons de solutions sont totalement nébuleux.

C'est bien le moins qu'on puisse dire !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:31

@ tous,

Demain, une excellente nouvelle : le retour de quelqu'un que j'apprécie particulièrement (ceci n'est pas de la dérision) et qui va sérieusement relever le niveau du blog ( là, je précède les lourdes réflexions d'Urbain avec mon humour coutumier).

Ne manquez pas ce moment : que ta collaboration dure mille ans et soit couronnée de cent fleurs , cher Villageois!

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:53

merci le piaf

Écrit par : Dieukit'M | jeudi, 17 septembre 2009 19:28

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:53

Le suspens est insoutenable...

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 19:50

Tu m'en vois désolé mais j'ai des convictions

Ecrit par : Nicks | jeudi, 17 septembre 2009 17:51

Ne t'en fais pas pour ça, narkozy aussi (a des "convictions"), ça ne le désole guère et même ça lui a réussi.
Mitterand , lui, quand on lui posait la question (de ses "convictions") répondait qu'il croyait "aux forces de l'esprit" (en réalité il croyait aux "esprits" tout court).
Donc, les "convictions" , tu vois, "ça ne mange pas de pain" et ça permet de répondre n'importe quoi en toute circonstance, pas de quoi en faire une histoire, et encore moins s'en désoler.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 19:58

Ecrit par : Nicks | jeudi, 17 septembre 2009 17:51

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:21

Vous pourrez dorénavant adopter un pseudonyme commun : "bouvard et pécuchet", vous y êtes presque ( bouvard et pécuchet se posaient encore quelques questions, eux, et reconnaissaient la difficulté de leur projet), il faudra juste un peu soigner le style.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 20:03

Urbain, c'est plus de 30 ans d'expérience dans le débusquement des sociaux-traitres. Quel métier !

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 20:07

Ecrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 20:07

Non c'est juste 40 ans "d'explications de texte" et au besoin de détection de la sottise.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 20:13

"...et qui va sérieusement relever le niveau du blog..."

Qu'est-ce qu'il a le niveau du blog ?

http://tinyurl.com/lv8c7x

Écrit par : patrice | jeudi, 17 septembre 2009 20:20

Ecrit par : patrice | jeudi, 17 septembre 2009 20:20

Il attend d'être relevé par l'anachorète imbibé et priapique, gourou des fascisto-sionistes complexés et ami des cochons.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 20:26

Demain c'est double portion de frites, Ivan Rioufol et le grand retour de frère odm. Ce 18 septembre, qui marquera les 7 ans et une semaine des attentats islamistes du 11 septembre 2001, est à marquer d'une pierre blanche.

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 20:41

8 ans et une semaine, plus exactement.

Écrit par : Sly | jeudi, 17 septembre 2009 20:42

Et voilà qu'un américain vient dire du mal de notre Bernard national :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20090917/14674/la-presse-anglaise-deballe-sur-kouchner

Ha, l'humanitarisme militarisé...

Écrit par : kk | jeudi, 17 septembre 2009 21:00

"incapables de formuler ce que l'émancipation de l'homme de lui-même entrainera comme organisation sociale."

Ecrit par : Nicks | jeudi, 17 septembre 2009 17:51

Désolé, mais ce passage-là est à se taper le cul parterre ! Car, cela revient à demander un programme. C'est délirant à quel point certaines personnes (surtout les mieux intentionnées) sont intoxiquées par l'idéologie du gain : "Hein, hein, hein ? qu'est-ce qu'on gagne ? Et, qu'est-ce qu'on perd ? Oui, mais, au moins avec ces guignols, on sait à quoi s'attendre..."

Mais, justement, ce ne sont que des faux-problèmes. La politique politicienne, avec l'appui des merdias, c'est l'ensemble des pratiques qui consistent à poser constamment des faux-problèmes (les élections, l'Etat, les lois), et de s'auto-congratouiller d'avoir trouvé des réponses "qui marchent" !

Or, ce qui est demandé à n'importe quel Sujet (fidèle), c'est de penser. Et, un programme, qui voudrait avoir de l'envergure, c'est le contraire de la pensée : c'est au mieux du calcul. Et, la politique des gestionnaires de tous bords, c'est le calcul de la somme des intérêts personnels, qui n'a plus rien à voir avec le bien-être général.

On peut encore le dire autrement. L'apparition de l' "homme nouveau" n'est pas quelque chose comme l'apparition d'un messie ; car cela relèverait du conte de fées. Le truc qu'on peut se mettre dans la tête, c'est que cet "homme nouveau", c'est vous, ou n'importe qui d'autre, ou du moins, celui qui veut commencer à se libérer de ses archaïsmes de raisonnement (de ses réflexes laborieux). C'est le Sujet, qui est capable de penser son Etre social avec les autres, malgré les autres.

Et tout le discours dominant va consister à liquider toute possibilité de penser, de raisonner. Vous avez vu, vous, un de ces distingués marioles, penser ? Non, et c'est justement fait pour ça : pour être "concret", "réaliste", et "agir". Alors, inutile de le relayer.

Or, quand on réfléchit un peu, on se dit l' "action politique" est une aberration, un contre-sens : ça ne reste qu'une recherche vaine d'accaparer un pouvoir illusoire. Le propre du politique, c'est la pensée. Le reste n'est qu'agitation. La politique s'occupe de l'opinion, et la pensée n'a cure de l'opinion. L'opinion, c'est la girouette, ou le sens du vent. Et là encore, c'est le contraire de la pensée.

Ou encore. Chercher à draguer l'opinion, c'est encore trahir l'Idée. Parce que l'opinion ne pense pas l'Idée ; au mieux, elle suit l'Idée, mais une fois qu'une autre idée, plus séduisante, apparaît, elle abandonne l'Idée initiale. A la limite, le seul programme pour le bien-être commun, c'est de faire penser l'opinion.

Et on voit bien que la Réaction n'hésite pas recourir aux moyens les plus bas pour anéantir la possibilité de penser son Etre social avec les autres : le politique.

Écrit par : buvard et PQ | jeudi, 17 septembre 2009 21:02

Ecrit par : nef | jeudi, 17 septembre 2009 14:55

Je cherchais à faire de ce sujet ma troisième intervention hier sur le mode du " que celui qui se déteste plus que moi lève le doigt; il gagne un carambar " mais j'ai pas trouvé. Et il était bien 23h30 et j'étais encore au bureau. Mais, bien nef de l'avoir présenté ici.

Sinon, Agathe, je prends pas le pari d'une loi qui ferait rentrer dans l'ordre les débordements internet. Au vu et à l'écoute de ceux qui en manifestent explicitement ou non l'intention, cette technologie me semble tellement passer au dessus de leur compréhension et de leurs savoirs que je crois bien qu'ils vont commencer de réfléchir, à l'expérience, peut être, et enfin, aux ratios mettant en rapport ce qui pourrait être à gagner et ce qui serait à perdre en légiférant. Ils sont cons, bornés, dans le camp de la réaction, mais je les sent pas prêts à toucher à ça avant longtemps.

Comme j'étais hier un peu primesautier, une mood que je ne croise pas souvent, et ce n'est pas plus mal, l'aveu de mon leadership dans la detestation de soi n'était qu'une tentative de soutien à cuicui qui me semblait bien désemparé, mais toutefois pas bien près de figurer ce que je pense de moi même parce que, et ça se voit, je ne pense guère. Et quand, ce peut être un long débat, dans lequel grâce et disgrâce n'emportent que peu l'une sur l'autre.

De fait, même si mes interventions étaient un peu moqueuses - non Jef t'est pas tout seul - j'ai tenté de ne pas valider, nominativement, le propos rapprochant auto-detestation et narcissisme. Et pour moi même, comme je l'écris quelques lignes plus haut...

Quant au fait qu'il n'y avait à la fin d'une bonne matinée que 9 commentaires sur le billet, et bien, il n'y avait 9 commentaires.

Écrit par : patrice | jeudi, 17 septembre 2009 21:07

"Il n'y avait que 9 commentaires"

Écrit par : patrice | jeudi, 17 septembre 2009 21:08

Nicks, gauchiste sur les Coulisses de Quatrem(is)er, social-traître pour les nrv (urbanisés)... Triste allégorie de l'éclatement de la gauche à un moment où faire front s'impose... On peut sans scrupule aucun laisser la social-démocratie s'échouer sur les récifs badgodesbergien et manifesteblairschroderiste (le seul fait que l'actif toxique de l'Elysée déclare que le marché n'est pas toujours la solution montre l'état d'agonie, pour reprendre un terme de Christopher Lasch, de la gauche acquise au néolibéralisme)... Il est dommage, en revanche, que LA gauche (sans qu'il soit besoin d'ajouter "de gauche", "réelle", etc.) ne trouve aujourd'hui l'unité que nécessite la défense (ou la reconstruction) d'un service public en état de décomposition et la réhabilitation, dans le secteur privé, du travail au détriment du capital (rendre le travail réellement payant au lieu de faire payer aux salariés la précarité pour tous issue des choix politiques néolibéraux). Je sais que cette dernière idée, sans doute trop keynésienne, te fera bondir Urbain... Mais l'une des limites de la pensée marxiste, me semble-t-il, réside dans sa vision assez monolithique de l'Etat, considéré (version Manifeste du PC ou Critique du Programme de Gotha et d'Erfurt) comme simple commis de la classe bourgeoise. On peut aujourd'hui (ce que fait Lordon) accepter cette approche pour le champ financier, qui a littéralement franchisé (à coup de lobbying intensif) le champ politique. Mais l'on peut également considérer, en s'appuyant sur le legs de Pierre Bourdieu, que l'Etat n'est au fonds qu'un métacapital, une "banque de crédit symbolique" capable de ce fait du meilleur comme du pire, c'est-à-dire de se transformer - comme aujourd'hui - en simple vecteur des politiques d'offre (voir Wendy Brown, "Les habits neufs de la politique mondiale", Neil Brenner "New States Spaces"ou Dardot/Laval "La nouvelle raison du monde") ou, comme hier, de produire des biens collectifs et des services publics. Contestes-tu Urbain les acquis des régies municipales de l'eau, des système de santé et de retraite, du salaire minimum etc. ? N'ya-t-il pas là matière à convergence pour s'opposer, ensemble, à la politique d'épicier que l'UMP nous sert à la louche ?

Écrit par : Oysterhead | jeudi, 17 septembre 2009 21:17

Il attend d'être relevé par l'anachorète priapique
Ecrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 20:26

Ce n'est donc pas le niveau du blog qui va se relever

Écrit par : la remarque de 21h23 | jeudi, 17 septembre 2009 21:23

Ci marrant comme changer de pseudo ne change pas l'écriture.

Écrit par : Tong UMP | jeudi, 17 septembre 2009 21:23

Le retour de la Trabi !

http://www.rue89.com/blog-allemagne/2009/09/17/allemagne-la-reunification-a-20-ans-la-trabi-renait

Les premiers commentaires (techniques) sont ravissants.



(Cohn Bendit chez Chabot : pitoyable)

Écrit par : Zu eng | jeudi, 17 septembre 2009 22:10

Ecrit par : Oysterhead | jeudi, 17 septembre 2009 21:17

"- « Observons ! » Et pendant quinze jours, après le déjeuner habituellement, ils cherchaient dans leur conscience, au hasard - espérant y faire de grandes découvertes, et n'en firent aucune - ce qui les étonna beaucoup. "

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 22:39

N'ya-t-il pas là matière à convergence pour s'opposer, ensemble, à la politique d'épicier que l'UMP nous sert à la louche ?

Ecrit par : Oysterhead | jeudi, 17 septembre 2009 21:17

Convergence ... vers quoi ?
La convergence est déjà faite : le capitalisme est "réformable" , c'est la même chose que "régulable" , que "moralisable" , etc ... il s'agit toujours de dire qu'il n'est pas question d'en sortir, et dans cet ordre là le marché est le quantum ontologique fondateur et indépassable.
Je suis en totale divergence avec tous ceux pour qui la "politique" n'est qu'un écœurante gestion des contraintes, aiguillonnée par une mauvaise conscience moralisatrice à l'égard du constat de leur propre impotence et incapacité à penser autre chose, autrement que ce ce qui leur est infligé.
Je n'en ai strictement rien à foutre de "m'opposer à la politique d'épicier de l'UMP", dès lors qu'il s'agit simplement de changer d'épicerie. Je préfère cultiver mes légumes.

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 23:01

Mais l'une des limites de la pensée marxiste, me semble-t-il, réside dans sa vision assez monolithique de l'Etat, considéré (version Manifeste du PC ou Critique du Programme de Gotha et d'Erfurt) comme simple commis de la classe bourgeoise.

Ecrit par : Oysterhead | jeudi, 17 septembre 2009 21:17

Interprétation fausse et très lacunaire. la conception de l'état chez Marx est totalement autre et autrement plus élaborée :

ftp://mse.univ-paris1.fr/pub/mse/cahiers2001/R01001.pdf

Écrit par : urbain | jeudi, 17 septembre 2009 23:20

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 17 septembre 2009 18:53

Et donnez-nous mille colombes et des millions d'hirondelles;-)))

Ecrit par : buvard et PQ | jeudi, 17 septembre 2009 21:02

+1000

Écrit par : nef | vendredi, 18 septembre 2009 12:36

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu