Avertir le modérateur

« LE REPENTI 2 : une série B interprétée par le sosie de Johnny. | Page d'accueil | Assaut de panzers contre l'Internet citoyen ! »

lundi, 14 septembre 2009

In Diges't

rebeyrolle1bis-91053.jpg

Augustin Le grand a disparu avec ses sans domicile fixe et leurs tentes. Les beaux jours détournent l'attention des médias et la nôtre. Le quota de drames s'estompe, la sordide comptabilité n'assure plus le chiffre.

 

Certains chiffres, ceux du chômage notamment, devrait interpeller les médias quant au lien direct avec ces situations dramatiques.

 

La précarisation de l'emploi engendre l'habitat précaire, les bidonvilles renaissent. Des familles de travailleurs pauvres, nantis au regard de ceux hébergés sous les tentes, sont contraints de vivre dans des mobil-home (le prix des loyers avoisinants gentiment les montants ponctionnés dans le béton).

 

Vous savez cela, nous le savons.

 

La becquée aux médias, aux journalistes rythme les préoccupations. De polémiques en pandémie, le silence orchestré autour de la question humaine tourne à plein régime. L'information se parcellise, des flux discontinus avec des accentuations aussi éphémères qu'ordinaires. Des buzz. Orelsan, l'exemple médiocre, a phagocyté toutes les actualités essentielles de sa période.

 

Les flèches décochent et atteignent toujours leurs cibles. Détournement massif de l'attention.

 

La manipulation divise, minimise, éloigne jusqu'à enfouir. Une certaine modernité dans l'utilisation des moyens de communication.

 

Puis une dose de préceptes du passé : Diviser pour mieux régner.

 

Les mouvements de foule sont dirigés, encadrés par des représentants syndicalistes absorbés par le pouvoir. Les « pseudos » opposants d'hier se voient confier les réformes les plus impopulaires. Rocard clame sa fierté de passe-plat du gouvernement concernant la taxe carbone. Besson s'enorgueillit de la tâche la plus basse. Un trait de génie, l'ex-socialiste dont les écrits enflammés fustigeaient sa propre future mission. Etc... Les électeurs chancelants s'y retrouveront tous. Un modèle d'Homme est apparu. Un comportement qui modèlera...

 

Un abîme.


La lutte pour la survie est devenue affaire individuelle.

 

Cet hiver, sans doute, les morts de froid tiendront sur quelques lignes.

 

 

 

 

Agathe

 

 

Commentaires

Allez un peu d'optimisme.Augustin et ses enfants vont surement revenir, mais ils ne vont pas forcément vous prévenir (vous) avant. C'est tout
Et il est impossible à une association de faire chaque semaine des coups médiatiques d'envergure pour sa cause.
Même Greenpeace ne le peut pas. Et puis il y a aussi un intérêt à cela: ne jamais "saoûler" l'opinion publique qui pourrait se retourner aussi pour x raisons.

Chaque chose en son temps.

Dimanche, nous avons eu notre lot de contrefeux avec le Eric Woerth qui tente, malgré la tentative ratée de Miterrand, de venir à la Fête de l'Huma, puis la non-signature de Besson pour le fichage ADN.
Histoire de faire parler d'autres choses et d'oublier la polémique "Hortefeux".

Écrit par : cpolitic | lundi, 14 septembre 2009 07:42

hélas je serai plutôt de l'avis d'agathe quand je vois le parti "communiste" français "inviter" un des plus décomplexés des nervis de bouffon à "débattre" à la fête de l'huma !
Sans doute s'agit il du modèle de "l'immense débat d'idée à gauche", toute la gauche ... jusqu'à Woerth !
Le plus accablant c'est d'entendre les protestations des cadres du PC à l'encontre de la "petite minorité" des perturbateurs, issus putativement des "ténèbres extérieures" ... de vipères lubriques du NPA probablement.
Etrange remise au gout du jour des vieux réflexes staliniens de l'appareil vermoulu et crissant de rouille. Même réduit à un insignifiante peau de chagrin sénile, le réflexe pavlovien est encore perceptible.
Toute cette charogne doit finir de pourrir sur pied, e"t seulement après qu'elle aura été balayée avec les restes poussiéruex de l'UMPS, alors on pourra enfin causer politique d'émancipation, on pourra commencer à relire Marx et lire ses épigones d'aujourd'hui. Il y en a je vous assure , et d'excellents. Là sont les "idées" que cette bande des demeurés séniles recherche désespérément après s'est acharnée à les récuser et les combattre depuis plus de trente ans.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 09:04

Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 09:04

Tout cela est bien injuste.
Voyez à nouveau la détermination, la menace de la "chaise vide" ; cela vous rappelle quelque chose ?

"Nicolas Sarkozy est prêt à quitter le G20, qui doit se tenir la semaine prochaine à Pittsburgh, si aucun accord n’est conclu sur les bonus. «S’il n’y a pas de décision concrète, je partirai», assure le chef de l’État. Une menace qu’il avait déjà brandie en avril lors du G20 de Londres à propos des paradis fiscaux, et qui, à ses yeux, s’est révélée payante."

Nous pourrions lui conseiller de partir, maintenant, définitivement, de tout quitter, avec infiniment plus de résultats...

Écrit par : remake | lundi, 14 septembre 2009 09:59

D' effets d' annonces en contre-annonces , de polémiques en démentis , d' alliances en trahisons , le tourbillon incessant des infos est difficile à digérer effectivement , même quand on a l' estomac solide M' Agathe ;-) .

On en ' oublie ' , et c' est le but , de traiter les problèmes sociaux majeurs et les inégalités qui se creusent toujours , en provoquant un véritable KO moral ( en attendant le réglement à OK Corral de Clearstream ).

Bonne semaine à toutes et tous malgré tout ;-)
Bataillez !

Écrit par : Alexou | lundi, 14 septembre 2009 10:23

J'étais à la fête de l'huma samedi et ce que j'en ai retenu n'est pas la fanfaronnade d'un personnel politique qui n'a plus de rôle à jouer mais le monde et l'envie de s'échapper un moment du tout marchand (même s'il est bel et bien présent).

L'union de la gauche ne peut se faire que sur un programme de gauche pas sur le seul objectif de vaincre la droite. Ce n'est qu'à cette condition que je soutiendrai le front de gauche.

Écrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 11:18

parfaitement HS, (encore que, nous sommes toujours dans le spectacle) mais un petit régal à vous faire partager...
http://ironie.free.fr/iro_139.html

Écrit par : Valdo | lundi, 14 septembre 2009 11:20

Où l'on reparle de Patrick Stefanini. Décidément !

Immigration : Besson enterre les tests ADN
http://tinyurl.com/qpx45r

Dans les commentaires

VISITEUR
13.09.09 | 17h56

C'est une sage décision ,Il existe suffisament d'obligations en matiere de regroupement familial : notamment logement correspondant à la taille de la famille, salaire stable au moins égale au SMIC, durée des procedures ! UN amendement infamant reservé au pays du Sud concocté par le député vauclusien Mariani qui drague les électeurs FN avec la complicité de Stefanini du ministere de l'immigration ! Celui-ci par la grace de Sarkozy a été parachuté prefet d'Auvergne à la demande d'Hortefeux.

Écrit par : patrice | lundi, 14 septembre 2009 11:30

Ouf !

"Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, a affirmé lundi 14 septembre sur France 2 que la loi sur le recours aux tests ADN pour vérifier la filiation des candidats à l'immigration, a été votée et doit donc être appliquée."

Écrit par : Jeff | lundi, 14 septembre 2009 11:48

Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 11:18

On dirait du sarkozy ( voir le com plus haut à propos de pittsburgh) .
Pas étonnant de ta part : la gauche capitaliste et libérale, adepte du marché, c'est certainement le genre d'idées neuves (et qui te sont chères) qu'a du apporter Woerth.
y'avait deep purple aussi, y parait , mais c'était samedi ...

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 11:48

au fait : HS et message personnel pour albin didon : y'a un superbe vélo à ta disposition (à jaurès), nef t'expliquera.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 11:51

Ecrit par : cpolitic | lundi, 14 septembre 2009 07:42

Pour donner pour les SDF : Tapez 1
Pour les enfants maltraités : Tapez 2
Etc ...

Ce système serait susceptible de générer ce type de messages entre deux pub.

Mea culpa, billet fait en catastrophe et sûrement pas très clair, je ne déplore pas l'absence de gros titres ou la médiatisation de certaines associations mais leur utilisation ponctuelle.

Écrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 13:18

Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 09:04

Indigeste. L'Homme de demain, les 4 Fantastiques : Elastic man.

Écrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 13:21

Ecrit par : Alexou | lundi, 14 septembre 2009 10:23

Clearstream, ah oui ! J'avais oublié ;-))

Bisous.

Écrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 13:26

@Urbain

J'y suis allé samedi, j'ai donc pu voir et entendre Deep Purple.

J'ai toujours considéré que le rôle des partis de gauche assumée était de tirer les réformistes vers eux, de faire pression sur eux en captant suffisamment de voix.

Encore une fois le préalable à une Union de la gauche, c'est le programme, pas l'Union. Pour le reste, je me fous bien de tes objections. L'émancipation, ça ne veut pas dire grand chose pour moi et on ne peut pas dire que tu as su la présenter sous son meilleur jour.

Écrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 13:29

Ecrit par : Jeff | lundi, 14 septembre 2009 11:48

http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/09/14/Commentaire-de-texte

Écrit par : Météolasse | lundi, 14 septembre 2009 14:25

Coup classique umpiste :

"Il faudra qu'un jour ou l'autre qu'on assume un débat public sur internet et la liberté".
"Cet immense espace qu'est internet, dans lequel on peut finalement diffuser n'importe quelle image, la tronquer dans tous les sens…".
"J'ai pensé à ceux qui font votre métier, ceux qui sont preneur de son, cameraman, reporter... qui font des vrais reportages… Là, on a été sur autre chose."
(JF Copé)

Les vrais reportages fais avec de vrais journalistes, avec de vraies caméras, de la vraie complaisance, avec de vrais ministres qui ne disent rien de vraiment raciste. Le vrai journalisme.

Écrit par : la transparence c'esle totalitarisme et inversement | lundi, 14 septembre 2009 14:40

Un peu d'optimisme: Les Yes men dont demain soir sur Arte...

Écrit par : Valdo | lundi, 14 septembre 2009 14:59

Et contre Hadopihihihi :

http://www.laquadrature.net/fr/generation-hadopi

Écrit par : Contre Hadopi2 | lundi, 14 septembre 2009 15:20

L'émancipation, ça ne veut pas dire grand chose pour moi.

Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 13:29

CQFD
( alors cesse de te préoccuper de "l'union de la gauche" ou d'un hypothétique programme ( de Gotha ?) et va donc rigoler avec baissons et compagnie ).

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 15:49

Ecrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 13:21

tu m'expliqueras .

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 15:56

Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 15:56

Jusqu'à Woerth. Rocard, Besson, souplesse, elasticité et contorsions. L'homme de demain est fantastic !

Écrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 16:10

Encore une fois le préalable à une Union de la gauche, c'est le programme, pas l'Union
Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 13:29

Mouaih, encore faut-il s'entendre, donc être unis, pour établir un programme...de gauche.
Y'a du boulot !

Notamment avec le PC ( allez, je me lache ;-)...
@Urbain : Désolée de te dire que tu planes ( enfin vous planez, devrais-je dire..) quelque peu dans les belles idéologies Marxistes et ses dérivés, tu t'adresses aux intellectuels de gauche, à une certaine élite... mais hélas, concrétement parlant, le militant PC de base (qui devrait pourtant être en phase...) est souvent, complétement "bouché" ( pour être sympa..)...

Écrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 16:10

Ecrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 16:10

Normal pris en sandwich entre Deep et J. Clerc, l'écho brouille l'écoute (contrepèterie) ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 16:15

@Urbain

Désolé grand ayatollah, mais je fais ce que je veux. J'ai déjà presque vécu la moitié de ma vie si l'on tient compte de l'espérance de vie moyenne et je n'ai pas envie d'attendre tranquillement la survenue de l'homme émancipé de lui même (il faudra me dire comment cela se traduit sociétalement, puisque ma petite provocation sur l'autogestion qui n'était bien entendu pas anodine, n'a entrainé qu'un laïus de plus sur mon opacité à la vraie foi marxiste).

Il y a aujourd'hui des choses qui peuvent rendre ce monde largement plus vivable et dont j'ai souvent parlé ici, des choses que la social-démocratie a renoncé à défendre. Il faut faire en sorte qu'elle ne puisse plus faire autrement que de les défendre à nouveau. Ici se situe le champ de la radicalité et son objet...

Écrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 16:24

@Sarah

Oui y a du boulot mais quand je parle programme, je ne parle pas électoralisme. On sait tous que le Pc s'accroche à ses élus quitte à draguer le PS sans vergogne pour les préserver. Sur ce point, je n'aurai pas d'indulgence...

Donc Union de la gauche sur un programme clairement à gauche sinon stratégie de la pression électorale qui fera exploser le Ps s'il ne s'y soumet pas. Vu son état, il ne reste pas beaucoup de boulot. Encore faut-il maintenir le cap...

Écrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 16:40

Vous y croyez vraiment, à ça ?

"Donc Union de la gauche sur un programme clairement à gauche sinon stratégie de la pression électorale qui fera exploser le Ps s'il ne s'y soumet pas."

Écrit par : ha... | lundi, 14 septembre 2009 16:46

@Ha

Vous y croyez vous à l'homme nouveau ?

Écrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 17:38

Ecrit par : agathe | lundi, 14 septembre 2009 16:15

;-)

Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 16:40

Les photos parlent...
Inquiétant, non ? :-}

http://www.lexpress.fr/actualites/1/fete-de-l-humanite-buffet-lance-un-appel-a-toute-la-gauche-et-recoit-aubry_786420.html

Écrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 17:40

Ecrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 16:10

Complètement en désaccord avec toi sur ce point, ce qui ne te surprendra guère. Je connais personnellement des (nombreux) militants, notamment du PC, qui sont tout sauf "bouchés" et que les mièvreries candides de notre néo-libéral honteux ( voir un peu plus haut) feraient certainement ricaner.
Ceux qui "planent" sont ceux qui refusent d'affronter des réalités concrètes au nom du "réalisme", qui pensent que débattre avec le PS ou l'UMP va leur apporter "des idées", et qui veulent de la "justice sociale" sans savoir même ce que c'est que l'émancipation.
Cela dit ça plane ... très bas.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 17:50

Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 16:40

Mais mon pauvre nicks un "programme clairement à gauche" te ferait avaler ta carte d'électeur !
Y'a pas plus de capitalisme que de marché "à gauche", on n'y joue pas à la marchande et on comprend prafaitement ce que veut dire Marx quand il dit :

"L'homme ne fut donc pas émancipé de la religion; il reçut la liberté religieuse. Il ne fut pas émancipé de la propriété; il reçut la liberté de la propriété. Il ne fut pas émancipé de l'égoïsme de l'industrie; il reçut la liberté de l'industrie."

E-MAN-CI-PA-TION !

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 17:53

Clairement à gauche :

"Nicolas Sarkozy a plaidé lundi 14 septembre pour un changement de la mesure du progrès économique et social, dénonçant la "religion du chiffre" actuelle, et indiqué que la France proposerait à l'Europe et aux organisations internationales de changer leur appareil statistique.
"La France se battra pour que toutes les organisations internationales modifient leurs systèmes statistiques (...) la France proposera à ses partenaires européens que l'Europe donne l'exemple. la France va adapter son propre appareil statistique en conséquence", a déclaré le président lors d'un discours à l'université de la Sorbonne."

Écrit par : Claire Manhague-Hoche | lundi, 14 septembre 2009 17:58

champ de la radicalité et son objet...

Ecrit par : Nicks | lundi, 14 septembre 2009 16:24

En parlant de radicalité, une petite analyse du "projet" du PC en 2005.

http://www.lariposte.com/Les-limites-du-reformisme-anti-liberal-378.html

Écrit par : nef | lundi, 14 septembre 2009 18:05

Ceux qui "planent" sont ceux qui refusent d'affronter des réalités concrètes au nom du "réalisme", qui pensent que débattre avec le PS ou l'UMP va leur apporter "des idées"
Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 17:50

C'est ce que fait MG Buffet !!! (@Nicks) avec l'accord de Mélenchon ? ...pas OK avec ça !

Pour le reste : on ne doit pas connaitre les mêmes...

@+

Écrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 18:27

oubli :

Si ! Tu planes dans tes hautes sphères !

Écrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 18:29

Qui c'est ce gars, baracobama, qui fait un discours, historique qu'ils disent, à Wall street, hein ?
Et mon Stiglitz, il sent le pâté ?

Écrit par : Vot' président | lundi, 14 septembre 2009 18:32

Il y a là quelque chose "d'étrange".

Lobbying, infiltration, "accident"..?

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-impossible-dissolution-de-la-scientologie_786625.html

Evidemment, l'Hortefeux fai(sai)t plus de bruit.

Écrit par : Bravo Jean-Luc | lundi, 14 septembre 2009 18:45

Ecrit par : sarah | lundi, 14 septembre 2009 18:27

Sur que les "miens" sont pas au parti de gauche ... ni dans les hautes sphères d'ailleurs.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 19:42

Ecrit par : nef | lundi, 14 septembre 2009 18:05

Un bon lien informatif pour sarah qui semble ne pas connaître de militants ( y compris au PC) qui ne seraient pas "bouchés", et quelques observations à méditer par notre niais de service.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 20:03

Patrick Balkany, les Yes Men, la misère. Vu mille fois, pas récent, mais en ces temps de diète, ça reste très savoureux.

http://tinyurl.com/2vdyfv

Écrit par : patrice | lundi, 14 septembre 2009 20:15

Et puis:

Misako Ichimura et bien d'autres.

Chocolate in a Blue-Tent Village: Letters to Kikuchi from the Park
http://kyototto.com/english/

Living in the Park:
http://www.xcp.bfn.org/jesty3.html

Écrit par : patrice | lundi, 14 septembre 2009 20:20

Ecrit par : Claire Manhague-Hoche | lundi, 14 septembre 2009 17:58

Les statistiques seront pilotés par ouaiouais ?

Écrit par : agatheouaiouais | lundi, 14 septembre 2009 21:19

Oups pilotées !

Écrit par : agatheouaiouais | lundi, 14 septembre 2009 21:20

Un peu léger...

Vidéo : Hortefeux exprime ses "regrets face à une polémique inutile et injuste".

Écrit par : Monsieur Plus | lundi, 14 septembre 2009 21:20

Dans les commentaires quant à:

...la "religion du chiffre"

Xavier B.
14.09.09 | 17h52

Déjà, il n'aimait pas les lettres... Que va-t-il rester à cette aimable garçon ?

jacklittle
14.09.09 | 15h55

Ah,ce type il est époustouflant,il nous sort de son chapeau autant de lapins qu'il veut. Ce n'est pas un chapeau mais un clapier! Quel mec !!!!!

Écrit par : patrice | lundi, 14 septembre 2009 21:21

-Selon vous, de quand date le changement (de philosophie et d’ambiance) (à France Telecom)?

Véronique : Tout cela a commencé dès le début de la privatisation, en septembre 2004.

http://www.20minutes.fr/article/347287/France-France-Telecom-Tout-cela-a-commence-des-le-debut-de-la-privatisation.php

Écrit par : Joies de la privatisation | lundi, 14 septembre 2009 21:40

Il y en a qui se pose des questions idiotes (en plus d'écrire Stiglitz incorrectement) :

"Commission Stigliz : Nicolas Sarkozy a-t-il vraiment décidé de changer de politique ?"

http://jeanmarcelbouguereau.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/09/14/commission-stigliz-nicolas-sarkozy-a-t-il-vraiment-decide-de.html


La droite patine en cette rentrée. C'en est assez émouvant.
Pourvu que tout soit rentré en ordre pour le rendez-vous historique de Pitsebeurgue.

Écrit par : Question con | lundi, 14 septembre 2009 21:45

2 papiers provenant du journal de centre-droit Marianne.

Le PS, le PC, le Parti de Gauche... et le NPA :

http://www.marianne2.fr/Melenchon-dans-la-main-de-Besancenot_a182095.html
http://www.marianne2.fr/Melenchon-desespere-la-base-communiste-prefere-le-PS-au-NPA_a182086.html

Jolie tambouille.

Écrit par : Souper fin | lundi, 14 septembre 2009 21:50

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/09/15/df413fd6-a165-11de-81fc-b58b418b65cd.jpg

'tain, qu'est-ce que je fous là ?

Écrit par : BH | lundi, 14 septembre 2009 22:05

Ecrit par : BH | lundi, 14 septembre 2009 22:05

Hortefeux, demission !!

Écrit par : Sly | lundi, 14 septembre 2009 22:17

Ecrit par : Souper fin | lundi, 14 septembre 2009 21:50

Bensaïd avait très clairement évoqué ce problème "de fond" lorsqu'il était venu ( voir les vidéos) , de la configuration politique actuelle "à gauche", et à propos précisément des élections à venir et des "jeux d'alliance".
Comme disait l'autre "il ne faut pas avoir peur d'être minoritaire"; c'est nettement mieux que de disparaître, inéluctablement, comme sans doute assez vite le PC, et après lui le PS du moins dans sa "configuration" actuelle.
Le parti de gauche fait de bric ex-communistes, de broc ex-PS, et d'un assemblage improbable de nicks de tous bords aggloméré par une commune et totale désorientation politique et déréliction intellectuelle et théorique n'a guère de perspective électorale ( or ce sont les seules qu'envisage ses dirigeants ) en dehors d'alliances fortement aléatoires, que ce soit à droite avec le PS ( via le PC!!!) ou à gauche avec le NPA qui est lui même affecté d'incohérences sociologiques et intellectuelles indéniables, que Bensaïd a eu l'honneteté de ne pas éluder.
Mais tout cela ne doit surtout pas nous désespérer car ça n'a d'incidence que dans le champ électoral qui, de toute façon n'offre lui-même que la perspective de la désillusion. Sur ce dernier point , et en malgré qu'on peut en avoir Badiou avait parfaitement raison.
Intéressons nous au champ social, au champ des luttes, un "théatre des opérations" qui non moins inéluctablement va s'animer et se détacher de tous les relais politiques inconsistants et disqualifiés.

Écrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 22:31

Un bon lien informatif pour sarah qui semble ne pas connaître de militants ( y compris au PC) qui ne seraient pas "bouchés"
Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 20:03

Ne te fais pas de soucis pour moi, cher Urbain, j'ai des amis militants PS, NPA, PG et PC ( qui ne sont pas TOUS "bouchés", pour rappel: j'avais écrit "est souvent"...nuance...)... ils sont, par contre, tous, dégoutés par la situation actuelle.

Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 22:31

Exact ! hélas...
Mais:
..."Intéressons nous au champ social, au champ des luttes, un "théatre des opérations" qui non moins inéluctablement va s'animer et se détacher de tous les relais politiques inconsistants et disqualifiés."...

A développer , ce que tu ne fais jamais, sur ce sujet, étonnant, non ? :-}
Une révolution... ou une "bonne" petite guerre ?

Écrit par : sarah | mardi, 15 septembre 2009 01:43

A développer ,[...] Une révolution... ou une "bonne" petite guerre ?

Ecrit par : sarah | mardi, 15 septembre 2009 01:43

"Développer" ... quoi ?
Le champ social se déploie de lui-même, devant nous, avec nous, et c'est lui qui "se" développe et nous "fait" et non pas l'inverse. La seule manière que nous avons d'y "jouer un rôle" ( dans ce "théatre des opérations") c'est de comprendre et assumer ce qu'est ce "nous" , cet "être social" dont nous sommes faits, et de clarifier pour chacun sa situation à l'égard de ce "nous",en commençant par ce que "nous" sommes et faisons, individuellement et collectivement, au quotidien. Et dans ce contexte bien réel et bien concret les questions affrontées , les décisions à prendre ne se posent pas en termes de "révolution" ou de "guerre", mais de "que faire" ( ou souvent que NE PAS faire) et pourquoi, et comment.
Que faire aujourd'hui ça n'est assurément pas "clair" ou évident, mais ça ne l'a jamais été et les "bonnes" décisions, dans l'histoire, furent le fait de bien peu.
Une chose est parfaitement claire en revanche, et l'histoire récente a été une parfaite leçon à cet égard : le démocratisme représentatif, c'est à dire l'électoralisme comme (seul) horizon politique, est une impasse sordide. raisonner en terme de "gain" ou de "victoire" électorale est une vaine chimère qui ne produit que désillusion et désespoir.
Je peux t'assurer que je m'implique très fortement dans mes pratiques sociales quotidiennes, que je crosie, fréquente, discute et participe à pas mal de choses avec beaucoup de monde, la grande diversité des chalands mais aussi ( et ce sont souvent les mêmes) toute la "communauté" de proximité : des vieilles dames seules qui perdent la mémoire, aux gamins que m'envoient les "formateurs", en passant par les artistes, les les intellos,le maire, les attachés culturels de delanoé, les commerçants, les associations et les garçons de café;
et je n'ai pas à en faire le compte-rendu ici, mais si l'envie te prend de venir vérifier, tu constateras qu'elles ( mes pratiques sociales) sont essentiellement orientées par une volonté d'émancipation individuelle et collective, qui pour moi est tout sauf un vain mot dépourvu de conséquences concrètes.

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 08:35

gb présente une lettre adressée par les familles des victimes de l'attentat de Karachi au Président de la République :

http://www.lepost.fr/article/2009/09/14/1696430_les-familles-des-victimes-de-l-attentat-de-karachi-interpellent-le-president-sarkozy-et-lui-demandent-de-les-recevoir.html#xtor=AL-235

Écrit par : revenir | mardi, 15 septembre 2009 08:50

gb, oui on l'aimais, on l'aime toujours , pour ça .

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 09:12

Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 20:03

4 ans après, le programme n'est toujours pas établi et l'on recommence tables rondes et débats. On "navigue toujours à vue". Les élections régulières font un coup d'état permanent sur le programme.

Une vraie boucle de moebius, en raison des alliances nécessaires aucun programme clair ne peut sortir, mais on s'accroche aux petites lueurs qui brillent au loin, Die Lincke... Faible lueur qui éclaire mollement les travailleurs de Conti qui vont perdre leur boulot, les banquiers allemands qui se goinfrent aux frais de l'état fédéral, Barroso et Trichet qui se tapotent le ventre avec suffisance, les immigrés traités comme des chiens dans toute l'Europe... Une alternance sans alternative qui renforce le désespoir, crée l'impuissance et la soumission durable. Même un salarié de France-Telecom n'est pas sur que cette alternance reviendrait sur la vague de privatisation qu'elle avait elle-même engagée en vertu du sacro-saint principe fondamental européen de concurrence "libre et non faussée".

Écrit par : nef | mardi, 15 septembre 2009 10:30

Une alternance sans alternative qui renforce le désespoir

Ecrit par : nef | mardi, 15 septembre 2009 10:30

Il y a du désespoir si on espère quelque chose de ce coté, or et c'est le constat qu'il faut assumer : il n'y a RIEN à espérer de ce coté .
Pas facile à admettre par ce qu'on a beaucoup de mal à imaginer "que faire" si ça n'est pas "élire" des gens réputés "changer la vie" ... à notre place... tant nous nous sommes accoutumés à cette réduction de la vie politique et de la représentation des rapports sociaux.
Cette forme de pseudo démocratie est morte, il reste à l'enterrer, et pour certains à en faire le deuil.

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 11:06

[HS/ Ecrit par : urbain | lundi, 14 septembre 2009 11:51

"nef t'expliquera"
- Toujours pas eu d'explications :-]

Au passage, nef - si tu traînes dans le coin -, comme prévu, je suis allé voir "Un prophète" de Jacques Audiard... Comment dire ? Mouais... pas si "bon" que ça ("bon" selon la critique ordinaire ; et même certains blogueurs que j'apprécie), mais pas si mauvais, non plus... Ou si l'on veut, un très bon film pour pour les "Dossiers de l'écran". Allez, soyons rentre-dedans, hein :-] : filmé comme un cul (foutue caméra à l'épaule pour faire 'reportage'), avec deux ou trois scènes chocs. Sans oublier que son propos est finalement assez dégueulasse (m'étonne pas que ça ait du succès dans la social-démocratie), puisque ça pose la question "Comment s'en sortir" : bah, en étant une jolie pourriture, qui s'intègre très bien dans tous les milieux, et qui profite du système. "Prophète" ? Mais de quoi ? "Profite", il veut dire ? Ou encore, il a "vu" la biche se faire éclater, bon, mais alors, la biche, c'est lui à la fin... Un film qui fait parler (qui fait aller le "public" dans les salles), mais qui n'apporte rien (en tout cas, pas à moi).

Fin du HS/

A part ça, oui, Agathe : cette année, les mêmes (enfin, c'est jamais les mêmes vraiment, hein) vont encore morfler, et les planqués vont encore se bâfrer. Soyons patients : avec un peu de chance, ils ne vont pas tarder à flipper à leur tour...

Écrit par : albin - didon | mardi, 15 septembre 2009 11:08

http://www.numerama.com/magazine/13916_2-tribune-internet-notre-dernier-espace-de-liberte.html
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/53034.htm

Écrit par : Zergy | mardi, 15 septembre 2009 11:30

Ecrit par : albin - didon | mardi, 15 septembre 2009 11:08

C'est ce que je craignais ;-))

Écrit par : agatheouaiouais | mardi, 15 septembre 2009 11:52

Ecrit par : albin - didon | mardi, 15 septembre 2009 11:08

pour le hs réputé expliqué par nef, envoie un mail à la librairie.

Pour le audiard , à la différence d'agathe ça n'était une "crainte" mais une présomption assez assurée .
Comme tu l'as parfaitement interprété, avec ce genre de produit on est bien dans la "social-démocratie" , juste un (tout) petit peu transgressive et esthétisée.
Privilège de l'age : je ne me déplace même plus pour le vérifier.

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 13:13

Ecrit par : albin - didon | mardi, 15 septembre 2009 11:08

Merci Albin.
(pour le vélo j'ai pas bien compris non plus, mais dès qu'il y a plus de deux boulons je suis tout de suite dépassée par la conversation - ce qui peut paraître paradoxale pour une "camionneuse";-))))))


avec un peu de chance, ils ne vont pas tarder à flipper à leur tour...

Est-ce que tu as une chance de gagner au loto en ne jouant jamais ?
La chance n'est pour rien là-dedans. Il va falloir lui casser les deux bras et également la bourrer de coups de lattes dans les côtes cette sXXXXX de chance. PXXXXX de mXXXXX.

(que l'on m'excuse pour ce langage imagé mais j'ai une réputation à tenir auprès de notre junior)

Écrit par : nef | mardi, 15 septembre 2009 13:40

@Urbain

Oui agir chacun de son côté, prendre ses responsabilités et son destin en main ça me rappelle quelque chose mais quoi...

Écrit par : Nicks | mardi, 15 septembre 2009 14:38

Nicolas Sarkozy : "Tout le monde sait que les tests ADN ne servent à rien."

http://www.20minutes.fr/article/347611/France-Nicolas-Sarkozy-Tout-le-monde-sait-que-les-tests-ADN-ne-servent-a-rien.php

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/ameriques/20070424.OBS3899/un_200eme_condamne_innocente_par_ladn.html

Écrit par : je sais que les deux contextes sont différents mais la coîncidence est amusante | mardi, 15 septembre 2009 17:45

pitaing, ya plein de nouveaux que je connais même pas ici.....

Écrit par : frère toc odm | mardi, 15 septembre 2009 18:08

Nicolas Sarkozy : "Tout le monde sait que les tests ADN ne servent à rien."

Ah le con ! comment on va pouvoir vendre "Les Experts" avec des déclarations pareilles ?!

Écrit par : Une télé de maçon | mardi, 15 septembre 2009 19:19

"Tout le monde sait que la taxe carbone ne sert à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:37

"Tout le monde sait que Hadopi ne sert à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:38

"Tout le monde sait que la loi pénitentiaire ne sert à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:38

"Tout le monde sait que Hortefeux ne sert à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:39

"Tout le monde sait que Fadela Amara ne sert à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:40

"Tout le monde sait que je ne sers à rien."

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:40

CQFD


Nicolas Sarkozy a qualifié aujourd'hui de "choix historique" la taxe carbone, "une grande réforme" qu'il a comparée à la "décolonisation", à "l'abolition de la peine de la peine de mort" et à la "légalisation de l'avortement", selon des députés UMP.

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:44

Ecrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 20:44

Il a oublié hadopine dans sa liste de comparaisons ?

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 21:33

@ agathe
J'avais pas tout de suite identifié l'illustration de ton billet, je suis impardonnable ...

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 21:36

Dans les commentaires :

12. Posté par bidochon le 15/09/2009 10:13

Monsieur Sarkozy a toujours su que les vieilles nations sont bâties sur autre chose que de l'éphémère. De là où il domine, Monsieur Sarkozy observe un horizon dégagé. Il est comme de Gaulle (l'un des prédécesseurs) qui avait choisi Colombey les Deux Eglises pour l'espace que ce haut lieu permettait d'embrasser.

Les grands hommes (d'Etat) ont ceci en plus du commun qu'ils ont de la situation une perception qui traverse l'espace et le temps. Quand il s'exprime comme il s'est exprimé hier en Sorbonne, le président Sarkozy nous rassemble et nous donne la direction à suivre. Nous y avons retrouvé les accents hugoliens des discours du Latran, de Ryad ou de Dakar.

A ces hauteurs, comme le dit Monsieur Nicolas Sarkozy, qu'avons nous à faire des sondages qui ne sont que l'écume de l'insignifiance?

Qui pourra lui donner tort?


19. Posté par badboy le 15/09/2009 10:28

Plus personne ne se laisse prendre aux tours de passe-passe et aux prouesses théâtrales de Sarko. Ses derniers fans ne croient plus en lui, mais restent fascinés par ses talents d'acteur. Lorsqu'il viendra annoncer sous les flashs et devant les caméras qu'il a enfin engrossé Carlita, trois pour cent de plus de Français heureux seront enregistrés dans les sondages. Quand il annoncera qu'il a vendu quarante TGV aux îles Fidji, encore trois points…

Et puis pour éviter que les Français ne croient trop sérieusement à un bonheur que pourrait démentir trop cruellement le contenu de leur assiette, une pandémie réelle ou supposée fournira l'occasion de répandre un épais nuage de fumée sur le troupeau devenu trop nerveux.

0,5% de Français pourront toujours se gaver de caviar sur des yachts ancrés dans des paradis fiscaux ou devant des piscines chauffées au solaire quelque part dans le Luberon, tandis que les autres, sarkozystes ou anti, paieront sagement leurs taxes "vertes" à l'ombre d'une forêt d'éoliennes pour avoir le droit de respirer de l'air respirable, de boire de l'eau buvable (A quand des taxes sur les battements de cœur, sur le taux de cholestérol, sur le fait de mettre un pied devant l'autre ? )

Les chiffres, cher Nicolas, seront toujours nécessaires aux happy fews pour mesurer les comptes en banque, les taux d'auto-augmentation des salaires présidentiels. Mieux vaut en revanche les occulter quand ils mesurent le chômage, l'insatisfaction des citoyens, les suicides des salariés, la décroissance des revenus de la piétaille plébéienne…

Vive Carcassonne!

PS: oui, ce commentaire est décousu. Pardon aux lecteurs. J'avais besoin de me lâcher ce matin…


http://tinyurl.com/ofakrf

Écrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 21:40

"La blague de Brice Hortefeux provoque des débats et c'est normal. C'est une grande phrase, comme le "I had a dream" de King, le "c'est un petit pas pour l'homme et un pas de géant pour l'humanité" de Armstrong, le "Ouvrez une école, vous fermez une prison" de Victor Hugo"

Écrit par : Le président | mardi, 15 septembre 2009 21:43

Lorsqu'il viendra annoncer sous les flashs et devant les caméras qu'il a enfin engrossé Carlita

Ecrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 21:40

Un test ADN serait alors le bienvenu, histoire de donner l'exemple, et de re-souder la "majorité".

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 21:49

Ca, c'est vraiment "amusant" :

http://www.authueil.org/?2009/09/14/1427-les-approximations-des-antisectes#co

Donc, tout ou presque se retourne contre l'auteur.

Écrit par : L'homme spéculaire | mardi, 15 septembre 2009 21:55

Ecrit par : L'homme spéculaire | mardi, 15 septembre 2009 21:55

Ici, plus précisément :

http://www.authueil.org/?2009/09/14/1427-les-approximations-des-antisectes

Écrit par : L'homme spéculaire | mardi, 15 septembre 2009 22:00

Mouarf

http://www.marianne2.fr/Desirs-d-avenir-com-derriere-le-naufrage-visuel,-le-naufrage-politique_a182115.html

Écrit par : hihihi | mardi, 15 septembre 2009 22:10

Démocratie en danger, réforme du prince, police toute puissante, procureurs aux ordres, Serge Portelli, vice-président du tribunal de Paris, fustige la réforme de la procédure pénale version Sarkozy.

L’inimitié entre les deux hommes remonte à loin. Du temps où Nicolas Sarkozy battait campagne et salons pour gravir les marches de l’Elysée. C’est d’ailleurs à Ripostes sur la Cinq, lors d’un débat plutôt musclé, que Sarko montre les dents et Portelli son flegme assassin. Le magistrat syndiqué à gauche se montre alors très critique à l’égard des chiffres du ministre de l’Intérieur, le qualifiant même de menteur et l’accusant d’attiser la peur des Français. Le futur Président paraît en difficulté pour la première fois devant un Portelli toujours imperturbable.

http://tinyurl.com/qs7zam

Depuis, l’un est devenu président de la République. L’autre partage son temps entre son activité de juge, l’écriture, et sa passion pour la peinture.

Vient alors le comité Léger et son conséquent rapport. Tout comme Eva Joly, Robert Badinter ou le juge Van Ruymbeke , il le juge catastrophique et très dangereux pour la démocratie française…( bakchich info )

Supprimer le juge d'instruction... :

http://tinyurl.com/mlbdvl

Écrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 22:20

Olala

http://www.vistawallpapers.com/img6558.htm

C'est une blague, un canular..?

Écrit par : hihihi | mardi, 15 septembre 2009 22:20

urbain 21:49

J'ai mis ici des commentaires concernant la présidence. C'est bien hors sujet, pourtant. Non par référence au billet d'Agathe mais vis à vis du spectacle même dont elle n'est qu'un mince fragment. Mais bon. La confrontation des trois références me semblait, elle, spectaculaire.

Écrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 22:28

Ecrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 22:28

Totalement dans le sujet, justement ! ;-))

Écrit par : agatheouaiouais | mardi, 15 septembre 2009 22:41

Ecrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 21:36

Il est pourtant splendide ce cyclope. Un clin d'œil géant.

Écrit par : agatheouaiouais | mardi, 15 septembre 2009 22:52

Ecrit par : patrice | mardi, 15 septembre 2009 22:28

Je ne sais pas pourquoi tu te réfères à mon commentaire qui n'était nullement une objection au tien, bien au contraire.
Bouffon bouffonne, c'est ce qu'il fait le mieux. Peut-être faut-il chercher dans l'actualité éditoriale des procchains jours une justification à ce regain d'agitation brownienne de la part de notre riquet à la rayban.
On annonce en effet un véritable "tir groupé" dans les prochains jours avec , tenez vous bien, les mémoires de
Balladur, Chirac et ...( surprise de dernière minute) Giscard !
De quoi meubler les longues soirées pluvieuses de l'automne qui arrive (ou au pire caler les vieilles armoires bringuebalantes).
Pour Albin il y aura évidemment le film de ... Nicolas Hulotte ! ( je peux demander à ce qu'il te dédicace le livre , car pour que la catastrophe soit complète, il y a aussi un livre ).
Formidable ces efforts du spectacle et de ses bateleurs pour nous faire oublier la crise ...

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 23:01

Ecrit par : agatheouaiouais | mardi, 15 septembre 2009 22:52

Oui et encore une fois je suis bien contrit de ne pas l'avoir aperçu plus tôt ...
Pour ceux qui ne connaissent pas : découvrez l'immense Rebeyrolle , avec un livre magnifique que m'a dégoté agathe :
www.decitre.fr/gi/58/9782070123858FS.gif

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 23:05

Rebeyrolle, c'est le chouchou d'Olivier Cena, le chroniqueur "arts" de Télérama (il a multiplié les articles sur lui depuis des années)

Écrit par : bobo de gauche | mardi, 15 septembre 2009 23:16

Ecrit par : bobo de gauche | mardi, 15 septembre 2009 23:16

vaine tentative s'il s'agit de me faire lire télérama ...
Je suis venu à rebeyrolle par des voies fort différentes et bien moins suspectes.

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 23:20

Ecrit par : bobo de gauche | mardi, 15 septembre 2009 23:16

Pas d'étiquette, please, Rebeyrolle saute aux yeux et surtout pas à ceux des bobos à connotation péjorative. Olivier Cena que je ne connais pas, a des yeux et deux...

Écrit par : agatheouaiouais | mardi, 15 septembre 2009 23:21

ça n'était pas péjoratif, juste informatif

Écrit par : bobo de gauche | mardi, 15 septembre 2009 23:31

Ecrit par : bobo de gauche | mardi, 15 septembre 2009 23:31

Indépendamment de sa peinture, ce qui ont lu le livre de Thomas ou vu le film de Rondeau sur rebeyrolle auront sans doute quelque difficulté à discerner du "bobo" là dedans ...
maintenant , nulle honte à la boboité. Du moment que les médiateurs ont du discernement et sortent des pont aux ânes et du "marché de l'art", c'est tout ce qu'on leur demande, et c'est ce qu'on constate fort rarement.

Écrit par : urbain | mardi, 15 septembre 2009 23:34

oui, il y a quelquefois de la pertinence chez les chroniqueurs de Télérama

Écrit par : bobo de gauche | mercredi, 16 septembre 2009 00:07

Immigration à deux vitesses.

http://www.liberation.fr/societe/0101591133-la-carte-gold-de-sejour-est-un-peu-elitiste-reconnait-besson?y=1

Écrit par : le test RIB remplace le test ADN | mercredi, 16 septembre 2009 00:30

oui, il y a quelquefois du nez chez les chroniqueurs de Télérama

Écrit par : baba de gauche | mercredi, 16 septembre 2009 10:27

Merci pour votre billet Agathe !
Paola

Écrit par : devis panneaux solaires | vendredi, 02 avril 2010 15:10

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu