Avertir le modérateur

« G8 : Le libéralisme vert est il l'avenir du capitalisme financier ? | Page d'accueil | égare - avoue »

vendredi, 10 juillet 2009

Le mirage aux retraites.

Bonjour.

Je m'appelle Benoît, j'ai 74 ans passés, je suis plombier et nous sommes aujourd'hui le vendredi 11 juillet 2025. J'ai  eu l'honneur d'offrir aux membres de mon entreprise, mon pot de départ à la retraite.

Mon patron depuis 40 ans, Monsieur Guy, m'a offert comme cadeau, un superbe déambulateur qui m'aidera à me déplacer, mes collègues de travail se sont cotisés, quant à eux, pour m'offrir une séance d'une semaine dans un centre de thalassothérapie à Binic, consacrée au soulagement des douleurs dues à l'arthrose...

Quelle émotion, mes amis !

Fond1a.jpg

Mais ce fut pas tout pas tout ! Tenez vous bien : un membre du Ministère du Travail des Aînés s'était personnellement déplacé pour me décerner la Médaille de vermeil récompensant une activité professionnelle exercée pendant plus de 55 ans ! Sans oublier la visite surprise de  Monsieur Gérard, appareil photo en bandoulière, membre du bureau de ma section UMP de Vélizy, m'apportant 3 bouteilles de "vieux pape", mon vin préféré !

Vous imaginez ma joie et ma fierté.

Et celle de Bernadette, mon épouse. Sans oublier Kiki, mon caniche nain, fier comme un ortolan !

J'admets sans honte avoir sangloté comme un gosse.

Et puis est venu le moment de mon discours. La voix étranglée par le trac, j'ai d'abord remercié Monsieur Guy, un patron au grand coeur, qui, à l'occasion de mes 65 ans n'a pas hésité à adapter des bretelles à mon poste à soudure afin que je grimpe les étages plus aisément et de surcroît a commandé des harnais sur mesure pour faciliter le transport des sacs de plâtres. Ce geste simple et désintéressé m'a profondément touché : je lui en serai toujours reconnaissant.

 

fond12a.jpg

Puis j'ai évoqué M. Brice Hortefeux, l'instigateur généreux de la réforme des retraites et chaleureusement félicité les gouvernements successifs, qui, sous la poigne sévère mais juste de Messieurs Sarkozy et Copé, ont su prendre à bras le corps ce problème crucial... À ce moment du discours j'ai cru entendre quelques quolibets de collègues socialistes et autres mauvais esprits toujours prêts à se rebeller pour travailler le moins possible mais royal comme le président Copé, j'ai méprisé ces manifestations conservatrices d'un autre âge.

Je ne sais ce qu'il m'a pris ; j'ai soudain été secoué par une quinte de toux qui m'a durée 2 bonnes minutes. [Mon  médecin, un gauchiste du Modem écologique, m'avait assuré que mes poumons ressemblaient à une éponge passée dans un bain d'acide sulfurique du fait de l'absorption de vapeurs toxiques dues au chalumeau. Mais Monsieur Guy, m'avait persuadé du contraire]. Essoufflé, je dus réclamer un siège avant de chuter, victime d'un léger malaise.

Je me réveillai 5 minutes plus tard, pour poursuivre  courageusement mon discours sous les ricanements  de la racaille bolchevique et l'admiration bruyante de Messieurs Guy et Gérard et sous les aboiements et les applaudissements de Bernadette et Kiki.  À ce moment, devant la jalousie exacerbée de certains, j'avoue avoir eu mal à la France. Des tremblements incoercibles agitant mes mains m'obligérent à abréger mon speech.

Et ce fut couché sur une civière que je reçu cette médaille si convoitée des mains d'un délégué du Ministère du Travail des Aînés.

Ce fut le plus beau jour de ma vie.

Ce fut aussi son dernier.

Amis de cui cui, vive la retraite à 67 ans, puis 70 ans et enfin à 74 ans pour le bien de l'économie et des équilibres financiers si nécessaires au bonheur et à la perpétuation de l'espèce humaine, qu'ils disent !

La mort et la déchéance sont indubitablement au bout de cette réforme qui résoudra au moins un problème majeur : celui de l'euthanasie.

Bon courage et à après !


Cui cui, le volatile ouf

Commentaires

Les progrès de la technique font aujourd'hui que les plombiers ne soudent plus..
ils bossent avec des tubes en plastiques, donc voila voila....

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 09:08

'Sans oublier Kiki, mon caniche nain, fier comme un ortolan !'

Il y avait posssibilité d'écrire "fier comme bar tabac" mais c'est vieux comme mes robes cette expression.....

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 09:10

Toutes façons ont va tous crever d'un infractus, pour sûr, bein c'est que les gens qui z'ont du coeur qui en meurent...

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 09:13

Ecrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 09:13

De profundis.

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 10:06

Le Vieux Pape, c'est scandaleusement mauvais comme vin...

Bonne fin de semaine

Écrit par : Falconhill | vendredi, 10 juillet 2009 10:17

Fabuleux, l'avenir nous sourit !

Écrit par : Tong UMP | vendredi, 10 juillet 2009 10:19

"L'avenir dure longtemps"

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 10:42

Et ce vieux monsieur, contraint de porter de lourdes caisses, dans un hangar glauque. Une honte.

http://www.rue89.com/2009/07/09/christian-estrosi-se-prend-pour-besancenot

Écrit par : S3i | vendredi, 10 juillet 2009 11:40

Eh, quoi ! Dans les pays dits sous-développés, on exploite bien les enfants, non ?

Bah, ça doit sans doute être ça un des grands équilibres de l'économie et l'égalité des chances...

Faudra qu'on m'explique ce qu'on appelle le développement...

Écrit par : avancer... pour mieux re(n)culer | vendredi, 10 juillet 2009 11:56

Hadopi 2, vue par L. Tardy, député UMP :

http://tardy.hautetfort.com/archive/2009/07/09/hadopi-2-un-texte-rempli-de-malfacons.html#comments

Écrit par : Lonely Tardy | vendredi, 10 juillet 2009 13:30

France 2 subversif : "3 Licencies pour refus de travail dominical"

http://www.youtube.com/watch?v=pRk1RSWAyUc


Variante : "3 euthanasiés pour refus de travail après 80 ans."

C'est ça, la liberté selon l'ump.

Écrit par : Ali Berthet | vendredi, 10 juillet 2009 13:45

L'expression se tuer à la tâche va connaître une seconde jeunesse...

Pendant ce temps, dans la misère de la finance :

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2009/07/10/aig-se-prepare-a-verser-de-nouvelles-primes-a-ses-traders_1217433_3222.html

Écrit par : Nicks | vendredi, 10 juillet 2009 13:50

Ecrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 10:42

C'est pas rassurant ça !

Ecrit par : avancer... pour mieux re(n)culer | vendredi, 10 juillet 2009 11:56

La différence entre un vieux et un enfant, c'est la durée d'exploitation.

Ecrit par : Falconhill | vendredi, 10 juillet 2009 10:17

Rien que d'en lire le nom, mon estomac s'en tord...

@Cuicui : L'euthanasie par le travail... pour ceux qui à soixante quatorze ans peuvent encore travailler ! Certes on vit plus longtemps, mais dans quelles conditions physiques ? Le rendement baissera avec l'âge et donc certains se verront remerciés après 50 ans de bons et loyaux services, sans retraite (ou du moins incomplète), et se retrouveront à la rue faute de pouvoir subsister à leurs besoins.

D'un coup j'ai plus envie de vieillir...

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 10 juillet 2009 14:27

"Au total, par le jeu des remboursements, l'impôt sur le sociétés est même négatif de plus de 1,7 milliard d'euros à la fin mai: le fisc a remboursé plus d'impôts aux entreprises qu'il n'en a perçus."
http://www.liberation.fr/economie/0101579043-l-etat-bientot-interdit-bancaire


"Le texte tel qu’il est actuellement rédigé ouvre la voie à la surveillance des mails, ce qui serait une violation du secret des correspondances privées. » (...) les agents assermentés de la Commission de Protection des Droits (CPD), « qui est une police privée vouée à la défense d’intérêts privés », vont être dotés de pouvoirs de police judiciaire. « Les PV des agents assermentés de l’Hadopi feraient foi et le juge serait obligé de s’appuyer sur eux, sauf à en contester la véracité, ce qu’il ne sera pas en mesure de faire, faute de temps et d’informations. Pour lui, « on retire ainsi à la justice son rôle d’instruction », portant une nouvelle fois atteinte au principe de séparation des pouvoirs. (...) « c’est un chèque en blanc au pouvoir règlementaire, qui pourra par la suite créer de nouvelles contraventions de cinquième classe. »
Selon lui, cela est une « violation manifeste » du principe de légalité des peines et de proportionnalité : « qui exige que les sanctions et les peines soient établies par des textes clairs et précis. Mais c’est aussi une atteinte au principe de proportionnalité, qui veut que l’on ne sanctionne pas les petits délits par de lourdes peines."
http://www.ecrans.fr/Lionel-Tardy-On-est-dans-un-sketch,7700.html


« vous avez perdu tous vos droits, monsieur »
http://www.rue89.com/2009/07/09/au-poste-et-menotte-parce-que-le-velib-etait-casse

Écrit par : Et avec ça... | vendredi, 10 juillet 2009 15:20

Billet bien pessimiste. La solution existe, qui saura préserver la liberté de chacun (cotiser comme on veut, partir quand on veut). Lalibertéselonlump.

La ca-pi-ta-li-sa-tion.

"Le ministre du Travail Xavier Darcos a affirmé vendredi 10 juillet au sujet de la réforme des retraites qu'il ne faudrait "pas forcément travailler plus longtemps", évoquant la piste de la capitalisation. "Plusieurs solutions sont envisageables, il y a plusieurs pistes qui sont à l'examen. On peut imaginer une capitalisation plus grande, d'autres dispositifs d'autre nature", a-t-il expliqué sur France Inter, indiquant que "le débat est ouvert".

Écrit par : Le débat est tout vert | vendredi, 10 juillet 2009 15:25

Il y a Bayrou et Bayrou.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/10/01011-20090710FILWWW00444-briancon-l-election-municipale-annulee.php

Combien d'élections municipales annulées par le conseil d'Etat ? Combien d'élections "remportées" par l'ump ?

Écrit par : Kevin Bayrou | vendredi, 10 juillet 2009 15:55

Bernard Kouchner : "C'est une province disputée, et, euh... (soupir) C'est une province chinoise certes, mais les yoghourts ont toujours pensé que c'était chez eux, et j'espère que les affrontements cesseront et qu'il n'y aura pas... parce que ce sont des affrontements inter-communautaires, la police participe bien entendu, elle tente d'arrêter les choses je l'espère, mais ce sont des affrontements presque traditionnels."

La journaliste de France Info : "156 morts quand même..."

Bernard Kouchner : "Vous savez que les Chinois ont un argument, c'est que... ils pensent que, euh... Ce sont des musulmans, les yoghourts. Et qui sont des musulmans plutôt ouverts... pas du tout sectaires... et... les Chinois pensent qu'un certain nombre de terroristes... ou d'activités terroristes sont fomentées dans cette région... (soupir) Il faut que tout ça cesse, bien entendu, et (soupir) que cela s'apaise. C'est un grand pays, la Chine. Et lorsqu'il y a des dém... des affrontements de ce genre, ça fait beaucoup beaucoup de blessés et de morts."

Écrit par : pour mémoire | vendredi, 10 juillet 2009 16:04

Ecrit par : pour mémoire | vendredi, 10 juillet 2009 16:04

Les roumains ont eu un Danube de la pensée , grâce à dieu nous n'avons que la montgolfière de l'humanitaire .

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 17:09

grâce à dieu nous n'avons que la montgolfière de l'humanitaire
Ecrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 17:09

veuillez laisser Dieu tranquille !

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 17:14

Voilà une affaire qui s'avère être le premier crime islamophobe de l'histoire récente de l'Allemagne. Une Egyptienne a été assassinée par un Allemand ouvertement xénophobe. Les faits remontent à plus d'une semaine. La victime, Marwa El-Sherbini, 31 ans et enceinte de trois mois, était venue témoigner devant de tribunal de Dresde quand l'accusé, nommé Alex W., 28 ans s'est jetté sur elle et la frappe de " 18 coups de couteau " selon le parquet. Deux policiers présents se sont trompés de victime et ont tiré sur le mari de la victime, sous les yeux du fils du couple, un garçon de trois ans. La jeune femme ne survit pas à ses blessures alors que le mari est aujourd'hui encore hospitalisé.


Bienvenue chez les chleus...

Écrit par : Sly | vendredi, 10 juillet 2009 17:32

Bienvenue chez les chleus...
Ecrit par : Sly | vendredi, 10 juillet 2009 17:32

A éviter cette allusion "comparative" !
Rien à voir...

Écrit par : sarah | vendredi, 10 juillet 2009 17:37

De l'humour digne du plus nul des Alamanach Vermot, de petits postillons fermentés de haine, des critiques faciles sans aucune idée de solution... Pauvres frustrés bavant à qui mieux mieux, futurs cacochymes grabataires ancêtres morts-vivants grevant le budget famélique laissé par leur égoïsme et dont ils pâtiront tout en accusant les gouvernements, les Présidents, la droite, la gauche, le milieu... Eternels franchouillards au niveau civique dans le néant, profitant de tout, assistés permanents, immobiles sur leurs privilèges, petits bourgeois au fessier large , grandes gueules sur le vide, ils sont tous là, aboyant, petits clébards à sa mémère deversant sur le monde leurs craintes de pleutres, leurs revendications de nantis, leur négativisme de citoyens gatés...Vous l'aurez un jour en suppositoire votre susucre ...Vos enfants et petits enfants pourront vous juger et vous maudire...mais vous serez enfin sous terre, sans emporter vos "avantages acquis", vos trente-cinq heures, vos six semaines de congès payés, votre retraite a 60 ans, vos grèves abusives... Amen C'est la lutte finale !

Écrit par : MILHAU | vendredi, 10 juillet 2009 18:54

Ecrit par : MILHAU | vendredi, 10 juillet 2009 18:54

On n'entend jamais de pets ici, mon ami.

En général on les lâche dans un endroit approprié : c'est un lieu trop raffiné pour vous, vous n'y comprendriez rien si vous y restiez.

Passez donc votre chemin, vous avez probablement mieux à faire ailleurs : coller des affiches UMP avec des bas du front qui vous ressemblent par exemple... C'est un job qui vous conviendrait car il ne demande pas beaucoup de réflexion et n'est pas très fatigant ;-)))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:23

@sarah

j'ai répondu à ton mail mais mon msg est revenu Mailer Daemon...

Essaye de recommencer ?

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:25

Merci à tous pour votre accueil. Je reviendrai.

@odm,

Dans la région parisienne tous les plombiers utilisent encore le cuivre. Le PVC, ne tient pas la distance.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:27

Ecrit par : MILHAU | vendredi, 10 juillet 2009 18:54

Ho, le joli que voilà.
Monsieur cui cui, un beau comme celui-là, ça se dorlote, ça se chérit. N'allez pas nous l'effrayer ; ça se fait rare par ici. Il serait capable de se fâcher et d'aller sur Lepost (ou seulement d'y rester)...

Écrit par : Emma Quignon | vendredi, 10 juillet 2009 19:44

Ecrit par : Emma Quignon | vendredi, 10 juillet 2009 19:44
;-)))

Je vais le rendre à Guy (Birenbaum), il a du s'égarer !
;)

Sur Le Post, Guy doit les domestiquer pour les dresser au combat et nous les envoyer ! Humour.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:51

Ecrit par : Nicks | vendredi, 10 juillet 2009 13:50

AIG se porte très bien et peut, par conséquent, verser des primes. La preuve :

http://www.boursier.com/vals/US/aig-zero-dollar-news-340486.htm

Écrit par : toral&stanleymorganchase | vendredi, 10 juillet 2009 19:55

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:51

Ou Bruno Roger-Petit qui se coltine du troll de premier choix. L'ennui, apparent, c'est qu'il n'y a pratiquement que cela.

Écrit par : Emma Quignon | vendredi, 10 juillet 2009 20:01

veuillez laisser Dieu tranquille !

Ecrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 17:14

je te propose de donner l'exemple et de nous laisser tranquilles avec Dieu.

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 20:42

Plutôt que subir la purée trollesque, jeter un oeil sur le site "Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école" :

http://resistancepedagogique.blog4ever.com/blog/index-252147.html

Avec un peu de Bernanos et pas mal d'informations, d'actions... et de courage.

"Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre."
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, Gallimard, 1949

Écrit par : Zou | vendredi, 10 juillet 2009 20:45

**** Pétition ****

NON AU MEPRIS DU CHEF DE L’ETAT A L’EGARD DES
FAMILLES DES VICTIMES DE L’ATTENTAT DE KARACHI !

http://www.verite-attentat-karachi.org/?page_id=171

Écrit par : Pétition | vendredi, 10 juillet 2009 21:05

On n'entend jamais de pets ici, mon ami.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:23

À mon grand désespoir...

Écrit par : Mizou Mizou | vendredi, 10 juillet 2009 21:40

Bigre !

J'ignorai que cette petite pochade sans prétention aurait autant de succès.

Merci à "20 minutes" de nous avoir mis en avant.

Le billet d'hier repris par Bétapolitique, aujourd'hui 20 minutes. Je suis content pour l'identité du village et de ses commentateurs.
L'intelligence collective existe bien.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 21:55

À mon grand désespoir...

Ecrit par : Mizou Mizou | vendredi, 10 juillet 2009 21:40

Patience ... on peut déjà les sentir.

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 22:21

Ecrit par : Pétition | vendredi, 10 juillet 2009 21:05

Houlala !

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 22:24

prout...

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 22:30

Ecrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 22:30

la parole de Dieu ?
( je comptais bien sur toi pour ça , et dans ce domaine tu ne déçois jamais ).

Écrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 22:34

Ecrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 22:34

A vo't service M'sieur.

Écrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 22:47

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 10 juillet 2009 19:25

C'est fait sur l'adresse: collectifnrv@yahoo.fr
Voila ;-)

Écrit par : sarah | vendredi, 10 juillet 2009 22:51

prout...
Ecrit par : frère odm | vendredi, 10 juillet 2009 22:30

Cf. l'interview de Serge Gainsbourg dans Libération, peu avant sa mort, où il s'imaginait réincarné dans le tube digestif d'un chien, apercevant de la lumière tout au fond d'un long tunnel sombre, se dirigeant vers elle..., interview qu'il concluait par ces mots : "l'oeil était dans l'anus et regardait Caïn".

----------------------------------------------------

@ nef
Vraiment ravi d'avoir si peu que ce soit contribué à la rencontre entre un beau film et une spectatrice exigeante... (les noms de Jacques Rozier ou de Jean-François Stévenin donnent il est vrai une indication plus juste sur le film que la mention de John Coltrane !)

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 11 juillet 2009 02:04

Billet enlevé et trés bon comme d'hab cuicui.

Totalement HS/ Joachim Gatti, un jeune squatteur de Montreuil militant contre le prix abusif des loyers des loyers, vient de perdre un oeil suite à une évacuation du squatt par la police, vraisemblablement à la suite d'un tir de flash ball (en quête en cours). Son grand père Armand Gatti, résistant et déporté, ancien journaliste (prix Albert Londres en 54) et surtout poète et dramaturge toujours combattant à 86 ans, doit penser légitimement que l'histoire bégaie...

Écrit par : Valdo | samedi, 11 juillet 2009 02:14

Heureusement, Manoel de Oliveira n'a pas pris sa retraite de cinéaste à 60 ans.
Il faut dire qu'à 60 ans, en 1968, il n'avait pas beaucoup travaillé ;-) (deux longs métrages et quelques courts). À bientôt 101 ans, il tourne actuellement son trentième long métrage.
Le 29e, "Singularités d'une jeune fille blonde" (adapté de l'écrivain réaliste Eça de Queiros) sort le 2 septembre prochain en France. Il est plutôt réussi.

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 11 juillet 2009 02:28

Je n'avais pas fait le lien entre Joachim Gatti et Armand Gatti, merci Valdo d'avoir mentionné cette info peu reprise jusqu'à présent

http://www.dailymotion.com/video/x1m5oz_armand-gatti-didascalie_creation

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 11 juillet 2009 02:35

Ecrit par : Valdo | samedi, 11 juillet 2009 02:14

Dominique Voynet aura cette phrase forte : "Je constate que le travail de restauration d’une police républicaine n’est pas encore achevé à Montreuil".

Écrit par : Ha, Voynet... | samedi, 11 juillet 2009 04:38

Ecrit par : (ne pas confondre) | samedi, 11 juillet 2009 02:04

Voilà de nombreuses pistes pour odm qui lui faciliteront sans doute le dévoilement de son surmoi .
Merci de ce signalé service , cher confrère.
Nous ne sommes pas trop de deux pour traiter ce cas assez réfractaire aux cures habituelles.

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 08:50

je te propose de donner l'exemple et de nous laisser tranquilles avec Dieu.
Ecrit par : urbain | vendredi, 10 juillet 2009 20:42

:-DD ( je ne l'avais pas lu..)

Ecrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 08:50

Un petit conseil, si je peux me permettre, il ne faut jamais vivre dans l'attente, en général et en particulier... ;-)

Écrit par : sarah | samedi, 11 juillet 2009 11:26

Mon horreur des blouses blanches ne fait que se confirmer à la lecture de ces quelques lignes (celles du gardien).....et en attendant de faire la queue pour recevoir ma dose d'un produit inconnu.....

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 13:26

en attendant de faire la queue pour recevoir ma dose d'un produit inconnu.....

Ecrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 13:26

De fait, ce "cri du coeur" témoigne d'un nouveau progrès dans la voie du dévoilement de ton surmoi.
Je doute en effet qu'il s'agisse d'une ironique nouvelle version de Godot.
J'y vois plutôt la révélation presque explicite et remarquablement concentrée de tes névroses majeures ( queue , dose, produit inconnu ).
En réalité je ne t'ai rien laisser supposer ( espérer ?) de tel dans mon commentaire qui renvoyait simplement au "beau cas" de psychose régressive ( anale) illustré par "le rêve de gainsbourg" qui incidemment renvoie assez explicitement lui-même au cas célèbre de "l'homme aux rats".
Courage donc , mais concentre toi davantage sur les "images" qui te sont soumises ( plutôt que sur l'énoncé compulsif de tes névroses) , elles sont supposées avoir un effet "éclairant" ( à défaut d'immédiatement bénéfique).

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 14:26

Une lueur timide mais prometteuse pointe au ciel de l’ Amérique du Sud que ce soit sur le plan conceptuel ou sur le plan de la pratique sociale et politique. Malgré les sarcasmes de ses détracteurs, la gauche sud-américaine propose un socialisme de l’invention et non un socialisme de la compromission comme cela se passe en Europe. Pour un penseur comme Quijano, l’indépendance ne suffit pas si elle conserve les hiérarchies de pouvoir et de savoir. La décolonisation de l’esprit reste à faire... elle seule permettra d’échapper à l’emprise néo-coloniale.

Si j’étais un intellectuel occidental de gauche. j’abolirais le temps ravageur pour mieux savourer la constance de l’espace. Pour moi, il n y aurait plus ni passé barbare, ni présent sacrifié sur l’autel des félicités futures. Je brulerais les livres de Descartes et de Voltaire et je bâtirais un temple à la mémoire de Rousseau, ce grand visionnaire. Je renierais le mythe du progrès qui m’a piégé comme il a piégé tout autant mes pires ennemis que mes maîtres à penser. Des philosophes de l’envergure de Marx et de Engels n’ont pas pu s’empêcher de succomber aux charmes de ce mythe et à l’idéologie de la mission civilisatrice de l’occident.

Excellent article ici : http://www.legrandsoir.info/Si-j-etais-un-intellectuel-occidental-de-gauche.html

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 14:40

Ecrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 14:26

N'es tu pas en train de suggerer, sournoisement, que mon désir profond est de me faire Enc.... ?

Sans voumoir t'offenser, je pense que tu devrais toi même consulter un de tes camarades en blouse blanche.....

Arff...

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 14:40

Rions z'un peu avec le post-matérialisme de Martine Aubry...

http://www.politis.fr/article7592.html

Papier encore un peu tendre pour le P"s" mais qui rappelle bien que "Martine Aubry emploie « matérialisme » dans l’acception que lui donne Benoît XVI"

Écrit par : Martinérialisme | samedi, 11 juillet 2009 14:50

"voumoir"

La preuve...

Écrit par : Jacques Médecin | samedi, 11 juillet 2009 14:50

Ecrit par : Jacques Médecin | samedi, 11 juillet 2009 14:50

La seule preuve étant que le "L" et le "M" cohabitent (une preuve ?) sur le clavier

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 14:58

lol....;-)) (une preuve ?)

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 15:02

Un commentaire de l'article cité plus haut :

La Modernité !

Mon cher ami la modernité est le jeu de maux qui a placé la gauche dans une impasse idéologique une fois épuisé son jeu de mots. En effet en cassant la relation église état elle a cassé la relation morale société ainsi que la relation science conscience.

Sans conscience, sans morale, sans foi l’ethnocentrisme matérialiste ne peut qu’aboutir au dévoiement des idées de la Modernité et ainsi les Lumières deviennent Jahiliya ante islamique. La Jahiliya arabe était savante et lettré mais il lui manquait le sens et c’est ce qui arrive à l’Occident qui a perdu le sens. Il est selon la prévision de Malraux incapable de construire un temple ni un tombeeau car il lui manque la force spirituelle qui lui donne du sens.

La modernité en perdant le sens même qui l’a porté dans la Renaissance se trouve aujourd’hui déboitée des idées de sa genèse pour se confiner dans les seules choses de ses artefacts matériels. Le drame n’est pas pour l’Occident achevant son cycle civilisationnel comme un accident (selon Garaudy) de l’histoire mais pour le monde arabe et musulman qui faute de sens cherche la modernité auprès de ceux qui l’ont perdu dans le meilleur des cas ou bien confond la chose produit de la modernité sans y rattacher comme le dit Malek Bennabi l’idée de la modernité qui a présidé à la production et au produit.

Vous avez cité Engels je pense que celui qui lira la famille comprendra l’absence de morale et de conscience chez celui qui prétend que la conscience est un produit social, un produit de classe. Nous pouvons citer Cohn Bendit un illustre représentant de la gauche soixante huit tard qui se recycle dans l’écologie nouvelle trouvaille capitaliste pour ne pas dénoncer le capitalisme, sa structure et son essence mais quelques effets pervers du développement.

On passe du trotskisme au sionisme puis à l’écologisme est facile au nom de la modernité qui en réalité est fini depuis les années 80 puisque aux USA on parlait déja de Post Modernité et de quaternisation de l’Economie mais le problème pour la gauche comme pour la droite et le centre est la situation ubuesque : fin de la modernité et avortement prématuré de la post modernité. Le serpent va se mordre la queue jusqu’à épuisement.

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 15:08

"Le serpent va se mordre la queue jusqu’à épuisement."

L'auteur devrait consulter rapidement un des amis d'urbain....arffff

Écrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 15:09

Voilà, maintenant on attend les condamnations des miliciens pro-palos coupables de saccage de supermarchés lors de leurs opérations boycott...

___________________________________________________________________

Jugés en comparution immédiate, ce vendredi en fin d'après-midi, les quatre jeunes militants proches de la LDJ (Ligue de défense juive) qui avaient saccagé vendredi dernier la librairie Résistances, pro-palestinienne, ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis, selon des personnes qui sortaient de la salle d'audience.

Au même moment, une bagare a opposé, dans le palais de justice, un groupe de jeunes issus de la mouvance de la LDJ à une dizaine de personnes proches de la cause palestinienne.

Le parquet avait requis des peines de prison ferme dans la journée. Ces quatre majeurs avaient été arrêtés mercredi, et un cinquième militant, mineur, interpellé lui aussi, sera présenté à un juge pour enfants.

Écrit par : Sly | samedi, 11 juillet 2009 16:25

N'es tu pas en train de suggerer, sournoisement, que mon désir profond est de me faire Enc.... ?

Ecrit par : frère odm | samedi, 11 juillet 2009 14:40

Point du tout ( relis commentaires et citations et intéresse toi au cas de "l'homme aux rats" , ça n'a rien à voir).
En revanche il semble bien que ce soit une idée qui te soit spontanément venue.
Je te laisse donc y réfléchir .

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 18:51

Au fait ... des nouvelles des yoghourts ( au quai d'orsay ) ?

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 18:52

Ecrit par : Sly | samedi, 11 juillet 2009 16:25

Je ne sais pas si tu t'en rends compte, mais là tu apportes plutôt de l'eau au moulin adverse.

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 19:15

"Alors que les juges ont transmis leur demande à la Défense, les militaires ont peur d'être les boucs émissaires de Sarkozy."

http://www.rue89.com/2009/07/11/attentat-de-karachi-le-secret-defense-leve-en-septembre

Écrit par : Oulalala | samedi, 11 juillet 2009 19:50

Ah, mais mon bon monsieur, il est un peu tard pour se plaindre...

30 ou 40 ans que les libéraux et les démographes ont averti de la catastrophe.
Rocard lui même avait prévenu en 89, avec son "livre blanc sur les retraites", sitôt écrit, sitôt enterré...

Le système par répartition est une pyramide de financement identique à celle que Madoff a construite.
C'est un mirage, vous avez raison.

2 particularités:
* le financement pyramidal est étendu (de force) à l'ensemble de la population.
* c'est "légal".

Si la population s'étage en une belle pyramide des âges, alors tout va pour le mieux: le schéma de financement pyramidal tient: le capital des nouveaux "clients" (nombreux), paie les rendements des anciens "clients" (qui restent...)

Si les vieux ne meurent plus assez vite, et que les jeunes ne se reproduisent pas assez vite, alors la pyramide des âges devient cylindre ou pyramide sur la pointe. Alors toute cette construction s'écroule, et se révèle pour ce qu'elle est: une escroquerie.

Dernière particularité: les responsables n'iront pas croupir en prison pendant 150 ans...
Eh oui ! L'Etat n'est pas la finance: il n'est responsable de rien, et vous emmerde bien.

Alors continuez à chouiner, vous me faites marrer, les rêveurs NRV.

Écrit par : EcoGuy | samedi, 11 juillet 2009 19:50

Ecrit par : EcoGuy | samedi, 11 juillet 2009 19:50

Votre appel, afin de sauver notre régime de retraite par répartition, à une immigration massive et à un relèvement de l'effort de solidarité du capital et de la spéculation, n'est-il point un peu déraisonnable, voire islamo-gauchiste, hein ?
Votre relativisation de la violence légitime de l'Etat, notamment dans sa fonction régalienne de maintien de l'ordre et de lutte contre le terrorisme, n'est-elle pas un peu anarcho-autonome, hé ?

Écrit par : Triangle des Bermudes | samedi, 11 juillet 2009 20:11

Ecrit par : Oulalala | samedi, 11 juillet 2009 19:50

Entre les yoghourts et les houlalala notre montgolfière d'orsay va devoir la jouer fine , en esquivant les rétro-commissions au passage.
Je ne suis pas certain qu'il ait des dispositions naturelles pour ce genre d'exercice ...
Suivons le donc de près , il devrait prochainement nous proposer quelques unes de ces saillies divertissantes dont il a le secret.

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 20:23

vous me faites marrer, les rêveurs NRV.

Ecrit par : EcoGuy | samedi, 11 juillet 2009 19:50

Le café du commerce reste serait-il fermé que vous n'ayez plus nulle part où exposer vos fines analyses de comptoir ?

Voyez si quatremerdes ne peut pas faire quelque chose pour vous ( il lui reste sans doute un peu de place dans son panthéon de la pensée en zinc ).

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 20:56

Cui-cui se prend déja pas pour de la chiure mais Urbain, il se la pète grave...vu la fréquentation ici (4 ou 5 tondus) cela n'a pas vraiment d'importance

Écrit par : Nobel | samedi, 11 juillet 2009 22:24

Ecrit par : Nobel | samedi, 11 juillet 2009 22:24

Possible mais, comme tu sais, la "fréquentation" , je m'en tape ("grave" naturellement).
Bon tu es là ,toi, déjà;
et c'est donc pour cette mauvaise fréquentation là ( et l'autre qui précède) que je cause.

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 22:27

Ecoguy se sera évidemment reconnu dans l'autre mauvaise fréquentation, que j'assume aussi bien que les autres, jusques et y compris dans leur "infimitude".

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 22:29

Ecrit par : Nobel | samedi, 11 juillet 2009 22:24

Le principal étant, en plus des 4 ou 5 tondus, de te compter parmi nous.

Ta présence n'a pas de prix, Nobel.

;-)))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 11 juillet 2009 22:58

Feriez mieux de vous occuper de vos bouclards tous les 2, au vu du bilan de certain, c'est pas jo-jo

Écrit par : Nobel | samedi, 11 juillet 2009 23:08

Ecrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 22:27

Avec tout ce monde qui vient ici, je me paluche grave, Urbain !

Je te prie de m'excuser du désagrément que tu éprouves à l'idée de fréquenter la foule mais je n'ai pas fait exprès d'attirer du monde.

Promis, juré.
Tu penses bien que si j'avais une recette pour faire de l'audience, je ne serais pas là !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 11 juillet 2009 23:13

Je ne saurai dire quel est le plus sot des deux, mais il est clair que ton prix nobel n'est sans doute pas le dernier à observer tes autocongratulations ridicules.
Il marque donc un point.
Comme promis à agathe, tu auras le deuxième épisode du "secret de la médiocrité" dès demain.
Tu observeras que , foin d'élitisme abscons, le thème de ce prochain billet concerne un très vaste public.

Écrit par : urbain | samedi, 11 juillet 2009 23:23

Merci Urbain.

Il passera donc mercredi matin ou vendredi matin selon ton choix car il y a un billet d'Albin Didon prévu pour lundi matin. Donne moi ta préférence.

Quant à Nobel, il ne marque rien du tout tant je n'attends rien après le succès d'un minable petit billet, ni pour manger, ni pour la reconnaissance, ni même commercialement.
Alors, sache que le plus désintéressé de nous deux, c'est probablement moi.

Simplement cela me fait plaisir d'être lu. De la même manière, je présume, que tu éprouves la satisfaction de vendre beaucoup de livres. Alors, stop aux tartufferies !

Et merci d'avoir respecté ta parole pour Agathe (j'ai le droit de sourire, non ?)... ;-)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 11 juillet 2009 23:48

je présume, que tu éprouves la satisfaction de vendre beaucoup de livres.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | samedi, 11 juillet 2009 23:48

je présume que ça doit dépendre des livres...

Écrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 12 juillet 2009 00:23

Hommage à un Corse récemment disparu
http://www.humanite.fr/1999-03-24_Cultures_Jean-Andre-Fieschi-ou-l-intervention-discrete

Écrit par : Lord Nithorynque | dimanche, 12 juillet 2009 00:40

http://gklein.blog.lemonde.fr/2009/07/09/le-point-et-les-riches/

J’ai toujours un peu de mal à y croire, mais c’est bien le Point qui consacre sa Une entière à la vie des riches, non pardon à la “nouvelle vie des riches”, à “leurs îles secrètes” à “leurs dernières folies”. Le Point qui en plus nous reparle de Saint Barthélémy, île des Antilles archi connue du gotha people et des journaux comme le Point qui en parlent chaque année. Là, en plus le Point annonce à la Une qu’il va nous raconter “comment ils perdent leurs kilos” et quels sont les “divorces les plus chers”. Comme vous le savez, la presse est un garant fondamental de la démocratie, et Le Point nous prouve avec cette Une avec quelle hauteur il mène, quelques fois, sa mission, tout en annoncant en bas de Une de “nouvelles révélations sur Michael Jackson”. Nous sommes loin de cette vilaine presse people racoleuse, bas de gamme.

Le tout est bardé d’un bandeau qui annonce “Inédit : Foucault et la révolution”. Un cadavre d’intellectuel en haut de Une cela met en valeur tout ce qu’il y a juste en dessous. Je suis fier d’être journaliste et fier de lire le Point aujourd’hui.

Écrit par : Le Point sur la presse people | dimanche, 12 juillet 2009 02:10

je présume que ça doit dépendre des livres...

Ecrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 12 juillet 2009 00:23

C'est évidemment une proposition parfaitement idiote dans la mesure où dans l'esprit de son auteur il y a un parallèle entre la manière dont il s'auto-glorifie de la "fréquentation" supposée suscitée par ce qu'il écrit, donc où il se pose comme "auteur", et la satisfaction que je suis supposé éprouver à vendre des livres qui donc en toute hypothèse ne porterait pas sur des livres que j'ai écrit, ou des idées de mon cru , mais sur la prospérité de ma sinécure de petit commerçant.
Sinon , évidemment, je suis très heureux de constater l'intérêt grandissant des gens du quartier pour des oeuvres que j'ai distinguées en dehors de toute mode ou médiatisation ( comme par exemple l'ensemble des productions de l'E.D.N ), et je dirai même en dépit de tout ça, en dépit du fait qu'il s'agit d'oeuvres réputées "élitistes", "intellectuelles" et exigentes, et qui tournent résolument le dos au critère d'audience ( ce qui démontre une fois de plus l'absurdité et la nature falsificatrice et réductrice de ce "critère" ).
Cependant je n'oublie jamais que mon rôle n'est pas d'arbitrer les goûts et préférences des lecteurs mais de leur rendre le service de proximité qu'ils apprécient, fut-ce en leur mettant à disposition le dernier Marc Levy, Emmanuel Carrere, béchamelle ou Danielle Steel...

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 09:58

Le tout est bardé d’un bandeau qui annonce “Inédit : Foucault et la révolution”.

Ecrit par : Le Point sur la presse people | dimanche, 12 juillet 2009 02:10

Comme dirait Mandosio : "la longévité d'une imposture" ...
mais en "une" de cette feuille de choux ça me semble une restitution symbolique d'autant plus authentique, à la mesure du reste de la description qui faite du contenu.

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 10:06

qui est faite ...

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 10:06

Ecrit par : Le Point sur la presse people | dimanche, 12 juillet 2009 02:10

Pourtant, si, il est possible, encore de faire du journalisme et de l'information, si on veut vraiment, mais d'où vient que ce ne sont plus les journalistes qui s'en chargent ? :
www.humanite.fr/L-affaire-Sarkozy-je-te-vois-le-recit

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 10:14

"Il est possible, encore de faire du journalisme et de l'information, si on veut vraiment, mais d'où vient que ce ne sont plus les journalistes qui s'en chargent ?"

Excellente question et merci pour le lien.

Écrit par : ;j,hgk | dimanche, 12 juillet 2009 10:23

Je suis content de voir que lorsque je suis moins présent ici, des sympathiques trolls de droite prennent le relais avec efficacité et humour. Merci à eux !

Écrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 14:37

Ecrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 14:37

C'est chouette en effet!
Pourquoi ne crées-tu pas un blog pour "trolls de droite" où vous pourriez d'autant mieux vous amuser et batifoler entre vous "avec efficacité et humour" , sans risque de vous faire moucher cruellement par les grandes personnes ?

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:00

Pourquoi ne crées-tu pas un blog pour "trolls de droite" où vous pourriez d'autant mieux vous amuser et batifoler entre vous "avec efficacité et humour"
Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:00

C'est bien pour ça que Le Monde a ouvert lepost.fr !

Écrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 16:44

"C'est évidemment une proposition parfaitement idiote dans la mesure où dans l'esprit de son auteur il y a un parallèle entre la manière dont il s'auto-glorifie de la "fréquentation" supposée suscitée par ce qu'il écrit, donc où il se pose comme "auteur","
Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 09:58

Tout juste, bouffi ! Et plus ça te fait chier, plus je bande...

Parce que comme par hasard, chaque fois qu'un billet fait de l'audience, il faut que tu ramènes ta tronche de travers : c'est évidemment la preuve que ça t'emmerde terriblement même si tu joues au type détaché.

Mais si tel était le cas tu ne dirais rien.

Je suis très content d'avoir un peu de succès et ton affectation de gauche caviardo intellectualo constipée qui fait mine de mépriser l'audience parce que selon toi, le populo a des goûts de chiottes et parce que tu es incapable d'en faire me procure un orgasme incroyable !

C'est incroyable comme tu me fais jouir, Urbain mon lapin !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 16:49

Ecrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 16:44

Tu as sans doute raison, une fois n'est pas coutume ...
Je ne "fréquente" pas ces truchements mercantiles de la gôche morale, donc en effet vous ne risquez pas que j'aille vous y corriger.

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:50

Et un grand merci aux 1700 personnes qui ont peut être trouvé du plaisir à me lire vendredi et samedi.

Doigt d'honneur pour Urbain.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 16:56

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 16:49

Pitoyable ...
Tu noteras que "je ramène ma tronche" essentiellement quand tu me sollicites, expressément, avec de ridicules provocations infantiles.
j'en déduis naturellement une compulsion masochiste à tendre des verges pour te faire battre (déjà moult fois observée), mais chez toi c'est plus psychotique que névrotique ( à l'inverse du ravi, qui en outre a le mérite de manifester un minimum d'humour, du fond de son abjection).

Mais bon, c'est moins toxique que le viagra, et il n'est pas même nécessaire de se faire rembourser.
C'est donc sans doute une facette ignorée ( de moi-même) de mon tropisme social.
Tu pourras donc toujours compter sur moi (en cas de besoin).

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:59

Et pour "changer d'air" :

Des nouvelles de la nullitude.
Avec quelques unes des réponses (multi-quotidiennes) apportées à la question « la nullitude peut-elle changer la vie ? »
par ses plus sémillant(e)s représentant(e)s, et par « voie de presse » :

Interrogé pour savoir s'il pense que bouffon a pu jouer un rôle éventuel (dans ses embarras judiciaires actuels), M. Dray (le collectionneur de montres) répond:
"J'ai du respect sur le plan personnel pour le président, mais je ne crois pas qu'il fasse de cadeaux en politique". "Dès le début, des membres de son entourage se faisaient l'écho d'une grosse affaire politico-financière à venir. Cette affaire s'est dégonflée. Dans la procédure actuelle je pourrais faire valoir des cas de nullité. Mais je veux démontrer que je suis innocent"

Il me semblerait pourtant plus prudent, et plus sur pour lui, de suivre sa première impulsion argumentative ( "faire valoir le cas de nullité" )qui sans doute trouvera peu de contradicteurs .

De son coté la madone fait cet été des apparitions intermittentes , cependant diversement appréciés des témoins ( sans doute des mécréants endurcis) :

« Ségolène Royal s'est comportée en "maître-chanteuse" contre Orelsan
C'est ce que déclare le fondateur des Francofolies de la Rochelle, Jean-Louis Foulquier: soit il déprogrammait le rappeur Orelsan, soit "il n'avait plus de subventions". Et d'ajouter que Cali, qui soutient Ségolène Royal, "aurait dû réfléchir" avant de protester. »

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 17:24

Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:59

Tu noteras que "je ramène ma tronche" essentiellement quand tu me sollicites
Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 16:59

Je n'ai pas fini de te vanner mec !

Le fait que j'existe te pourrit la vie et permet sans doute au Village de survivre : sans le contre-pouvoir que je représente, ton ego surdimensionné, normatif et terriblement dogmatique étoufferait probablement ce blog ou pire, le ferait déserter...

J'ai bien conscience de représenter l'oxygène de cet endroit : j'essaye de tenir ce rôle avec sérieux, rigueur et surtout humour...

Mais je conçois très bien qu'il faille aussi du gaz carbonique dans l'atmosphère...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 17:39

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 17:39

Tu étais manifestement plus honnête dans ton précédent "cri du coeur" . Il ya avait une sorte de sincérité spontanée dans tes éructations pathétiques, dans celui-ci tu reste simplement ridicule et vain.

Je ne doute pas que tes fans apprécieront la "modestie" de ta p(r)ose à l'aune de ses contradictions et de la frappante "humilité" des tes appréciations à ton propre endroit .
Et je suis donc bien certain qu'ils vont être nombreux à témoigner de leur reconnaissance à leur "oxygène" virtuel , et autoproclamé.

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 18:02

Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 18:02

Comme d'habitude, Urbain ceinture noire de badiousisme, 7ème dan de marxisme ne comprend strictement rien à l'humour de mon précédent commentaire.

Décidément, l'humour dans la finesse et le gros plat gras de marxisme, ça fait deux.

Tout le monde a compris, du moins je l'espère, hormis Urbain, bien entendu, que je faisais dans le second degré.

@Urbain : mail

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 18:39

J'ai rien dit.....

Écrit par : frère odm | dimanche, 12 juillet 2009 19:29

finalement cui cui est un névrosé manipulateur....

Écrit par : gbl | dimanche, 12 juillet 2009 21:20

finalement cui cui est un névrosé manipulateur...
Ecrit par : gbl | dimanche, 12 juillet 2009 21:20

Oui mais il est modeste, c'est lui qui le dit, alors.....

Écrit par : frère odm | dimanche, 12 juillet 2009 21:43

Par exemple avec la déprogrammation du rappeur Orelsan aux Francofolies de la Rochelle.

1/ le gaz carbonique : Cali A Mali d'Anvers

Le chanteur Cali a dénoncé un "acharnement insupportable" contre le rappeur Orelsan et a condamné sa déprogrammation des Francofolies, estimant que le festival "se discrédite totalement".
"C'est de la censure déguisée", estime Dominique A.
Olivia Ruiz a ouvert son concert sur la grande scène en le dédiant à "celui qui n'est pas là, monsieur Orelsan".
Le chanteur de Tryo, Christophe Mali, s'est dit "complètement contre l'annulation" du concert du rappeur.
Le jeune chanteur Joseph d'Anvers a lui aussi estimé que "la liberté d'expression est un droit inaliénable".

2/ l'oxygène : Cui Cui fait Loizeau

La chanteuse Emily Loizeau a adopté un point de vue plus nuancé et jugé "excessives" les accusations de censure: "à la décharge des dirigeants des Francofolies, je pense qu'ils ont eu peur que le concert dégénère et qu'il y ait des bagarres, ce que je peux comprendre quand on est à la tête d'un festival".

Écrit par : Respirons à pleins poumons | dimanche, 12 juillet 2009 21:49

Et en plus c'est une censure royale.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20090712.OBS3929/segolene_royal_sest_comportee_en_maitrechanteuse_contre.html

Écrit par : Orelsan pas bon | dimanche, 12 juillet 2009 21:55

Écrit par : Cadeau pour odm | dimanche, 12 juillet 2009 22:01

Ecrit par : gbl | dimanche, 12 juillet 2009 21:20

flatteur, va !

Orelsan : est il utile de parler de ce mec ?

Écrit par : cui cui fit l'poseau | dimanche, 12 juillet 2009 22:06

L'poseau ?

----------

Le (hors-)sujet n'est pas la chanson ignoble d'Orelsan mais le chantage aux subventions exercé par un(e) élu(e) pour imposer une censure...

Écrit par : Orelsan mauvais | dimanche, 12 juillet 2009 22:15

Oui mais il est modeste, c'est lui qui le dit, alors.....
Ecrit par : frère odm | dimanche, 12 juillet 2009 21:43

C'est dingue comme à l'heure actuelle on adore les gens qui font semblant d'être modestes. Si vous saviez !

Et odm, est il vraiment modeste ? J'en doute ! À voir tous les avis qu'il donne et toutes les déclarations péremptoires qu'il adresse...

Ou alors c'est un humble mégalo. Quant à Urbain, n'en parlons pas !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 22:16

Programme :

Demain un intéressant billet parisien d'Albin Didon
Mercredi un brillant texte d'Urbain.
Vendredi ? On attend les amateurs : à vos plumes...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 22:29

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 22:16

Ce que tout le monde observe , en tout cas, c'est qu'en dehors de toi personne ici ne se prétend "modeste" , a fortiori en revendiquant ( très régulièrement) "en toute humilité" des "audiences" présentées comme des "succès" personnels , dont on se goberge, en les comparant aux "maigres scores" des billets des "intellos abscons et bourgeois" qui font fuir le chaland ( et qui accessoirement s'en tapent complètement).

Ce que chacun peut ensuite observer c'est que lorsque tes provocations infantiles reçoivent la volée de bois vert qu'elles méritent, tu commences par t'énerver en perdant toute mesure, puis lorsque cette réaction inepte est stigmatisée comme telle tu nous expliques que c'est de "l'humour" et du "second degré" .

HA HA HA !

Comme tout le monde, il faut dire que j'ai mis beaucoup de temps à comprendre ....

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 22:37

Quant à odm, en dépit de tous ses défauts ( d'ailleurs assez lucidement reconnus par l'intéressé) , ici il ne cède que rarement à la vanité : essentiellement quand son disciple fascisto-sioniste lui adresse des louanges ( je lui ai souvent cité "le lièvre et la tortue" , il faudrait à ce propos évoquer "le corbeau et le renard" ).

Écrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 22:46

J'ai bien conscience de représenter l'oxygène de cet endroit
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 12 juillet 2009 17:39

Très modestement, j'essaye d'en être l'anxiogène.

Écrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 23:02

Vieillir au travail, travailler en veille...

Et on voudrait nous faire croire à un choix?


Ps Hs: putain, ils se croient tout permis:
les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis!

see ya!

Écrit par : skalpa | dimanche, 12 juillet 2009 23:30

Ecrit par : Sly | dimanche, 12 juillet 2009 23:02

Excellent !

Patou mériterait quand même le troll d'or du commentaire comique de droite décomplexée...

Écrit par : Nicks | dimanche, 12 juillet 2009 23:59

Ecrit par : Nicks | dimanche, 12 juillet 2009 23:59

Je suis d'accord .

Écrit par : urbain | lundi, 13 juillet 2009 00:02

l'informe-ation s'emballe :

Selon la sœur du roi de la pop, La Toya jackson , Julien Dray était entouré d'un "groupe de parasites", attirés par l'appât du gain et qui ont causé sa perte.

Jean-Michel Baylet appelle le PS à abandonner toute "tentation hégémonique" dans son club échangiste, tandis que Jean-Luc Mélenchon estime que Martine Aubry joue un "double jeu" pour étouffer ses parties ( "surtout elle de gauche" juge-t-il utile de préciser).

La situation s'aggrave ... et avec gélaberlu sconi qui prétend que mandolina scuzzi est "snob" , on ne voit plus d'issue.
heureusement que les vacances arrivent.

Écrit par : urbain | lundi, 13 juillet 2009 00:15

"surtout Celle de gauche"
(rectificatif du Parti de gauche)

Écrit par : urbain | lundi, 13 juillet 2009 00:16

"Rachida Dati a emporté avec elle quelques souvenirs de la Place Vendôme : une voiture, deux chauffeurs de l'administration pénitentiaire et une secrétaire. Hélas, elle n'ira pas loin, car l'Elysée est à ses trousses : "C'est incroyable ! On va tout lui faire rendre et très vite !" s'exaspère un proche de Sarko. Il ne restera à l'ex-garde des Sceaux que sa voiture et son chauffeur de la mairie parisienne du VIIe !"


Dans Le Canard Enchaîné n°4628 - 8 juillet 2009, page 2

Écrit par : va va voum | lundi, 13 juillet 2009 00:30

Bein, on s'amuse bien ici !
Tout le monde n'a pas la chance de travailler le dimanche :-(... serait peut-être plus sérieux comme sujet, non ?
Because : "Orelsan" ( que je viens de découvrir, bein oui, suis une provinciale..:-}... euh... vous avez bien écouté les paroles de "sale pute" ?
Je veux bien concevoir que l'on puisse souffrir lorsque l'on est cocu mais de là, à proner la violence en vengeance, comme il le fait... pas d'accord !

Alors défendre ce type là : non !
cette chanson est indéfendable !

Une petite pensée pour toutes les femmes battues dans leurs vies conjugales...bien plus nombreuses que l'on ne pourrait le penser !


Quant à odm, en dépit de tous ses défauts ( d'ailleurs assez lucidement reconnus par l'intéressé)...
Ecrit par : urbain | dimanche, 12 juillet 2009 22:46

"Assez" comme tu dis...
euh... ça lui arrive d'être lucide ? non ? sans rire ?

Bonne nuit.

Écrit par : sarah | lundi, 13 juillet 2009 00:54

Alors défendre ce type là : non !
cette chanson est indéfendable !
Une petite pensée pour toutes les femmes battues dans leurs vies conjugales...bien plus nombreuses que l'on ne pourrait le penser !
Ecrit par : sarah | lundi, 13 juillet 2009 00:54

Rééxpliquons.

Comme il a été précisé plus haut, le sujet n'est pas : les violences faites aux femmes ou la chanson ignoble d'Orelsan (dont il a sans doute honte, qui ne figure sur aucun de ses albums, et qu'il n'interprète pas en concert). Le sujet est : la censure dont il fait l'objet suite au chantage à la subvention exercé par une élue de la République.

Écrit par : Orelsan pas bon | lundi, 13 juillet 2009 01:08

@ Cuicui

Le seul, le vrai Modeste c'est moi.
http://www.airmp3.net/download/mussorgsky/mp3/dl_0a30_1

Écrit par : Modeste Moussorgski | lundi, 13 juillet 2009 01:20

Ecrit par : Orelsan pas bon | lundi, 13 juillet 2009 01:08

Sympa d'éclairer ma lanterne, j'avais zappé le "Comme il a été précisé plus haut"... ;-)

"dont il a sans doute honte, qui ne figure sur aucun de ses albums, et qu'il n'interprète pas en concert"

Bonne nouvelle !

"la censure dont il fait l'objet suite au chantage à la subvention exercé par une élue de la République."

Je crains que cela ne soit monnaie courante ( si j'ose dire) cette basse méthode ne m'étonne pas vraiment venant de la Madone : c'est bien dans son style...

Écrit par : sarah | lundi, 13 juillet 2009 07:59

Ecrit par : sarah | lundi, 13 juillet 2009 07:59

Tu as surtout zappé mon commentaire initiateur du "débat" , et qui me semblait pourtant assez "clair" puisqu'il s'intitulait "des nouvelles de la nullitude"...
avec les dernières aventures du collectionneur de montres et de la madone des allumés.

Écrit par : urbain | lundi, 13 juillet 2009 08:11

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu