Avertir le modérateur

« Koh-(lan)ta | Page d'accueil | Demain, je suis en retard de tout ©R.B. »

lundi, 23 mars 2009

Chronique d'une journée ordinaire sur un marché du 9-5 en 2009 (épisode 1)

Je surprends le geste d’un type, il vient de glisser un paquet de piles LR6 à 3 € dans sa poche…

- Monsieur, vous me devez 3 € - Le type : et pourquoi ? Pour le paquet de piles que vous avez dans la poche ?

Quoi ! Vous me traitez de voleur ? J’ai la main sur ma batte de base-ball cachée sous l'étal, l’individu comme tous les voleurs (c’est à ça qu’on les reconnaît), prend tout le monde à témoin et se montre agressif, il joue à la vierge effarouchée. L’agression est proche.

 Pour une pile à 3 €…

J’ai tout à perdre : en cas de bagarre, mon stand éparpillé aux quatre coins et ma marchandise évaporéee... Je serais exclu du marché. J’abdique. L'homme fait mine de renverser l'étal mais se ravise car il a compris qu'il n'avait lui même rien à gagner. 3 € en moins. De toute façon le mec est plus jeune et plus méchant que moi. Je suis las d'être impuissant...

Photo043.jpg

- Bonjour Monsieur, vous changez les piles de montres ? Oui, Monsieur

- C’est combien ? 1,50 € les piles de qualité normale et 2,30 les marques qui durent en général 2 ans minimum.

- Oh la la ! C’est cher ! Mettez moi une pile à 1 €.- Non c’est 1,50 €

.Le type ne dit rien et me tend une Rolex de contrefaçon grossière. C’était au moins la 43ème que je voyais aujourd’hui ! On trouve toutes les Rolex du monde dans les cités : des Rollex avec 2 L, des Rollexe, des Rolleyx et même des Solex ! Et je ne parle pas des Christian Dior, des Cartier et même des Quartiers . Rien que de la marque en toc !

En aparté je voulais d’ailleurs rendre hommage à notre comique Séguéla, le plus désopilant des clowns, car il a bien raison de soutenir Nicolas Sarkozy : depuis qu’il est président de la République, les habitants des cités dans les banlieues pauvres, bien avant l’âge de 50 ans, ont réussi leurs vies :

FIGUREZ VOUS QUE LA GRANDE MAJORITÉ PORTE DES ROLEX !

Je continue mon récit.

- C’est 1,50 € et pas un centime de moins, je vous préviens

mon client, un homme d’environ 70 ans, un Hâjjî au visage orné d'un  fin collier de barbe blanche, fait la grimace.

Ah la la ! Comme c’est cher ! Mais pour vous, glissai je malicieux, ce n'est rien 1,50 €, vous possédez une montre de luxe, non  ? Vous l’avez d’ailleurs payé combien votre Rolex ?

- 11 € à La Mecque.

- Mouais ! Vous avez fait une belle affaire ! L'homme est fier et relève le buste et jetant un œil satisfait autour de lui. L’auditoire est mi-goguenard pour les jeunes et mi-admiratif parmi les gens de sa génération.

J’adore cette ambiance bon enfant du 9-5 ou du 9-3, cette fausse naïveté , cette simplicité, cette ouverture sur les autres, le respect envers l'autre et en même temps cette rudesse et cette violence à fleur de peau.

Tendresse.

- Bon allez, je vous la fais à 1,40 € déclarai je l’air faussement dépité pour éviter que mon interlocuteur perde la face. Son regard devient triomphant, je le vois se rengorger : la négociation de prix est un sport régional, ici, et une victoire, même minime vous catalogue votre homme ! Ses petits enfants qui l’accompagnent le regardent avec admiration.

J’aime ces moments.

Amis Villageois(e), à après ; loin de l'élitisme, de la cupidité-reine, de la politique politicienne, et des formes  plus tribales que démocratiques, qui ne répondent plus, depuis bien longtemps, à nos interrogations et à notre quête d'un monde un peu plus fraternel et intelligent.

Si vous désirez approfondir la réalité de la banlieue, le Bondy blog sur 20 minutes est également  une excellente référence pour comprendre, voir et éviter les jugements hâtifs.

 

Cui cui l'oiseau, commerçant-clochard ambulant.

Commentaires

Bien, le billet !

Écrit par : frère odm | lundi, 23 mars 2009 07:13

Une histoire pour les anciens, ceux qui ont connu Georges Marchais et Brejnev....
Pour Urbain et ses dazibao....

Du temps de la guerre froide, Marchais reçoit un coup de fil :
"- Camarade Marchais, ici le camarade Brejnev. Je suis à Paris pour la journée; puis-je vous rendre visite"?
"- Bien sûr camarade Brejnev, c'est un grand honneur".
Il raccroche, et son perroquet se met aussitôt à entonner une litanie: "A mort Brejnev" et il n'arrête pas.
On sonne a la porte et le perroquet n'arrête toujours pas. Alors Marchais le cache dans le premier endroit insonorisé qui lui vient à l'esprit : le congélateur.
Brejnev entre et Marchais lui propose une vodka.
"- Bonne vodka, camarade Marchais. Mais nous autres soviétiques la buvons plus fraîche. Ne bougez pas, je vais chercher de la glace".
"- NON"!
Trop tard, Brejnev a ouvert le congélateur et se retrouve nez à nez avec un perroquet grelottant. Il le prend dans ses bras et le caresse en disant "pauvre petite bête".
Marchais est bien ennuyé et doit lui expliquer toute l'histoire. A ce moment-là, le perroquet se met à crier "Vive Brejnev".
Et Brejnev de dire "Tu vois camarade Marchais, le goulag, ça a du bon..."

Écrit par : frère odm | lundi, 23 mars 2009 07:34

Ecrit par : urbain | dimanche, 22 mars 2009 23:44

Finalement, ce papotage Bensaid/Brossat and co ; ça a donné quoi ?

Écrit par : f | lundi, 23 mars 2009 09:01

Ecrit par : f | lundi, 23 mars 2009 09:01

Un bon moment de débat, et le constat d'un intérêt grandissant pour ces questions.
à suivre ...
(après lordon le 10 avril bensaïd le 14 mai à la librairie avec besancenot et/ou ... charb , en rapport avec l'actualité éditoriale et politique)

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 09:11

Ecrit par : frère odm | lundi, 23 mars 2009 07:34

manifestement tu n'as qu'une idée assez scolastique du dazibao ... et de l'humour.
à quand les blagues belges ?

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 09:16

A ce titre, le compte-rendu (pas vraiment passionnant) d'un colloque organisé à Londres à propos de... "L'idée de communisme" :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20090316/11321/marx-contre-attaque

A noter l'article du FT et la manif du PC britannique.

Écrit par : f | lundi, 23 mars 2009 09:50

Sinon, en rapport avec le billet, j'aimerai bien que cuicui nous éclaire sur la série de rapprochement et d'antinomies ou oppositions qu'il suggère dans sa liste , en conclusion (morale?) de son billet :

"l'élitisme,
la cupidité-reine,
la politique politicienne,
formes plus tribales que démocratiques,
quête d'un monde un peu plus fraternel et intelligent"

avec une définition sommaire des termes et de leurs relations/oppositions, en rapport avec billet, naturellement.
Je présume que l'anecdote est réputée illustrer cette conclusion , mais elle me semble surtout véhiculer quelques clichés simplistes ( du genre qu'apprécie notre frère scolastique ), "populaires" et (donc) dogmatiques ( à l'instar de croyances dogmatiques comme ratzinger nous en a récemment rappelé les principes) , bien explicités dans cette énumération finale.

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 09:52

Une autre "façon" de voir ce qui fut et ce qui est, ce qui reste ; et que ce qui est un "élitisme" fut parfois quelque chose de populaire :

http://sallesdecinemas.blogspot.com/

Par lequel on arrive ici et là :

http://ramoc.blogs.allocine.fr/
http://cinemasdunord.blogspot.com/
http://commerces-immarcescibles.blogspot.com/

Écrit par : f | lundi, 23 mars 2009 10:30

Ecrit par : f | lundi, 23 mars 2009 10:30

je me souviens ... du velours rouge des fauteuils abattants, de la moquette sur laquelle je lorgnais les mollets de l'ouvreuse sur ses talons hauts dans la lueur vacillante de sa lampe de poche, je me souviens des actualités pathés et fox , du rideau de scène, de l'entracte et des réclames ....

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 11:13

http://tinyurl.com/cr6lem

Écrit par : patrice | lundi, 23 mars 2009 11:25

Merci cui cui pour cette chronique de ton quotidien. Les contrefaçons ont en quelque sorte une vertu, celle de désacraliser les marques, la caricature du parvenu...

Écrit par : agathe | lundi, 23 mars 2009 13:49

Ecrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 09:52

"l'élitisme" te va si bien ...

Écrit par : sarah | lundi, 23 mars 2009 14:44

Ecrit par : agathe | lundi, 23 mars 2009 13:49

Faire, contrefaire, c'est toujours travailler.

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 15:28

Ecrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 15:28

Travailler plus pour gagner moins

Écrit par : agathe | lundi, 23 mars 2009 15:37

Content que ce billet ait eu tant de succès (!) parmi ceux qui se targuent d'aimer le peuple et qui trompettent à tout berzingue leur amour intellectuel envers une gauche incarnée par Besancenot et ses coachs (sic).

Défense de rire : vous êtes trop tragiques et trop pathétiques, les mecs !

Le pire est que vous vous prenez au sérieux ! ;-)))

Merci Sarah et Agathe.

Quant à l'élitisme intellectuel pompeux, bavard et fumeux, il est assez représenté en ces lieux sans que j'aie besoin de m'étendre plus largement.


Autre chose : les hors sujets systématiques, je les trouve particulièrement déplacés et infâmants.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 17:56

Franchement ça donne pas envie d'aller en banlieue !

Écrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 18:14

Ecrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 18:14

Pourtant il y a autrement plus de chaleur humaine qu'à la City, mon cher ami.

Et même plus de gens honnêtes qu'à la City de Londres, ajouterai je, sans risque de me tromper !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 18:30

Beau billet!!! qui décrit bien cette ambiance de l'autre coté du périph, que je découvre depuis que notre équipe réduite a été exilée en banlieue..

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 23 mars 2009 18:36

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009
18:30

Ou aux États-Unis les honnêtes gens; Merci de rendre à César :-DD

Écrit par : Madoff | lundi, 23 mars 2009 18:40

Ecrit par : Pamela de Barres | lundi, 23 mars 2009 18:36

Merci Pam. Merci beaucoup.

Le Village devient une banlieue ronronnante où ça fume du Badiou, du Debord et de l'Althusser. Drogues qui anesthésient toute joie de vivre et rapports chaleureux.

On étouffe !

Cela se sent dans la fréquentation. Intellectuels bobos, mettez la pédale douce !

Vous devenez chiants et illisibles et ce ne sont pas les séances de congratulations et d'auto-congratulations qui changeront grand chose !

Cessez donc de vous prendre au sérieux !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 18:57

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 18:30

Ach, groß cliché ! La légendaire chaleur humaine des milieux populaires et l'honnêteté intrinsèque des "petites gens"... ça n'existe pas la mesquinerie en milieu populaire, les vols, le mensonge, les arnaques, etc... ?

Sinon, tu confonds pas un peu "promiscuité" et "chaleur humaine" ? C'est vrai que l'un peut parfois entrainer l'autre, mais bon...

Tu te sers souvent de ta batte sinon, je me demande si une petite bombe lacrymo ne serait pas plus utile ???

Écrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 19:02

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 18:57

En effet...
Tes passages, en coup de vent, apportent de l'air frais ;-)

Écrit par : sarah | lundi, 23 mars 2009 19:17

Ecrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 19:02

Hey Ducon ! Qui a mis le monde du travail à genou avec ses conneries financières ?

Les mecs des banlieues ou tes connards d'escrocs de Wall Street, temples financiers et autres néolibs dégénérés ?

La pire racaille c'est qui ? hein ?

A quand un procès pour escroquerie contre l'Humanité ? Combien de licenciements ? Combien de pauvres gens jeté à la rue, combien de personnes condamnées à la famine en Afrique à cause de la crise ?

Pauvre imbécile, va ! Défendre de tels individus ? Il ne faut pas avoir de jugeotte !

Tu n'es vraiment qu'une courge à pattes, mon pauvre Joyeux ! Rien dans le citron.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 19:21

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 19:21

Arrêtes tu vas me faire chialer, la vie est trop injuste surtout avec les gentils ! Les gentils pauvres innocents de tout volés par les méchants rapaces aux doigts crochus de Wall Street et de la City... (J'ai très bien compris ce qui se cache derrière ta détestation débile de Wall Street et de la City, détestation que tu partages avec l'extrème droite antisémite. Tiens encore un point commun !)

Les principaux responsables ce sont les pauvres qui ont fait des emprunts qu'ils savaient ne pas pouvoir rembourser. A égalité bien sûr avec la petite poignée de financiers qui leur ont accordé ces prêts hypothécaires (bien forcés par les démocrates américains qui voulaient ainsi favoriser l'accès à la priorité des Noirs et des latinos déshérités).

Au fait, pourquoi tu ne réponds pas sur la batte ? Tu as honte d'avouer que tes quartiers qui débordent de "chaleur humaine" et de "gens vrais" sont en réalité des coupe-gorges où la vie est rendue impossible par l'insécurité et la délinquance ??? La faute à Wall Street encore ? Ou à l'immigration délirante de ces 25 dernières années ?

(au fait tes "petites gens", elles votent FN hein... c'est beau la "chaleur humaine" !)

Écrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 19:40

n'empêche cui cui si tu croises un individu monté sur talonnettes qui te demande des piles pour sa rolex refile lui les plus pourries que tu as en stock et même qu'elles seraient piégées que ce serait une bonne idée

Écrit par : tgb | lundi, 23 mars 2009 19:40

Pauvre imbécile, va ! Défendre de tels individus ? Il ne faut pas avoir de jugeotte !
Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 19:21

Et toi mon bon cuicui qui dans un excès de guimauve nous avoue ta "tendresse" pour les délinquants et les islamistes (ton hadj à la roi le dada). Tu as du sang sur les mains mon pauvre avec de tels amis ! Alors tes leçons, garde les pour les gens comme toi.

cuicui fit l'âne islamogauchiste...

Écrit par : Sly | lundi, 23 mars 2009 19:45

Dans le cas d'une hypothétique traversée périlleuse du périphérique, centripète ni tambour, qui pourrait mener jusqu'en place de Grève, on pourrait apercevoir des gens tourner, tournants, faisant tourner et éventuellement on pourrait tourner un peu avec eux.

"La Ronde Infinie des Obstinés"

"Le 23 mars à midi, la ronde se met donc en marche, jour et nuit, en place de grève (parvis de l'Hôtel de Ville de Paris)."

www.classes.blogs.liberation.fr/soule/2009/03/ilt-ont-dj-tour.html

www.rondeinfinie.canalblog.com/

Écrit par : f | lundi, 23 mars 2009 19:48

"Au fait, pourquoi tu ne réponds pas sur la batte ? Tu as honte d'avouer que tes quartiers qui débordent de "chaleur humaine" et de "gens vrais" sont en réalité des coupe-gorges où la vie est rendue impossible par l'insécurité et la délinquance ??? La faute à Wall Street encore ? Ou à l'immigration délirante de ces 25 dernières années ?"


Quel est ce connard qui me pique mon fond de commerce ?

Écrit par : Jean-Marie Lepen | lundi, 23 mars 2009 20:40

Aux Etats-Unis, pas d'insécurité. C'est prouvé.

Écrit par : Madoff | lundi, 23 mars 2009 20:46

Les pauvres, les petites gens, le peuple, les gens vrais, les milieux populaires, la banlieue, le monde du travail...

Tant qu'on ne tombe pas dans l'ouvriérisme...ça peut aller.

Écrit par : patrice | lundi, 23 mars 2009 20:55

intellos.. prolos.. c'est quoi ce charabia
c'est aussi généreux et aussi humble (puisque tu affectionnes l'idée) de partager son pain.. ses joies.. ses peines que de partager ses connaissances
il n'y a personne qui est né appris
tout ce qui est offert est bon à prendre
chacun en fait ce qu'il veut
c'est un échange
le village est une auberge espagnole
c'est bien non?

sois cool cui cui
il n'y a aucune vanité à offrir
par contre il faut beaucoup de générosité pour accepter un cadeau

ceci dit j'adore ton texte mais bon.. c'est pas grave.. si?
:-)

Écrit par : le meuble qui se réfugie dans le coin avant qu'il ne pleuve | lundi, 23 mars 2009 20:56

Je me demande si la Rollex de frère odm a été bénie par ratzinger ...

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 21:03

Bigre !

Je t'ai touché Ducon Sly Joyeux !

Pour que tu répliques si haineusement, il faut que mes arguments t'aient sacrément touchés !

Mon Hadj de 70 ans, mon brave ami, s'il te fait peur à ce point c'est vraiment que tu es au bout du rouleauu !

"Islamo gauchiste" c'est une expression aussi débile que "nazi sionniste" ou "catho communiste" ou "mao atlantiste".

Pauvre Joyeux ! Il te manque vraiment une case !
Normal : à force de rester devant ton écran toute la journée à observer le monde virtuel, que te reste t-i d'autre à ressentir ?

Je suis heureux de t'avoir fait vivre un épisode sur les marchés banlieusards du 9-5. Comme ça, tu auras beaucoup d'aventures à raconter à tes amis de la City !

Je pense que tu vas les faire frissonner en racontant ce récit, ma cocotte !

Bouhhh !

Merci à odm et TGB. Je suis sensible à vos réactions...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 21:14

Bisous meuble !

Tu as toujours une place au milieu de chez moi !

Je ne t'oublie pas.

Simplement j'en ai ras le cul de l'omniprésence des théories fumeuses et de l'omnipotence des professeurs qui s'imaginent toujours tout savoir et qui se permettent sans cesse des réflexions...

Notons avec humour que leurs pensées sont si glauques qu'ils sont incapable de s'exprimer d'une manière claire et compréhensible par tous !

Preuve, s'il en fallait, que leurs concepts sont confus, brouillons, peu intelligibles et surtout jamais expliqués concrètement. C'est une raison suffisante à mes yeux pour reléguer leurs maîtres dans les limbes de l'oubli !

L'esbrouffe et l'utopie bêlante, on a assez donné !

Place à la vie et à la clarté, bordel !

Écrit par : cuicui fit l'oiseau | lundi, 23 mars 2009 21:40

C'est quoi la vie, Cui-cui ? Marchander le prix d'une pile ? Acheter une breloque en se prenant pour un pacha ?

D'après médiapart qui le tient d'une note interne du gouvernement (je ne me hasarderai pas à dire que cela en fait une info sûre), le chômage des jeunes a augmenté de 57.2% dans les quartiers dits sensibles. C'est du réel ou pas ça ? On a le droit de le dire et d'essayer d'en trouver des explications, les implications, les conséquences où il est préférable de se lancer dans une comparaison des crocodiles de contrefaçon des polos Lacoste acheté à Tunis ?

Parfois tu es quand même sacrément démago et je suis pas sûr que tes provocations soient très constructives et utiles...

Écrit par : Nicks | lundi, 23 mars 2009 22:30

" On a le droit de le dire et d'essayer d'en trouver des explications, les implications, les conséquences où il est préférable de se lancer dans une comparaison des crocodiles de contrefaçon, des polos Lacoste acheté à Tunis ? "

Les deux.

http://tinyurl.com/d9ysor

Écrit par : patrice | lundi, 23 mars 2009 22:45

Salut cuicui

'tain !
Vu les réactions en chaîne qu'elles génèrent, elles ne seraient pas un peu atomiques tes piles à 1,40€ ?

Gaffe à ta santé, c'est au moins russe ou ukrainien, c'te saleté!

Non, en fait, ça doit surement être chinois.

A part ça, les scientifiques feraient mieux de chercher à tirer de l'énergie de la connerie et des courges à pattes.
Ça remplacerait avantageusement les centrales nucléaires. Et pas de risque de pénurie de carburant.

Mwarf !

Zgur

Écrit par : Zgur | lundi, 23 mars 2009 22:49

De la provoc ?
Un peu faible alors ...
En v'la une tranche :

"Sauf pour qui pense que le commentaire de bistrot, ou la conversation entre amis, constitue " l'essence même de la vie politique ", il est en effet clair que le conflit des opinions n'est politique qu'autant qu'il se cristallise dans une décision. La question d'une possible vérité politique doit alors être examinée non du seul point de la " discussion ", mais dans le processus complexe qui noue la discussion à la décision."
Abrégé de métapolitique
Alain Badiou

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 23:09

Et le "réel" , le "concret" c'est aussi et surtout ça :
www.decitre.fr/gi/73/9782350960173FS.gif
"Wal-Mart.
L'entreprise-monde. Les données témoignant de la taille géante de Wal-Mart ne manquent pas : Wal-Mart est la plus grande entreprise mondiale, le plus grand employeur privé du monde, le huitième acheteur de produits chinois (devant la Russie et le Royaume-Uni) ; son chiffre d'affaires est supérieur au PIB de la Suisse ; son budget informatique supérieur à celui de la NASA ; le patrimoine financier des héritiers de Sam ' Walton (son fondateur) est deux fois plus élevé que celui de Bill Gates.
Mais derrière ces superlatifs se cache l'histoire très singulière d'une société de l'Arkansas qui, en l'espace de 40 ans, a révolutionné les vieux modèles fordistes d'organisation du travail et largement ami reconfiguré les rapports producteurs /détaillants et toute l'économie américaine. Le succès et l'influence politique de cette entreprise géante lui permettent de redessiner les plans des villes, de déterminer le salaire minimum réel, de casser les syndicats, de définir les contours de la culture populaire, de peser sur les flux de capitaux dans le monde entier, et d'entretenir ce qui s'apparente à des relations diplomatiques avec des dizaines de pays.
Alors que la marge de manœuvre des gouvernements demeure restreinte, Wal-Mart semble avoir aujourd'hui plus d'influence que n'importe quelle institution, non seulement sur des pans entiers de la politique sociale et industrielle américaine, mais aussi sur le modèle de vie et de consommation mondialisé, bigot et entièrement familialiste."

wal*mart, mon bon cui-cui , si tu vas aux US t'en verra partout : c'est un espèce de super discounter qui vend tout au plus bas prix dans des espèces de hangars merdiques, en payant ses employés avec des élastiques, et qui prospère en pleine crise en dépit de tout ...
Une boîte gigantesque , créée et dirigée par des ploucs de l'arkansas , fondamentalistes, qui font du super profit en précarisant au maximum leurs employés , leurs sous-traitants (les fabricants ), et qui s'appuient sur la précarité croissante de leurs clients ...

Écrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 23:44

Eh taser elle bat l'beur ?
(foin d'élitisme )
www.lemonde.fr/international/article/2009/03/23/usa-un-adolescent-meurt-apres-un-tir-de-taser-par-la-police_1171776_3210.html

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 08:20

Ecrit par : urbain | lundi, 23 mars 2009 23:44

Ben voilà, mon cher Urbain, Wall Mart un sujet de la vraie vie : je suis content que tu en parles enfin.

Plutôt que de tout rammener sans cesse à Alain Badiou !

C'est le gourou de ta secte ou quoi ? Cela frise l'obsession... Cela dit j'ai du respect et une certaine tendresse pour toi.

@ Nicks qui dit : "C'est quoi la vie, Cui-cui ? Marchander le prix d'une pile ? Acheter une breloque en se prenant pour un pacha ? "

Ce récit sans prétention n'est qu'une tranche de vie remplie de tendresse un peu dans le droit fil du feu DEL que tu n'as pas connu.

Si tu n'as rien compris, retourne à tes chères études et évite de formuler des réflexions aussi indigentes pour un Universitaire de ton niveau !

Tes oeuvres on les attend toujours et apparemment, mon cher Nicks, ce n'est pas le temps qui doit te manquer ! ;-)))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 09:42

Exclusif !

Nous avons retrouvé Pat Joy en Afghanistan. Enfin, le prédicateur néo-con quitte maman pour rejoindre le théâtre des opérations :

www.rue89.com/lignes-de-fronts/2009/03/23/des-robots-quadripedes-americains-testes-en-afghanistan

Et il n'est pas content.

Écrit par : Sylvestre | mardi, 24 mars 2009 09:59

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 09:42

Ce dont certains ici essaient (vainement) de te faire prendre conscience c'est que tes "tranches de vie sans prétentions" , en elles-mêmes ne susciteraient pas de commentaires particulièrement sarcastiques si elles n'étaient systématiquement agrémentées d'une démagogie poujadiste et "anti-intellectualiste" à grand renforts de clichés , de poncifs simplistes , déjà rabâches ad nauseam par les plus médiocres et serviles journaleux de la médiacratie, et ce depuis des lustres.

Et quand à moi, comme tous ceux qui ont "connu le DEL", ta "revendication d'héritage" des billets de G.B. me fait pour le moins sourire .

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 10:23

"Ben voilà, mon cher Urbain, Wall Mart un sujet de la vraie vie : je suis content que tu en parles enfin.
Plutôt que de tout rammener sans cesse à Alain Badiou !"

Ce sont des marxistes qui (te) parlent de wal*mart et te le font découvrir, dans une chaîne de connaissance et de compréhension des choses qui va de marx à badiou , via debord.
Ce que tu ne "vois" pas (mais nous sommes là pour t'éclairer) c'est que wal*mart , extrapolant tes "saynètes de marché" est une parfaite illustration de "la société du spectacle" de debord et de sa tentative d'élucidation "concrète" du "fétiche de la marchandise" introduit par marx dans les premiers chapitres du capital, pour pointer le rôle que joue ce simulacre dans l'occultation des rapports sociaux.

Badiou et quelques autres essaient, en ce moment même (ou nous sommes), de nous aider à élucider tout ça, pour avoir une chance de pouvoir lutter contre.

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 10:35

Puisque nos hommes politique paris sur l'oublie pour se faire ré-élire en disans tout et son contraire (Spécial dédicace à Frédéric Lefèbvre) vous pouvez utiliser "Mémoire Politique" pour avoir des traces des actions de vos députés européens et nationaux : http://www.laquadrature.net/wiki/Memoire_politique

Si vous avez quelques informations pouvant être utiles, vous pouvez participer, concept du Wiki.

Mémoire Politique : (c)(r)(tm) 5 Gus dans un garage.

Écrit par : Zergy | mardi, 24 mars 2009 11:50

Excellent, ce billet cuicui! Et tes réparties à l'autre frontiste haineux, itou. Continuez!

cela dit, ta focale sur Wall Mart mérite aussi un billet, Urbain!

Écrit par : etrun | mardi, 24 mars 2009 12:09

Bonne idée, Urbain, un billet !

Écrit par : Madoff | mardi, 24 mars 2009 12:22

Badiou et quelques autres essaient, en ce moment même (ou nous sommes), de nous aider à élucider tout ça, pour avoir une chance de pouvoir lutter contre.

Ecrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 10:35

Mais Urbain, tu sais très bien que je ne suis ni populiste, ni démagogue : je veux simplement du concret et Wall Mart, c'est un sujet passionnant.

Un billet s'impose et je verrais enfin Badiou au pied du mur en travaux pratiques...

C'est de concret qu'on a besoin, pas de théories !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 12:40

S. Fontenelle

http://www.politis.fr/Betes-et-mechants.html

Écrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 13:00

Ouaip, un billet sur la metapolitique néo capitalistique de wallmart...zzzzz.....zzzz

Écrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:09

Et quand à moi, comme tous ceux qui ont "connu le DEL", ta "revendication d'héritage" des billets de G.B. me fait pour le moins sourire .

Ecrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 10:23

Je n'ai pas la prétention d'égaler qui que ce soit. Mais en tout cas j'ai celle de provoquer infiniment plus de curiosité que tes "oeuvres".

Je me rappelle les hurlements d'extase sur le DEL que provoquait Guy lors des commentaires de certains de ses billets (!!!!). Avouons que ces manifestations un peu exagérées m'ont follement amusées et notamment tes léchouilles de libraire de gauche bobo, en mal de people estampillé "intello" me mettaient en transe jubilatoire.

Toutefois, je répète à qui veut l'entendre que ce n'est plus la peine de me répèter que je n'ai aucun talent comme tu as la délicatesse de me le faire remarquer, mon cher Urbain, je suis au courant.

Simplement j'ai le bonheur d'être lu par un nombre grandissant de gens. Je remercie donc ceux qui me font cet honneur que je ne mérite sans doute pas...

Urbain, tu peux continuer à me rouler dans la boue : je ne suis pas un people.

Ah ! Les marxistes ! Comme ils aiment leur prochain, n'est ce pas ? On leur donnerait le Bon Dieu sans confession !... ;-))

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 13:11

vu d'un depuis le réel ontologique archépypique, bien entendu...

Écrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:12

Et sans éluder le concret sous pretexte dans le processus complexe qui noue la discussion à la décision, de cristalliser le réel dans une démarche amphigourique pseudo bistrotière.

Écrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:17

Ecrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:17

tu as pris des cours de dialectique chez urbain et achille talon ?

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 24 mars 2009 13:21

Urbain talon, ouais petite plume Adrien, tu tiens le personnage et cuicui c'est Lefuneste....argghh!

Écrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:25

"ontologique archépypique" : aucune entrée sur, du moins, google.

"quisyfrottesypique" : 241.

Y'a encore du travail, je crois.

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 13:34

Ecrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 13:34

je pense que c'est une faute de frappe, il faut lire "ontologique archépryapique", bien sûr.

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 24 mars 2009 13:38

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 24 mars 2009 13:38

priapique, oups !

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 24 mars 2009 13:43

C'est de concret qu'on a besoin, pas de théories !

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 12:40

Le "concret" dépourvu de théorie ... ça donne ce que tu as devant toi, en france , aujourd'hui,
et singulièrement en politique ça donne (par exemple) la "gauche" morale.

Ce dont "on a besoin" c'est bien au contraire , d'abord et avant tout , de théorie, d'une théorie valide et efficace, celle dont 30 années de gauche morale , de relativisme et de "bien-pensance", de néantisation de la pensée , de déni et de reniement, de suffisance égocentrique et multimédiatisée , de société du spectacle "intégré" , nous ont complètement privés .

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 14:26

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 13:11

Dégonfle un peu ta montgolfière mon gars, et lis ... lis ce qui est écrit.

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 14:30

tu as pris des cours de dialectique chez urbain et achille talon ?

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 24 mars 2009 13:21

En tout cas pas chez les "bons pères" .

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 14:39

une démarche amphigourique pseudo bistrotière.

Ecrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:17

je te fais confiance pour ça , même si je qualifierai ta démarche assurément bistrotière de plutôt vacillante qu'amphigourique.
Les amphigouris te viennent généralement avec tes transes mystiques, qui succèdent elles-mêmes, le plus souvent chez toi, à des lectures édifiantes .

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 15:11

Indemnités : On s'approche d'une loi, on évoque...Mots choisis. Si rien ne change ce ne sera que parce que supputations, on envisage :

http://www.20minutes.fr/article/314043/France-Parachute-dore-de-l-ancien-patron-de-Valeo-Cope-evoque-une-future-loi.php

Écrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 15:15

Dégonfle un peu ta montgolfière mon gars, et lis ... lis ce qui est écrit.

Ecrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 14:30

Ici les montgolfières ne montent pas très haut, vu la célérité à laquelle on cherche à crever l'enveloppe...

Contrairement à ce qu'on imagine, c'est la raison pour laquelle je reste ici. J'aime la saine émulation virile...

2)Ecrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 14:26

Désolé, je n'ai pas besoin de Bible. Même de gauche. Mais je ne demande qu'à être convaincu par des arguments valables et surtout clairs.

3) Ecrit par : frère odm | mardi, 24 mars 2009 13:25

Je réfute ta comparaison avec Lefuneste : il est toujours vaincu.;-) Par contre Chichille, je ne dis pas...

Bon ! À plus ! Boulot.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 15:18

Ecrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 15:15

Il ne leur restera bientôt plus qu'à se mettre au saut à l'élastique (doré naturellement).

Écrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 15:25

Ecrit par : urbain | mardi, 24 mars 2009 15:25

Rien ne changera. Le saut à l'élastique (sans élastique) est pour nous ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 15:31

La rigueur est de rigueur toujours pour les mêmes, partout :

http://www.20minutes.fr/article/314089/Monde-Emprisonne-a-tort-pendant-27-ans-il-est-libere-avec-50-euros-d-indemnisation.php

Écrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 15:40

Ecrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 15:15

Tu ne savais pas Agathe, que le Guide suprême va l'annoncer, sa 2ème loi sur les parachutes dorés, ce soir à 19h 17 devant 23 escadrons de gendarmerie et la section UMP de Saint Quentin composée de 42 militants dont 31 de plus de 65 ans !

On prévoit même un discours carrément de gauche encore plus populiste et démagogique que le mien !

On va se régaler !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 15:45

Ecrit par : cui cui fit l'oiseau | mardi, 24 mars 2009 15:45

Ce sera sans moi, j'ai une boule de cristal, j'ai la chance de manier l'art divinatoire ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 24 mars 2009 16:11

Ah bon ?

"A Lyon, une chaîne humaine de 500 personnes (police et organisateurs) a défilé autour du rectorat"

http://tinyurl.com/ck76lk

( La police euh, avec nous. L'éducation est dans les choux ! )

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 19:00

Ecrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 19:00

il est tout petit petit le rectorat lyonnais ?
c'est proportionnel à la charcuterie, fils, tu as vu un saucisson de lyon ?!
ah ? alors le rectorat de toulouse il doit être grand, je connais leur saucisse !

ok, nous retournons nous coucher...

Écrit par : les playlisters | mardi, 24 mars 2009 19:56

Ecrit par : les playlisters | mardi, 24 mars 2009 19:56

Oui. En plus : "...une chaîne humaine... de 500 personnes...".

Ben oui hein. Même si c'était sur la musique de la danse des canards, on se doute/on peut subudorer que c'était pas des volatiles.

( a moins que les droits de la personne aient été récemment...mais j'en ai pas entendu parler ).

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 20:27

moi j'aurais mis deux b...

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 20:29

Objection votre honneur : subodorer !
http://tinyurl.com/cnxhoa

M'ande pardon...
http://tinyurl.com/cgnwgj

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 20:40

" Six français sur dix pour la poursuite du mouvement social ".

Y sont où dans les manifestations ?

A moins que ce soit une poursuite...en justice.

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 20:43

Quel mouvement social ???

Écrit par : Sly | mardi, 24 mars 2009 21:26

Quel mouvement social ???

Écrit par : Sly | mardi, 24 mars 2009 21:26

"Je veux leur dire que ce sera dur mais qu'on va s'en sortir, qu'il faut rester unis et qu'il faut comprendre que (...) les souffrances qu'engendrent cette crise nous concernent tous, je dis bien tous. Nul ne peut espérer s'en sortir seul"

http://tinyurl.com/d9hn4k

Unis ? Unido ? J'ai bien lu ?

http://tinyurl.com/d6afll

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 21:30

Recadrage dans le chant:

http://tinyurl.com/cggt49

Accessoirement :

http://tinyurl.com/c5e65c

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 22:05

Bon, bon, d'accord, je sors.

http://tinyurl.com/cncwdq

Écrit par : patrice | mardi, 24 mars 2009 22:10

"L'Habilleur" avec Laurent Terzieff

http://www.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=738

http://bernat.blog.lemonde.fr/2009/03/08/lhabilleur-laurent-terzieff-joue-sous-les-bombes/

Écrit par : pub | mercredi, 25 mars 2009 03:05

@Cui-Cui

Je ne vois pas en quoi ce que j'ai dit revenais à dire que j'avais les moyens d'éclairer le monde. Je ne suis pas universitaire dans le sens où je ne suis pas chercheur et je n'ai pas la prétention d'avoir ne serait-ce qu'un domaine de connaissance où je suis spécialisé. En revanche, quand je lis tes réflexions qui sont anti intellectualistes comme le dit Urbain et pour ma part, j'ai préféré n'y voir que des provocations, je me dis que tu fais le jeu des populistes de droite qui ne rêvent que de gens comme ceux que tu as décris. Avoir de la considération pour le peuple (qui n'est pas la populace, Hugo savait faire la distinction) ce n'est pas s'extasier, à mon sens bien entendu, sur des comportements assez crétins. Je préfère un petit-fils qui est fier de son grand-père pour d'autres raisons, un peu moins dépendantes des canons de (dé)socialisation et de marchandisation actuels.

Si on grossissait ton trait, on pourrait presque aboutir à si les gens veulent de la starac, donnons leur de la starac. Après tout pourquoi pas ? Mais il faut assumer l'adhésion à un certain modèle de société...Bien sûr, on me taxera de rigidité et d'insensibilité. C'est touchant la manifestation d'affection entre deux personnes. Moi tu vois ce genre de scène me désolerait plutôt, non pas en elle-même, mais sur la causalité de cette tendresse, qui est celle de la violence intrinsèque du système. Tu vois le paradoxe ?

Tu as idée sinon que le So what, le concret sont des postures néolib typiques ?

Écrit par : Nicks | mercredi, 25 mars 2009 22:55

le débat se poursuit sur le fil suivant ...

Écrit par : urbain | mercredi, 25 mars 2009 22:56

Une reference sur le sujet, on en redemande merci.

Écrit par : Travailler a Domicile | jeudi, 12 septembre 2013 02:06

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu