Avertir le modérateur

« S.O.S : twitt again in Tehran. | Page d'accueil | Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants »

vendredi, 19 juin 2009

Qui me parle ?

 

 

POLICE-BRANDO.jpg

Les partis politiques parlent à leurs publics, ils s'adressent « aux déjà acquis ». La situation actuelle est plutôt au désintérêt général puisque les progressions en terme d'adhérents (toutes tendances confondues) établissent des courbes descendantes.

 

La rencontre des individus se fait surtout au travers d'échéances politiques. Ainsi, les enjeux électoraux centralisent la profusion de messages et les sorties d'élus ou de militants. Qui n'a pas croisé un élu à réélire sur son marché ou récupéré un tract à la sortie du métro ? Juste pour ce moment là …

 

De rien à tout, tout à coup.

 

Assister à des réunions politiques (tardives) est un acte volontaire. Après une « dure » journée de travail, plus d'un est resté pantois quant à l'intérêt de ce qu'il en est ressorti bien qu'initié et réceptif. Qu'en est-il des laissés pour compte ? Ceux jamais approchés dont les attentes sont un travail, un logement dont la vie est de se débattre …

 

La majorité des citoyens froissent le tract ou passent à côté de l'élu sans s'arrêter. A quoi sert de perdre du temps pour des rencontres ponctuelles ? L'élu souhaite conserver ou avoir sa place pour défendre, aider ...

Le combat est un combat constant, certains le mènent sans doute mais où et quand ?

 

Qui me parle ?

 

Les actions menées sur le terrain par nombre d'associations cernent au mieux les attentes en connaissant parfaitement les problèmes de la population. L'esprit y est très souvent apolitique. Les partis (de tout bord) s'invitent souvent miraculeusement, passionnés subitement pour un travail fait, alléchés par la notoriété d'une organisation bénévole.

 

Au moment où les urnes doivent parler.

 

Qui me parle ?

 

Les plus jeunes dénoncent ces procédés. Les banlieusards ont fréquemment et à raison invectivé les journalistes et les politicards dont les déplacements coïncidaient avec des besoins de stigmatisation sécuritaire ou électifs.

 

Eux, ils se débrouillent avec leur petites associations avec lesquelles ils peuvent au moins obtenir quelques conseils et un peu d'aide. Quand « on » leur parle politique, ils répondent :

 

Qui nous parle ?

 

1832548487_3.gif

Agathe

Commentaires

" Je vous ai compris ! "

Écrit par : Spipiderman | vendredi, 19 juin 2009 08:45

HS

Balladur, attentat, commissions et rétro-commissions, Pakistan, 2002, Sarkozy, procès etc.

Enorme et à suivre !

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/06/18/l-attentat-de-karachi-de-2002-est-une-affaire-d-etats-selon-les-victimes_1208654_3224.html

Voyons ce que les médias feront de ça...

HS

Écrit par : Enorme | vendredi, 19 juin 2009 09:30

La paradoxe ( pour ne pas dire la contradiction "majeure") de l'époque, du "moment", c'est le décalage (pour ne pas dire le "schisme") qui s'est instauré entre la population des votants ( des citoyens) et le "microcosme" constitué de la coterie restreinte des "élus" réputés les re-présenter.
Ce schisme se double d'un "fossé" générationnel, ce qui est, somme toute, parfaitement logique, et transversal aux "classes" , ce qui est prometteur.
En d'autres termes nous vivons la fin, l'agonie de la "démocratie" telle qu'elle s'est développée, singulièrement les 50 dernières années.
Le "corps politique" représente encore ce "modèle" , correspondant à un passé désormais révolu, alors que le "corps social" a déjà été contraint, sous la pression de l'histoire, de "passer à autre chose", mais quoi ?
Personne n'est encore capable de le formuler clairement, et pour cause : ce "quelque chose" ne s'est pas encore constitué en "chose formulable". C'est une chose "en cours" , en train de se faire.
Dans ces temps de bouleversement incertain, plus que jamais la seule maxime applicable est d'être "dans l'histoire" et "du passé faire table rase".

Dès lors , et c'est ma réponse Agathe, personne ne va me "parler" ... du moins parmi ceux qui ont "autorité" et "fonction" de "prendre" la parole . Mais les voix s'élèvent, vont s'élever nécessairement, nombreuses, de la "plèbe" .

Et, donc : "feu sur le grand quartier général".

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 09:41

Pourquoi assimiler les "banlieusards" à la minorité de petites gouapes qui pourrissent leur quartier par leurs trafics et leurs incivilités, et qui effectivement invectivent tout ceux qui n'appartiennent pas à leur bande, exigeant de chacun le "respect" qu'ils n'accordent pourtant qu'aux membres de leur clan ?

Quant au coup des associations "apolitiques", on se marre franchement là. Bizarre quand même toutes ces associations "apolitiques" qui passent leur temps à tapiner pour les partis de gauche ou d'extrème-gauche...

Écrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 10:45

Villageoises, villageois, Bonjour !

@gathe --> Sympa ce billet, cependant la récup' éléctorale ponctuelle et ooportuniste n'a rien de surprenant. Si en effet au moment de passer aux urnes, les "élus" ont besoin de voix et ratissent large, entre deux élections il ne faut surtout pas semer de reflexion dans l'esprit de électeurs ! Imaginez qu'ils se mettent à penser politique, et constatent ce qui ne leur plait concrètement pas dans les actes de leurs élus, et toutes leurs attentes bafouées ? Non, faisons nous oublier, et juste avant de revenir pour la campagne, lançons un sujet qui touche tout le monde, lance le débat, fait peur et occulte le bilan du mandat échéant... La Vème république...

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 10:45

Mr Sly, une question me taraude à votre sujet :

Pour avoir moi même vécu à la campagne, et en ville qui plus est dans les arrondissements dits chauds de paris, et du nonante-trois si "dangereux", pour connaitre les rouages de ces quartiers qui pour vous ont l'air peuplés de meutes de loups assoiffés de sacs de vieilles et ne sachant que vendre du shit, pour avoir été au collège et au lycée avec ces gens (certains ignobles, d'autres formidables comme partout [...]), je me demande êtes vous déja sorti de chez vous ?
Ou des banlieues n'avez vous que le point de vue de TF1, GTA, internet ? Certes il y a de la lie, autant que dans le seizième (que je connais également), mais si une fois dans votre vie vous aviez pris dix minutes pour discuter au pied d'une cité quelconque, alors vous auriez un aperçu plus objectif, impartial, et moins exaspérant que nos médias veulent bien le dire. Et oui, malgré tout j'ai aussi vu de mes propres yeux des "kailleras" sauver des vies, et aider des vieilles dames, et des jeunes réputés de bonne famille et de bonne éducation, se ruer comme un seul homme sur un père de famille noir, sous les yeux ébahis de sa femme et de ses enfants...
Les bons et les méchants sont partouts (riches et pauvres,français et immigrés) n'écoutez pas ce que l'on vous dit béatement, si vous avez deux sous de bons sens, sortez et découvrez par vous même, vous constaterez par vous même le fossé béant entre la vraie nature humaine, et l'image que l'on en colporte.

Voyez et Pensez par vous même, la vraie liberté est là.

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 11:06

Ecrit par : Enorme | vendredi, 19 juin 2009 09:30

+1

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:25

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 11:06

Il m'est arrivé à de multiples reprises d'aller dans ces quartiers pour m'approvisionner en toutes sortes de substances. A Nanterre, Colombes, Créteil, etc... Alors vos banlieues bisounours, où règnent le respect et la sécurité, où les "zyvas" aident les mamies à traverser la rue, vendez-là aux naïfs, car je sais parfaitement à quoi ressemble une cité gangrenée par les trafics: les guetteurs à l'entrée de la cité, les cerbères qui filtrent le passage à l'entrée des tours, les types en cagoule qui vendent dans les cages d'escalier, la valse des scooters à toute heure du jour et de la nuit, etc... Sans parler de toutes ces bonnes femmes, véritables sacs à patates qu'on croise voilées de la tête aux pieds, très certainement par choix, souvent accompagnées de leur barbu de mari... L'avantage de ces quartiers c'est qu'il y règne une relative sécurité, l'intérêt des trafiquants étant de ne pas effrayer le client potentiel.

Et puis d'ailleurs, si vous aviez lu mon commentaire en entier, vous auriez compris que je désignais là une petite minorité, car comme dans toutes les autres quartiers les préoccupations des habitants sont la sécurité, la tranquilité, pas faire les kékés devant les caméras de télé en vociférant des insultes à l'endroit des journalistes et des politiques en tournée électorale.

Écrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 11:44

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 11:06

Sly confond sa haine des étrangers, surtout les musulmans avec les jeunes de banlieue.

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:44

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 11:44

Il est évident que tu n'y a jamais mis les pieds. Tu raccoles avec des propos dignes des commentaires de Charles Villeneuve.

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:46

Urbain & Breizh

Je partage vos commentaires, la prolifération d'informations me semble aussi expliquer le discrédit dont souffre les politiques en général.

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:51

Ecrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:44

Pierre Desproges disait qu'un raciste est quelqu'un qui se trompe de colère. Le fait est que pour dix dealers tenant les murs d'un immeuble pour pas que ça tombe, combien de gens essayant de s'en sortir honnêtement sont de ce fait occultés ? La peur fait souvent voir aux gens la réalité plus noire qu'elle ne l'est. Peur de quoi ? de l'inconnu ! Après tout pourquoi aller découvrir une autre culture, ou le voisin d'en face avec ses torts et ses travers (comme soi, et sa propre culture...), alors qu'il est tellement plus simple de juger sans savoir et montrer du doigt l'indésirable ?


Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 11:44


"Il m'est arrivé à de multiples reprises d'aller dans ces quartiers pour m'approvisionner en toutes sortes de substances." Je ne porte pas de jugement quant à vos choix de vie, ils ne concernent que vous, et c'est bien la preuve que votre aigreur, et votre promptitude à vomir votre bile n'ont d'égal que votre grande détresse si vous en êtes (ou en avez été) réduit à la toxicomanie. J'espère pour vous que vous vous en sortirez (ou vous en êtes déja sorti). Cela étant dans cette période de votre vie, vous n'avez vu que la lie de ces quartier, parce que vous ne fréquentiez QUE la lie de ces quartiers ! Avez vous déja gouté au plaisir de manger un couscous véritable dans une famille qui même si elle ne possède que ce qu'elle a sur la table le partagera sans réserve avec vous ? probablement pas. Sûr qu'a fumer du crack dans une cage d'escalier on ne fait pas de bonnes rencontres ! Le monde n'est pas bisounours, loin de la ! Nous ne sommes pas non plus en enfer non plus si tant est qu'un tel lieu existe...

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 12:02

HS, un lien pour cuicui :
www.albiana.fr/livre-cosu-nostru_791.html

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 12:03

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 12:02

+ 100

Bravo !!!!

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 12:05

Ecrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 11:46

Mais oui, bien entendu, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, et d'ailleurs les trafics de shit et de beu dans les cités c'est que des mensonges des méchants de "TFHaine" pour faire voter UMP. Niveau clichés, tu n'es pas mal non plus dans ton genre...

C'est devenu le refrain préféré des gauchos que de citer en permanence TF1 pour décrédibiliser leurs détracteurs, sauf que ma pauvre agathe, ne vivant pas en France, TF1 ça doit faire des années que je ne l'ai pas regardée, alors va falloir que tu trouves autre chose hein...

Tiens prends le bus 304, arrêtes toi à la station "rue de seine" et on verra si je raconte des cracs...

Enfin bon, moi ça me dérange pas, tant que la gauche oscillera entre angélisme et posture de l'autruche, la droite ramassera la mise à chaque fois qu'elle adoptera un discours sécuritaire.

Écrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:09

"Il m'est arrivé à de multiples reprises d'aller dans ces quartiers pour m'approvisionner en toutes sortes de substances." Je ne porte pas de jugement quant à vos choix de vie, ils ne concernent que vous, et c'est bien la preuve que votre aigreur, et votre promptitude à vomir votre bile n'ont d'égal que votre grande détresse si vous en êtes (ou en avez été) réduit à la toxicomanie.
Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 12:02

Acheter deux trois grammes d'herbe de temps en temps ne fait de personne un "toxicomane", ce n'est pas plus mauvais que de boire un verre de vin de temps à autre, et sans addiction aucune... Vous êtes complètement à côté de la plaque mon vieux en parlant, encore, de ce que vous ne connaissez pas !

Quant à votre passage sur le couscous dans les banlieues, ce n'est que la partie immergée de l'iceberg, la vitrine qui cache l'égorgement des moutons dans la baignoire, la mise sous bâche des femmes, l'emprise des barbus sur les quartiers. Libre à vous de vous réjouir de l'islamisation de votre pays. Vu la débilité qui règne dans les pays musulmans, je doûte que la France y gagne quelque chose... (on en est maintenant à se demander s'il faut ou non interdire la burqa...)

Écrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:17

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:09

Le 304 je le prends, je connais particulièrement Genevilliers. Oui, c'est vrai ton refrain habituel, je ne vis pas en France mais tes propos véhiculent les mêmes amalgames que les émissions sécuritaires opportunistes de TF1.

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 12:18

Mais bon, on a compris qu'ici on adore les musulmans autant qu'on deteste les Juifs. Pourtant on ne brûle pas les voitures et les écoles, on n'agresse pas des profs au couteau, on ne représente pas 75% de la population carcérale, nous...

Sur ces bonnes paroles, bonne journée.

Écrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:21

Que viennent faire les juifs ici ? Gronivo

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 12:26

on ne représente pas 75% de la population carcérale, nous...

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:21

Qui sont ces "nous" ?
Que re-présentent ils ? puisqu'il ne semble pas significatif selon toi de les décrire en termes de pourcentage de la "population carcérale" (gardiens compris ?).

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 12:41

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:21

Ouais ! Y'a même Al-Qaida qui commet des attentats au Pakistan !

Ha, non ?
Balladur, Sarkozy..., c'est quoi ces conneries ?

http://www.20minutes.fr/article/333723/France-L-attentat-de-Karachi-serait-lie-au-financement-de-la-presidentielle-de-1995.php

Écrit par : la mise sous bâche de la vérité | vendredi, 19 juin 2009 12:45

Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:17

Hey !

Faut péter un coup là ! Je ne suis ni pro islam, ni pro judaïsme, ni pro religieux tout court ! Avouez qu'il faut être un peu débile et pour s'en remettre à une entité supérieure, tout comme pour suivre un quelconque dogme, quand on sait que chaque religion ont toujours, fait, font toujours, et feront malheureusement toujours plus de morts, que de vies sauvées ! Ne soyez pas plus stupide qu'un intégriste, et repenchez vous sur le comment, et le pourquoi de l'invention des religions !

Outre cette petite parenthèse, je ne vous parlais pas de religion, mais de culture, vous pourriez tout autant manger un mafé, ou du canard laqué à la mode thaï, je m'en contrefous ! Ce qui me sidère, c'est que dès que la culture d'en face est différente, on la rejette et on l'occulte ! c'est dans ce sens que je parle ! Les religions, un débat tellement faux que je ne souhaite pas gacher plus de temps à en parler.

Enfin, prendre des narcotiques quels qu'ils soient (j'imagine bien que si vous êtes en train de vous préparer une seringue, vous n'en parlerez pas ici...), et peu importe la quantité s'apelle la toxicomanie. Apellons un chaton, un chaton, et ne tergiversons pas vintg-cinq ans... Et l'alcool est une drogue dure puisqu'elle entraine la mort, la violence etc... Votre comparaison, ne justifie en rien l'usage et si vous avez été (même peu de fois) amené à en consommer, il y a peut être des questions que vous devriez vous poser. d'ailleurs vous qui fustigez ces trafics, ça ne vous dérange donc pas de donner de l'argent à des mafias islamiste qui se servent de votre donation pour envoyer des kamikazes dans tel-aviv ? Vous cautionnez cela vous !

Bravo, rien de plus à ajouter.

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 12:47

L'affaire :

http://ffffffff.110mb.com/articles.php?pg=art21

Écrit par : agathe | vendredi, 19 juin 2009 12:50

Oh, belle ambiance ici...Bon, je vous laisse,d'amalgames en amalgames selon les tendances...d'autant que, j'ai mon journal préféré qui commence avec Jean Pierre Pernaud...

Écrit par : JH | vendredi, 19 juin 2009 12:51

@JH

Je l'enregistre tous les jours si t'as besoin.

Écrit par : henri XXVIII | vendredi, 19 juin 2009 13:44

C'est qui ce breizhblues ? on peut plus fumer un joint de temps en temps, se faire un petit fix ? S'envoyer une ligne ? Boire un bon whisky ?
Sinon on est tout de suite complice d'Al Qaida, dépressif ou suicidaire ?

Écrit par : Heu... | vendredi, 19 juin 2009 14:16

Je l'enregistre tous les jours

Ecrit par : henri XXVIII | vendredi, 19 juin 2009 13:44

Une forme aggravée de perversion, et un cas inquiétant : je recommande de consulter au plus vite.

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 14:42

Ecrit par : Heu... | vendredi, 19 juin 2009 14:16

Pour ce qui est du whisky, tant que c'est du douze ans d'age, je dis pourquoi pas avec parcimonie. C'était la comparaison de sly que je visais, non pas le p'tit plaisir de l'apéro. Pour ce qui est des joints, des fix des rails et Cie, a moins que vous ne soyez vous même producteurs, vous financez les réseaux mafieux, et ces réseaux découlent souvent de groupes armés (Héroïne pour les talibans, Cocaïne pour les farc...).

Ensuite, il est vrai que l'ami sly poste parfois des commentaires qui montrent l'état de sa névrose, ce qui est ma foi plutôt triste je trouve. Je ne cherche à rabaisser personne, je dis juste que sa bile déversée ponctuellement au gré des billets de ce blog, montrent bien que tout n'est pas rose pour lui. Je fais simplement preuve de compassion. Alors oui quand il écrit qu'il doit (ou a du) parfois se procurer ce genre de substances pour s'aérer l'esprit, oui en tant qu'être humain je trouve ça triste et dommage. Chacun fait cependant comme il peut et je ne suis pas là pour juger.

@ Sly : Essayez le jazz, c'est dépaysant, légal et sain pour le corps comme l'esprit !

Enfin bon, la grippe A est remplacé par une énième polémique sur les burqas, voiles et autres tissus, et la débâcle europe-et-haine par les dessous de tables franco-pakistanais...

Miraculeux ces médias.

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 15:01

@ Sly : Essayez le jazz, c'est dépaysant, légal et sain pour le corps comme l'esprit !

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 15:01

Mais tu n'es pas obligé de commencer par Roland Kirk ou Alber Ayler, c'est pas toujours très sain pour l'esprit... Je conseillerai plutôt un bon vieux rocksteady, accompagné ou pas de substances locales.

Écrit par : Heu... | vendredi, 19 juin 2009 15:17

Ecrit par : Heu... | vendredi, 19 juin 2009 15:17

En bon accompagnant du douze ans d'âge, Frank Sinatra, John Coltrane et pourquoi pas Django Reinhardt.

Bon, l'ami Sly doit être dans le gaz aujourd'hui : Il a du confondre l'appel de l'animateur le plus célèbre de la BBC avec celui de son dealer pour fumer 18 joints...

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 19 juin 2009 15:26

«Ecoutez, franchement, c'est ridicule», a réagi vendredi Nicolas Sarkozy lors d'une conférence à Bruxelles. «Qui peut croire à une fable pareille ? C'est grotesque. (...) Dans un monde où tout se sait, où la notion de secret d'Etat n'existe plus, quatorze ans après, est -ce que vous êtes au courant de rétro-commissions qui n'auraient pas été versées à des Pakistanais dans le cadre de la campagne de Balladur?», a déclaré le président.

Écrit par : Révolution culturelle | vendredi, 19 juin 2009 15:33

"Selon les informations qui ont été rapportées hier à la suite d'une réunion entre les parties civiles dans l'attentat de Karachi et les juges d'instruction, il semblerait que l'origine de l'attentat ne soit pas dû à un acte terroriste mais plutôt à des représailles de l'Etat pakistanais après le non versement de commissions. On parle même de rétro-commissions qui auraient pu alimenter la campagne d'Edouard Balladur en 1995. Est-ce que en tant que ministre du Budget, vous avez été au courant de tels accords ?"

Réponse de Nicolas Sarkozy, après un léger rire :"C'était pas la peine de vous mettre à ma droite pour parler de ça, franchement. Enfin écoutez c'est ridicule. Franchement, monsieur, franchement c'est ridicule. Pas vous, hein, je me permettrais pas, je vous respecte mais enfin écoutez. Soit il y a des éléments, donnez-les nous. (Balbutiements). C'est grotesque, voilà, c'est ma réponse. Alors qu'est-ce que vous voulez que je vous dise. Raisonnement: Pour son financement Monsieur Balladur aurait accepté des commissions qui n'auraient pas été payées ensuite et ça a donné Karachi… Mais enfin, respectons la douleur des victimes. S'il vous plait mais qui peut croire à une fable pareille. Qui peut croire à une fable pareille. Et puis si vous avez des éléments donnez-les à la justice et demandez à la justice qu'ils enquêtent. Mais enfin franchement qu'est-ce que vous voulez que je réponde là-dessus. Mais, honnêtement, qu'est-ce que vous voulez que je réponde là-dessus. Y a 14 ans, de surcroît. On est dans un monde où tout se sait, où la notion de secret d'Etat n'existe plus. 14 ans après vous venez me poser la question: 'est-ce que vous êtes au courant de rétrocommissions qui auraient pas été versées à des Pakistanais dans le cadre de la campagne de Monsieur Balladur'. Et vous, vous étiez pas au courant non plus, non ? Vous, vous, vous étiez peut-être journaliste à cette époque, peut-être à ce moment là je vous aurais… non, mais je ne vous en veux pas mais enfin écoutez franchement. (Soupir). Enfin, si y a un braquage à Bruxelles aujourd'hui, j'y étais… (rires dans le public) c'est incontestable."
Nicolas Sarkozy se met alors à rire avant de reprendre: "Non pardon, hein, je ris pas du tout parce que Karachi c'est la douleur de familles et de trucs comme ça… mais… qu'est-ce que vous voulez que j'aille répondre là-dessus."

Écrit par : Inès Tenso | vendredi, 19 juin 2009 15:38

Mahmoud Ahmadinejad : "J'espère que les dirigeants européens ne commettront pas l'irréparable. L'émergence d'une rue française pour réclamer plus de transparence et un meilleur avenir, c'est une bonne nouvelle (...) Nous ne voulons pas donner le sentiment que l'étranger, avec tout ce que ça porte derrière, s'occupe des élections internes en Europe, nous avons des valeurs et des convictions. Quand on voit des résultats à ce point incohérents, l'Europe qui adopterait un traité pourtant rejeté par référendum ne correspondrait pas aux valeurs qui sont celles de l'Europe (...) Je suis toujours partisan du dialogue avec l'Europe mais quand nous avons à condamner nous condamnons."

Écrit par : Qui me parle ? | vendredi, 19 juin 2009 15:56

"Non pardon, hein, je ris pas du tout parce que Karachi c'est la douleur de familles et de trucs comme ça.."

Nicolas Sarkozy avait reçu les familles de victimes en 2007 mais a repoussé une nouvelle demande d'audition en mai dernier.

Écrit par : Hop hop hop | vendredi, 19 juin 2009 16:13

Ecrit par : Inès Tenso | vendredi, 19 juin 2009 15:38

L'hallucinante réaction de Nicolas Sarkozy est à verser au dossier de l'instruction, à l'appui de la thèse des représailles suite aux rétrocommissions non versées par la France.
C'est que lorsqu'on se montre aussi convaincant, aussi peu hésitant, et qu'on développe des arguments aussi forts, c'est qu'on a vraiment rien à cacher.

Écrit par : Pom pom pom | vendredi, 19 juin 2009 16:37

ne vivant pas en France, TF1 ça doit faire des années que je ne l'ai pas regardée, alors va falloir que tu trouves autre chose hein...

Tiens prends le bus 304, arrêtes toi à la station "rue de seine" et on verra si je raconte des cracs...
Ecrit par : Sly | vendredi, 19 juin 2009 12:09

Ne vivant pas en France, vous n'êtes donc pas au courant que le bus 304 n'existe plus depuis plusieurs années et que la rue de Seine a été rebaptisée rue Karl Marx.

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 19 juin 2009 16:44

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/19/dommages-legerement-collateraux.html

Écrit par : 1995 : rendez-vous dans quinze ans | vendredi, 19 juin 2009 16:50

Ecrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 19 juin 2009 16:44
Je ne saurais répondre en ce qui concerne le changement de nom de la rue mais le 304 existe toujours; enfin selon ratp.fr.
pourquoi toujours stigmatiser la banlieue, alors que dans le XVIIIème, nous avons aussi " les problèmes".
Ayant vécu dans le XIIème..regrêts éternels...

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 19 juin 2009 17:37

Plusieurs milliards de contrat cela fait combien en commission puis en rétro-commissions ?
A mon avis c'est beaucoup de pognon pour financer une campagne.

Au fait le secret d'état qui n'existe plus a t'il été levé sur la comptabilité de Thomson et des livraisons des frégates à Taïwan ?

Écrit par : nef des fous | vendredi, 19 juin 2009 17:42

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 19 juin 2009 17:37

Pam, c'était de l'humour pour le ravi ;-)

Écrit par : (npc) | vendredi, 19 juin 2009 17:49

Tiens on découvre que le pouvoir est mafieux....
Bein merde alors !
Grouikkk.

Écrit par : frère grouink | vendredi, 19 juin 2009 18:10

Inutile de chercher le bonheur, il ne se manifeste que quand il s'en va.....
Sly n'est que l'antithèse des intervenants, il fait parti du pavé....ni plus ignoble ni meilleur, un robot aux reflets métalliques.
Qui sommes nous ?

Écrit par : frère grouink | vendredi, 19 juin 2009 18:14

Tiphaine, burqa, tatouage !
Regardez là !

Je n'ai pas vu de rétro-commissions sur i-télé, ni sur Lepost, en bas sur libération.fr, ça descend, descend sur le figaro.fr et 20minutes...

France-Inter "résiste".

Le travail de nettoyage a commencé (un signe, comme la réponse de NS à Bruxelles).

Écrit par : Les sujets chauds du moment | vendredi, 19 juin 2009 18:24

Ecrit par : Les sujets chauds du moment | vendredi, 19 juin 2009 18:24

La burqa est elle adaptée au nettoyage de surface..

Écrit par : Fashion Week | vendredi, 19 juin 2009 18:33

Le travail de nettoyage a commencé
Ecrit par : Les sujets chauds du moment | vendredi, 19 juin 2009 18:24

Exit Audrey Pulvar...

Écrit par : De Carolis et Pulvar sont dans un bateau, Pulvar tombe à l'eau, etc | vendredi, 19 juin 2009 19:12

MOUARF

http://www.politis.fr/article7432.html

Écrit par : bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre | vendredi, 19 juin 2009 19:20

accompagné ou pas de substances locales.
Ecrit par : Heu... | vendredi, 19 juin 2009 15:17

Pour quoi faire ?

Qui sommes nous ?
Ecrit par : frère grouink | vendredi, 19 juin 2009 18:14

Nous sommes nous, et tu es toi ( un gros porc crédule).

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 20:08

( un gros porc crédule).

Ecrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 20:08

Sûr que ça relève le niveau du blog, ce genre de phrase...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 20:54

Ecrit par : bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre | vendredi, 19 juin 2009 19:20

+ 100.000

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 20:57

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 20:54

Sûr que ça relève le niveau du blog, ce genre de phrase...

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 20:58

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 20:57

Tapie.

Écrit par : ça c'est de l'humour ! | vendredi, 19 juin 2009 20:59

Ecrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 20:58


C'est pas l'humour sub-urbain... Du con.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:02

"pas un blog au service d'une librairie privée, mec !"

Où alors rémunére nous : parce que je suis certain qu'on t'apporte des clients.

Essaie au moins d'avoir la reconnaissance du ventre, mon cher Urbain...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:05

Essaie d'écrire des billets au lieu de plastronner dans tes commentaires, gros malin.

Le village est une collectivité et pas un blog au service d'une librairie privée, mec !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:05

"Alors, essaie au moins d'avoir la reconnaissance du ventre, mon cher Urbain..."
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:08

Et encourage nous au lieu de nous plomber !

Voilà. J'ai dit ce que j'avais sur la patate.

Mille excuses à tous et à bientôt.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:10

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:10

Sûr que ça relève le niveau du blog, ce genre de phrase...

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 21:18

C'est pas l'humour sub-urbain... Du con.

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:02

Sûr que ça relève le niveau du blog, ce genre de phrase...

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 21:19

Sûr que ça relève le niveau du blog, ce genre de phrase...
Ecrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 21:18

De toutes manières, le niveau du blog c'est Agathe et moi, alors si on relève le niveau, tant mieux : on le fait jour après jour.

Crée, Urbain, crée. Montre ton bagage "intellectuel".

Moi, perso, je commence à en avoir marre...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:38

Moi, perso, je commence à en avoir marre...
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:38

On se bat comme des chiens contre (l'indifférence de la wikiosphère qui nous méprise, 20minutes qui nous ignore, des liens très épisodiques vers nous, ici des commentaires peu avenants ou quasiment une absence d'opinions).

Nous, on n'est ni des blogueurs influents, ni des people, ni même des gens un peu connus pour attirer le chaland.
On écrit, peut être mal, pour 400 personnes par jour qui daignent, en ce moment, nous lire. On en tire ni gloire, ni prétention, ni argent, ni avantage aucun.

Moi, personnellement, je ne suis pas masochiste. Alors un petit encouragement de temps à autres, ça ne mange pas de pain...

Voilà. Si maintenant quelqu'un veut bien nous donner un billet : on est preneur !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:54

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 21:54

Une nouvelle fois un "nous" un peu abusif ou indéfini .
Quel est ce "nous" ? Un pluriel de majesté ?

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 21:58

Ecrit par : nef des fous | vendredi, 19 juin 2009 17:42

http://blog.mondediplo.net/2009-06-15-Secret-defense

Il n'y a pas de "hasard".

Écrit par : DESD (domaine d'extension du secret défense) | vendredi, 19 juin 2009 22:00

Quel est ce "nous" ? Un pluriel de majesté ?

Ecrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 21:58

"NOUS" c'est Agathe et moi depuis un certain temps... Regarde la colonne de droite et compte ! Tu as quelqu'un d'autre à proposer ? Nierais tu l'évidence ?

Sur 10 billets
f = 1
Urbain = 1
Agathe = 3

Suis-je assez clair ?

En ce qui me concerne, tu devrais louer ma modestie, mon cher Urbain, car tous les billets repris à droite et à gauche sont signés du Collectif, et jamais je ne me suis mis en avant !

Nulle part.

Ce serait pourtant tellement facile, et d'utiliser mon vrai nom, d'autant que mon patronyme est celui d'un type connu et de la jouer perso.

Je joue collectif et je ne vends pas plus de parapluies ou de lunettes de soleil sur les marchés...

Alors pour le Collectif du Village, je fais de la retape pour récupérer des billets.

Voilà mon unique but.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:12

Ecrit par : DESD (domaine d'extension du secret défense) | vendredi, 19 juin 2009 22:00

Je l'avais vu... D'autant qu'une esquisse de billet lue cet après midi m'a enchantée.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:17

20% des Villageois feraient 80% des billets ???

Écrit par : Torepa | vendredi, 19 juin 2009 22:20

Pendant ce temps je rate "Secret Story" !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:22

Finalement il y a deux questions du jour : celle du billet ( d'agathe) : "qui me parle ?" ,
et celle que pose de diverses manières et avec des points de vue et des attentes fort divergentes trois habitués du lieu ( joyeux le ravi de la crêche et idiot du village, frère odm ami des cochons et du clergé , et cuicui le parano un peu dépité ) : "qui sommes nous ?".
Par une plaisante convergence de formalisme ces trois commentateurs ont opté pour un "nous" qui évoque plus le, pluriel de majesté qu'une quelconque généricité. Généricité au sens la définition d'un "genre" auquel chacun d'entre eux appartiendrait , avec d'autres , et qui constituerait ce "nous" , derrière lequel chacun à sa manière cherche à se camoufler.
En réalité, chers mousquetaires du refoulé légèrement psychotique soyez assurés au moins de ceci : sur ce plan vous êtes bien vous-mêmes et vous seuls .

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 22:23

Ecrit par : Torepa | vendredi, 19 juin 2009 22:20

Putain mais c'est bien sûr ! LA LOI DE PARETO !

Merci Torepa, t'as pas tort, pareto !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:25

"NOUS" c'est Agathe et moi depuis un certain temps...
[...]
Suis-je assez clair ?

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:12

Oui, absolument ( voir mon commentaire précédent) .
Je laisse le soin à agathe de t'expliquer, au besoin.

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 22:26

Non mais franchement, franchement, non mais hein, franchement, mouarf, non mais, glouglou, franchement...

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20090619.OBS1209/attentat_de_karachi__interroge_sarkozy_qualifie_les_inf.html

Écrit par : Franche-ment | vendredi, 19 juin 2009 22:30

Ecrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 22:23

Ce qui me fait marrer, avec toi, mon cher Urbain, c'est que tout le monde est forcément névrosé et refoulé jusqu'à la moëlle...

SAUF TOI.

J'ai le droit de rire ?

Pousser un bon coup de gueule pour réclamer des billets est donc une manifestation si névrotique ?

Arf !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:30

Ecrit par : Franche-ment | vendredi, 19 juin 2009 22:30

Imaginer que cette affaire ira à son terme est en effet grotesque !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:31

Pousser un bon coup de gueule pour réclamer des billets est donc une manifestation si névrotique ?

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:30

Non ( d'autant qu'en l'occurrence il s'agit plutôt de psychose que de névrose ), et tu sais parfaitement que ça n'est pas de ça qu'il s'agit.

agathe t'expliquera .

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 22:37

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:31

Franchement, qui imagine ça, franchement ?
La question est-elle là, franchement, franchement ?

Écrit par : Francement | vendredi, 19 juin 2009 22:41

Ecrit par : Francement | vendredi, 19 juin 2009 22:41

+1

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 22:54

Franchement ?
Eh bien , pour en revenir à l'explication des attentats de Karachi par une "punition" à l'encontre du non paiement par balladur de ses dettes "d'honneur" de l'époque, je dirai que c'est d'autant plus plausible que c'est en gros le schéma des attentats de 1985/1986 , qui de notoriété aujourd'hui publique, étaient déjà à inscrire dans le contexte des "dettes" non payées, à l'époque aux iraniens auxquels on ( le gouvernement français) avait promis de rembourser les participations prise par le Shah dans Eurodif.
Voir aussi le long épisode des "otages aux liban" son épilogue "miraculeux" en pleine élection ...
Tout a été "révélé" depuis sur les magouilles de Pasqua (et Chirac) dans ces affaires et leurs conséquences, sans grandes conséquences pour les intéressés (et coupables).

Écrit par : urbain | vendredi, 19 juin 2009 23:13

On notera quand même une graduation descendante : de "abracabrantesque" à "grotesque" , de "pschiiit" à "fable" ...
C'est sans doute ça : la "rupture" .

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 08:45

Décembre 2008 :

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2008-12-04/revelations-les-mobiles-caches-de-l-attentat-de-karachi/924/0/297079

Décembre 2008 - Juin 2009

Écrit par : Latence | samedi, 20 juin 2009 09:25

Baladur le convenable financé par l'argent des submersible Pakistanais, mais bordel à queue, le Karl réveille toi ya urbain qui devient grossier dès qu'il comprend plus...

Car ce respectable commerçant vit dans un monde convenable où une idée est forcément issue de la pensée rationnelle, celle d’après révolution si possible, celle qui limite au monde des faits…..

Avec l’extrême gauche tout se limite à la lutte des classes et la chasse aux curés, les plus idiots sont ceux qui le paraisse le moins…

Ils ont pas compris qu’ils avaient gagné contre les curés et ils savent pas comment prendre le phénomène islam…Ils sont vieux et con en somme…..ça peut arriver à tout le monde…c’est pas un drame.

Donc ça chasse du curé et du patron et ça se cherche une classe ouvrière fantasmée tout en se permettant de conseiller et de prescrire notre ration quotidienne de culture bourgeoise faîte de craquètements stupides aussi vides que convenables……quelle merde…

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:20

La burqa enfin interdite !

"Un décret du premier ministre interdisant aux participants à des manifestations publiques de dissimuler volontairement leur visage, notamment avec une cagoule, pour ne pas être identifiés, a été publié aujourd'hui au Journal officiel."

Le goitre balladurien reste autorisé.

Écrit par : burqa tant de haine ? | samedi, 20 juin 2009 10:23

La démocratie c'est vraiment de la merde et la politique un poison à ne pas mettre dans toutes les mains....mensonges et etroitesse d'esprit se travestisse en tolérance et libre parole, sous le controle d'un affreux bourgeois charmant et charmeur qui s'estime très au dessus de la moyenne....
Point de noblesse ni de grandes idées, rien que des petits destin et de petits desseins....
La démocratie ça me fait plus bander !

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:27

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:27

Qu'est-ce qui vous fait bander, cher odm ?
Ne nous faites pas croire que vous bandez à la chasse aux rationalistes, libraires, mécréants, commentateurs qui caquètent, politicards qui politicardent...
Parlez-nous de ce qui vous vaseaudilate ?

Écrit par : Prie ap' | samedi, 20 juin 2009 10:34

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:20

« Nous croyons opportun, nécessaire même, d'élever de nouveau la voix, pour exhorter plus instamment, Nous ne dirons pas seulement les catholiques, mais tous les Français honnêtes et sensés, à repousser loin d'eux tout germe de dissentiments politiques, afin de consacrer uniquement leurs forces à la pacification de leur patrie. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_milieu_des_sollicitudes

Écrit par : Camé Léon | samedi, 20 juin 2009 10:35

odm est mort !

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:36

"odm est mort !"

Oui, ça, on sait, mais encore..?

Écrit par : Via gras | samedi, 20 juin 2009 10:38

Je reserve mes érections à un cercle restreint d'intime.....

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:38

Qui êtes vous pour me questionner, la mouche du coche, celle qui se nourrie des déjections d'autrui ?

Je ne vous connais pas, passez votre chemin et rejoignez la troupe des démocrates et des pleureuses emasculées qui en forment l'ossature pourrie.

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:41

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:20
Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:27

Aaah quand même ...
on commençait à se demander si frère crédule (et véhément) ami des cochons et des curés, savonarole des supermarchés virtuels, torquemada de la blogosphère, n'avait pas un peu (trop) forcé hier soir sur les "bonnes substances" qu'il emploie généralement pour "s'élargir la conscience" avec les résultats que nous pouvons, ici, régulièrement constater.

Nous voilà rassurés : il est pas vraiment frais, mais pas encore mort , et il bande encore.

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 10:42

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:41

Bon, comme d'hab', on prêche, on prêche et puis rien. De vagues giclées sur le carrelage.

Écrit par : Dure ex | samedi, 20 juin 2009 10:44

Le cynisme et la dérision comme seul projet, des rats face à d'autres rats....
Rien rien que de la glose minable, de la ressucée, du réchauffé....la soupe rationnelle pour les écoliers et on laisse le magique aux main d'hollywood et des éditeurs de jeux vidéo...
Et les autres en noir et blanc ils tournent, il tournent toujours dans le même sens en foulant le pavé mosaique...
Mensonge, mensonge tout est mensonge.....vous êtes bien incapable de trangresser ni de profaner, puisque rien n'est sacré pour vous, pauvres animaux stupides....

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:47

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:38

Etonnante prescience (proximité?) qui m'a fait rédiger mon allusion ( com précédent) à ta survie et bandaison ( de plus en plus problématique semble-t-il, mais encore revendiquée), avant même que tu ne t'exprimes avec une exceptionnelle clarté sur ce sujet intime et quelque peu incertain.

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 10:48

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:47

JESUS LIVES !
Et Elvis aussi !

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 10:51

Rien rien que de la glose minable, de la ressucée, du réchauffé

Démonstration par l'exemple très réussie.

Écrit par : Con pris | samedi, 20 juin 2009 10:54

"Sarkozy Karachi dans la colle"

http://desourcesure.com/dss/2009/06/affaire_karachi_le_oneman_show.php

Bafouilles, rires porcins, gestes nerveux...

Écrit par : Braquage à Bruxelles | samedi, 20 juin 2009 10:55

Pire que des bêtes des sous-hommes, des esclaves satisfait, des nuls des handicapés, des morts vivants je vomis cette humanité soumise et qui se la pête un livre d'un sombre connard d'universitaire à la main, point de grandeur dans vos humeurs, du pue tout au plus, mélé de larmes et de pisse.....rien rien que du vide, des objets avec un début et une fin, du matériel, de la viande puante et putride avant de mourir, vous puez la mort et je me casse.....

L'eternité seule me fait bander, votre vie de viande morte malade et puante me dégoute.....

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:56

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:56

Bravo !
Enfin une vision, de la hauteur, l'éternité, le cosmique.

Écrit par : Cosmique troupier | samedi, 20 juin 2009 10:59

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:27

« Moi, Hécatée, Milésien, je dis ces choses et j'écris comme elles me paraissent, car, à mon avis, les propos des Hellènes sont nombreux et ridicules. »

http://maurras.net/textes/32.html

Écrit par : Hé cathé | samedi, 20 juin 2009 11:00

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:56

Et pourtant ...
www.dailymotion.com/user/urbain_glandier/video/x9mgvf_videgrenier-des-plaisanciers-de-per_lifestyle

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 11:07

L'eternité seule me fait bander.

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 10:56

Naturellement ç'est assez restrictif , mais sans doute cela te permet-il de t'économiser.

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 11:12

Exactement, j'ai faim d'eternité et de toutes celles qui m'en donne le goût, les morts vivants ne provoquant que nausée et sentiment d'incomplétude...
Espérance en ce dessein divin en cette espérance, comme si nous étions tous les acteur d'une pièce dont le scénariste ne se dévoile qu'au plus curieux d'entre nous.
Qui parle ?
Au nom de qui ?
Je ne parle pas en mon nom mais au nom de tous ceux qui se reconnaissent comme enfants de Dieu et qui louent son nom.
Amen !
Grouikkkk

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 12:52

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 12:52

Ce "nous" derrière lequel tu te planques (refusant toujours d'admettre ton solipsisme) c'est donc : "tous ceux qui se reconnaissent comme enfants de Dieu et qui louent son nom" ...
Pas vraiment un "genre" dont je puisse me sentir l'expression particulière, mais dont cependant je doute , au moins autant, que tous ceux qui pensent y appartenir se reconnaissent dans tes imprécations porcines .

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 13:51

Ecrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 13:51

Tu rigoles, mais moi il finit par m'inquiéter. Si je dois l'embarquer, son accoutrement d'ongulé va donner à ma petite barque un air d'Arche de Noé que je trouve du plus mauvais goût, sans parler de l'hygiène...

Écrit par : nef des fous | samedi, 20 juin 2009 14:15

solipsisme toi même !

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:35

quant à nef, la pasteurisation de ta pensée n'a d'égal que ton obsession de l'hygiéne, une hygiéne moderne qui a oublié la notion de purification.....
Non à la pensée UHT !
Grouiiikkk

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:37

Par le pue des furoncles de Karl, vous m'enervez !!

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:44

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:44

Ah oui j'avais oublié cet autre marqueur symbolique obsessionnel : les furoncles ...
si nous ajoutons ça aux cochons, éructations diverses, imprécations et refoulés de tous ordres, nous avons un tableau régressif assez édifiant.
Trrrès intéressant.

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 14:48

Il est amusant de penser que le corps de cet "illustre" penseur qu'est Karl Marx ait pu produire tant de pue, un signe de la mauvaise influence de sa pensée...

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:49

Ecrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 14:48

et tu semble t'y connaître en matière de refoulement...

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:51

Question hygiène la mère nef aurait du frotter les bans de sa barque, sa galère dois je dire, des écoulement anthraxique du penseur bourgeois, ami des prolos, idole du libraire amateur de vide grenier......
Et toujours le bruit du tiroir caisse en arrière plan....

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:55

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 14:51

le refoulé (et non le refoulement : un choix de terme qui est encore un symptome de ta compulsion ) ...
et il n'est nul besoin d'être expert pour en distinguer les manifestations assez frappantes dans tes interventions.
En effet le refoulé pathologique est chez toi un trait assez omniprésent , qui prend une forme également caractéristique et de plus en plus systématique de régression anale ( inutile de te détailler l'ensemble des symptomes que tu nous a exposé d'abondance , aujourd'hui comme le plus souvent ).

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 15:00

je regresse ?
caca pipi ?
bein merde alors !

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 16:04

Ecrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 16:04

Eh oui, mais pour l'heure ç'est névrotique : tu en souffres ( confusément) , mais tu es encore capable de t'en rendre compte , donc de requérir de l'aide et d'espérer sortir de cette passe difficile.
D'ailleurs je vois que ça va déjà un peu mieux.

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 16:20

#odm est mort ? mauvaise chute en jouant à la marelle sur le pavé mosaïque ? triste fin...

Écrit par : wonderbra | samedi, 20 juin 2009 16:21

un wonderbra qui en jette, pour sûr !

Écrit par : frère grouink | samedi, 20 juin 2009 16:26

pour améliorer l'orthographe des futurs écrits d'odm...
(urbain se chargeant déjà des confusions du type "refoulé" / "refoulement")
http://francois.gannaz.free.fr/Littre/xmlittre.php?requete=PUS

Écrit par : Maître Capello | samedi, 20 juin 2009 22:40

Et pour hisser un peu le tout...

Après Coupat, Lévy :

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/06/20/deux-ou-trois-choses-que-j-avais-a-vous-dire-par-yildune-levy_1209353_3232.html

Écrit par : Fragno | samedi, 20 juin 2009 22:45

Ecrit par : Fragno | samedi, 20 juin 2009 22:45

Merci Fragno, ça hausse en effet le niveau.
J'essaierai d'être au RV.
Ce sont des gens que la bouffonnerie servile essaie de rendre infréquentables, et j'ai donc un terrible envie de les rencontrer .

Écrit par : urbain | samedi, 20 juin 2009 23:21

Je m'apprêtais à mettre le lien vers le texte d'Yldune Lévy, j'ai vu que j'avais été devancé. Magnifique, ce "fragnoler". Vivement qu'il apparaisse dans les prochaines éditions des dictionnaires, ou dans la dictée de Pivot ;-)

Écrit par : Maître Capello | dimanche, 21 juin 2009 00:39

Certains vieux chefs religieux sont des monstres sanguinaires.

http://www.youtube.com/watch?v=L9IPBCnp65A

Que leur Dieu, s'il existe, les envoie en Enfer !

Elle s'appelait Neda... Elle était iranienne.

En voyant ces images, je me dis que non, décidément non, Dieu n'existe probablement pas : ses clergés ont tellement abimé l'humanité depuis si longtemps !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 00:50

"Troublant spectacle que de voir la mécanique répressive se déglinguer devant la résistance infinie que lui opposent l'amour et l'amitié. C'est une infirmité constitutive du pouvoir que d'ignorer la joie d'avoir des camarades. Comment un homme dans l'Etat pourrait-il comprendre qu'il n'y a rien de moins désirable, pour moi, que d'être la femme d'un chef ?" (Y. Lévy)

D'où cette envie de détourner une phrase de J.L. Godard (qui l'avait sans doute empruntée à quelqu'un d'autre) :
"Le rêve de l'individu, c'est d'être deux. Le rêve de l'Etat, c'est d'être seul"

Écrit par : ... | dimanche, 21 juin 2009 01:06

"NOUS" c'est Agathe et moi depuis un certain temps...
[...]
Suis-je assez clair ?
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:12

N'empêche que dans le numéro de Vendredi Hebdo hors-série n°1 (spécial été 2009), qui se trouve en photo dans les pages intérieures en tant que "représentante du Village des NRV" ? C'est nef... hé hé :-)

Écrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 21 juin 2009 05:01

HS /

Le sort des Roms en France, du Nord...

La voie aérienne du métro, boulevard de l'Ouest, leur sert d'abri providentiel. Ça ne remplace pas un toit, mais ça permet de rester au sec. Huit familles de Roms, arrivées en France en 2006, campent ici dans des conditions plus que précaires mais surtout durables.
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Villeneuve_d_Ascq/actualite/Secteur_Villeneuve_d_Ascq/2009/06/20/article_roms-sous-la-ligne-du-metro-une-situatio.shtml

... au Sud...

La préfecture de la Haute-Garonne a décidé d'employer la manière forte pour régler l'intolérable situation des Roms installés derrière la médiathèque dans un bidonville à ciel ouvert depuis des mois.
http://www.ladepeche.fr/article/2009/06/17/625092-Les-Roms-de-la-mediatheque-menaces-d-expulsion.html

Écrit par : Qui parle des Roms ? | dimanche, 21 juin 2009 06:10

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 00:50

Ce simple constat de bon sens et d'évidence ne semble toujours pas être accessible aux cochons ( mollahs, curés, muftis, bonzes , dupes , crédules , simplets et allumés en tous genres ).
Le cochon compulsivement et fort justement distingué par frère odm comme emblématique de son "genre" ( ce "nous" là qu'il revendique et qui "lui parle" ) est bien celui du très vieux dicton : "margarita ante porcos" .
Les perles de la raison ne sont pas pour les cochons, mais ils sont légion.

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 09:13

Ecrit par : ... | dimanche, 21 juin 2009 01:06

Une résistante ... en 1943 .

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 09:17

"Troublant spectacle que de voir la mécanique répressive se déglinguer devant la résistance infinie que lui opposent l'amour et l'amitié."
Oui une belle phrase, parmi bien d'autres dans un beau texte encore, troublant et qui me touche singulièrement par ce qu'il renvoie à une généalogie qui m'est chère, qu'il est un constat, non pas théorique mais empirique, qu'il est incarné et bien vivant.

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 09:25

À (ne pas confondre)

"NOUS" c'est Agathe et moi depuis un certain temps...
[...]
Suis-je assez clair ?
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 19 juin 2009 22:12
Ecrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 21 juin 2009 05:01

Le "NOUS" dont je parlais était le "NOUS" des rédactions de billets.
Nef s'est gentiment occupée des relations publiques, histoire de ne pas sombrer dans un isolement encore plus criant que celui dans lequel nous sommes. Ce n'est pas forcément une activité très distrayante quand tu ne connais personne. C'est une répartition du boulot comme une autre.
En ce moment, on a besoin de rédacteurs et comme tu nous fais, à juste titre, quelques observations mon cher (npc), tu es toujours le bienvenu...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 09:56

"Pour en revenir au billet", agathe, donc répondre à la question "qui me parle ?", je profite du long détour qui par le biais d'Yldune Levy nous y a ramené.

Yldune Levy me parle.
Et j'en suis convaincu, bien d'autres avec elle;
mais il est non moins certain qu'ils ne relèvent pas de la "démocratie représentative".

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 10:25

Que Dieu vous garde...

Écrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 10:41

Pour urbain certaines conceptions refoulent en effet....au sens sanitaire du mot....

Écrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 10:50

Ni Jack, ni Alain, ni même Axel ; Charlie :

http://tvbruits.org/spip.php?article274#forum1830

Écrit par : Gérard Lanvin | dimanche, 21 juin 2009 13:20

Ecrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 10:50

Tu es à proprement parler (si on peut dire) "indécrottable" ... je soupçonne même que dans ton souci de décliner le refoulé, et dans une variante avinée qui t'est coutumière tu refoules même du goulot !

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 14:16

Ecrit par : Gérard Lanvin | dimanche, 21 juin 2009 13:20

+ 100

Écrit par : agathe | dimanche, 21 juin 2009 14:27

Encore un "texte fort" de notre montgolfière à bras :

" Kouchner monte au créneau
Le ministre des Affaires étrangères condamne la «répression brutale» des manifestations samedi à Téhéran et appelle à la «libération immédiate des personnes arrêtées».
"
Pendant qu'il monte au créneau , Rama prépare la bassine d'huile et hortefeux la fait bouillir.

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 19:09

Que Dieu vous garde...

Ecrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 10:41

Il aurait mieux fait de garder la pauvre Neda !

http://twitpic.com/7ybuz

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 19:10

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 19:10

Il va t'expliquer qu'il l'a rappelée à lui.
(Dans son infinie bonté le créateur oublie cependant parfois de demander son avis à la créature ).

Écrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 19:27

Ecrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 09:17

Oui, ça me revient

Écrit par : ... | dimanche, 21 juin 2009 20:15

Il va t'expliquer qu'il l'a rappelée à lui.
(Dans son infinie bonté le créateur oublie cependant parfois de demander son avis à la créature ).

Ecrit par : urbain | dimanche, 21 juin 2009 19:27

pas necessaire, tu t'en charges très bien...

Écrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 21:40

C'est l'été et le grand retour de M. Ivan Rioufol !

___________________________________________________________


Bloc-notes: les silences de Barack Hussein Obama
Par Ivan Rioufol

Lien sur demande

Écrit par : Sly | dimanche, 21 juin 2009 21:45

Ecrit par : frère grouink | dimanche, 21 juin 2009 21:40

Je te donne le lien d'un site qui défend les mêmes valeurs que toi. Il est très estimé sur la toile. Voilà tel qu'il se définit : Défenseur du Pape ® et des Cochons ®

Et l'adresse de son blog est la suivante :
http://tinyurl.com/yofxxm

Lui, ne doute ni de son talent ni de ses idées. Sa démarche est quasiment à l'opposé de l'esprit du Village.

C'est un petit clin d'oeil pour te montrer que tu n'es pas seul dans ta quête spirituelle, Olivier...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 22:35

C'est un petit clin d'oeil pour te montrer que tu n'es pas seul, Olivier.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 21 juin 2009 22:35

Mmmh...comme c'est chou, ça :-}

Écrit par : sarah | dimanche, 21 juin 2009 23:04

Sarkozy hué à Libreville : il ordonne la mutation du préfet du Gabon.

Écrit par : mouarf | lundi, 22 juin 2009 00:50

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu