Avertir le modérateur

« Journal d'une mégère de moins de 50 ans | Page d'accueil | Koh-(lan)ta »

mercredi, 18 mars 2009

handy - cap

Scan0002.JPG

Pierre est un homme d’une soixantaine d’années, assez discret, et un peu « loser » sur les bords ; et, Claire est une jeune femme très curieuse de tout et très critique sur le monde. Ils s’estiment mutuellement, malgré leurs désaccords respectifs. Tout en marchant, ils discutent. Elle commence :

 

- Comme je connais un peu ton orientation, je voulais te poser une question un peu polémique. Badiou parle  d’ « hypothèse communiste ». Quelle différence y a-t-il selon toi avec ce qu’appelle Straub : l’ « utopie communiste d’Hölderlin » ?

- Pour moi, parler d’hypothèse, c’est avoir une idée… pré-établie… d’une construction possible, alors que l’utopie, c’est plus prudent, plus ouvert… – ça reste indistinct…

- Mais, pour moi, la nuance est grande – ça s’oppose presque.

- Non, ça ne s’oppose pas. Mais, à un moment, il faut intervenir politiquement – et parler d’hypothèse communiste, c’est opérant dans le champ d’un discours politique. Quand Straub parle d’utopie, on reste au mieux dans une conception, disons « esthétique » : il ne fait pas de politique.

- Là, pas d’accord. Chacun de ses films sont politiques, et quand il parle en public, c’est aussi politique.

- On s’est mal compris. Je suis d’accord avec toi. Bon. Là où je veux en venir, c’est que l’idéologie capitaliste a tout fait pour éliminer le mot « communisme ». A l’époque, on parlait de « communisme réel ». Le communisme était en marche, évident pour tous…

- Ah ?! tiens ?! je ne connaissais pas cette expression. En parlant de ça, je pense que c’est très con « l’anti-capitalisme », parce que ça ne fait que renforcer le capitalisme. Cela dit, il faut certes un contre-discours capitaliste, mais en fait il faut surtout un discours qui aille contre l’idéologie dominante sans aller chercher à l’améliorer. C’est ce que disait Badiou à propos des oxymores : le « capitalisme moral », ou les « privatisations nationalisées ».

- Surtout qu’avec les crises, on voit maintenant les impasses. Marx l’avait vu très tôt déjà : le capitalisme est tellement pétri de contradictions qu’il faut passer à autre chose. Et, c’est Lénine qui en tire les implications pratiques dans son livre Le Développement du capitalisme en Russie. On est passé d’un capitalisme de producteurs à un capitalisme de consommateurs.

- C’est intéressant, parce que ça veut dire que les producteurs n’arrivent plus à – j’allais dire ‘relancer’ – à faire tourner la machine, alors, ils vont chercher les consommateurs, comme carburant. Et même à les intégrer parmi les producteurs, ou à les inclure comme actionnaires, en leur faisant participer aux bénéfices…

- Il n’y a plus d’industries en France, ni en Europe. Tout est fabriqué par les Chinois ou en Asie. Les sociétés occidentales ne produisent plus rien.

- Ah si, quand même !

- Du service.

- Il y a des industries de services et des conglomérats financiers.

- Je veux dire qu’il n’y a plus de fabrication matérielle…

- Oui.

- …d’industrie qui nécessite du matériel.

- Là, non. Enfin, je vois où tu veux en venir…

- On ne fabrique plus de voitures comme le faisait General Motors…

- Tiens, c’est intéressant, parce que l’un des types les plus riches du moment – et ce, depuis une vingtaine d’années – c’est Bill Gates. Je fais exprès ce rapprochement, parce qu’il y a cinquante ans le modèle de vie, c’était la voiture et la machine à laver. Aujourd’hui pour appartenir au monde, pour être dans le coup, il faut avoir son téléphone portable, ou son ordinateur.

- Aujourd’hui, si tu n’as pas de voiture, ni d’ordinateur, tu es « handicapé »…

- Tu as une « mobilité réduite ». Et puis, pour relayer l’idéologie, il y a cette presse qui n’informe pas…

- Si ! elle informe…

- Non, elle n’informe pas.

- Elle dicte des comportements, produit des habitudes.

- Elle conforme, tout au plus. Mais, on ne peut pas dire non plus qu’elle intoxique – même si c’est le cas. Il faudrait trouver le mot.

- L’enfumage, la propagande…

- Elle bourre le crâne, elle brouille l’écoute…

- C’est le mécanisme du consentement.

- Je suis désolé de pinailler, mais « consentement », ça ne me convient pas. Il manque quelque chose, quelque chose qui masque les vrais enjeux. Je veux dire par là que, oui il y a consentement, mais, qu’il y a quelque chose de plus profond. Quand on consent, on est d’accord, mais d’accord pour quoi… C’est quoi l’expression qui va avec ?

- L’expression ? Chomsky a écrit ce livre, La Fabrique du consentement.

- Oui, voilà, d’un côté, on fabrique, et de l’autre, on accepte la fabrication – mais pas du consentement. Il y a un pacte. Mais, en fait, on est d’accord pour participer au capitalisme, on adhère. On adhère à l’engrenage. A chaque fois, donc, c’est plus que du consentement, c’est de l’embrigadement. A chaque fois qu’on cède, on le favorise…

- Pour favoriser le consentement, il faut corrompre, dans le vrai sens du terme : altérer, pourrir. Et, les gens se laissent facilement corrompre, jusqu’à être contaminés. A l’arrivée, ils sont intoxiqués par la voiture, la télé, l’ordinateur. Je dis souvent que celui qui tape les « 3w » – world wide web – il est déjà mort.

- Je ne suis pas d’accord. Il est pris, il est piqué, mais, pour le reste, je ne dirais pas ça – pas plus qu’autre chose en tout cas. Mais, bon, il faut reconnaître que internet, c’est un nid, non, un repaire de fêlés.

- Pour moi, c’est le règne du fictif…

- C’est marrant, parce qu’en parlant un peu de ces choses-là avec un critique très connu et très respectable, il disait : « Ils parlent des blogs – ils disent tous que c’est bien – alors qu’Internet, c’est un fléau. » Des gens qui prennent des pseudos, et parfois même celui des autres, pour se défouler. Bon, c’est vrai, à 99%, c’est des fêlés. C’est un océan de fêlés.

- Bon, c’est un peu comme l’alcool, ou la drogue, on peut se désintoxiquer…

- Bon, sur ces grands mots, il nous reste qu’à continuer à essayer de construire quelque chose de vivable…


andy-warhols-jackie-kennedy-1964.jpg


par Albin Didon

Commentaires

Même si c'est pour en faire un salmigondis confus, on dirait que les badiouseries font leur chemin et des adeptes diversifiés, fut-ce au prix de quelques contresens et présomptions.
Tant mieux.
Français, encore une petit effort, pour devenir rationalistes.

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 08:47

"fut-ce au prix de quelques contresens et présomptions."

Eclairez-nous, cher ami... C'est le but du jeu.

Écrit par : Al Ogène | mercredi, 18 mars 2009 09:10

J'aime ce dialogue, une conversation vivante qui soulève des questions. Je repasse commenter tout à l'heure. Merci Albin.

Écrit par : agathe | mercredi, 18 mars 2009 10:00

Hein ?

Écrit par : François Pérol | mercredi, 18 mars 2009 11:05

Retour à cet excellent billet :
NPA : Un modèle qui fait peur, Marine Le Pen déclare :
"Elle a également mis en garde contre le porte-parole du NPA Olivier Besancenot, affirmant que son idéologie "est celle qui a juste fait cent millions de morts dans le monde". "Staline, même sans moustache, ça reste Staline", a-t-elle lancé, résumant le programme du dirigeant d'extrême gauche en trois mots: "la révolution, la violence, le chaos".

Un résumé des procédés habituels.

Écrit par : agathe | mercredi, 18 mars 2009 11:10

Ecrit par : François Pérol | mercredi, 18 mars 2009 11:05

Voilà, à 13 ans, la retenue permettra de moraliser les actes de délinquance.

Pérol aurait du être placé en Centre à cet âge, là, c'est foutu maintenant.

Écrit par : agathe | mercredi, 18 mars 2009 11:30

Ouah ouah !

Écrit par : ouah ouah | mercredi, 18 mars 2009 12:35

Badiou ?
C'est de la meeeeer.........

Écrit par : frère coffe | mercredi, 18 mars 2009 13:16

(traduction : bon sang, ce billet est bon, mais un peu long ! pas le temps de tout lire tout de suite, mais j'y reviendrai - en attendant, je peux nettoyer vos écrans)

Écrit par : ouah ouah | mercredi, 18 mars 2009 13:53

Toujours le fil du billet ... Le Directeur de l'information choisi par la Présidence, quel est celui à qui il doit dire merci depuis mai 2007 ? La liste est longue.

http://www.20minutes.fr/article/312265/Media-Jean-Luc-Hees-favori-pour-prendre-la-tete-de-Radio-France.php

Écrit par : agathe | mercredi, 18 mars 2009 15:20

Ecrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 08:47

Ben oui mes amis, comme dans toutes les sectes monolithiques, il y a un dogme rigide ou un Dieu (Badiou qui n'a rien inventé depuis que le monde est monde) avec ses grand'prêtres, dépositaires de la pensée du Maître et qui décernent les certificats de bonne conduite...

C'est évidemment risible ! Nos intellectuels sont de grands enfants !

Je ne veux pas être méchant mais je me sens moins à l'étroit dans ma position iconoclaste de citoyen ordinaire avec mon semblant de liberté sans carcan prédéfini !

"Ni Dieu, ni Maître, ni Philosophe" me semblerait une bonne définition de la vie équilibrée en société : en tout cas, ce précepte me suffit.

Tout le monde a sûrement compris que la philosophie fulmigineuse de Badiou ne mènera à rien comme la plupart des multitudes de théories philosophiques et politiques des 2 siècles derniers.

Mais si tout ceci fait plaisir d'y croire ? Pourquoi pas ?

J'espère déclencher une vague de commentaires car ceux ci par leurs quantités laissent à désirer... ;-)))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 18 mars 2009 15:30

Je ne veux pas être méchant mais je me sens moins à l'étroit dans ma position iconoclaste de citoyen ordinaire avec mon semblant de liberté sans carcan prédéfini !

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 18 mars 2009 15:30

C'est tout le contraire d'une position iconoclaste , mais c'est assurément celle du commentaire de bistro assez généralement entendu dans la bouche du "citoyen ordinaire" , fait de clichés , d'idées toutes faites et préconçues, s'appuyant sur une parfaite ignorance des auteurs, des ouvrages, de l'histoire des idées et de leur généalogie.
Bon c'était pour rehausser le niveau des commentaires, comme demandé.

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 15:51

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 18 mars 2009 15:30

Des propos de bon sens, bravo !

Écrit par : Sly | mercredi, 18 mars 2009 16:00

Ecrit par : agathe | mercredi, 18 mars 2009 11:10

Des propos de bon sens, bravo !

Écrit par : Sly | mercredi, 18 mars 2009 16:01

Ecrit par : frère coffe | mercredi, 18 mars 2009 13:16

Des propos de bon sens, bravo !

Écrit par : Sly | mercredi, 18 mars 2009 16:04

Ecrit par : Al Ogène | mercredi, 18 mars 2009 09:10

ce soir, si j'ai le temps.

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 17:07

En lisant le corse :
Je suis toujours surpris de constater que le vieux sur le banc vous donne le conseil de ne pas croire.
Il est là ne bouge pas observe et parle.....pour vous dire que rien ne sert à rien.
Comment peut on resister à cet état d'incroyance totale, comment vivre en ne croyant rien. Ni en dieu, ni en l'homme ni en rien ?
Ce mystère me laissera perplexe, mais ce n'est pas un mystère qui réclame, lui, initiation, non c'est le vide, le bruit d'une porte qui claque, un pet peut-être ? mais il ya l'odeur dans un pet, là c'est inodore, incolore et sans goût, de l'eau quoi....de l'eau plate.

Écrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 20:26

Et l'habitué des lieux saura ce que je pense de l'eau plate.

Écrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 20:43

Ecrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 20:43

Et de même pour le préservatif, probablement.

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 21:54

Ce mystère me laissera perplexe

Ecrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 20:26

Un peu comme la sainte trinité ou l'immaculée conception ?
Tu dois être habitué pourtant.

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 21:55

Ecrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 21:54

Je ne peux que souscrire aux propos de Benoît quand j'observe l'hystérie et les mensonges qu'ils déclenchent...amusant !

Écrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 21:56

Benoît XVI est un troll...

Écrit par : Sly | mercredi, 18 mars 2009 22:08

Ecrit par : Al Ogène | mercredi, 18 mars 2009 09:10

Bon avant d'aller bouquiner, juste un petit exemple.
Je ne vais pas perdre le temps de tout le monde avec de vaines délibérations sur le caractère non dialectique de ce dialogue "socratique", les confusions de tous ordres entre les champs , les chronologies et les contextes,etc., mais disons simplement ceci que la domination, la séparation et au final l'aliénation qui en résulte ne reposent pas , dans la philosophie de marx sur des contradictions associant "production et consommation"; mais sur la nature "fétiche" de la marchandise, du point de vue des rapports de production , non pas au sens où il y a une sujétion (du "consommateur") à ( et par ) la marchandise "produite" , mais au sens où présentée comme telle, elle "masque" la réalité du rapport social ( et génère de par sa "forme" même : séparation/domination/aliénation ).
Le rapport sujet/objet au sens philosophique de ces termes , falsifié dans le processus de la marchandise , est au coeur de la dialectique matérialiste, et dépourvu de tout prédicat ( tel que producteur ou consommateur ).
C'est de là que debord est parti pour développer "la société du spectacle".
Quant à la "fabrique du consentement" , là encore il ne faut pas la sortir de son champ et de son "contexte", qui est celui de l'analyse d'une des formes rhétoriques de l'appareil idéologique d'état, et non des rapports de production, ni même du "spectaculaire marchand" comme disait debord ou du "consumérisme" comme disent les journalistes.
Quant à la présomption il suffit de noter qu'elle est manifeste dès qu'il s'agit de conclure sur des notions ou des propositions inconnues ou qui n'ont pas (encore) été exprimées (comme par exemple l'"hypothèse communiste" selon badiou, pas encore publiée ...).

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 22:35

Je me demande si ce dialogue supporterait la transposition à la scène ;-)
Bon, n'oubliez pas, pour demain: Marche ou Clèves!

Écrit par : Valdo | mercredi, 18 mars 2009 22:46

Ecrit par : Valdo | mercredi, 18 mars 2009 22:46

J'essaierai ...
au fait pour le 21 à saint denis, c'est bien confirmé ?

Écrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 23:07

Je ne peux que souscrire aux propos de Benoît quand j'observe l'hystérie et les mensonges qu'ils déclenchent...amusant !
Ecrit par : frère odm | mercredi, 18 mars 2009 21:56

http://www.lexpress.fr/actualites/2/les-declarations-papales-sur-le-preservatif-suscitent-un-tolle_747843.html

Amusant !?§+}@#!?
Les criminels t'amusent ?

Ecrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 22:35

Comment peux-tu laisser passer une connerie de cette taille ??? ...consternant...

Écrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 06:40

Ecrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 06:40

S'il s'agit des pontifications du frère dévot, autant compter les grains de sable sur la plage.

Écrit par : urbain | jeudi, 19 mars 2009 07:59

Ecrit par : urbain | jeudi, 19 mars 2009 07:59

Mmmh...certes...
Tant qu'odm reste dans son délire mystique, cela ne me gêne en rien.Chacun est libre de croire en ce qu'il veut,tant qu'il n'entrave pas la liberté des autres...
Mais que la première autorité de l'église se déclare contre le préservatif ( dans le cas présent...restent l'avortement..etc...etc..) avec les répercussions que cet ordre va engendrer... Là, ça ne passe pas !
Maintenant, libres à eux, de suivre ou pas, les saintes recommandations...mais en "bon croyant"...

Écrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 08:29

Les délires et mensonges proférés contre le pape se heurtent à la réalité de sa parole :

Voici la question du journaliste et la réponse de Benoît XVI, dans son contexte :



Question - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?



Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font. >>

Écrit par : frère odm | jeudi, 19 mars 2009 08:43

Ecrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 08:29

Il y aurait beaucoup à dire sur ce thème, aussi bien sur les déclarations du pape que sur les commentaires des jocrisses en tous genres ( catholiques "progressistes", joutrnalistes, etc.) qui semblent oublier qu'il ne répète que ce que ses prédéceseurs ont dit vant lui ( notamment ce bon wojtila) , en quoi ces derniers ne faisaient que "leur boulot" de pape : dire le dogme de l'église catholique ( pas de zizipanpan hors mariage et intention de procréation ).
Donc tous ceux qui ne se sentent pas concernés par le dogme de l'église n'en ont rien à foutre ( c'est le cas de le dire ) et c'est naturellement mon cas, comme d'ailleurs celui des catholique africains dont le commentaire sur ce genre de déclaration c'est "cause toujours" ne serait-ce que par ce que la plupart d'entre eux sont au moins aussi animistes que "chrétiens" ( ou musulman) et n'en ont rien à cirer que la "morale" chrétienne , largement subsumée par les coutumes et la culture locale.
Pour ce qui concerne le SIDA et l'afrique , on peut en effet ajouter que d'une part le pape ne peut pas arguer de son "infaillibilité" pour causer d'autre chose que du dogme ( et clairement le SIDA n'y est "pas prévu" ), et qu'il ferait mieux d'aller se balader au darfour qu'au cameroun s'il voulait vraiment "évangéliser" les peuples ( ce qui est normalement son job apostolique ultime) "et servir à quelque chose.
Conclusion il y a une double hypocrisie : celle du papipole et celle de la médiacratie, feignant les uns et els autres d'ignorer l nature et la portée de ce dont ils parlent, aux seules fins d'amuser leurs galeries respectives , totalement indifférents au souci d'informer leurs ouailles.

Mais ça c'est pas nouveau.
De même que "l'église tu l'aimes ou tu la quittes" :les "ténèbres extérieures" sont faites pour ça.
J'y suis (dans ces ténèbres , hors de l'église et donc du salut ) et j'avoue qu'on n'y est pas si mal que ça, et plutôt mieux éclairé qu'au sein de ces communautés de croyants débiles , allumés et baignant dans la crédulité absurde et l'hypocrisie permanente.

Écrit par : urbain | jeudi, 19 mars 2009 08:52

Ecrit par : urbain | mercredi, 18 mars 2009 22:35

Merci Camarade, pour votre éclairage érudit... sur Marx (Debord & Cie).

Mais, se peut-il pour vous que... l'objet (du billet) fut autre qu'un dialogue "socratique" ? Pour ne pas faire dans le mystère, qu'il puisse s'agir d'un "impromptu" (d'où le côté "vivant", relevé par Agathe ;-) ? d'un dialogue entre deux personnes qui s'interrogent sur leur quotidien... euh, du XXIè siècle ? sans prétention, disons, "magistrale" ? et aussi, sans "présomption"... sur la "manipulation" du langage ?

Bien à vous...

Écrit par : albin - didon | jeudi, 19 mars 2009 09:34

Ecrit par : albin - didon | jeudi, 19 mars 2009 09:34

J'ai apprécié la contrepètrie.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 19 mars 2009 10:27

"En parlant de ça, je pense que c’est très con « l’anti-capitalisme », parce que ça ne fait que renforcer le capitalisme".

Serais facilement d'accord, mais est-ce vraiment le moment de discuter de changement de nom?....Faut juste qu'ils recrutent des poètes, au NPA.

Par contre, j'ai eu une idée, ce matin. Je vous la soumets: il me semble qu'en dévalorisant l'argent - nul ne sais plus ce que vaut un milliard d'euros - les amis de Nombril Ier, de Parisot et de Madoff ont dévalorisé le travail. Et je ne sais pas s'il faut s'en plaindre...

http://extensiondelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : etrun | jeudi, 19 mars 2009 11:30

Voici quelques données édifiantes sur le SIDA en Afrique
Sub-saharienne et les religions. En 1991, la prévalence du virus est la
suivante dans les 21 pays les plus au Sud de l'Afrique :


PAYS RELIGION PRINCIPALE % infection


Guinée Equatoriale Catholique 0,34


Lesotho Protestant 0,35


Afrique du Sud Protestant 0,81


Mozambique Animiste 1


Angola Catholique 1,1


Cameroun Animiste 1,34


Namibie Protestant 1,62


Gabon Catholique 1,86


Swaziland Animiste 2,13


Tanzanie Catholique 4,16


Kenya Protestant 4,49


R.D.Congo Catholique 4,57


Botswana Animiste 5,13


Centrafrique Animiste 6,18


Congo Catholique 6,39


Rwanda Catholique 7,36


Malawi Protestant 7,74


Burundi Catholique 9,86


Ouganda Catholique 12,87


Zimbabwe Animiste 13,25


Zambie Musulman 13,47


On peut voir que l'épidémie ne s'est pas développée dans une zone
religieuse particulière. Les catholiques ont même été au centre du foyer
de l'épidémie : le Congo, le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda occupent
les dernières places.


Après 10 ans de prévention dans ces pays (et la fameuse
"irresponsabilité" de l'Eglise catholique), voici le classement de 2001 :


Guinée Equatoriale Catholique 3,4


Gabon Catholique 3,63


R.D.Congo Catholique 4,9


Ouganda Catholique 5


Angola Catholique 5,5


Congo Catholique 7,2


Tanzanie Catholique 7,8


Burundi Catholique 8,3


Rwanda Catholique 8,9


Cameroun Animiste 11,8


Centrafrique Animiste 12,9


Mozambique Animiste 13


Kenya Protestant 15


Malawi Protestant 15


Afrique du Sud Protestant 20,1


Zambie Musulman 21,5


Namibie Protestant 22,5


Lesotho Protestant 31


Swaziland Animiste 33,4


Zimbabwe Animiste 33,7


Botswana Animiste 38,8

Écrit par : Sly | jeudi, 19 mars 2009 11:49

Ecrit par : albin - didon | jeudi, 19 mars 2009 09:34

On peut parfaitement considérer les choses ainsi, mais mon commentaire est explicitement une réponse à une demande d' "éclaircissement" ( Al Ogène ) non moins explicite .

Écrit par : urbain | jeudi, 19 mars 2009 13:20

(A leur demande, tous les prénoms des personnes citées ont été changés.)

Écrit par : pseudo changé | jeudi, 19 mars 2009 14:53

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mercredi, 18 mars 2009 15:30

"[que la philosophie fulmigineuse de Badiou] ne mènera à rien comme la plupart des multitudes de théories philosophiques et politiques des 2 siècles derniers."

- Pourquoi prêter prêter des intentions "étrangères" aux "propositions" (plutôt que "théories") philosophiques et politiques. Et si elles n'étaient pas faites "pour mener à quelque chose" ("à rien", d'après vous), mais, au moins à "une conscience", une "réflexion" (votre... "raison") ; et, sinon, que vous puissiez y trouver une proximité (une familiarité) avec vos propres questionnements (ou mode d'appréhension du monde) ?

-----

Ecrit par : Valdo | mercredi, 18 mars 2009 22:46

- Oui, mais, seulement si elle est mise en scène par Straub lui-même ;-)

-----

Ecrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 06:40
&
Ecrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 08:29

- Dans le code pénal, il y a ce drôle de délit : la « mise en danger de la vie d’autrui ». Pourtant, il n’y a jamais le délit de « crédulité » ou de « connerie pure et simple »...

-----

Ecrit par : nef des fous | jeudi, 19 mars 2009 10:27

- ??? Euh, ça m'échappe...

-----

Ecrit par : etrun | jeudi, 19 mars 2009 11:30

« Serais facilement d'accord, mais est-ce vraiment le moment de discuter de changement de nom ? »
- Euh,… avant leur « nouvelle identité », c’était pas... la LCR ?

-----

Ecrit par : pseudo changé | jeudi, 19 mars 2009 14:53

- (euh, non, ils n'ont rien demandé :-)

Écrit par : albin - didon | jeudi, 19 mars 2009 15:13

La mobilisation en province en net repli

Seulement quelques dizaines de milliers de manifestants ont défilé ce matin, avant le principal cortège attendu dans l'après-midi à Paris.

Les chiffres sont encore approximatifs, et beaucoup de défilés n'ont pas encore débuté, mais cette nouvelle journée d'action nationale devrait rassembler beaucoup moins de monde que lors de la précédente mobilisation du 29 janvier. Les chiffres rassemblés en province font en tout cas état d'une mobilisation en forte baisse. Selon la CGT, cette baisse devrait être de l'ordre de 25%. En tête du cortège parisien, le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, s'est dit décu par cette faible mobilisation.

Écrit par : Sly | jeudi, 19 mars 2009 15:39

Ecrit par : urbain | jeudi, 19 mars 2009 08:52

L'hypocrisie religieuse...un pléonasme...
Ce serait sympa de le signaler à frère odm, mais bon...ça risquerait de le perturber...:-}

Euh... petite précision "Roi des Ténèbres" ;-)), je suis athée !
Une enfance en pays flamand laisse des traces, difficile de s'en remettre;-))
comme lui d'ailleurs... :
http://www.youtube.com/watch?v=s7G6XOU3sE4

Écrit par : sarah | jeudi, 19 mars 2009 16:25

Ecrit par : Sly | jeudi, 19 mars 2009 15:39

Propagande. Prière d'inverser les termes...

Écrit par : Line Say | jeudi, 19 mars 2009 16:54

Ecrit par : Sly | jeudi, 19 mars 2009 15:39

Mensonge ! détournement ! diffusion de fausses informations !

Écrit par : vive la manif et non la manip | jeudi, 19 mars 2009 17:12

150 000 manifestants en France (CGT)
AFP 19/03/2009

La CGT estimait à 148 000 le nombre de manifestants ayant participé à un peu plus de la moitié des cortèges organisés partout en France à l'appel de tous les syndicats, selon un comptage partiel à 16H00.

Écrit par : Sly | jeudi, 19 mars 2009 17:39

16:53 - Près d'1,6 million de manifestants selon la CGT
Selon un comptage partiel à 16 heures, le syndicat estime à 1,598 million le nombre de manifestants ayant participé à la moitié des cortèges organisés partout en France. Ces estimations laissent présager une participation plus importante que le 29 janvier.

18:00 - Selon la CGT, 3 millions de personnes ont manifesté aujourd'hui dans les 229 cortèges de protestation organisés dans toute la France. Le 29 janvier ils étaient, selon les syndicats, 2,5 millions.

Et, oui, il y avait à Paris au moins autant de monde qu'en janvier, empruntant deux parcours ( l'un par Bastille, l'autre par la mairie du 11è).

Écrit par : patrice | jeudi, 19 mars 2009 18:20

@ Merci Sarah, un plaisir partagé, Brel ;-))

Merci Albin pour ce billet, je réitère, vivant et pertinent.

Écrit par : agathe | jeudi, 19 mars 2009 19:20

Vous pouvez vous brosser :

http://www.lemonde.fr/societe/actu-minute/2009/03/19/la-journee-de-mobilisation-du-19-mars_1169837_3224.html#ens_id=1156059

Écrit par : agathe | jeudi, 19 mars 2009 19:55

Vous pouvez vous brosser.

Écrit par : François Fillon | jeudi, 19 mars 2009 22:00

"Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, estime que "face aux urgences sociales et à la nécessité d'imposer des politiques alternatives, la question de la construction d'un mouvement d'ensemble, d'un mouvement de grève générale interprofessionnelle est posée".

Écrit par : f | jeudi, 19 mars 2009 22:01

"La dirigeante cégétiste (Maryse Dumas) a rapporté que, jeudi matin à 8H30, "avant même la première manifestation, la police nous annonçait déjà 1,2 million de manifestants, c'est-à-dire 200.000 de plus que le 29 janvier".
Mme Dumas se référait à l'évidence à une prévision du ministère de l'Intérieur, puisqu'elle a comparé les policiers à des "météorologistes".

www.ladepeche.fr/article/2009/03/19/576107-Dumas-CGT-25-de-manifestants-en-plus-jeudi-matin.html

Écrit par : Monsieur Météo | jeudi, 19 mars 2009 22:16

Le Figaro l'écrit ... :

http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/19/01003-20090319ARTFIG00481-gaza-des-soldats-israeliens-temoins-de-crimes-de-guerre-.php

Écrit par : agathe | jeudi, 19 mars 2009 22:20

Les commentaires semblent se perdre on ne sait où...
Réapparition nocturne, sans doute.
Celui-ci compris, peut-être.
Va, petit commentaire, va...

Écrit par : f | jeudi, 19 mars 2009 22:47

Le smic

http://www.leparisien.fr/economie/bouclier-fiscal-ces-millionnaires-qui-declarent-le-smic-18-03-2009-447249.php

Écrit par : agathe | jeudi, 19 mars 2009 22:55

Apparemment on peut être riche à millions et gagner moins que le SMIC. Apparemment seulement, ce que dénonce le député PS Didier Migaud. Dans une «analyse des effets du bouclier fiscal» transmise à l'AFP, le président de la commission des Finances de l'Assemblée rappelle que le coût total du bouclier fiscal a doublé entre 2007 et 2008 «passant de 229,1 à 458,3 millions d'euros».

Et parmi les 834 contribuables les plus riches (patrimoine de plus de 15,5 millions d'euros) - qui ont touché chacun un chèque moyen de 368 261 euros du fisc, «soit l'équivalent de 30 années de Smic» - certains déclarent un revenu inférieur ou égal au Smic. «Les cas surprenants, décelés en 2007, de contribuables dont le revenu déclaré est inférieur ou égal au SMIC alors qu'ils possèdent un patrimoine supérieur à 15,5 millions d'euros sont encore plus nombreux qu'en 2007. Leur nombre passe de 27 à 36», expose Didier Migaud.

C'est bien ça, le paquet "social" fiscal (extrait du lien ci-dessus)

Écrit par : agathe | jeudi, 19 mars 2009 23:05

Ecrit par : f | jeudi, 19 mars 2009 22:47

Problème récurrent ici
:-)

Écrit par : rogntudjuuuuuuuu#!-ç^-/x°! | vendredi, 20 mars 2009 01:41

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu