Avertir le modérateur

« Le côté d'y voir | Page d'accueil | 2021, l’odyssée du Web 7.0 ou les bienfaits de la Loi Hadopi VII. »

vendredi, 08 mai 2009

Remixe ma tribune

 

 

7159_6-Grande-Bouffe.JPG

 

 

 

Monsieur le Président du Præsidium du Soviet suprême,


Depuis toujours nous soutenons le parti. Chaque fois que vous avez fait appel à nous, nous avons répondu présent. Pas par crainte. Moins encore par intérêt. Par devoir envers le Parti et la mère Patrie.

Le Parti - notre famille - c'est le refus d'un ordre purement marchand. C'est la protection du faible contre le fort. En particulier pour la culture populaire. En ne les abandonnant pas à la loi démoniaque du marché, le Parti a sauvé les artistes dans notre pays. C'était vrai, en particulier, des dispositions prises sous Леони́д Ильи́ч Бре́жнев. Ceux de nos voisins, aux mains de capitalistes renégats, n'ont pas fait ce choix-là et n'ont pas le grand cinéma ni la grande musique.

En imposant, à l'occasion du lumineux oukase "Создание Интернет-И", des règles au Département des transports et des télécommunications près le CC du PCUS (comme vous les aviez imposées naguère à la radio et à la télévision d'Etat) pour qu'ils promeuvent la création officielle, vous venez de tourner le dos de manière fracassante à toutes les tentatives subversives des ennemis du Parti, manipulés par l'extérieur.

Vous étiez la résistance à la déréglementation, à la loi de la jungle et du plus fort qui assassine la grande culture d'Etat. Vous êtes désormais, par l'effet de votre vision de l'Histoire, le chantre du combat débridé contre les arts antipatriotiques, à l'heure du numérique.

Vous le savez : la culture qui glorifie le régime et lutte contre les démocraties libérales est un droit de l'Homme nouveau. Mais, ce n'est pas parce que des camarades portent des chapkas graisseuses et déclament avec ferveur du Pouchkine que leur âpreté et leur trahison sont moindres. Pour être cool en apparence, l'artiste dégénéré n'en est pas moins sauvagement prédateur ! Pascal Négrov nous enseigne : "le Peuple doit combattre pour les intérêts du Parti comme pour sa ration de vodka".

En faisant échec à l'intrusion dans notre patrie de la culture libérale et de ses agents subversifs, vous nous avez adressé un message de rupture. Par la présente, nous en accusons réception.

Vous avez su apporter tout votre soutien à la culture multiséculaire et à l'art puissant de notre peuple, mais il nous semble aussi, et cela est crucial, que vous avez également su réinventer l'âme de l'Homme nouveau.

Quant à nous, nous restons plus que jamais fidèle au Parti, comme ça, quand vous sifflerez la Kalinka, vous pourrez nous voir danser en pleurant de chaudes larmes d'Etat.

Veuillez croire, Monsieur le Président du Præsidium du Soviet suprême, en l'expression de nos salutations patriotiques.

 

Pierre Arditov, Juliette Grécova, Maksim Leforeski, Bernard Muratev, Michel Piccolov (et salutations au camarade commissaire Négrov qui a su si bien exprimer, à notre place, la ferveur de notre coeur.)

 

___________

 

Toi aussi, ami lecteur, amuse-toi à remixer cette merveilleuse missive. La matière, aimablement offerte par un quintet méchamment de gauche, se trouve ici :


http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/05/04/loi-sur-le-piratage-des-artistes-de-gauche-denoncent-la-strategie-du-ps_1188363_0.html

 

Il est également disponible sur le réseau pitoupi, garanti sans DRM ni coquilles.

 

Ce texte à l'argumentaire inepte regorge de possibilités stylistiques fécondes.

 

L'autorité Nrvopi désignera le meilleur remix et l'heureux lauréat se verra convier à un dîner traditionnel de gauche avec l'exquis quintet libre et non faussé.

 

f


 

 

Commentaires

Moi aussi je veux des droits d'auteurs sur mes bouses répandues sur les champs bretons......

Grouiikk Groiink

Écrit par : groink groink | vendredi, 08 mai 2009 06:19

J'aime assez imaginer la nature de "l'âme" que le PS aurait"perdu"( en s'opposant à la loi hadopi ).

D'autant que ce faisant les "artistes" procureurs de cette chute ( du PS) dans les ténèbres extérieures, s'opère dans un singulier mouvement consistant à "tourner le dos de manière fracassante" à ce qu'ils appellent leur "histoire commune", qu'on dirait assez nettement inspiré de la rhétorique fleurie du Comte de Champignakov.

Plaisant spectacle que celui du panier de crabes arthritiques bataillant à grand coups de pinces molles et émoussées et de radotage sénile.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 09:30

Enfin une bonne nouvelle : le merle est revenu ( ça nous change des cochons ).

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 10:21

des gamins et gamines de 14 à 20 ans , blacks, blancs, beurs, tous de milieux très modestes, certains avec des petites particularités ( autiste, trisomique, etc ..). Résultat un merveilleux petit spectacle, et un peu de soleil dans l'eau froide.
Ecrit par : urbain | jeudi, 07 mai 2009 21:35

Tu es sûr qu'il ne s'agissait pas du tournage d'une pub Benetton ?

Écrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 10:34

La France rattrapée par la révolution conservatrice
Le bloc-notes d'Ivan Rioufol.



Si ça intéresse quelqu'un contacter le Ravi

Écrit par : Ivan Rioufol | vendredi, 08 mai 2009 11:30

Cette réaction pitoyable d'ex artistes qui ne sont plus que des affidés de l'industrie culturelle, dont elle seule est défendue par Hadopi, est une victoire de plus pour le gouvernement et sa volonté de jouer sur toutes les mesquineries pour installer son pouvoir. Force est de constater que peu arrivent à se tirer du piège (est ce rassurant de voir que Lalanne est un d'entre eux ? :oB)...

En parallèle, le parlement européen pour s'offrir un succès de prestige en adoptant un amendement, qui si la directive est transposée rendra illégales les coupures d'internet sans autorisation judiciaire et rend caduque la loi française. Sans doute les mêmes députés qui au nom du même principe de liberté, de la concurrence libre et non faussée, caressent l'industrie culturelle dans le sens du poil au détriment de la diversité de l'expression artistique. Ou comment être sauvé du monstre par un autre...

Écrit par : Nicks | vendredi, 08 mai 2009 11:46

Merci aux technicien(ne)s de surface de nettoyer les déjections du ravi de la crèche.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 11:53

Ecrit par : Nicks | vendredi, 08 mai 2009 11:46

Much ado about nothing ...
je demeure convaincu que cette loi scélérate est frappée d'obsolescence avant même que d'être inapplicable.
Si même l'europe ne pouvait pas même servir à quelque chose d'utile comme de tempérer les excès de ses pays membres, le dispositif usine à gaz de cette loi ne pourra jamais être mis pratiquement en oeuvre, du moins avec quelque espoir d'efficace.
En réalité il ne s'agit(e) de rien d'autre que d'éviter que bouffon perde la face , bref on est dans la même logique spectaculaire que celle qui impose de maintenir Coupat sous séquestre.

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 12:03

@ ф : Браво!

Juste pour chipoter : "Leonid Brejnev" aurait pu être décliné au locatif puisqu'il est précédé de la proposition "sous" (sous L. I. Brejnev = при Леониде Ильиче Брежневе) et l'intitulé de l'oukase, s'il s'agit bien de reprendre celui du projet de loi, serait tout simplement "Создание и Интернет"

Écrit par : (Не путайте) | vendredi, 08 mai 2009 12:11

Ecrit par : Ivan Rioufol | vendredi, 08 mai 2009 11:34

Ce dernier petit paragraphe, avec son sous-entendu, aurait tout à fait eu sa place dans "La Gerbe"

Écrit par : beurk | vendredi, 08 mai 2009 12:21

GROUIIK

On a beau être un porc et vivre comme tel il me semble bien que l'auteur tente une audacieuse comparaison entre la paradigme, grouikk, sarkosiste et le règime communiste soviétique....grouink ?

Ce renversement des valeurs me comble, groinkk, de joie et de ce pas je vais me rouler dans la fange, grouik grouik...

Écrit par : groink groink | vendredi, 08 mai 2009 12:27

les socialistes comme rempart au démon communiste, et la madone en tête...groinkkk...
Des fois vaut mieux se servir de sa queue que de sa tête...
Et je me comprends...grouiiiiiiiikkk

Écrit par : groink groink | vendredi, 08 mai 2009 12:33

Protéger les gros intérêts financiers des majors et d'une poignée de nantis, c'est évidemment la ligne du parti en place. Robin des Riches prend son rôle à cœur, il a été élu pour ça. Il ne va quand même pas s'occuper des pauvres et protéger l'emploi, il faut que les pauvres soient plus pauvres, toute la stratégie du cycle des crises tient à ça. L'argent doit rester dans les mêmes mains, c'est un métier de maîtriser les flux en circulation.

Écrit par : agathe | vendredi, 08 mai 2009 12:39

Je ne pense pas que l'argent soit le moyen ni la mesure.

Quelle est la nature de la liberté d'expression ?
Exprimer quoi, pourquoi et pour qui est la seule question qui vaille la peine.

On ne peut limiter une existence humaine à la seule recherche recherche d'une égalité mathématique....

Cette recherche et cet objectif n'a que pour seul résultat de laminer les cultures et les différences.

Faire d'un Léon ou d'Un Mohammed un Français est une absurdité, en faire un ennemi de l'occident aussi....

Écrit par : frère odm | vendredi, 08 mai 2009 12:49

Sanofi-aventis investit 100 millions €
pour construire une usine de vaccin grippal
saisonnier et pandémique au Mexique
- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite
d’Etat du Président Nicolas Sarkozy -
Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce
aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine
de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.
L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du
Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.
Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe
sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.
« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des
infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé
publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la
pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de
sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les
Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».
Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y
Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos,
Ministre de la Santé du Mexique.
Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec
Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la
production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics
au Mexique.
Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans
quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre
la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin
contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.
La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à
sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle
de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine
vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation
Mondiale de la Santé (OMS).

Leader mondial dans la recherche, le développement et la production des vaccins contre la grippe,
sanofi pasteur travaille à la mise au point de nouveaux vaccins antigrippaux, toujours plus
performants, pour sauver des vies humaines, et est activement engagé dans la préparation à la
pandémie. Sanofi pasteur a réalisé, au cours de ces cinq dernières années, d’importants
investissements pour accroître sa capacité de production de vaccin contre la grippe aux Etats-Unis,
en France, en Chine et aujourd’hui au Mexique. Avec une production de plus de 170 millions de
doses de vaccin contre la grippe saisonnière en 2008, sanofi pasteur confirme sa position de leader
sur le marché mondial.
***
A propos de la grippe saisonnière
La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à
personne, principalement lors de la toux ou de l’éternuement des sujets infectés. Selon l’Organisation
mondiale de la santé (OMS), la grippe saisonnière pourrait affecter environ un milliard de personnes par
an dans le monde et serait responsable de 300 000 à 500 000 décès annuels1. Dans les régions
tempérées, 5 à 15% de la population est affectée par les épidémies annuelles de grippe qui débutent
classiquement à la fin de l’automne et ont leur apogée au milieu de l’hiver. Dans les régions intertropicales
en revanche, les virus grippaux peuvent être isolés toute l’année. La grippe peut toucher toutes
les classes d’âge, mais les taux d’infection sont plus élevés chez les jeunes enfants en collectivité. Ces
derniers représentent une source potentielle d’infection chez les personnes plus âgées de leur entourage.
Les grippes sévères, les complications et les décès surviennent principalement chez les personnes âgées
de 65 ans ou plus, ainsi que chez les personnes atteintes d’affections chroniques cardiaques ou
respiratoires1. L’efficacité de la vaccination est bien établie : elle permet de réduire l’intensité de la
maladie, ainsi que le fardeau économique que représente le traitement de la grippe et de ses
complications.
A propos de la grippe pandémique
La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à
personne, principalement lors de la toux ou de l'éternuement des sujets infectés. Une pandémie de grippe
est une épidémie à l'échelle mondiale due à un virus particulièrement virulent et nouveau pour l’être
humain. Ce virus, contre lequel la population ne possède aucune immunité, est susceptible d'entraîner
une morbidité et une mortalité élevées. Pour tenter de minimiser cet impact, de nombreux pays ont mis en
place des plans nationaux et transnationaux de lutte contre la pandémie de grippe. Pour plus d’information
sur sanofi pasteur et la préparation à la pandémie, veuillez consulter le site http://pandemic.influenza.com.
A propos de sanofi-aventis
Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse
des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Le Groupe est coté en bourse à Paris
(EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).
Sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, a mis à disposition plus de 1,6 milliard de
doses de vaccins en 2008, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde.
Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies
infectieuses. L’expérience de sanofi pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d'un siècle.
C’est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million
d’euros par jour en recherche et développement. Pour plus d'information, consulter le site :
www.sanofipasteur.com
Références :
1. http://www.who.int/vaccine_research/diseases/ari/en/print.html

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des déclarations prospectives (au sens du U.S. Private Securities Litigation Reform
Act of 1995). Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des
projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des
déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des événements,
des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives
peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », «
estimer » ou « planifier » , ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de sanofi-aventis
estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces
déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et
généralement en dehors du contrôle de sanofi-aventis, qui peuvent impliquer que les résultats et événements
effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations
et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les
documents publics déposés par sanofi-aventis auprès de l'AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans
les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2008 de
sanofi-aventis ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-
Looking Statements » du rapport annuel 2008 sur Form 20-F de sanofi-aventis, qui a été déposé auprès de la
SEC. Sanofi-aventis ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives
sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de
l’autorité des marchés financiers.

Écrit par : agathe | vendredi, 08 mai 2009 12:50

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 mai 2009 12:50

Pas très interessant.
(tu as des progrès à faire en c/c, la présentation est déplorable)

Écrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 13:06

Ecrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 13:06

Le copié-collé de bouses, c'est ta valeur ajoutée ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 08 mai 2009 13:18

Ecrit par : agathe | vendredi, 08 mai 2009 13:18

Rien à cirer des jugements de valeur de l'hystéro-antisémite de service !

Écrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 13:31

400 000 victimes, rien qu'en France, c'est possible...
Voir pseudo...

Écrit par : frère odm | vendredi, 08 mai 2009 13:52

Pour essayer de vivre et penser autrement que comme des porcs : un ouvrage de philosophie, essentiel, qui vient seulement d'être traduit en français :

www.humanite.fr/2009-04-15_Tribune-libre_Lukacs-philosophie-de-l-etre-social

www.decitre.fr/gi/21/9782915854121FS.gif

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 15:04

400 000 victimes, rien qu'en France, c'est possible...
Ecrit par : frère odm | vendredi, 08 mai 2009 13:52

Ca fait beaucoup de cellules psychologiques à mettre en place ça !

Écrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 15:15

On peut lire Zygmunt Bauman, aussi

http://www.irepp.com/la-societe-liquide-article00370.html

Écrit par : Bernard Pivot | vendredi, 08 mai 2009 15:20

Le Smic à 69 euros (brut), c'est l'avenir de la France dans une économie globalisée...

http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/07/603150-Castres-Ils-reclassent-leurs-salaries-en-Inde-pour-69-par-mois.html

Écrit par : Carreman méchant, jamais content | vendredi, 08 mai 2009 15:55

HS / les nouvelles mesures concernant les automobilistes, suggérées dans le rapport d'Hervé Mariton :

- augmentation des radars aux feux rouges
- augmentation des radars de contrôle des distances de sécurité
- interdiction totale du kit mains libres
- disparition des panneaux signalant les radars automatiques
- allumage des feux de route obligatoire même en journée
- création d'un procureur de la sécurité routière, basé à paris, sur le modèle de l'action anti-terroriste (!)
- extension de l'interdiction de la vente d'alcool dans les stations-service
- mise en place du permis de conduire sécurisé
- augmentation des radars de vitesse dans les agglomérations

http://www.droitautomobile.com/article-31139122.html

Écrit par : Auto Plus | vendredi, 08 mai 2009 16:15

Ecrit par : Bernard Pivot | vendredi, 08 mai 2009 15:20

Sans doute mais , outre que le Baumann ne joue quand même pas dans la même catégorie et que "la vie liquide" est sortie il y a près de 3 ans (et "l'amour liquide" il y a 5 ans ), ce texte ( fondamental ) de Lukacs a attendu 40 ans pour être traduit ...

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 17:00

Qui est Lukacs (source wikipedia) :

György Lukács naît dans une famille de la bourgeoisie juive de Budapest. Il fait des études de philosophie en Allemagne et obtient son doctorat ès lettres en 1906. Il devient l'assistant de Max Weber.

En 1917, il adhère au marxisme et rentre au Parti communiste. Il participe au soulèvement communiste hongrois de 1919 (dirigé par Béla Kun, dont il est commissaire à l'Instruction). Après l'échec de ce soulèvement, il s'exile en Autriche, puis à Berlin, et enfin à Moscou à partir de 1933. Il revient en Hongrie en 1945, et devient député et professeur de philosophie. Il est ministre de la Culture dans le gouvernement d'Imre Nagy en 1956. Après la répression de l'Insurrection de Budapest, il est exilé en Roumanie, mais peut revenir en Hongrie en 1957. Il se consacre alors aux questions d'esthétique et de théorie littéraire.

Etonnant non ? Mais on peut faire confiance au commissaire à l'Instruction, le camarade Lukacs.

Par contre il fut l'assistant de l'excellent Max Weber qu'Urbain n'aime pas, on se demande pourquoi ?

J'ai mon idée....

Écrit par : frère odm | vendredi, 08 mai 2009 21:04

Rien à cirer des jugements de valeur de l'hystéro-pro-hallyday de service !

Ecrit par : Sly | vendredi, 08 mai 2009 13:31

M'enfin ?

Écrit par : Jean-Claude Camus | vendredi, 08 mai 2009 22:08

Ecrit par : frère odm | vendredi, 08 mai 2009 21:04

Tes copiés/collés de wikipédia sont incomplets , tu aurais pu mettre la suite :

"Lukács est le précurseur des études sociologiques sur la littérature romanesque. Il a su adopter une perspective qui replace l'œuvre d'art dans son contexte social et historique qu'il s'efforce de reconstituer et d'analyser. Il fut également un farouche défenseur du réalisme en littérature, répudiant notamment le modernisme incarné par des auteurs tels que Kafka, Joyce ou Beckett. Cette partie de son oeuvre trouve des prolongements dans celle du sociologue Wolf Lepenies.

Il s'est rendu célèbre par son œuvre majeure : Histoire et conscience de classe (Berlin, 1923), qui fait un concept historique de la théorie de la réification (appelée « fétichisme de la marchandise » dans Le Capital de Marx). Il a inspiré un certain nombre d'intellectuels marxistes du XXe siècle tels que Guy Debord ou Lucien Goldmann. Ce dernier a même avancé que le célèbre essai de Martin Heidegger, Être et temps, est à comprendre en partie comme une réponse à l'ouvrage de Lukács."

Mais surtout tu devrais lire des livres (histoire de savoir un peu de quoi tu parles) , par exemple ceux de Lukacs ( du moins ceux qui sont traduits)

Écrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 22:38

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/08/la-polemique-enfle-sur-le-web-autour-du-premier-martyr-de-la-hadopi_1190684_651865.html

Écrit par : agathe | samedi, 09 mai 2009 11:25

Un regard sur le mouvement prof/étudiant (voilé du rire aux larmes) :

http://www.politis.fr/article7000.html

Écrit par : agathe | samedi, 09 mai 2009 12:15

Et là on rit tout court (tout rouge of course) :

http://www.politis.fr/article7022.html

Écrit par : agathe | samedi, 09 mai 2009 12:20

Les banques sont en bonne santé, c'est un ordre !

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/05/09/polemique-sur-les-tests-de-solidite-des-banques-americaines_1190772_1101386.html

Je n'ose même pas imaginer l'ampleur de la chute quand la réalité deviendra incontournable, même en truquant les chiffres...

Écrit par : Nicks | samedi, 09 mai 2009 12:40

«La ligne entre le visible et l’invisible se met à passer entre les hommes. Elle en sépare certains, un tout petit nombre, qui sont du côté de la loi invisible, de la grande masse qui n’est plus seulement assujettie à l’origine, mais à ceux qui représentent le fondement surnaturel parmi les hommes. Il en résulte que certains sont fondés à commander et les autres sont destinés à obéir. L’émergence de l’État n’est pas intelligible comme simple fait matériel. Elle est un fait spirituel qui se convertit en force matérielle» (CH, p.109)

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 12:43

Tas d'imbéciles !

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 12:44

Créons la bulle !

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 12:46

Il est certain que les explications du monde fournies par les intellectuels rationnels sont insufisantes pour comprendre ce qui se produit actuellement.

Alors ce malaise ressenti par tous, cette impression de mensonges généralisé, ce sentiment qu'il coéxiste deux types d'être humains, les vrais, ceux qui souffrent et les autres que je ne saurais nommer mais qui dirigent et oppressent les premiers, ne saurait se résoudre celon les paradigmes en cours.

Il se passe actuellement quelque chose qui necessite une prise de conscience, une autre conscience, une conscience perdue et qu'il faut reconquérir.

Pensez vous que Sarkosy soit humain ?

Quel humain pourrait resister à ce rythme ?

Il est pour moi, symboliquement, inhumain....

Il ne répond à aucune règles humaines, il est comme une machine....

Regardez donc !

Suis-je donc si dégénéré que je ne comprenne pas comment un humain puisse supporter un tel rythme ?

Je suis conscient que poser cette question, pourtant simple, m'expose aux quolibets....

Mais je la pose quand même.

Sarkosy est-il humain ?

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 13:52

La citation plus haut est de Marcel Gauchet inspirée par la pensée de Max Weber.

La reflexion a mener étant celle du "désenchantement du monde".

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 14:21

Mais Gauchet est critiquable :

Curieuse théorie de la religion, que celle qui lui refuse une dimension anthropologique pour en faire une réalité historique périssable plutôt que transformable. Ce déni humaniste du symbolique conduit Gauchet à manquer les phénomènes et les pratiques qui tiennent lieu d’ordre symbolique aujourd’hui. La symbolique politique n’est ainsi qu’une idéologie destinée à disparaître devant la revendication humaniste d’autonomie. Gauchet ne peut pas penser ce qui tient lieu d’ordre symbolique pour la société des individus et qui touche l’idée de loi. Il lui manque ce que Marx, tant détesté, avait su penser : l’idée de « religion de la vie quotidienne » sous le capitalisme, c’est-à-dire les manifestations du fétichisme portant sur les formes phénoménales structurant l’apparaître du capitalisme à ses agents. Il lui manque la critique du mystère fétichiste qui est mystification objective se concentrant dans l’idole de l’Argent, ce pseudo symbolique. La sortie de la religion est un déplacement et une transformation des formes du symbolique que Gauchet ignore dans son idéalisme des choix transcendantaux et du basculement univoque de l’hétéronomie dans l’autonomie.

Écrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 14:58

Scoop: Le futur discours de Sarko à Obama
(PCC Will Mael Nyamat) Discours de sarkozy à Obama pour les cérémonies du débarquement en juin 2009..

Le drame de l'Amérique, c'est que l'homme américain n'est pas assez entré dans l'histoire. L'homme Américain, qui depuis des millénaires, vit au rythme des indices Wall Street, dont l'idéal de vie n'est que d'être en harmonie avec le dollar, ne connait que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, l'homme américain échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable où tout semble être écrit d'avance.
Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin.

Écrit par : Valdo | samedi, 09 mai 2009 16:29

Non-scoop : Nicolas Sarkozy sera absent ce soir de la finale de la Coupe de France de football (le match oppose deux clubs bretons).

Depuis 1927, il est de tradition que le président de la République remette la coupe aux vainqueurs.

Depuis 72 ans, donc, les absences du président de la République à la finale de la Coupe de France de football ont été rarissimes. Les principaux journaux ne fournissent pas d'exemple récent, mais il est possible que Mitterrand en ait manqué une à cause d'un sommet européen, dans les années 80.

Alors pour justifier une telle absence, il faut une excellente raison.

La voici :

Chaque semaine, Nicolas Sarkozy a l'habitude de prendre quatre jours de vacances dans la villa de Carla Bruni au cap Nègre, du jeudi soir au lundi. Quelquefois, les weekd-ends se prolongent, le président ne revenant à Paris qu'à l'occasion du conseil des ministres du mercredi.

Or, cette fois-ci, son week-end de farniente a déjà été perturbé une fois par les cérémonies du 8 mai. Pour que le désagrément soit moindre, et qu'il puisse retourner prendre son bain de soleil au plus tôt, les cérémonies ont été déplacées cette année tout près du cap Nègre. Alors il n'allait quand même pas tout gâcher pour remonter à Paris un samedi !

Ce n'est pas pour s'aquitter de ce genre de corvées qu'il a augmenté son salaire de 172% !

Écrit par : France Football | samedi, 09 mai 2009 17:10

82 ans...

http://www.lamontagne.fr/sports/football/ href="mailto:coupe_de_france_sarkozy_absent_une_faute_politique_selon_le_telegramme@CARGNjFdJSsHFhoNBRo">coupe_de_france_sarkozy_absent_une_faute_politique_selon_le_telegramme@CARGNjFdJSsHFhoNBRo-.html

Écrit par : France Football | samedi, 09 mai 2009 17:15

Ecrit par : Valdo | samedi, 09 mai 2009 16:29

+1

Écrit par : agathe | samedi, 09 mai 2009 17:34

Finalement, il va venir. On a du lui dire que ça se verrait un peu. Bon il s'agit de foot , c'est donc presque bénin mais cela traduit bien quand même la considération que cet individu a de sa fonction et des citoyens qu'il a en charge.

Écrit par : Nicks | samedi, 09 mai 2009 18:34

Ecrit par : Nicks | samedi, 09 mai 2009 18:34

Les sifflets...
L'amusant, pour ceux qui regarderons, sera de constater l'astuce de réalisation qui sera mise en oeuvre afin d'escamoter dans la retransmission ces sifflements.

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 19:45

"regarderont"

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 19:50

"Le Canard enchainé" - mercredi 29 avril 2009

La Mare aux Canards
(extrait)

Sarko a assisté, au Stade de France, le 25 avril, à la finale de la Coupe de la Ligue de football, remportée par Bordeaux (4 à 0) contre Vannes. La présence présidentielle n'a été rendue publique, par écrans géants interposés, aux 75 000 spectateurs qu'à l'issue du coup de sifflet final. Et elle a été saluée par une bordée de sifflets autrement plus bruyants. Le président de la République s'est bien gardé de se rendre sur la pelouse afin de saluer avant le coup d'envoi les deux équipes.

Écrit par : qui sont ces serpents qui sifflent sur ma tête | samedi, 09 mai 2009 19:54

Ecrit par : qui sont ces serpents qui sifflent sur ma tête | samedi, 09 mai 2009 19:54

Ce qui m'a été confirmé par une connaissance, présente alors sur les lieux...

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 20:07

@f

Oui aussi. Raison de plus pour préférer le bling-bling de la côte d'azur...

Écrit par : Nicks | samedi, 09 mai 2009 20:11

Ecrit par : urbain | vendredi, 08 mai 2009 12:03

Inapplicable, obsolète et devenue un "principe" (afin de ne pas perdre la face), oui.
Mais tout cela agit plus comme un symptôme, celui du fantasme de contrôle. Ca donne et donnera inévitablement des actions, des procédures à l'encontre de, de l'arbitraire, de l'intimidation et sans doute pas mal d'autocensure.
Mais aussi, plus intéressant, des communautés souterraines, des pratiques nouvelles, plastiques etc.

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 20:32

Pleutre !

"20h43 La pluie s'est arrêtée pour le coup d'envoi de cette finale 100% bretonne. Première nouvelle, Nicolas Sarkozy n'est pas là pour se faire présenter les deux équipes. Le Président de la République devait pourtant venir."

Il viendra... plus tard... en toute discrétion... quand la joie des uns et la peine des autres brouilleront tout ça...

Écrit par : Wilhelm Storitz | samedi, 09 mai 2009 21:13

Si je me souviens bien il est supposé remettre la coupe non ?

Écrit par : urbain | samedi, 09 mai 2009 22:36

Ecrit par : frère odm | samedi, 09 mai 2009 14:58

On se demande ce qu'il a pris notre ami des cochons ...
C'est du porc aux hormones ?

Écrit par : urbain | samedi, 09 mai 2009 22:39

Ecrit par : urbain | samedi, 09 mai 2009 22:36

Oui (je crois), mais, à ce moment-là, le public s'en moque du chef...

L'astuce, il semble, c'est de ne pas être là au début, comme le 25 avril.

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 22:43

Je me demande si Aleveque est toujours pressenti pour diriger une chaîne de radiovision nationale ...
http://videos.nouvelobs.com/video/iLyROoafM8qY.html

Écrit par : urbain | samedi, 09 mai 2009 22:45

Ecrit par : urbain | samedi, 09 mai 2009 22:45

Ayant croisé (sur la toile) quelques extraits, récemment, de son spectacle, la couleur est affichée. Peu de chance pour lui, "l'ouverture" a des limites...
Des choses plutôt drôles d'ailleurs, chez lui.

www.dailymotion.com/video/x6213f_christophe-aleveque-je-suis-angoiss_news

De l'humour de gauche, je présume...

Écrit par : f | samedi, 09 mai 2009 22:55

« On parle du piratage aujourd’hui comme si cela représentait 5 à 10% des volumes. Ce n’est pas 5 ou 10 qu’il représente, c’est 90%. C’est valable pour nous comme les tuyaux hollywoodiens. Clairement les demi-mesures proposées par les gouvernements ou les professionnels nous font doucement sourire, rires jaunes malheureusement. On n’en est plus là, d’avertir l’usager, de lui envoyer des lettres, etc. Nous ce qu’on prône : c’est couper l’accès au réseau P2P. »

Grégoire Dorcel (Piratage, offre légale : interview de l’éditeur X Marc Dorcel, 04/05/2009)

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 05:03

Pour ceux qui auraient la témérité de lire la grosse centaine de commentaires chez O. Bonnet, rapport aux européennes à venir :

www.plumedepresse.com/spip.php?article1127

Assez amusant, finalement...

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 08:02

les playlisters étaient passés par là le 8 mai à 10h27 ;-)

Écrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 10 mai 2009 08:09

Ecrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 10 mai 2009 08:09

Oui, il semble que le jeu de basse tout en rondeur et riffs vrombissants du sénateur de l'Essonne fasse danser le playlister jusqu'à la fermeture du Macumba (3 niveaux, 3 ambiances)...

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 08:53

Ecrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 08:02

Il est assez clair qu'il sera impossible de "mobiliser" l'électorat "de gauche" sur le thème de l'europe. La gauche morale , elle-même, y a d'ailleurs renoncé ( appelant au "vote sanction").
En réalité, on voit bien que "tendanciellement" ( comme on dit maintenant , sur le mode badiou ), l'implosion du spectre socialiste français est en cours.

Le seul intérêt de cet épisode électoral ( et à mes yeux la forte motivation au vote qu'il suscite ) c'est qu'il offre une opportunité unique de mesurer cet effondrement et en regard l'émergence ( "l'apparition") de nouveaux relais politiques "sous la forme parti". Opportunité occasionnée à la fois par la forme du scrutin ( de liste proportionnel), et son caractère "d'abstraction" puisqu'il est clair que le vote ne portera pas du tout sur son objet officiel .

De fait nous allons assister à un "sondage d'état", organisé par la force publique et non plus un "institut" privé.
Un sondage auquel j'entends participer , et ne pas figurer au nombre ( probablement majoritaire) de ceux qui "ne se prononcent pas".

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 08:58

Ecrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 05:03

Marc Dorcel figure assez bien, en effet, les artistes sinistrés , dont la créativité risque d'être étouffée faute des mesures drastiques promues par un pouvoir responsable.

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 09:02

Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 08:58

Sans doute mais, comme toujours, ne pas oublier la part d'irrationnel, d'injonction au "votutil", de parasitages etc. inhérente à cette forme de manifestation.
Et puis, si le péhesse produit un valeureux 20% et que les "nouveaux relais politiques" patinent, cela voudra-t-il dire pour autant ce que cela semble vouloir dire (et qui sera manipulé comme tel par les récipiendaires de ces voix "perdues") ?

Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 09:02

Larry Flint a également demandé un plan de relance destiné à l'industrie cul-turelle.
Dorcel, qui exige que l'on "coupe", prend le risque de détruire le moteur de son petit commerce.

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 09:54

Toujours un régal :

www.liberation.fr/politiques/0101566207-allegre-s-offre-a-sarkozy

La liquidation du spectre passe aussi par là...

....

Un autre truc adorable, c'est le "family day" :

www.courriercadres.com/content/les-enfants-bient%C3%B4t-invit%C3%A9s-au-bureau

L'entreprise devient vraiment la particule élémentaire ; gravitent autour ceux qui en sont et ceux (les paaaauvres) qui ne peuvent qu'aspirer à en être...

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 10:10

Ecrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 09:54

La gauche morale n'a plus de "réserves" et pas plus d'idées qu'elle n'en a jamais eu ( les gesticulations frénétiques de Rosenvallon et consort en témoignent ).
à partir de certains seuils ( difficiles à évaluer il est vrai) le processus d'effondrement va devenir définitif, "gravitationnel" ( sur le mode d'un trou noir ), et le déversement se fera d'un part du coté ( droit) du modem , et d'autre part du coté de "l'ultra gauche".
De ce coté là je mise sur le NPA , actuellement seul à disposer "à lui seul" d'une "audience" ( semble-t-il proche de 10 % ), de militants, d'intellectuels et d'une "vision concrète et positive" ( d'un projet politique ), et dont les "icones" médiatiques sont nettement moins poussiéreuses qu'ailleurs.

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 10:16

Ecrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 08:53

Mais oui, parfois le Macumba a du bon.
(Ce commentaire signé des playlisters n'émane pas des playlisters... J'aurais pu le signer, mais pas de la part de nous deux, ne connaissant pas encore la position de l'homme lisse. Mystère et boule de gomme !)

Écrit par : adrien (de rien) | dimanche, 10 mai 2009 10:34

Mercredi, c’est le jour des enfants. Alors notre jeune


Amusante action du collectif sauvons les riches.

Extrait :


collectif, déguisé en Jeunes Populaires du 92, est venu perturber une cérémonie secrète initialement interdite à la presse : ce midi, le Rotary Club organisait en effet en grandes pompes au luxueux Pavillon Dauphine une « conférence de Jean Sarkozy ». En réalité, il s’agissait ni plus ni moins que de l’adoubement officiel par le gratin mondain du fils du « candidat des riches », appelé à devenir le candidat des riches lui-même. Une quarantaine de sauveurs de riches ont tenté, au son du générique de Dallas, de ramener « le dauphin de la place Dauphine » dans le droit chemin.

Hélas, triste témoignage de l’état de délitement de nos élites, nos slogans « Au Rotary / J’ai vraiment pas d’amis », « Taxez les Rotariens / Aidez les roturiers » et autre « Première, deuxième, troisième maison de campagne / La propriété, c’est le bagne » n’ont pas séduit outre-mesure les sommités du Rotary, qui ont repris en cœur durant de longues minutes « Cassez-vous / Bandes de cons ». Pas de doute possible, on était bien en Sarkozie…

Et que dire de ce triste sire, assis à côté du dauphin, qui nous a distribué des miettes de pain à notre arrivée ? Le collectif Sauvons les riches se désole d’avoir laissé le Rotary Club offrir une image si détestablement caricatural de lui-même. Nous qui nous étions si bien habillés pour faire bonne figure avons été choqués de rencontrer des gens si vulgaires.

Bilan des opérations : notre pétition a recueilli zéro signature et le journaliste de France Inter a renversé un verre de vin rouge sur la table.

http://sauvonslesriches.fr/

Écrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 10:40

Ecrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 10:40

Tiens tu n'aimes plus les cochons ?

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 10:43

10 mai...

Écrit par : sarah | dimanche, 10 mai 2009 12:00

Ecrit par : sarah | dimanche, 10 mai 2009 12:00

;-))

Écrit par : agathe | dimanche, 10 mai 2009 13:35

Ecrit par : sarah | dimanche, 10 mai 2009 12:00

Oui, c'est le triste anniversaire du traité de Francfort

Écrit par : Colette Beaudoche | dimanche, 10 mai 2009 14:51

le NPA , actuellement seul à disposer "à lui seul" d'une "audience" ( semble-t-il proche de 10 % ), de militants, d'intellectuels et d'une "vision concrète et positive" ( d'un projet politique )

Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 10:16

Défense de rire !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 15:05

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 15:05

Mais non !

ha ha.....mpfffff...

Écrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 15:13

le NPA , actuellement seul à disposer "à lui seul" d'une "audience" ( semble-t-il proche de 10 % ), de militants, d'intellectuels et d'une "vision concrète et positive" ( d'un projet politique )

Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 10:16

J'ajouterai que s'ils ont des intellectuels, au NPA, ils sont morts. Les intellectuels de gauche ont tué la gauche, ils sont passés presque tous à droite et ils sont en train de plomber Sarkozy !

C'est qu'ils ont le mauvais oeil, ces intellos !

@ odm
Et vous les cathos, à part Jésus et Benoît XVI, vous avez des intellectuels ?

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 15:30

Ecrit par : Colette Beaudoche | dimanche, 10 mai 2009 14:51

"Colette Baudoche" ; non mais...

(Smiley avec clin d'oeil et air niais)

Écrit par : Chipotage | dimanche, 10 mai 2009 15:31

Je vous que nos amis des cochons et adeptes de la croyances populaires ( et dogmatiques) grognent et couinent leur scepticisme de circonstance et de café du commerce.
Donc ...
pour les rapports de force "virtuels" dans les sondages (privés) préfigurant le "sondage officiel" électoral :
www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-03-16/sondage-ipsos-le-point-europeennes-ump-et-nc-en-tete-des/917/0/326215

et pour la vision positive , concrète : www.npa2009.org/content/résolution-générale-situation-politique-et-sociale

et si t'es gai, ris donc .

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 15:42

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 15:30

Je pense que bensaïd , badiou ,brossat, etc jugeront que l'annonce de leur mort est "très prématurée", de même que pal d'autres intellectuels qui comme moi ( que tu stigmatises si volontiers comme tel) n'ont point de honte à affirmer qu'ils sont sympathisants en encore bien vivants.
à vrai dire ,même si pas mal de crétins se réclament également du NPA ( ou du petit facteur) , pour autant que je sache il n'y pas actuellement de production d'une critique sociale et politique consistante et "en actes" , en dehors de cette mouvance, du moins parmi celles qui sont présentes sur "l'échiquier politique" (comme disent les journalistes ) , sous "la forme parti" ( comme dit badiou) .

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 15:49

après correction des coquilles :

Je pense que bensaïd , badiou ,brossat, etc jugeront que l'annonce de leur mort est "très prématurée", de même que pas mal d'autres intellectuels qui comme moi ( que tu stigmatises si volontiers comme tel) n'ont point de honte à affirmer qu'ils sont sympathisants en encore bien vivants.
à vrai dire ,même si pas mal de crétins se réclament également du NPA ( ou du petit facteur) , pour autant que je sache il n'y a pas actuellement de production d'une critique sociale et politique consistante et "en actes" , en dehors de cette mouvance, du moins parmi celles qui sont présentes sur "l'échiquier politique" (comme disent les journalistes ) , sous "la forme parti" ( comme dit badiou) .

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 15:51

«Au début, je me suis laissé balader et j'ai même intégré une sorte de culpabilité* au point de beaucoup gamberger. Ceux qui ont fait ce mauvais coup doivent savoir que j'ai aujourd'hui retrouvé dans ma tête l'énergie et la radicalité de mes 20 ans. Donc je vais me battre», prévient Julien Dray.

Bande de saluads, maintenant vous êtes prévenus : Gare aux coups de boule et tarta gueule à la récré !

* ces salopards ont même réussi à le faire culpabiliser, on se demande bien comment et pourquoi ... enfin heureusement il a retrouvé dans sa tête l'énergie de ses 20 ans.

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 16:19

grognent et couinent leur scepticisme de circonstance et de café du commerce.
Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 15:42

Forcément camarade Urbain, les pauvres gens assommés par l'alcool, l'abrutissement de la télévision, et la syphilis comme odm et moi ne peuvent avoir que des réflexions de comptoir.
Dieu merci, le Créateur dans son infinie bonté a créé l'INTELLECTUEL pour punir et guider le peuple...

Et en particulier l'INTELLECTUEL DE GAUCHE pour que le peuple n'accède jamais au pouvoir.

Putain ! Je suis inspiré ce soir...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 16:38

Putain ! Je suis inspiré ce soir...

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 16:38

Et en me relisant, je me demande parfois, si l'intellectuel du blog, ce n'est pas moi ? ;-)))

Oui oui...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 16:49

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 16:49

Alors sois rassuré : aucun risque. Tout au contraire tu assumes bien ta posture d'aliéné , celle de la "fausse conscience", avec beaucoup de constance et en une complète extériorité avec toute prétention intellectuelle.
Maintenant mon allusion au café du commerce ne visait pas ton éventuel penchant alcoolique( sans parler des MST qui sans doute relèvent d'un refoulé qui t'es assez personnel car nul autre que toi n'y a fais allusion, l'ami des cochons se contentant de pandémies porcinces n'impliquant pas de relation intime);
la café du commerce n'est qu'une allusion à la fine rhétorique de comptoir, faite de préjugés illusoires et poncifs éculés, qui s'y manifeste selon l'usage et l'opinion commune.
Pour les motifs et la généalogie de la fausse conscience aliénée , la télévision suffit largement, mais ses effets clairement néfastes, peuvent être aggravés sans doutes par certaines addictions complémentaires, l'abrutissement dogmatique propre aux croyances religieuses, le refuge névrotique dans l'alcool, voire la combinaison des deux .

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 17:25

Au passage, j'observe une apparente contradiction logique entre tes derniers commentaires , dans ta nouvelle posture d' "intellectuel" :

"s'ils ont des intellectuels, au NPA, ils sont morts. Les intellectuels de gauche ont tué la gauche, ils sont passés presque tous à droite et ils sont en train de plomber Sarkozy !"

alors s'ils sont morts ou " (presque) tous passés à droite" , donc s'ils se sont en quelque sorte auto-supprimés, comment interpréter ce qui vient ensuite :

"Dieu merci, le Créateur dans son infinie bonté a créé l'INTELLECTUEL pour punir et guider le peuple...
Et en particulier l'INTELLECTUEL DE GAUCHE pour que le peuple n'accède jamais au pouvoir."

Je sais bien que les voies et visées de la providence divine sont parfois impénétrables, mais l'eschatologie, ici, est elle-même assez obscure voire éristique...
sans parler de ses moyens passablement problématiques, dès lors que la médiation choisie ( "les INTELLECTUELS de gauche") à la fois pour "guider et punir" ( nécessité ontologique ?) le peuple, serait elle-même rendue inopérante par son usage et sa nature même, d'emblée inversée ( s'annulant dans sa propre négation aussitôt que manifestée).

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 17:52

Ecrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 17:52

Méfions-nous des formes que peuvent revêtir les moustiques ;-))

http://www.dailymotion.com/video/x4gh5o_christophe-aleveque-les-moustiques_fun

Écrit par : agathe | dimanche, 10 mai 2009 19:00

Tu t'amuses gardien, tu joues avec cynisme de ta langue et de ta plumme.
La voix de cuicui est la voie(x) désenchantée, celle qui s'exprime communément, celle qui ne peut être réduite au silence par le procédé que tu affectionnes qui est de mettre ses voix hors du monde des humains et dans celui des animaux....
Tu ne réponds pas, tu ne réponds jamais à quelqu'un qui ne maîtrise pas ta grammaire sacrée.

Écrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 19:16

plume,

Écrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 19:19

"s'ils ont des intellectuels, au NPA, ils sont morts. Les intellectuels de gauche ont tué la gauche, ils sont passés presque tous à droite et ils sont en train de plomber Sarkozy !"

Je parlais un langage populaire que tu ne pratiques plus depuis bien longtemps Urbain, j'ai voulu dire :" si les intellectuels rentrent au NPA, le NPA est mort.

A force d'écouter les phrases alambiquées des philosophes, tu ne sais plus parler peuple, mon cher Urbain !

Encore heureux que je ne te cause pas banlieusard : toi qui souhaite, à l'instar de Badiou, faire défiler les cailleras ses banlieues derrière les drapeaux rouges ; vous n'avez pas fini de vous faire prendre pour de chelous relous !

Je crois même qu'à force d'employer des termes trop compliqués, une sorte de charabia, un sabir néo sociologico psychanalysto philosophico politique tu ne sais plus écrire le vrai Français ! ;-)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 20:40

Tu ne réponds pas, tu ne réponds jamais à quelqu'un qui ne maîtrise pas ta grammaire sacrée.
Ecrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 19:16

Tu viens, enfin, de prendre conscience de ce que tu es, Toi !
Ce n'est qu'une infime partie,hélas... allez courage !

Écrit par : sarah | dimanche, 10 mai 2009 20:48

"une sorte de charabia, un sabir néo sociologico psychanalysto philosophico politique tu ne sais plus écrire le vrai Français ! ;-)"
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 20:40

J'oserai même évoquer dans ton cas d'un sabir obscurantiste de nature sectaire destiné à ne communiquer qu'avec tes coreligionnaires intellos et volontairement incompréhensible par le vulgaire.

Vous rendez vous compte, amis intellos, du ridicule de vos habitudes et de votre langage ?

Dommage qu'un Molière moderne ne ponde pas une oeuvre théatrale sur ce phénomène ! On pourrait appeler cette pièce, les nouveaux précieux ridicules : succès garanti.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 21:01

C², plutôt que de sombrer dans ton énième trépignement, parle nous plutôt concret, à savoir ton choix, ta stratégie pour ces prochaines élections...

Écrit par : f animateur bénévole | dimanche, 10 mai 2009 22:15

Ecrit par : f animateur bénévole | dimanche, 10 mai 2009 22:15

Louable intention que de se pencher sur ce cas desespéré...

Écrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 23:19

L'animation, c'est un sacerdoce.

Écrit par : f | dimanche, 10 mai 2009 23:26

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | dimanche, 10 mai 2009 21:01

Il n'est pire sourd ...
Bon ça me semblait assez simple, manifestement ça ne l'est pas pour tout le monde ( faut lire plus souvent, et si possible autre chose que les élucubrations de notre savonarole des cochons ).
Pour conclure et répondre à tes "objections" je dirai que tu confonds "parler populaire" avec discours confus et inconsistant, rabâchant des clichés et des lieux communs.
D'une manière générale la clarté et distinction des idées et du vocabulaire ne sont pas réservées aux "intellectuels" vis à vis desquels tu nourris manifestement un lourd complexe, qui prend un tour de plus en plus obsessionnel, et te fait produire un discours parfaitement méprisant et réducteur pour ce que tu prétends représenter.

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 23:51

Ecrit par : frère odm | dimanche, 10 mai 2009 19:16

Je réponds (presque) toujours, et c'est bien ce qui gêne, semble-t-il.

Bon, je sens que je vais avoir du mal à trouver le sommeil : Coutecher annonce qu'il "ne sait pas encore pour qui il va voter"...
Quelqu'un pourrait l'aider ?
( en attendant le suspens est insoutenable)

Écrit par : urbain | dimanche, 10 mai 2009 23:55

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu