Avertir le modérateur

« A con promis, rien n'est dû. | Page d'accueil | Le secret de la médiocrité et les origines de la Nullité. »

mercredi, 01 juillet 2009

Sonner la retraite

 

Chacun aura remarqué le travail de préparation du gouvernement au fait que le temps de travail devra inéluctablement augmenter pour que notre modèle social soit préservé. C'est-à-dire que parmi la seule solution proposée au débat, c'est-à-dire l’allongement de la durée de travail, sur une journée, une semaine ou une vie, c’est celle-ci qui va être privilégiée et donc détruire implacablement un modèle social avec pour but de le préserver. Vous suivez ? Oui bien entendu, c’est encore une fois une escroquerie intellectuelle grosse comme une maison à 100000 euros. La droite décomplexée en a l’habitude depuis les incantations de son chef pour le « travailler plus, pour gagner plus » dont nombreux sont ceux qui auront constaté douloureusement l’invalidité tant économique que sociale, pour peu qu’ils en aient gobé le traître mot (c’est le cas de le dire).

 

Mais puisqu’il n’y a pas d’alternative alors il faut, après avoir poignardé dans le dos les 35h, dézinguer la retraite à la mitrailleuse lourde, si possible dans un couloir. L’âge légal de départ devrait être bientôt fixé à 67 ans, c’est en tout cas le souhait du gouvernement, qui en débattra entre gentlemen avec les partenaires sociaux. Nul doute qu’un consensus raisonnable sera alors trouvé pour légitimer ce recul à 70 ans ou peu s’en faut.

 

Il devrait être évident à tout le monde que reculer le temps du départ à la retraite dans un contexte de chômage fort est une hérésie socio-économique. Les jeunes arrivent de plus en plus tard sur le marché du travail et les entreprises ont du mal à conserver les gens après 55 ans. Quand dans le même temps, on augmente la durée des cotisations pour bénéficier de pensions à taux plein, là aussi en ayant balayé le spectre des solutions à raison d’une et d’une seule, la conclusion logique et pour le coup là assez imparable et que peu d’entre nous pourrons bénéficier d’une retraite véritable, soit parce qu’elle viendra trop tard, soit parce que le montant des reversements sera trop amputé pour que nous puissions en vivre.

 

Economiquement en outre, le scenario est catastrophique au sens où il est maintenant complètement irresponsable de croire que les pays occidentaux pourront afficher une croissance supérieure à 5%, chiffre qui en théorie doit pouvoir conduire à une baisse du chômage jusqu’à ce que celui-ci se situe à un niveau marginal (en théorie seulement, je vais y revenir). Non seulement notre modèle économique se heurte aux dimensions finies de notre Terre, mais il ne permet plus à l’occident, du fait essentiellement de la faiblesse des salaires dans les pays émergents d’accaparer une part suffisante de la production de marchandises ou de services, qui suffisent à faire croître le PIB dans des proportions suffisantes pour entrainer mécaniquement une création forte d’emploi. Par ailleurs, le tassement des salaires qui est d’actualité depuis une trentaine d’années n’a comme on le voit pas suffit à redonner de la compétitivité aux pays développés, le différentiel étant bien trop grand ( un salaire chinois est encore inférieur de 75% à la moyenne aux USA par exemple) et en outre, la solution palliative à cette stagnation, voire baisse des traitements, pour supporter la consommation, à savoir le crédit à tout va, vient d’exploser en vol.

 

Quoiqu’il en soit de l’âge de départ à la retraite donc, quelles que soient les augmentations globales de la durée du travail, il faut maintenant clairement dire que notre modèle social est de toutes façons condamné si les politiques s’obstinent à ne pas réformer le système économique. Cependant même largement amendé, le capitalisme demandera à ce que le contrat social soit lui-même ajusté et qu’il tienne compte des formidables gains de productivité qui ont été réalisés depuis les trente glorieuses, amenant avec eux une création de richesses également sans précédent. Les progrès technologiques ne vont pas s’arrêter en chemin, « l’ industrie verte » (oxymore) n’est pas la panacée que l’on veut bien nous vendre. La solution la plus raisonnable si la préoccupation est d’assurer un bon niveau de développement conjugué à une société pacifié et sereine, c’est de partager les richesses comme le travail (le dernier rapport sur la croissance et les inégalités de l’OCDE a montré que les modèles les plus redistributifs et les moins inégalitaires étaient ceux où la mobilité sociale était la plus élevée. Il en va de même pour les violences).

 

 

R1.jpg

67 ans : retraite réussie ou Berezina ?

 

Or, je reviens sur mon chiffre de 5% de croissance pour permettre une baisse durable du chômage. On a souvent cité la réussite des modèles anglo-saxons, américain ou anglais en matière de création d’emploi. Malheureusement, peu ont souligné à quel point la qualité de l’emploi était dégradée pour permettre d’arriver à ces résultats (hors contorsions statistiques largement usitées). Qui sait qu’en raison de la part des temps partiels subis que la durée de travail hebdomadaire moyen aux USA est inférieure à celui des français, ces fainéants notoires, soit 33.9 contre 36.3 ?

http://travail-chomage.site.voila.fr/us/us_duree_travail.htm

Comme l’a très bien fait remarquer Pierre Larrouturou, rare personnage du Ps à éviter le naufrage intellectuel et qui devrait d’ailleurs en tirer la conclusion qu’il n’y a pas sa place, le partage du travail est désormais un fait bien établi, qu’il soit spontané et anarchique ou régulé comme en France. Je crois comme lui qu’il représente la seule solution stable et humaniste pour résoudre la question du chômage et par corollaire celui des retraites.

http://www.lautrecampagne.org/article.php?id=34

Il sera peut-être nécessaire, de travailler plus vieux, ce que l’allongement de la durée de vie et surtout de l’amélioration de la santé des « séniors » permet, à condition que la pénibilité du travail soit pleinement reconnue et qu’il y ait un étagement selon les secteurs d’emploi. L’entrée tardive des jeunes dans la vie active est également un facteur plaidant pour un léger recul de l’âge de la retraite, si toutefois il est compensé par une durée de travail largement moins élevée à l’échelle d’une vie. Mais la vision défendue par le gouvernement ne va pas dans ce sens et constitue comme pour nombre de domaines, une régression sociale pure et simple, une véritable restauration. Car dans le même temps, les inégalités explosent dans le monde (moins en France du fait de la pertinence de son modèle, mais depuis 2006 les courbes s’inversent, on se demande bien pourquoi) et les politiques s’interdisent de taxer la richesse, même de façon infinitésimale. Bien à l’inverse et l’exemple français est parlant avec le bouclier fiscal, on s’efforce de conforter les plus aisés. Sur la question des retraites, pour le système français basé sur la répartition, qui affichait une identité solidaire marquée et fondatrice, la question de la provenance des cotisations pourrait pourtant déboucher sur des solutions assez évidentes, mais idéologiquement incorrectes par les temps qui courent. Cela ne saurait en outre satisfaire les sociétés d’assurance qui piaffent pour capter l’épargne retraite de ceux qui peuvent en avoir.

Le président actuel, par la voix de son sous-fifre, préfère donc taper sur les solidarités, sur l’idéal d’égalité et de fraternité, revenir sur le modèle français tout en le couvrant de louanges sournoises dans les discours. Sur la question du travail, il cherche le KO en multipliant les coups (travail des malades par exemple). En ce moment, poursuivre son offensive, c’est s’efforcer de sonner la retraite…

 


Nicks

Commentaires

Et dire que bloquer la France, comme en 68, suffirait à tout repenser...

Écrit par : Malko | mercredi, 01 juillet 2009 08:15

L’OCDE a publié la feuille de route de Nicolas Sarkozy pour la réforme des retraites. L'OCDE prône une orientation très libérale vers des système de retraite par capitalisation qui, pourtant ont plongé pendant la crise. Dans la feuille de route de l’OCDE pour la France, la crise est donc l’occasion d’accélérer les réformes libérales. Il faut à tout prix empêcher toute autre solution que l'épargne-retraite privée.

http://www.politis.fr/article7449.html

+

Vider les caisses des dispositifs mis en place par l'Etat pour garantir les retraites au nom de la solidarité, n'est-ce pas, au-delà de la gabegie et du gaspillage (ici, 7 milliards envolés), un crime commis contre le peuple français ?

http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=4696

Écrit par : Matt Murdock | mercredi, 01 juillet 2009 08:50

Merci pour les lien Matt.

L'OCDE est une institution complètement schizophrène, libérale par essence mais capable d'étonnants sursauts de lucidité comme en témoigne le rapport sur la croissance et les inégalités de 2008 dont je me suis servi à foison pour calmer mes détracteurs néolibs.

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 11:08

Merci Nicks pour cet intéressant point sur les retraites (entre autres abordés). Pour résumer, le Medef est aux commandes.

Écrit par : agathe | mercredi, 01 juillet 2009 11:21

@Agathe

Un point de retraite ? :oB

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 11:24

@ Nicks

Nouvelle Valeur Medef : 1 point de retraite = 1 mug à l'effigie de NS.

Écrit par : agathe | mercredi, 01 juillet 2009 11:32

@Agathe

Ou une tong, au choix...

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 11:35

Avé la talonette dédicacée

Écrit par : Tong UMP | mercredi, 01 juillet 2009 12:03

Non, Nicks, les tongs ont un autre usage, regarde là :

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : agathe | mercredi, 01 juillet 2009 12:05

@Agathe

Les tongs font fleurir le langage manifestement, alors que là où les tongs Ump passe, tout trépasse...

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 12:27

La tong nous a rendu plus proche du bas peuple sur les plages cet été 2006. Alors que des vagues de prolétaires s'en allaient nu-pieds et se brûlaient les pieds sur l'hostile sable brûlant de gauche, nous sommes venus leur amener du réconfort et tous ont regagné leur logement HLM avec des tongs UMP bleu-blanc-rouge....Vous connaissez la suite.

Écrit par : Tong UMP | mercredi, 01 juillet 2009 12:43

Mes tongs ne me quittent jamais. Même pendant les 8h45 de conseil municipal.

Écrit par : Pat Balkanaïe | mercredi, 01 juillet 2009 13:33

Comment, grâce à Olivennes, Nombril Ier a réussi à remplacer Michael Jackson à la Une du Nouvel Observateur.

http://www.marianne2.fr/Le-Nouvel-Obs-veut-devenir-la-Gazette-de-la-Cour_a181400.html

De quoi faire oublier à Carlita le papier du père Routier sur le vrai-faux sms à Cécilia, j'espère!

Écrit par : etrun | mercredi, 01 juillet 2009 15:05

@Etrun

Ouais enfin, qu'attendre de la gauche fnac d'un autre côté ?

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 15:34

Grummppppphhhhh !

Si cette putain de chaleur persiste, je crains que les problèmes de retraite ne se posent plus : tout le monde sera mort avant... ;-).

La canicule, elle, a voté Sarkozy et cherche à alléger un poste de budget trop lourd.

Très bon billet, Nicks. Je ne saurais trop te conseiller celui-ci. Les 2 ajoutés font un remarquable article qui vaut bien ceux de la Presse écrite.
Le voici :http://slovar.blogspot.com/2009/06/avenir-des-retraites-en-france-les.html

Encore bravo, Nicks !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 01 juillet 2009 16:25

@Cui cui

Oui enfin, c'est pas une étude non plus, juste une réflexion à la volée comme souvent, mais merci quand même :).

L'article que tu cites est intéressant notamment pour montrer la puissance du lobbying des assureurs, par le biais des think tanks les plus courus (Terra nova, Institut Montaigne etc)

Écrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 17:14

Quel beau début d'été, bravo Président !

Écrit par : Sly | mercredi, 01 juillet 2009 19:06

Rapport accablant d'Amnesty International sur l'offensive israélienne à Gaza

http://www.20minutes.fr/article/336402/Monde-Rapport-accablant-d-Amnesty-International-sur-l-offensive-israelienne-a-Gaza.php

Écrit par : Rapport | jeudi, 02 juillet 2009 09:30

Ecrit par : Nicks | mercredi, 01 juillet 2009 15:34

Il y a encore des lecteurs du nouvel observateur ?

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 09:40

Il y a encore des lecteurs du nouvel observateur ?
Ecrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 09:40

Denis Olivennes (Nouvel Observateur), sur France Culture, dimanche : "Le PS aurait dû applaudir le discours de Sarkosy au Congrès".

Écrit par : verbatim | jeudi, 02 juillet 2009 10:47

Le PS (D. Vaillant) n'aurait pas dû poursuivre pour diffamation Clément Schouler, ex-vice-président du Syndicat de la Magistrature et substitut du procureur de la République à Versailles.
Notamment pour cette phrase : "Les contrôles d'identité au faciès bien que prohibés par la loi sont non seulement monnaie courante mais se multiplient".

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/06/30/la-police-mise-en-cause-pour-ses-controles-au-facies_1213277_3224.html

Schouler a été condamné le 18 janvier 2007 par la 11e chambre de la Cour d'appel de Paris à 800 euros d'amende.

Écrit par : Quelqu'un suit ? | jeudi, 02 juillet 2009 11:00

@Urbain

De moins en moins. Olivennes est pitoyable...

Écrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 12:08

Olivennes est pitoyable...

Ecrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 12:08

je dirai plutôt "emblématique",
et accessoirement on notera qu'il souffre du retard accumulé sur ceux ( très nombreux) qui l'ont précédé dans cette voie fangeuse.
L'aspect positif c'est qu'au rythme actuel des ralliements piteux de ce genre,
d'une part la "clarification" de la scène politique sera bientôt achevée,
d'autre part l'uniforme et hégémonique insipidité vautrée de cette mélasse mierdacratique ne manquera pas de susciter le même unanime dégoût .

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 15:04

Oui en effet, c'est dégoûtant.Bon sinon, tout le monde est à la plage depuis hier ?

Écrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 15:25

Ecrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 15:25

Ou tous pris de nausée prolongée et incapacitante.

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 16:49

Les mots :

http://ffffffff.110mb.com/articles.php?pg=art23

Écrit par : Mmmmmmmmmmmmmmm | jeudi, 02 juillet 2009 16:55

Oui en effet, c'est dégoûtant.Bon sinon, tout le monde est à la plage depuis hier ?
Ecrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 15:25

T'inquiète Nicks, s'il n'y a pas beaucoup de commentaires, hier ton billet a quand même eu 418 visites. Ce qui est bien.

En général, il n'y a aucune corrélation entre le nombre de commentaires et le nombre de visiteurs.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 17:16

Ecrit par : Mmmmmmmmmmmmmmm | jeudi, 02 juillet 2009 16:55

Le roi 35° à l'ombre...

Bloguer sous ces chaleurs est un véritable sacerdoce !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 17:20

«Le texte sur le travail le dimanche est un gros paquet de merde. Avec son courrier, Ayrault a mis une bombe sous la ligne de flottaison de la majorité.»

C'est ce qu'a déclaré un ponte UMP, hier, à l’Assemblée nationale, à propos de la lettre envoyée à l’ensemble des députés par le chef du groupe PS, dans laquelle il estime que le texte, s’il était voté en l’état, opérerait dans les communes touristiques «une généralisation totale du travail dominical sans contrepartie pour les salariés».

Écrit par : Muhaharf | jeudi, 02 juillet 2009 17:22

Message personnel à Urbain : si tu as une gravure à ajouter à ton billet, je suis dispo jusqu'à 22h. Demain, je bosse.
Hélas.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 17:23

quelques mots d'espérance.

les actes et mensonges des gens qui se prétendent nos représentants nous disent qu'ls nous laissent nous débrouiller, voir qu'ils vont confier à leurs petits copains le soin, moyennant finances, de s'occuper des plus solvables d'entre nous.

bien, mais l'erreur n'a-t-elle pas été de croire que ces gens avaient un coeur ?

faut-il tel le butor se plaindre de n'être pas un esclave aimé de son maître ?

Je n'ai qu'un maître et qu'une espérance.

Et ce n'est pas un homme, quel qu'il soit.

Alors je ne pleure pas mais me réjouis de voir le vrai visage des fictions qu'on nous fait avaler depuis des années et je plains ceux qui continuent leur quête illusoire d'un monde rêvé, le monde des hommes soumis.....

Le plan se déroule et peu le distingue, pourtant tout est là, mais les explications données ici sont des tromperies..

Et les menteurs les plus effrontés ne sont pas ceux qui seront le plus en peine, c'est même le contraire.

Écrit par : frère odm | jeudi, 02 juillet 2009 17:31

Epitre aux Romains

8.35
Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
8.36
selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
8.37
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
8.38
Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,
8.39
ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.

Écrit par : frère odm | jeudi, 02 juillet 2009 17:45

Ecrit par : frère odm | jeudi, 02 juillet 2009 17:45

ça semble assez mal barré pourtant ...

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 17:59

Ecrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 17:59

Je ne crois pas, mais cela sera difficile, je l'admet.

Écrit par : frère odm | jeudi, 02 juillet 2009 18:01

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 17:23

pas sur d'avoir le temps, je vais essayer mais je suis débordé en ce moment, comme pratiquement ... toujours.

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 18:02

Ecrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 18:02

Pas grave. ce n'est pas obligatoire.

Tu pars en vacances ? Tu fermes ?

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 18:34

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | jeudi, 02 juillet 2009 18:34

Non, juste beaucoup de boulot et "d'obligations diverses".

Écrit par : urbain | jeudi, 02 juillet 2009 18:46

@cui-cui

Je ne fais pas trop attention aux nombre de clics. Tu sais, rien ne dit que les lecteurs passent le premier paragraphe...

Je visais plutôt les habitués, sans doute écrasés par la chaleur :)

Écrit par : Nicks | jeudi, 02 juillet 2009 22:15

Petite animation : 50 ans d'armes atomique en... 14 minutes.
http://artspacetokyo.com/blog/archives/half_a_century_of_nuclear_explosions/

Écrit par : Zergy | jeudi, 02 juillet 2009 22:40

Je vous demande de me laisser tranquille, hein...


"Affaire Karachi : Edouard Balladur est directement impliqué"

http://www.verite-attentat-karachi.org/?p=162

Écrit par : Ed l'épicier | jeudi, 02 juillet 2009 23:05

Pour compléter mon billet :

http://crise-europe.blog.lemonde.fr/2009/07/02/le-reve-de-guillaume-sarkozy/

Écrit par : Nicks | vendredi, 03 juillet 2009 00:15

Ecrit par : Ed l'épicier | jeudi, 02 juillet 2009 23:05

Je vous demande vous arrêter.
je fais mes retro-grosses-commissions où je veux et comme je veux.

Écrit par : urbain | vendredi, 03 juillet 2009 00:47

Ecrit par : Zergy | jeudi, 02 juillet 2009 22:40

http://www.revue24images.com/images/articles/582_max.jpg

Écrit par : Bruce Conner | vendredi, 03 juillet 2009 02:35

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu