Avertir le modérateur

« L'épanchement de synopsis. | Page d'accueil | Les aventures burlesques de ZorrObama contre la terrible bande des néolibs. »

mercredi, 08 avril 2009

Quand les prix mènent grand train…

accgm1895-2.jpg

Voilà trois semaines, j’ai voulu me renseigner sur l’offre de la SNCF sur la ligne Paris-Grenoble, ville dans laquelle j’avais envie de passer un week-end sur l’invitation d’une amie. Pouvant être disponible pour Pâques, j’ai sélectionné cette date et regardé les résultats. Je pensais qu’en m’y prenant un mois à l’avance, je pourrais obtenir un tarif intéressant.

Que nenni !

Pour une liaison directe et sans changement par TGV, il m’en aurait coûté 120 euros, soit 240 euros de transport aller-retour pour un week-end. Ce n’est malheureusement pas à ma portée financière pour un séjour aussi court.

Outre le prix du billet très élevé, le plus choquant est sans doute sa variabilité car il ne s’établit pas toujours aussi haut en fonction de la période choisie et surtout de la demande à ce moment là. Certes je savais que Pâques était un créneau très demandé, que Grenoble est la porte d’une partie des Alpes et que beaucoup profiterait des vacances pour faire du ski de printemps. Mais il y a encore quelques années, le barème des prix aurait été on ne peut plus clair : période blanche, bleue, tarifs réduits par la possession de carte d’abonnement, réduction de type « escapade » pour les séjours de fin de semaine.

Mais aujourd’hui, les choses ont changé et ce changement porte le nom de yield management .

Kesako ?

C’est un concept, d’origine anglo-saxonne forcément, qui désigne un système de gestion des places disponibles dans le cadre d’une activité de service (transport, hôtellerie, etc…). Il a pour but d’optimiser le remplissage et surtout d’optimiser la rentabilité au moyen notamment de la tarification en temps réel. Ce procédé a été expérimenté à l’origine dans les compagnies aériennes américaines, dont la Delta airlines a été la pionnière, profitant de la dérégulation des années 80. Il est utilisé en France depuis un moment dans le secteur aérien. On a parfois parlé d’une de ses composantes , à savoir le surbooking qui consiste à vendre plus de places que l’avion n’en a de disponibles pour pallier les éventuelles défections et réservations annulées, quitte à refuser l’embarquement pour des clients qui ont pourtant un billet payé et valide, si par malchance, le taux de défaut est très peu élevé. C’est bien connu, le client est toujours roi, mais souvent celui des cons…

Le yield management pour résumer rapidement, c’est pour l’entreprise qui l’utilise, la promesse de maximiser son chiffre d’affaire. C’est le but premier, celui qui va imposer d’analyser les comportements de la clientèle puis de la segmenter afin de construire un modèle de fixation des prix qui en découle. Bien entendu le marketing habillera cette technique de telle façon que l’acheteur pensera faire de bonnes affaires et sera ainsi susceptible d’adhérer à cette politique tarifaire. Mais en aucun cas à la base il ne s’agit d’améliorer réellement le service pour l’utilisateur.

J’en reviens donc à mon billet pour Grenoble. Autrefois, son coût aurait été fonction du kilométrage parcouru et du type de transport choisi : TER, CORAIL, TGV etc…Si je veux bien accepter de payer un peu plus pour profiter de la vitesse d’un TGV, je trouve purement scandaleux d’avoir à débourser des sommes sans rapport avec le coût d’exploitation du service. Encore faudrait-il préciser que la SNCF a très largement abusé de l’avantage comparé des trains à grande vitesse pour augmenter ses prix et que ce fait là était déjà assez pénible.

Mais l’adoption du yield management par l’entreprise il y a quelques années a conduit à une grille tarifaire complètement absconse, extrêmement variable et contraignante pour les publics aux revenus modestes, cachant des hausses de prix bien réelles derrière les promotions type billet Prem’s ou dernière minute, voire la création d’une filiale low cost comme l’IDTGV.

 

tgv.JPG

 

Pour des prix constants et accessibles en revanche, on peut aller se faire voir chez les grecs !

 

 

Je trouve ce système déjà assez détestable à la base quelque soit l’entreprise qui l’utilise. En effet, il donne une prime à la logique mercantiliste des consommateurs, qui sont sommés de se faire managers de leurs propres dépenses en rationalisant leurs achats (réservation très longtemps à l’avance, épluchage de l’offre pour dénicher la bonne affaire, adaptation en choisissant des périodes de départ autorisant des billets moins chers) ou en acceptant de payer au prix fort, voire très fort selon la demande. Tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas le faire pour des raisons financières (petits revenus) , d’agenda (on ne peut pas toujours prévoir certains déplacements ou prendre ses congés quand on veut et les poser longtemps à l’avance), ou tout simplement pour des raisons personnelles, sont pénalisés.

Dure loi du marché me direz-vous…

Sauf que la SNCF est toujours une entreprise qui rend un service public et que l’adoption du yield management est déjà en elle-même un aveu que ce n’est plus le cas. Je trouve cela déjà insupportable dans le principe. Dans les faits, je m’en scandalise de plus en plus car je suis amené à renoncer à des déplacements dont le prix dépasse mes moyens, ce qui n’était pas le cas avant. En outre, ce n’est pas à une entreprise qui plus est publique, de me dicter (indirectement mais tout de même…) mon comportement et mes habitudes de voyage pour que je continue à utiliser ses services. Sans doute aussi, mon côté égalitariste est-il choqué par le fait qu’au sein d’une même voiture, des passagers peuvent avoir payé leur billet 19 euros et d’autres 80. Doit on y compter les winners et les loosers, ceux qui peuvent payer le tarif plein voire majoré sans sourciller (l’homme d’affaires et le touriste argenté sont choyés) et ceux qui ne peuvent pas, ceux qui ne veulent pas se soumettre à la logique de l’utilisateur émancipé et ceux qui ont la joie un peu mesquine d’avoir réussi à payer moins que leur crétin de voisin ? Ce genre de détails fait aussi fait les sociétés et leur cohésion…

Encore une fois, l’utilisation d’une gestion venue tout droit du privé montre clairement au travers de ses conséquences quels sont les objectifs des politiques qui se trouvent en amont de ces décisions : faire de l’argent (nourrir le privé) au détriment des catégories les moins aisées de la population, qui soit sont obligées de se conformer à la logique commerciale en devenant des « consommateurs intelligents » (asservis dirais-je), soit en renonçant à prendre le train, qui en France est encore plus accessible et souvent plus pratique que l’avion.

Voilà comment une nouvelle fois, le nouveau management public pervertit de l’intérieur la logique du service du même nom, en usant de procédés empruntés au privé, tout en justifiant les désagréments produits, par l’inefficacité chronique et génétique du secteur public et de l’Etat entrepreneur. On en profitera pour mieux privatiser et assujettir l’usager.. .oups pardon, le client (celui qu’on peut donc rouler en toute bonne conscience, celle du marché)

J’accepte de plus en plus mal ce gâchis énorme, d’autant plus que, malgré la casse de la SNCF au même titre que les autres services publics et la protection sociale, par les différents gouvernements depuis trente ans, le réseau de chemin de fer dans notre pays, compte tenu de sa densité, est encore un des plus attractifs et efficaces au monde, peut-être même le meilleur avec ceux du Japon et de l’Allemagne. Pour combien de temps, vu la dégradation à grande vitesse (forcément) ?

En plus j’aime beaucoup prendre le train…

 

Un article d’Alternatives économiques sur la question :

http://www.alternatives-economiques.fr/sncf--un-prix-peut...

 

Nicks

 

 

Commentaires

Hé ho, l'inouï député Vévé Mariton nous a mitonné un rapport émancipateur.

"Hervé Mariton propose la suppression des périodes creuses et des périodes de pointe et demande la mise en place d'un "prix de référence" par trajet, qui correspondrait au prix médian (la moitié des personnes paye plus que ce prix, et l'autre moitié moins). Ca permettrait également au voyageur de toujours savoir s'il fait une bonne affaire ou non."

Ca colle avec :

"Il faut travailler sur toutes les questions d'affichage et de repérage" pour que les usagers "sachent s'ils ont fait une bonne affaire ou pas", a affirmé Mireille Faugère, responsable des grandes lignes de la SNCF."

Il serait triste d'avoir su dégager la bonne affaire et de ne pas le savoir...

Oubli, à mon sens : le poids de l'UE dans cette évolution...

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 07:57

"Ne me parle pas de Grenoble, que des prétentieux !"

Hélas je n'ai pas retrouvé le sketch, il est vrai que le "tôlier" incarné par F.Raynaud partait de marseille et plutôt que le train prenait sa Viva sport 1930 rectifiée 38.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 08:18

"La SNCF se prépare à l'ouverture à la concurrence du transport de voyageurs, prévue en janvier 2010. Son président, Guillaume Pepy a ainsi officiellement annoncé, mardi 7 avril, la création de Gare et Connexions."

Comme chacun le sait, la concurrence, c'est la vie.

Il ne faudrait pas que le gang de Tarnac vienne nous fausser tout ça...

....

Hadopire...

"La CMP (commission mixte paritaire) a durci ce mécanisme en reprenant la "double peine" proposée par le Sénat : en cas de suspension de leur accès, les internautes devront encore payer leur abonnement. Par ailleurs, il n'y aura pas d'amnistie pour les internautes poursuivis pour téléchargement illégal avant l'entrée en vigueur de la loi."

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 08:44

Et des nouvelles de nos sympathiques bobbies...

www.20minutes.fr/article/318779/Monde-Drame-du-G20-avant-sa-mort-il-a-ete-jete-au-sol-par-la-police.php

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 08:49

Et aussi des nouvelles de nos sympathiques MAMies :

www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/08/strasbourg-la-video-qui-embarrasse-la-police_1178045_3224.html

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 08:54

HS// désolée

délit de solidarité
aujourd’hui.. en France.. accueillir.. accompagner ou simplement aider une personne sans papiers est devenu un délit.. plusieurs personnes ont été récemment inquiétées pour avoir aidé des sans-papiers


en effet .. l’article L 622-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile prévoit que “toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d’un étranger en France sera puni d’un emprisonnement de cinq ans et d’une amende de 30 000 euros“..

donc

aujourd’hui .. mercredi 8 avril .. 5 500 citoyens vont se constituer prisonniers dans plusieurs villes de France.. pour quel délit ?.. avoir aidé des sans-papiers.

.

appel à se rassembler aujourd’hui devant les palais de justice..

liste des villes participantes sachant que ça se passe devant les Palais de Justice sauf précision autre

pour trouver la vôtre..clic pseudo

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 08 avril 2009 09:53

Pour éviter les hors-sujets qui selon moi, montrent un certain désintérêt, voire du dédain pour le billet et parce que je crois que ce blog doit surtout parler de la vie de tous les jours et non de philosophies ou d'idéologies fumeuses et inintéressantes qui viennent de nulle part pour n'aboutir à rien, je trouve en tant que populiste (selon tes assertions un peu hâtives), mon cher Nicks que tu as mille fois raison de mettre le doigt sur des pratiques commerciales souvent scandaleuses !

L'opacité de la SNCF, des contrats d'opérateurs téléphoniques, des crédits, notamment revolving, des frais bancaires, les voyages soit disant à prix cassés, et j'en passe et des pires, montre que le commerce frise trop souvent l'escroquerie.

Ce qui fait que chacun a le sentiment de se faire arnaquer à longueur de temps sous la fausse impression de faire de bonnes affaires !

Aussi bête que cela paraisse, l'image du capitalisme et de la concurrence comme facteur de baisse des prix, tant vantée par les défenseurs du libéralisme, en a pris un sacré coup. Et c'est tant mieux !

Un système dont la doctrine n'engendre pas la confiance est condamné d'avance.

Beau billet, Nicks ! Vive le concret !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 10:15

pour éviter le HS cher cui cui .. je t'invite à les squeezer.. à les dédaigner ou du moins à t'en désintéresser

par contre si seuls les sujets qui te passionnent sont autorisés.. il y a aussi moyen de les modérer
mieux.. il y a aussi la possibilité de m'interdire l'entrée
j'y suis habituée

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 08 avril 2009 10:58

Oui, c'est cher Nicks et surtout l'avion pour un prix similaire ou un peu moins cher te fera gagner du temps pour profiter. La SNCF rentabilise le remplissage malgré cela beaucoup de trains partent quasi vide. Cherchez l'erreur ...

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 11:04

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 08 avril 2009 10:58

Ton commentaire était intéressant et très important. Je préconise la liberté.

Je n'estime pas que ce soit un mépris ou dédain cui cui on peut ne rien avoir à ajouter (et être en accord).

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 11:06

Très bon billet Nicks.. oui la SNCF pratique des prix exhorbitants sur certaines destinations comme le sud-est. il est moins onéreux d'aller à Marseille avec AF qu'en TGV. Pour avoir un bon tarif il faut s'y prendre 3 mois à l'avance; les places sont mises en vente 90 jours avant le jour du voyage.

Moi même j'ai pris des billets pour un semaine dans le sud, avec des réductions diverses, et ayant réservé mes billets moi-même ce qui me donne plus de possibilités, je m'en tire à 200 euros

Le Yield se pratique dans les agences de voyage et chez les tour-opérator aussi. Il faut que les places soient vendues à n'importe quel tarif.

En ce moment il moins onéreux d'aller à New York qu'à Marseille..

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 11:07

De plus pour les périodes stratégiques) Noel,Paques, les jours fériés, il vaut mieux se déplacer dans une gare ou une boutique SNCF que réserver sur le site qui ne propose que du plein pot..

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 11:13

on peut ne rien avoir à ajouter (et être en accord).

Ecrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 11:06

Écrit par : [cou-]pas - mieux | mercredi, 08 avril 2009 11:18

Mon cher meuble du coin,

Mon comm s'est envolé : je le réécris donc.

Loin de moi de critiquer ton appel à la manif pour les sans papiers !

Bien au contraire puisqu'il s'agit de CONCRET ! J'y souscris d'ailleurs à donf !

Mais honnêtement, par respect pour celui qui a écrit le billet, une ligne ou deux sur le sujet t'aurait écorché la main ?

Quant à la censure et la modération : je ne connais pas !

Rouspéteur, certes mais obsessionnellement démocrate.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 11:20

l'image du capitalisme et de la concurrence comme facteur de baisse des prix, tant vantée par les défenseurs du libéralisme, en a pris un sacré coup.
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 10:17

Toujours les mêmes mensonges socialo-communistes !!! A part les compagnies aériennes low-cost, et encore seulement sur certaines lignes, et sans l'avantage de pouvoir partir et arriver en centre-ville, la SNCF n'a aucune concurrence pour le transport de voyageurs... (et qu'on ne me parle pas des cars !)

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 11:23

En ce moment il moins onéreux d'aller à New York qu'à Marseille..
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 11:07

Bah en même temps entre aller à NY et aller à Marseille, le choix est rapide !

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 11:26

A quand la colère du Président sur les prix pratiqués par la SNCF ?

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=96478

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 11:30

Ecrit par : le meuble du coin | mercredi, 08 avril 2009 10:58

Vive les HS et vive notre petite fourmi.



Je me demande combien touche Guillaume Pepy, en tant que cadre de Keolis ?

http://www.keolis.com/include/p_file.asp?lng=&tb=grp_rapport_fichier&pr=FILE&id=1

Voir page 32/33 du rapport, options qui portent sur des millions d'euros.

C'est privé, c'est discret.

Écrit par : nef | mercredi, 08 avril 2009 11:40

"Toujours les mêmes mensonges socialo-communistes"

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 11:23

Mon ami Joyeux : il serait peut être temps de sortir plutôt que de rester davant ton écran : les privatisations n'ont pas amenées de baisses de tarifs (autoroutes, EDF, GDF, TELECOMS) sauf peut être pour le transport aérien, et encore ! Allez demander un billet Paris Bastia pour demain, vous allez voir le prix !

Pour le reste, avec des tarifs obscurs et hyper compliqués, les compagnies privées par un jeu d'entente, se gavent à mort !

Les prix des communications de téléphonie mobile sont les plus chères d'Europe (30 %) malgré 3 opérateurs !
De qui se moque t-on avec ta concurrence bidon et ton libéralisme béat, Joyeux drille ?

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 11:45

Visiblement Nicks tu n'es pas seul.

TeChatte avec Pepy

Je suis un client hebdomadaire de la SNCF depuis deux ans et demi, mais fréquemment, il n'y a pas de place assise, et beaucoup de retard. De plus, annuellement, le prix des billets augmente. N'avez-vous pas l'impression de prendre vos clients pour des abrutis?
thibslh
La possibilité de bénéficier de billets à prix réduits (Prem’s, etc.) n’a jamais été aussi grande qu’actuellement et l’augmentation annuelle des tarifs suit en moyenne l’inflation. La réservation des places devient possible dans plus en plus de trains (Téoz, Corail Intercité, etc.).

Écrit par : nef des fous | mercredi, 08 avril 2009 11:56

Deux morts, 30 blessés lors d'une manifestation au kurdistan turc, les turcs ont tiré dans le tas.

Pour l'Express tout va bien

http://www.lexpress.fr/actualites/2/les-kurdes-de-turquie-fetent-paisiblement-et-librement-newruz_748531.html

Quand tout le monde est parti on recommence les vieilles habitudes.

Écrit par : nef des fous | mercredi, 08 avril 2009 12:30

Jets de pierre

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20090405014210931721948157000_brf001.xml

Écrit par : nef | mercredi, 08 avril 2009 12:35

Nick la SNCF !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 13:00

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 13:00

Souriez, vous êtes figé !

Écrit par : Cellule anti-terroriste | mercredi, 08 avril 2009 13:36

Pour le billet qu'urbain est en train de nous préparer sur les récents propos du Marie-Ségolène Royal au Sénégal...

_________________________________________________________

"La photo de Ségolène Royal en boubou me fait penser à ma femme de ménage" a déclaré le député UMP Alain Destrem, ce qui a beaucoup agacé les amis de Ségo.

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 15:04

Visiblement la nécessité concrète laisse coi...
Ne pourrait-on pas ouvrir le champ à la musique concrète, thème fédérateur et fécond (bien que hors sujet) ?

Écrit par : Pierre Chef-Heurts | mercredi, 08 avril 2009 15:35

Quant à la censure et la modération : je ne connais pas !
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 11:20

Mon oeil...

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 16:58

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 15:04

ça n'est pas la thématique que j'avais le projet de développer.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 17:07

Concret ?

"Le Conseil d’État juge que le Conseil supérieur de l’audiovisuel ne peut, pour apprécier le respect du pluralisme, exclure par principe toute forme de prise en compte des interventions du Président de la République et de ses collaborateurs dans les médias audiovisuels."


www.conseil-etat.fr/ce/actual/index_ac_lc0911.shtml

Écrit par : Conseil des tas | mercredi, 08 avril 2009 17:38

Ton article et les réactions sont intéressantes
Pour ma part j'aurais aimé un ton un peu plus militant et impertinent
A bon entendeur...
Bonne continuation
http://lalignerouge.wordpress.com/

Écrit par : toma | mercredi, 08 avril 2009 18:25

Mame Lagardienne nous fait savoir que la zone euro fait bloc (de l'Est surtout, vite vite faisons rentrer dans la zone euro les banques de l'est, avant que nos banques perdent leur pognon, la solidarité euro y pourvoira).

Du pognon, du pognon encore du pognon

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5haNkE_0042Z591h4LhOum1StVpkA

Euroïque, le directeur du FMI

http://www.lefigaro.fr/tauxetdevises/2009/04/06/04004-20090406ARTFIG00473-le-fmi-recommande-aux-pays-de-l-est-d-adopter-l-euro-.php

Écrit par : nef des fous | mercredi, 08 avril 2009 18:35

Les prix des communications de téléphonie mobile sont les plus chères d'Europe (30 %) malgré 3 opérateurs !
De qui se moque t-on avec ta concurrence bidon et ton libéralisme béat, Joyeux drille ?
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 11:45

Tout à fait d'accord. Le problème ce n'est pas la concurrence, mais le fait que bien souvent elle n'est ni libre (voir les difficultés faites par l'état aux concurrents d'EDF, la néceccité jusqu'à peu d'avoir une ligne France Telecom pour pouvoir ouvrir un compte internet chez n'importe quel FAI, etc...) ni non-faussée (cf. les ententes que tu dénonces à juste titre, et qu'heureusement le conseil de la concurrence et la Commission Européenne traquent inlassablement). Bravo !

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 18:39

Mon oeil...

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 16:58

Sauf arguments condamnés par la Loi. (racisme, etc)

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 18:51

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 18:39

Au monde merveilleux de la concurrence "libre et non faussée" :
www.decitre.fr/gi/73/9782350960173FS.gif

Pauv'pomme, t'est vraiment un blaireau de croire encore à ce conte à dormir debout !

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:06

Les merveilleux effets de ta concurrence "libre et non faussée" sont parfaitement analysés à l'aune de la crise en cours par F.Lordon, qui se fera un plaisir de te mettre un peu de plomb dans la tête vendredi ( tu es impatiemment attendu, ainsi que ta mère naturellement ).

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:09

@ Nicks

Cadeau ;-))

http://www.youtube.com/watch?v=kJ9o4XU_lRM&feature=PlayList&p=60AF705301FF1440&index=0&playnext=1

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 19:10

Allons mes amis, soyez tolérants?
A-t-on réellement besoin de regardez la TV sur son tel, ou de pouvoir être joint n'importe où et n'importe quand ?
Bien évidemment que ces soi-disant progrès sont totalement inutiles et fatalement couteux....
La concurence est un leurre qui permet aux acteurs économiques en présence de se gaver avec l'assentiment de nos élus corrompus, tout ce petit monde est vide et dangereux, vide de croyance, vide d'espérance, vide et ridicule, tentant de donner un sens idiot à la vie par l'entremise de la rationnalité.
Le sens est ailleurs, pas ici !
Allo?

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 19:15

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:09

Ca tombe bien je suis à Paris vendredi soir ! J'espère que ce M. Lardon est plus poli et indulgent que tu ne l'es, parce que bon venir et se faire traiter de blaireau et de pomme, bon...

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 19:21

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:09

Une aubaine !
Clic

Écrit par : la machine à gifle masquée | mercredi, 08 avril 2009 19:24

Je t'attends clic

Écrit par : la machine à gifle masquée | mercredi, 08 avril 2009 19:25

Clic

Écrit par : Bienvenue sly | mercredi, 08 avril 2009 19:35

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 19:21

Il est très courtois et très poli naturellement, mais je ne le suis pas moins ( en libraire).
vendredi à partir de 19 h.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:36

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:36

Tu as tort, les livres risquent d'être tâchés. Faut pas gâcher.

Écrit par : Bienvenue sly | mercredi, 08 avril 2009 19:40

Menaçant(e) ce(tte) Bienvenue Sly !

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 19:44

Ecrit par : la machine à gifle masquée | mercredi, 08 avril 2009 19:24

S'il ne fait pas de provocation fascisto-raciste il ne risque rien, j'en serai garant.
D'ailleurs , comme tous les commentateurs ayant une tendance à compenser leur frustrations quotidiennes dans l'abjection virtuelle, il est sans doute beaucoup plus réservé devant "des vrais gens".
( j'espère que maman viendra aussi, j'ai tant de questions à lui poser )

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:47

donner un sens idiot à la vie par l'entremise de la rationnalité.

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 19:15

Purgez vous de quelques graines d'ellébore, mon cher frère. Ce genre d'incohérence n'est que de vous.
Pour les rationalistes, le sens ne reçoit pas de prédicat.
ça a un sens , il y a un sens , ou pas .
Le sens idiot , ou le "mauvais" sens c'est le genre de catégories , j'allais dire de voies, secondes ( secondaires) qui vous sont propres et avec lesquelles vous seul pouvez vous orienter .

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:54

Interdire le port de la cagoule lors des manifestations...

www.20minutes.fr/article/318855/France-Michele-Alliot-Marie-veut-interdire-la-cagoule-en-manif.php

Occident, l'Action Française, la Cagoule... mais pas celle-là...

Écrit par : Cague houle : faire un vent | mercredi, 08 avril 2009 20:48

Ecrit par : Cague houle : faire un vent | mercredi, 08 avril 2009 20:48

Pas très en forme MAM en ce moment.

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 20:57

@f

Bien entendu, les libéralisations prônées par l'Union ont joué sur l'évolution du management à la SNCF. C'était presque sous-entendu...

@Cui2

Du concret certes mais avec une ou deux explications (partielles certes) et un essai de mise en perspective. Le but est de savoir le pourquoi de ce genre de grille tarifaire. Je le fais à ma manière très modeste, car je ne peux jouer sur l'érudition, mais je crois que je ne suis pas si loin des préoccupations d'Urbain quand il intervient (il va sûrement me corriger sévèrement parce que je n'officie pas dans le même cercle de réflexion mais bon :oB).

En tout cas, je ne vois pas mon billet comme populiste car je ne critique pas la SNCF en tant qu'entreprise publique donc forcécement inefficace mais la logique allochtone à laquelle elle obéit de plus en plus complaisamment. Je ne vois pas de gratuité dans mon avis, si j'ose dire, puisqu'il s'agit de prix :oB


@Pam

De plus prendre l'avion vers une destination lointaine est bien plus pertinent pour ce qui est de la durée du voyage. En revanche, aller à Marseille est beaucoup plus pratique en train.

@Toma

Je note tes remarques, que cela dit, je n'entendrai pas (j'entends, mais ch'tiens pas compt' !) parce que je me fous un peu d'user d'un ton militant ou impertinent. Je déteste la comm (désolé Agathe :oB)

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 21:01

Ecrit par : Cague houle : faire un vent | mercredi, 08 avril 2009 20:48

C'est valable pour la corse ?

@ Nicks

"On va vous faire détester le train". C'est mieux ;-))

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 21:10

Oups Corse

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 21:16

Finie la Se-Ne-Ce-Fe. Bonjour la vie du duraille.

Écrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 21:33

La vie duraille bien entendu

Écrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 21:33

Purgez vous de quelques graines d'ellébore

Tu radotes mon vieux !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:37

je me demande parfois ce que je fous sur sur blog rationnel...
On s'y emmerde sec !
On y tourne autour du pot sans se rendre compte qu'une sule question ne compte....qu'est ce que je fous sur terre?

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:45

éne suis pas si loin des préoccupations d'Urbain"

Ecrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 21:01

C'est évidemment l'essentiel ! ;-)))

L'accord du Maître est nécessaire et fondamental.

Cela va sans dire !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 08 avril 2009 21:45

Ecrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 21:01

Oui, c'est évidemment sous-jacent.

2 trucs du registre de la concrétude :

- Le prix de la chose et le rapport du client à ce prix induit par une médiane, c'est admirable. Le (juste) prix ce n'est plus vraiment la rareté ou la quantité de travail, c'est le rapport au prix des autres. cf le fétichisme de la marchandise...

- Est-ce que le yield décrit une sinusoïde ? Loin du moment, c'est valable. En s'approchant de l'échéance, le prix flambe (selon la demande, tout de même) ; puis, au tout dernier moment, le prix s'écroule (cf les promos). Ou est-ce plus "anarchique" ?

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 21:48

Est ce que ma naissance et toute la série de coincidences qui m'ont fait arrivé là n'a pour but que de me faire réfléchir sur le prix d'un voyage en train ou de lire un ouvrage de Badiou ?
Je ne pense pas !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:49

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:45

La réponse est dans la question.

Écrit par : Le coup de l'étagère | mercredi, 08 avril 2009 21:50

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:49

Le prix d'un voyage en train ou lire un ouvrage de Badiou, encore des coïncidences pour aller ailleurs.
Le voyage est déjà fini ?

Écrit par : Le coup de l'étagère | mercredi, 08 avril 2009 21:55

Parlons en des voyages, pour moi ils sont immobiles et leur nombre symbolique !
Certes la providence nous reserve des secrets que tous ne sont pas capable de déchiffrer, mais c'est le destin partagé de tellement d'entre nous !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:59

Article pataud mais Bauer est d'accord avec Nef :

www.rue89.com/2009/04/08/y-a-t-il-quelquun-pour-arreter-alain-bauer

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 22:00

Alain Bauer, ancien grand maitre du "Grand Orient", Obédience déclarée de "Xavier Bertrand", Obédience également fréquentée par de nombreux révolutionnaires d'extrème gauche, on nous roule dans la farine...

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:06

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:06

A quand la séparation de l'État et de la franc-maçonnerie ?

Écrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 22:09

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 19:09

Pour ma part, je me défausse, j'admire ta nature, je ne fréquente pas les fachos.
Désolée Urbain.

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:10

Ecrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:10

Allons l'agathe, un petit effort !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:11

Ecrit par : Sly | mercredi, 08 avril 2009 22:09

Je ne comprends pas le sens de votre intervention.

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:13

Faire Paris Grenoble aller retour dans le week-end, en train ou en avion autrement que par obligation professionnelle, ou tenu par une réelle urgence, éventuellement amoureuse ( et encore...), ça me paraît quand même relever d'un comportement peu favorable à la santé. Du coût, ça coûte.

Les trains, je les aime surtout quand c'est comme ça, quand c'est possible ( et je suppose, de moins en moins ) :

http://tinyurl.com/db5zwq

Écrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 22:15

Je ne pense pas !

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 21:49

Là je crois que tu es à la fois sincère et véridique.
Mais je crois aussi qu'il faut relativiser : il t'arrive ( quand même) de penser, et même ( parfois) de donner un tout cohérent à ce que tu penses même si ce à quoi tu penses ne l'est guère.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:16

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:11

En ma qualité d'islamo-gauchiste ou de nazislamiste, je ne fais aucune concession.

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:17

Ecrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 22:15

Salut mon ami Patrice....

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:17

Ecrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:10

T'inquiètes ... tu penses bien qu'il va se déballonner .

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:18

pardon (odm) :
il t'arrive ( quand même) de penser, et même ( parfois) de donner un TOUR cohérent à ce que tu penses même si ce à quoi tu penses ne l'est guère.

( c'est plus clair comme ça)

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:20

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:16

La cohérence, voila un programme interressant...

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:22

Ecrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:17

Il faut m'expliquer Agathe !

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:26

" Est ce que ma naissance..."

frère odm 21:49

" Certes la providence... "

frère odm 21:59

Voilà, c'est comme ça qu'il faut le voir frère odm. Du prix du voyage en train à celui du jambon beurre au buffet, de la situation sentimentale déplorable du Chef de gare à la condition hautement symbolique dans nos sociétés avancées du garde barrière, et, de fil en aiguille, aux conditions carcérales et sécuritaires ignominieuses dans lesquelles on tente de nous faire vivre alors qu'on sait qu'over the raimbow, la plupart doutent qu'il y ait quoi que ce soit, si certains, non sans courage, tentent quand même de se pencher à la fenêtre.

En fait,un train peut parfois en cacher un autre.

Voilà, frère odm.

Écrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 22:27

La cohérence, voila un programme interressant...

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:22

Pas un programme, juste une exigence formelle pour le raisonnement.
Mais en effet sur ce point je complète encore ton "cri du coeur" ( ou si tu préfères ton "éclair de lucidité") : oui ... tu penses, si, si je te l'affirmes : tu penses ;
tout simplement par ce que c'est le propre de l'homme que d'être "une substance qui pense" et, comme Freud l'a finalement bien montré , qui pense "tout le temps".
Mais pour ce qui est de raisonner , là il est vrai que tu relèves plus du tambour ( ou de la trompette ) que de l'humaine faculté de penser.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:27

Odm : Mail

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:40

"Un délégué syndical de Caterpillar France a fait part mercredi du refus des représentants des salariés de rencontrer le président Nicolas Sarkozy."

Bravo !

Écrit par : Nofioutcheure ! | mercredi, 08 avril 2009 22:41

La moralisation des rémunérations des grands patrons, ça maaaaarche :

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2009/04/180-daugmentati.html

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 22:45

Je suis un peu fatigué Urbain.
Mais je doute que la ribambelle d'intellos rationnels et raisonneurs qui défilent dans ton bouclard n'apportent le moindre éclaircissement sur le sens de la vie...

Certes, ils parleront des heures sur tel ou tel aspect technique de tel ou tel aspect de la vie politique, social ou philosophique du monde, mais leurs propos seront démolis aussi facilement par le quidam qui suivra....

Car ils n'abordent pas le problème, celui de notre essence profonde et du sens de tout ça.

Ils se foutent de ce qu'est un homme....

Parfois le son du tambour est plus puissant que les discours, que depuis tant d'années, nous subissons....

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:48

mais je crois que je ne suis pas si loin des préoccupations d'Urbain quand il intervient (il va sûrement me corriger sévèrement parce que je n'officie pas dans le même cercle de réflexion mais bon :oB).

Ecrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 21:01

Ben moi, ce que j'en dis, tient à ce souvenir que j'ai , fort ancien, des petites gares, du genre Cuers ( var ) où je pouvais acheter au préposé ( pas débordé , en ce temps là, à Cuers) un petit rectangle de papier cartonné, assez robuste, qui pouvait m'emmener à peu près n'importe où en France, par exemple dans un autre petit bled en Bretagne , en Normandie ou un coin quelconque de l'hexagone ( La Bazoche-Gouet par exemple ), pour un prix qui dépendait seulement du kilométrage, et qui était , au demeurant, accessible aux classes les moins fortunées.
De sorte qu'on peut dire qu'il existait encore alors , une chose qui n'a plus guère de "sens" aujourd'hui : un service public des transports ferroviaires, assurant l'égalité de traitement et de service pour tous les citoyens et toutes les régions de notre beau pays, et dont la préoccupation de profitabilité était complètement seconde par rapport à cette exigence d'égalité et de ... solidarité.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:50

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:48

Je n'ai pas voulu être trop cruel, cher frère, et comme tu l'auras noté je n'ai pas insisté sur le fait que cette "substance qui pense" pour mon bon maître René , c'est ... l'âme ;
tandis que l'autre substance dont l'homme est fait( le corps) , n'est qu'étendue, tambour et trompette.

Penser , imaginer (l'homme notamment) :
moi qui connaît (d'une part),
et ce qui est à connaître (de l'autre).

Encore un effort, cher frère odm, pour être dialecticien;
et alors, peut-être, pourras tu formuler des réponses à tes questions.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:59

@f

Oui, c'est à peu près comme ça que ça fonctionne, en visant les publics les moins captifs (la segmentation). Le yield management relève des mathématiques économiques de toutes façon, tout est modélisé et la gestion du remplissage ainsi que la variabilité des prix se fait en temps réel, en fonction de la demande, de la ligne, de la capacité du train, de la date et aussi du nombre de places en tarif limité accordé pour cette ligne qui dépend du reste.

Sur le prix témoin des compétences à être un client avisé, j'en parle dans mon avis : marchandisation et individualisme darwinien décomplexé, individualisme quoi...

Sinon, sur un autre sujet, Dauphine annonce qu'elle suspend son master finance de marché, pour protéger ses étudiants face à des débouchés trop risqués et restreints. Dauphine a mauvaise mine...

http://www.lesechos.fr/info/finance/300341509-paris-dauphine-suspend-son-master-finance-de-marche-face-au-peu-de-debouches.htm

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 23:05

"...et alors, peut-être, pourras tu formuler des réponses à tes questions..."

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:59

Mais souviens toi quand même, frère odm, que parfois, urbain doute.

Écrit par : patrice | mercredi, 08 avril 2009 23:10

@Urbain

Non mais je me doute bien que sur la SNCF, on est d'accord. En revanche, mon approche du phénomène est un peu plus superficielle dans son décryptage ce qui n'est probablement pas son lien avec mon inculture philosophique.Chacun son registre cela dit...

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 23:12

sans, pas son...

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 23:18

Ecrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 23:05

Oui, je voulais juste voir la "forme" de l'algorithme.
Le bidouillage (qui lui procède toujours de la même volonté général) ensuite de l'algorithme induit la marge accrue et en même temps fournit la preuve du prix plus compétitif.
Ca a tout de même plus de gueule que le poinçonneur des Lilas...

Écrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 23:22

Go, Ratzinger, go, la transcendance and co !

www.rue89.com/2009/04/08/quand-benoit-xvi-ecrivait-dans-une-revue-facho

Écrit par : Jo Zeff | mercredi, 08 avril 2009 23:25

Ecrit par : Jo Zeff | mercredi, 08 avril 2009 23:25

pas sympa de servir ça à frère odm, au moment où il allait faire de beaux rêves dialectiques.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:29

Ecrit par : Nicks | mercredi, 08 avril 2009 23:12

Il y a quand même un biais, dans cette histoire de "yield", par lequel on en revient à "mes préoccupations", c'est naturellement celui de la "valeur" , de la manière ( et on voit bien en l'occurence à quel point les couches et strates idéologiques sont accumulées dans votre "yield") dont se construisent les valeurs d'échange et valeur d'usage, dans un rapport marchand, et la manière de rapport social qui sen déduit.
On en revient toujours aux fondamentaux :

"Une marchandise paraît au premier coup d’oeil quelque chose de trivial et qui se comprend de soi-même. Notre analyse a montré au contraire que c'est une chose très complexe, pleine de subtilités métaphysiques et d'arguties théologiques.
En tant que valeur d'usage, il n'y a en elle rien de mystérieux, soit qu'elle satisfasse les besoins de l'homme par ses propriétés, soit que ses propriétés soient produites par le travail humain. Il est évident que l'activité de l'homme transforme les matières fournies par la nature de façon à les rendre utiles. La forme du bois, par exemple, est changée, si l'on en fait une table. Néanmoins, la table reste bois, une chose ordinaire et qui tombe sous les sens. Mais dès qu'elle se présente comme marchandise, c'est une tout autre affaire. A la fois saisissable et insaisissable, il ne lui suffit pas de poser ses pieds sur le sol ; elle se dresse, pour ainsi dire, sur sa tête de bois en face des autres marchandises et se livre à des caprices plus bizarres que si elle se mettait à danser."

Premier paragraphe de :
"LE CARACTÈRE FÉTICHE DE LA MARCHANDISE ET SON SECRET"

Si tu considères attentivement ton exemple, et l'analyse que tu en fais, tu saisis me semble-t-il un parfait exemple de ce "caractère fétiche" et du processus sous-jacent,
et symétriquement, si tu réfléchis à une alternative ( par exemple en évaluant les changements "historiques" que j'évoque ) tu passes nécessairement par le "moment dialectique" qui m'est cher et qui est celui de la prise de conscience de toutes ces "subtilités métaphysiques et arguties théologiques" que pointe Marx.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:30

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 22:50

On peut toujours acheter un carton au préposé ou à la machine dans le plus petit bled reculé de la Nièvre, pour se rendre dans un autre bled reculé de Picardie. Ce qui a changé c'est l'offre TGv, on ne peut tarifer de la même manière un voyage en TGv et un Clamecy/Donzy (58) dans une infâme micheline aux sièges marrons défoncés.
Le tgv et ses usagers sont des vaches à lait...

Là ou la SNCF a raison, il est vrai qu'il existe toute une gamme de tarifs...

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 23:31

Ecrit par : Jo Zeff | mercredi, 08 avril 2009 23:25

L'incarnation de la charité chrétienne.

Écrit par : agathe | mercredi, 08 avril 2009 23:35

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 23:31

Faux, ne serait-ce que par ce que dans la plupart des "petits bleds" que je cite ... il n'y a plus même de gare.
Faux encore par ce que non seulement l'égalité territoriale n'est pas respectée, mais aussi par ce que les principes évoqués plus haut ( notamment dans la "tarification" ) sont complètement étrangers à la notion de "service public" comme à celle d'équité dans le traitement des usagers, sans parler de l'accessibilité aux plus démunis.
C'est tout ça qu'il y avait dans mon petit bout de carton de 4 cm sur 2 ...

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:41

@pam,
A fait , en parlant de billet, ta collègue n'a pas l'air de bien écouter ou entendre ce que tu lui demandes...
(silence radio jusqu'ici)

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:44

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:41

Non pas faux pour la Nièvre, il existe encore nombre de gares dans les bleds les plus reculés

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:44

De quoi tu te plais, j'ai émis tes billets sans que tu les paies

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 23:47

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 avril 2009 23:47

C'est encore plus fort que le service public !

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:51

Bon , bonne nuit, faut que je bouquine.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:52

Intéressant :
www.rue89.com/2009/04/08/y-a-t-il-quelquun-pour-arreter-alain-bauer

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 09:06

Ecrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 09:06

N'est-ce pas...
L'article ne parle cependant pas de la création de la chaire de criminologie taillée sur mesure pour AB (Productions)...

Écrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 09:20

"Un jour Alain Bauer, conseiller spécial pour le terrorisme à l’Elysée et président de l’observatoire de la délinquance, a lu un livre. En conséquence de quoi, Julien Coupat un jeune philosophe qui veut changer la vie, est en prison depuis quatre mois, sans preuve."

www.causeur.fr/alain-bauer-l%E2%80%99homme-qui-sauva-la-france,2196

Écrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 09:28

Ecrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 09:28

Ouaip, ses billets sont généralement assez bons ( mes péférés avec eux de Seb Fontenelle), je vais essayer de le faire venir ( quand j'aurai lu son bouquin) pour "causer" de tout ça avec ceux et celles que ça intéresse.

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 09:44

C'est pas de moi mais j'aime bien :

Si le développement du monde moderne et sa mobilisation totale sous l’égide de la puissance scientifico-technique ont réalisé le « désenchantement du monde », la danse méphistophélesque du cycle de valorisation du capital s’étendant à tout le globe terrestre n’a parallèlement guère laissé d’espace vierge où le fétichisme de la marchandise n’aurait pas cours. Ainsi toutes les pratiques et croyances humaines se trouvent être ensorcelées par le processus de mondialisation contemporain. Les dernières semaines de rébellion aux Antilles viennent nous rappeler, via le vocabulaire vaudou, et l’articulation dialectique contradiction principale/contradiction secondaire recouvrant le binôme lutte de classe /lutte de race, qu’il est toujours possible de se « dézombifier ». Le soi disant contrat social cher aux théoriciens du droit naturel de l’époque ascensionnelle du mode de production capitaliste n’était en réalité qu’un pacte inégal et trompeur avec le royaume des ténèbres et son maléfique souverain, le capital qui est la valeur ayant le diable au corps. Contre quelques rares et insuffisantes espèces sonnantes et trébuchantes, le prolétaire, libre contracteur sur un marché de dupes, ne pouvait qu’aliéner son âme, sa volonté et donc son corps à un maître collectif ivre de consommation de sa force de travail. Le prolétaire était transformé en zombie auquel étaient magnanimement accordées les miettes plus ou moins importantes issues du productivisme le plus abject.

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 10:12

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 10:12

Le lien :

http://rebellion.hautetfort.com/archive/2009/04/07/capital-et-zombie.html

Écrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 10:20

Ecrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 10:20

merci tarzan !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 10:24

A propos de Ratzinger et de son article, il y a un certain degré de manipulation dans tout ça (article (qui l'a lu ?) repris dans une revue d'extrême-droite) (d'ailleurs, il serait peut-être intéressant de savoir d'où vient cette soudaine éruption contre le pape) mais la justification par la charge de travail, le secrétaire un peu débordé etc. me parait un peu léger...

www.authueil.org/?2009/04/08/1292-processus-bureaucratique#co

(Qui va au bout du processus, tri mal fait, boulette ; peut-être même un post-it volant qui a fini par se coller sur la mauvaise pile...)

Écrit par : f | jeudi, 09 avril 2009 10:31

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 10:12

Ben alors, ça y est ? Tu es dialecticien ?
Je présume que tu auras donc remarqué que la filiation de ce que désormais "tu aimes bien" , avec la citation du grand père un peu plus haut, est assez "manifeste" .

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 10:34

Encore une fois, par ce que "c'est pas de moi , mais j'aime bien" ...

"Enfant, on vous dira plus tard que le grand-père
Vous adorait ; qu'il fit de son mieux sur la terre,
Qu'il eut fort peu de joie et beaucoup d'envieux,
Qu'au temps où vous étiez petits il était vieux,
Qu'il n'avait pas de mots bourrus ni d'airs moroses,
Et qu'il vous a quittés dans la saison des roses ;
Qu'il est mort, que c'était un bonhomme clément ;
Que, dans l'hiver fameux du grand bombardement,
Il traversait Paris tragique et plein d'épées,
Pour vous porter des tas de jouets, des poupées,
Et des pantins faisant mille gestes bouffons ;
Et vous serez pensifs sous les arbres profonds."

1er janvier 1871

Victor Hugo : Recueil : L'année terrible

"Et vous serez pensifs sous les arbres profonds."
Mon vers préféré.

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 10:38

Ecrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 22:00

Le tout est de savoir comment se situe la critique sociale par rapport à ses "applications" même violentes. (je n'ai pas encore lu l'hypothèse communiste de Badiou et je ne sais pas s'il aborde le sujet). Que fait-on avec ça ? C'était selon moi un prolongement de la réflexion d'agathe et du texte de Brossat. J'ai également évoqué les émeutes populaires et j'ai mis en parallèle la réflexion de Debord et celle d'Urbain. On est quand même face à deux analyses différentes.

Je n'ai jamais dit que Coupat serait un stade primaire de Battisti ou Rouillan.

Quand à Bauer il vend la camelote de sa boite privée. S'il n'y a pas d'incendie on ne peut pas vendre d'extincteurs.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 10:46

Ecrit par : frère odm | mercredi, 08 avril 2009 22:06

D'extrême-gauche ? Tu fantasmes.
C'est un ramassis de vieux croutons qui parfois réussit péniblement à attirer un rejeton familial en école de commerce ou un jeune énarque aux dents longues qui veut se faire une belle carrière dans l'administration publique.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 10:52

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 10:52

Personne n'est dupe de tes tentatives de minimiser l'influence gigantesque de la franc-maçonnerie sur la vie politique française. Rappelons que les francmacs sont à l'origine de la décadence actuelle: la révolution française, la loi sur la laïcité et la légalisation du crime d'avortement sont leurs "chefs d'oeuvres".

Aujourd'hui ils se sont reconvertis dans la propagande pro-immigration, la pornographie et les jeux d'argent en ligne. Encore une fois, et même si frère odm fait semblant de ne pas comprendre, il est urgent de séparer l'Etat et la franc-maçonnerie.

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 10:59

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 10:52

Je tiens des infos de première main sur la présence très active du grand orient dans des mouvements d'extême gauche.
La plupart du temps il sont cachés et font parti des instances dirigeantes, je parle pas du pauvre guignol qui s'agite dans la rue...

ecemple : Le mouvement de la "libre pensée" est très représenté et c'est la vitrine profane du GO, Blondel de FO ça te cause ?

Mon parcours perso m'a permis de comprendre beaucoup de chose, mais bon si ça t'amuse de raconter n'importe quoi et de vivre dans le monde de Mickey....

l'Evangile de Matthieu où l'on peut lire : "Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et, se tournant contre vous, ne vous déchirent".

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:10

Moi je suis allé en Angleterre, j’ai baisé une quarantaine d’anglaises et je commençais à apprendre, mais après on bouffait tellement mal que je n’y suis plus revenu, parce que je supportais pas leur bouffe et alors je faisais que bouffer libanais, je passais mon temps à bouffer libanais à Londres, c’est fatigant de bouffer libanais tout le temps, du taboulé et compagnie, ça j’en ai bouffé du taboulé à Londres, du taboulé, du poulet farci.

G. Frêche

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:10

Badiou :

- à la télé : ce soir (ou jamais), sur France 3 (23h-23h40) chez Taddéi, à propos de L'Hypothèse coco...

- à la radio : le jeudi 23 avril, sur France Cucul (23h 30-00h 10), dans l'émission d'Alain Veinstein sur le "2d manifeste pour la philo".

Écrit par : dissensus | jeudi, 09 avril 2009 11:46

Badiou :

- à la télé : ce soir (ou jamais), sur France 3 (23h-23h40) chez Taddéi, à propos de L'Hypothèse coco...

- à la radio : le jeudi 23 avril, sur France Cucul (23h 30-00h 10), dans l'émission d'Alain Veinstein sur le "2d manifeste pour la philo".

Écrit par : dissensus | jeudi, 09 avril 2009 11:46

Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 10:59

En raison de l'âge moyen, la séparation aura lieu d'elle-même, tout dépend ce que tu appelles urgent;-)))

Dans le monde actuel, une réunion hebdomadaire, des travaux, l'exclusion des femmes et un an minimum à fermer sa gueule, on peut pas dire que c'est attractif.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 11:48

Sly

Tu donnes dans la provocation, donc je ne marche pas !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:51

Les gens, ils disent pas merci, d’ailleurs les gens ils disent jamais merci. Les cons ne disent jamais merci. Les cons sont majoritaires, et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue parce que je sais comment les « engraner », « j’engrane » les cons avec ma bonne tête, je raconte des histoires de cul, etc… ça un succès de fou, ça a un succès fou. iIs disent, merde, il est marrant, c’est un intellectuel mais il est comme nous, quand les gens disent "il est comme nous", c’est gagné, ils votent pour vous. Parce que les gens ils votent pour ceux qui sont comme eux, donc il faut essayer d’être comme eux.

G. FRECHE.

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:52

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:10

Cher Georges, il fallait manger indien et chinois, la capitale anglaise est très fournie en délicieux restaurants asiatiques, ou chez Wagamama symphatiues cantines de noodles..

Écrit par : Sarah Wiener | jeudi, 09 avril 2009 11:54

Humour communiste :-DDD

Deux types arrivent dans un Goulag.
"T'as pris combien toi ?"
"Moi, 30 ans"
"Et qu'est ce que t'as fait ?"
" Moi, rien"
"Pas possible" dit l' autre, "rien c'est 20 ans !"

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 12:00

Ecrit par : dissensus | jeudi, 09 avril 2009 11:46

www.youtube.com/watch?v=jhP1Mv8wzrc

Écrit par : Testez-vous | jeudi, 09 avril 2009 12:05

Une milice islamogauchiste veut imposer sa loi dans les supermarchés...

Ils ont déjà islamisé des quartiers entiers, où on ne trouve plus aucun autre produit que du halal. Cela ne leur suffit pas. Ils veulent tout simplement nous imposer la charia, des mosquées partout, et maintenant les produits alimentaires des pays islamistes, et nous interdire de consommer ceux produits en Israël. A quand l’interdiction des produits américains, et à quand l’interdiction de tous les produits impurs, sous le contrôle vigilant de nos nouveaux miliciens verts ?

Et que se passe-t-il, au niveau du gouvernement ? Rien ! Que se passe-t-il, à gauche ? Rien ! Que se passe-t-il dans les médias ? Rien ! Imaginons l’impact qu’aurait eu un tel reportage, s’il était passé au journal de 20 heures. Là, cela ne dépasse pas Internet, et quelques journaux locaux. Silence radio, regardons ailleurs !

Que fait la direction de Carrefour, face à cette agression ? Un lecteur de Riposte Laïque leur a écrit, pour leur demander les raisons de leur inaction. Ils ont expliqué que c’était pour protéger leurs clients. Pourquoi pas. Mais ils se gardent bien de préciser s’ils vont porter plainte. Ne pas le dire, n’est-ce pas avouer qu’ils ne le feront pas ? N’est-ce pas admettre qu’il y aura une totale impunité pour ce commando, comme il y a eu impunité pour la milice religieuse qui a envahi à plusieurs centaines la mairie de Torcy ?

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 12:31

Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 12:31

ça te fous les fois (:-))) hein ?
héhé, voila des forces plus difficiles à combattre que les disciples du facteur de Neuilly...
Appelles donc tes potes du GO avec la laïcité en bandoulière....rigolo !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 12:52

Proposition de résolution du parlement Européen sur l'état des relations transatlantiques après les élections qui ont eu lieu aux États-Unis

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=REPORT&reference=A6-2009-0114&language=FR

503 voix pour, 51 voix contre, 10 abstentions.

Eh bé !

Écrit par : patrice | jeudi, 09 avril 2009 13:00

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 12:52

Franchement ça n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire...

La franchouille antisémite et la racaille islamiste main dans la main pour boycotter les commerçants Juifs, sous le regard goguenard des dhimmis papistes dans ton genre, je trouve ça inquiétant. Tellement inquiétant qu'une alliance objective avec les dégénérés laïcistes n'est pas à exclure.

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 13:21

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 11:10

Blondel de FO, ha oui pardon, l'extrême-gauche, d'accord.

Et puis jeune en effet.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 13:22

Ecrit par : urbain | mercredi, 08 avril 2009 23:52

Tu as lu le Shlomo Sand ?

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 13:50

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 13:50

Un négationniste qui fait rire l'immense majorité des historiens sérieux avec ses délires post-sionistes. Bizarrement, il est devenu la coqueluche des antisémites qui désormais en plus d'haïr les Juifs, nient leur existence. Complètement barges !

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 14:07

Ecrit par : f | mercredi, 08 avril 2009 22:00

Bien que votre propos soit blessant, une citation de Sartre, qui visiblement ne s'est pas réfugié non plus derrière l'innocence pour soutenir les révoltes armées.

"Cette violence irrépressible, [Fanon] le montre parfaitement, n’est pas une absurde tempête ni la résurrection d’instincts sauvages ni même un effet du ressentiment: c’est l’homme lui-même se recomposant. Cette vérité nous l’avons sue je crois, et nous l’avons oubliée: les marques de la violence, nulle douceur ne les effacera: c’est la violence qui peut seule les détruire. Et le colonisé se guérit de la névrose coloniale en chassant le colon par les armes. Quand sa rage éclate, il retrouve sa transparence perdue, il se connaît dans la mesure même où il se fait; de loin nous tenons sa guerre comme le triomphe de la barbarie; mais elle procède par elle-même à l’émancipation progressive du combattant, elle liquide en lui et hors de lui, progressivement, les ténèbres coloniales. Dès qu’elle commence, elle est sans merci. Il faut rester terrifié ou devenir terrible; cela veut dire: s’abandonner aux dissociations d’une vie truquée ou conquérir l’unité natale.
]..[

Il faut affronter d’abord ce spectacle inattendu: le strip-tease de notre humanisme. Le voici tout nu, pas beau: ce n’était qu’une idéologie menteuse, l’exquise justification du pillage; ses tendresses et sa préciosité cautionnaient nos agressions. Ils ont bonne mine, les non-violents: ni victimes ni bourreaux! Allons! Si vous n’êtes pas victimes, quand le gouvernement que vous avez plébiscité, quand l’Armée où vos jeunes frères ont servi, sans hésitation ni remords, ont entrepris un «génocide», vous êtes indubitablement des bourreaux. Et si vous choisissez d’être victimes, de risquer un jour ou deux de prison, vous choisissez simplement de tirer votre épingle du jeu. Vous ne l’en tirerez pas: il faut qu’elle y reste jusqu’au bout. Comprenez enfin ceci: si la violence avait commencé ce soir, si l’exploitation ni l’oppression n’avaient jamais existé sur terre, peut-être la non-violence affichée pourrait apaiser la querelle. Mais si le régime tout entier et jusqu’à vos non violentes pensées sont conditionnées par une oppression millénaire, votre passivité ne sert qu’à vous ranger du côté des oppresseurs."

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 14:07

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 13:22

Tu me fais marrer !
La jeunesse ?
Y fait beau à gaucholand ?

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 14:08

Gaucholand, le pays des casseurs gentils et des jeunes émancipés.
Le pays ou la raison coule comme du miel de l'arbre de la connaissance marxiste et où tout le monde est solidaire...
Arff

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 14:11

En conclusion Sartre dans la préface des Damnés de la Terre

"Guérirons-nous? Oui. La violence, comme la lance d’Achille, peut cicatriser les blessures qu’elle a faites. Aujourd’hui, nous sommes enchaînés, humiliés, malades de peur: au plus bas. Heureusement cela ne suffit pas encore à l’aristocratie colonialiste: elle ne peut accomplir sa mission retardatrice en Algérie qu’elle n’ait achevé d’abord de coloniser les Français. Nous reculons chaque jour devant la bagarre mais soyez sûrs que nous ne l’éviterons pas: ils en ont besoin, les tueurs; ils vont nous voler dans les plumes et taper dans le tas. Ainsi finira le temps des sorciers et des fétiches: il faudra vous battre ou pourrir dans les camps. C’est le dernier moment de la dialectique: vous condamnez cette guerre mais n’osez pas encore vous déclarer solidaires des combattants algériens; n’ayez crainte, comptez sur les colons et sur les mercenaires: ils vous feront sauter le pas. Peut-être, alors, le dos au mur, débriderez-vous enfin cette violence nouvelle que suscitent en vous de vieux forfaits recuits. Mais ceci, comme on dit, est une autre histoire. Celle de l’homme. Le temps s’approche, j’en suis sûr, où nous nous joindrons à ceux qui la font."

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 14:12

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 14:12

Si sartre le dit, alors !
A moins qu'il ne l'ai pompé sur le castor !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 14:15

"Le Parlement rejette le projet de loi sur le téléchargement illégal"

www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/09/le-parlement-rejette-le-projet-de-loi-creation-et-internet_1178838_651865.html

Écrit par : Christine | jeudi, 09 avril 2009 15:29

Mais contrairement aux usages parlementaires, le gouvernement va représenter le texte. "Fillon a déjà donné son accord" précise Albanel. Et on votera autant de fois qu'il le faudra, jusqu'à ce qu'il soit adopté.
C'est beau la démocratie !

Écrit par : Gribouille le flibustier | jeudi, 09 avril 2009 15:41

les aventures de Sarkozy en Afrique, Vol. 2

"Mauritanie : Sarkozy réécrit le putsch"

www.liberation.fr/monde/0101560832-mauritanie-sarkozy-reecrit-le-putsch

Écrit par : Oeillères | jeudi, 09 avril 2009 15:41

Ecrit par : Gribouille le flibustier | jeudi, 09 avril 2009 15:41

La loi Hadopi est-elle définitivement enterrée ?

Christian Paul : "Non, le gouvernement peut encore tenter de faire une deuxième lecture du texte, mais n'ai pas de précédent de texte adopté en commission mixte paritaire rejeté en dernière lecture par le Parlement. Il faut être vigilant pour que le gouvernement ne soit pas tenté de mettre en place cette deuxième relecture."

Écrit par : Christine | jeudi, 09 avril 2009 15:57

Une milice sioniste veut imposer sa loi dans les supermarchés...

Ils ont déjà sionisé des quartiers entiers, où on ne trouve plus aucun autre produit que du casher. Cela ne leur suffit pas. Ils veulent tout simplement nous imposer le shabbat, des synagogues partout, et maintenant les produits alimentaires casher, et nous interdire de consommer d'autres que ceux produits en Israël. A quand l’interdiction des produits français, et à quand l’interdiction de tous les produits impurs, sous le contrôle vigilant de nos nouveaux loubavitch ?

Et que se passe-t-il, au niveau du gouvernement ? Rien ! Que se passe-t-il, à gauche ? Rien ! Que se passe-t-il dans les médias ? Rien ! Imaginons l’impact qu’aurait eu un tel reportage, s’il était passé au journal de 20 heures. Là, cela ne dépasse pas Internet, et quelques journaux locaux. Silence radio, regardons ailleurs !

Que fait la direction de Carrefour, face à cette agression ? Un lecteur de Riposte Laïque leur a écrit, pour leur demander les raisons de leur inaction. Ils ont expliqué que c’était pour protéger leurs clients. Pourquoi pas. Mais ils se gardent bien de préciser s’ils vont porter plainte. Ne pas le dire, n’est-ce pas avouer qu’ils ne le feront pas ? N’est-ce pas admettre qu’il y aura une totale impunité pour ce commando, comme il y a eu impunité pour la milice religieuse qui a envahi à plusieurs centaines les rues du 19ème ?

Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 12:31

Écrit par : Moshe Shalom | jeudi, 09 avril 2009 16:05

Ecrit par : Moshe Shalom | jeudi, 09 avril 2009 16:06

Bis repetita façon stationnement en double file dans la rue Petit ?

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 16:09

Bis repetita façon stationnement en double file dans la rue Petit ?

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 09 avril 2009 16:09

Une connaisseuse.

Les religions, c'est de la merde !

Écrit par : Jean-Pierre Coffman | jeudi, 09 avril 2009 16:12

"Eric Hazan, patron des éditions La Fabrique, a été entendu ce jeudi matin pendant trois heures trente par la sous-direction de l'anti-terrorisme de la Police judiciaire. Il est l'éditeur d'un livre signé d'un mystérieux «comité invisible» et intitulé «L'insurrection qui vient».

www.rue89.com/2009/04/09/affaire-coupat-un-editeur-entendu-par-lantiterrorisme

Écrit par : Jack Bauer | jeudi, 09 avril 2009 17:13

Ecrit par : Moshe Shalom | jeudi, 09 avril 2009 16:05

Commentaire mensonger et violemment antisémite. Elle s'arrange pas la mère Agathe... A ce que je sache les associations sionistes ne font pas pression sur les supermarchés pour leur imposer un boycott des produits musulmans...

C'est bien ce que je disais plus haut, la franchouille antisémite et la racaille islamiste, main dans la main.

Écrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 17:27

Ecrit par : Jack Bauer | jeudi, 09 avril 2009 17:13

ça sent la panique ...
Il n'y a donc vraiment RIEN dans ce dossier d'instruction.
Est-ce que par hasard on irait vers un nouveau Pschhhhiiit ?

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 18:08

Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 17:27
C'est bien ce que je disais plus haut, la franchouille antisémite et la racaille islamiste, main dans la main.

Commentaire très anti Français ! On dirait du Sarko dans le texte....

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 18:15

Le pouvoir, l'argent, le train de vie pour rester dans le thème :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/09/le-maire-d-henin-baumont-mis-en-examen-pour-detournement-de-fonds-publics_1178951_823448.html

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 19:50

C'est bien ce que je disais plus haut, la franchouille antisémite et la racaille islamiste, main dans la main.

Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 17:27

La France tu l'aimes où tu la quittes, pov' con !

Écrit par : Nicolas Sarkozy | jeudi, 09 avril 2009 20:20

C'est bien ce que je disais plus haut, la franchouille antisémite et la racaille islamiste, main dans la main.
Ecrit par : Sly | jeudi, 09 avril 2009 17:27

Zizou, reviens donner un coup de tête au Joyeux

Écrit par : Footix | jeudi, 09 avril 2009 20:46

Le Monde affiche une perte de 43,7 millions d'euros.

Souscription d'un emprunt de 25 millions avec Télérama comme gage !

Cela va très mal dans la Presse écrite !

Écrit par : Turlututu | jeudi, 09 avril 2009 21:14

L'insurrection qui vient.

Editions La Fabrique.

http://tinyurl.com/daa5pq

Écrit par : patrice | jeudi, 09 avril 2009 21:20

Ecrit par : patrice | jeudi, 09 avril 2009 21:20

Editions La Panique bientôt ;-)

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 21:36

Ecrit par : patrice | jeudi, 09 avril 2009 21:20

Merci

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 21:38

Le lien était sur Rue89, en bas de page( voir Jack Bauer 17:13 ).

Écrit par : patrice | jeudi, 09 avril 2009 21:41

Je n'avais pas fait attention, je m'étais concentrée sur le texte cité.

Hadopi, répit de courte durée :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090409.OBS2674/le_projet_de_loi_hadopi_sera_reinscrit_a_lassemblee_fin.html

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 22:00

600 emplois :

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/france__la_crise_sociale/20090409.OBS2815/beneteau_prepare_un_plan_social_600_emplois_menaces.html

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 22:05

HS// (hum!)
ce soir ou jamais sur france 3 chez Frédéric Taddeï.. Alain Badiou à 23 heures

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 09 avril 2009 22:11

Etonnant :

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/libertes_sous_pression/20090409.OBS2808/la_ldh_denonce_un_recul_des_libertes_en_2008.html

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 22:15

Dans les commentaires ( 08.04.09 )

Jean-Pierre G.

"On devine à la lecture des réactions à cet article que les lecteurs du Monde sont pleins d'intelligence, de perspicacité et d'ouverture d'esprit. Et quand parfois ils font de l'humour on est confondu par leur finesse et leur à-propos. "

pierre c: "c'est une bonne idée, n'en déplaise au gaucho de base, mais la cagoule n'est pas indispensable pour manifester. En tout cas le droit de manifester en cagoule n'est pas inscrit dans la constitution ... "

Gilles H: "Pierre c. : "En tout cas le droit de manifester en cagoule n'est pas inscrit dans la constitution". Le droit de manifester habillé n'est pas non plus inscrit dans la constitution. Est-ce pour autant qu'on manifeste à poil ?? "

sans culotte: "Sans cagoules et sans capotes !"

éric m:. "et si en fait elle interdisait les voyous !"

Jean B: "En fait, les manifestants devraient remettre - trois jours à l'avance - leurs photos anthropométriques à la police, ainsi qu'un rapport détaillant les incivilités dont ils comptent se rendre coupables... "

Gilles H: "Il n'y a pas à s'en faire, ce n'est qu'un poisson d'avril avec un peu de retard ! Quels canailloux, au gouvernement, toujours la blague en bandoulière et le bon mot à la bouche ! Encore, encore !!"

De ma presqu'ile: "Elle peut mieux faire !. Seules seront désormais autorisées les casquettes Pernod-Ricard, et encore avec la visière devant pour qu'on voie bien la pub. Il faut même obliger les manifestants à porter baskets, shorts et tee-shirt NYPD. Il sera éventuellement autorisée la présence d'un ex de Médecins Sans Frontières à leurs côtés à condition qu'il soit un peu derrière pour la photo des radars de contrôle de vitesse."

astrapi: "et si on interdisait de proférer des connerie dans les ministères sous peine de renvoi cela ferait combien de chômeurs en plus ?"

Fernandel: "Imaginez un gouvernement avec Berlusconi et MAM... Un doigt de Poutine, une larme de Palin et c'est le bonheur! "

DANIELE B: "Il faudra une autorisation de port de cagoule sans doute, pour les jours de grand froid ? Et si j'en tricote une ? Bergère de France pourra être poursuivie pour complicité ? "

Pierre M: "Peuple français cherche vrai président/gouvernement. Non sérieux s'abstenir. Envoyez vos dons lors des Elections Européennes ..."

Écrit par : patrice mécréant récréant | jeudi, 09 avril 2009 22:38

Ecrit par : patrice mécréant récréant | jeudi, 09 avril 2009 22:38

+1 :-DD

Écrit par : agathe | jeudi, 09 avril 2009 22:40

Le lien qu'a donné Patrice sur la proposition de résolution du parlement européen au sujet des relations transatlantiques est assez effarant, tout comme son approbation quasi unanime.

Ou comment dire à peu près que l'Union étant de plus en plus influente dans le monde, il est désormais nécessaire de fusionner avec les USA (en caricaturant un chouïa). Y a des fois où je verserais dans la théorie du complot si je me retenais pas :oB

Écrit par : Nicks | jeudi, 09 avril 2009 22:44

J'en suis à la page 56 de "l'insurrection qui vient"
Curieux texte, fort bien écrit......

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 23:05

Badiou sur la 3.....maintenant.

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 23:06

Je me suis mis à genoux devant mon écran, en transes.....

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 23:09

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 avril 2009 23:09

N'est-ce pas ainsi que tu regardes toujours la télé ?

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 23:31

Ben moi je lisais "Le marin américain" de Karsten Lund, qui pourrait faire un bon roman de l'été (y'a juste les pages saumon, que Gaïa s'obstine à infliger à ses lecteurs, qui fatiguent un peu, mais à la lueur de la lampe de chevet ça se remarque pas trop),
et qui en tout cas semble bien plus gratifiant pour les neurones que toutes vos vaines activités de spectateur émancipé.
D'ailleurs j'y retourne ( à ma lecture).

Écrit par : urbain | jeudi, 09 avril 2009 23:41

Chuuuuuuuuuttt Odm

"L'émission de taddeï, est au moins aussi bidonnée que les autres, avec le même dispositif ( demande à salmon, par exemple) , et c'est d'ailleurs pourquoi tu noteras que Badiou y intervint, hors plateau, dans la salle de maquillage..."


Ecrit par : urbain | samedi, 31 mai 2008 13:41 "

;))

Écrit par : rep ban | jeudi, 09 avril 2009 23:43

Fin des 37 minutes et 30 secondes accordées à Alain Badiou sur France 3, dans l'émission de l'inénarrable Taddéi. Badiou a pu évoquer "L'Hypothèse communiste" qui sortira le 17 avril dans toutes les bonnes librairies. Il a essayé d'être pédagogue, en évitant d'aborder les aspects les plus complexes, en se cantonnant à quelques idées fortes et aisément compréhensibles, en luttant pour ne pas se laisser entraîner par les amalgames et les raccourcis de l'intervieweur (qui revenait plusieurs fois sur "les millions de morts du communisme"), en répliquant autant de fois que nécessaire aux questions identiques revenant sous diverses formulations ("mais quand même, vous dénoncez le communisme tel qu'il a été appliqué au XXe siècle"). Amusant comme Taddéi essayait de dévaloriser l'emploi du mot "communisme", de minimiser ou d'affaiblir les propos de Badiou, en y allant de ses "bah quand même le capitalisme il nous a permis de nous enrichir" (un "nous" collectif qui fera sans doute le bonheur des Africains...)

Écrit par : un téléspectateur averti | jeudi, 09 avril 2009 23:51

Taddéi (comme pour se rassurer) : "mais votre hypothèse, on a l'impression que vous n'y croyez pas vous-même !"

Écrit par : un téléspectateur averti | jeudi, 09 avril 2009 23:54

En fait, plusieurs gros mots ont été prononcés ce soir sur cette chaîne de télé du service public : "communisme", "commun", "collectif", "discipline intérieure", "conviction", "sans-papiers"...

Taddéi montrant un extrait de séquestration de patron dans "Coup pour coup" de MK1 le néo-sarkozyste ; Badiou répliquant en suggérant que montrer la séquestration dans "Tout va bien" de Godard aurait été plus pertinent...

Taddéi affirmant que dans "Les Temps modernes" de Chaplin, Charlot se saisit par hasard du drapeau rouge tombé du camion, et se retrouve sans le vouloir en tête de la manifestation de chômeurs ; Badiou répliquant que c'est un moyen pour Chaplin de se saisir du drapeau rouge d'une façon plus subtile, et de préciser que Chaplin est du côté des chômeurs et non du côté de la charge policière...

Écrit par : un téléspectateur averti | jeudi, 09 avril 2009 23:59

Ecrit par : un téléspectateur averti | jeudi, 09 avril 2009 23:54

pas vu, mais le spectateur averti semble me donner raison de ne pas avoir regardé.
Comme mes avisés lecteurs , qui maintenant me font l'honneur de citer mes commentaires archivés, l'ont opportunément rappelé, l'émission de taddeï est aussi bidonnée que les autres, et taddeï est au nombre du troupeau de cuistres médiatisés qui saturent les ondes.
Cela posé , Badiou est à peu près dans la même posture face à ce petit marquis pédant vautré de FR3 , que face à l'autre gros con affalé de Jo frein l'interviewant pour L'iberration.
Il doit juger qu'au final quelque chose passera malgré tout,et en dépit de la veule sottise et de la niaiserie conformiste de ses interlocuteurs.
Il semblerait ( à en juger par le commentaire averti) qu'il n'ait pas tort.

Écrit par : urbain | vendredi, 10 avril 2009 00:04

Ecrit par : un téléspectateur averti | jeudi, 09 avril 2009 23:59

Merci.

+1

Écrit par : agathe | vendredi, 10 avril 2009 00:05

"On ne fait pas de pot-au-feu sans éplucher de carottes."


Ecrit par : urbain | samedi, 18 mai 1972 11:41 "

Écrit par : Citation | vendredi, 10 avril 2009 00:10

Ecrit par : Citation | vendredi, 10 avril 2009 00:10

Celle là n'est pas de moi, mais de Victor Hugo.
Bonne nuit.
( j'espère que comme de coutume odm avait pris soin de mettre son prie-dieu devant sa télé, sans quoi il doit avoir mal aux genoux).

Écrit par : urbain | vendredi, 10 avril 2009 00:17

"Comme mes avisés lecteurs , qui maintenant me font l'honneur de citer mes commentaires archivés, l'ont opportunément rappelé, l'émission de taddeï est aussi bidonnée que les autres,"
Ecrit par : urbain | vendredi, 10 avril 2009 00:04

En l'occurrence, c"était toi le lecteur avisé
http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/05/29/la-radio-episode-1.html


Elle est pas mal sinon la salle de maquillage de Badiou...elle est assez exposée ;))



Quand aux archives, un coup de googueule, ça suffit Tonton.

Écrit par : rep ban | vendredi, 10 avril 2009 00:35

Ecrit par : rep ban | vendredi, 10 avril 2009 00:35

??

Écrit par : urbain | vendredi, 10 avril 2009 09:05

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu