Avertir le modérateur

« Le voyage au bout de l'enfer d'un pauvre patron du CAC 40. | Page d'accueil | Le côté d'y voir »

lundi, 04 mai 2009

Métro-viseurs

 

ticket jaune - 2 classe.png



L'autre jour, au métro Porte de Bagnolet, chargé comme un baudet, je voulais passer incognito le tourniquet. Sur les cinq machines, quatre étaient disponibles, et personne en vue s'apprêtant à les utiliser. Il me restait donc à me précipiter sur le seul qui était occupé. Le type devant moi, la cinquantaine, d'origine antillaise, avant de glisser son ticket dans la machine, était étrangement aux aguets. Très suspicieux et craintif, il regarde par intermittence ce qui peut se passer derrière lui. Ses inquiétudes se confirment, puisque poussant la porte, il se retourne, et me voit enjamber le tourniquet. Il vocifère tout de go :


- Ah, non !!! Achetez un ticket de métro !!! Y'en a marre à la fin !!! Merde !!! Je suis un abruti, ou quoi ?!!! Achetez un billet !!!

Il attire ainsi l'attention des guichetiers et des quelques passants. Visiblement pas très coopératif, je sors illico mon Pass Navigo, et le lui montre avec un large sourire : "Mais, j'ai mon ticket ! y'a pas de quoi s'énerver..." Je pose la carte sur le lecteur violet, et on entend la merveilleuse sonnerie qui valide mon titre de transport. Le visage déconfit, il lâche la porte (au passage, merci...), et se rend vers le quai. Prenant la même direction, je m'approche à trois mètres derrière lui, et lui demande :

- Pourriez-vous, s'il vous plaît, recommencer à crier comme tout à l'heure ?

Il me regarde, et n'ayant apparemment pas apprécié l'ironie, recommence :


- Achetez un billet !!! Moi, j'achète un ticket !!! Et, vous passez derrière moi ! Je suis un abruti ?!!! Moi, j'achète, et vous passez...

Comme il ne paraissait pas vraiment disposé à engager une conversation sereine, j'ai préféré, par politesse, laisser courir... Inutile d'envenimer la situation. Regrettant sincèrement de l'avoir secoué sans avoir pu lui donner une explication, je vais essayer de me rattraper ici.
Tout le monde a, ou plutôt, s'est trouvé dans la situation de devoir resquiller dans le métro. Certains font fi de l'interdit, et d'autres se resaississent, soit en acceptant les contraintes de l'achat : attente aux guichets (surtout en début et fin de mois), dépense, a posteriori souvent inutile. Ceux qui passent sans titre de transport s'exposant néanmoins à recevoir une amende (autour de 50 euros). D'autant plus que, généralement, la première fois, on se fait toujours avoir : les erreurs de débutant, comme on dit. Mais si lorsqu'on a resquillé deux ou trois fois sans se faire attraper, on est tenté de généraliser : "qui vole un oeuf, vole un boeuf", dit l'adage. Certes, mais c'est toujours une dépense en moins ! Glisser un ticket de métro assure juste à l'usager la tranquillité lors d'un contrôle. Donc, si on ne tombe jamais sur les contrôleurs, c'est effectivement idiot. Et, par conséquent, comme dans les affaires, on ne peut rien vous reprocher, tant que vous ne vous faîtes pas attraper ! On vous accorde volontiers que c'est cynique, mais bosser ("plusse") - et, je ne l'apprends à pesonne - c'est fatigant !

Après avoir évoqué le cas du contribuable ordinaire, voyons ceux que les "vertueux" appelle les "assistés". Il y a, entendons-nous le déplorer, des glandeurs. Et au grand désespoir des chantres du travail, on leur accorde - ô scandale ! - des droits ; notamment, celui de circuler "librement" et "gratuitement" dans le métro. Qu'arrive-t-il lorsqu'un "parasite" passe le tourniquet sans utiliser son Pass Navigo, si gracieusement accordé. Cela devient-il un délit ? Sur le principe, non ; puisque ça reviendrait à "gruger la gratuité". Toutefois, il faut savoir que celui qui contourne le tourniquet, même en ayant sur soi un titre de transport (dans son portefeuille ou son sac), peut recevoir une amende au motif d'"incitation à la fraude" ! Alors que détourner des millions en toute légalité...


Mais, revenons à nos moutons. En fait, pourquoi l'usager (quel que soit son statut) devrait ouvertement à présent - sauf à être "abruti", selon le terme employé par notre brave homme - se permettre de ne plus enregistrer son passage (au moins, avec le pass, voire avec un ticket ) ?
L'information elle-même est passée presque inaperçue, noyée par le flot des actualités mondiales. Le 31 janvier 2009, le site Rue 89 nous apprend qu'un riche industriel, qui arrose généreusement certains réprésentants de l'Etat, a passé des accords commerciaux avec la RATP. Il a obtenu un "partenariat" pour la diffusion de ses journaux "gratuits" (Direct matin, Direct Soir) dans l'enceinte du métro, au détriment de ses concurrents (Métro et 20 minutes). De plus, il a négocié commercialement, avec cette entreprise publique, les fichiers des Pass Navigo. Donc, pas si "gratuits" que ça, la "gratuité des transports" (pour les assistés), ni non plus les journaux "gratuits" - puisque c'est le service d'entretien de la RATP qui doit se coltiner - se ramasser - le ramassage (d'ordures, donc) de cette presse qui chante quotidiennement les bienfaits du capitalisme en louangeant ses laquais, et qui finit par traîner sur les sièges et parterrre. Du gratuit qui rapporte, en somme...

Le privé et le public marchant de plus en plus naturellement main dans la main, on notera également que la RATP, de son côté, s'était bien gardée de mettre en évidence que pour conserver son anonymat, l'usager devait quant à lui débourser, au moment où il décline benoîtement ses coordonnées, la somme de cinq euros. Bien que le fichage généralisé commence à entrer insidieusement dans les moeurs, si modique fut cette somme, elle n'en aurait pas moins été choquante, car c'est l'équivalent du pointage à l'usine... Il y a fort à parier, dans cet ordre d'idées, que l'on verra proliférer les écrans de télévision dans les stations de métro, comme à Europe ou... Arts et Métiers ! Et pourquoi pas, de temps à autres, quelques spots publicitaires - toujours mieux ciblés - pour agrémenter les attentes ? Alors, franchement : qui incite qui à la fraude, hein ?!

 


ussniper1blog.JPG


par Albin Didon



www.rue89.com/2009/01/31/bollore-censure-le-monde-le-busi...linfo

Commentaires

C'est en effet une bonne question que celle du détournement et de l'abus induit par l'usage contraint d'un dispositif qui non seulement annule le principe d'anonymat et donc de liberté individuelle du citoyen dès lors qu'il devient "usager" des transports, mais au delà participe à la fois à sa "traçabilité" dans sa double nature de "cible" et de "consommateur". Tous les autres prédicats du sujet de la société du spectacle marchand ayant tendace à être progressivement effacés. Et assurément il est très significatif et symptomatique que cette "nouvelle anthropologie" ( sur le modèle de la nouvelle philosophie, ou la nouvelle grippe) - à laquelle sont convoqués les sujets de ce nouvel ordre urbain - soit l'occasion de manifester les liens "troublants" qui associent l'appareil idéologique avec l'état , par le biais des groupe capitalistes "amis du président", et en même temps les connivences entre les diverses "composantes" réputées constituer la "diversité" de la "presse libre" que le monde entier nous envie.
J'approuve totalement cette présentation, la problématique sous-jacente, et la manière doit elle révèle la menace très lourde de conséquences qui pèse sur nous. J'y suis d'ailleurs tellement sensible qu'à titre personnel je m'acharne à acheter des tickets et ne me plierai jamais à ce requisit de fichage "navigo".
Il est vrai que je ne prends le métro que quand il pleut ...
Conclusion : tous à bicyclette !

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 07:54

http://www.dailymotion.com/video/x3y3ot_luc-moullet-barres-1984_fun

Écrit par : Luc Moullet | lundi, 04 mai 2009 08:00

Et bientôt nous serons scannés dans le métro, afin de nous bombarder de publicités personnalisées :
http://www.youtube.com/watch?v=oBaiKsYUdvg

Écrit par : Steven Spielberg | lundi, 04 mai 2009 08:15

C'était quand même plus sympa de prendre le métro à cette époque-là :
http://www.youtube.com/watch?v=WkPh8As-y6E

Écrit par : le Muppet Show | lundi, 04 mai 2009 08:25

C'est en effet une bonne question que celle du détournement et de l'abus induit par l'usage contraint d'un dispositif qui non seulement annule le principe d'anonymat et donc de liberté individuelle du citoyen dès lors qu'il devient "usager" des transports

Urbain

Bien entendu et dans la même veine je propose L'anonymat de tous les bénéficiaires de l'aide sociale :

Le RMI anonyme, la carte vitale anonyme et autre absurdité perverse issue de cerveaux gavés de philosophie.

Tout est là dans la contradiction de tous ces citoyens qui veulent être aidés sans même en supporter le coût, ni financier ni moral.

C'est le beurre et l'argent du beurre quoi !

Écrit par : frère odm | lundi, 04 mai 2009 09:13

Ecrit par : frère odm | lundi, 04 mai 2009 09:13

Lorsque tu te revendiquais "ami des cochons" il y avait au moins une sorte de sens à ce que tu exprimais.
Désormais ça n'est plus que sottise abrutie au point de ne pas être capable de comprendre les choses les plus simples, et encore moins les distinctions les plus évidentes.
Ton cerveau enténébré , en manque de ses stimulants habituels, n'est il plus capable que de ces fureurs et dépits d'ivrogne frustré ?

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 09:26

"Tout est là dans la contradiction de tous ces citoyens qui veulent être aidés sans même en supporter le coût, ni financier ni moral."
Le genre de sentence dont l'absurdité le dispute aux remugles poujado-fascisants qu'elle exprime, et à laquelle on pourrait s'attendre dans la bouche du plus réactionnaire et névrotique des frontistes.
Mais surtout qui vient comme hoquet chargé ( de toute une longue rancune avinée et détestation de soi et des autres) , plutôt que comme une réponse construite à la question posée ,qui est celle de l'instrumentalisation marchande et assujétissante des titres de transport et des détournements d'usage qu'elle occasionne.
Vivement la pentecôte que l'esprit saint vienne très provisoirement te réactiver les neurones ( au point où tu en es, je commence pourtant à douter que ça suffise ).

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 09:35

Il n'empêche que l'auteur de ce billet se croit obliger de nous dire que la fraude ce n'est pas grave, sous le fallacieux pretexte que d'autres fraudes.

Je laisse au lecteur sain d'esprit le soin d'imaginer la gueule d'une société ou les individus justifient le vol et la fraude en fonction de celle déjà existente.

Ensuite et pour revenir au fond, toujours le même, de l'affreuse main-mise du privé sur le public, je suis assez amusé par les idiots qui pense que le secteur public serait une garantie contre toute sorte d'abus.

Quel naîfs pensent encore ça, à part quelques bobos révolutionnaires qui font mumuse avec des concepts surranés ?

Écrit par : frère odm | lundi, 04 mai 2009 09:45

Ecrit par : frère odm | lundi, 04 mai 2009 09:45

Il en faut une sacré couche pour juger que "la fraude" est la question.
Le problème, fort justement posé, est que l'abus manifeste et constaté de manière difficilement contestable, finit par imposer "de facto", comme forme de refus , ce que tu appelles "fraude".
Rhétoriquement il s'agit donc bien de condamner la fraude et en tant que chose condamnable de montrer à quel point , symétriquement et "dialectiquement" , l'abus de pouvoir est caractérisé car il ne laisse plus que cette possibilité ( posée donc donc condamnable) pour s'y opposer.
Si la fraude était présentée comme "juste" la démonstration perdrait toute valeur, puisque cette démonstration consiste à présenter les conséquences négatives voire absurdes du dispositif scélérat qui se met en place.
Gros nigaud , tu me copieras 500 fois :" Je tournerai sept fois ma langue dans ma bouche ( et j'essaierai de comprende ce qui est écrit) pour éviter de proférer des sottises", et manuscrites les copies !

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 09:54

( posée donc COMME condamnable)

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 09:57

Donc pour que tout soit (enfin) clair pour gros nigaud odm ami des cocons mais qui pense et vit comme un porc,
le problème posé est celui de l'abus de pouvoir caractérisé, du détournement d'usage des titres de transport "légalement" et justement en possession de leurs détenteurs, de la dérive de type "big brother" qu'elle manifeste, de son caractère absolument contradictoire et nocif avec les principes mêmes du service publi et de liberté individuelle;
de l'accaparement de l'appareil public à des fins qui ne sont pas celles de la bonne gestion de la collectivité nationale, au profit des intérêts particuliers de quelques uns et au moyen d'un réduction désastreuse de l'autonomie et de la liberté des citoyens.

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 10:05

Dans la porcherie aussi certains fraudent et passent devant les autres pour manger +...
Hé bien, comme un jour le chef vient les chercher et on les revoit plus jamais.....
groink....

Écrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 10:09

Mais vous savez, cochon à lunette......

Écrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 10:10

ça me fait penser a ce cochon à lunette qui voulait qu'on sorte tous de la porcherie et qu'on bouffe le patron, bein nous on l'a bouffé....
Il était fou lui, qui nous aurait nourri dans la prairie, hein ?

Écrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 10:12

Rhétoriquement il s'agit donc bien de condamner la fraude et en tant que chose condamnable de montrer à quel point , symétriquement et "dialectiquement" , l'abus de pouvoir est caractérisé car il ne laisse plus que cette possibilité ( posée donc donc condamnable) pour s'y opposer.
Si la fraude était présentée comme "juste" la démonstration perdrait toute valeur, puisque cette démonstration consiste à présenter les conséquences négatives voire absurdes du dispositif scélérat qui se met en place.
Ecrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 09:54

Et on pourrait envisager un billet dans les mêmes termes sur la loi HADOPI...

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 04 mai 2009 10:14

Article immoral.

Écrit par : Sly | lundi, 04 mai 2009 11:40

La RATP en chiffres :

http://www.ratp.fr/corpo/entreprise/6chiffres.shtml

Écrit par : agathe | lundi, 04 mai 2009 11:45

cher groink groink ,
alerté par ton choix de pseudonyme, nous ne sommes pas surpris que tu ais quelque compétence en matière de "vivre et penser comme un porc", et même que tu fasses autorité en la matière.
Permets nous de préférer un parcours personnel un peu moins fangeux , et clairement distinct de celui de ces appréciables ( si elles sont convenablement élevées et cuisinées) bestioles .

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 12:10

Je ne suis qu'un porc....
Je n'ai pas d'âme et donc la liberté d'expression.
OiNNNNkkk

Écrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 12:19

Je n'ai pas d'âme et donc la liberté d'expression.

Ecrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 12:19

C'est vraiment penser comme un porc , en effet, que de proférer ce genre de jugement.

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 12:30

Le virus de la grippe porcino-mexicano a une visée temporelle, il est au maximum de son alerte au moment des manifestations puis disparait pour revenir à la rentrée.

Navigo ou boule de cristal ?

http://www.20minutes.fr/article/323677/France-Grippe-A-Il-ne-faut-pas-aller-aux-urgences-ni-dans-la-salle-d-attente-de-son-medecin.php

Écrit par : agathe | lundi, 04 mai 2009 12:35

En effet, la transmission du virus de la grippe observe une durée médiatique idéale calculée grâce à des algorithmes complexes.
Et surtout il suit un cycle de réapparition correspondant aux moments de crise de l'industrie pharmaceutique, afin de lui permettre d'écouler au prix fort ses stocks de tamiflu auprès des puissances publiques.

Écrit par : Professeur Calculus | lundi, 04 mai 2009 13:13

Où qu'il est Apattow ? Réincarné en grouik-grouik ??

Écrit par : Sly | lundi, 04 mai 2009 14:08

L'hôpital qui se moque de la charité...

-----------------------------------------------------------------

Le Nouveau parti antisémite (NPA) d'Olivier Besancenot s'est élevé aujourd'hui contre la visite en France du ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, prévue mardi, et a appelé les autorités françaises à "ne pas le recevoir".

"Le NPA s’élève contre la venue de ce sinistre individu", affirme le parti d'extrême gauche dans un communiqué.
Le NPA appelle "les autorités françaises à refuser de recevoir Avigdor Lieberman", et appelle aussi "à protester et à manifester contre sa venue : vigie à partir de 14H30 et rassemblement unitaire à 18H00 devant le ministère des Affaires étrangères", ajoute le communiqué.

"Lieberman n’est pas seulement le représentant d’un Etat qui bombarde, réprime et assiège le peuple palestinien, tout en poursuivant sa politique de colonisation de la Cisjordanie. Lieberman est un raciste notoire, partisan de la violence la plus extrême contre les Palestiniens", affirme le NPA.

L'organisation réitère "son exigence de la suspension immédiate des relations diplomatiques, politiques et économiques entre l’Union européenne et Israël, tant que celui-ci bafouera les droits des Palestiniens".

Écrit par : Sly | lundi, 04 mai 2009 14:19

Ecrit par : Sly | lundi, 04 mai 2009 14:19

Je suis tout à fait d'accord. Hors de question de payer la réception de cette ordure extrémiste de Avigdor Lieberman. Merci pour ce copié collé plein de bon sens ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 04 mai 2009 15:08

J'aimerais qu'on montre un peu plus de respect pour les cochons injustement accusés de tous les maux, salis du sceau de l'infamie, calomniés, villipendés.

Écrit par : Mathilde P | lundi, 04 mai 2009 16:40

Ecrit par : Mathilde P | lundi, 04 mai 2009 16:40

Bonjour ma belle!!!! bises..

@. Abindidon
Bravo pour le post; mais susses aux tontons du bled qui font semblant de ne pas avoir de billets pour ce coller à vous dans le tourniquet..;-)))

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 04 mai 2009 17:02

Coucou Pam' :)
Tu subis les assauts de vieux cochons?

Écrit par : Mathilde P | lundi, 04 mai 2009 17:11

Pour les vieux et indécrottables marxiens dans mon genre , RV vendredi 15 mai :
http://librairietropiques.free.fr/article.php3?id_article=258

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 19:40

Où qu'il est Apattow ? Réincarné en grouik-grouik ??
Ecrit par : Sly | lundi, 04 mai 2009 14:08

"Pour faire disparaître Sly, t'as une solution ?"

http://maitre-eolas.fr/2009/05/04/1398-vous-et-le-procureurs-avez-1-nouveaux-messages

Écrit par : Judd Apatow | lundi, 04 mai 2009 20:05

Ecrit par : Judd Apatow | lundi, 04 mai 2009 20:05

celle là est bien aussi :
www.mediapart.fr/club/blog/claude-marie-vadrot/310309/la-repression-politique-au-quotidien-histoire-d-une-interdicti-0

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 20:34

Bensaïd,un séfarade parmis les ashkenazes de la bande trotsko bobo de krivine, le mentor du petit facteur de neuilly, petits bourgeois libertaires et jouisseurs....
Grouiiik groiiink

Écrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 21:47

Ecrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 20:34

Edifiant. Mais, évidemment, dans une démocratie comme la notre, tout cela est impossible.

Pour revenir au yébi ; en URSS, lorsqu'un mauvais camarade omettait d'être muni du titre de transport ad hoc, il n'était pas rare qu'un bon camarade vienne lui taper sur l'épaule en l'invitant à régulariser sa situation. C'était très beau...

En Allemagne, entre autres, il n'y a pas de tourniquet. Il y avait, en revanche, à l'est, des écoutes et de la surveillance (pour la sécurité des citoyens : air connu.)

Il est évident que le fond, mêlant Etat, technologies et commerce (pour faire court), n'en est qu'à ses débuts. Et pour s'en émanciper un minimum, la connaissance de ces procédures de marketing coercitif, des collectes de données, des fichiers, des réseaux, une certaine discipline quant à ce que l'on "externalise", le recours sans doute à l'illégalité...

Écrit par : f | lundi, 04 mai 2009 22:01

Ecrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 21:47

On dirait que frère odm est en train de muter ...
( en tout cas ça s'arrange pas )

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 22:04

Ecrit par : f | lundi, 04 mai 2009 22:01

Je dirai qu'on sent bien qu'ils ne sont pas encore bien habitués, tous ces flics, surveillants, dirlos, gardiens, petits chefs et autres balances.
Ces épisodes préliminaires mettent en scène des agents encore un peu empruntés, mais je ne doute pas qu'avec les encouragements des chefs, cheftaines et autres mierdacrates en tous genres ils ne tarderont pas à jeter leur gourme, et donner libre court de manière plus convaincante et spontanée à tout ce pétainisme transcendantal qui ne demande qu'à s'exprimer.

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 22:11

libre cours ... pardon.

Écrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 22:13

Malheureusement, pour les usagers de la carte orange, il n'y a plus d'alternative et je me vois mal faire 50 bornes à vélo pour me rendre au boulot et autant pour en revenir.

Je pense que le problème n'est pas tant dans le fichage ou le traçage, qui existe finalement depuis belle lurette (technologie mise à part), mais dans les visées qui y sont à l'origine, qui comme l'a rappelé Urbain, sont bien éloignées aujourd'hui d'une bonne gestion du bien commun et du lien social.

Écrit par : Nicks | lundi, 04 mai 2009 22:23

Ecrit par : Nicks | lundi, 04 mai 2009 22:23

C'est bien une difficulté ; "Ne pouvoir faire autrement"... Et elle sera de plus en plus aiguë. Comment s'affranchir du passeport biométrique lors d'un voyage nécessitant cette pièce ; du Navigo ; du logiciel de la milice du Net dans le cadre d'Hadopi etc. ?

....

L'unité syndicale cogite :

"La première journée prendrait la forme d'une «journée décentralisée fin mai» et une deuxième se traduirait par «des manifestations en week-end mi-juin» éventuellement le 13. «Rien n'est encore définitif», a précisé une source syndicale, alors que la réunion se poursuivait."

Donc, fin mai puis mi-juin. On peut parier, "fin mai", pour un "essoufflement" du mouvement ; la "grogne" sachant déjà qu'il s'agira d'une bête journée de mobilisation, sans véritable suite, sans possibilité de l'ancrer dans le temps...

Écrit par : f | lundi, 04 mai 2009 23:04

Pour la nuit...

235 minutes de "Star spangled to death" de Ken Jacobs (qui en fait, dans son intégralité, 440) :


http://video.google.fr/videoplay?docid=791460611929484959&ei=sVv_SfvEGILH-Aa7mKWpBQ&q=%22ken+jacobs%22&hl=fr

http://video.google.fr/videoplay?docid=-3892846277071258393&ei=y1v_Se6wJYLT-Aah55G5BQ&q=%22Star+spangled+to+death%22&hl=fr

http://video.google.fr/videoplay?docid=8730652405743394280&ei=y1v_Se6wJYLT-Aah55G5BQ&q=%22Star+spangled+to+death%22&hl=fr

Écrit par : f | lundi, 04 mai 2009 23:30

Ecrit par : groink groink | lundi, 04 mai 2009 21:47

Une vieille blague:
Vous savez quand on a arrêté de parler yiddish à la LCR?
Quand Bensaïd l'a rejointe

Allez zou, dodo

Écrit par : Mathilde P | lundi, 04 mai 2009 23:59

Bonjours les NRV, Oinnnk

Écrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 06:57

Les cochons parlent au cochons :

Bouygues Télécoms ouvre une enquête après une garde à vue due à un SMS
Il y a 10 heures

LILLE (AFP) — Bouygues Télécom a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête interne après le placement en garde à vue d'un habitant d'Abbeville (Somme) sur la foi d'un SMS --apparemment transmis par l'opérateur à la justice -- jugé menaçant.

L'affaire, révélée par le Courrier Picard, remonte au 16 avril lorsque Stéphane, un menuisier abbevillois de 29 ans, a été placé en garde à vue au commissariat d'Abbeville pour "non-dénonciation de crime".

Les enquêteurs l'ont interrogé pendant 24 heures au sujet d'un message reçu sur un téléphone portable, prêté par l'opérateur de téléphonie mobile en attendant la réparation de son appareil personnel: "Pour faire dérailler un train, t'as une solution?", demande un collègue dans ce SMS.

"Mon téléphone est tombé en panne. Je l'ai mis en réparation dans mon agence à Abbeville et ils m'en ont prêté un autre. Ils m'ont rendu mon téléphone le 15 avril, et le lendemain j'étais en garde à vue", a raconté le jeune homme à l'AFP.

"On m'a dit que le 17 février, j'avais reçu un SMS que j'aurais dû dénoncer à la police. C'était une plaisanterie, pas forcément du meilleur goût, mais une plaisanterie", a-t-il ajouté.

Stéphane et l'auteur du SMS --interpellé puis placé en garde à vue à son tour-- ont été libérés 24 heures plus tard.

GROUIIIKKK GROUIIIKKK

Écrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 08:04

Les cochons parlent auX cochons :

Dans le cadre de l'enquête sur les dégradations commises contre la SNCF qui a vu l'incarcération de Julien Coupat, la femme de 36 ans interpellée mardi à Paris a été remise en liberté vendredi 1er mai après-midi, a-t-on appris de source policière.
Aucune charge n'a été retenue contre cette personne après 72 heures de garde à vue.
Animatrice du comité de soutien parisien aux personnes mises en examen, elle a notamment été interrogée sur le prêt de sa voiture à trois des mis en examen, contrôlés par les gendarmes le 7 novembre en Moselle, non loin du lieu d'un sabotage. Une perquisition avait eu lieu dans son appartement situé dans le XXe arrondissement de Paris.
Neuf personnes ont été mises en examen le 15 novembre dans ce dossier ouvert pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise

GROUIIIKKK GROUIIIKKK

Écrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 08:11

Comment s'affranchir du passeport biométrique lors d'un voyage nécessitant cette pièce ; du Navigo ; du logiciel de la milice du Net dans le cadre d'Hadopi etc. ?

Ecrit par : f | lundi, 04 mai 2009 23:04

Je concède que ma solution personnelle ( qui fonctionne très bien ) n'est pas universellement reproductible ( sauf changement général des usages et modes de vie urbains)....
Mais j'observe que la situation qui se profile , comme pas mal d'autres également menaçantes, a déjà été décrite par les bons auteurs , et pas seulement ceux de S.F.
La solution est à chercher entre Karl Marx et Philip Kindred Dick , en passant par Mandryka, Debord, Gotlib, Lukacs, et tant d'autres ... Bensaïd et Charb l'ont bien compris, leur bouquin de vulgarisation rigolote et scrupuleuse sur le grand Karl est déjà un beau succès ( pas chez sionistes, les cochons poujadistes et les UM-PSistes naturellement naturellement ).
Au fait Mathilde donne nous des nouvelles des spectres : comment vont la mère Tapedur et Invanhoé ?

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 08:12

Ecrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 08:11

Caramba , encore raté !

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 08:20

Ecrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 08:04

Du réchauffé ( voir plus haut )

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 08:22

Ecrit par : Mathilde P | lundi, 04 mai 2009 23:59

HA, HA, elle est bien bonne !

Écrit par : benny levy | mardi, 05 mai 2009 08:25

Ecrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 08:04

Je vois je vois je vois...qu'un de ces jours tu vas faire moins le malin.

Écrit par : nef a les boules de cristal | mardi, 05 mai 2009 12:10

Non au protectionnisme (même viral) dit la (grosse) commission européenne.

http://www.liberation.fr/terre/0101565568-grippe-la-situation-reste-preocupante-selon-l-oms

Vive la libre circulation (des capitaux, des biens et des virus) et mort aux cons (de pauvres, citoyens lambdas).

Écrit par : nef des fous | mardi, 05 mai 2009 12:35

Ecrit par : nef a les boules de cristal | mardi, 05 mai 2009 12:10
GROUIIIIK ?

Écrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 12:58

Ecrit par : nef des fous | mardi, 05 mai 2009 12:35

La grippe porcine va-t-elle tourner en eau de boudin ?

C'est le titre qu'on aurait aimé trouver en première page de nos gazettes. Mais il est désormais évident que les risques que pourrait courir la concurrence libre et non faussée , sont bien plus éminents et redoutables que toute autre menace.
Le protectionnisme, voilà l'ennemi , qui s'avance masqué , profitant de la moindre occasion favorable, tel une pandémie opportuniste.
De ce point de vue donc la vigilance est toujours de mise, pour le reste circulez, circulez y'a rien à voir.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 13:01

Ecrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 08:12

Il y a des façons de se prémunir, notamment en ayant une connaissance des choses. Mais je crains que les champs aveugles soient de plus en plus étroits...

"Tatouage et filtrage à la source : Hadopi révèle ses ombres"

www.pcinpact.com/actu/news/50687-filtrage-experimentation-hadopi-contenu-source.htm

Écrit par : f | mardi, 05 mai 2009 14:32

Il a raison, Alain (vieilli, grossi), puisqu'il y est...

www.rue89.com/2009/05/04/pour-finkielkraut-internet-est-la-poubelle-de-toutes-les-infos

Redevenons de gauche avec Hadopi...

Écrit par : f | mardi, 05 mai 2009 15:00

Ecrit par : f | mardi, 05 mai 2009 15:00

Bien GB (pas vieilli, pas grossi).

Écrit par : nef des fous | mardi, 05 mai 2009 15:07

L'Etat procède à la privatisation rampante de La Poste, mais sans verser l'argent promis (crise oblige). Résultat : La Poste travaille à la mise en place, dès cette année, d'un plan de réduction des coûts de 200 millions d'euros. ça promet.

Écrit par : O. B., facteur à ses heures | mardi, 05 mai 2009 16:23

Finquellecroute a déjà un pied dans la tombe, ça se voit, ça s'entend ...

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 16:40

Finkielkraut est angoissé par le net, il a déjà perdu la moitié de ses cheveux

Écrit par : Observation | mardi, 05 mai 2009 16:42

L'homme politique du futur
http://www.marianne2.fr/L-homme-politique-du-futur-buzz-moi-encore-!_a179357.html

Écrit par : Action Discrète : "pour créer du buzz, t'as une solution ?" | mardi, 05 mai 2009 16:45

Il se remet d'un cancer, mais l'homme est solide. Longue vie à M. Alain Finkielkraut !

Écrit par : Sly | mardi, 05 mai 2009 16:47

Ecrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 08:12

gné?

Écrit par : Mathilde P | mardi, 05 mai 2009 17:27

Merci pour l'ensemble des contributions - à quelques exceptions près... Quelques réponses, cependant :

"odm vs urbain"
- Là, je suis presque étonné d'être défendu par le libraire ;-D

-----

Ecrit par : Pamela de Barres | lundi, 04 mai 2009 17:02

"[...] mais susses aux tontons du bled [qui font semblant de ne pas avoir de billets]"
- M'enfin ?!!! c'est pas avec des 'tournures' comme ça, qu'on risque de les éviter ;-DDD

-----

Ecrit par : Nicks | lundi, 04 mai 2009 22:23

"Je pense que le problème n'est pas tant dans le fichage ou le traçage, qui existe finalement depuis belle lurette"
- Dernier paragraphe du billet : "Bien que le fichage généralisé commence à entrer insidieusement dans les moeurs [...]"

-----

Ecrit par : f | lundi, 04 mai 2009 23:04

"C'est bien une difficulté ; "Ne pouvoir faire autrement"..."
- Bien marteler qu'il n'y a pas d' "autre monde possible", que c'est le moins mauvais, etc...

-----

@Agathe
- Jolie photo 2...

Écrit par : albin - didon | mardi, 05 mai 2009 18:35

"purgez vous de quelques grains d'hellebore.."
Ce conseil d'urbain me laisse pantois....
Il pratique sans le savoir l'homéopathie...

Or constatons que :

C’est la “rose de noël” qui est à l’origine de ce remède homéopathique. La « rose de Noël » représente différentes variétés et hybrides horticoles obtenus à partir de l’espèce Helleborus niger (Hellebore noir) et d’autre espèces d’origine asiatique.
Ce sont des plantes de la famille des Ranunculaceae. l’Hellebore noir est une plante qu’on peut trouver dans le Sud de la France, elle est toxique et protégée sur le territoire français.

En homéopathie, Helleborus niger est adapté aux personnes apathiques semblant sans réaction. Des malades pouvant se remettre doucement d’une méningite et ayant encore des problèmes psychomoteurs, les mouvements ne sont plus coordonnés. Les bras et les jambes pouvant bouger seuls.

Rajoutons au tableau clinique la stupeur et la lenteur d'esprit...

Donc et selon moi,et dans un cas chronique et depressif, je prescris en traitement de fond :

Helleborus 30 ch, 4 granules le matin 2 x par semaine.

Enfin et pour garder le contact avec sa femme et éviter les troubles de l'érection, une dose de Lycopodium 30 CH tous les 2 mois.....

C'est important la famille !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 18:35

* il y a une perche tendue au gardien....

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 18:54

Albin, tu veux que je te dise ton texte, il m'a fait penser à un miroir...tout y est inversé...
Le martiniquais est présenté comme un abrutis et le délinquant comme un resistant.....
Donc je comprends que Monsieur Urbain qui dit ce qu'il ne fait pas te soit si sympathique.
Je continue à croire, comme poujadiste, que la haute finance et l'extrème gauchisme s'entendent comme larrons en foire pour taper sur les vrais aventuriers du monde moderne en pratiquant l'amalgame: les petits entreprenneurs !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 19:01

BIENVENUE A MR AVIGDOR LIEBERMAN


Certes Mr Lieberman n’est plus dans la ligne droite du kahanisme de sa jeunesse ,cependant il reste un patriote qui a notre sympathie. Les Européens habitués à la langue de bois et au "politiquement correct" doivent s’habituer à un franc parler israélien .

L’hypocrisie établie comme mode pensée par le quai d’Orsay risque de souffrir.

Mais il est temps que les européens comprennent que ceux sont les israéliens qui décident de leur avenir et personne d’autre.

Lieberman est qualifié d’extrème droite :les médias français ne parlent pourtant jamais d’extrème droite quand il s’agit de dirigeants arabes ou palestinien:Seraient-ils tous de gauche ?

Ou cette "insulte" n’est-elle réservée qu’aux Juifs ?

Écrit par : Sly | mardi, 05 mai 2009 19:11

Ou cette "insulte" n’est-elle réservée qu’aux Juifs ?

Ecrit par : Sly | mardi, 05 mai 2009 19:11

Tu dénotes toi-même la relativité de "l'insulte", mais en tout état de cause tu es bien placé pour savoir que pour les mierdas français, le terme "arabe", toujours dûment contextualisé, porte déjà sa charge insultante ( bien au delà de ce que "extrême droite" recèle de dépréciatif) et qu'il n'est donc pas utile de le compléter d'un qualificatif quelconque, forcément superfétatoire .

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 19:18

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 18:35

Tu ne couines plus, mais tu vis et pense toujours comme un porc ...
et comme tel, même quand ça te prend beaucoup de temps et de recherche sans doute pénibles ( comme c'est le cas ici à propos de ma recommandation de te purger de quelques grains d'ellébore), tu te goures complètement dès qu'il s'agit de penser comme un être humain, autonome et émancipé, et dès que les références culturelles n'ont plus rien à voir avec la vulgate des gazettes et de la radiovision ( pour cochon crédule et ignare ).
( je citais simplement La fontaine : "le lièvre et la tortue" )

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 19:23

Ecrit par : albin - didon | mardi, 05 mai 2009 18:35

Merci ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 05 mai 2009 19:34

Ecrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 19:23

Es tu libre toi pour me tancer du haut de ta doxa ?
soyons sérieux !
Je tiens a te dire que l'homéopathie est un de mes centres d'intérêts, mais l'académique Urbain n'en a cure tout obsédé qu'il est de faire joujou avec ses théories d'homme moderne.
Ton attitude ne consiste qu'en une seule stratégie : s'appuyer sur tout un tas d'écrits de bourgeois décadents ou honteux pour ridiculiser ceux qui osent penser autrement.
Ton attitude ne laisse augurer rien de bon en cas d'arrivée au pouvoir de tes héros, que je trouvent tristes et plus menteurs encore que ceux que tu villipendent.

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:00

que tu villipendes....
Car pour avoir goùter de l'extrème gauche pendant quelques mois, je peux dire que c'est toujours voyage au bout de l'enfer....quel horreur !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:04

quelle horreur....
Que de mensonges et d'abrutissement chez ses gens dont la seule obsession sont les curés, ils ont rien compris ces cons......

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:07

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:00

Que l'homéopathie soit ton dada, rien d'étonnant, je dirais même le contraire m'eut étonné : l'homéopathie c'est comme la religion, ça ne repose sur rien d'autre que la croyance, à ceci près que tel les placebo , parfois ça marche , en dépit du fait que ça consiste à se soigner avec de la poudre de perlinpin .
Preuve des capacités de "conatus" du métabolisme en rapport avec certaines pathologies : le moral suffit .
Mais dans ton cas, eu égard à ton caractère notoirement lugubre, je doute que ça le fasse.

Je persiste donc :

>.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 20:09

Quand aux cadres dirigeant de ses extrèmes rouges, ils sont pour la plupart Franc-Maçons, du Grand Orient, j'ai des noms, Grand-Orient qui est l'obédience de xavier Bertrand, cherchez l'erreur....
Qu'est ce que les gens sont cons.....c'est horrible.
Mais toi urbain je sais que tu sais et je te trouve extrèmement malhonnête ou con comme une valise....je te laisse le choix.....

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:14

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 20:15

Ta réponse est claire, le vide !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:21

Je pense que l'idée d'émancipation est la base du réveil et en cela je reconnais l'importance des idiots utiles d'extrème gauche....

Je pense aussi que la procidence emprunte toujours des voies inattendues.

Ainsi les plus dangereux pour le systèmes en place aujourd'hui ne sont pas les très académiques marxistes vieillissants ni même les institutions religieuses, mais des arabes sang mélé de modernisme et d'islam et des chrétiens en rupture de banc du vatican....

Des types incroyablement subversifs et d'une sensibilité rare face au monde moderne....

C'est ça l'avenir et pas les marxistes poussiéreux qui se pressent dans ta librairie Urbain.

Mais tu n'es pas programmé pour comprendre cela !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:30

La providence.....

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:31

oh urbain! tu te réveilles ouais?
j'ai dit "gné?"
j'te cause!

Écrit par : Mathilde P | mardi, 05 mai 2009 20:38

Beau texte, Albin, bien écrit, clair, alerte, vivant et en prise directe sur la vie comme j'aime.

Cela dit, je crois que beaucoup ici se fourvoient, sur le fichage qui est certes entré dans les moeurs mais dont j'estime que la profusion et les excès, au lieu d'éclaicir ceux qui veulent nous déchiffrer les embrument terriblement.
Je pense également que beaucoup trop de gens surestiment la solidité et du régime politique et des bases économiques...
Mais je dis ça, je ne dis rien... Je suis un fou qui ne croit ni en Dieu, ni aux idéologies mais en une intelligence universelle de la nature qui dépasse tous les dogmes et qui fait que lorsque des excès ont lieu, ils sont rapidement corrigés d'une manière imprévisible qui nous dépasse tous.
Bon ! J'arrête ma philosophie de comptoir comme diraient nos intellos qui n'en savent pas plus que moi sur l'existence...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 05 mai 2009 21:02

Pour le fichage, les caméras, etc... j'ai bien peur qu'on ne suive l'exemple anglais. Il parait qu'ils étaient très attachés aux libertés individuelles, que c'était la patrie d'Orwell, le pays où les gens pouvaient sortir sans ID, et bien aujourd'hui il y a des caméras partout !

En revanche on peut très bien prendre le métro sans pass magnétique, l'Oyster Card, mais c'est deux fois plus cher !

Écrit par : Sly | mardi, 05 mai 2009 21:38

@Cui2

L'intelligence universelle de la nature, c'est le concept qui légitime le marché selon ses prêtres et laudateurs. Ca t'inspire une réflexion ?

Écrit par : Nicks | mardi, 05 mai 2009 21:42

Ecrit par : Mathilde P | mardi, 05 mai 2009 20:38

Bon, je suis revenu ...
gné quoi ?

Écrit par : benny levy | mardi, 05 mai 2009 22:43

zut oublié mon pseudo du matin ...
alors gné quoi ?

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 22:44

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:30

Tu as oublié grouiiink, qui pourtant venait comme conclusion assez appropriée au reste.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 22:46

.je te laisse le choix.....

Ecrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:14

Si j'ai le choix, mon choix sera : de simple bon sens ( la chose du monde la mieux partagée , mais dont en dépit du fait que tu ne t'en plaignes pas, tu sembles cruellement manquer ).

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 22:49

Ecrit par : urbain | lundi, 04 mai 2009 19:40

Fontenelle viendra ?

www.politis.fr/article6929.html

Écrit par : f | mardi, 05 mai 2009 22:58

"lorsque des excès ont lieu, ils sont rapidement corrigés d'une manière imprévisible qui nous dépasse tous."

Et l'Histoire plus ou moins récente te donne raison...


Si la théorie est emmerdante et le concret exagéré, pas de quoi s'affoler...

Écrit par : f | mardi, 05 mai 2009 23:00

Ecrit par : f | mardi, 05 mai 2009 22:58
charb ?
C'est pas le pote du gardien ?

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 23:02

sans oublier...
Grouuiiikkkk !

Écrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 23:04

Moi aussi je veux venir chez urbain, y'aura des cochonnes ?
grouikkk groinkkk !

Écrit par : groink groink | mardi, 05 mai 2009 23:10

Ecrit par : f | mardi, 05 mai 2009 22:58

En tout cas Fontenelle sera cordialement invité à venir, ainsi que l'ami des cochons...
Je connais (un peu) Fontenelle, mais pas (encore) Charb. Ce que je sais, en revanche, c'est qu'il ( Charb ) ne se fait aucune illusion sur Val, et que ceux qui voudront lui parler de ça pourront le faire.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 23:29

"lorsque des excès ont lieu, ils sont rapidement corrigés d'une manière imprévisible qui nous dépasse tous."

Et l'Histoire plus ou moins récente te donne raison...

Ecrit par : f | mardi, 05 mai 2009 23:00

Ah bon ?
J'avais plutôt l'impression du contraire, et depuis le début des temps historiques, qui ne donnent pratiquement que l'exemple "d'excès" qui loin d'être corrigés finissent le plus généralement en désastres, crises ou catastrophes, de manière parfaitement prévisible et que chacun a pu très facilement comprendre.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 23:39

Ecrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 23:39

C'était légèrement ironique...

Il semble qu'il y ait une demande forte en ésotérisme de bazar et autres transcendances bigarrées qui nous échappent. Il serait peut-être judicieux de monter un PME en coaching céleste mais néanmoins performant.

Écrit par : f | mardi, 05 mai 2009 23:50

Désolé de ne pas avoir perçu l'ironie ...
Cette idée générale d'autorégulation ( du capitalisme et du reste ) étant à mon avis un des plus redoutables poncifs réactionnaires, et il n'est pas nécessaire d'avoir lu Jared Diamond ou Toynbee ( sans parler de Marx ) pour mesurer les désastres auxquels elle conduit, et que chacun peut plus ou moins confusément apercevoir dans notre futur, désormais reconnu comme le plus incertain et inquiétant de l'histoire de l'humanité.

Écrit par : urbain | mardi, 05 mai 2009 23:57

ils ont rien compris ces cons......
Ecrit par : frère odm | mardi, 05 mai 2009 20:07

"Très cher" frère, malgré tes théories de bigots rétrogrades...etc... ( auxquelles tu t'accroches désespérement sinon tu sombrerais..) personne, que je sache, ne t'insulte, ici, alors...Respecte les autres !!!
Pour ta santé, n'oublie pas d'ajouter à ta mirabelle, une bonne dose de Bromure de Potassium...

Écrit par : sarah | mercredi, 06 mai 2009 01:04

Birenbaum-Schneidermann : encore un effort pour comprendre ce qu'est l'internet

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/birenbaum-schneidermann-de-l-55614

Écrit par : Z | mercredi, 06 mai 2009 01:40

Ecrit par : sarah | mercredi, 06 mai 2009 01:04

On voit que tu n'as décidément pas compris que notre ami des cochons, à l'instar de ses potes barbus voileurs de gamines, refoulés névrosés obscurantistes de tous poils et autres allumés pathologiques prosélytes, fait partie de ces "types incroyablement subversifs et d'une sensibilité rare face au monde moderne...."

Écrit par : urbain | mercredi, 06 mai 2009 07:27

Ecrit par : Z | mercredi, 06 mai 2009 01:40

le commentaire de "Manuel Atreide" est plus juste et sans doute moins "motivé" que l'article lui-même...

Écrit par : f | mercredi, 06 mai 2009 07:41

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu